Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
Elle se déroulera le 8 Août à 14h,
N'oubliez pas vos actis rps, vos absences et ralentissement !
Ils sont attendus
leave me alone (minhun ♡) 7b5a8878b4f6ac06836f097cb0be5827e291f456leave me alone (minhun ♡) 400f3871fe5945c49b187f8d2e2f53fcb929af85leave me alone (minhun ♡) Originalleave me alone (minhun ♡) Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 :: Digital City :: Quartier Nord :: La Fleur Blanche
Aller à la page : 1, 2  Suivant

leave me alone (minhun ♡)

Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Les paroles de l’inconnu raisonnaient encore dans sa tête. Donghun n’avait jamais été autant affecté par les mots de quelqu’un et encore moins quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Ce n’était clairement pas la première fois qu’il était insulté parce qu’il était un prostitué et qu’on le traitait comme de la merde. Mais c’était bien la première fois qu’il ne comprenait pas pourquoi et encore moins ce qu’il avait fait au jeune homme pour mériter cette haine gratuite. Le pyobeom avait beau chercher dans son esprit, il n’arrivait pas à trouver la ou les raisons qui l’avaient poussé à réagir de la sorte. Donghun l’avait accueilli comme il l’aurait fait avec n’importe lequel de ses clients ou nouveau client. Qu’il soit catholique et n’accepte pas les homosexuels dans sa vie, il pouvait le comprendre. Mais la rage doublée de haine qu’il avait pu lire à son égard dans ses yeux, ça, il ne la comprenait pas du tout. Etait-il vraiment inférieur à un cafard ? Les gens le voyaient-il comme une merde à écarter de son chemin ? Est-ce que c’était aussi le ressenti de sa tante qui l’exploitait pour payer ses frais médicaux et l’enterrement de ses parents adoptifs ? Qu’avait-il fait pour mériter tout ça ? Hun ne savait pas et à part vendre son corps parce qu’il ne savait pas comment trouver un autre moyen de se faire de l’argent rapidement, il ne savait pas ce qu’il avait fait de mal. Des jours après, il y pensait encore et ça ne s’arrangeait pas quand il voyait des nouveaux entrer à la Fleur Blanche. Plusieurs fois il avait trouvé des gens qui lui ressemblaient et ça l’avait perturbé, faisant remonter à la surface ce qu’il lui avait dit alors qu’il essayait plus que tout de tout oublier, en vain.

Encore une fois, tout lui revenait dans la gueule alors qu’il croisa son regard alors qu’il sortait de la Fleur Blanche. Il était sur le trottoir en face et une grimace déforma le visage de Donghun quand il vit que cette fois-ci ce n’était pas son esprit qui lui jouait des tours. L’inconnu qui lui avait parlé comme de la merde était bien en face de lui. Il mordit dans sa lèvre alors qu’il détourna les yeux pour prendre le chemin du retour. Que venait-il faire là ? Pourquoi l’avait-il regardé avec autant d’attention ? Et pire encore, pourquoi le suivait-il ? Il entendait ses pas dans son dos et devinait presque qu’il l’appelait mais Hun avait ses écouteurs et n’écoutait que la musique qui le faisait aller plus vite pour rejoindre son dortoir. Il aurait aimé avoir une soirée tranquille. Sortir du boulot, rentrer chez lui, prendre une nouvelle douche, histoire de bien se nettoyer des deux clients qu’il avait satisfait et se foutre dans son lit pour finir ses devoirs. C’était tout ce à quoi il aspirait et il ne serait pas capable de l’avoir. Ses poings se serrèrent quand il sentit presque le mec à sa hauteur. Brutalement, Donghun se retourna et s’arrêta en face de lui, en enlevant sans ménagement ses écouteurs de ses oreilles. « Tu veux quoi ? M’insulter encore ? Me rabaisser ? Me faire comprendre que je ne vaux pas mieux qu’un cafard ? Merci je l’avais bien compris la première fois. » L’inconnu ne parlait pas et Hun s’énervait tout seul. Il n’avait vraiment pas envie d’entendre ce qu’il avait à lui dire et encore moins si c’était pour encore une fois en prendre plein la tête. Il n’était pas d’humeur pour ça, bien trop épuisé par sa journée de cours et sa soirée de boulot.



HATE AT FIRST SIGHT
Lee Minki
Lee Minki
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Le décalage horaire se faisait grandement ressentir ainsi que les longues heures d’avion qu’il venait de faire. Il avait atterri à Incheon il y a presque deux heures. Le voyage de retour était toujours fatigant. Surtout après avoir passé plus d’un mois en France. Rentrer en Corée du Sud était éreintant. Pourtant au lieu de rejoindre son appartement comme il aurait dû le faire en temps normal. Il avait suivi un autre chemin, n’allant même pas à la rencontre de Maiko, qui devait probablement l’attendre avec impatience. Pas mal de choses se sont passées pendant son séjour. Premièrement le décès de sa grand-mère maternel avait un sacré choc pour lui. Elle était tellement pieuse et sage qu’il avait souvent suivi les conseils qu’elle lui avait donné. Et jusqu’à sa mort chacun de ses propos avaient été judicieux pour le jeune homme. L’une des dernières choses dont elle lui avait fait part était le pardon et le fait d’être capable de s’excuser dans certaines situations. Ces quelques mots avaient raisonné en lui. Le faisant prendre conscience de ses torts les plus récents. Il avait d’ailleurs passé une bonne partie de la fin de son séjour à réfléchir à cela et ce qu’il devait potentiellement faire en conséquence. C’était donc dans un état d’esprit bien précis qu’il avait fait le voyage du retour. Sachant pertinemment ce qu’il avait à faire même si il se doutait que ce ne serait pas une mince affaire. Il ne comptait pas abandonner maintenant qu’il avait pris sa décision.

Ce fut donc ainsi que le jeune s’était retrouvé devant ce lieu qui le dégoutait au plus au point. Il n’était pas entré, s’était beaucoup trop lui en demander. Néanmoins il attendait devant, masque couvrant une partie de son visage, tandis qu’une grosse veste lui tenait chaud par ce froid hivernal. Le froid lui faisait d’ailleurs un sacré choc par rapport aux températures françaises qu’il avait eu pendant son voyage. Il avait attendu, faisant preuve de patience pour le voir vu qu’il ne savait pas quand il finissait. C’était le seul choix qui se présentait à lui sans devoir mettre les pieds dans cet établissement qui lui donnait envie de vomir. Pourtant il continuait de l’attendre. Quand finalement il l'aperçut enfin, il hésita une seconde sur ce qu’il devait faire. Surtout en voyant l’homme l’éviter comme la peste. Ce qui était totalement compréhensible après l’altercation qu’ils avaient eu l’autre jour. Minki s’était donc décidé à le suivre ou plutôt essayé de le rattraper pour s’expliquer avec lui. Quand finalement il arriva à sa hauteur il n’eut même pas le temps de décrocher un mot que le jeune homme le fit. Prenant de pleins fouet les reproches de ce dernier sans pouvoir dire quoique ce soit. Après tout, ce dernier avait raison dans ce qu’il disait. Il n’avait pas été tendre avec lui l’autre jour et il était normal d’avoir autant de rancœur. “Non… Je ne suis pas venu pour ça. En fait… Si je suis venu aujourd’hui. C’est pour m’excuser de ce que j’ai pu dire l’autre fois.” Il n’avait pas tout dit en une seule fois car il n’était même pas certain que l’homme devant lui écoutait ce qu’il disait. Alors il était plus raisonnable d’attendre et de voir sa réaction avant de s’enfoncer dans plus d'explications que cela. Au moins il serait certain de ne pas se faire ignorer une nouvelle fois comme il l’avait été lorsque l’inconnu l’avait aperçu.
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Quand il le vit, il voulut fuir, loin, le plus loin possible de lui. Il lui avait assez fait de mal la dernière fois qu’ils s’étaient vus et pour pas grand-chose en fait. Donghun ne se rappelait pas l’avoir rencontré et l’autre l’avait laissé dans le flou total au lieu de lui dire où ils avaient pu se voir. Ça lui avait fait tellement de mal qu’il y avait pensé encore des jours après et avait même cru le voir de nombreuses fois à la Fleur Blanche. Mais cette fois-ci, ce n’était pas un rêve. Il était bien en face de lui, sur le trottoir opposé au sien et il semblait l’avoir attendu pas mal de temps. Pourquoi ? Ça Hun n’en avait aucune idée et n’était pas sûr de vouloir le savoir. A la place, il traça sa route sans même s’arrêter, ses écouteurs dans les oreilles, la musique jouant ses mélodies pour l’empêcher de penser à ce type derrière lui qui tentait de le rattraper. Donghun n’avait pas besoin de ça ce soir. Il avait juste besoin de se prélasser sous l’eau chaude de sa douche et dans son lit. Il avait besoin de sommeil, de manger, mais pas d’avoir une altercation avec ce mec.

Cependant, alors qu’il l’entendit se rapprocher de lui de plus en plus, il décida de mettre un terme à sa chasse. Il se retourna violemment enlevant ses écouteurs et lui demanda ce qu’il lui voulait. Il n’était pas tendre avec lui, mais il n’était pas aussi irrespectueux et affreux qu’il l’avait été avec lui. Hun avait un minimum d’éducation et de politesse pour ne pas faire à quelqu’un ce qu’on lui avait fait. Il attendit donc qu’il lui réponde, montrant néanmoins qu’il n’était pas enchanté par tout ça, et quand il le fit, la stupeur se lut tout d’abord sur le visage du prostitué. Donghun était sur le cul et le regarda comme s’il était fou pendant quelques secondes avant de se mettre à exploser de rire, un rire jaune et gras. S’excuser ? C’était ce qu’il voulait, mais c’était bien trop tard. « Tu veux t’excuser ? » répéta-t-il, se moquant délibérément de lui. « Pourquoi ? T’as été te confesser et ton prête t’a fait la morale parce que c’est pas dans les valeurs de ta religion de te comporter comme un connard fini ? » Il y allait un peu fort en montrant son intention de ne pas le pardonner. Il l’avait blessé bien plus qu’il ne l’aurait avoué et ça, Hun n’était pas prêt à accorder son pardon. « J’ai bien compris que pour toi je n’étais pas quelqu’un de respectable et y a pas de souci chacun pense ce qu’il veut. Mais avant d’émettre un jugement, tu devrais apprendre à connaitre une personne. Parce que je fais pas ça parce que je meurs d’envie de me prendre les bites de vieux dégueulasses dans le cul. » Donghun était volontairement vulgaire dans ses propos pour qu’il comprenne que ce n’était pour lui clairement pas un choix de vie. s’il avait pu, il aurait fait autre chose que vendre son corps. « Alors, maintenant fous moi la paix. J’ai autre chose à faire que me faire insulter. » Il cracha presque ces derniers mots, prêt à remettre ses écouteurs et faire demi-tour.



HATE AT FIRST SIGHT
Lee Minki
Lee Minki
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Minki aurait très bien pu simplement oublier cette histoire et passer à autre chose. Mais ce n’était pas dans ses habitudes. Ce qu’il avait dit était assez important et dégradant pour le jeune homme qu’il avait rencontré. Certes il ne l'aimait pas et le tenait pour responsable pour l’équilibre fragile de sa famille. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu’il avait le droit de déverser sa haine sur lui comme il l’avait fait. S’était donc dans l’optique de présenter ses excuses qu’il avait attendu dans le froid que l’inconnu ne sorte. Quand il l’avait vu sortir il n’avait pas été une seule seconde surpris de le voir fuir aussi loin que possible de lui. Après tout, à sa place il aurait sûrement fait la même chose. Mais puisqu’il était là, il était hors de question qu’il abandonne maintenant.

C’était donc d’un pas rapide que Minki avait essayé de rattraper le jeune inconnu. Même si ce dernier ne semblait pas avoir envie que cela se produise. Cependant il avait finalement décidé de lui faire face pour mettre fin à cette poursuite. Minki l’avait laissé parler dans un premier temps avant de prendre une grande respiration pour venir s’expliquer sur la raison de sa présence devant lui. Car oui, il ne serait jamais réapparu devant lui si il n’avait pas une raison. Premièrement parce que c’était un prostitué, que ce taper son père. Deuxièmement parce que Minki n’avait pas apprécié qu’il pense qu’il soit homosexuel alors qu’il était loin de l’être. Pourtant, il se trouvait là devant cet homme qu’il détestait. Cependant quand il avait expliqué pourquoi il était là, il ne s’était pas attendu à une réaction pareille. Certes il se doutait que ça ne serait pas simple. Mais là ça semblait presque impossible. Il suffisait de voir la réaction de son vis à vis pour le comprendre. Si Minki était toujours en partie caché derrière son masque il n’avait pas manqué les réactions de l’homme devant lui. Encaissant ses reproches sans rien dire. Il l’avait laissé finir de cracher tous les reproches qu’il avait à son égard avant de dire quoique ce soit. Ça n'avait aucun intérêt sinon. “Je suis vraiment venu pour m’excuser. Tu n’es pas obligé de me croire ou de m’écouter. Mais c’est la vérité. J’ai été trop loin l’autre jour et mes mots ont dépassé mes pensées à cause de l’énervement. Et je suis désolé pour cela, je n’aurais pas dû te juger de cette manière.” C’était dit maintenant. Ce n’était pas sûr que l’inconnu accepte ses excuses. Mais au moins il aurait fait l’effort de venir les présenter comme il se doit. Ce qui était déjà une démarche particulière en soi. Minki n’avait fait aucun commentaire sur le fait que l’inconnu lui dise ne pas faire ça par plaisir. Ça ne l'intéressait pas et il ne voulait pas savoir cela. Si il n’avait pas eu trois couches de vêtements sur le dos, il aurait probablement porté sa main à sa croix. La fatigue se faisait légèrement ressentir à cause du décalage horaire et il s’était retenu de le montrer. Ne voulant pas se montrer ainsi devant l’inconnu tandis qu’il faisait un pas en arrière pour le laisser partir. Il n’avait plus de raison de le retenir si ce dernier voulait partir, il était libre de le faire. Il ne le suivrait pas cette fois.


Hate at first sight
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Donghun avait été lâche. Il avait totalement fui le jeune homme qui l’avait insulté à leur première rencontre. Il n’avait clairement pas envie de l’entendre parler et encore moins pour se faire rabaisser comme un moins que rien. Il n’avait pas la prétention d’attendre qu’on comprenne ses choix de vie ni même son métier. Mais un peu de respect n’avait jamais tué quelqu’un. Seulement, l’inconnu qui était persuadé de l’avoir déjà rencontré n’en possédait aucun pour lui et ça, ça le dérangeait. Hun n’avait pas le souvenir d’avoir été irrespectueux avec lui et donc, il aurait aimé qu’il ne le soit pas en retour. Mieux, il aurait aimé ne jamais le revoir. Cependant, le jeune homme ne pensait pas comme lui puisqu’il l’avait attendu après son boulot et s’était mis en tête de lui parler. Donghun ne voyait pas de raison qu’il le ferait rester autant de temps devant la Fleur Blanche pour discuter avec lui à moins qu’il ait encore du venin à cracher. Alors, au bout d’un moment, il avait arrêté de fuir et s’était retourné pour lui faire face. Quoiqu’il eût à lui dire, il pourrait lui dire comme ça. Le prostitué tenta de se barricader en cas d’insulte mais la raison de sa présence devant son boulot le laissa perplexe. Il voulait s’excuser et ça, Hun ne l’avait pas vu venir.

Il rit jaune en l’entendant lui dire qu’il voulait s’excuser et pour une fois Donghun laissa tout ce qu’il pensait sortir. Il ne le connaissait pas, n’avait rien à perdre et donc il pouvait se permettre d’être plus méchant qu’il ne l’aurait été avec une autre personne. Il parla même de la religion du jeune homme vu qu’il avait vu sa croix à son cou. Après tout peut-être qu’il n’avait pas tort et que son prêtre lui avait fait comprendre que ce n’était pas une façon de se comporter avec les gens. Il aurait du le savoir pourtant. Sans être religieux, le prostitué se doutait qu’aucune religion n’acceptait l’intolérance et l’irrespect. Alors il lui demanda de le laisser tranquille, ayant très peu envie de se faire insulter une nouvelle fois. Il avait déjà donné. Cependant, l’inconnu reprit la parole et encore une fois il parla de l’événement. Seulement, Donghun ne savait absolument pas à quoi il faisait référence et cela commençait réellement à l’agacer. Il serra les dents avant de planter son regard dans le sien. « Putain mais de quel événement tu parles ? A part la dernière fois, je t’avais jamais parlé ! Donc je ne méritais pas ta haine et ton dégoût. » Il renifla dédaigneux avant de rire une nouvelle fois jaune. « Tes mots ont dépassé ta pensée ? Je n’y crois pas une seule seconde. Ton regard est toujours empli de dégoût pour moi. Je peux comprendre que mon métier ne soit pas un métier que tu ferais et que tu penses que les gens qui se prostituent ne sont que des moins que rien. Mais encore une fois, tout le monde ne nait pas avec une cuillère en argent dans la bouche. On fait juste en sorte de survivre dans ce monde. » Donghun continua de le fixer avec mépris. Ça l’ennuyait réellement de devoir se justifier de la sorte face à quelqu’un qui le jugeait sans le connaitre. Néanmoins, il n’était pas surpris. Les gens avaient tendance à juger les autres sans même prendre la peine de les connaitre, de leur parler ou simplement sur des on dit. Le jeune homme avouait qu’il avait jugé l’inconnu sur son comportement vis-à-vis de lui, mais en attendant, il l’avait cherché. Alors que Hun n’avait rien demandé. « Donc tu viens t’excuser, mais t’as réellement cru que j’allais te pardonner de m’avoir traité comme une sous merde ? » Ce n’était même pas ironique, alors qu’il aurait pu. C’était simplement une question, une réelle question parce qu’il voulait comprendre ce qui se passait dans la tête de ce mec.



HATE AT FIRST SIGHT
Lee Minki
Lee Minki
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Minki n’était normalement pas du genre à s’emporter mais la dernière fois, quand il avait fait face à cet homme, le contrôle qu’il avait sur lui-même s’était enfui en courant. Laissant la haine qu’il ressentait pour l’inconnu suinter de chacun de ses propos. Il n’avait pas aimé se souvenir de ce qu’il s’était passé quatre ans auparavant. Et il en tenait pour responsable le prostitué, tout autant que son propre paternel. Mais ça n'empêchait pas qu’il avait mal agi ce jour là et qu’il devait un minimum d'excuses à ce dernier. Ainsi il s’était retrouvé devant la fleur blanche à l’attendre et obligé de le suivre pour enfin arriver à lui adresser la parole. Expliquant qu’il était venu pour s’excuser. Ce qui ne semblait pas spécialement plaire à l’homme devant lui qui avait ri à l’entente de ses propos. Certes ses excuses aussi soudaines n'étaient peut-être pas les bienvenues. Mais il fallait qu’il le fasse, c’était maintenant ou jamais. Car il ne comptait pas le revoir encore une fois après aujourd’hui. C’était aussi pour cela qu’il était venu directement en descendant de l’avion pour mettre un terme à tout cela et ne plus y penser. Essayant de s’expliquer comme il le pouvait. “Fais genre d’avoir oublié encore une fois ? A croire que je suis le seul à encore avoir cette image dégoûtante imprimé sur la rétine.” Et franchement il n’était pas fan de se souvenir de cela si il pouvait oublier cette histoire pour de bon ça lui ferait le plus grand bien. Mais apparemment il était le seul que cette histoire hantait encore. “Eh ! Va pas croire que, comme tu dis, avoir une cuillère en argent te laisse avoir la vie que tu veux !” Il n’avait même pas répondu concernant le dégoût dans son regard. Après tout, il ne pouvait pas cacher ce qu’il ressentait envers l’inconnu. Et ça aurait été mentir que de dire qu’il n’avait aucun dégoût pour cette personne qui avait ruiné sa vie. Mais pourtant il se trouvait devant lui, à présenter ses excuses alors qu’il le haïssait au plus au point. C’était la preuve même qu’il faisait un effort même si cela ne semblait pas être vu par le prostitué. “Rien ne t’y oblige. Mais tu pourras pas dire que je suis pas venu les présenter. Sur ce.” Il avait fait un signe de la main avant de faire un pas en arrière pour sous-entendre que ce n’était plus ses histoires. Cependant, si il avait encore quelque chose à dire, il pouvait toujours le faire. Même si il devait avouer que le sommeil commençait sérieusement à se rappeler à lui et qu’il avait terriblement envie d’aller retrouver son lit bien chaud et moelleux. Et aussi Maiko qui devait mourir d’impatience de le revoir depuis tout ce temps.


Hate at first sight
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Cette situation commençait réellement à l’énerver. Encore plus quand le jeune homme reparla d’un événement dont il n’avait pas conscience. Donghun n’avait vraiment aucun souvenir de l’avoir déjà vu un jour. Cependant, lui, était persuadé que c’était le cas. Seulement, le pyo avait tenté de se souvenir depuis qu’il l’avait agressé la dernière fois devant la Fleur Blanche, mais il n’était pas parvenu à remettre le jeune homme. « Mais putain, puisque je te dis que je m’en souviens pas ! Tu crois que j’ai que ça à foutre de mentir et de te demander où on s’est déjà vu ? J’ai autre chose à foutre. » Vraiment ça l’agaçait de plus en plus parce qu’il ne semblait même pas enclin à lui dire cet événement donc il était le seul à se souvenir.
Un rire jaune s’échappa une nouvelle fois des lèvres de Hun et il darda sur lui un regard noir. « Tu vois ce que ça fait de se faire juger sans que l’autre ne te connaisse. Mais permets-moi de douter. T’as quand même du avoir une très bonne vie. Loin des galères financières. T’as pas eu besoin de vendre ton corps. » Donghun lui donnait plus de détails sur sa vie qu’il aurait voulu, mais c’était sortit tout seul. Tant pis, il serait au courant de ce qui s’était plus ou moins passé dans la vie du prostitué sans avoir toutes les cartes en mains pour comprendre les raisons qui l’avaient poussé à ce choix de vie. S’il avait pu, bien entendu, il ne l’aurait pas vu. Mais sa tante ne cessait de lui rabâcher qu’il lui devait encore de l’argent et qu’il était une plaie à élever alors qu’il faisait son possible pour arriver à la rembourser le plus rapidement possible. Donghun continua à mal regarder le jeune homme et de ne pas vouloir de ses excuses. Après tout, il l’avait réellement mal traité. Comment pouvait-il vouloir lui pardonner de son comportement de connard d’héritier ? Parce que dans l’esprit du pyobeom c’était parce qu’il avait de l’argent qu’il se comportait comme une merde avec lui. Pour quelle autre raison sinon ? A moins que ce soit cet événement dont il ne voulait pas parler ? Donghun se mit à siffler entre ses dents. « Attends ! Tu vas réellement partir dans me dire où on s’est déjà vus ? » Il pouvait toujours retenter. Il ne le croyait pas quand il disait qu’il ne se souvenait pas, mais peut-être que s’il lui disait, peut-être qu’il pourrait s’en rappeler. « Et je vais te ramener chez toi… T’as l’air à deux doigts de t’écrouler par terre… T’es un peu pâle. » Bien qu’il n’acceptait pas ses excuses et qu’il le prenait pour un arrogant, prétentieux connard, le jeune homme n’était pas assez en colère pour le laisser seul. Il semblait réellement sur le point de tomber au sol et il n’avait pas envie de le porter à l’intérieur de la Fleur Blanche ou même de l’amener à l’hôpital.



HATE AT FIRST SIGHT
Lee Minki
Lee Minki
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Minki était simplement venu s’excuser mais rien ne se dérouler comme il le désirait. Au final, il était de nouveau en train de se prendre la tête avec le prostitué. Il n’arrivait pas à comprendre que ce dernier pouvait réellement ne pas savoir de quoi il parlait. Pour lui s’était impensable qu’il ait pu oublier quand cela hanté et avait en partie détruit sa vie. Un soupire passa ses lèvres alors que l’homme devant lui répondait répété encore une fois qu’il ne savait pas de quoi il parlait. C’était une cause perdue et Minki avait l’impression de tourner en rond avec cette histoire. Peut être que c’était pour cela qu’il avait hésité à venir car il savait que cela ne mènerait à rien. Il avait fait un effort, tout ça pour rien.
L’homme n’aimait pas la manière dont le regardait l’inconnu. Il avait beau dévoiler certaines parties de sa vie, ça n'atteignait pas vraiment Minki vu son état. “Donc quoi ? Tu veux que je te plaigne ? Désolé mais je ne suis pas assez bon pour ca.” En temps normal il aurait surement était désolé pour lui mais aujourd’hui ce n’était pas son cas. Certes il s’était excusé mais ça ne voulait pas dire qu’il était prêt à comprendre pourquoi ce dernier vendait son corps. S’était encore beaucoup trop demander au jeune homme attaché à la religion qu’il était. Voilà pourquoi il avait décidé d'abandonner là pour aujourd’hui. Tant pis si il passait pour le fils à papa qui pouvait faire tout ce qu’il voulait alors que ce n’était vraiment pas le cas. De toute manière, ce n’était pas comme si ils allaient arriver à se comprendre un jour. Donc autant arrêter de perdre son temps inutilement. Il serait bien mieux dans son lit que dans le froid bien trop présent autour de lui. Alors il avait notifié qu’il mettait fin à cette discussion qui n’avait ni queue ni tête selon lui. Il comptait réellement en rester là. Enfin s’était sans compter sur la question de l’inconnu qui l’exaspéra encore une fois. “La prochaine fois que tu suces le père de quelqu’un. Fais au moins en sorte de ne pas être vu. Car c’était vraiment l’une des choses que j’aurais préféré ne jamais voir.” Minki n’avait aucunement envie de s’étendre là dessus. C’était déjà une chose qu’il avait du mal à effacer de son esprit alors il préférait éviter de trop y penser. Surtout que ça avait été le début de ses problèmes et voilà à quoi il était réduit quatre ans plus tard. Obligé de prendre la suite de son père pour des choses qui ne lui plaisait pas du tout.
Minki était en train de réfléchir à ce qui l’attendait chez lui quand il fut surpris des propos de l’homme. Le ramener chez lui ? Pourquoi faire ? Il était parfaitement capable de rejoindre son appartement seul et sans encombre. Du moins c'était ce qu’il pensait sans s’être vu dans un miroir. Le voyage avait terminé de l’épuiser plus qu’il ne l’avait senti venir. Le décès de sa grand-mère l’avait grandement affecté et cela se réflecter sur sa santé. “Je ne vois pas de quoi tu parles, je peux rentrer chez moi sans ton aide.” Sauf que son corps prouva le contraire quand il fit un pas en arrière et que sa tête se mit légèrement à tourner. Le déséquilibrant quelque peu au passage.


Hate at first sight
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Les excuses du jeune homme sonnaient fausses aux oreilles de Donghun. Il avait le sentiment qu’il s’excusait simplement parce que quelqu’un ou même quelque chose de spirituel lui avait dit de le faire. Elles n’étaient donc pour le prostitué qu’un moyen de potentiellement se faire bien voir par Dieu. Parce qu’il avait bien compris qu’il était croyant au vu de la croix qu’il avait vu attaché autour de son cou. Est-ce qu’il les pensait réellement ? C’était un mystère pour le jeune homme et c’était pour cette raison qu’il ne le croyait pas et qu’il n’avait pas envie de les accepter. Il lui avait fait bien trop de mal en parlant de quelque chose qu’il ne connaissait pas. Donghun n’avait pas vendu son corps pour le plaisir. Au contraire, ça le dégoûtait de se laisser toucher de la sorte. Il en était malade, allant même jusqu’à vomir quand il avait fini de satisfaire ses clients. Alors qu’il pense qu’il faisait ça parce qu’il en avait envie ou même parce qu’il aimait ça, ça le mettait hors de lui. Il ne se priva donc pas de le juger sur ce qu’il pensait savoir de lui, comme lui l’avait également fait, et sa réaction ne se fit pas attendre. Le pyo ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Apparemment, il n’apprendrait jamais de ses erreurs. Il ne prit même pas la peine de lui répondre. Ça n’en valait pas la peine. Après tout, il était borné et donc ça ne mènerait à rien du tout.
L’inconnu tourna ensuite les talons, prêt à partir mais Hun le stoppa, lui demanda une dernière fois où ils s’étaient déjà vus. Il n’avait réellement aucune idée et ça l’énervait de ne pas connaitre la raison pour laquelle l’autre semblait le détestait et être dégoûté par sa personne. Donghun n’avait pas trop d’espoir de l’apprendre un jour, mais contre toute attente, cette fois-ci, il lui donna la raison. Il avait sucé son père de ce qu’il comprenait et il l’avait vu. Le jeune homme fronça les sourcils essayant de se rappeler quand cela avait pu se passer. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’il se faisait surprendre encore moins à la Fleur Blanche parce que c’était monnaie courante. Cependant, malgré la volonté qu’il y mettait, le pyobeom restait sans souvenir de ce moment. « Va falloir que tu sois un peu plus spécifique ! Je sais que t’as pas envie de savoir… Mais ton père n’est malheureusement pas le seul client que j’ai… Et, je suis désolé… » Donghun s’excusait de quelque chose qui n’était pas de son fait. Lui ne faisait que son travail. On le payait pour des services sexuels, il n’avait donc pas le choix. Néanmoins, l’inconnu ne le comprenait pas et ne le comprendrait probablement jamais.
Le coréen lui proposa ensuite de le ramener chez lui, le trouvant pâle et surtout prêt à tomber par derrière et s’effondrer. Il refusa catégoriquement et quand il recula, Donghun se rapprocha rapidement de lui et attrapa son bras. Il fit claquer sa langue sur son palais. « J’ai bien compris que je te dégoûtais, que tu me détestais. Mais accepte et tais toi ! Tu vas finir par t’évanouir dans la rue. Tu préfères quoi, que je te ramène ou que je te fasse du bouche à bouche ? »



HATE AT FIRST SIGHT
Lee Minki
Lee Minki
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Au final le fait qu’il était venu n’avait rien arrangé à la situation. Bien au contraire même, Minki avait l’impression que c’était pire que mieux. Peut être que venir n’avait pas été une bonne idée et qu’il aurait dû rentrer simplement chez lui. Et ne plus jamais penser au prostitué. Après tout, ils n’étaient rien l’un pour l’autre et même si il avait fait l’effort de venir s’excuser cela ne voulait pas dire qu’il l’appréciait. Il avait principalement fait cela pour sa conscience. Mais ca il n’allait pas le dire à l’homme devant lui. Ce n’était pas comme si il allait encore le revoir un jour après cela. C’était la deuxième et dernière fois qu’il le voyait. Et dans l’esprit du jeune homme c’était très bien ainsi.
Puis après tout ce temps, Minki avait osé dire de quoi il retournait. De la fois où il avait croisé le prostitué dans le bureau de son paternel alors qu’il était allé le voir au bar. Qu’est ce que Minki pouvait regretter ce fameux jour. Si il pouvait effacer celui-ci de sa mémoire, il le ferait sans hésitation. C’était des images qu’il n’aimait pas avoir en tête et il faisait tout son possible pour ne pas y penser. Pourtant l’homme devant lui voulait plus de détails. Ce qui ne plaisait pas réellement à Minki. Malheureusement il ne semblait pas avoir le choix que de remettre le nez dans ses souvenirs. “Le propriétaire du Mystic, dans son bureau, il y a quatre ans. Ça te dit toujours rien ? Car moi ça a hanté mes pensées depuis toutes ces années.” C’était réellement le cas, il avait espéré tellement de fois oublier cette histoire. Mais rien n’était aussi simple et les images de ce jour-là restent gravées dans sa mémoire. Alors il espérait que le prostitué n’insisterait pas plus maintenant qu’il avait eu les informations qu’il désirait.
Minki avait instantanément réagi quand l’homme avait proposé de le ramener. Montrant combien il était contre cette simple idée. Il se sentait bien, du moins c'était ce qu’il avait pensé avant que sa tête ne tourne. Néanmoins ce qui l’avait le plus surpris était la main autour de son bras qui le maintenait en place. Se libérant d’un geste rapide. Avant de venir se tenir la tête, qui tournait un peu plus à la suite à cette action. “Je peux rentrer seul. Ce n’est pas comme si j’habitais loin de toute manière. Et n’essaye même pas de me faire du bouche à bouche.” Cette simple pensée lui avait donné envie de vomir. Il n’avait aucunement envie qu’il y ait contact entre eux. Surtout pas après ce qu’il venait d’avoir en mémoire à nouveau. C’était la dernière chose qu’il voulait. Doucement il avait fait un pas en arrière pour remettre de la distance entre eux. Il voulait rentrer chez lui et se mettre au chaud sous sa couverture jusqu’à ne plus penser à rien. C’était la seule pensée qui le préoccupait actuellement. “La seule chose que je veux c’est rentrer chez moi.” En plus Maiko ne serait même pas là pour lui tenir chaud pendant son sommeil. Franchement ce retour en Corée était bien plus fatiguant qu’il ne l’aurait cru.


Hate at first sight
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Excursions sur le terriroire coréen
L'été a bien commencé et pour ne pas laisser les élèves sans rien faire pendant ce temps là, des séjours sous la responsabilité d'un citizen ont été prévus. Le but est simple, promouvoir la culture de la Corée du Sud. Alors, mettez vos plus beaux maillots et embarquez pour Busan ou Jeju à votre convenance.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum