Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
les gens ne se sauvent pas (yunseok)  68d672428bd8d7e61e8a35ff7283df7c942dd0a1les gens ne se sauvent pas (yunseok)  66cb95e2441b7724f6a296bf0a782c852eb1452cles gens ne se sauvent pas (yunseok)  R0umlA0qles gens ne se sauvent pas (yunseok)  Ac6c25b8b51cd3f1c088fbe21a404f63a3fb1560
Le Deal du moment : -29%
SEAGATE – Disque dur Interne HDD – ...
Voir le deal
84.99 €

 :: Digital City :: Centre Ville

les gens ne se sauvent pas (yunseok)

Bu Beom Gyu
Bu Beom Gyu
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

les gens ne se sauvent pas (yunseok) les gens ne se sauvent pas (yunseok)  Empty Lun 25 Jan - 19:51
La neige chutait sur la capitale coréenne. Équipé de son plus gros manteau en doudoune, Beomgyu vagabondait dans les rues commerçantes, sans grand pensée. Il avait les mains dans les poches et son casque aux oreilles, comme d’habitude. Cependant, il traînait parmi la foule et le fait qu’il n’était pas en pleine crise de panique en disait long sur ses intentions. Le musicien ne supportait pas les lieux trop peuplés, il n’y était jamais à l’aise et préféré de loin la campagne et la montagne aux grandes villes et capitales. Seulement, il n’avait pas eu le choix et déménager à Séoul avait été sa seule chance de survie et lui permettait, plus ou moins, de se rapprocher de son oncle. Il avait pris l’habitude de vivre séparé des autres, loin de sa montagne avec pour seule compagnie son oncle. Alors, il n’avait jamais pris cette habitude de faire confiance aux foules. Pourtant, ce jour-là, c’était différent. Il ne devait pas traverser la foule pour rejoindre un point en particulier, non, il n’avait aucun rendez-vous de prévu dans une quelconque agence. Il devait jouer avec la foule, la manipuler, la voler. C’était une activité qu’il pratiquait encore parfois, dans un étrange hommage à son oncle. Il continuait de voler discrètement dans la poche des gens, se rassurant de ses talents de discrétion, pour faire plaisir à son oncle. Car que dirait ce dernier si, le jour où il sortirait de prison, il voyait que Beomgyu s’était laissé allé ? Il ne voulait même pas y penser.

Alors il chercha sa cible. Baladant son regard sur les gens, leurs mains, leurs vêtements. Il profitait de la neige partout au sol pour se camoufler derrière son manteau blanc. Il était presque invisible dans certains angles et c’était à son avantage. Il s’approcha d’abord d’un couple, puis s’en éloigna ne trouvant pas de point mort. Puis, enfant il trouva la cible parfaite. Une jeune femme, distraite par des fleurs abandonnées sous la neige devant un fleuriste. Il s’approcha, imitant les mouvements de foule, puis s’arrêta à ses côtés et feignit de s’intéresser aux fleurs. Il n’y connaissait pourtant rien et ne supportait même pas leur odeur. Discrètement, il glissa ses doigts dans le sac à main ouvert de la jeune femme, agrippant le téléphone qui avait été laissé en évidence au dessus des autres affaires. Seulement, au même moment un bruit de klaxonne retentit et la femme revint à elle dans un sursaut. « Eh, tu fais quoi ?! » Le cri féminin surprit Beomgyu qui n’était pas habitué de se faire remarquer lorsqu’il dérobait un objet. C’était sûrement la première fois qu’il se faisait repérer et donc, le téléphone à la main, il fuit. Il courut comme il n’avait jamais couru, ses poumons brûlant à cause du froid et des efforts insoutenables. Il repéra une petite ruelle dans laquelle il tourna pensant échapper à la jeune femme mais tomba nez à nez avec un policier. « Merde. »


♪ MUSIC IS
EVERYTHING TO ME ♪


I've been dealin' with some things like every human being and really I didn't sleep much last night. "I'm sorry", that's fine, I just think I need a little me time. I just think I need a little free time, little break from the bus rides. Last year I had a breakdown, thoughts tellin' me I'm lost gettin' too loud.
Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: les gens ne se sauvent pas (yunseok) les gens ne se sauvent pas (yunseok)  Empty Lun 1 Fév - 22:13
Il faisait froid et la neige tombait lentement mais sûrement sur la capitale. L’hiver n’était clairement pas la saison préféré du jeune flic. Mais il n’avait pas réellement le choix que de mettre son nez dehors malgré le froid. Il serait bien resté au chaud au poste de police mais il devait partir en patrouille. Son partenaire l’avait déjà appelé deux fois des vestiaires pour qu’il se bouge à le rejoindre. Ce qu’avait fini par faire Yun Seok. Se couvrant autant que possible pour ne pas attraper froid pendant sa patrouille. Frissonnant tout de même quand ils étaient sortis du commissariat. La température était décidément trop froide pour lui mais il devait faire son travail avant tout. C’était normalement une saison assez calme, le froid poussait les gens à rester chez eux. Alors il espérait faire son tour rapidement et revenir mettre ses fesses au chaud au poste.

Son partenaire et lui avançaient dans la foule. Observant autour de lui pour voir si tout se passait bien. C'était son boulot, vérifier que la population était en sécurité. À l'abri des méchants. Ce qui était ironique quand on savait qu’il était celui qui faisait disparaître des preuves et des témoignages. Après tout, il restait un mafieux avant d’être un flic. Il avait été élevé ainsi et ce n’était pas comme si il pouvait totalement changer cela. Surtout après toutes ces années. Yun Seok avait du coin de l’oeil repérer un homme entrain de fouiller le sac à main d’une jeune femme. Mais il avait fait celui qui ne voyait rien, il n’allait pas l’arrêter pour une poignée de wons volé. Cependant alors qu’il s'apprêtait à continuer son chemin comme si il n’avait rien vu. La voix de la jeune femme s’était fait entendre au milieu de la foule. Ne laissant plus d’autre choix au policier que d’intervenir. Sinon son partenaire se serait posé des questions sur son manque de réaction. Il avait observé l’homme prendre la fuite et dans la seconde il avait commencé sa poursuite. Ordonnant à son partenaire de couper par un autre chemin. Le froid ne l’aidait pas dans sa course, le forçant à être plus prudent pour ne pas glisser sur la neige. Voyant l’homme fuir par un chemin qu’il connaissait par cœur, il avait coupé par une ruelle voisine. Devançant ce dernier et attendant qu’il lui tombe dans les bras. Un sourire satisfait orné ses lèvres quand il l’avait entendu râler de s’être fait prendre. “La prochaine fois, avant de faire le sac d’une femme vérifie qu’il n’y ait pas de flic dans les environs.” Il avait hésité à simplement le laisser partir avec cette remarque. Mais le froid se rappela bien vite à lui, lui donnant une autre idée. “Contre le mur, les mains dans le dos.” Si il l’arrêtait il pourrait retourner au poste et passer le reste de la soirée au chaud. Ce qui était bien plus intéressant que de continuer à se les geler dehors. “On va aller faire un petit tour au poste. Ca te fera pas de mal et la prochaine fois, en espérant que cela ne se reproduise pas, tu feras plus attention.” Yun Seok avait sorti ses menottes pour venir les passer à l’inconnu devant lui. Certes il ne devait pas spécialement faire peur avec de tel propos. Mais il n'avait pas non plus envie de se prendre la tête pour une histoire de portefeuille ou de téléphone volé.
Bu Beom Gyu
Bu Beom Gyu
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: les gens ne se sauvent pas (yunseok) les gens ne se sauvent pas (yunseok)  Empty Sam 6 Fév - 18:00
C’était honteux, tellement honteux la façon dont il avait échoué dans sa tâche. Rares étaient les fois où il s’était fait repérer, voire inexistantes, depuis des années. Beomgyu était bon lorsqu’il s’agissait d’être discret, il était même très bon lorsqu’il s’agissait de se rendre complètement invisible. Il avait été élevé ainsi. Son l’oncle l’avait élevé ainsi, dans une éducation stricte mais qu’il avait jugé nécessaire pour sa survie. Et le coréen comprenait, totalement. Il comprenait malgré les nombreuses fois où il avait fini le visage dans la boue car il s’était de nouveau fait prendre, parce qu’il avait échoué, il avait compris malgré toutes les punitions toujours plus créatives les unes que les autres afin de le pousser à parfaire ses mouvements. Cet ahjussi n’avait jamais été tendre avec lui, mais il l’avait gardé à ses côtés et lui avait surtout sauvé la vie. Bébé, il aurait pu être laissé mort entre les bras de sa défunte mère, or l’ahjussi l’avait récupéré et élevé, quitte à l’embarquer dans des histoires sombres qui appartenaient à son passé, mêlant mafia et police. Alors, face à face à l’un des deux policiers qui s’étaient mis à sa poursuite, Beomgyu n’avait pu retenir une injure. Il eut une pensée, suivie de multiples excuses, pour son oncle, imaginant très bien sa colère d’apprendre que l’enfant qu’il avait élevé était devenu aussi incompétent. Il tenta de cacher sa colère, puis son angoisse. S’il avait réussi à oublier sa peur des foules quelques minutes plus tôt, il n’arrivait pas à s’extirper de ce sentiment d’être pris au piège, par la police qui plus était. Alors, il dévoila un sourire, légèrement narquois. « Désolé monsieur l’agent, c’est tellement rare un policier qui fait son travail. » Il s’arrêta avant d’en dire plus, préférant éviter l’aveu haut et fort de son délit, évitant de se coincer encore plus profondément dans une situation non désirée. Les yeux de Beomgyu observait tout autour du policier, cherchant la moindre possibilité de s’en sortir. Il n’avait aucunement envie de suivre le policier, et encore moins l’envie de donner son identité plus tard. C’était bien trop risqué, et des risques, il en avait déjà pris en restant aux côtés de cette demoiselle sourde dont le grand frère était, lui aussi, flic.

S’il jouait sur la surprise, il avait peut-être une chance de prendre la fuite. Il ne pouvait jouer sur ses capacités physiques, cependant, car celles-ci étaient inexistantes. Il n’avait pas été entraîné pour se battre et il était loin d’être sportif avec sa peau sur les os. « Le mur est bien trop froid. » Au même moment, il laissa tomber le téléphone volé dans la neige à moitié fondue à ses pieds et démarra un mouvement pour faire demi-tour et fuir, or le deuxième policier fit son apparition, accompagné de la victime qui hurla de voir son appareil ainsi mal traité. « Eh merde. » Il se répétait, mais il n’était pas stupide et savait qu’il n’avait plus aucune chance de sortir de cette situation. « Est-ce que je dois dire que je ne parlerai qu’en présence d’un avocat ? » Il se rapprocha du mur, les mains dans le dos en attendant que le policier fasse son travail. Il ignora les insultes de la jeune femme alors qu’il fut mis dans la voiture, il espérait que personne de l’industrie de la musique n’était dans les parages car plus que son identité, il ne voulait pas que sa carrière en soit impactée. Assis à l’arrière avec l’homme qui lui avait passé les menottes, ils étaient séparé du deuxième policier qui conduisait par une grille. Beomgyu ne put s’empêcher de repenser aux paroles de l’homme plus tôt. « T’as pas l’air d’être un bon flic, non ? » D’un mouvement las, il avait penché la tête sur le côté pour observer le policier. « Tu m’as bien dit que je pouvais recommencer, tant que je ne me faisais pas prendre ? » Puis il ricana.


♪ MUSIC IS
EVERYTHING TO ME ♪


I've been dealin' with some things like every human being and really I didn't sleep much last night. "I'm sorry", that's fine, I just think I need a little me time. I just think I need a little free time, little break from the bus rides. Last year I had a breakdown, thoughts tellin' me I'm lost gettin' too loud.
Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: les gens ne se sauvent pas (yunseok) les gens ne se sauvent pas (yunseok)  Empty Sam 6 Mar - 22:42
Il faisait beaucoup trop froid pour le policier dehors. Et clairement, il aurait préféré pouvoir rester au poste à se tourner les pouces en attendant qu’il y ait quelque chose à faire. Mais malheureusement ce n’était pas prévu ainsi pour lui aujourd’hui. C’était donc pour cela qu’il s’était retrouvé au milieu de cette foule par un froid pareil. Il n’arrivait pas à comprendre le monde sur ce coup là. Où était l’intérêt de se geler les machins dehors par un froid pareil alors qu’ils pouvaient tranquillement rester au chaud chez eux. Néanmoins le flic essayait de faire son taf. Ce qui l’avait conduit à poursuivre un mec dans cette foule bien trop dense avant d’arriver à le bloquer dans une ruelle. C’était l’occasion parfaite pour retourner se mettre au chaud au poste. Donc il n’y avait aucune chance pour qu’il le laisse s’échapper. En temps normal, peut-être qu’il aurait fait semblant d’avoir perdu la trace du voleur mais pas aujourd’hui. “Il y en a bien plus que tu ne crois qui font leur travail correctement.” Et clairement, il n’en faisait pas partie. Contrairement à ses collègues intègre, lui acceptait certains pots de vin et aidait la mafia à s’en sortir à chaque fois. Donc ça l'amusait un peu d’entendre l’homme devant lui dire qu’il faisait bien son travail.

Yun Seok avait donné un ordre à l’homme qui se trouvait devant lui. Il n’avait pas envie de devoir courir pendant encore une demie heure. Alors autant le boucler tout de suite et rentrer au chaud. Le flic allait le remettre à sa place quand il s’était plaint du froid du mur. Mais ce dernier avait en même temps cherché à détourner son attention en lâchant son butin. Si sa technique aurait pu marcher, il n’avait pas eu de chance puisque le second flic avait fait son apparition. Faisant sourire le jeune mafieux alors qu’il dégainait ses menottes de leur logement à sa taille. “Tu peux toujours le dire mais ça t'accuse juste un peu plus.” Avait-il répondu en venant passer les menottes à l’homme qui s’était mis contre le mur. L’entrainant ensuite vers la voiture de patrouille pour l’emmener au poste. S’attendant à ce que le trajet se fasse dans le calme. Vu que l’inconnu à ses côtés ne semblait pas motivé pour parler à la police vu qu’il avait déjà parlé de son avocat. Cependant, ce fut le voleur qui brisa le silence. Faisant apparaître un discret sourire sur les lèvres du policier. “J’ai dis ca ?” Il n’était pas fou, il n’allait pas se griller aussi facilement. Certes il avait dit cela quand ils étaient seuls dans la ruelle. Mais maintenant il y avait son collègue devant eux. Et Yun Seok n’allait pas prendre le risque de faire douter son coéquipier de son allégeance. “Tu as sûrement dû mal comprendre ce que je te disais.” Son air innocent en place, il y avait peu de chance pour qu’on doute de lui à l’heure actuelle. Puis il aurait le temps de l’interroger au poste et d’obtenir plus d'informations sur cet inconnu.

Quand ils arrivèrent enfin au poste, Yun Seok fit descendre l’homme, le guidant par le bras au travers du commissariat pour rejoindre une salle d’interrogatoire. Au moins, il y serait plus tranquille qu’à son bureau. Et pour remettre ce dernier à sa place et lui rappeler que le vol était un délit. “Alors nom et prénom. Que je note ça dans ton casier.” Qui sait si il le ferait vraiment. Il arrivait parfois que le flic “oublie” de noter dans certains dossiers en fonction de la discussion qu’il avait eu avec la personne arrêtée. Donc il avait encore une chance de s’en sortir, si il n’était pas trop bête.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: les gens ne se sauvent pas (yunseok) les gens ne se sauvent pas (yunseok)  Empty

Les études sont finies !
Une nouvelle année s'achève pour une nouvelle année qui démarre. C'est le changement d'année (2021 - 2022) sur la Digital City. Les étudiants profitent de leurs vacances alors que les citizens continuent leurs acitivités des tous les jours. Cette année, nous célébrons la victoire des Pyobeom !