Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Safe Haven ft. Tran Liên OriginalSafe Haven ft. Tran Liên Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640Safe Haven ft. Tran Liên 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28Safe Haven ft. Tran Liên Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam :: Contemporary Maze

Safe Haven ft. Tran Liên

Chae Yeo Sang
Chae Yeo Sang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Safe Haven ft. Tran Liên Safe Haven ft. Tran Liên Empty Mer 7 Avr - 20:42


|
safe haven ;
tran liên


— Comme Yeo Sang était moins présent dernièrement pour effectuer les nombreuses tâches qui faisaient pourtant partie de l'entente, King s'emportait contre lui encore plus facilement. L'étudiant longeait les murs pour éviter de le croiser et ne rentrait que très tard en espérant que ce dernier soit déjà au lit, seul ou accompagné. Il n'avait cependant pas réussit à l'éviter ce jour-là et c'est en voyant son regard noir qu'il sait qu'il ne s'en sortirait pas si facilement ce jour-là. Il déglutit au moment même où l'autre homme s'avance vers lui et, au risque de le mettre encore plus en colère, il décide de s'enfuir.

Yeo Sang ne prend même pas la peine de mettre ses chaussures, il pousse la porte en lançant une excuse banale sans oser se retourner une seule fois. Il devra gérer la colère de King à un autre moment mais pour l'instant, il vaut mieux prendre ses jambes à son cou pour éviter qu'il ne lui fasse la peau. Qui sait, avec un peu de chance, il se sera sans doute calmer. Il a pourtant l'impression que celui qu'il respecte malgré tout tentera de le retrouver pour lui rapeller leur entente. Les premiers endroits qu'il cherchera seront sans doute le campus et l'hôpital. Yeo Sang parcourt donc les rues de Gangnam à la recherche du dernier lieu dans lequel King le trouverait et repère finalement une gallerie d'art.

Sans réfléchir, le jeune homme traverse la porte vitrée et quelques regards curieux se posent sur lui. Il faut dire que la clientèle est sophistiquée et qu'il détonne avec ses chaussettes trouées et ses airs d'étudiants perdus. Embarrassé, il fait mine d'observer les toiles alors qu'il n'a qu'une envie; disparaître dans un trou prêt à mourir de honte. À choisir,  c'était peut-être mieux de mourir entre les mains de King.  
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Tran Liên
Tran Liên
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Safe Haven ft. Tran Liên Safe Haven ft. Tran Liên Empty Sam 10 Avr - 16:37
Tournant une nouvelle page du magazine qu’elle feuilletait, Liên leva le regard et jeta un rapide coup d’œil à la salle d’accueil de la galerie. C’était relativement calme pour un jour comme celui-ci et c’était tant mieux car la jeune femme pouvait souffler pour une fois. Cela faisait quelques semaines qu’elle n’avait pu avoir de réelle pause et enchaînait les heures supplémentaires alors que l’autre personne qui devait la remplacer dans lors que ses jours de repos était en arrêt maladie. Forcément, son patron n’avait pas jugé nécessaire de trouver un remplaçant et avait préféré exploiter la vietnamienne qui ne râlait que rarement, car de toute manière, elle adorait son travail. Ce n’était pas faux, cependant elle l’apprécierait d’avantage si elle pouvait être traitée comme une humaine digne de ce nom. Mais ce serait trop demandé pour ce misogyne qu’elle avait comme patron. Elle referma le magazine, prête à faire son tour régulier pour vérifier si tout se passait bien dans sa modeste galerie. Elle voyait par la même occasion les visiteurs réguliers et moins réguliers, des têtes qu’elle connaissait par cœur et qu’elle salua dans un grand sourire et d’autres têtes inconnues pour lesquelles elle offrit un plus large sourire encore. Seulement, il fallut que ce soit lorsqu’elle était au fond de la galerie qu’elle entende du chahut à l’entrée. Rapidement, la jeune femme fit demi-tour sur ses talons hauts et se dirigea vers la source du bruit en question. Des murmures s’élevaient entre les murs alors que les visiteurs parlaient entre eux, tout en jetant des regards sur l’énergumène qui venait de pénétrer la galerie dans un état qui montrait clairement qu’il ne faisait pas partie du milieu élitiste. Surtout, ce qui inquiétait Liên était cette manière d’être un simple visiteur et alors qu’elle donnait des regards rassurants aux autres personnes présentes, la jeune femme s’avança à hauteur de l’inconnu. « Excusez-moi. Je crois qu’il vous manque des chaussures. » Dit-elle dans un sourire qui se voulait doux et rassurant. Elle n’allait pas le mettre à la porte simplement car il ne respectait pas les codes de la haute société, au contraire. « J’en ai peut-être à l’arrière, venez. » Elle tentait de calmer l’angoisse qui régnait chez les autres visiteurs, bien trop fermés d’esprit pour comprendre que tout le monde n’était pas forcément aussi riche qu’eux et pouvaient avoir des problèmes. Alors Liên invita l’inconnu à le suite jusqu’à passer une porte dont  seul le personnel avait accès et l’invita à s’asseoir sur une chaise non loin. « Qu’est-ce qui t’arrive petit. »



Autumn rain hitting the lanterns. LOTUS petals filled the Pier. The young woman was having a good dream on the river. Under the drunken sunlight, far over the mountains and across the rivers. Would there be still someone waiting at Lotus Pier? ○○○
Chae Yeo Sang
Chae Yeo Sang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Safe Haven ft. Tran Liên Safe Haven ft. Tran Liên Empty Mar 13 Avr - 1:56


|
safe haven ;
tran liên


— Yeo Sang fixait le sol, incapable d'affronter les regards curieux posés sur lui. Il n'avait qu'à patienter, cinq minutes tout au plus, le temps de s'assurer que King avait cessé de le suivre. À réfléchir, pourtant, il se demande S'il ne valait pas mieux faire face à la colère du jeune homme plutôt qu'au jugement du public mondain qui visitait ce genre d'endroits. Il tentait d'ignorer les murmures lorsqu'une voix féminine un peu plus près se fait entendre. Il relève finalement ses pupilles sombres sur la jeune femme constatant que l'absence de chaussures à ses pieds était sans doute ce qui attirait autant l'attention des gens sur sa personne. L'étudiant sent ses joues s'enflammer alors qu'il se contente de bafouiller. Euh... O-oui... C'est stupide. Heureusement, le sourire doux de la demoiselle arrive à le détendre légèrement, du moins, dans la mesure du possible. Lui qui craignait de se faire sortir de la gallerie à coups de pied, ça ne semblait pas être l'intention de l'inconnue qui lui propose de la suivre en mentionnant avoir une paire de chaussure pour lui.

Surpris, Yeo Sang la suit docilement alors qu'une multitudes de questions l'assaillent.  Pourquoi? Que faisait-elle avec des chaussures en surplus dans une gallerie? Pourquoi se préoccupait-elle de son état? Pourquoi tolérait-elle sa présence nuisible dans sa gallerie? Elle se faisait sans doute des idées sur lui. Alors qu'il prend place sur la chaise indiquée par la jeune femme, il croise les pieds en tentant de cacher les récents trous qui parsèment ses chaussettes alors qu'elle doit se méprendre sur sa situation. Il n'est pas pauvre. Du moins, pas depuis qu'il habitude avec King. Il essaie de lui rendre un sourire rassurant en passant une main embarrassé dans ses cheveux en bataille. J'étais distrait, je suis sortie sans mes chaussures et j'étais déjà ici lorsque j'en ai pris conscience... Quelle excuse pathétique, vraiment. Mais Yeo Sang n'allait tout de même pas lui révéler qu'il s'était enfuit de l'ancien amant trop jeune de sa mère mourrante qui l'obligeait à s'occuper des tâches ménagères en échange d'un toit et de soins médicaux. Il grimace légèrement en constatant que ses envies de rébellions auront sans doute des conséquences sur sa pauvre mère un de ces jours. Désolé, je ne voulais pas importuner vos clients.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Tran Liên
Tran Liên
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Safe Haven ft. Tran Liên Safe Haven ft. Tran Liên Empty Sam 17 Avr - 6:30
L’arrivée de ce jeune garçon dans la galerie était des plus étonnantes et déconcertantes. D’autant plus lorsqu’il suffisait de baisser les yeux pour remarquer qu’il n’avait pas pris le temps de mettre des chaussures. Etait-il pauvre à ce point, ou fuyait-il ? Les questions fusaient dans la tête de la vietnamienne alors qu’elle se disait qu’elle agir vite. Les gens de la haute qu’elle fréquentait et qui visitaient souvent sa galerie, ces gens du monde qui ne jugeaient que par les apparences étaient bien trop cruels et se garçon ne donnait pas l’impression d’avoir besoin de ces remarques blessantes en plus. Surtout qu’il suffisait que le patron de Liên ne décide de pousser la porte de la galerie pour que la présence de ce garçon devienne la faute de l’employée. « Je n’ai jamais dit que c’était stupide. » Elle le contredisait aussitôt, se voulant rassurante, comme prise d’un instinct de mère qu’elle n’avait jamais été. Néanmoins, elle ne pouvait se montrer brusque, et demanda gentiment s’il pouvait la suivre, pour le cacher dans l’arrière boutique, presque honteux d’une telle apparence devant des gens trop propres sur eux.

Protégé par la confidence qu’offrait cette salle réservée aux personnel de la galerie, Liên avait aussitôt demandé à en savoir plus sur la situation du jeune inconnu. L’observant, elle ne put s’empêcher de hausser un sourcil, ne croyant étrangement pas à son histoire. « Tu étais distrait ? » Elle eut un rictus. « Oui c’est stupide en effet. » Reprenant ce qu’il lui avait dit plus tôt, elle s’accroupit sans aucune difficulté malgré sa robe et ses hauts talons devant le garçon, laissant quand même de la distance entre eux pour ne pas se montrer trop envahissante. « Ne t’occupe pas des clients, la majorité sont des prout prout qui ont tellement d’argent qu’ils pensent qu’ils doivent acheter des œuvres d’art pour donner l’air intellectuel. » Si son patron l’entendait, il la virerait sur le champs, mais son patron n’était pas là. Liên ne faisait pas partie de cette haute société, mais l’avait intégré parfaitement malgré qu’elle gardait les pieds sur terre. « Écoute petit, je ne vais pas te demander de me raconter… peu importe ce qu’il s’est passé. Mais je ne pense pas mon tromper quand je dis que ce n’était pas juste de la distraction. » Qui oubliait de mettre ses chaussures simplement parce qu’il ou elle était distrait-e ? Ce n’était pas les affaires de la vietnamienne cependant et elle aurait dû lui demander de quitter la galerie avant de retourner à ses activités, seulement ce n’était pas ainsi qu’elle fonctionnait. Beaucoup trop affective et protectrice, elle sentait que quelque chose n’allait pas. « Je m’appelle Tran Liên, et si tu veux tu peux rester ici aussi longtemps que tu veux. » Peu importait la situation, la jeune femme ne voulait rien risquait à le laisser repartir.



Autumn rain hitting the lanterns. LOTUS petals filled the Pier. The young woman was having a good dream on the river. Under the drunken sunlight, far over the mountains and across the rivers. Would there be still someone waiting at Lotus Pier? ○○○
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Safe Haven ft. Tran Liên Safe Haven ft. Tran Liên Empty

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum