Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  68d672428bd8d7e61e8a35ff7283df7c942dd0a1Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  66cb95e2441b7724f6a296bf0a782c852eb1452cNaksan, une mère, un fils ; (wangji)  R0umlA0qNaksan, une mère, un fils ; (wangji)  Ac6c25b8b51cd3f1c088fbe21a404f63a3fb1560
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Super U et ...
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Globe-trotter :: Air Asia

Naksan, une mère, un fils ; (wangji)

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty Jeu 21 Jan - 21:29
Les mains sur le volant, Mingwei baissa ses lunettes de soleil, profitant de la fenêtre ouverte pour lancer un clin d’œil au jeune homme encore positionné à l’extérieur. C’était dans ces moments-là que le permis de conduire était des plus pratiques. Les deux hommes n’auraient pas à s’occuper des horaires de trains ou de savoir s’il y aurait trop de monde dedans. Ils pouvaient simplement prendre le véhicule et quitter la capitale pour une virée loin des grands buildings, loin du brouhaha incessant des mouvements de foule. L’idée était de rejoindre la plage. Ils n’avaient malheureusement pas assez de temps pour traverser le pays et atteindre Busan, pour faire comme les touristes. Alors le choix de Mingwei s’était posé sur une plage, tout aussi bien, mais plus proche du nord du pays. Néanmoins, il était fort possible que son cadet et protégé ne soit pas au courant de leur destination, ni même qu’il apprécie l’heure à laquelle il avait dû se lever car ils étaient encore au beau milieu de la nuit. Le sino-coréen avait appelé Wangji,  seulement quelques heures plus tôt, pour lui dire de préparer ces affaires pour une sortie en famille (rajoutant qu’aucun refus n’était accepté, sous peine d’être enlevé de force). Malheureusement, Qin Tian ne pouvait pas les rejoindre à cause de la boutique familiale où sa présence avait été sollicitée, cependant l’étudiant avait fait attention à ramener avec lui leur peluche favorite représentant un requin : Tiantian, leur premier enfant. « Bien dormi ? » Demanda Mingwei d’une voix basse, encore endormie. Si l’étudiant avait quelques doutes concernant sa conduite sous sons état actuel, il s’était rassuré en buvant au moins quatre cafés avant de quitter l’appartement de sa mère. Il dévoila un grand sourire aux chinois, avant de lui faire signe de la tête de faire le tour de la voiture pour prendre la place à côté de lui, sur le siège passager. « T’as toutes tes affaires ? De toute façon, on ne dort pas là-bas. » Il semblait quelque peu pressé, excité à l’idée de faire trois heures de route pour voir un spectacle merveilleux. L’idée avait été de rejoindre la plage de Naksan, connue pour ses plus beaux levés de soleil. Il était tôt (beaucoup trop tôt pour Mingwei), mais il ne voulait pour rien au monde manquer ce spectacle, ni en priver son cadet. « Mets ta ceinture, on est jamais trop prudent. » Ce n’était pas obligatoire sur le territoire coréen, mais à force d’être témoin de la conduite de ses pairs, le sino-coréen préférait prendre toutes ses précautions. « J’imagine que tu as hâte de connaître notre destination ? » Dit-il avec un grand sourire avant de se tourner vers le plus jeune. Finalement, il démarra le moteur et sortit de sa place pour rejoindre les grandes axes. « On a trois heures à tuer, dors si t’es fatigué, je te réveillerai quand on arrive. » Bien conscient de lui avoir demandé de sortir du lit au beau milieu de la nuit, s’il pouvait le faire se reposer, même trois heures le temps d’arriver à la plage, il le ferait.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Lan Wang Ji
Lan Wang Ji
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty Dim 31 Jan - 10:46
Le réveil avait été compliqué. Surtout que ce dernier était dû à son téléphone qui sonnait sur sa table de chevet. Il avait machinalement répondu à l’appel entrant sans même regarder le correspondant. Donc il avait été assez surpris d’entendre la voix de Ming Wei. Principalement parce qu’il ne comprenait pas la moitié des phrases que prononçait son aîné. Il avait cependant réussi à saisir qu’il devait se dépêcher de se lever et se préparer. Il avait hésité à ignorer sa demande et glisser de nouveau sa tête sous sa couverture pour se rendormir. Mais il se résigna à abandonner sa nuit pour maintenant en essayant de ne pas faire trop de bruit afin de laisser ses camarades beolsae dormir en paix. Quand il fut prêt et bien emmitouflé sous une grosse veste, il avait rejoint l’extérieur. Attendant que son aîné ne fasse son apparition. Le froid n’avait pas tardé à lui faire regretter d’avoir quitté son lit à une heure pareille. Heureusement que Ming Wei n’avait pas tardé à faire son apparition sinon il aurait probablement été tenté de retourner rejoindre le pays des songes enveloppé sous sa couette. “J’aurai encore pu dormir plusieurs heures sans problème.” Avoua le plus jeune ouvertement à son aîné avant de faire le tour pour venir se mettre au chaud dans le véhicule. Il faisait trop froid pour qu’il mente actuellement à son ami. “Euh… Je pense ? Il fallait que je prenne quelque chose en particulier ?” Comme il n’avait pas tout saisi au téléphone précédemment, il était possible qu’il n’ait pas compris qu’il devait emmener certaines choses. C’était pour cette raison qu'il l’attendait les mains dans les poches de sa veste hivernale avec simplement un bonnet et son téléphone. Il avait pris place à côté de son ami, souriant légèrement à sa remarque sur la ceinture alors qu’il était déjà en train de la mettre. “Wei-ge, je ne suis pas un enfant, je sais qu’il faut mettre sa ceinture.” C’était une question de sécurité, même si souvent c’était assez gênant pour s’installer comme on le désirait, le jeune chinois ne prenait pas de risque quand il prenait la route. “J’aimerai bien comprendre pourquoi je me suis fait réveiller de la sorte.” Car sinon il était parti pour dormir encore quelques heures de plus. Il ne s’était pas spécialement couché tard la veille mais il avait révisé une bonne partie de la soirée et était donc un peu fatigué. “Mais tu vas te retrouver tout seul si je dors.” Wang Ji n’avait pas envie de laisser son ami faire la route seul pendant qu’il dormait à côté. Même si il devait avouer que la proposition était très tentante et que si il s’écoutait il céderait à cette dernière sans la moindre hésitation. Néanmoins, avant de se laisser retrouver les bras de morphée, il voulait être certain que son aîné se porterait bien pour la route. Après tout, il s’était lui aussi levé tôt voir même encore plus tôt que lui.




I woke up in the pastGazing through the snow by myself
Gazing into the past of my whole life
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty Jeu 4 Fév - 19:56
Il était convenu qu’il aille le chercher en voiture. Dehors les lampadaires étaient encore allumés alors que la nuit était bien installée et resterait pendant un moment encore. Mingwei se doutait bien qu’il avait dérangé son ami lorsqu’il lui avait demandé de se sortir du lit pour une virée dans un lieu inconnu, et pourtant, il avait encore le culot de faire la moue lorsque Wangji lui fit la remarque qu’il aurait préféré encore dormir. Le sino-coréen se retint tout juste de répondre une phrase qui prouverait encore une fois de son immaturité mais à la place, il chassa rapidement les pensées un peu trop sombres et envahissantes de sa tête en ouvrant la portière pour le cadet. Ils étaient prêts à partir et non sans oublier de rappeler la ceinture de sécurité, le plus âgé des deux lança un regard en coin vers l’autre. « C’est pas une question d’être un enfant ! » Il était bien connu, dans le pays, que beaucoup trop de personnes (enfants et adultes) ne mettaient pas cette fameuse ceinture, provoquant ainsi des accidents, parfois terribles. Mingwei ne comprenait pas pourquoi elle n’était pas obligatoire même. Alors, jouant son rôle de mère à la perfection, il ne pouvait que lui rappeler.

« Je ne peux rien dire encore, tu verras ! » Il désirait garder le secret de leur destination le plus longtemps possible afin de surprendre au mieux le chinois. Il l’espérait en tout cas, car s’il avait été confident il y avait encore quelques minutes, la réaction de son ami l’avait fait douter.
Le moteur démarré, la voiture déjà partie pour rejoindre l’autoroute, Mingwei tapota sur la haut du crâne du plus jeune et lui dit qu’il pouvait dormir s’il le désirait. Ils avaient un peu de route à faire. Il eut un rictus, ou plus comme une exhalation du nez. Tout seul, le sino-coréen ne l’était jamais réellement, simplement parce qu’il avait toujours Qin Tian dans les parages, et que Wangji était juste à côté de lui. Il ne supportait pas la solitude pourtant, une simple présence à ses côtés suffisait pour le calmer. « Dors didi, je t’ai dérangé très tôt après tout. » Répondit-il dans un sourire amusé alors qu’il gardait les yeux fixés sur la route.

Il n’y avait pas grand monde, à part quelques taxis qui roulaient à une vitesse folle pour, sûrement, rejoindre au plus vite l’aéroport de Incheon. Mingwei se demanda s’ils arriveraient à atteindre la plage avant le lever du soleil, auquel cas, sa surprise serait complètement ratée. C’était silencieux. C’était agréable. Mingwei était un enfant de la ville était avait grandi dans le calme tellement bruyant qu’il s’y était étouffé. La campagne lui faisait parfois du bien, bien que les métropoles restaient sa zone de confort. La musique dans le véhicule, l’étudiant marmonnait, à défaut de pouvoir chanter pour ne pas déranger le plus jeune. La situation était déjà relaxante pour le cuisinier qui n’avait qu’une hâte : d’arriver. Et c’est ce qu’ils firent alors que le sino-coréen se gara dans un parking non loin de la plage pour, ensuite, se tourner vers le plus jeune. « Wangji, didi, réveille-toi, on est là. »


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Lan Wang Ji
Lan Wang Ji
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty Mar 23 Fév - 21:18
Wang Ji était à moitié réveillé, ou plutôt encore à moitié endormi, quand Ming Wei avait fait son apparition. Même si il était content de le voir, le sommeil se rappelait à lui sans attendre. Heureusement qu’il n’avait pas besoin de conduire car il aurait surement pu s’endormir au volant autrement. “Ne t’en fais pas Wei-ge.” Il lui avait sourit alors qu’il s’était déjà attaché pour le rassurer. Attendant que le plus âgé ne prenne la route, il s’était installé confortablement.

“Je me doutais que tu allais dire ca.” Wang Ji connaissait suffisamment son aîné pour savoir que ce dernier n’allait pas vendre la mèche aussi facilement. Mais de toute façon cela convenait au jeune chinois. Au moins il aurait la surprise quand ils seraient arrivés. Si Ming Wei avait choisi ce lieu c’est qu’il devait y avoir une bonne raison. Donc il lui faisait totalement confiance pour leur balade matinale.
Doucement, il avait sourit en sentant la main de son aîné sur sa tête. Ce gentil signe de ce dernier avant qu’il insiste pour qu’il se repose l’avait amusé. “Tu es certain ? Je ne veux pas te laisser seul.” Il avait précisé une nouvelle fois avec une petite moue adorable. Certes il l’avait sorti de son lit mais ça ne voulait pas dire qu’il acceptait de le laisser seul. En tant qu’ami s’était normal qu’il s'inquiète aussi pour son aîné. Même si il savait que Ming Wei allait râler si il comprenait qu’il s’inquiétait pour lui.

Finalement, le sommeil avait eu raison de lui et il avait sombré sur la route. Faisant confiance à son chauffeur pour l'amener à bon port. Il ne s’était réveillé que lorsque la douce voix de Ming Wei lui avait été adressée. Il aurait probablement pu continuer à dormir si ce dernier ne l’avait pas fait. Lentement il avait ouvert les yeux, reprenant conscience de où il se trouvait. “Maintenant je peux savoir où on est ?” Demanda le jeune chinois d’une voix endormie mais aussi curieux de savoir où il l’avait emmené de son bon matin. Car il devait y avoir une raison valable pour l’avoir fait se lever avant même que l’aube l’ait fait.
Il avait fermé sa veste correctement avant d’ouvrir la portière. Rencontrant rapidement le froid extérieur, ce qui l’aida à se réveiller presque instantanément. Se disant l’espace d’un instant que sa couette bien chaude lui manquait. “On fait quoi maintenant Wei-ge ?” Il ne savait pas ce qu’il avait prévu donc il préférait demander afin de mentallement se préparer à ce qui l’attendait. Surtout sans petit déjeuner, la faim commençait doucement à se réveiller elle aussi.




I woke up in the pastGazing through the snow by myself
Gazing into the past of my whole life
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty Jeu 25 Fév - 22:02
Presque coupable, Mingwei avait envie que le cadet se repose. Ils avaient de la route et c’était l’idéal pour Wangji de dormir car son aîné s’était occupé de tout. Alors il insista, profitant pour glisser la main dans ses cheveux, ses yeux ne quittant pas la route. « Tu ne me laisses pas seul didi, même endormi t’es avec moi. » Si le sino-coréen ne supportait pas de rester seul, une simple présence suffisait pour calmer ses angoisses. Alors le chinois pouvait dormir tranquillement, sans se soucier du plus âgé.

Le route était longue, mais calme. Peu de monde s’y trouvait par cette heure matinale et Mingwei ne put s’empêcher de jeter des coups d’œil à son cadet qui était tout simplement très adorable lorsqu’il dormait. Le cuisinier l’enviait presque un peu, lui qui était tombé malade depuis qu’il avait respiré ces maudites vapeurs quelques moins plus tôt. Lui, qui préférait dormir que de faire quoique ce soit (les deux exceptions étant la cuisine et Qin Tian). Finalement, ils étaient arrivés. L’étudiant n’hésita pas à réveiller Wangji, utilisant une fois douce, enfantine. « Suis-moi, je te dirai en chemin, il ne faut pas perdre de temps. » Il sortit du coffre un énorme sac à dos de randonnée, à croire qu’ils étaient partis pour camper alors qu’il avait simplement prévu de quoi prendre leur petit-déjeuner devant le soleil levant. Il ne voulait manquer se spectacle pour rien au monde, bien qu’il était encore triste que son meilleur ami n’avait pas pu les rejoindre. « Prends la couverture didi, et la boite dessus, fais attention hein ! » Les affaires sorties de la voiture, Mingwei referma le coffre et verrouilla le véhicule. « Suis-moi ! » Il prit les devants et avança dans le parking, jusqu’à la sortie. Tout était calme, la nuit était encore bien présente, ils n’étaient pas encore en retard au grand soulagement de plus âgé. « Didi, je sais qu’il est tôt mais on va être en retard ! » Râla-t-il alors qu’il était celui qui les ralentissait à toujours se plaindre que le sac à dos était beaucoup trop lourd. Il avait, une nouvelle fois, cuisiné beaucoup trop de plats pour lui et le chinois et son sac en était rempli. Mandu, tteokbokki, pajeon, riz et encore plein d’autres dignes d’un vrai petit-déjeuner coréen.

Enfin, ils atteignirent la plage. Mingwei descendit les quelques marches encore en bitume, puis fit signe à son cadet de le rejoindre. « Allez, ça va commencer, vite ! » Il s’installa en haut d’une petite colline, pour avoir une belle vue sur la mer. Le soleil était encore timide, caché derrière l’horizon. Mingwei prit la couverture des mains du chinois puis l’étala sur le sable. « Installe-toi ! » Elle était assez grande pour cinq personnes, alors c’était largement suffisant pour Wangji, Mingwei et tous les plats. Petit à petit, le sino-coréen sortit les plats préparés, le thermos contenant le thé et enfin une autre couverture qu’il mit sur les épaules de son cadet pour s’assurer qu’il n’attrape pas froid. « Maintenant observe le spectacle ! » Au fond de lui, il était inquiet que Wangji râle pour l’avoir fait se lever simplement pour voir le soleil en faire de même.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Naksan, une mère, un fils ; (wangji) Naksan, une mère, un fils ; (wangji)  Empty

Les études sont finies !
Une nouvelle année s'achève pour une nouvelle année qui démarre. C'est le changement d'année (2021 - 2022) sur la Digital City. Les étudiants profitent de leurs vacances alors que les citizens continuent leurs acitivités des tous les jours. Cette année, nous célébrons la victoire des Pyobeom !