sombre


start afresh ft. les goguryeo

Invité
Invité
Anonymous
 
start afresh ft. les goguryeo | Mer 5 Mai - 20:04
Citer EditerSupprimer
genial. absolument génial. je claque avec violence la porte du vestiaire des hommes du stadium. j’aurais bien aimé être prévenu avant que le match de demain était annulé. « c’est pas un crime de m’envoyer un putain de message merde ! » avais-je vociféré au visage du coach qui avait l’air d’avoir envie de me tuer de ses propres mains. mais qu’est-ce que j’en ai à foutre ? je déteste quand on me change mes plans à la dernière minute. et j’ai aucune honte à dire ce que je pense, et aujourd’hui n’a pas fait exception à la règle. j’entre dans le bus avec nonchalance en apparence, mais les nerfs toujours à vifs en réalité. ma casquette noire habituelle enfoncée sur mon crâne, je m’affale avec mon sac sur un des sièges du véhicule, tout à l’arrière. enervé comme un lion, je ne prends même pas la peine de m’asseoir correctement avec ma dégaine à l’américaine et mets mes écouteurs sans fil au creux de mes oreilles. started from the bottom de drake résonna dans mes tympans, et, ma tête contre la vitre s’abandonna au sommeil, bercée par la conduite tranquille du chauffeur de bus.

tout récemment, il y a eu un bordel monstre à la yonsei. les fraternités que j’avais toujours connu s’étaient dissoutes et apparemment, la directrice n’en était pas pour rien dans cette histoire. je ne sais pas si ça a un lien avec la crimson, et je ne cherche pas à le savoir non plus. j’ai jamais été dans cette merde, quoique je vends toujours sa voisine de classe. je ricane à cette pensée en sortant du bus avec la même nonchalance que j’avais en y rentrant. j’avais hésité de m’investir dans une nouvelle fraternité. ça m’a pas enchanté du tout de quitter les beolsae. même si je ne suis pas du genre à le dire, pas du genre à le montrer, je tenais aux têtes que je voyais dans le dortoir. nous nous étions bien entendu, jusqu’au bout, même s’il y avait certains visages que je pouvais pas encadrer. alors encore aujourd’hui, je ne sais pas si je vais réussir à aimer tout le monde. en tout cas, je ne vais pas faire d’efforts. et comme le coach m’a mis les nerfs, je suis d’une humeur absolument exécrable. j’avais envie d’en prendre un pour taper sur l’autre. mes mauvais démons ressurgissent quand quelque chose ne me va pas, et je m’en rends compte. j’ai du mal à faire des efforts là-dessus. quartier sud, dortoir goguryeo. je rapproche mon visage devant l’inscription, mains dans les poches, faisant claquer ma langue. « fuck, i hate it already. » pas la frat, mais plutôt le fait de devoir me sociabiliser ou me présenter aux autres. c’est pas mon fruit de la passion, et ça ne le sera jamais. je ne sais toujours pas pourquoi je suis ici. j’avais aucun intérêt à y rentrer, et j’ai failli boycotter toutes les nouvelles fraternités. j’étais parti pour revenir aux sources de ce que j’ai toujours été ou presque, un gris. jusqu’à ce que mon coach me fasse la leçon et m’informe que le sponsor des goguryeo était samsung, le même qui sponsorise mon équipe où je suis le shooting guard. eren, déconnes pas et rentre chez les rouges. si tu ne le fais pas, je vais les avoir sur le dos. ils t’ont à l’œil. déjà que lorsque tu as choisi korean air face à eux la dernière fois, ils ont été très déçu. ils ont hésité à rompre ton contrat. « still talkin’ annoying ass. » je pousse la porte du dortoir avec un air blasé affiché sur le visage et ne prend même pas la peine de regarder autour de moi. je rentre dans la chambre que l’on m’a donnée et remarque que, si avant je partageais ma chambre avec le président de ma fraternité simplement, aujourd’hui, c’était retour chambre à quatre. comme dans mes premières années à la yonsei, lorsque j’étais un student. perdre les avantages des chambres plus tranquilles est loin de m’enchanter, mais je fais avec. je ne suis pas le seul dans cette situation dans tous les cas. je me dirige alors vers la cuisine ouverte dans les parties communes et attrape la première bouteille d’eau qui passait par-là. l’entraînement, ça donne bien soif. adossé contre le plan de travail, je bois sans aucune classe tandis que la porte du dortoir s’ouvre. j’observe d’un air froid la nouvelle personne qui rentre. « yo. » c’est mieux que rien. déjà que j’ai hésité à parler, faut pas non plus me demander de faire une phrase.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | Mer 5 Mai - 21:34
Citer EditerSupprimer
Cela faisait quelques mois maintenant que le jeune homme était revenu vivre en Corée du Sud avec pour objectif d’obtenir son diplôme. Il commençait tout doucement à se réhabituer à sa langue native. Ce qui n’avait pas été simple quand il était arrivé. Lors de son arrivait, Jin Kyung avait choisi de rejoindre l’une des fraternités présentent au sein de la Yonsei. Se disant que cela serait bénéfique sur son CV pour plus tard. Mais la soudaine réorganisation des fraternités n’avait clairement pas fait parti de son plan. Ce qui l’avait donc forcé à trouver une nouvelle fraternité qui lui correspondait. Le jeune homme avait longuement réfléchit son choix avant de se retrouver le plus chez les Goguryeo. C’était donc ainsi qu’il avait décidé de rejoindre cette dernière. Il ne savait pas où les quelques amis qu’il s’était fait été allé mais pour le moment il avait fait son choix. Il aurait bien le temps de découvrir plus tard où ses camarades avaient décidé d’aller.

Jin Kyung avait donc prit son temps pour ranger toutes ses affaires dans ses valises. Il avait à peine eu le temps de les vider qu’il les remplissait à nouveau. C’était un peu étrange, il ne pensait pas devoir faire cela avant son départ pour rentrer en Angleterre. Mais voilà que ce changement était survenu. Une fois qu’il avait été certain de ne rien avoir oublié, il avait quitté le dortoir des Beolsae. Cela ne lui faisait pas grand chose de quitter ce lieu, il n’avait pas réellement eu le temps d’apprendre à connaître les autres membres de la fraternité.

Le jeune homme s’était arrêté quelques secondes devant l’indication de son nouveau dortoir. Ce dernier était bien différent du côté tradition que l’on pouvait retrouver dans celui des colibris. Après avoir poussé un léger soupir, il avait poussé la porte du logement. Observant dans un premier temps le salon commun qui se présentait à lui. Le lieu semblait calme, ce qui fit penser à Jin Kyung qu’il était seul. Mais la voix qui se fit entendre plus loin le surprit. Il ne s’était pas attendu à cette dernière. Par politesse, il s’était avancé pour saluer en retour la personne, laissant ses valises dans le salon. Découvrant Eren dans la cuisine. Il se souvenait vaguement de lui comme étant un autre ancien Beolsae. Cependant il ne le connaissait pas pour autant. “Salut. On est les premiers arrivés ici ?” Tout semblait encore parfaitement rangé, c’était pour cela qu’il supposait que les autres membres de la fraternité n'étaient pas encore arrivés. En attendant, Jin allait sûrement commencer à s’installer dans sa chambre. “Tu es dans quelle chambre ? Pour savoir si on est colocataire.” Il n’avait rien contre l’homme devant lui mais il n’avait pas spécialement envie de partager sa chambre avec. Leurs caractères ne semblaient pas fait pour bien s’entendre.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | Jeu 6 Mai - 0:02
Citer EditerSupprimer
Jihae ne pouvait pas nier le fait que quitter les pyobeoms lui faisait un pincement au cœur. Il était là dans cette frat depuis des années et même s’il n’avait pas été le membre le plus impliqué et qu’il restait le plus clair de son temps dans sa chambre à jouer ou programmer pour ses cours, il avait apprécié son temps avec eux. La fraternité lui manquerait un peu, il ne pouvait pas le nier mais la perspective de nouvelles fraternités avec des avantages non négligeables l’avait attiré. Parce qu’au début, il avait eu en tête de simplement rester student et de ne plus chercher à s’investir dans une quelconque communauté. Ça ne lui allait pas de toute façon la vie en groupe. Il n’aimait pas faire semblant d’être agréable alors qu’il ne l’était pas. Jihae passait plus de temps son casque sur les oreilles, à jouer ou écouter de la musique. Il ne parlait avec les gens que lorsqu’il était obligé. Là par exemple, il devrait le faire et il devrait aussi potentiellement sourire. Ils allaient tous se retrouver dans une nouvelle fraternité. Il y aurait des anciens pyos, sangos, cheonglyong et beolsae. Ils allaient se mélanger et même si ce n’était pas vraiment ce que Jihae aimait le plus au monde, il ne pouvait pas nier que le sponsor, Samsung et ses avantages l’avaient attiré. La salle informatique dernier cri ainsi que la promesse du setup gaming avaient eu raison de sa volonté de devenir un simple étudiant.

Le jeune homme n’avait même pas regardé les autres frats, il s’était automatiquement inscrit dans celle des goguryeo. Regretterait-il son choix ? Potentiellement s’il y avait des gens qu’il n’aimait pas à l’intérieur. Mais est-ce que ce serait le cas ? Il y avait quand même de fortes chances que ça n’arrive pas et si ça arrivait, c’était qu’il avait réellement la poisse. Mais alors qu’il faisait ses valises et qu’il avait embauché Kae pour qu’elle l’aide à tout déplacer, parce qu’il avait des choses à déplacer, il lui redemanda si ça ne la dérangeait pas de l’aider. Apparemment non, elle n’avait pas mieux à faire qu’elle disait. Il la remercia et se promit de l’amener manger le soir, vu qu’elle n’était pas disponible dans la journée. Ils mirent toutes les affaires dans la voiture et conduire jusqu’au nouveau dortoir. Là, il descendit ses affaires et il embrassa sa petite sœur avant de la laisser filer. Jihae allait se débrouiller seul à partir de maintenant.

Il entra dans le bâtiment et fut content de voir que ce n’était pas si différent de celui des pyos. Il s’engagea alors dans les parties communes et il fut stoppé en voyant Eren devant ses yeux. « C’est pas vrai ! » râla-t-il. L’univers lui en voulait c’était pas possible autrement. Il avait réellement la poisse. « Me dis pas que t’es là toi aussi… » Une grimace déforma son visage alors qu’il détourna le regard pour le poser sur un autre étudiant près de lui. « Salut. Jihae et je suis dans la 4.1. » Il espérait du fond du cœur ne pas être dans la même chambre que Eren. Un meurtre finirait sinon par arriver, il le sentait.
Chae Jae Hwan
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Chae Jae Hwan
Pseudo, pronom(s) : me'ow
Célébrité : kang yeo sang (ateez)
Crédits : Illirium
Messages : 413
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t22770-jae-hwan-supermassivehttp://www.shaketheworld.net/t22772-chae-jae-hwan#959657http://www.shaketheworld.net/t21354-me-ow-eom-sawyer#961216
Re: start afresh ft. les goguryeo | Jeu 6 Mai - 21:35
Citer EditerSupprimer
C’était… Autre chose. Devoir faire ses valises pour abandonner le dortoir où il avait vécu depuis son entrée à l’université, c’était assez stressant, il devait bien l’avouer, alors forcément, quand il était arrivé au dortoir de sa nouvelle fraternité… Jaehwan avait comment à s’inquiéter. Oh, il ne s’inquiétait pas vraiment de se faire des amis ou non : il n’était pas à l’université pour ça. Ce qui l’inquiétait, c’était au contraire de se retrouver en compagnie d’une bande d’idiots qui n’auraient pas envie de le laisser tranquille quand il en aurait besoin. Il avait posé les yeux sur les quelques étudiants présents. « Bonjour. » Jusque-là, tout allait bien… Du moins était-ce son impression ? Il regardait les alentours quand une voix avait attiré son attention. Il avait tourné la tête vers les étudiants déjà occupés à discuter. « Oh, la 4.1 ? Moi aussi. » Assez rapidement, il s’était rattrapé. « Désolé, j’ai entendu par hasard. » C’était la vérité, après tout. Il se foutait bien de savoir ce que les gens pouvaient raconter. « Chae Jaehwan, enchanté. » Les formalités passées, il allait pouvoir commencer à s’installer, peut-être. Ça n’aurait pas été un luxe, d’autant qu’il était un peu fatigué.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | Jeu 6 Mai - 22:18
Citer EditerSupprimer
Ce changement de fraternité avait été une belle angoisse pour la demoiselle. Elle ne désirait pas s’éloigner de Samsung, qui était sa plus grande opportunité pour ses projets d’avenir. Fort heureusement pour la japonaise, elle avait pu garder ce contact avec cette grande entreprise et ses plans de réussite et notoriété pouvaient donc continuer. Le seul problème était qu’elle risquait de perdre sa colocataire et amie. Yami mentirait si elle disait qu’elle ne serait pas attristée par cette séparation. Sojin était sûrement sa meilleure amie et ça lui faisait un pincement au cœur, bien qu’elles pouvaient toujours se croiser sur le campus malgré les horaires de folie de l’étudiante. Au moins tout avait été plus simple chez les Cheong. Yami ne risquait pas de déranger sa colocataire lorsqu’elle travaillait toute la nuit car elle pouvait faire tout le bruit qu’elle pouvait. Et cette chambre de quatre qu’elles ne partageaient qu’à deux était un luxe certain. Elle appréhendait ce nouveau dortoir au final. Elle appréhendait les nouvelles rencontres et de revenir à la Yami de Septembre, celle qui parlait peu et préférait étudier que de se faire des amis. Inspirant profondément, elle balança une mèche de cheveux derrière l’épaule avant de passer la porte de ce nouveau dortoir. Ses affaires avaient déjà été mises dans la chambre car elle n’avait pas voulu perdre de temps avant de devoir aller travailler au restaurant. Elle ne possédait donc que sa banane-sacoche autour de son torse et de simples vêtements légers et adaptés pour la météo clémente.

Peut-être pouvait-elle simplement garder la tête haute et avancer sans prêter attention aux énergumènes dans les pièces communes. Elle avait du travail à rendre bientôt, après tout. Mais c’était plus fort qu’elle et ses pas l’arrêtèrent devant un groupe de garçons inconnus et certains un peu plus connus. « Jihae, t’es là ? » Jamais elle n’aurait cru qu’elle se retrouverait dans la même fratrie que son ami, mais c’était loin d’être une mauvaise surprise alors qu’un fin sourire apparaissait déjà sur ses lèvres. « Jaehwan aussi. » Le ton était légèrement plus froid, un peu las alors qu'elle pensait déjà qu'elle ne serait pas si tranquille que ça. Au moins, elle n’était pas seule. Elle salua rapidement son camarade anciennement Cheong avant de reporter son attention sur son ami (Jihae). « Pourquoi cette fratrie, même. » C’était à moitié une question. La présence de Jihae dans ce groupe rassurait quand même grandement la Japonaise qui espérait que leurs petites soirées entre potes n’allaient pas être plus récurrentes pour autant (fallait qu’elle travaille !). Enfin, elle remarqua les autres garçons, qu’elle ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. Elle les salua poliment malgré cet air supérieur qui se dessinait sur son visage. « Bonjour, je m’appelle Mukai Yami. » Un simple regard lui avait suffi à voir qu’elle était la seule présence féminine dans la pièce. Chez les Cheonglyong, les femmes étaient peu nombreuses et elle espérait réellement qu’elle n’était pas la seule chez les Goguryeo. « Je ne suis pas la seule femme, n’est-ce pas ? »
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | Ven 7 Mai - 12:41
Citer EditerSupprimer
Un dernier coup d’œil au dortoir des pyo lui arracha un pincement au cœur. Ce dortoir avait été sa maison pendant des années et maintenant elle la quittait parce qu’ils fermaient. Ça ne l’avait pas réellement surprise après tout ce qui s’était passé depuis l’ouverture. Elle en avait entendu parler par les étudiants plus vieux mais l’avait aussi vécu avec les derniers événements. Juri avait malheureusement été victime de l’explosion. Ses oreilles et sa tête s’en souvenaient encore. Elle avait pris un coup sur la tête mais les fumées toxiques avaient fait en sorte de lui donner encore plus de mots de tête. Ses oreilles avaient saigné et même maintenant, des mois plus tard, elle ressentait encore les effets de l’explosion. Fatigue chronique qu’on lui avait dit. Ça l’handicapait légèrement dans sa vie de tous les jours, mais elle survivait. Elle avait d’autres choses en tête pour penser à ça tout le temps. Pour le moment, elle devait changer de dortoir après presque six ans et elle était quand même un peu touchée par ce changement. Encore plus quand elle apprit que sa sœur ne serait pas dans le même qu’elle. Juri avait choisi les pyo parce que Jinri y était. Mais maintenant qu’elles n’étaient plus ensemble, elle avait peur de ne pas arriver à se faire des amis ou même être appréciée.

Mais ce n’était plus le temps de penser à ça. Elle se devait d’aller déposer ses affaires dans sa chambre avant de se rendre au boulot. Un long service l’attendait. Elle remplaçait une de ses collègues au service avant de reprendre sa place de stripteaseuse. Mais pour le moment, elle devait découvrir son nouveau dortoir, espérant par la même occasion retrouver des visages connus. Elle se dépêcha donc de charger sa voiture avant de conduire vers l’emplacement du nouveau dortoir. Elle se gara et sortit toutes ses valises. Elle en avait pas mal mais simplement parce que beaucoup étaient des vêtements pour son boulot secret. Juri s’engagea dans le bâtiment et fut automatiquement attirée par des voix provenant des parties communes. Laissant ses valises dans un coin qui n’empêchait pas le passage et pénétra dans la partie commune avant d’entendre une voix féminine. « Non tu n’es pas la seule fille ! » dit-elle, montrant plus d’assurance qu’elle n’en avait réellement avant de sourire à tout le monde. « Park Juri, ancienne pyobeom. » Elle parcourut les visages de son regard, cherchant un connu et s’arrêta sur celui de Jihae. Elle le connaissait vaguement mais n’était pas proche de lui. Elle se retourna alors vers la fille. « T’es dans quelle chambre ? On est peut-être ensemble ? »
Yi Dong Yul
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Yi Dong Yul
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Bae Jin Young (CIX)
Messages : 1074
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t23366-yi-dong-yul-black-outhttp://www.shaketheworld.net/t23393p20-yi-dong-yul#1028985http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: start afresh ft. les goguryeo | Dim 9 Mai - 17:13
Citer EditerSupprimer
Dong Yul rangeait ses dernières affaires. La fermeture des fraternités ne l’enchantait pas spécialement. Ça l’emmerdait, plus parce que c’était une perte de temps pour lui de déménager qu’autre chose. Plaçant ses affaires dans le coffre de la voiture, le futur médecin lança un dernier regard au dortoir sango. Dernière fois qu’il viendrait ici. Il ne savait pas s’il allait retrouver d’autres sangos ou des têtes connues. Peut-être allait-il se retrouver au milieu d’inconnus. Il s’en fichait pas mal, en fin de compte.

L’étudiant se retrouva devant la porte de son nouveau chez lui. Il soupira discrètement avant de pousser la porte, rentrant avec ses affaires qu’il laissa sur le côté, avec d’autres bagages ne lui appartenant pas. Des voix parvinrent à ses oreilles et automatiquement, Dong Yul les suivit pour se trouver dans les parties communes où un petit groupe d’étudiants était présent. Son regard se posa sur Ju Ri et il lui adressa un bref sourire, avant de voir que Jae Hwan était là. Dans la même fraternité que lui. Quelle bonne surprise ! Il reconnut aussi Ahn Eren. Il ne le connaissait pas plus que ça, mais il suivait les matchs de son équipe. Les autres, il ne les connaissait réellement pas. « Salut. Yi Dong Yul, enchanté. » Se présenta-t-il après s’être râclé la gorge. Il se plaça près de Jae Hwan. « Ça fait plaisir de te voir ici. » Souffla-t-il à son ami, accordant un regard à Ju Ri. Il était content de la voir aussi.

________________________________


trap or love, i can’t figure it out —
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | Ven 18 Juin - 17:27
Citer EditerSupprimer
l’eau coule doucement à l’intérieur de ma gorge, je tente de me détendre mais j’ai comme la vague impression que la colère ne va pas me laisser tranquille de sitôt. qu’est-ce que je fais là déjà ? ah ouais, une nouvelle fraternité. poussé par mon coach, je n’y suis pas entré de mon plein gré et si j’avais pu redevenir un beau gris, j’aurais sauté sur l’occasion sans hésiter. tous ces soucis de guerres de frat avaient fini par me fendre le crâne en deux et autant être honnête immédiatement, je voulais respirer et qu’on me laisse tranquille. si samsung s’était retiré des sponsors comme le géant américain l’avait fait, le coach ne m’aurait pas forcé la main pour arriver chez les goguryeo. pas que le dortoir ne me plaise pas. mais c’est plutôt la suite qui m’ennuie. et comme je ne suis pas d’humeur.. dès que la porte s’ouvre, je jette un regard froid vers l’homme qui observait le salon commun. il paraissait croire qu’il était seul, comme je mis quelques secondes à me faire entendre avec une salutation des plus légères. alors qu’il s’avançait un peu plus vers moi, j’éloignais la bouteille de mes lèvres. j’hausse un sourcil en me rendant compte que sa tête m’était assez familière. je l’ai vu où celui-là ? pas de souvenirs. je plisse les yeux d’un air suspicieux lorsqu’il me répond et qu’il me tutoie directement sans se poser de questions. c’est clair qu’on doit se connaître mais je vois toujours pas d’où. moi et ma mémoire incroyable. « faut croire. » ai-je répondu simplement d’un air blasé. je ne pensais pas avoir aperçu quelqu’un d’autre en ramenant mes fesses ici. je repose ma bouteille sur le plan de travail et croise les bras contre mon torse. j’indique le couloir d’un signe de tête nonchalant. « 3 quelque chose. j’sais plus. » je ne suis vraiment pas intéressé de savoir qui partage ma chambre. je ne suis intéressé par rien aujourd’hui et je ne suis pas gêné de le montrer. je ne suis pas méchant, mais peut-être un peu glacial ? mon regard se détourna alors de la silhouette un peu trop familière pour se tourner vers le nouvel arrivant… et lui, je n’avais aucun mal à me demander où est-ce que je l’avais déjà vu. il râle déjà. j’esquisse un petit sourire satisfait quand je le vois grimacer. même si ça me fait royalement ch*** qu’il soit là aussi, le voir dans un mauvais mood et savoir que c’est grâce à moi, m’apporte un semblant de satisfaction. « quoi ? pleures pas mon petit, tout va bien se passer. » dis-je d’un ton ironique en me rapprochant de lui volontairement. mais rien que de voir sa tête me donne des envies de meurtre. évidemment que si on est colocataires, les choses ne vont vraiment pas bien se dérouler. j’ai levé les yeux au plafond, soulagé en l’entendant dire qu’il était dans la première chambre. je me suis éloigné vers le salon commun en lançant d’un ton blasé, « 4.1, ça me semble pas être ma chambre. dommage, j’étais bien motivé pour un assassinat. » un certain jae quelque chose arriva pour dire qu’il était aussi dans cette chambre, et, tout en faisant des aller-retours entre ma chambre et la salle de bains pour y déposer mes produits, je les ai observé du coin de l’œil. la nouvelle bande de coloc. génial. restez ensemble et me cassez pas les c*******. j’ai vraiment envie de tout briser de mes propres mains. peut-être que je ferais mieux d’aller direct me coucher. je savais que j’étais de mauvaise humeur, mais à ce point-là.. je crois qu’avoir vu jihae ne m’a pas aidé à redescendre. oui je mets tout sur son dos et j’en ai rien à faire. je sors finalement une troisième fois de la salle de bains en me recoiffant vite fait alors qu’une voix féminine se fait entendre. et pas de la meilleure des manières à mes yeux. elle a l’air d’être pote avec jihae. signe qui ne me donne pas forcément envie d’aller vers elle. je lâche un profond soupir et m’adosse contre le mur un instant. les beolsae me manquent déjà, à part azriel, faut pas pousser non plus. mes yeux observent les deux nouveaux arrivants, une nouvelle fille et un autre garçon. aucun visage familier. j’en ai ma claque. enfin.. aucun visage familier, j’ai peut-être parlé trop vite. je crois que le dernier je l’ai déjà observé jouer au basket lorsque nous terminons nos entraînements. il est plutôt doué, mais je n’en sais pas plus sur lui. la simple pensée que j’ai peut-être un passionné de mon sport dans ce dortoir me calme un peu. je décide de revenir vers tout le monde mais comme je ne veux pas me planter devant eux sans rien faire, je feins d’être venu récupérer ma bouteille d’eau à moitié pleine. « ahn eren. » et pas enchanté. enfin pas aujourd’hui.
Contenu sponsorisé
 
Re: start afresh ft. les goguryeo | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas