Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Gd1ifysc_oR-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Gd1ifysc_oR-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Gd1ifysc_oR-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Gd1ifysc_o
Le Deal du moment : -46%
Enceinte Douche Bluetooth portable et étanche ...
Voir le deal
26.99 €

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Taejo :: Les clubs :: Club de boxe

R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay) R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Empty Dim 21 Fév - 20:58
Il poussa la porte des vestiaires, avec une certaine assurance dans ses gestes et son regard. Son sac accroché autour de son corps, dans son dos, renfermait des vêtements de sport. Cela ne faisait pas longtemps depuis la dernière fois qu’il avait été dans une salle de sport (la semaine dernière), pourtant, cela faisait très longtemps qu’il ne s’était plus vu à accepter un combat en dehors de ses entraînements surveillés d’arts martiaux. Il s’était pourtant promis, à lui et à sa mère, de ne plus se battre, mais être sur le terrain avec un ami était différent qu’être sur une arène pour de l’argent. Il n’avait pas peur de s’emporter, comme ces deux autres fois où il ne se souvenait plus de rien. Qin Tian n’était pas là pour le soutenir, mais ce n’était pas plus mal ainsi. Lui donner une nouvelle image de lui-même en train de pratiquer un sport de combat n’était pas ce qu’il désirait. Il voulait que son meilleur ami le voyait toujours souriant, joyeux, enfantin et taquin. Le Choi Mingwei qui se prenait pour un enfant de vingt-cinq ans. Alors, s’il devait garder une partie de lui cachée (pas si cachée, il ne n’avait aucun secret pour son meilleur ami), ça serait ces combats.

Il se changea rapidement, profitant du calme, bien trop silencieux à son goût, et du vide de la salle pour prendre de grandes inspirations et calmer ses peurs. Il avait besoin de se défouler et de ressentir cette adrénaline autrement que lorsqu’il perdait le contrôle de lui-même. Il laissa ses affaires de côté, puis poussa la porte qui l’amenait dans la salle principales, où plusieurs ring étaient disposaient. « Oye ! Khayké t’es déjà là ! » Il avança vers son ami et passa entre les cordes pour monter sur le ring. Passant trop de temps avec son meilleur ami et les problèmes qu’il avait eu dans son dortoir, il n’avait pas pu voir son ami depuis un moment. « Ça va, toujours pas d’échardes dans ton moignon ? » Il n’y avait aucune méchanceté dans ses paroles, simplement de la taquinerie comme il en avait l’habitude et avait habitué ses amis à son humour spécial et parfois peu drôle. Il tapota d’ailleurs sur la cuisse du garçon pour illustrer ses paroles. « Monsieur le pirate a besoin d’un petite leçon de boxe, alors ? » Pour être tout à fait honnête, c’était surtout Mingwei qui avait besoin d’une leçon. La boxe ne faisait pas partie des arts qu’il avait appris de sa plus tendre enfance et, à part un peu de théorie, il ne savait pas grand-chose. Il avait l’endurance pour, les réflexe et la souplesse, mais ça s’arrêtait là. Il devrait se faire aux règles et ne pas sortir des mouvements de taekwondo, ou de kung-fu par accident.
Mingwei se retira dans un coin et posa sa jambe tendue contre l’un des coussins de rembourrage contre le poteau du ring avant de s’étirer complètement. Il était assez souple pour posa son front sur son genou, même jambe tendue. « Qu’est-ce qu’il devient mon petit Khay-khay, ça fait un moment, non ? Je ne te manque pas ? » Reposant sa jambe, il continuait ses étirements, au sol cette fois.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Jung Khay
Jung Khay
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay) R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Empty Dim 21 Fév - 22:01

Khay avait peut-être perdu une jambe, mais il n’en restait pas moins accroc au sport. Depuis qu’il avait quitté les rangs de l’armée, il avait perdu cette adrénaline, cette dose d’endorphine à laquelle il était accroc. Seul le sport savait lui donner satisfaction, bien que rien n’égale jamais la peur de mourir. Il n’était pas du genre suicidaire, mais il devait bien avouer que les sensations qu’il ressentait lorsqu’il combattait au front avaient laissés un vide. Comme une euphorie qu’il était incapable de retrouver. Alors il faisait de son mieux, compensant avec le sport et le sexe. Il était devenu plutôt bon amant et son endurance était sans limite. Il se donnait entièrement pour satisfaire des pulsions et des envies grisantes. Ce n’était certainement pas ses amants qui s’en plaignaient, et ce n’était pas sa jambe en moins qui risquait de le retenir. Bien au contraire, depuis son retour en Corée, Khay s’était trouvé une fougue qu’il ne soupçonnait pas. Des envies de contrôles et de plaisirs qu’il assouvissait dès qu’il le pouvait. Le mélange des deux avait été un combo parfait qu’il avait trouvé en Ming Wei. L’adrénaline des combats, les coups qu’il encaissait, et ceux qu’il donnait. Il exultait dans la façon dont leur corps se blessait et se trouvait. Khay regrettait juste de ne pas pouvoir observer son visage alors qu’il le combattait, autant que lorsqu’il le possédait. Mais il s’était accommodé de son incapacité et trouvait son plaisir ailleurs. Dans les voix, le bruissement qu’il percevait davantage. Dans les sensations aussi, cette façon qu’avait le corps se tendre sous un coup et de sa cambrer sous un coup de bassin. Il se délectait des sensations son corps, sous sa poigne et finalement, à l’image d’un aveugle, tous ses autres sens se voyaient décuplés. Les autres pouvaient-ils se targuer de ressentir autant de choses ? Son poing qui s’abattait dans le sac, il sourit en coin en reconnaissant cette voix et cette insolence dont seul son ami savait faire preuve. Il ne laissait que peu de personne lui parler ainsi, et pourtant, même s’il était du même âge, à ses yeux Ming Wei n’était qu’un gosse que Khay avait fini par apprendre à connaitre. Il laisse échapper un rire, ou quelque chose qui s’en approche, un je ne sais quoi qui montre qu’il n’était pas offusqué par la remarque de son amant. Il frappe plus fort dans le sac et les muscles de son dos se crispent en une image titanesque. S’accordant une pause pour reprendre son souffle il se tourne vers le garçon qui s’étirait et laisse son regard se perdre sur ce corps à la silhouette parfaitement taillé. Bien que la masse musculaire de Khay soit plus prononcée, la précision des gestes de Ming Wei n’étaient plus à prouver. Pourtant il lui était bien difficile de battre Khay quand leur force était mise en opposition. Ming Wei restait l’un de ses adversaires les plus coriaces et Khay appréciait lui enseigner les règles de la boxe, quand bien même son compagnon de ring lui assenait parfois quelques coups non réglementaires qui le mettait KO. Redressant ses épaules en s’approchant de lui, Khay desserre ses bandages autour de son poignet droit pour les refaire et les serrer davantage. Il ouvre et ferme son poing plusieurs fois pour ajuster le tissu et lui lance une paire de gants « Arrête de t’étirer la ballerine. Et vient taper dans le sac, on va voir si tu as retenu ce que je t’ai appris la dernière fois. » des enchainements et des postures de son corps. Khay en profitait toujours pour laisser trainer ses mains sur les hanches du garçon pour replacer son bassin face au sac. Khay s’entrainait en short de boxe et n’avait aucunement honte de sa jambe. On lui interdisait toujours de participer au combat classique, et rare était les adversaires qui acceptaient de se battre contre lui. Et s’il pouvait l’avouer, ce détail le rendait furieux. Ming Wei, lui, ne faisait pas la différence, il semblait s’en moquer. Avance pied nu jusqu’au sac il lâcha alors seulement « Si tu t’en sors bien aujourd’hui, je te laisserais venir à la douche avec moi. »


Mélancolie ● & ● Insomnie
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay) R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Empty Mar 23 Fév - 22:11


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay) R-18 ! Faire sprinter l'unijambiste (khay)  Empty

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.