Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
et toi, pourquoi tu viens ? (libre) Gd1ifysc_oet toi, pourquoi tu viens ? (libre) Gd1ifysc_oet toi, pourquoi tu viens ? (libre) Gd1ifysc_oet toi, pourquoi tu viens ? (libre) Gd1ifysc_o

 :: Digital City :: Centre Ville :: L'hôpital

et toi, pourquoi tu viens ? (libre)

Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

et toi, pourquoi tu viens ? (libre) et toi, pourquoi tu viens ? (libre) Empty Sam 6 Fév - 19:32
mes yeux noirs balayent du regard mon calendrier accroché au-dessus de mon bureau. je me tourne et retourne sur mon fauteuil, mon casque sur les oreilles, mon micro branché mais personne de l’autre côté. aujourd’hui, 6 février 2021, jour de mon examen de contrôle pour ma civ. mon doigt glisse lentement sur la date concernée, fixant le chiffre 6. je pousse un soupir et regarde autour de moi. mes colocs de chambre chez les colibris sont tous partis à leurs affaires respectives. c’est d’habitude beaucoup plus bruyant par ici, surtout à cause de min jae et moi-même. je lâche un léger rire avant de partir fouiller dans mon armoire, histoire de trouver quelque chose de cool à porter et plutôt facile à enlever. partir faire ma visite de contrôle ne m’arrange pas, bien au contraire. parfois j’aimerais être normal, j’aimerais ne pas avoir cette malformation qui me bouffe de l’intérieur. elle m’a gâché la vie, et je suis certain que si j’avais pu être en meilleure santé, j’aurais réalisé mon rêve de devenir idole. rapidement, j’enlève mon casque et mon micro et les dépose sur mon bureau. en entendant mon cœur battre dans ma poitrine un peu plus rapidement, je me suis résigné. « allons-y. » je n’ai pas trop le choix, effectivement.

me voilà devant le grand bâtiment hospitalier de la digital city. je l’analyse de manière rapide, concise et intelligente. ecouteurs dans les oreilles, je murmure en japonais en m’avançant calmement vers l’entrée. je m’approche de l’accueil et me présente. oh, vous êtes le patient qui vient habituellement pour votre civ ? je vous ai reconnu. je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle que l’on me reconnaisse. je soupire mais affiche un léger sourire. « c’est ça. est-ce que vous savez si je dois me rendre au service cardiologie comme d’habitude ? » elle confirme ma demande en hochant la tête et appelle le médecin qui lui indique que je peux venir. il y aura un peu d’attente, je suis désolée, nous sommes débordés aujourd’hui, il y a eu beaucoup d’accidents. pourquoi aujourd’hui plus qu’un autre ? je n’en ai aucune idée mais j’acquiesce avant de m’avancer vers le service. j’y rentre et m’assois sur une chaise dans le couloir. j’ai l’habitude d’attendre alors c’est pas quelques minutes d’attente ou même heures qui vont me faire peur. je suis juste inquiet de trop ressasser ma relation avec lucah pendant ce temps-là. mais ma solitude fut de courte durée puisqu’une soudaine présence se fit à mes côtés sur la chaise voisine. bien content de pouvoir bavarder un peu malgré mon amour pour la solitude, je lève le regard vers elle/il, un grand sourire aux lèvres. « il y aura sûrement un peu d’attente, donc ça fait plaisir de ne pas être seul à broyer du noir. »




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: et toi, pourquoi tu viens ? (libre) et toi, pourquoi tu viens ? (libre) Empty Hier à 18:44

Alana savait que son état risquait d’empirer au fil des ans et maintenant qu’elle était installée dans une relation sérieuse avec Declan, elle sentait le temps défiler comme de fines entaille sur sa santé. Une douleur placebo comme aimait le dire son médecin, mais une peur panique qu’elle étouffait à coup de grands sourires. Elle détestait ces rendez-vous médicaux, l’odeur de l’hôpital et cette même rengaine qu’ils ne cesserait de lui répéter. Elle ne guérirait jamais de sa maladie et devrait fuir le soleil jusqu’au dernier instant de sa vie. Elle s’était accoutumée à son mode de vie, avant de réaliser qu’elle le détestait tant il lui rappelait sa condition. Declan faisait toujours les comme il fallait pour l’aider. Restaurant sa maison pour que chaque fenêtre soit adaptée à la condition de sa petite amie. Changeant ses horaires de travail, prétextant des clients à l’ouest, pour la croiser plus souvent la nuit. Elle avait conscience de ses efforts et la seule chose qui lui restait à faire était de rester en vie, rester en bonne santé et faire ce qu’il fallait pour que sa condition se dégrade le moins possible. N’était-ce pas là la plus belle preuve d’amour ? Soufflant une fois à l’intérieure de l’hôpital, elle retira ses gants mais garda son masque. Quelle femme fantasque. Elle arborait un chapeau noir à bord très large, excentrique femme qui contrastait avec les couloirs blancs de l’hôpital. Ce n’était pas par coquetterie qu’elle s’amusait ainsi mais par nécessité. Elle avait entrepris de rejoindre son médecin en passant par les souterrains. Mais il n’en restait pas moins dangereux pour elle de sortir dehors à une telle heure. Les vitre de sa voiture, adaptée à sa condition, lui avait permis de rejoindre l’intérieur du bâtiment sans encombre. Mais Alana restait précautionneuse. Elle se laissa tomber sur une chaise, ce n’était pas son service habituel, et au vu de l’argent qu’elle déboursait pour s’assurer un suivi correct, elle dénotait assise dans ce couloir. Mais peu importe, elle n’était qu’une femme qui devrait utiliser les mêmes machines que les autres. Aujourd’hui elle avait opté pour un check up complet, car elle se sentait épuisée récemment et son cardiologue préférait s’assurer que tout allait bien. Laissant reposer ses gants de soi sur ses genoux elle retira enfin son chapeau non sans surprise en entendant le garçon assis à ses côtés lui adresser la parole. Alana était une femme très belle, qui paraissait le plus souvent froide et distante. Elle n’avait pour habitude de se lier aux autres. Le plus souvent désobligeante, elle ne cherchait pas à être méchante, mais n’avait pas pour habitude de discuter aussi facile. Elle prit le temps de retirer son masque lentement avant de tourner son visage vers le garçon. Quel âge avait-il ? Il lui paraissait jeune. Passant une main dans ses cheveux pour se recoiffer, elle finit par acquiescer. Le silence devenant troublant. « Merci, pour l’information. » se contenta-t-elle de souffler avant de porter son attention de l’autre côté du couloir. L’agitation ambiante de l’hôpital leur parvenait en bruit de conversations étouffés, les isolants plus encore dans leur coin. Elle pinça ses lèvres doucement et fini par se tourner vers lui à nouveau. En temps normale elle lui aurait sûrement dit qu’elle n’était pas pour l’écouter s’épancher sur ses états-d ’âme, mais quelques choses la poussa à se montrer plus douce qu’à l’accoutumée. Tendant sa main avec un sourire pour qu’il s’en saisisse et la serre, elle lui souffle « Enchantée, je m’appelle Alana, et toi ? » Elle se pencha vers lui pour que cela lui soit plus facile, son parfum entêtant les enveloppa rapidement et le rouge de ses lèvres s’étira davantage. Alana qui faisait preuve de civisme, voilà un jour important à noter.

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.