Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
reveal Originalreveal Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640reveal 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28reveal Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music HD offert pendant 3 mois
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville

reveal

Liu Soah
Liu Soah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

reveal reveal Empty Mer 31 Mar - 11:43

outfit - Il était nerveux. Les vacances avaient commencés mais personne ne lâchait prise. Ça continuait de s’activer autour de lui et il était le premier à se lever tôt le matin pour parfaire sa maîtrise de la danse. Il avait accepté de faire plus d’heures au bar à chats où il travaillait car il avait besoin d’argent comme n’importe quel étudiant s’en sortant indépendamment. Shanyuan lui aussi travaillait et ils ne se voyaient pas plus que lorsqu’ils étaient en cours. Ils ne rataient néanmoins pas une occasion de passer du temps ensemble mais, aujourd’hui, c’était la première véritable journée qu’ils passaient ensemble depuis le début des vacances car son petit-ami avait été invité à venir déjeuner chez ses parents et par la même occasion il lui avait proposé de venir. Ce n’était pas qu’il ne souhaitait pas l’accompagner mais il aurait préféré refuser parce qu’il avait peur de croiser ses parents.
En soi, il n’avait plus réellement peur d’eux car il avait muri et grandi depuis un an qu’il ne les avait pas vus. Il était plus en colère qu’apeuré du comportement odieux qu’avait eu sa mère à son encontre et de l’absence de son père. Son père présent mais incapable d’aller au-devant des décisions de sa mère alors que c’était lui le chef de la famille. Il se laissait marcher sur les pieds et Soah ne savait pas ce qu’il en pensait. Ce qui traversait son esprit quant aux événements qui avaient détruit leur famille. Il le voyait se laisser corrompre par cette femme et sa santé se dégradait car il se tait. Soah ne parlait pas lui non-plus avant mais c’était fini cette époque où les mots ne sortaient pas de sa bouche. Il était plus lucide désormais et il ne se laisserait plus marchait sur les pieds. Cependant, il n’était pas encore assez fort pour y faire face et les souvenirs douloureux affluèrent lors du trajet. Ce n’était pas parce qu’ils allaient chez les parents de Shanyuan qu’ils verraient les siens mais sa mère avait dû en entendre parler et se ferait un plaisir d’essayer de le saisir au vol en le traitant de fils indigne. Quand est-ce que son existence avait-elle pris ce virage excessif lui entaillant le corps ?

« Pourquoi est-ce que tu as voulu que je vienne avec toi ? »

La question lui avait brûlé les lèvres depuis que Shanyuan l’avait invité. Il tourna le regard vers lui et posa sa main sur sa cuisse comme pour s’assurer de sa présence à ses côtés. Shanyuan était pourtant bien là à côté de lui en train de les conduire jusque chez ses parents. La question était plutôt comment parvenait-il à trouver le courage de rendre visite à ses parents après ce qu’ils lui avaient fait subir ? Ils étaient bientôt arrivés et un sentiment étrange parcourut son corps. Il avait cru ne jamais revoir Shanyuan et déserter cet endroit et le voilà à y revenir avec lui comme dans un rêve éveillé. Ce n’était que la réalité qui se dévoilait pourtant devant ses yeux.

@koh shanyuan


"I still have so much to say
So I wrote it all down and it became lyrics
This longing hurts more than the break up
This song that was written easily as I thought of you"

   
Koh Shanyuan
Koh Shanyuan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: reveal reveal Empty Dim 11 Avr - 20:52

ootd | Shanyuan est en vacances et ses parents n’ont pas manqué l’occasion de lui demander de revenir passer un peu à la maison. Une main frottant sur son visage, le jeune homme n’a pas tout de suite su répondre au message de sa mère avant de, finalement, inviter Soah pour y repasser avec lui. D’un certain côté, il sait que tout seul, il se serait montré froid, presque gêné, parce que depuis tout ce temps, le chinois conserve une certaine amertume envers ses géniteurs. A l’évidence, ils ignorent ce qu’il a vécu durant ces deux années de service et Shanyuan doute qu’un jour il leur avoue. Parce qu’il apprend aujourd’hui à vivre avec ses cauchemars, à vivre avec ses douleurs, et il espère parvenir à en faire une véritable force. Comme un moteur à travers les pas de danse qui élance son corps avec robustesse. On peut pardonner, mais on n’oublie jamais vraiment assez.
Le regard fixé sur la route qui s’étend devant lui, il conduit les kilomètres qui les séparent de leurs vieux souvenirs. La présence de Soah, qui a accepté de venir avec lui, le rassure et sentir sa main déposée sur sa cuisse lui permet de se détendre un peu. Ces derniers jours ont été assez intenses, autant à son travail, qu’avec les devoirs qu’il s’applique bien sûr à faire pour ne pas être « en-dessous » des autres dans la septième année d’études qu’il va entamer d’ici peu. Ainsi, le fait que son petit ami soit juste présent lui donne le courage d’affronter tout ça ; parce qu’il ne le fait peut-être pas vraiment pour lui, mais davantage pour le blond à ses côtés. Il esquisse un sourire en tournant brièvement le visage vers lui. « Parce que tu me donnes beaucoup de force. Et je crois que nous en avons bien besoin tous les deux. » Il abandonne un léger soupir dans l’habitacle, ses prunelles revenant bien sûr se focaliser sur la route. Doublant une autre voiture, c’est lorsqu’il prend la sortie de leur ancien quartier qu’il rajoute : « En fait, j’ai aussi très envie de te présenter vraiment à mes parents. » Arrêtés à un feu, les doigts du plus âgé caresse délicatesse la joue de son cadet. Peu importe les regards que ses parents donneront sur cette relation. Elle est celle qu’ils ont choisi de construire, Soah et lui.
Moins d’une dizaine de minutes plus tard, Shanyuan se gare devant le portail de la maison de son enfance. Le moteur coupé, il conserve quelques secondes les mains sur le volant avant de retirer les clefs du contact pour les glisser dans sa poche. « Ça va aller, Soah. On est ensemble. » Il se penche vers le plus jeune, lui dérobant un doux baiser avant de lui faire un signe de la tête. Ensemble, rien ne peut plus leur arriver, n’est-ce pas ? Et quand les doigts s’écrasent sur la sonnette d’entrée, c’est la mère de Shanyuan qui les accueille, souriante. Une délicate odeur s’élève de la cuisine et malgré tout le reste, le chinois se sent un peu revenu vraiment chez lui.


love me, won't you
You know that I see it I know you're a star where you go I follow no matter how far if life is a movie oh you're the best part.
Liu Soah
Liu Soah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: reveal reveal Empty Aujourd'hui à 11:34

outfit - L’un comme l’autre ils avaient besoin d’avancer. Il n’était plus question de rester ancré les pieds au sol ou même de revenir en arrière. Peut-être avaient-ils fait un demi-tour en se retrouvant mais ça n’avait été que pour mieux avancer. Tous les deux étaient ensemble aujourd’hui et un nouveau chemin s’était tracé devant eux, plus long et moins semé d’obstacles. Il y en aurait, il y aura toujours des barrières se dressant devant eux sauf qu’ils les franchiraient à deux désormais. Cela n’empêchait pas qu’il restait effrayé et il se demandait où Shanyuan puisait la force nécessaire pour faire face à ce que lui-même avait du mal à faire face. Il n’avait pas revu ses parents depuis un an et il ne les avait eu au téléphone que pour ce qui était nécessaire. Il n’avait pas posé la question à son petit-ami mais, au fond, sa relation avec ses parents étaient probablement moins distordu que la sienne avec les siens. Au fond, qu’en savait-il ? Ils ne parlaient pas beaucoup et il ressentait bien à la façon dont il se tenait que Shanyuan avait fait de gros efforts pour prendre le volant ce matin pour les emmener jusque dans les banlieues de Séoul. Il sut même ensuite qu’il ne s’était pas trompé à ses mots et qu’en fait, c’était grâce à lui qu’il avait été capable de se lever ce matin. Cela lui réchauffa le coeur mais ne le rassura pas plus que ça. Il ne voyait pas l’intérêt qu’ils se dressent devant leurs vieux démons s’ils n’étaient pas prêts. Il s’apprêta presque à protester mais resta sans voix en entendant ce qu’ensuite il lui dit.
Il avait envie de rire, gêné, en disant que ses parents le connaissaient déjà mais il ne s’agissait pas de cela. Il sentit son coeur battre plus fort et regarda les paysages défilant par la fenêtre. Était-ce une bonne chose ? N’était-ce pas parce que ses propres parents avaient parlé aux siens que ceux-ci en étaient venus à envoyer leur fils au service militaire pour qu’il grandisse ? Il tritura ses doigts et songea que c’était une mauvaise idée. Ils n’avaient pas besoin de le savoir, il estimait presque qu’ils n’en possédaient pas le droit. Ils avaient fait souffrir leur seul enfant alors, même s’ils l’acceptaient, il lui était inconcevable qu’ils puissent se réjouir pour eux. Il resta silencieux avec ses sombres pensées mais répondit toutefois au baiser offert par son petit-ami. Il le suivit jusqu’à l’entrée et se revit subitement des années en arrière traverser cette allée en riant avec Shanyuan avant qu’ils ne s’embrassent fougueusement et qu’ils ne s’envolent loin du monde réel pour se perdre dans les limbes de la folle jeunesse.

« Bonjour !, s’exclama sa mère, toute souriante avant d’embrasser son fils sur la joue, Je suis contente que tu sois là, dit-elle avant de se tourner vers Soah, Soah, comme tu as changé ! Tu es devenu très beau garçon.
- Merci, parvint-il à articuler, Et vous, vous n’avez pas pris une ride.
- Oh, tu me flattes, rit-elle, Mais entrez, entrez. »

Il rit lui aussi, gêné, et entra avec Shanyuan. Rien n’avait changé, tout était à sa place. La maison avait été quelque peu rénovée mais restait la même que dans ses souvenirs. Comme ce canapé sur lequel où ils avaient su qu’après plus rien ne serait comme avant.

@koh shanyuan


"I still have so much to say
So I wrote it all down and it became lyrics
This longing hurts more than the break up
This song that was written easily as I thought of you"

   
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: reveal reveal Empty

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum