Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[+18] open your wings 6f74065477f1211cc615d258db51e2c8[+18] open your wings Tumblr_pgawnfyL9u1vzztm0o1_400[+18] open your wings Original[+18] open your wings A2bdbaacc8eff56cbfed0f3acd60d0e1f9329143
Le Deal du moment : -54%
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet ...
Voir le deal
59.99 €
Le Deal du moment : -54%
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.79 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville
Aller à la page : 1, 2  Suivant

[+18] open your wings

Choi Evan
Choi Evan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

[+18] open your wings [+18] open your wings Empty Sam 24 Avr - 22:05

outfit - Les cours reprenaient le lendemain. Enfin ! Ces vacances avaient été mouvementées et Evan avait bien besoin de retourner sur les bancs de l’université pour se concentrer de nouveau sur ses études qui lui occuperont tellement les esprits qu’il ne sera pas capable de songer à autre chose. Cela revenait malgré tout à la charge et il avait du mal à ne pas y penser. Ne pas penser à lui, à Chansol. En à peine une semaine, ils s’étaient vus trois fois et ces trois rencontres avaient été puissantes en émotions. Il avait pleuré, il lui avait crié dessus, il avait été minable, pathétique, il avait eu le coeur serré, en lambeaux et plus que tout il avait souhaité se planquer sous terre pour ne pas avoir à faire face à son regard. Il se sentait lâche et il lui était arrivé une ou deux fois d’ouvrir son téléphone portable et de s’arrêter sur son prénom dans sa liste de contacts. Que signifiait ces rencontres pour avoir eu lieu en un si petit laps de temps ? Pour lui, quelque chose car le destin n’était pas bien fait comme certains aimaient porter à le croire. Il ne l’avait pas contacté et s’était contenté de laisser filer le temps. Chansol était son passé et, que ce soit pour l’un ou pour l’autre, ce serait préférable qu’il reste son passé.
Il décida de sortir dans Séoul aujourd’hui comme c’était sa dernière journée avant la reprise des cours. Il rentrait en troisième année et sourit à cette perspective. Déjà trois ans qu’il vivait ici et qu’il s’en sortait très bien tout seul. Il vivait indépendamment loin de sa famille et n’avait plus aucun contact avec eux. Il avait longtemps vécu dans la facilité, ayant accès à l’argent avec un claquement de doigts, et combien de fois avait-il failli faire demi-tour tant cela avait été dur de joindre les deux bouts lors de sa première année dans la capitale coréenne. Il s’en était sorti et se permettait même des petits plaisirs qui enjolivaient sa vie. Durant le trajet, il songea à qui contacter pour fêter cette dernière journée de vacances avec ce beau ciel au-dessus de leurs têtes et le soleil qui peinait à se montrer mais qui montrait des signes plus vaillants que le mois dernier. Il sourit et sortit du bus en se disant qu’il arpenterait d’abord les rues commerçantes seul comme il aimait souvent le faire. Il entra dans un magasin, ne trouva rien et avisa le Starbucks à côté alors il partit s’acheter un café mais, à peine fut-il à l’extérieur que son regard croisa le sien et que sa boisson s’écrasa au sol. Ce regard qu’il aurait reconnu entre mille car il avait exactement le même. Son grand-frère le fixa longtemps lui aussi avant de hurler son prénom tandis qu’il détalait de l’autre côté de la rue.
Ce n’était pas possible, c’était un cauchemar. Que faisait-il ? Pourquoi ? Était-il justement à sa recherche ? Ou bien ne s’agissait-il que d’une coïncidence ? Il continua à courir alors qu’il se sentait déjà à bout de souffle. Une boule se forma dans sa gorge, sa vision se troubla légèrement et ses entrailles se nouèrent, lui donnant presque envie de vomir. Il avait toujours été le meilleur en endurance et il pratiquait d’ailleurs quotidiennement la course alors il lui sera aisé de les semer. Mais avec quelles forces vu l’ampleur du poids de retour sur ses épaules ? Il se cogna brutalement contre quelqu’un et s’y agrippa pour ne pas tomber à terre et pouvoir reprendre sa fuite quand, cette fois-ci, ce fut ses yeux qui croisèrent les siens.

« Chansol, souffla-t-il.
- Evan !, cria-t-on dans son dos, Tu ne peux pas fuir éternellement ! Tu n’as pas qu’une famille, tu as une femme également ! »

Il déglutit et regarda derrière lui avant de reporter son attention sur Chansol. Son regard le suppliait de l’aider, de faire quelque chose alors que ses mains serraient avec force son haut. Ce n’était peut-être pas, au fond, ce dont il désirait mais c’était à cet instant la seule personne capable de faire quelque chose pour lui. Et il y croyait.

@sun chansol


[+18] open your wings Tenor
"The clock hands are so inconsiderate
When I blame the clock for no reason
You look at me and smile
How can I let you go?"

Sun Chansol
Sun Chansol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Dim 25 Avr - 11:29
ootd / Les cheveux sont devenus roses, à la suite d’un stupide pari perdu. Mais après plusieurs jours, Chansol a fini par s’y habituer, malgré les regards encore plus insistants de certaines demoiselles portés sur sa silhouette. N’en est-il pas encore plus aisé à repérer, lui et sa grande taille, lui et sa chevelure rose, quand il étend ses bras pour marquer le but de la victoire ? Il ne sait pas vraiment si c’est une bonne chose, mais il a convenu que c’est ainsi. Alors il sourit, laisse ces mêmes bras courir le long des épaules des filles, murmurant des choses et d’autres dans le creux de l’oreille. C’est amusant, à l’évidence, de les rendre si spongieuses en si peu de mots. Pourtant, en agissant de la sorte, depuis des années, Chansol sait qu’il se voile la face, qu’il efface les traces de ses réelles attirances. Néanmoins, cela fait quelques jours qu’il commence à accepter tout cela, même si cette anormalité ne lui permet pas d’être encore tout à fait lui-même. A l’évidence, plus d’une fois, il a repensé à Evan. Lui et ses paroles, lui et sa silhouette qu’il a enlacée, lui et ses douleurs ; eux et leur histoire commune, un instant dans le passé, aux raisons pourtant différentes. Eux et leurs prunelles déshabillées de réalité. Ils n’ont rien à se devoir, plus rien ne les retient de devenir amis, même si cela a toujours été l’unique envie d’Evan, pourtant leur chemin n’a de cesse de se croiser, recroiser, s’emmêler. Et encore aujourd’hui.
« Evan ? » La surprise quand quelqu’un s’accroche à sa veste et qu’il découvre son camarade pendu derrière lui. Quelqu’un hurle un peu plus loin, des mots qui paraissent tellement décousus à Chansol. Seulement, ils ne semblent pas l’être pour son aîné. Il sent ses mains qui tremblent, agrippées à son gilet, suppliantes, presque, de le tirer de là. Alors il ne réfléchit pas plus longtemps, le plus jeune, pour lui saisir la main avec force pour lui dire silencieusement qu’il est là et qu’il va l’emmener loin. Si loin que plus personne ne pourra plus jamais lui dire ce quoi il s’agit. Chansol se précipite deux rues à l’écart afin qu’ils puissent monter dans la voiture qu’il a emprunté à l’un des autres employés de la salle d’arcade où il travaille. Il fait signe à Evan de monter et ils sont déjà loin quand l’homme derrière eux rejoint l’emplacement où était garée la voiture. Durant le trajet qu’il mène un peu à l’aveugle, ne sachant pas tellement où se rendre hormis hors de la ville, Chansol jette de brefs regards en direction du brun, se permettant une seconde de glisser sa main sur sa cuisse avant de la reprendre. Son cœur se serre et les mots de l’inconnu revient à ses pensées. « Il y a d’autres choses comme ça que je ne sais pas encore sur toi ? » Il décide de prendre ça à la rigolade, pour le détendre, bien que des explications semblent être de mises. Evan a encore l’air d’être sous l’emprise de cette rencontre fortuite et le plus jeune a l’impression de ne pas s’y prendre comme il faut.
Il finit par quitter l’autoroute, un peu au hasard, roulant encore sur quelques kilomètres avant de s’arrêter près de l’eau. Juchée au-dessus d’une colline où, en contrebas, coule la mer, les deux garçons demeurent à l’intérieur de l’habitacle. « Qui était cet homme ? » Il se tourne légèrement vers lui avant d’ajouter : « Evan, il ne pourra pas te retrouver ici. » Parce qu’il sent bien, Chansol, que c’est important pour son interlocuteur qu’il le précise.


(C) ETHEREAL


From now on, there will be beautiful moments appearing in front of you and me just like those stars in the night sky looking at them one by one they’ll become constellations that make up forever.
sing for the wind
Choi Evan
Choi Evan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Dim 25 Avr - 18:42

outfit - Replongé des années en arrière quand le monde était plongé dans l’obscurité. Frappé, poignardé, tailladé, et encore ? Il se revoyait apprendre ce mariage arrangé alors que le lycée avait pris fin. Autour de cette table avec le regard de cette femme braqué sur lui, il n’avait pas trouvé les armes pour refuser cette tentative désespérée de faire de lui un homme bien. Cela s’était enchaîné si vite jusqu’au jour fatidique où, revêtu du plus beau costume de l’univers, il s’était fixé dans un miroir en songeant que ça ne pouvait pas être pire. À quel moment avait-il commencé à se fourvoyer ? Il avait complètement perdu pied. Il avait revu des gens qui s’étaient bien moqués de son bien-être durant toutes ces années comme ses pathétiques frères. Incroyable avaient-ils été à cette cérémonie en feignant d’avoir toujours été à la hauteur envers leur petit-frère alors qu’ils l’avaient délaissé à peine avait-il quitté le sol anglais. Comment n’avait-il pas pu partir en vrille avant ? Elle, si fragile, pleine de bonté, n’avait rien demandé et de tout coeur avait-il souhaité faire son bonheur sauf qu’on l’avait cassé à force de le piétiner. Il avait coulé et il avait espéré se noyer sauf que même cette corde passée autour de son cou on la lui avait ôtée.
Il se sentait mal et avait envie de vomir. Il s’était douté qu’un jour il devrait s’armer de courage et faire face à son passé. Le plus dur, celui à double tranchant. Par contre, il n’avait pas cru que ce serait lui qui viendrait à sa rencontre et il prenait aujourd’hui conscience qu’il n’était pas prêt. Quand Chansol prononça son prénom, surpris, il ne sut pas pourquoi mais il fut convaincu qu’il parviendrait d’une manière ou d’une autre à le sortir de là. Ce fut le cas et Chansol n’attendit pas d’explications pour l’emmener jusqu’à sa voiture qui les emmena loin de la mer d’infortune. Il regarda longtemps derrière eux avant de river son regard sur les paysages défilant à vive allure sous ses yeux. Ce n’était pas pour autant que son myocarde ne cherchait pas à s’extraire hors de sa poitrine à battre avec férocité ou que ses mains étaient moites sous la nervosité qui s’était emparé de lui. Pas même cette main posée sur sa cuisse ou ses mots déposées à la rigole là comme ça ne parvinrent à desserrer cette boule au creux de sa gorge. Il avait du mal à respirer alors qu’il s’exténuait à inspirer et expirer comme on le lui avait appris en cas de crise. Puis, Séoul fut loin derrière eux et un autre paysage plus attrayant s’offrait à eux. Chansol avait des questions qui tambourinait dans ses esprits et il aimerait lui répondre mais la première chose qu’il fut fut de sortir prendre l’air.
Il tourna en rond et glissa une mains dans ses cheveux en essayant de se calmer et de se résumer la situation. Ce ne pouvait être possible. Désormais qu’on l’avait retrouvé, même dans une grande ville comme Séoul, il était clair que même s’ils étaient partis loin dans un endroit reculé ils trouveront le moyen de revenir à lui. Après tout, ils en avaient les moyens. Il commença à réellement paniquer et eut l’impression que le sol se dérober sous lui lorsque des bras entourèrent sa taille et le forcèrent à poser sa tête contre un corps à la chaleur réconfortante. Il ferma les yeux un instant et les rouvrit pour plonger son regard dans le sien.

« Embrasse-moi comme tu sembles en crever d’envie. »

Et Chansol ne se fit pas prier. Il le poussa légèrement jusque contre la portière et encadra son visage de ses mains en posant ses lèvres contre les siennes. Quel était ce sentiment l’envahissant ? Evan referma les yeux et posa ses mains sur les siennes en appréciant plus que de raison ce baiser.

@sun chansol


[+18] open your wings Tenor
"The clock hands are so inconsiderate
When I blame the clock for no reason
You look at me and smile
How can I let you go?"

Sun Chansol
Sun Chansol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Dim 25 Avr - 22:01
ootd / Lorsqu’il entoure la silhouette d’Evan de ses bras, Chansol a encore tellement de question à lui poser. Il a envie de savoir, de comprendre, seulement, il voit bien que ce n’est pas le moment pour son camarade. Ce dernier n’a de cesse de tourner en rond comme un lion en cage et sa douleur s’échappe par tous les pores de sa peau. Evan a une femme, en plus d’avoir une famille, alors qu’est-ce que tout cela signifie vraiment ? Des parents surprotecteurs ? Une demoiselle à laquelle il a été mariée pour une histoire d’héritage ou d’entreprise familiale ? Les possibilités sont plus longues que ce qu’il peut imaginer et ça lui lance un léger frisson qui court le long de sa colonne vertébrale. Il offre sa chaleur à son interlocuteur, glissant sa main dans ses cheveux pour qu’il laisse son visage se poser contre son torse, qu’il comprenne qu’il peut complètement s’abandonner entre ses bras. « Je suis là, Evan. » A vrai dire, n’a-t-il pas toujours été là ? Pourtant, des années auparavant, ces mêmes mains qui caressent avec tendresse son dos étaient celles qui cognaient de plus en plus fort sur son ombre. A-t-il seulement le droit de prétendre être là pour lui ? Chansol se mordille la lèvre, ses prunelles s’abandonnant vers la mer en contrebas, s’enivrant non pas des bruits des vagues ni de l’iode dans l’air, mais du parfum d’Evan. C’est à cet instant qu’il choisit de le repousser doucement, plongeant leur regard l’un dans l’autre et les paroles que lui lance Evan ne le font pas hésiter longtemps.
Encore, il le repousse. Le dos de son camarade vient légèrement cogner contre la portière de la voiture quand il saisit son visage entre ses deux mains, emportant ses lèvres dans un baiser qui le rend pantois, fiévreux. Oui, il en meure d’envie depuis ces derniers jours. Depuis l’instant où Evan a choisi de lui accorder une seconde chance. Celle de se rattraper, d’être un homme meilleur. Mais Chansol, en ce moment, désire juste le dévorer, tout entier. L’emporter loin pour consumer toute sa souffrance et qu’il n’en reste qu’un merveilleux sourire éclairant son visage. Il ne l’a vu que trop pleurer, que trop s’effondrer. Aujourd’hui, le jeune homme à la chevelure rose ne sait plus grand-chose, mais il sait qu’il a besoin de prendre soin de cet homme qu’il embrasse avec ardeur. Jusqu’à ce que la pluie les surprenne et qu’ils se réfugient à l’arrière de la voiture, chacun assis à une place d’intervalle. Chansol abandonne un soupir, fixant le siège devant lui sans vraiment le voir. Le myocarde tambourine dans la poitrine quand les mains sont moites. Alors, pourtant, il ose tourner le regard vers Evan qui lui murmure « en avoir envie ». Lui aussi, il en crève d’envie. Plus qu’avec n’importe quelle femme qu’il a pu emmener dans son lit. Plus qu’avec n’importe quelle femme avec qui il a partagé des instants joyeux.
Alors il se glisse vers lui, faufilant ses doigts contre le cou d’Evan, encadrant l’arête de sa mâchoire quand ses lèvres rosées reviennent saisir celles de son amant. Les dévorant avec une effervescence qu’il n’a jamais connue auparavant. Quand il allonge son corps sous le sien, sa chemise découvrant ses hanches, ses côtes, Chansol y laisse voyager ses phalanges, avide d’arpenter chaque muscle, chaque centimètre de sa peau. Une valse à contre-temps, pourtant, quand leurs positions sont inversées et qu’il abandonne ses mains sur la courbure des reins du brun. « Evan, je… c’est ma première fois avec un homme. » Un aveu qui le fait rosir. Un aveu qui, malgré tout, fait croître son désir d’exploration. Abrités dans cette voiture, cachés aux yeux du reste du monde, il n’y a qu’eux et leurs sentiments mêlés. Evan est si beau dans cette lueur du jour déclinante. Si beau dans sa démence.


(C) ETHEREAL


From now on, there will be beautiful moments appearing in front of you and me just like those stars in the night sky looking at them one by one they’ll become constellations that make up forever.
sing for the wind
Choi Evan
Choi Evan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Lun 26 Avr - 11:57



[+18] open your wings Tenor
"The clock hands are so inconsiderate
When I blame the clock for no reason
You look at me and smile
How can I let you go?"

Sun Chansol
Sun Chansol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Lun 26 Avr - 22:20
ootd /


(C) ETHEREAL


From now on, there will be beautiful moments appearing in front of you and me just like those stars in the night sky looking at them one by one they’ll become constellations that make up forever.
sing for the wind
Choi Evan
Choi Evan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Mar 27 Avr - 22:44



[+18] open your wings Tenor
"The clock hands are so inconsiderate
When I blame the clock for no reason
You look at me and smile
How can I let you go?"

Sun Chansol
Sun Chansol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Mer 28 Avr - 21:02
ootd /


(C) ETHEREAL


From now on, there will be beautiful moments appearing in front of you and me just like those stars in the night sky looking at them one by one they’ll become constellations that make up forever.
sing for the wind
Choi Evan
Choi Evan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Jeu 29 Avr - 11:47



[+18] open your wings Tenor
"The clock hands are so inconsiderate
When I blame the clock for no reason
You look at me and smile
How can I let you go?"

Sun Chansol
Sun Chansol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty Jeu 29 Avr - 21:09
ootd /


(C) ETHEREAL


From now on, there will be beautiful moments appearing in front of you and me just like those stars in the night sky looking at them one by one they’ll become constellations that make up forever.
sing for the wind
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [+18] open your wings [+18] open your wings Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Vent nouveau sur Yonsei
Ce qui devait arriver... Arriva. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu à maintes reprises par notre langue de vipère du campus ou par les visites des sponsors dans vos dortoirs. Et oui, oui, bye bye les dragons, les colibris, les panthères et les requins ! Vous allez nous manquer, mais il est temps de faire place à nos quatre nouvelles fraternités toutes neuves, toutes belles (/◕ヮ◕)/ Venez vite les découvrir par ici ~
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum