Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô OriginalFolies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -55%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
17.99 €

 :: Digital City :: Centre Ville :: Le Skate Parc

Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô

Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Lun 8 Mar - 17:05
Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô A7bdcffa56d176b681064b9dedad34cd Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô E2be99d1ba72067a729476c01b3cb24a Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Beea56d4ffcd510d2d84330f51e66303

[ - Et perdu dans ses folies nocturnes,
il finit par ne plus faire la différence entre les rêves et la réalité. - ]

Lucah avait passé une nuit nulle, pleines de cauchemars et de sursaut à l’entente de portes qui s’ouvraient et se fermaient chez les Beolsae. Sa faisait des semaines que c’étaient le cas en fait, il passait plus de bonne nuits depuis qu’il s’avait que l’objet de ses pensées quotidiennes dormait non loin sans même avoir le droit légitime de s’en approcher. Cette nuit n'avait pas échappé à la règle et Lucah ne cessait de penser à comment s’en rapprocher pour le faire sien à nouveau.

Ce matin, quand il s’était réveillé, il avait pris son chien et il était parti se promener avec lui dans le parc. Il avait besoin de se perdre ailleurs qu’ici et rien ne saurait lui faire plus de bien maintenant que de passer un bon moment en compagnie de son chien. Ses amies étaient toutes occupées de toute façon et puis il n'avait pas encore envie de les embêtés avec ses histoires d’amour brisé et d’envie de reconquête. Une fois arrivé dans le parc, Lucah lâchait son chien, il pouvait le faire sans soucis parce qu’en un claquement de doigts son chien obéirait s’il était le moment de le faire. En attendant, son chien prenait de la distance en courant pour aller renifler ici et là, et surtout il allait se dégourdir les pattes. Heureux de le voir faire, Lucah glissait ses mains dans ses poches en le regardant faire un léger sourire se peignant sur ses traits fatigués.

Sa faisait maintenant une bonne heure que son chien s’amusait avec sa balle et Lucah s’amusait à lui lancée à chaque fois un peu plus loin, c’était d’ailleurs en ayant ce moment d’attente du retour de son chien qu’il remarqua cette silhouette au loin. On dirait bien l’être qui passe son temps dans sa tête. Oserait-il s'approcher pour lui parler ? S’excuser où quoi que ce soit d’autre ? Sans même s’en rendre compte, il avait déjà approché la personne et attendait de voir son visage avant même qu’il ne puisse prendre le temps de savoir si c’était bien lui, il se lançait déjà dans une tirade. « Tu sais que ça me tue de savoir que t’es si proche alors que t’as pas envie de me voir ?! Je veux dire ça se voit dans ton regard ! » Puis la personne se tournait enfin face à lui et Lucah comprit qu’il avait tout faux, sur toute la ligne. Ce n’était pas celui qui avait volé son cœur, mais bien une personne qu’il ne connaissait pas. Ses joues prenaient une jolie teinte de rouge et il s’inclinait déjà comme un fou alors que son chien ramenait à ce moment-là sa balle pour jouer encore. « Je … Pardon, je me suis trompé de personne. » Il fermait les yeux, rouge de honte.  


S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Lun 8 Mar - 19:22
ootd / De plus en plus de fois, ces derniers temps, Kô a du mal à trouver le sommeil, ou bien il se réveille à l’aube. Il a fini par ne plus tenter de se rendormir, tant pis pour les cernes sous ses yeux. Expert en maquillage, il les camouflera d’un coup de pinceau. Et il aimerait que tout cela soit aussi simple. Un soupir s’échappe de ses lèvres tandis qu’il termine de s’habiller avant de s’échapper du dortoir sur la pointe des pieds. Son sac sur l’épaule, il avance dans le jour naissant et il ne se fixe pas le moindre but, pas le moindre objectif, sinon celui d’être à l’heure en cours d’ici deux heures. Cela lui laisse largement le temps de se perdre, de s’abandonner dans les rues de la ville afin de capturer, peut-être, un instant qu’il n’oubliera jamais.
Simplement vêtu de noir, enfoui sous son manteau bien chaud, l’étudiant en stylisme laisse ses pas décider pour lui. Quelques secondes, il se stoppe à un café déjà ouvert pour y prendre de quoi grignoter et boire un thé, puis il s’engage dans le parc aux premières véritables lueurs du jour. Les promeneurs s’y font rares, mais cela importe peu à Kô. La nature peut lui suffire, autant que les animaux ou bien la surface de l’étendue d’eau. Finalement, une fois son déjeuner englouti, il dépose ses affaires sur un banc, relève ses jambes pour y installer son carnet de croquis et ses doigts fins s’emparent d’un crayon. Sa main gauche s’active, retraçant avec efficacité cette allée centrale, le sentier de terre et de cailloux ; mais tout ceci manque cruellement d’âme.
Kô abandonne un soupir en secouant doucement la tête. Va-t-il parvenir à avancer vraiment depuis cette histoire avec cet homme qui continue de hanter ses pensées en permanence ? Il se mordille la lèvre, son myocarde se comprimant dans sa poitrine. A trop jouer avec le feu, il a fini par se brûler… mais il sait qu’il n’est pas le seul. Néanmoins, à quoi bon espérer encore et encore ? Cette histoire n’est-elle pas désormais plus qu’un doux souvenir ? Sa gorge se serre et il préfère plier bagage. Ce n’était pas une bonne idée. La solitude ne lui réussit pas tellement.
Alors qu’il emprunte le chemin inverse, il est surpris par des paroles qui font écho en lui. Abasourdi face à l’inconnu en face de lui, Kô ressemble sans doute à un poisson dans un aquarium. Ses lèvres s’ouvrent et se ferment sans qu’aucun son n’en sorte. A l’évidence, le garçon ne le connaît pas plus que lui ne l’a jamais vu. Et le malaise semble s’installer. « Je… » Le blond déglutit. « Il n’y a pas de mal. » Et c’est la vérité. Alors, il rehausse son sac sur son épaule et tente de lui offrir un sourire. « J’aurais bien aimé être capable de dire ça à quelqu’un, moi aussi. » Sauf qu'il ne l'est pas, Kô.

@kang lucah je me suis permise, les mots de Lucah résonnant avec force pour Kô :plz:


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Mar 9 Mar - 11:20
Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô A7bdcffa56d176b681064b9dedad34cd Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô E2be99d1ba72067a729476c01b3cb24a Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Beea56d4ffcd510d2d84330f51e66303

[ - Et perdu dans ses folies nocturnes,
il finit par ne plus faire la différence entre les rêves et la réalité. - ]

Il était perdu, tout soudainement avait laissé place à la honte. Cet homme face à lui n’était pas l’homme de ces pensées, et Lucah devrait avoir encore plus honte d’avoir parlé si ouvertement de ses sentiments vis-à-vis de l’homme qui possédait son cœur entre ses mains. Lucah se redressait après avoir dit combien il était désolé et l’homme face à lui, lui souriait tristement. Lucah pouvait le voir que son sourire était triste, parce qu’il devait surement être renvoyé le même quand il souriait à son tour.

Alors que son chien continuait d’attendre qu’il lui renvoie la balle, Lucah claquait des doigts et aussitôt fait le chien s’asseyait gentiment à ses pieds attendant les ordres. Lucah regardait l’homme alors qu’il venait de reprendre la parole. En effet, il venait de lui confirmer ce qu’il pensait déjà, il aurait pu lui aussi dire ses mots à quelqu’un. Lucah était surpris du fait que leur situation semblait si similaire à la sienne. il observait la personne face à lui et il hochait la tête. « Je vous ai vraiment pris pour cette personne que je voulais voir, je suis sincèrement désolé d’avoir provoqué chez vous de tels sentiments, quand on connaît l’état des miens. » Il se demandait si leurs situation était pareille à tous les égards ? Pourraient-ils en parler pour se soutenir ? Après tout Lucah savait qu’un jour ou l’autre, l’homme qui hantait ses pensées saurait le pardonner et qu'ils pourraient recommencer une histoire, il ne savait juste pas quand ce serait le cas, et connaissait l’homme en question, ça pouvait prendre du temps.

Oui, Lucah avait fauté, de la pire façon qu’il soit mais rien n'aurait pu lui faire plus de mal que les mots qu’il lui a craché au visage ce jour-là et puis tout les autres ensuite, quand on y pense son corps lui, avait un tout autre langage, pouvant être prêt de Lucah alors que son esprit lui en voulait encore. Lucah lançais la balle au chien et lui demandait d’aller la chercher avant de mettre ses mains dans ses poches et de hausser les épaules. « Est-ce qu’en parlé vous ferez du bien ? Je veux dire, je suis un inconnu mais parfois savoir qu’on reverra pas la personne ça peut aider à réaliser des choses, non ? » Il était timide face à l’homme face à lui et surtout il s’en voulait d’être si curieux, au point de vouloir savoir si sa relation était similaire à la sienne, si la faute qu’ils avaient commise était la même.

@Hitoshio Kô Aucun soucis pour moi, si le rp te plait je suis contente ! :plz:


S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Lun 15 Mar - 17:42

ootd /Les vacances viennent à peine de débuter et les esprits de Kô s’éparpillent dans tous les sens. Figés devant son interlocuteur qui n’a pas l’air d’en mener plus large que lui. Les excuses résonnent jusqu’à lui tandis que Kô déclare qu’il aimerait lui aussi dire ces mêmes mots à quelqu’un, à Jiwoong. Et son cœur se serre sous sa poitrine alors qu’il aperçoit un chien arriver dans leur direction. A l’évidence, il comprend vite qu’il s’agit de l’animal de son vis-à-vis et ses pupilles se rehaussent d’une lueur vive. Il s’accroupit pour tendre la main vers le chien, ses lèvres rosées esquissant un délicat sourire. « Vous ne pouviez pas le savoir puisque vous m’avez pris pour quelqu’un d’autre. »
Il relève le regard vers le jeune homme, ne se séparant pas de son sourire. Oui, ce n’est pas grave, au contraire, peut-être même que cette rencontre inattendue lui permettra d’en ressortir avec des réponses, qui sait ? A l’expression peinte sur le visage du brun, il se rend bien compte qu’il n’est pas le seul à souffrir, qu’il n’est pas le sens à ressasser sans arrêt des images qui ont déjà eu lieu. Quelle est son histoire ? Kô penche légèrement la tête, interrogatif. Déjà, il sait que cet homme est lui aussi amoureux d’un autre homme et qu’il y a beaucoup de douleur et de tristesse dans ses prunelles.
Se redressant, Kô époussette ses vêtements pour les lisser et acquiescer d’un mouvement de la tête. Pourquoi pas se livrer à un inconnu qu’on n’est même pas sûr de revoir dans le futur ? Décharger tout ce qu’il a emmagasiné et repartir d’un pas plus léger ? « Pourquoi pas, mais seulement si on se tutoie et que tu commences le premier. » Il rit doucement avant de rehausser son sac sur son épaule et de voir le petit chien revenir vers eux, la balle coincée dans sa gueule. « Est-ce que je peux lui lancer ? » demande-t-il.

@kang lucah


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Dim 28 Mar - 20:56
Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô A7bdcffa56d176b681064b9dedad34cd Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô E2be99d1ba72067a729476c01b3cb24a Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Beea56d4ffcd510d2d84330f51e66303

[ - Et perdu dans ses folies nocturnes,
il finit par ne plus faire la différence entre les rêves et la réalité. - ]

Lucah avait vu en cet homme face à lui Lowen, cet être aimé qui ne voulait plus de lui. Lucah s’en voulait parce qu’il avait involontairement provoquer chez l’homme face à lui des sentiments similaires aux siens et il s’en voulait de l’avoir fait parce que ses sentiments à lui étaient si fort et si tendues que si l’homme face à lui avait les mêmes ça devait pas être choses facile. Faux dire aussi que tombé sur quelqu’un qui ressentait la même chose que lui, c’était inespéré, jamais il n’aurait cru voir le reflet de son regard dans celui de cet homme. Et puis L’homme n’avait aucune méchanceté dans le regard, il comprenait ce que vivait Lucah et pour une fois, une fois maintenant, il était heureux de ne pas être le seul, aussi horrible que ça pensée puisse être.

Lui proposant d’en parler pour vider son esprit et aussi totalement avec dans l’idée de connaître si leurs situation est commune, Lucah lui propose d’en parler, après tout ils risquent de ne jamais se revoir alors pourquoi pas après tout. Connaître un avis extérieur peut faire du bien et voir la situation d'un autre point de vue. Il sourit après les paroles du jeune homme face à lui qui lui dit qu’il doit le tutoyer pour ça. « C’est bon pour moi, je vais te tutoyer mais il en va de même pour toi, tu peux même me voir comme un ami, si ça te fait plaisir. » Lucah était toujours était proche des gens, il aimait faire de nouvelles rencontres et surtout il adorait connaître la vie des gens, c’était horrible dit comme ça mais pourtant tellement vrai, une vraie commère dans l’âme.

Puis, alors que Aroon venait à ses pieds après qu’il lui ai envoyé sa balle, Lucah d’un claquement de doigts fit asseoir le chien à ses pieds avant de tendre la balle à l’homme face à eux deux. « Tu peux, mais sache qu’une fois que tu commences, jamais plus tu ne sauras t’arrêter parce que lui, tu vois il connait pas le mot fin ! » Puis il rit en regardant Aroon qui penchait la tête sur le côté en signe de compréhension à ses mots. Aroon avait toujours été l’être dont avait eu le plus besoin Lucah dans sa vie, enfin peut-être après Lowen que Lucah voulait voir revenir dans sa vie. Maintenant, il laissait le loisir à l’homme de lancer la balle après la lui avoir donné et il attendait simplement que l’homme se confie sur sa situation, Lucah voulait lui dire ce qu’il ne comprenait pas dans sa situation et peut-être pourquoi pas ouvrir les yeux de l’homme face à sa situation.



S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty Ven 16 Avr - 14:54

ootd / Il y a des personnes qui ressemblent à d’autres, pourtant, chacun se plaît à se déclarer être unique. Unique en son genre, unique en son âme, unique en tous points ; similaire en bien tant d’autres. Kô sait qu’il fait partie de ces personnes, parce qu’il a sans cesse ce besoin incontrôlable de se faire remarquer, de se faire entendre. Il ne veut plus se laisser marcher sur les pieds, pourtant, sa propre histoire sentimentale en cet instant le renvoie sans arrêt à ses démons les plus sournois. Visiblement, cette sortie dans le parc est une coïncidence extraordinaire car le jeune homme qui l’a pris pour un autre semble souffrir tout autant que lui. Pour quel motif ? Quelle histoire se cache derrière ses prunelles douloureuses ? Kô tente de sourire et il acquiesce, acceptant sa proposition de se parler sans jamais faire fi d’autres choses. Peut-être cela leur permettra-t-il à chacun d’apaiser leurs âmes.

« D’accord. »

Mais il ne pensera pas de son camarade qu’il est un ami. Parce que les amis finissent toujours par se trahir les uns les autres. Il abandonne un léger soupir en enfouissant ses mains dans ses poches, pourtant accroupi près du chien qui est revenu vers son maître. Kô adorerait en avoir un également, sauf qu’en logeant dans les dortoirs, c’est tout de suite plus difficile. Mais peu importe s’il peut au moins s’amuser avec celui-ci. D’ailleurs, la réponse du maître n’est pas longue et il lui tend la balle pour que Kô puisse la lancer à l’animal assis près d’eux.

« Ce n’est pas un problème, il paraît que les chiens sont beaucoup plus loyaux et fidèles que les humains. »

Et la rancœur dégouline dans tous les pores de l’épiderme de l’étudiant japonais. Sa main finit par se tendre et lancer la balle. Aussitôt, le chien s’élance après elle et ça ne manque pas de ravir le regard de Kô. Les petites choses simples de la vie sont souvent les plus belles, à l’évidence. Ensuite, voyant que son interlocuteur humanoïde attend des paroles de sa propre relation, le blondinet se permet de fouiller dans les poches de son pantalon, extirpant un paquet de cigarettes pour en coincer une entre ses lèvres rouges.

« J’espère que ça ne te dérange pas, la fumée ? »

Il lui en propose une avant de le remettre dans sa poche et de tirer une latte, comme pour s’offrir du courage dans tout ce qu’il s’apprête à livrer à un parfait inconnu.

« Il y a quelques mois, j’ai fait la rencontre d’un garçon avec qui l’entente s’est rapidement faite. Je te donne le problème tout de suite : il m’a pris pour une fille et je ne l’ai pas démenti. Je me moque les hommes me prennent pour une femme, à vrai dire même, j’aime les tromper ainsi. Quoiqu’il en soit, le pot-aux-roses a éclaté sur ma véritable identité et nous avons eu une violente dispute. On ne sortait pas ensemble, on a seulement échangé un baiser pourtant je sais que… Je sais que j’en suis tombé amoureux. »

Le cœur étreint sous la poitrine, Kô se stoppe là pour laisser le temps à son camarade de tout intégrer et de continuer à fumer un peu, les doigts tremblants, quand il relance la balle à l’animal déjà revenu.

@kang lucah


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Folies nocturnes et sortie dans le parc. ft. Kô Empty

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum