sombre
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal


wish we can go back to normal (myungjin)

Amane Yūko
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Amane Yūko
Pseudo, pronom(s) : illocence ☺ ; she/her
Célébrité : lee jueun (dia)
Crédits : avatar ; moonset
Messages : 238
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t24284-amane-yuko-smoke-and-asheshttp://www.shaketheworld.net/t24304-amane-yuko#1000964http://www.shaketheworld.net/t21720-illo-baby-bear-oo
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | Ven 24 Sep - 17:39
Citer EditerSupprimer

L'avenir, fantômes aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien. l'ombre du passé.
W
ISH
WE CAN
GO BACK
TO NORMAL
Les dernières semaines avaient été plus dures qu’elle ne l’aurait jamais imaginé ; jamais, elle n’aurait pensé voir sa vie basculée ainsi après son réveil à l’hôpital. Yuko était incroyablement chanceuse de pouvoir compter sur son ami de toujours pour faire face à tous ses changements. Malheureusement, bien souvent, cela ne suffisait pas à la jeune japonaise, cela ne suffisait plus à ses états d'âme incontrôlables. Et si les mots de Myungjin étaient d'une douceur infinie et avaient le pouvoir de panser ses blessures quelques instants, ils ne lui permettaient pas de les faire cicatriser pour de bon. La jeune fille profita de la tendre étreinte de son fiancé, buvant ses paroles comme un remède miracle – ils savaient tous deux que cela n'était pas aussi simple, mais ils pouvaient faire semblant d'y croire quelques secondes. Ces doigts fins qui caressaient ses mèches brunes avec affection, son visage, qui gommaient ses larmes comme un mauvais souvenir. Voir Myungjin se sentir dépassé, impuissant face à la situation lui serrait le cœur. « Myungjin… » chuchota-t-elle en réponse à ses mots d'encouragement. Yuko se laissa aller entre les bras de son ami, avant de poser à son tour ses paumes dans le dos de ce dernier et de se serrer contre lui. La japonaise avait toujours su que le garçon ne la détestait pas – peu importe le mal qu'elle pouvait lui faire parfois – mais l'entendre de la bouche du concerné la soulageait plus qu'elle n'aurait imaginé. Bientôt, Myungjin s'éloigna et l'étudiante se vit obligée de plonger ses pupilles dans les siennes. La japonaise savait que son fiancé l’aimait, simplement pas de la façon dont elle l’aurait voulu. « Hm… Moi aussi, je t’aime. » souffla-t-elle à son tour. Mais pas de la façon dont elle le voulait non plus. Myungjin était tout pour elle, son monde tournait autour de cet astre lumineux, le soleil de sa vie ; mais les sentiments que Yuko avait à son égard n'étaient malheureusement pas de l’amour. Une profonde admiration. Une dépendance infinie. Une amitié hors du commun. Son fiancé était beaucoup de choses pour elle – son meilleur ami, l’homme de sa vie – mais la jeune femme n’était pas amoureuse de lui. Cela lui importait peu, les sentiments romantiques viendraient un jour, probablement. Et à ses yeux, le lien qui unissait les deux fiancés était bien plus fort que l’amour, un lien qui les unissait à la vie à la mort. Yuko s’efforça de soutenir le regard inquiet du jeune homme, le voir dans un tel état à cause d’elle lui serrait le cœur ; responsable du désespoir qu’elle lisait dans les yeux dans son ami, voilà ce qu’elle était. « Je ne sais pas ce que tu peux faire pour m’aider Myungjin… Je ne sais pas ce dont j’ai besoin, ce que je peux faire pour effacer tout cela. » répondit-elle en reniflant doucement, elle souhaitait faire taire les larmes qui mourraient sur ses joues roses – en vain. Ses phalanges blanchirent un peu plus quand elle serra davantage ses doigts sur le pull de Myungjin. « Je ne sais pas pourquoi tout me fait peur, pourquoi tout me met en colère… ». Ce n'était pourtant pas faute de chercher, encore et encore. Se torturer l'esprit pour comprendre, pour se comprendre. Une bataille contre elle-même qu'elle perdait sans cesse depuis son réveil. « Être en colère tout le temps… Je ne veux pas que cela arrive mais je ne sais pas comment arrêter. ». Yuko souffla doucement pour reprendre le dessus sur ses émotions et sur les gouttes salées qui perlaient aux coins de ses yeux. La petite japonaise tenta un petit sourire à l'attention de son fiancé puis ses mains se posèrent doucement sur celles chaudes du garçon. « Ma psy dit que ça passera avec le temps, je suppose qu’elle a raison… Mais en attendant, je– » expliqua-t-elle avant de secouer pour chasser les pensées négatives qui l'envahissaient à nouveau. Un soupir glissa hors de ses lèvres, c'était si fatiguant. Ses pupilles quittèrent celles de son ami lorsque ses paupières se fermèrent délicatement et que la jeune femme vint poser un baiser sur la joue de Myungjin. « Merci de rester à mes côtés malgré tout, Myungjin… Merci. » reprit-elle, venant enfouir son visage contre le torse de son fiancé, frottant son visage tel un chat. Sa joue contre la poitrine du garçon, Yuko entendait son cœur battre dans un rythme rassurant qui apaisait son propre palpitant de toute la souffrance qui le brisait tant ces derniers temps.
MADE BY @ICE AND FIRE.

Ko Myung Jin est in love de ce message

Ko Myung Jin
❝ PRESIDENT ♤ CONSUL DE LA CULTURE
Ko Myung Jin
Pseudo, pronom(s) : Hellvia
Célébrité : Kim Jun Seo (WEi)
Messages : 767
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t24193-ko-myung-jin-all-or-nothinghttp://www.shaketheworld.net/t24270-ko-myung-jin#986239http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | Mer 20 Oct - 15:14
Citer EditerSupprimer

L'avenir, fantômes aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien. l'ombre du passé.
W
ISH
WE CAN
GO BACK
TO NORMAL
Myung Jin ne savait pas quoi faire pour aider sa fiancée. Il avait beau l’encourager, la soutenir, l’écouter, être le plus présent possible… Tout ça ne semblait pas réellement améliorer sa situation. Sur le moment, si, un peu. Du moins, il l’espérait grandement. Mais il savait que sur le long terme, il ne pansait rien du tout. Et ça, ça lui faisait sacrément mal. Parce qu’il se sentait, à la longue, inutile et incapable. Cependant, l’étudiant ne pouvait pas en parler à la jeune femme. Il ne pouvait pas lui dire comment il se sentait, parce qu’il la connaissait assez bien pour savoir qu’elle rejetterait la faute sur elle et qu’elle s’en voudrait. Myung Jin la garda contre lui, la serrant doucement entre ses bras, la protégeant du monde extérieur en la cachant. Il lui assura qu’il ne la détestait pas et que ça ne serait jamais le cas. Le garçon se détacha très légèrement d’elle, juste assez pour relever doucement son visage vers le sien et pouvoir plonger son regard dans le sien. Il ne manqua pas de lui dire qu’il l’aimait. Pas de la façon souhaitée mais il l’aimait. Quand elle le lui retourna, un sourire se dessina brièvement sur ses lèvres. Elle était si importante pour lui… Un véritable pilier dans sa vie. Et quand elle avait été dans le coma, tout s’était effondré. Il s’était senti affreusement seul. Mais heureusement, il y avait Ji Hae. Sans lui… Il n’aurait sûrement pas tenu. Le garçon plongea son regard inquiet dans celui de Yuko, lui demandant finalement ce qu’il pouvait faire pour l’aider. Parce qu’il voulait vraiment l’aider, à tout prix mais il ne savait plus quoi faire. Il l’écouta, comme toujours, attentivement, et se pinça les lèvres. Elle ne savait pas et il s’en était, malheureusement, douté. Ses doigts continuèrent de sécher les larmes de sa fiancée. Il détestait réellement cette vue. Ses larmes ne méritaient pas de couler sur les joues de la jeune femme. Son questionnement sur les raisons de sa colère lui fit se mordre discrètement la lèvre. Encore une fois, il ne pouvait pas l’aider à comprendre. Il ne savait pas plus qu’elle… Il pouvait l’aider à chercher, à enfin mettre le doigt dessus mais, clairement, Myung Jin ne savait pas comment s’y prendre. Quand elle lui adressa un sourire, l’étudiant en fit de même, avant de froncer les sourcils quand elle ne termina pas sa phrase. Elle ne lui disait pas tout, il le sentait. Cependant, il ne voulait pas la forcer à parler. Peut-être qu’il devait le faire, il n’en savait trop rien… Parler avait toujours fait du bien alors, c’était sûrement la solution. Un sourire étira de nouveau ses lèvres quand Yuko déposa un baiser sur sa joue. « Tu sais très bien que je ne t’abandonnerai jamais, Yuko… » Souffla-t-il, la récupérant contre lui. Ses bras l’encerclèrent et il vint poser sa joue contre le sommet du crâne de la jeune femme. « Je serai toujours là pour toi. Je ferai vraiment tout et n’importe quoi pour toi, pour t’aider, tu le sais… » Reprit-il doucement. Il finit par redresser la tête et se détacher complètement de sa fiancée. Pour autant, il ne rompit pas complètement le contact et trouva la main de Yuko. Il la serra dans la sienne. « Allons faire cette promenade. Tu as des photos à prendre. » Dit-il en lui adressant un sourire.
MADE BY @ICE AND FIRE.

________________________________

all or nothing
I’m taking out the hidden parts of me one by one. Alright, climbing up top where it used to be blocked. Following this light, go up.

Amane Yūko est in love de ce message

Amane Yūko
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Amane Yūko
Pseudo, pronom(s) : illocence ☺ ; she/her
Célébrité : lee jueun (dia)
Crédits : avatar ; moonset
Messages : 238
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t24284-amane-yuko-smoke-and-asheshttp://www.shaketheworld.net/t24304-amane-yuko#1000964http://www.shaketheworld.net/t21720-illo-baby-bear-oo
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | Sam 23 Oct - 22:11
Citer EditerSupprimer

L'avenir, fantômes aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien. l'ombre du passé.
W
ISH
WE CAN
GO BACK
TO NORMAL
Si dur pour elle de mettre des mots sur ses émotions intenses, incontrôlables et pourtant si incompréhensives. Depuis que ses paupières avaient décidé de se rouvrir dans cette chambre d'hôpital froide, les choses avaient changé et elles ne reviendraient jamais à leur forme originelle. Myungjin avait beau essayer de la convaincre du contraire, Yuko avait beau essayer de se convaincre du contraire, elle avait du mal à imaginer que tout allait s'arranger, tout allait redevenir comme avant. Tout – ses états d'âme, son caractère, ses relations avec ses amies, sa relation avec son fiancé. Impossible et effrayant, ces mots tournaient dans son esprit depuis des semaines. Instable et imprévisible, la seule façon dont la japonais parvenait à décrire un futur dans lequel elle n'arrivait même pas à se projeter. La seule réelle constante dans sa vie était Myungjin, et malgré tout le chaos dans sa tête, malgré toutes ses insécurités, la sango savait qu'elle pouvait compter sur elle. Comme depuis toujours. Et à jamais. Le garçon n'avait pas besoin de le lui rappeler, mais l'entendre lui faisait du bien. Autant de bien que tous ces gestes doux que le jeune homme avait avec Yuko. « Oui, je le sais… Je sais tout ça, Myungjin. » murmura-t-elle en retour se laissant tirer dans une nouvelle étreinte, et doucement, elle se détendit doucement entre les bras forts de son fiancé. La japonaise se colla un peu plus contre lui, faufilant ses petits bras fatigués autour de la taille du plus grand. « Je sais que je peux compter sur toi, que tu serais toujours à mes côtés. ». Elle frotta un instant son crâne contre la joue de son ami, tel un chat dans un élan de tendresse. En sentant la garçon rompre le contact, elle s'éloigna à son tour retrouver les iris noires si rassurantes. Face au sourire de son fiancé et à ses mots, Yuko hocha la tête avant de s'élancer à ses côtés pour reprendre le cours de leur promenade. La sécurité de sa main serrée dans celle de Myungjin, elle se sentait un peu plus détendue que précédemment. Pour autant, l'inquiétude qui faisait pulser son cœur ne disparaissait pas pour autant – elle ne disparaissait jamais. La japonais préféra laisser en suspens cette pensée lugubre, bien des gens lui disaient que ce n'était pas bon de se focaliser sur le négatif. Dans un soupir discret, l'étudiante sortit son appareil photo jetable ; son favori en ces temps moroses. Un morceau de passé enfermé dans le présent. Une photo unique. Impossible de savoir si elle était réussie ou non. Yuko aimait capturer les moments éphémères dans ses clichés imprévisibles. Comme ce chat noir dans le chêne en face de sa fenêtre hier. Les teintes feutrées de cet fin d'été. La danse des feuilles torturées par le vent. La silhouette sombre et élégante glissant entre les branches. La mise en scène parfaite, la seule que Yuko avait photographiée ces derniers jours. Elle serra davantage les doigts de son fiancé entre les siens avant de lever ses pupilles brunes vers lui. « Myungjin, cela ne te dérange pas si je te prends en photo ? » demanda-t-elle sans cesser de marcher au rythme lent de leur promenade. Ce n'était pas dans les habitudes de Yuko de photographier les autres – elle trouvait assez peu de beauté dans les êtres humains, bien qu'elle n'en trouvait dans les paysages ou dans les monuments chargés. Cependant depuis son accident, une certaine fascination pour ceux même qui l'effrayaient à présent tant naissait peu à peu. Mais elle n'avait jamais jusque-là osé demander à quelqu'un de jouer les modèles – comme pour beaucoup de choses, Myungjin serait le premier et le dernier. « Je sais que ce n’est pas dans mes habitudes mais j’ai envie de prendre les gens en photo. Enfin les êtres vivants de façon générale. » expliqua-t-elle en détournant son regard de son ami pour le poser sur le chemin de balade devant eux. Ironique pour quelqu'un qui cherchait à s'éloigner de la race humaine à tout prix ; l'esprit de l'homme l'intéressait tout à coup. Ironique pour quelqu'un qui refusait de sortir de sa chambre ; les corps en mouvement étaient tout ce qu'elle s'imaginait capturés.
MADE BY @ICE AND FIRE.

Ko Myung Jin est in love de ce message

Ko Myung Jin
❝ PRESIDENT ♤ CONSUL DE LA CULTURE
Ko Myung Jin
Pseudo, pronom(s) : Hellvia
Célébrité : Kim Jun Seo (WEi)
Messages : 767
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t24193-ko-myung-jin-all-or-nothinghttp://www.shaketheworld.net/t24270-ko-myung-jin#986239http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | Dim 24 Oct - 15:22
Citer EditerSupprimer

L'avenir, fantômes aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien. l'ombre du passé.
W
ISH
WE CAN
GO BACK
TO NORMAL
Myung Jin ne savait plus quoi faire pour aider Yuko à sortir la tête de l’eau. Si seulement une simple étreinte et quelques mots pouvait tout effacer… Parce que c’étaient les seules choses que le jeune homme pouvait offrir à la jeune femme. Sa présence, sa chaleur, sa tendresse, ses mots doux… Il ne pouvait pas faire plus, même s’il le voulait. Il ne pouvait pas prendre toute sa peine, toute sa colère et l’effacer. C’était impossible et ils le savaient parfaitement. L’étudiant espérait simplement qu’il la soulageait quand même un peu, qu’elle se sentait tout de même bien à ses côtés. Il faisait réellement tout pour que ce soit le cas, n’hésitant pas à lui rappeler qu’il l’aimait et qu’il serait toujours là pour elle. Toujours. Même si elle lui faisait, parfois, vivre un enfer. L’abandonner n’était pas ses projets et ne le serait jamais. Myung Jin étreignit de nouveau sa fiancée, la serrant contre lui, sa joue se posant contre le sommet de son crâne. Il resta ainsi de longues secondes, dans l’espoir que son étreinte efface tout. Ou du moins, atténue tout pendant un moment. Le garçon caressa tendrement les cheveux de la jeune femme, ses doigts finissant par jouer avec quelques mèches. « Toujours, oui… » Murmura-t-il avant de se détacher de Yuko. Il garda tout de même le contact, sa main trouvant sa jumelle pour la serrer doucement, preuve qu’il ne la lâcherait jamais. Son regard croisa celui de sa fiancée et un sourire étira doucement ses lèvres, avant qu’elles ne s’ouvrent pour prononcer quelques mots. Ils avaient une promenade à faire et la demoiselle avait quelques photos à prendre. Il savait que ce loisir-là lui plaisait toujours autant. Myung Jin prit alors la direction du parc se trouvant non loin du dortoir sango. Son regard vagabondait sur les passants, jetant de brefs regards à sa fiancée qui se tenait à ses côtés, vérifiant que tout allait bien. Sentant une légère pression sur ses doigts, l’étudiant baissa les yeux vers Yuko, l’interrogeant du regard quand il croisa ses pupilles brunes. A sa question, ses lèvres s’étirèrent en un large sourire. « Bien sûr que non ! Je ne sais même pas pourquoi tu me demandes la permission. » Répondit-il en laissant un rire cristallin franchir ses lèvres. Ce n’était pas dans ses habitudes, il le savait bien mais si c’était ce qu’elle souhaitait, il ne dirait pas non. Puis, ça ne l’avait jamais dérangé d’être pris en photo. Enfin… Tout dépendait avec qui. Quand il s’agissait d’être aux côtés de sa famille, le garçon se fermait complètement et n’appréciait pas spécialement le moment. « Ça ne me dérange pas du tout, Yuko. » Lui assura-t-il en lui adressant de nouveau un sourire tendre. Son regard se posa sur le chemin avant de dévier sur les alentours. « Où veux-tu me prendre en photo ? » Demanda-t-il, posant son regard sur elle. « Je n’ai jamais fait le modèle pour qui que ce soit alors… Sois indulgente ! » Dit-il, plaisantant bien évidemment. Il n’avait aucune inquiétude concernant la bienveillance de sa fiancée. Sa main quitta celle de sa fiancée et Myung Jin accéléra légèrement le pas pour lui faire face, marchant à reculons. « Tu veux quelque chose comme ça ? Ou peut-être comme ça ? » Demanda-t-il en s’amusant à prendre des poses idiotes, des poses très peu naturelles et qu’il avait vu dans les magazines. Il cherchait à la faire rire.
MADE BY @ICE AND FIRE.

________________________________

all or nothing
I’m taking out the hidden parts of me one by one. Alright, climbing up top where it used to be blocked. Following this light, go up.
Amane Yūko
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Amane Yūko
Pseudo, pronom(s) : illocence ☺ ; she/her
Célébrité : lee jueun (dia)
Crédits : avatar ; moonset
Messages : 238
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t24284-amane-yuko-smoke-and-asheshttp://www.shaketheworld.net/t24304-amane-yuko#1000964http://www.shaketheworld.net/t21720-illo-baby-bear-oo
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | Dim 28 Nov - 10:54
Citer EditerSupprimer

L'avenir, fantômes aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien. l'ombre du passé.
W
ISH
WE CAN
GO BACK
TO NORMAL
S'il y avait bien quelqu'un sur qui la japonaise pouvait compter, c'était son fiancé – celui qui était son meilleur ami depuis toujours et qui le serait pour toujours. Depuis sa tendre enfance, Myungjin avait toujours été à ses côtés pour la soutenir ; il était un pilier essentiel dans sa vie. S'il y avait bien quelqu'un en qui la japonaise pouvait placer toute sa confiance, c'était bien lui. Alors Yuko savait qu'il serait toujours à ses côtés – d'autant plus que leurs vies étaient liées à tout jamais. S'il y avait quelqu'un pour pour elle avait envie de se relever et d'aller de l'avant, c'était bien son meilleur ami. Alors elle offrit un dernier sourire à son fiancé en hochant vivement la tête pour confirmer qu'elle le savait qu'il serait avec elle jusqu'au bout. Les deux étudiants finirent par s'éloigner pour reprendre leur marche dans le quartier pour rejoindre le parc après de son dortoir. Après quelques secondes à marcher, Yuko attira l'attention du plus jeune en serrant ses doigts sur les siens puis elle lui demanda s'il lui donnait l'autorisation de le prendre en photo pendant leur promenade. Le sourire du garçon lui donna presque envie de sourire en réponse, ce qu'elle fit légèrement en attendant ce rire adorable s'échapper des lèvres de Myungjin. « Hm, je sais pas t'avais peut-être pas envie que je prenne des photos de toi… » répondit-elle après avoir réfléchi un peu. C'était normal d'avoir l'autorisation des autres pour les photographier ; certains détestaient profondément les photos, qu'on les prenne alors cela lui semblait naturel de demander. La jolie brune s'amusa de voir son fiancé chercher le meilleur moyen de se faire prendre en photo, alors que ce n'était pas du tout ainsi que la japonaise voyait les choses. « Non juste– » commença-t-elle avant de s'arrêter en sentant la main de Myungjin filer loin de la sienne. La jeune s'apprêtait à l'appeler pour le stopper avant d'elle-même s'arrêter nette dans son élan en voyant Myungjin expérimenter des poses les unes après les autres sous ses yeux interloqués. Le garçon cherchait probablement à la faire rire, mais Yuko ne pouvait pas mentir en disant que cela ne fonctionnait pas. « Tout sauf cette pose-ci en tout cas. » souria-t-elle avant de poser sa paume couverte par la manche grise de son sweat contre ses lèvres pour étouffer un léger rire sous le ridicule dont le jeune homme faisait preuve. S'approchant toujours accompagnée de ce petit rire discret, elle croisa le regard du garçon avant d'attraper ses deux mains pour l'empêcher de continuer avec les poses idiotes. « Je pensais juste te prendre au naturel… Pas de poses ni rien. » commença-t-elle les pupilles brillantes d'amusement toujours posées sur son fiancé. Yuko passa son bras sous le sien pour le forcer à reprendre leur marche et lui faire oublier l'idée d'être pris en photo. L'étudiante voulait le photographier dans son élément, comme des photos volées éphémères qui faisaient toute la beauté du sujet. Et les teintes de la saison étaient parfaites pour cela. « Continuons de marcher, ok ? Oublie l'appareil. Sois naturel. » fit-elle en tirant une nouvelle fois sur la manche de Myungjin pour l'inciter à la suivre ; pour autant, elle garda une main sur son appareil. Quelques pas, elle lâche sa prise sur le bras de son ami et le poussa légèrement dans le bas du dos pour lui indiquer de continuer de marcher l'air de rien. L'appareil devant la pupille, Yuko prit un seul et unique cliché de son fiancé avant de soupirer amusé. « Myungjin… T'es tout sauf naturel. » fit-elle remarquer en regardant la photographie sur le petit écran.
MADE BY @ICE AND FIRE.

Ko Myung Jin est in love de ce message

Contenu sponsorisé
 
Re: wish we can go back to normal (myungjin) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas