Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) - Page 2 4548db5f7f80e5abcf0ad638b6d80f18je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) - Page 2 9dc7bedfdf12dfd6c74d702c66013786je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) - Page 2 D175719f956ae6e2c457ff3b7f53f9cd6d5f99f1je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) - Page 2 Tumblr_pnlxoxGQIP1y4lp2jo7_250

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Ancien dortoir des Sango
Aller à la page : Précédent  1, 2

je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian)

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets
Il fondait, littéralement, il fondait. Mingwei n’était plus, il était devenu cette flaque de bonheur au sol de la chambre qu’il partageait avec son meilleur ami le temps des rénovations. Il connaissait les sentiments de son sa moitié à son égard, mais c’était toujours autre chose de les entendre de vive voix. Il appréciait grandement chaque mot, chaque virgule. Si cette situation s'était passée quelques années plus tôt, le sino-coréen lui aurait montré à quel point il était touché par ces mots en le déshabillant puis en le touchant avant même d’atteindre le lit. Mais c’était différent. Leur relation avait changée et évoluée. Celle-ci n’avait plus aucune limite tout en imposant certaines naturellement. C’était comme s’ils étaient passés à un niveau spirituel bien supérieur. « Je te l’ai dit, tu es mon air toi aussi. » Il n’avait pas besoin d’en dire plus. Ils se comprenaient et se complétaient parfaitement. Mingwei ne pouvait plus avancer sans son Qintian et inversement. Il arrivait à l’étudiant de se demander parfois comment il avait pu vivre autant d’années sans connaître l’existence de son âme-sœur, se disant que ce devait être insupportable s’il était amené à retourner dans le passé.

A coup de taquineries et retour du karma, les deux garçons passaient un bon moment. Comme toujours lorsqu’ils étaient en présence l’un de l’autre. Mingwei faisait beaucoup d’efforts pour manger et apprécier les plats rapportés par son meilleur ami alors que la conversation avançait toujours sur ce surplus d’amour, accompagnée d'une légère touche de mélancolie et tristesse. « Je suis toujours dans le dortoir, ne parlons plus du futur. » Il était vrai qu’allait arriver un jour où Mingwei devrait retourner dans le dortoir des bleus. C’était sa fratrie après tout, celle des dragons. Mais s’il avait rejoint un groupe universitaire c’était bien dans l’idée de se faire des amis. Cependant l’envie de rester aux côtés de Qintian était plus forte. C’était insupportable de ne pas le voir une seule journée, et pourtant il lui avait fait subir deux semaines sans sa présence. Ouvrant la bouche, le cuisinier attrapa les nouilles qui lui étaient présentées. Il manqua alors de s’étouffer en entendant les idées de leur futur du chinois. C’était beau, beaucoup trop beau alors qu’il n’avait jamais osé imaginer aussi loin. Lui, qui vivait encore avec sa chère mère et grand-mère, les quitter était encore difficile. « Tu veux dire, un appartement, rien que pour nous deux ? » Est-ce qu’il rêvait éveillé ? Etait-il encore vivant même ? La vie en colocation avec sa moitié, l’homme de sa vie. C’était un rêve qu’il n’avait jamais osé posséder. « Je veux vivre de tes câlins. » Vivre de cet air qui n’était autre que Qintian. Sa prise sur le chinois se fit plus serrée alors qu’il écoutait sagement les mots de son ami. Ils étaient tristes, bien que Mingwei savait ce qu’il se passait dans la tête de son âme-sœur et sa relation avec les autres humains. C’était étrange de le redécouvrir chaque fois car tout était tellement naturel entre eux. « Ce sont les autres le problème, pas toi Tian tian. » Car jamais il ne laisserait son meilleur ami penser qu’il puisse être un problème car il pensait différemment des autres. « Mais tu peux ne pas aimer. Grotte ou pas, j’irai où tu irais de toute façon. » C’était leur destin, leurs âmes qui ne pouvaient se quitter. C’était d’un naturel sans nom. Si Qintian se jetait d’une falaise, Mingwei le rejoindrait aussitôt. « Mais je ferai en sorte d’être ce pont entre toi et les autres, je veux t’aider, mais jamais je ne te lâcherai. Je préfère abandonner les autres que d’imaginer ça. » Et ça voulait tellement dire chez le sino-coréen qui était extraverti, qui récupérait son énergie en présence des autres, mais surtout en présence du chinois.

Se rapprochant encore plus de sa moitié, il déposa un baiser sur sa joue, puis sur ses lèvres légèrement salées par les sauces des nouilles. « Je t’aime et c’est tout ce qui compte pour moi. » Puis, l’air de rien, il se servit dans les plats pour une dernière bouchée. « Tian tian, je n’ai plus faim, mais t’as vu, j’ai bien mangé ! » Alors il se décala légèrement du corps de son ami pour s’allonger complètement et poser sa tête sur les cuisses de celui-ci. « Elle ne sont pas confortables, faut prendre des formes tian tian, comme ça je peux siester tranquillement ici. » Néanmoins, pour rien au monde il ne bougerait de sa position. Car rien au monde ne pouvait le séparer de son âme-sœur.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets
ootrp + Si Qin Tian avait été du genre à accorder de l’importance à ce que les autres disaient, il aurait sans doute été mortifié de la mièvrerie qui se dégageait de ce moment qu’il partageait avec son meilleur ami. En soit, il n’était pas entièrement indifférent aux regards des gens, mais lorsqu’il s’agissait de Ming Wei et lui, rien d’autre ne comptait. Alors ces mots doux, ces déclarations, ces gestes tendres, beaucoup auraient roulé des yeux, les auraient qualifiés de gênants ou de niais mais cela n’avait absolument aucune importance. Rien d’autre ne comptait que la lueur dans les yeux de son âme sœur, la douceur dans sa voix et la sincérité de ses mots. C’était eux, dans leur bulle contre le monde si ce dernier décidait de se retourner contre lui.

Malheureusement, ce genre de moments ne pourrait plus avoir lieu aussi souvent une fois les dragons de retour dans leur dortoir. Qin Tian appréhendait presque. Il s’était habitué à la présence de son meilleur ami à ses côtés, il se sentait plus fort, plus armé pour affronter la vie en communauté. Il savait se protéger par lui-même, en ignorant les commentaires et remarques qui pouvaient lui être faits, mais avec Ming Wei, il n’avait même plus à le faire car il en recevait beaucoup moins. Tout était plus apaisé, autant le quotidien que ses propres émotions. Il n’avait plus à se demander pourquoi, il savait depuis longtemps que le sino-coréen le stabilisait. Le cœur lourd, il refusait d’imaginer le moment où il serait à nouveau sans lui dans cette chambre. Sa proposition n’était pas si légère que ça, une colocation avec son meilleur ami serait le paradis. De la douceur tous les jours, des étreintes tous les jours, honnêtement, que demander de plus ? Il hocha la tête. « Je ne pourrais pas avoir un budget pour un gros appart’ mais on a jamais été gêné par le fait de vivre un peu collé tous les deux. » La preuve était bien la position dans laquelle ils étaient, et la prise de Ming Wei se resserra sur lui, le médium devinait facilement qu’il n’aimait pas vraiment ce qu’il entendait. Une de ses mains vint se perdre pour caresser la nuque de Ming Wei, il continuait de grignoter malgré l’acidité qui commençait à se tordre dans son estomac. « Je ne demanderais jamais d’abandonner les autres. » Tristement, Qin Tian savait qu’il freinait son meilleur ami parfois dans des situations sociales. Lorsqu’ils étaient avec d'autres, le médium était un peu sauvage, un peu en retrait, ses réactions et paroles parfois maladroites et Ming Wei se retrouvait à faire le tampon ou le traducteur, s’empêchant de pleinement vivre la soirée ou la situation. Pourtant, le sino-coréen était un être social, chaleureux, il avait tant à offrir aux autres... Le médium s’en voulait souvent et cela réveillait ses angoisses et ses peurs de perdre son meilleur ami. Sa prise sur lui se resserra, espérant que son trouble n'était pas visible, il savait qu’il serait sans doute mieux sans lui pour rencontrer de nouvelles personnes, nouer de nouvelles relations mais il lui était impossible de le lâcher, il avait beaucoup trop besoin de lui. Il rendit son baiser à Ming Wei, lui caressant la joue au passage. Pour se rassurer, il lui en donna encore un avant de déposer ses lèvres sur le haut de sa tête. « J’adore te voir manger. » Il lâcha un petit rire. « Non c’est pas un nouveau fétiche, ne t’emballe pas. » Il leva les mains le temps que sa moitié s’installe. Il déposa un autre baiser sur son front et déposa ses baguettes dans les plats, il repoussa le tout un peu plus loin pour être sûr qu’aucun d’eux ne se tâchent. « Je le fais exprès pour que tu cuisines pour moi. » Ils savaient tous les deux que c’était surtout le corps du médium qui décidait, pas lui.  

Il laissa le silence s’installer, caressant les cheveux de Ming Wei, ils commençaient aussi à être longs bien que Qin Tian ait quelques longueurs d’avance. De temps en temps, ses doigts venaient se perdre sur son visage, caressant doucement sa peau pour en mémoriser encore et encore les creux et les courbes. De son front délicat à son nez arrondi à ses lèvres superbement dessinées, puis de nouveau il retournait dans ses cheveux. Il traitait sa moitié comme la chose précieuse qu’il était. « Tu sais que si tu t’endors là, je ne serais pas capable de te porter jusqu’au lit ? » Il tapa sur le bout de son nez plusieurs fois. « Va falloir que tu me remmènes à la salle pour faire de la muscu. » Il fit la moue. « Mais t’as pas le droit de me râler dessus quand je prends des pauses. » Et il était connu des deux hommes que Qin Tian prenait plus souvent des pauses et la pose plutôt qu’il ne s’exerçait réellement. Il afficha un sourire plus malicieux, seul un coin de ses lèvres se soulevait. « Quoique, à défaut de sport de chambre, mon bras droit est plutôt costaud. » Il lâcha un petit rire. « Tu crois que je te bats au bras de fer, mmh ? »


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets
L’idée d’une colocation avec son meilleur ami, son âme-sœur était la bienvenue pour Mingwei. Ils se connaissaient par cœur physiquement, mentalement et spirituellement. Ce logement partagé sonnait comme un air de paradis. Tous les deux, où ils pouvaient être présents l’un pour l’autre sans aucun autre étudiant pour les embêter, pour tenter de les sortir de leur bulle. Cela pouvait aussi être dangereux car le sino-coréen pouvait très certainement se laisser enfermer dans cette bulle de bonheur et n’en jamais en ressortir. Vivre en Hermite était pourtant une bonne solution si cela voulait dire ne jamais quitter les bras de Qintian. Il n’osait pas penser au jour où il ne l’aurait plus complètement pour lui, bien que le sujet eut été soulevé. Il ne voulait plus penser qu’un jour ils seraient toujours aussi proches, mais avec un cercle relationnel plus développé. Etait-il prêt à partager le chinois ? Il n’était pas sûr. Mais c’était une pensée qu’il ne dévoilerait jamais car bien trop égoïste. Surtout pour quelqu’un comme Mingwei qui passait son temps à draguer tout ce qui bougeait, à passer de lit en lit et se faire toujours plus d’amis. C’était même carrément hypocrite. Car certes, le cuisinier se disait proche de beaucoup de gens comme Wangji ou Dana, mais Qintian resterait ce soleil qui maintenait le système. « Tu sais bien que j’aime vivre collé à toi. » C’était même difficile que, lorsqu’il se trouvait à côté du chinois, qu’il garde ses mains pour lui-même. Le contact était nécessaire et il en était complètement dépendant. Il avait besoin de sa dose de Wu Qintian pour vivre, au moins quatre fois par jour. « Et je te payerai l’appartement de tes rêves un jour. » Il ne serait plus jamais riche comme il l’avait été plus jeune, mais si c’était pour sa moitié, il était prêt à faire tous les efforts du monde et travailler plus dur encore pour lui offrir tous ses rêves.

Mingwei avait toujours été un garçon plein d’énergie et extraverti. Il prenait son énergie en passant son temps avec les autres. Mais il était prêt à tout abandonner pour ne rester qu’avec une seule personne si celle-ci le lui demandait. Il savait que ça ne serait jamais le cas et voyait déjà dans les yeux de Qintian, et ses gestes discrets que ce sujet le dérangeait. Le cuisinier oubliait parfois qu’ils étaient très différents sur certains points, mais c’était ce qui faisait qu’ils étaient si parfaits l’un pour l’autre. « Tian tian. » Souffla-t-il pour tenter d’apaiser les pensées de son ami. « Qu’est-ce que j’ai dit, hm ? Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement. Tu ne me demandes rien, je fais mes propres choix et c’est rester avec toi, pour toujours. » Il attrapa le chinois entre ses bras et l’inonda de baisers sur le visage. Jamais il ne voulait que sa moitié ait le moindre doute quant à leur relation, jamais il ne lui laisserait le temps pour ça.

Le repas fini et la fierté d’avoir avalé quelque chose, Mingwei s’allongea pour reposer sa tête sur les cuisses de son meilleur ami. Il faisait la moue car il fut rapidement coupé dans son élan pour taquiner Qintian sur ce nouveau fétiche. Moue qui disparut bien rapidement sous les baisers du chinois. « Comme si t’as besoin de ça pour que je cuisine pour toi. » Surtout lorsqu’il débarquait dans la chambre avec des sacs plein de restes de ce qu’il cuisinait chez sa mère. Il donnait de quoi manger à sa moitié pour la semaine.
Le silence s’installa entre eux, mais était loin d’être gênant. Le sino-coréen ferma les yeux et se laissa border par les caresses de son meilleur ami dans ses cheveux, son visage. Il était presque à s’endormir, là, à côté de la personne la plus précieuse au monde quand la voix de cette dernière le fit rouvrir les yeux. « Muscle-toi et porte-toi après. » Il avait déjà emmené plusieurs sa moitié à la salle de sport et leurs cessions se finissaient toujours avec un Mingwei qui râlait (gentiment) sur un Qintian qui se prenait en photo. « Et je te râle dessus si je veux. » Si le jeune chinois voulait se muscler, il fallait y aller à fond et le cuisinier était prêt à l’aider pour ça. « Mais t’inquiète pas, je serais doux, promis. » Un sourire en coin et un baiser volé alors qu’il éclata de rire ensuite. Il était vrai qu’ils pratiquaient beaucoup le sport de chambre, à l’époque. « Tian tian, baobei, serais-tu en train de me sous-estimer ? » Mingwei avait des partenaires plus ou moins réguliers, et sa chère main droite dont il se servait beaucoup. Il se redressa, usant de la puissance de ses abdominaux et se retourna vers son ami. Il posa le coude au sol, prêt pour un match. « Si je gagne, j’ai quoi ? » Car une récompense était obligée pour le sino-coréen. « En plus je te laisse utiliser ton fameux bras droit, j’ai le gauche, je suis trop bon. » Il avait confiance en ses muscles, preuve de ses nombreuses heures d’entraînement à la salle et aux arts martiaux. « Si je gagne, je pourrais t’aider pour mieux utiliser ton bras doit. » Un clin d’œil, puis un autre éclat de rire face à l’absurdité de l’idée. Mingwei était en place pour ce bras de fer et ne comptait pas faire de cadeau à son meilleur ami.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets
Aller à la page : Précédent  1, 2

Au soleil, s'exposer un peu plus au soleil~
L’été n’est pas encore là mais il approche à grands pas ! Cela se ressent avec les températures qui augmentent et le soleil présent toute la journée. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! On profite alors des belles terrasses pour siroter un petit cocktail (ou deux, mais attention à l’abus de l’alcool. Il n’y a pas que le soleil qui tape sur la tête mouahahah) et voir ses amis. Les vacances approchent et les étudiants trépignent d’impatience. Mais avant ça, il faut s’occuper des élections des présidents de chaque fraternité. Eh oui, maintenant, il vous faut trouver vos représentants ! Alors, qui osera se lancer ? (≧▽≦)
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum