Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Gd1ifysc_oMok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Gd1ifysc_oMok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Gd1ifysc_oMok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Gd1ifysc_o

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen.

Mok Woojin
Mok Woojin
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 0:56

Mok Woojin
Smile for me my child.
Nom : Mok (), un nom simple, quoique beaucoup plus rare en Corée du Sud, passé de générations en générations avec une grande fierté. Prénom(s) : Woojin (우진), si la première partie signifie l'aide, la protection, sous le hanja , la seconde syllabe, du hanja , signifie vrai, réel. Il aurait pu être évident que Woojin deviendrait protecteur par son caractère et pourtant il est celui qui aurait le plus besoin d'aide. Surnom(s) : Appelé appa (papa) par son fils, il dénie tout autre genre de surnoms.  Âge : Déjà bien avancé dans la vie d'adulte, il a déjà passé la barre des trente ans depuis sept ans. C'est donc à trente-sept ans qui commence déjà à voir les premiers signes de fatigue et quelques cheveux blancs. Date et lieu de naissance : Né un 05 Avril 1983, ces chiffres qui pourraient faire peur aux plus jeunes générations, lui donnant déjà (et malheureusement) l'appelation d'ahjussi, il a cependant vu le jour dans la ville de Gwangju. Origines : Coréennes. Sa famille n'a jamais quitté le territoire du pays au matin ni calme, ni même s'est marié avec des étrangers. Nationalité : Coréenne. Sur les pas des Mok, Woojin garde cette nationalité qu'il porte tout aussi fièrement que son nom de famille. Cursus universitaire : Déjà retrouvé à Séoul, Woojin a fait des études pour devenir styliste et a étudié le commerce spécialisé dans la mode en master. Mais ses années étudiantes remontent déjà bien loin dans le passé. Métier : Cherchant à allier travail et vie de famille, Woojin est devenu fleuriste dans une boutique de la capitale. Ça lui permet de passer tout le temps qu'il souhaite avec son fils, loin du monde de paillettes de d'hypocrisie dans lequel il était tombé avant la naissance du petit. Orientation sexuelle : Il a été marié à une femme et a toujours eu des petites amies. Son éducation l'a gardé dans l'hétérosexualité pourtant, il sait se montrer bien curieux parfois, il pourrait se dire bisexuel mais sa génération et son manque d'expérience le maintiennent ailleurs. Classe sociale : Moyenne-élevée, il a le salaire qui lui permet de satisfaire tous les besoins de son fils en plus de se permettre un petit confort dans un bel appartement. Il n’est pas riche (buja), pour autant. Tu veux t'investir dans une fraternité ? Il est citizen. :heart:
IDENTITY CARD
Il parait que...
▲ ─ Veuf ; Le 14 Mai prochain aurait été le cinquième anniversaire de leur mariage. Seulement, déjà de faible constitution, Roe Ahri (뢰아리) a échangé sa vie contre celle de leur fils. ▲ ─ Père seul ; Avec un bébé nommé Wonsik (원식) depuis deux ans sur les bras, il fait tout son possible pour surpasser ses peurs et que son fils soit heureux. ▲ ─ Il a abandonné sa carrière dans la mode du jour au lendemain. Talentueux et poussé par sa passion, il était le Karl Lagerfeld coréen, comme certains aimaient l’appeler dans l’exagération. Chose qui le faisait beaucoup rire alors qu’il se contentait de rester relativement modeste. Seulement il avait besoin de temps pour son fils et ce monde ne peut lui en donner. ▲ ─ Les fleurs n’ont jamais été une passion chez Woojin. Il a repris la boutique de fleurs par besoin plus que par envie. A force, il a appris cependant à apprécier leur beauté. ▲ ─ Il est ambidextre, un talent caché et pourtant tellement pratique pour s’occuper de Wonsik. ▲ ─ Son plus grand secret, et en même temps sa plus grande honte, raconte qu’il aurait voulu abandonner son fils à la naissance de celui-ci. Ce sont ses beaux-parents qui ont récupéré Wonsik et l’ont gardé deux semaines, le temps que Woojin se remettre de la mort de sa femme. Inutile de dire qu’il a longuement hésité avant d’aller le récupérer. ▲ ─ Tout comme il ne s’était pas occupé de son fils, il a laissé sa belle famille s’occuper des funérailles de Ahri. ▲ ─ Il a été touché d’une dépression post-partum très violente et il se sait pas totalement guéri. Pourtant, il se force à tenir le coup pour son fils, pour se dire que tout ira bien. ▲ ─ Il ne fume plus, ni ne touche à l’alcool ou autres drogues afin de rester le plus propre possible et prouver qu’il peut être un bon père. ▲ ─ Au lycée, il était dans le club de natation et a participé à beaucoup de compétitions, il possède toujours ses médailles et trophées. ▲ ─ Il a beaucoup de mal à faire confiance à autrui, surtout lorsque ça concerne son fils. Il pourrait faire tout une étude de cas afin de trouver la meilleure école pour Wonsik. ▲ ─ Il est allergique aux poils de chat. ▲ ─ Il a été élevé à la musique pop-rock et son groupe préféré est g.o.d. ▲ ─ Il croit au karma et pense qu’il pourrait être responsable de la faible condition physique de sa femme. Lui qui était très sportif et rarement malade. C’était comme si Ahri prenait toutes les maladies pour lui. ▲ ─ Sa génération et son éducation ont fait qu'il s'est toujours cru et annoncé hétérosexuel. Pourtant, il est curieux et pourrait être bisexuel ou pansexuel, juste qu'aucune expérience pourrait confirmer ses pensées. Or, il pense aussi aux conséquences que ça pourrait apporter pour son fils de se mettre avec un homme. ▲ ─ Malgré son changement brutal de carrière, il continue de suivre les tendances et crée même des vêtements pour son fils. ▲ ─ MWRA est la marque qu'il avait créé avant de la revendre lorsqu'il a quitté le monde de la mode.
Dis nous qui tu es !
C’était comme si, du jour au lendemain, Woojin était devenu un homme. Peu avant la naissance de son fils, il était encore ce jeune garçon, pourtant bien adulte, qui profitait de la vie, qui enchaînait les soirées mondaines, parfois plus vulgaires. La boisson, l’alcool, il en consommait énormément. Les paquets de cigarettes s’entassaient dans sa poubelle au grand dam de sa femme qui n’aimait pas le voir se tuer ainsi les poumons. Il se disait, c’était de cette manière qu’un designer de haute-couture vivait et continuait d’utiliser l’excuse du “c’est pour créer mon réseau” dès que sa femme lui faisait une quelconque remarque. Nombreuses avaient été les fois où elle avait dû aller le rechercher, alors qu’il était bien trop ivre pour même la reconnaître. Pourtant, jamais il n'eût été agressif. Même au plus profond de son ivresse, il n’était qu’un ourson perdu, qui se tuait à petit feu dans la débauche, tout en respectant la femme de sa vie. Jamais il n’avait, même pensé, à la tromper et il mettait un point d’honneur à toujours lui rappeler à quel point elle était aimée. Par lui. Finalement, elle était sa lumière, celle qui l’empêchait de sombrer complètement dans les ténèbres. Il l’aimait tellement que, jamais il n’aurait pu trouver les mots pour décrire ce qu’il ressentait.

Tout ce qu’il souhaitait était le bonheur des autres et il créait le sien via les sourires qu’il voyait sur les visages de ses proches. Toujours positif, il était parfois désorganisé et ne pensait jamais plus loin qu’au soir-même. Il n’était pas du genre à prévoir ses aventures longtemps à l’avance, vivant au jour le jour pour se sentir plus libre. Une philosophie d’artiste, il vous dirait. Seulement tout a basculé le jour où Woojin eut compris qu’il ne reverrait plus jamais sa femme, et ce même jour où il comprit qu’il devait assumer la vie d’un nouveau-né. Son monde s’était écroulé et il avait troqué les sourires pour des expressions vidées de toutes émotions. Il s’en remettait petit à petit, regardant l'autre, apprenant de son entourage pour comprendre les mécanismes qui pourraient le faire aller mieux. La dépression post-partum eut été forte, mais Woojin l’était encore plus.

Sa nouvelle vie tourne autour de son fils et il ferait tout pour le rendre heureux dans le meilleur des mondes. Du jour au lendemain, il a arrêté de boire, de fumer, de sortir. Prenant en maturité, en même temps qu’en sagesse, il est à présent très rationnel. Il se méfie encore des autres, surtout lorsque ceux-ci s’approcheraient trop près de son fils, mais reste poli malgré tout. Rares sont les fois où il s’énerve réellement, préférant régler une situation dans le calme. Il a besoin de réfléchir pour tourner au mieux ses phrases et être sûr de ne jamais sembler trop dur ou injuste. Il met un point d’honneur à parfaire l’éducation de Wonsik, mais ceci lui apporte beaucoup d’angoisses. Au fond, il est encore prisonnier de ses peurs : Celles de ne pas être un assez bon père, jamais il n’oublierait qu’il a osé penser l’abandonner. Néanmoins, il s'ouvre l'esprit par la connaissance. Curieux, il va chercher toute la documentation disponible pour apprendre à être un bon père, apprendre à être un bon humain.
SWGZL
voici mon dernier bébé. :russe:

Si vous avez des DC, merci de les recenser ici
Code:
<z>SWGZL</z> ► mukai yami ; choi ming wei ; bu beom gyu ; tran liên ; mok woojin

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>ZHOUMI</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u2053]mok woojin[/url]
Mok Woojin
Mok Woojin
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 0:57


It's my life...
Cold, is it safe to be warm in the summer?
Parfois il lui arrivait de ne penser à rien, parfois il lui arrivait aussi de se perdre dans de trop nombreuses pensées. Les yeux posés sur le portrait, Woojin ne bougeait plus depuis une bonne vingtaine de minutes. Il faisait semblant de ne pas sentir la douleur rampante dans ses jambes pliées, comme une punition. Puis, finalement, il se pencha en avant, son front allant jusqu’à toucher le sol, une larme s’échappant de ses yeux. La douleur dans ses jambes était insupportable, mais ce n’était rien face à la douleur dans son cœur.

When it's lovely, I believe in anything.

Ses parents étaient des témoins du massacre de Gwangju. Évènement arrivé seulement trois ans avant la naissance de leur enfant, ils s’étaient battus et étaient à présent fiers de découvrir le monde dans lequel leur enfant pourrait grandir, s’éduquer et fonder par la suite sa propre famille. Si Woojin supportait la pression accumulée par l’école, puis par ses parents qui, voulant le meilleur de leur fils, continuaient de lui demander de revenir avec les meilleures notes, il eut plus de mal lorsqu’il se retrouvait plaqué au sol par un groupe de garçons de sa classe. Jamais il n’avait réussi à être dans les tops des résultats, pourtant, il n’était pas mauvais pour autant, simplement qu’il y avait mieux que lui. Malheureusement, avec ses manières et sa façon de parler, il se fit rapidement questionné sur sa sexualité et le harcèlement commença avec. Il ne se laissait jamais faire, bien que le harcèlement n'était pas trop sévère, à quelques exceptions près ; Simplement des regards insistants, parfois des mots prononcés à voix haute. A côté, ses amis ne lui tournaient pas le dos non plus, Ahri en particulier le soutenait à tel point qu’elle accepta de jouer le rôle de la petite-amie pour faire taire les rumeurs.

Ils se perdirent de vu cependant, alors que Woojin rejoignit une école pour devenir styliste. Il avait dû se battre avec ses parents qui le voyaient déjà docteur ou ingénieur, mais il en sortit vainqueur et put vivre ses rêves. Il découvrit un nouveau monde, celui de la mode, aussi magnifique que laid, aussi attirant que repoussant, pourtant il l'adorait, ce monde. Commençant à sortir, à boire et fumer avec son nouveau groupe d’amis, il vivait pleinement sa vie d’étudiant coréen. Il retrouva Ahri cependant, au détour d’un café et, prenant de ses nouvelles ils continuèrent de se voir par la suite jusqu’à créer une amitié encore plus forte que durant leurs années au lycée. Elle étudiait le droit dans une des meilleures universités de la capitale et Woojin en était fier lui aussi. Finalement cette amitié devint un amour plus fort et si tout n’était que faux-semblants avant, ils formaient à présent un vrai couple.

Teach me to love just to let me go.

Ahri avait toujours eu une santé fragile, plus faible que la moyenne. Une histoire de système immunitaire faible, lui avait-on dit. Cependant, ça ne lui avait jamais empêché de se battre pour survivre et voir ses rêves devenir réalité. Ils avançaient de leur côté, pourtant main dans la main, jusqu’à leur premier travail, puis jusqu’à leur carrière voulue. Woojin était un designer connu et créa sa propre marque de vêtements qui était souvent représentée par des célébrités coréennes. Ils déménagèrent tous les deux dans un appartement de la capitale, après un mariage qui avait été merveilleux. Ils étaient heureux tous les deux, presque enfermés dans leur bulle ressemblant à un conte de fées. Lui, toujours flirtant avec la débauche bien qu’en gardant toujours une certaine classe et elle, s’occupant au mieux de son mari, lorsqu’elle devait aller le chercher au petit matin ou lui tenir les cheveux lorsqu’il rendait toutes les toxines de son corps dans les toilettes, tout en assumant pleinement sa carrière. Ils s’aimaient beaucoup et Woojin mettait un point d’honneur à toujours le lui rappeler. Il n’y avait pas un jour où il ne lui disait pas ces mots pourtant précieux. Il lui arrivait parfois de préparer un repas romantiques sans devoir s’aligner sur les grandes occasions. Tous les jours étaient le jour de la Saint Valentin chez ce couple. Lorsqu’il étaient en déplacement pour le travail, il l’appelait pour savoir ce qu’elle avait fait de sa journée, pour lui dire qu’elle lui manquait, pour lui dire qu’il l’aimait et qu’il était l’homme le plus chanceux au monde.

Cependant, le premier choc ne fut pas la santé dégradante de Ahri, mais la nouvelle d’un nouveau membre dans la famille. Woojin n’était pas prêt pour devenir père, il paniquait rien qu’à l’idée de tenir un bébé dans ses bras. Néanmoins, sa femme réussit à le rassurer, à lui promettre qu’ils apprendraient ensembles, tous les deux, pour donner la meilleure vie à leur fils. Malgré tout, ses peurs subsistaient. Le second choc arriva lorsqu’il comprit que cette promesse ne pourrait être tenue. Ahri ne supporta pas l’accouchement et disparut en donnant la vie. Le coréen tomba, littéralement, au sol, devant le corps de sa femme. Il ne voulait même pas voir ce nouveau-né qui devait être son fils, il ne voulait même pas entendre ses pleurs, bien trop détruit par la perte de sa moitié.

No one will be here to save you.

Il n’assuma pas son rôle, se tournant vers ce cliché qu’était de boire jusqu’à oublier sa peine. Il ne se montra même pas aux funérailles malgré l’étiquette et la bienséance. Ses beaux-parents s’étaient occupés de tout, des funérailles et du petit. Enfermé dans sa peine, Woojin eut la terrible pensée que son fils était sûrement mieux loin de lui, qu’il ne voulait même pas l’appeler fils. Il le voyait comme la raison de la perte de sa femme, comme un meurtrier, cette petite chose qui ne pouvait même pas se mouvoir seule.

Les yeux portés sur le portrait de Ahri, il se redressa. Ses jambes tremblaient et hurlaient de douleur, mais les larmes hurlaient plus fort. Il venait de prendre une décision, pour tenir leur dernière promesse malgré tout, pour rendre sa défunte femme fière. Après deux semaines à, lentement, se renfermer sur lui-même il changea brusquement. Commençant par nettoyer son appartement, se débarrasser de toutes les bouteilles, vides et pleines et de vider le tabac dans la poubelle. Il mit deux jours pour complètement se transformer avant de retrouver ses beaux-parents et récupérer son petit garçon. Il se mit à genoux devant eux, s’excusant mille fois, réclamant leur pitié et qu’il ferait de son mieux pour restaurer l’honneur de la famille.

Il arrêta la mode, trouvant un travail qui lui prenait moins de temps dans une boutique de fleurs non loin de son appartement. Il devint le propriétaire de la boutique après une année à y travailler. Sa vie reprenait, petit à petit, ses peurs, ses regrets toujours bien présents mais il les faisait taire en observant son fils lui sourire. Wonsik était sa nouvelle vie, et il faisait tout ce qui était en son pouvoir pour lui donner le plus pur des bonheurs.

crédits : 'titres citations' de Joji - ew.
Li Jia Xin
Li Jia Xin
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 1:00
Rebienvenue :heart:
Amuse toi bien avec ce nouveau - et pas le dernier - bébé Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. 1174020843



Trust your heart if the seas catch fire,
- live by love though the stars walk backward.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 1:06
le vieux est là :y:
je me rappelle encore le « non mais je vais pas dc » du début :mdr: LOL
rebienvenue :heart:



--- because of you.
i’m losing control. it’s a sweet chaos. ever since you entered, my life, my dreams, my future, everything has changed.
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 2:45
omgggg un papy :russe: un papy plus papy que mon wooyoung !! :bago:
et quelle beauté... j'aime bien l'avatar que t'as choisi :y:
+ le métier aussi je valide foooort je voulais faire une fleuriste aussi fût un temps :cute:
re-bienvenue avec ton... dernier bébé... mais on sait que c'est jamais le dernier ici :y: :hide:
je viendrais te chercher un lien avec mon cuisinier, il pourra peut-être redécorer le nyam nyam avec de jolies hortensias :plz:
bon courage pour ta fiche :heart:




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Mok Woojin
Mok Woojin
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 10:43
Bande de vipères :oo: si c'est le dernier, je le dis, je l'écris. :oo:

&& @im eui geon


&& @seo elias J'arrive relever la moyenne d'âge :yy: J'attendrai sagement pour un lien, oui. :plz: :heart: Prends soin de lui, et ses vieux os.

merci :plz: :heart:
Seo Yoo Mi
Seo Yoo Mi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 14:19
J'aime beaucoup le prénom choisi ! *-*

Rebienvenue :06:

Courage pour la fichette, amuse-toi bien avec ce nouveau personnage :heart:

PS : on dit toujours que c'est le dernier mais apparemment on n'arrive pas à résister à la tentation :y:


« Hwaa »
† I shall make a fire, a bigger fire to win back spring that I've lost.
©️crackintime
Min Ye Seo
Min Ye Seo
❝ GOLDEN ★ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 15:28
Reeeeeeebienvenue :cute:
Amuse toi bien avec ce personnage :heart:


at night when the stars light up my room, i sit by myself talking to the moon, trying to get to you in hopes you're on the other side talking to me too.
Eoh Yu Jin
Eoh Yu Jin
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 15:41
rebienvenue :cute:


something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Yoon Nam Sun
Yoon Nam Sun
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty Dim 17 Jan - 16:13
Ouuuuuh encore de la faiblesse!! On aime rebienvenue :06:
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Mok Woojin ▲ au nom du dilf, du fils et des tteokbokki, amen. Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.