Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Perdu dans le temps ft. Lowen OriginalPerdu dans le temps ft. Lowen Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640Perdu dans le temps ft. Lowen 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28Perdu dans le temps ft. Lowen Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -30%
Promotion sur les maillots de football Nike des ...
Voir le deal
62.97 €

 :: Digital City :: Quartier Est :: Dortoir Beolsae

Perdu dans le temps ft. Lowen

Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Ven 29 Jan - 10:20
Perdu dans le temps ft. Lowen 4a6d835d164240e8acca5fb7443b01ad Perdu dans le temps ft. Lowen 6a3af72c67a70f037e88811af99fc87e Perdu dans le temps ft. Lowen 098ae3af1ca24cd9fd212e5893610f4a

[ - ton regard à ce moment-là, il valait toutes les déclarations du monde. - ]

Ce matin-là, après une nouvelle série de cauchemars, autant dire que Lucah n’avait pas la grande forme. Depuis la dernière “conversation” qu’il avait eue avec Lowen suite à sa découverte de sa présence ici, il ne se sentait pas en grande forme. Lucah il avait toujours été le genre de gars qui ressentait mille fois trop les émotions et le revoir lui, c’était au delà de tout. Il se redressait dans son lit et ébouriffait ses cheveux en frottant ses yeux par la suite. Il était tellement pas en forme que lorsqu’il posait enfin le pied sur le sol, il pris la ferme décision de ne pas aller en cours aujourd’hui, il se débrouillerait pour rattrapé ses cours mais aujourd’hui c’était vraiment pas le moment pour se mêler à la foule, a ses collègue de classe qui attendaient de lui qu’il soit de bonne humeur, qu’il n’avait pas en ce moment.

Après avoir vérifié qu’il y avait personne dans la cuisine, il s’y glissa et préparait son grand café qui le ferait sortir de ses songes, ses cauchemars lui bouffaient la vie depuis peu et peut être même qu’en intensité c’était pire depuis que Lucah savait que Lowen dormait dans une des chambres non loin, d’ailleurs il la partageait avec qui sa chambre ? Il se perdait dans ses pensées faisant gaffe à rien, si bien que cette fois-ci c’est son café qui orne le sol, il arracherait presque ses cheveux tellement ça le foutait en rogne. Il prend le temps de bien tout nettoyer et entreprend de s’en resservir un autre, le tout en remontant dans sa chambre. Choisissant de prendre son temps, il déjeunait, regardait ses mails et ses réseaux sociaux et avant même qu’il ne puisse dire ouf, le voilà en direction de la douche. Puisqu’il n’avait pas cours aujourd’hui autant en profité pour faire ses soins de la peau et tout ce qui lui prend un max de temps d’ailleurs. Il entend du bruit qui vient de la fraternité parfois mais il décide de ne pas se poser la question : est-ce que c’est lui ?

Ce n’est que quelques heures plus tard qu’il sort enfin de sa chambre, en bon maniaque qu’il est, il a bien tout ranger et fait le tri dans ses fringues, bref tout ce qui lui fait du bien à l’esprit quoi. Il descend dans la salle commune des Beolsae, casque sur les oreilles perdu dans sa chanson préféré du moment et s’installe sur le canapé inoccupé. Sortant son carnet, il s’amuse à dessiner et laisse lentement son esprit divergé. Ce carnet là retient tout les sentiments que Lucah ne peut dire, ne peut avouer et ne peut en parler à qui que ce soit. Seule Ma Nah a eu un aperçu une fois et il lui en a voulu d’avoir osé lire, c’était du genre très personnel. Aujourd’hui et après ses cauchemars, Lucah se sent inspirée et laisse ses doigts écrire ses sentiments. « I love make you laugh because for few seconds, I made you happy and seeing you happy, it make me happy too. » ; « I love you after all this time. I still love you. It’s always been you. It was you yesterday. It was you today, and it was you tomorrow. And for the rest of my life. It will be you. I love you. » ; « In you, i’ve found the love of my life and my closest truest friends. » Motivé, Lucah ne faisait pas attention qu’autour de lui sa bougeait. Il n’avait rien vu venir et c’est seulement quand Il est rentré dans la pièce que le temps s’est arrêté. Lucah avait redressé le visage pour le voir. Lowen, était là et Lucah aussi, il devrait fuir et c’est d’ailleurs ce qu’il comptait faire. Il se redressait prêt à retourner dans sa chambre mais en passant près de lui il le tamponna sans le vouloir et faisait tomber son carnet. Avant même qu’il ne le récupère, Lowen l’avait déjà entre les mains…


S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Mer 3 Mar - 16:13
Perdu dans le temps ft. Lowen Da56d69fd9b061b0e1032562e61e80fe Perdu dans le temps ft. Lowen Affb8ba7e96b146f20c0f4f6510cce62 Perdu dans le temps ft. Lowen D5cdc2a3891f7cee3ae8eb1fad8720b5

[ - un seul mot de ta part, et je me brise en mille morceaux. - ]

« c’était tout pour aujourd’hui ! rendez-vous au prochain stream ! bye ! » un signe de la main adressé à la caméra. j’appuie sur une touche de mon clavier pour stopper l’enregistrement. mon sourire de façade s’efface et je repose ma tête contre le dossier de mon fauteuil. je ferme les paupières et soupire bruyamment. « j’aurais bien pris un jour de congé aujourd’hui. » je grogne et détourne mon regard vers min jae qui m’adresse un signe de la main accompagné d’un grand sourire avant de partir de la chambre. il ne m’a sûrement pas entendu me plaindre. me focalisant à nouveau sur ma vidéo, j’ouvre mon logiciel qui me permettait de l’éditer et commence mon travail. je soupire et râle quand je vois que je n’arrive à rien au bout de quelques minutes. je fous tout en l’air. mes pensées ne sont pas claires, surtout depuis que j’ai revu lucah l’autre soir. pourquoi a-t-il fallu qu’il soit aussi chez les beolsae ? je ne sais absolument pas comment lui faire face à nouveau. je ne veux pas le recroiser. malgré tout ce que j’ai dit, malgré que je veuille lui en faire baver, je sais que je faisais avant tout le mec puissance 10. j’ai ma fierté masculine et depuis que je l’ai vu dans les bras d’un autre, j’ai pris un sacré coup que je n’ai jamais oublié. j’imagine que toute ma haine vient de là.. je donne un gros coup sur mon bureau quand un mauvais clic de ma part efface une partie de ma vidéo. « yah !! bordel de merde ! » me rendant finalement compte que je n’étais pas tout seul dans la chambre, j’ai jeté un coup d’œil à lei oh, écouteurs dans les oreilles, qui n’avait pas l’air de m’avoir entendu. j’ai baissé le regard en fulminant seul dans mon coin et me suis levé de rage attrapant mon casque au passage. je n’arriverai à rien si je reste ici à broyer du noir. j’espère que mes abonnés ne tiendront pas compte du retard de sortie de ma vidéo. j’appuie sur le bouton play de ma playlist et enfile mon casque avant de sortir sans un mot. me rendant compte qu’il y avait un peu de monde chez les beolsae cet après-midi, j’ai enlevé mon casque de mes oreilles, me préparant à ce qu’on m’adresse la parole. j’ai laissé glisser mon casque autour de mon cou et me suis avancé dans la salle commune de la fraternité, tout ça, pour ne croiser qu’une seule personne.

la seule personne que j’aurais voulu éviter aujourd’hui, mais aussi les autres jours. lucah.

je déglutis et fais semblant de ne pas l’avoir vu en détournant le regard pour continuer mon chemin en direction de la cuisine. mon ex petit-ami avait l’air occupé, assis dans le canapé à gribouiller des choses sur un carnet, ce n’était ni l’heure ni le moment pour aller lui en faire voir de toutes les couleurs. sauf que ce que je n’avais pas prévu, c’était qu’il se lève et me croise, me percutant légèrement en passant près de moi. le simple fait que nos corps se frôlent sans que nous n'échangions plus que ça me tord le cœur et en même temps me fait frissonner. mais en me bousculant un peu, mon regard attrapa automatiquement le carnet qu’il avait dans les mains et qui tombait. par reflexe automatiquement, je me suis penché pour le récupérer avant qu’il ne touche le sol. le carnet était ouvert sur, apparemment, la page qu’il était en train d’écrire. je le regarde sans rien dire, alternant mes yeux posés sur son carnet que je tenais dans mes mains et sur son visage qui m’observait. je finis par lever le carnet un peu plus en hauteur pour le lire, piqué par une certaine curiosité. « c’est quoi, un carnet de croquis ? t’écris des poèmes ? » ai-je rétorqué d’une voix faussement blasée. j’ai penché ma tête pour lire plus précisément, tournant sur moi-même pour éviter que lucah ne le reprenne même sur la pointe des pieds. ce que j’y lisais me laissait sans voix. c’était un mot d’amour. a nouveau, mon cœur s’accéléra. pour qui ? à qui il pense quand il écrit ça ? une haine me monta presque directement. « je vois.. que tu profites bien. » ai-je lancé d’une voix amère. ça ne m'a absolument pas traversé l'esprit que ces mots pouvaient m'être adressés à moi, et à moi seul.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Dim 7 Mar - 23:12
Perdu dans le temps ft. Lowen 4a6d835d164240e8acca5fb7443b01ad Perdu dans le temps ft. Lowen 6a3af72c67a70f037e88811af99fc87e Perdu dans le temps ft. Lowen 098ae3af1ca24cd9fd212e5893610f4a

[ - ton regard à ce moment-là, il valait toutes les déclarations du monde. - ]

Personne ne sait mieux que lui, ce qu’il y avait dans ce carnet. Des mots d’amours, des sentiments profonds, des déclarations enflammées sur le besoin de le toucher ou de le voir, il y avait aussi des poèmes, des choses qu’il aurait voulu lui dire ou lui annoncer de lui-même. Il y avait aussi des appels au secours, comme cette fois-là où il avait essayé de se foutre en l’air. Lucah y mettait tout son cœur pour qu’un jour, si jamais il venait à lui arriver malheur que Lowen sache tout ce qu’il ressentait pour lui. On pourrait presque dire qu’il s’agissait d’une obsession, et c’était sans doute le cas dans le fond, Lowen est le premier homme à avoir dans sa vie entière faire ressentir des choses à Lucah, à l’avoir fait se sentir vivant, puis à l’avoir laissé tombé au plus profonds des abîmes. Alors oui ce carnet était important et plus précieux que tout ce qu’il pouvait avoir dans sa vie.

L'ayant croisé ici en pleine journée, Lucah ne s'y attendait pas et alors qu’il voulait le fuir pour ne pas avoir à subir ses paroles blessantes et cassantes, il s’attendait encore moins à lui rentrer dedans. Son cœur battait la chamade d’être aussi prêt de lui, par contre ce qu’il n'avait pas vu venir c’était que Lowen récupère son carnet. « Non ! » Il n’était pas prêt à lui donner et l’aspect du carnet abîmé devait ne pas lui plaire non plus. Il avait la trouille qu’il puisse comprendre de travers. Mais avant même que Lucah puisse le récupérer, Lowen qui plus grand que lui, lisait déjà ses mots et Lucah sentait ses larmes monter aux yeux.

Lowen n’aurait pas pu lui faire plus de mal encore qu’en lui disant ce qu’il venait de dire. Profiter ? Des appels à l’aide en ont profité. Lucah fronçait les sourcils et ne put se contenir davantage. « Tu te fous de ma gueule Lowen, est-ce que je profite quand j'écris des mots qui te sont adressés alors que t’es même plus dans ma vie ?! C’est profité aussi d’écrire que je suis désolé au point d’y laisser ma propre vie ?! Est-ce que c’est profiter que d’écrire un million de fois que je suis désolé, j’ai fauté et je le sais, ô combien de fois je l’ai compris et regretté. Honnêtement, tu pourrais éviter de faire ce genre de commentaire quand on sait que c’est un carnet sur tout ce que je pense et que j’avais envie de te dire ! » Il s’entendait parler, voulait se stopper mais il n’y arrivait pas. Après tout ce carnet, c’était pour Lowen que Lucah écrivait dedans jour après jour.

Posant sa main sur sa bouche Lucah se détendait et n’essayait plus d’attrapé le livre, non il avait les yeux ronds et se demandait pourquoi il avait parlé si vite et comme un idiot. Il n’osait plus regarder Lowen dans les yeux. Il avait presque honte d’avoir crié sa dans la maison des beolsae alors qu’il y avait du passage actif. Lucah avait même parlé du fait d’avoir tenté de mourir pour lui, quelle horreur. Il grognait et ne savait pas vraiment comment agir après ça. « Je… » Il ne savait plus quoi dire et attendait simplement la rage de Lowen contre lui, encore une fois.


S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Ven 2 Avr - 22:35
Perdu dans le temps ft. Lowen Da56d69fd9b061b0e1032562e61e80fe Perdu dans le temps ft. Lowen Affb8ba7e96b146f20c0f4f6510cce62 Perdu dans le temps ft. Lowen D5cdc2a3891f7cee3ae8eb1fad8720b5

[ - un seul mot de ta part, et je me brise en mille morceaux. - ]

il y a du mouvement au salon commun des beolsae. il y a quelques étudiants colibris, mais le seul que je remarque, c’est lucah. j’aimerais qu’il en soit autrement, mais malheureusement, je n’ai pas encore trouvé la solution pour faire comme si de rien n’était. c’est plus fort que moi. lorsqu’il est dans les parages, j’ai du mal à l’ignorer. et comme j’ai envie de lui montrer qu’il ne m’aura plus jamais de sa vie, je me fais un malin plaisir à lui rendre la vie folle. rancunier, moi ? absolument pas. alors avoir son carnet entre les mains.. comment dire. j’ai bien cru au départ qu’il dessinait, comme moi. j’ai un carnet aussi, mais il me sert pour mes croquis. pas pour écrire.. des mots d’amour. je n’en reviens pas. je me tourne et me retourne dans tous les sens, je fronce les sourcils, plisse les yeux mais rien n’y fait, je ne deviens pas fou. il a bien quelqu’un d’autre en tête. j’ai une expression amère, je ne la cache pas en lui faisant bien remarquer que j’avais tout lu, même s’il ne le souhaitait pas. a mes mots, je vis lucah froncer ses sourcils à son tour. c’est une blague. c’est à moi de m’offusquer, et non à lui. je lève les yeux au ciel, blasé de la tournure des événements, blasé de l’entendre brailler des choses que je n’avais pas envie d’entendre. ou peut-être blasé de ce que j’ai peur d’entendre ? car ces mots ne passèrent pas dans l’oreille d’un sourd malgré ce que je tentais de faire croire à ma réaction indifférente. il déballait apparemment des choses dont je n’étais pas tout à fait au courant, et d’autres choses qui me surprenait. je ne pouvais pas croire une seule seconde que le mot était pour moi. j’ai gardé le carnet en l’air pendant quelques secondes, comme figé dans le temps. notre petite dispute avait fait se retourner les regards autour de nous et si j’aime avoir l’attention des autres quand je stream, je suis plutôt secret et mystérieux sur ma vie privée. le fait que lucah ait craqué devant tout le monde est en partie ma faute, mais tout ces regards sur nous me mettent mal à l’aise. j’ai lâché un soupir en le voyant me regarder avec de grands yeux ronds. « aish, pourquoi t’as tout déballé devant tout le monde comme ça.. » je murmure en me grattant le crâne pris d’une légère gêne. jetant un regard à droite puis à gauche, c’était pas le moment de lui en faire voir de toutes les couleurs, ni de jouer avec lui au vu de tous les témoins. de plus, j’ai besoin d’avoir plus d’explications sur ce que je viens d’entendre. même si je reste fermé, j’imagine qu’on peut espérer.. discuter.. un peu. vivement, j’attrape son poignet pour le tirer avec moi en direction de ma chambre, où par chance, lei venait d’en sortir. j’ai refermé la porte après moi, mes trois colocataires étant absents, il n’y avait que nous deux. je l’ai ignoré pendant quelques secondes, le temps de prendre place sur mon lit, les coudes sur les genoux, en le regardant droit dans les yeux. « assis-toi où tu veux, je m’en fiche. » je détourne le regard un instant avant de lâcher un énième soupir, me prenant la tête entre les mains. le visage toujours couvert dans celles-ci, j’hausse de nouveau la parole. « je ne vais rien te faire, même si je nous ai emmené à l’écart. je veux simplement comprendre ce que tu as dit tout à l’heure. » je me frotte les yeux et le visage en même temps, complètement perdu dans toute cette histoire. « redis-moi de qui tu parles dans ce carnet. maintenant. » ai-je dit d’une voix légèrement autoritaire en secouant ledit carnet.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Mar 6 Avr - 11:55
Perdu dans le temps ft. Lowen 4a6d835d164240e8acca5fb7443b01ad Perdu dans le temps ft. Lowen 6a3af72c67a70f037e88811af99fc87e Perdu dans le temps ft. Lowen 098ae3af1ca24cd9fd212e5893610f4a

[ - ton regard à ce moment-là, il valait toutes les déclarations du monde. - ]

Il en avait trop dit, Lucah parlait beaucoup trop quand Lowen n’était pas loin et c’était une plaie pour lui. Encore une fois ses paroles avaient dépassé sa pensée et il avait dit à haute voix et devant des personnes qu’il avait failli y passé. Il ne voulait pas que Lowen soit au courant qu’il avait été si faible et c’était maintenant trop tard pour ne pas dire la vérité, enfin si Lowen l’as lui demandait vraiment. encore presque pendu à Lowen il se tendait et râlait déjà du fais que Lucah ai trop parlé et devant tant de monde, se laissant retomber correctement sur ses pieds, Lucah le regardait avant de pincer ses lèvres, mais avant qu’il ai pu faire quoi que ce soit, il fût attraper puis tiré par le bras par Lowen. Surpris de cette démarche, Lucah suivait tant bien que mal et avant de n’avoir pu dire ouf, le voilà dans la chambre de Lowen au second étages de leurs fraternités chérie. Lowen très ironique lui indique qu’il peut bien s’assoir ou il veux, qu’il s’en fiche et Lucah ne sait pas trop quoi faire, il avait le coeur qui battait bien trop fort pour réagir normalement, il préférait donc restée debout curieux de savoir ce que voulait vraiment Lowen.

Lowen affirmant qu’il ne ferait rien à Lucah, celui-ci tressaille en riant silencieusement. Bien sûr qu’il ne lui ferait rien, il s’en fichait à ce point-là de lui. Mordant ses lèvres pour éviter de se mettre en colère alors qu’il n’y avait pas raison d’être, il écoutait Lowen lui demander à nouveau de qui il parlait dans ce carnet avant de le secouer légèrement. Puis une photo tombe au sol, aussitôt que Lucah la voit, aussitôt dessus il se penche pour la récupérer et la plaquer contre son torse. « Tu… Tu devrais pas secouer ce carnet de cette manière Lowen… » Il espérait que Lowen n’ai pas vu la photo au sol, c’était la seule qu’il lui restait d’eux pendant la remise des diplômes ou on les voient heureux d’avoir été ensemble, un bien très précieux à Lucah, la dernière photo d’amour qu’il a de Lowen, parce que Lowen avait bien eu un regard amoureux pour Lucah bien qu’aujourd’hui il ne soit plus que colère et haine. « Ce carnet, il date de longtemps et tu pourrais bien le cassé ou abîmé. » Ce carnet date de sa tentative de mourir… Lucah avait longuement discuté avec Ma Nah qui lui avait conseillé de prendre un carnet, aussi gros qu’il le voulait pour le remplir de l’amour qu’il portait à Lowen. Depuis toutes ses années Lucah à remplis pages après pages, poèmes après poèmes, dessins après dessins et mettant tout son amour pour cet homme dedans… Enfin c’était sans compter qu’ils allaient se revoir et que comme aujourd’hui, Lowen mette la main dessus. Lucah n’avait aucunement honte de ce que le carnet pouvait contenir, non il en était fier d’avoir aimé cet homme avec tant de valeurs, au point même lui en vouloir comme jamais pour une faute, une erreur passée.

« Lowen, tu veux savoir ce qu’il y a dedans ? Lis-le, tu comprendras tout seul que chacune des pages de ce carnet tes dédiées, c’est tout mes sentiments, mes excuses et tout ce que j’aurais aimé te dire. Il s’agit de mes sentiments, mais j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux alors si tu comptes ne pas prendre au sérieux ce qu’il y a dedans, si tu comptes encore m’en faire baver et me dire que je suis faible, ne le lis pas. » Se tournant dos à lui, Lucah ne pouvait juste pas accepter un regard plein de colère de Lowen à l’heure actuelle. Il regardait la photo devant lui, puis il sourit parce qu’il aimait cette photo au plus haut point. Lowen avait l’air de l’aimer dessus et Lucah se sentait aimé, et tant pis s’il passait pour un mec qui vivait à travers une photo de l’époque.



S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty Hier à 18:30
Perdu dans le temps ft. Lowen Da56d69fd9b061b0e1032562e61e80fe Perdu dans le temps ft. Lowen Affb8ba7e96b146f20c0f4f6510cce62 Perdu dans le temps ft. Lowen D5cdc2a3891f7cee3ae8eb1fad8720b5

[ - un seul mot de ta part, et je me brise en mille morceaux. - ]

il est là devant moi, dans cette chambre que je partage avec trois autres beolsae. je suis assis sur mon lit, face à lui, la tête entre mes mains. je ne sais pas quoi penser. je ne sais même pas si ce que j’ai entendu il y a quelques secondes n’est que le fruit de mon imagination. je veux simplement être sûr de ce que mon esprit avance, je veux obtenir des réponses. alors je lui murmure qu’il peut s’asseoir où il veut, avant d’entamer véritablement le sujet d’une voix autoritaire, froide. je veux qu’il me dise de qui il parle dans ce carnet. je ne veux pas me faire de films pour rien, et je veux que mon cœur arrête de réagir à lui mais je me verrais d’un œil extérieur, je me dirais qu’il est sûrement déjà trop tard. pendant que j’agite le carnet devant ses yeux, quelque chose tombe soudainement au sol. hein ? une photo ? je jette un coup d’œil, piqué par ma curiosité habituelle mais lucah la ramasse avant même que je ne puisse la regarder plus précisément. je cligne des paupières et reprend contenance en me raclant la gorge. j’ignore ses paroles et repose mon regard glacial sur lui. j’attends toujours sa réponse qui se fait bien attendre. je joins mes mains sur mes genoux, me triturant les doigts au fur et à mesure que le son de sa voix s’élève dans la pièce. lucah finit par me tourner le dos tandis que je reste silencieux. mon cerveau accumule l’information à la vitesse de l’éclair, je n’ai besoin de très peu de demies secondes pour comprendre qu’il est en train de me dire que les sentiments qu’il a posé dans ce carnet sont pour moi. « des.. sentiments ? » ai-je lâché dans un souffle avant de reposer mon regard sur le carnet qui se trouvait posé à côté de moi sur le lit. je ne peux pas le croire. il ne m’aime plus, je le sais, je m’en doute. « tu mens. » je me mords la lèvre et baisse le regard, observant le sol de la chambre. « tu as tourné la page le jour où je t’ai trouvé dans ses bras à lui. » ai-je ajouté sèchement, me reprenant le crâne avec mes mains. je n’y crois pas, il me ment. il ne veut juste pas me dire qu’il est passé à autre chose, il ne veut juste pas me l’avouer. après tout, il ne voulait pas que je lise ce carnet, c’était bien pour une raison non ? « je ne vais pas le lire. mais tu me parles de sentiments, comment veux-tu que je te crois ? comment ? tu en avais pour lui aussi alors ? encore aujourd’hui j’ai mal, merde lucah. » ai-je grogné serrant les poings, me retenant de m’énerver une nouvelle fois. je l’avais amené ici pour discuter calmement, et non pour m’emporter encore. je me suis calmé un peu avant de me lever pour le rejoindre, me plaçant derrière lui. j’ai soupiré avant de tendre la main, même s’il était toujours dos à moi. « j’aimerais voir la photo que tu tiens. »




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Perdu dans le temps ft. Lowen Perdu dans le temps ft. Lowen Empty

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum