Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
(reo) Heavy Cross 4548db5f7f80e5abcf0ad638b6d80f18(reo) Heavy Cross 9dc7bedfdf12dfd6c74d702c66013786(reo) Heavy Cross D175719f956ae6e2c457ff3b7f53f9cd6d5f99f1(reo) Heavy Cross Tumblr_pnlxoxGQIP1y4lp2jo7_250
Le Deal du moment :
SURPASS – Fauteuil de camping pliable à ...
Voir le deal
9.19 €

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Nightclubs Road

(reo) Heavy Cross

Ma Bok Hee
Ma Bok Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Jeu 13 Mai - 20:39
C’était la nuit. Celle-ci était plus avancée alors qu’on arrivait au petit matin déjà. La pénombre régnait toujours sur la ville et Bokhee était complètement perdue dans son monde. Elle dansait au rythme de la musique, elle cherchait ses mouvements et évitait tous les regards avec les hommes autour d’elle. Elle se savait comme une belle jeune femme et ce n’était pas la première fois que des hommes venaient la draguer seulement la jeune femme n’était pas forcément dans sa meilleure humeur. Elle avait bu et ça se voyait dans son regard qui fatiguait grandement. Néanmoins, le verre de trop n’existait pas pour elle et Bokhee retourna rapidement jusqu’au bar pour commander une autre collation. Le verre de trop n’existait pas cependant celui qu’elle buvait était clairement celui-là. Il fallait qu’elle prenne l’air et, ignorant les mâles qui lui parlaient pour lui poser toujours les mêmes questions (tu as quel âge ? Comment tu t’appelles ? T’as un copain ?), elle se dirigea vers l’entrée de la boite de nuit. L’air frais fut fatal pour elle, frappant contre son visage comme une claque qui lui demandait de se réveiller. Elle n’avait pas envie de rentrer chez elle, retrouver cet appartement complètement vide où se dortoir qui peuplait des gens qu’elle ne supportait pas. Alors elle vagabondait, dans les rues, titubant parfois car l’alcool maîtrisait ses mouvements plus qu’elle-même. L’image qu’elle donnait d’elle-même n’avait aucune importance, surtout en ce moment où elle n’avait conscience de rien. Sûrement qu’elle oublierait tout dès son réveil le lendemain, sûrement qu’elle trouverait un magasin pour acheter une bouteille d’eau et calmer le jeu de l’ivresse. « Fait chier. » Dit-elle à voix haute, alors qu’elle s’arrêta au beau milieu d’une rue déserte. Marcher était fatigant, respirer était fatigant. Bokhee traîna des pieds jusqu’au mur pour vider l’entièreté de son estomac sur la devanture du magasin. Tant pis, ce n’était pas le sien et ce n’était pas elle qui devrait nettoyer derrière. Elle fit encore deux ou trois pas de plus pour s’éloigner de la honte qu’elle avait laissé à terre et trébucha. Ses réflexes ne fonctionnaient pas et ce fut le visage en premier contre le bitume qu’elle lâcha un ‘Ah !’ de surprise et de douleur. Elle resta à terre un temps, puis, entendant du bruit, elle se redressa et fit face à la personne. Son regard était déjà très loin, perdu dans un monde fictif qu’elle ne soupçonnait même pas. « File moi un coup de main là, au lieu de me regarder. » Son ton était agressif, comme d’habitude et la politesse n’était pas du tout au rendez-vous.



What can I say,
I'm stepping out of line.
Khan Reo
Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Jeu 13 Mai - 21:26
heavy cross
Les étoiles.
Ce sont pour elles que Reo a veillé si tard dans la nuit cette fois-ci. Il paraîtrait qu’on aurait pu apercevoir une constellation spéciale, symbolisant la paix. Malheureusement, les prunelles scrutant les cieux depuis de longues heures, c’est seulement le froid qu’il a pu rencontrer. Malgré les douces chaleurs en journée, les nuits restent fraîches et Reo sent ses doigts engourdis quand il range ses affaires dans son sac. Ce ne sera pas pour ce soir. Un bâillement manque de lui décrocher la mâchoire tandis qu’il termine de plier bagage du parc dans lequel il s’est installé un peu plus tôt. Les nuages ont été de la partie, cachant la vue splendide que le ciel aurait dû promettre. Ce sera pour une autre fois.
Alors qu’il frictionne sa chevelure brune, relevant ensuite sa capuche sur celle-ci, ses pas se dirigent vers le dortoir de l’université. Les récents événements ont opéré pas mal de changements mais il est plutôt ravi de pouvoir faire la rencontre de nouvelles personnes. Loin d’être sauvage, Reo est du genre à se nourrir du savoir des autres, sa douce curiosité toujours au rendez-vous. Une main dans une poche tandis que l’autre pianote un instant sur son téléphone portable, il ne peut se demander ce qu’a fait Selyan de sa soirée – comme à chaque fois qu’ils n’en passent pas ensemble. Il a voulu l’inviter à venir observer les étoiles avec lui, puis s’est ravisé. Dans un sens, ce n’est pas plus mal car ils n’auraient rien vu de plus.
Son soupir s’abandonne à sa suite alors qu’un bruit retentit de l’autre côté de la rue. Reo range son téléphone et fronce les sourcils en apercevant une jeune femme qui est tombée. Il se hâte de traverser pour la rejoindre à cette heure tardive. Il ne faudrait pas qu’il lui arrive quelque chose étant donné qu’elle se balade seule… et visiblement pas dans un état très sobre. Elle empeste l’alcool à plein nez quand Reo veut se pencher près d’elle, retenant une grimace car cela lui soulève un peu l’estomac. Tout se passe rapidement et elle l’apostrophe aussitôt, lui demandant de l’aider d’un ton peu agréable. « Je vais t’aider, mais tu aurais peut-être dû commencer par faire attention à ce que tu as bu, tu ne crois pas ? » Le garçon a beau être sensible, quand il se sent agressé, il n’est pas du genre à se laisser faire. Même par une demoiselle bourrée. Néanmoins, il ne lui en tient pas trop rigueur et se permet de passer un bras autour de sa taille pour l’aider à mettre un pied devant l’autre sans tomber. « Est-ce que ça va, ton visage ? Il y a une pharmacie encore ouverte pas très loin. » Songeant à sa nuit de sommeil perdue, autant mettre le reste des heures qu’il lui reste au profit des autres.

Codage par Libella - @ma bok hee

Spoiler:
 


f a n t a s i a
The oasis I’ve been looking for, I like how you’re so clear I’ll run to you with no limit I can’t stop going to you I’m courageously telling you how I feel.
Ma Bok Hee
Ma Bok Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Sam 15 Mai - 12:49
La douleur était moindre car l’alcool aidait à ne plus rien sentir. Pourtant, la jeune demoiselle pouvait certainement sentir contre sa joue quelques picotements. Elle n’allait pas apprécier se regarder dans un miroir lorsqu’elle se réveillerait le lendemain et si elle avait encore un brin de lucidité en elle, elle espérerait que cette égratignure se trouverait sur la partie droite de son visage, car elle ne la verrait que via un miroir. Cependant, c’était presque prise d’un réflexe qu’elle posa la main sur son œil du même côté. Comme un traumatisme qui revenait depuis qu’elle avait perdu la vue. De son œil gauche, elle comprenait la silhouette d’un garçon qui était venu l’aider. Néanmoins, Bokhee n’était pas une gentille et elle ne savait s’exprimer autrement que par l’agressivité. Surtout lorsqu’elle sentit les mains de l’inconnu sur son corps pour la relevait. Elle se braqua aussitôt. Pour une jeune femme qui faisait des vidéos pornographiques sur des sites internet, elle semblait bien mal à l’aise d’être si proche d’un homme. « T’es qui pour me dire quoi faire. » Ce garçon n’était pas son père et ne pouvait donc pas lui dire de faire attention à l’alcool. Surtout que, même son père n’était pas là pour le lui dire. C’était peut-être un espoir de la gamine qu’elle était encore, celui d’être assez en danger pour se réveiller un beau matin, dans un lit d’hôpital avec ses deux parents devant le lit. Au moins, elle le verrait, au moins ils oseraient poser un regard sur leur fille. Au moins, il la verrait autrement qu’une simple héritière qu’il faut entretenir, mais de loin.

« Une pharmacie, pour quoi faire. » Encore toujours plus stupide qu’elle en donnait l’air, elle savait que si elle ne soignait pas ces égratignures, celles-ci allaient laisser une trace. Elle le regretterait, bien qu’elle pouvait toujours aussi facilement recourir à la chirurgie esthétique pour effacer la moindre imperfection. Elle gardait pourtant toujours cette cicatrice au niveau de son œil droit. Très peu visible mais toujours présente quand même. « Tu fais quoi de ta soirée en plus. C’est l’heure de la fête, on s’en fout du reste. » Malgré la chute, elle restait d’humeur à s’amuser mais s’amuser pour Bokhee finissait très souvent dans une soirée au commissariat. Elle garda le bras autour de sa taille puis emmena le garçon après elle. Entre l’alcool et sa chute, la jeune femme ne marchait plus très droit. Elle fit demi-tour, pour retourner dans le lieu où elle s’était mise dans cet état. « Si t’es sage, je te paie un verre, alors viens. »



What can I say,
I'm stepping out of line.
Khan Reo
Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Dim 16 Mai - 16:41
heavy cross
Reo n’est pas dupe et sent le corps de la demoiselle se raidir à son contact. Néanmoins, il n’est pas là pour profiter d’elle et il l’a surtout bien vu tomber par terre un instant plus tôt. Il redoute que s’il la lâche maintenant ça ne soit encore plus catastrophique pour elle. Alors il se contente d’abandonner un soupir à ses propos. Les personnes ivres ont souvent des comportements peu agréables… et il a bien compris qu’il allait devoir faire avec s’il veut la ramener entière chez elle. « Quelqu’un qui ne te veut pas de mal, alors tiens-toi un peu tranquille. » Ses propres paroles sont franches. Reo aurait très bien pu appeler la police en signalant quelqu’un sur la voie en état d’ébriété et elle aurait probablement terminé au poste de police. « Pour te soigner, la pharmacie. Tu as la joue un peu égratignée. » Il la voit grâce aux lueurs des lampadaires qui les éclairent sur ces trottoirs déserts. Lui-même apprécie d’être présentable peu importe à qui il s’adresse et en voyant la tenue de soirée de la jeune femme, il a bien l’impression qu’elle sait prendre soin d’elle. Et qui sait si elle ne serait pas capable, aussi, de lui reprocher de ne pas l’avoir soigné ? Décidément, Reo vient de s’engager dans une histoire dont il ignore l’issue possible.
« J’étais sorti pour voir une constellation particulière. » Son ton est parfaitement calme. « J’étudie les étoiles, mais ce soir, je n’en ai pas vu beaucoup. » Par contre, il peut comparer son interlocutrice à une météorite tombée du ciel. Aussi enflammée et explosive qu’elles ; de premier abord. Cela lui tire un léger sourire, astrophysicien parfois un peu étourdi dans ses songes, avant qu’il ne revienne sur la terre ferme. « Qu-quoi ? Non, je n’ai pas envie d’un verre. » Reo se stoppe sur-le-champ, bloquant plus ou moins l’inconnue avec lui de son bras toujours autour d’elle. « D’abord on va à la pharmacie et ensuite je te ramène. Désolé, mais je n’ai pas envie de te laisser le choix. » Ils ont beau être de parfaits inconnus, la détresse de la fille est palpable. Pourquoi, sinon, aurait-elle autant bu sans se faire raccompagner ? N’a-t-elle pas un petit ami, ou des amis cléments ? Bien sûr, il arrive aussi à Reo à faire la fête jusqu’au bout de la nuit, mais il ne s’est jamais retrouvé à déambuler ainsi dans les rues de la ville.
Il la refait alors pivoter dans l’autre sens. Hors de question de retourner à la boîte de nuit. Il lui a dit quelque chose et il va s’y tenir. Lui est sobre et en parfaite possession de ses moyens à l'inverse d'elle.


Codage par Libella - @ma bok hee


f a n t a s i a
The oasis I’ve been looking for, I like how you’re so clear I’ll run to you with no limit I can’t stop going to you I’m courageously telling you how I feel.
Ma Bok Hee
Ma Bok Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Mar 18 Mai - 20:22
Même ses propres parents ne lui avaient jamais donné d’ordre. Pas qu’ils étaient présents pour le faire, mais Bokhee partait de ce principe. Personne ne pouvait lui dire ce qu’elle pouvait ou ne pas faire. Personne n’avait ce pouvoir sur elle alors qu’elle se pensait toute puissante. Libre d’une autorité parentale, libre d’une image à donner, libre d’être elle-même. Mais l’était-elle seulement. Toute sa vie était finalement basée sur l’envie de faire se retourner ses géniteurs, qu’ils la regardent enfin, qu’ils prennent conscience de son existence autrement que par les chiffres et le titre d’héritière. Elle n’appréciait pas la présence du garçon à ses côtés. Qui était-il pour lui dire qu’ils devaient aller à la pharmacie. Elle voulait continuer de s’amuser, elle voulait retourner dans cette boite de nuit et boire et danser jusqu’à ce qu’elle ne puisse même plus prononcer son nom. « On s’en fout de ma joue, je la vois pas. » Son ton était sec, un poil agacé alors qu’elle frottait la plaie non stop. Les picotements la démangeaient et elle n’avait pas conscience qu’elle aggravait la possibilité d’une cicatrice en continuant ainsi. Néanmoins, l’heure était encore à la fête. Bokhee avait innocemment demandé ce que le garçon faisait de sa soirée, sans attendre une telle réponse. Elle soupira, déjà fatiguée de la présence qui ne voulait pas la lâcher. « C’est chiant les étoiles, il se passe rien. Viens on va boire. Je t’en montrerai d’autres d’étoiles. » Pourtant, au fond, il lui était arrivé parfois de se poser sur le toit de son ancien appartement pour les observer. C’était passionnant et une source d’inspiration pour sa photographie et ses peintures. « T’es con. C’est pas à Séoul qu’on les voit le mieux. »  L’art ne lui allait pas lui avait-on dit un jour alors elle se gardait de dévoiler cette passion aux autres. De toute manière, elle était née pour étudier le marketing et un jour travailler dans l’entreprise de ses parents.

Elle l’emmenait dans ce lieu où elle buvait encore quelques minutes plus tôt mais fut stoppée net. L’inconnu ne semblait pas vouloir la suivre et l’agacement ne cessait d’augmenter. « On s’en fout, tu m’accompagnes et je bois. » Il n’était pas de cet avis et tentait déjà de la faire changer de direction. Elle ne voulait pas aller à cette pharmacie, elle ne voulait pas être soignée ou prise en charge. Elle voulait simplement s’amuser et goûter à sa liberté. Qui était ce garçon d’abord, un parfait inconnu. « Lâche-moi. » Dit-elle d’abord calmement. Il était encore trop tôt pour créer un scandale en pleine rue et bien qu’elle était habituée, Bokhee n’avait pas réellement l’envie de finir au commissariat de nouveau. Elle repoussa le garçon avec sa main contre sa joue avant de se libérer de son emprise. Seulement, au moment où elle faisait demi-tour, elle n’avait pas vu le panneau électrique qui se trouvait derrière eux. C’était son angle mort, celui qu’elle ne pouvait voir même les yeux ouverts, même complètement sobre. « Putain ! » Cria-t-elle alors que la douleur circulait déjà dans son épaule jusqu’au bout des doigts. « C’est de ta faute ça ! » Décidément, il lui fallait un nouveau verre.



What can I say,
I'm stepping out of line.
Khan Reo
Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Ven 21 Mai - 21:55
heavy cross
Reo a toujours été l’enfant qui reste près du bord. Non pas à analyser, mais plutôt à rêvasser. A espérer un jour que les choses puissent être différentes sans trop savoir si cela pourrait être meilleur ou non. Parce que la différence n’est pas toujours aisée à supporter. Il le sait bien. Alors aujourd’hui, face à cette demoiselle saoule, il a mis les deux pieds dans l’eau, comme pour tenter de la sortir de la noyade alors que lui-même ne sait pas nager. Elle geint et se plaint sans arrêt de ce qu’il peut lui dire ou essayer de faire, mais Reo est plus costaud que ça. Dans le fond, il sait qu’il n’a pas pu sauver sa moitié, sa jumelle si précieuse, alors peut-être qu’il tente de le faire avec les autres personnes ? Il n’en sait rien. Il préfère ne pas y songer dans l’immédiat. « Tu dis ça parce que tu es bourrée, mais demain quand tu verras ton visage abîmé tu seras déçue de ton comportement. » La franchise n’a jamais fait de mal à quiconque ; du moins, pas sur le long terme. Mais si elle refuse de se faire soigner, il n’aura pas la prétention suffisante pour lui faire penser le contraire.
Il hausse les épaules quand elle ajoute que les étoiles, ce n’est pas vraiment son centre d’intérêt. « C’est chiant parce que tu n’y connais pas grand-chose. » ça ne lui fait pas grand-chose, à Reo. C’est un point de vue comme un autre et surtout, un point de vue de quelqu’un qui n’a pas bu qu’un seul verre. Il abandonne un soupir, faisant de son mieux pour la soutenir et la ramener sur un chemin moins dangereux que celui de l’alcool. N’a-t-elle donc pas eu son compte ce soir-là ? Il refuse de boire, refuse de l’accompagner jusqu’à l’endroit où elle a consommé et cela ne lui plaît pas. Elle force contre lui et finit par le repousser pour zigzaguer de travers, à l’évidence, et tandis qu’il la voit s’éloigner de quelques pas, elle se remet à l’accuser. Sauf que ça ne prend pas. « Arrête de tout me mettre sur le dos, c’est toi qui as bu de trop ! » Il fronce les sourcils et plante son regard dans le sien en se rapprochant une nouvelle fois d’elle. « Ecoute, je veux juste m’assurer que tu vas bien. Si tu ne veux pas de mon aide… » Il passe une main dans ses cheveux en soupirant. « Je ne peux pas te forcer. »
Reo réfléchit quelques secondes en lui laissant le temps d’entendre ce qu’il vient de lui déclarer. « Je ne veux pas qu’on aille dans un bar, ou dans une boîte de nuit, mais on peut aller ailleurs si tu veux. » Il lui sourit doucement et rebondit sur ce qu’elle lui a dit tout à l’heure. « Je connais un endroit où on les voit bien, les étoiles, à Séoul. »


Codage par Libella - @ma bok hee


f a n t a s i a
The oasis I’ve been looking for, I like how you’re so clear I’ll run to you with no limit I can’t stop going to you I’m courageously telling you how I feel.
Ma Bok Hee
Ma Bok Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Lun 24 Mai - 17:29
Elle avait toujours été difficile. Bokhee était une fille qui avait grandi sans connaître le mot limites et le prouvait toujours plus. Elle les repoussait toujours plus, pour aller plus loin. Elle voulait voir jusqu’où elle pouvait aller avant de craquer, avant de se prendre un coup dur et de ne plus jamais se relever. Elle voulait retourner à ce bar, boire le verre de trop, celui qui la mettrait rapidement K.O. Peut-être ainsi elle finirait dans un taxi avec une adresse approximative de dortoir et finirait par s’écrouler sur les marches, devant la porte d’entrée. Ou sinon, elle resterait simplement dans la rue seule, à dormir dans un coin à l’abri des regards inquiets. Elle se fichait bien de son visage, elle se fichait bien des étoiles elle voulait simplement boire pour se mettre tellement mal qu’elle aurait une réelle excuse pour elle. « Qu’est-ce qu’il y a à connaître sur les étoiles. » Elle continuait de jouer le jeu, de faire semblant de ne pas être intéressée par ces étoiles. La sensibilité ne lui allait pas, on lui avait souvent dit et elle l’acceptait. Bokhee était la délinquante, la jeune femme sans cœur alors elle devait garder ce masque pour être tranquille.

Elle avait tenté de s’extirper de la prise du garçon mais l’alcool l’aidant beaucoup avec son œil aveugle, elle avait trébuché était s’était pris un poteau dans l’épaule. Énervée elle n’avait pas hésité de rejeter la faute sur le garçon mais ce dernier ne se laissait pas faire et lui répondit aussitôt. Sur son visage, son expression dévoilait clairement qu’elle n’avait pas l’habitude qu’on lui réponde ainsi, qu’elle était celle qui avait toujours le dernier mot. « J’ai pas trop bu, j’ai un œil aveugle petit con. » Bien qu’elle était handicapée, l’alcool restait le plus gros facteur de ses douleurs. Si elle allait regretter l’égratignure sur sa joue, elle regretterait encore plus le fait d’avoir dévoilé son handicap. Jamais elle ne l’avait dit à quelqu’un auparavant, même ses propres parents n’étaient pas au courant mais l’alcool déliait les langues. « Non tu peux pas me forcer et pourquoi m’aider même. » Ils ne se connaissaient pas et Bokhee n’avait pas l’habitude de la gentillesse gratuite des autres. Elle-même n’était pas une gentille fille et elle avait passé ses années dans la solitude, elle devait toujours se débrouiller seule. Alors c’était différent, agréablement différent mais elle était trop ivre pour s’en rendre compte. Finalement, elle se laissait faire, elle ne cherchait plus à fuir mais voulait toujours son alcool. « Quoi, tu bois pas ? Tu vas me dire que t’es puceau aussi ? » Jamais dans la finesse avec la jeune femme. « Vas-y, on va les voir tes étoiles, ça te calmera. » Ses mots n’avaient déjà plus aucun sens alors qu’elle sortait une cigarette de son paquet et l’alluma. Elle ne marchait pas droit, mais au moins elle marchait alors qu’elle évita de justesse un autre poteau. Une première inspiration sur le bâton de nicotine et elle sentit les effets de l’alcool s’intensifier, et peut-être la maladie qui arrivait derrière. « Achète moi une bière et je vais voir tes étoiles. » Elle s’arrêta alors et se retourna pour faire face au garçon (et aussi voir s’il était toujours là), utilisant toutes ses forces pour garder son équilibre.



What can I say,
I'm stepping out of line.
Khan Reo
Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Sam 29 Mai - 21:46
heavy cross
Il sait bien, Reo, que les étoiles ne passionnent pas tout le monde. D’ailleurs, il fait probablement parti des rares personnes qui sont vraiment intéressées par les différents phénomènes qui peuplent le ciel au-dessus de leurs têtes. Mais n’est-ce pas un ravissement constant de tenter d’imaginer que ces points lumineux ne sont en réalité voués qu’à vivre quelques jours ? Certaines lueurs disparaissent si vite pour laisser leur place aux autres. Et ainsi de suite, sans le moindre encombre dans les cieux. Reo apprécie aussi beaucoup les changements climatiques qui signifient souvent quelque chose de plus profond derrière. « Il y a plein de choses à savoir sur les étoiles, mais je n’ai pas envie de révéler leurs secrets à une personne bourrée. » Qui ne sait plus quoi penser ni quoi faire pour ne pas s’étaler par terre. Alors Reo hausse les épaules et tâche de convaincre la demoiselle de ne pas retourner dans le bar d’où elle vient.
Elle se prend un poteau dans l’épaule, l’incriminant aussitôt de quelque chose qui ne dépend clairement pas de lui. Alors il se permet de rire un peu avant de ne pas se gêner. « Et moi j’ai une cheville brisée, mais ça n’est pas un prétexte pour insulter tout le monde. » A bon entendeur. Mais il déclare cette confession alors qu’il n’en parle jamais à personne. Il glisse une main dans ses cheveux, relevant les prunelles vers le ciel nocturne, comme pour se donner davantage de courage. Qu’est-ce qui lui prend de dire ça à cette jeune femme ? Probablement parce qu’elle aura tout oublier demain, et tant pis. « Je t’aide parce que j’en ai envie, il n’y a rien d’autre à comprendre là-dedans et puisque ça semble t’intéresser, je ne suis pas puceau. Toi, tu l'es ? » Nouveau haussement d’épaules lorsqu’il remet en place son sac.
Et, finalement, l’idée de partir voir les étoiles semblent avoir fait son chemin dans l’esprit brumeux de l’interlocutrice. Reo n’a pas relevé le fait qu’elle ait perdu la vue d’un œil car il songe que ce n’est pas quelque chose qui doit peser dans n’importe quelle balance. C’est un fait qu’elle lui a énoncé, tout comme lui a avoué pour sa cheville. Rêves brisés à peine ont-ils existé et la nostalgie semble traverser son visage quelques secondes. Ils reprennent le chemin, en sens inverse, pour se diriger vers un lieu bien connu de Reo. Elle continue de tanguer à ses côtés, extirpant une cigarette pour la glisser à ses lèvres abîmées. « Non, pas de bière. Sinon ça ne sert à rien d’aller voir les étoiles. J’ai déjà des doutes sur le fait que tu puisses les apprécier dans ton état actuel. » Il esquisse un nouveau sourire qui se veut à la fois amusé et réconfortant.
Accélérant l’allure, il revient près de la jeune femme. « Je m’appelle Reo. » Identité dévoilée tandis qu’ils traversent à un passage piéton. « Pourquoi est-ce que tu es seule ce soir ? » Tant pis si elle l’envoie encore sur les roses. Du moment qu’elle continue de le suivre, ce n’est pas bien grave si elle ne répond pas à ses questions. Au moins, elle prend l’air et décuve un peu.


Codage par Libella - @ma bok hee


f a n t a s i a
The oasis I’ve been looking for, I like how you’re so clear I’ll run to you with no limit I can’t stop going to you I’m courageously telling you how I feel.
Ma Bok Hee
Ma Bok Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Sujet: Re: (reo) Heavy Cross (reo) Heavy Cross Empty Jeu 3 Juin - 20:55
L’idée d’aller voir les étoiles était étrangement la bienvenue chez la demoiselle bien qu’elle préférait dire le contraire. Ce n’était jamais très simple de tenir une conversation complète avec la coréenne et son caractère difficile. Elle cherchait toujours à obtenir le dernier mot, à toujours se montrer au-dessus des autres, toujours avec cette expression hautaine bien à elle. Elle savait qu’elle l’était, par la notoriété de sa famille, par le fait qu’elle n’avait peur de rien. Elle se sentait puissante et inarrêtable. Pourtant, ce garçon avait réussi à la faire changer d’avis. Sans un instant d’hésitation, il lui avait soufflé de ne pas retourner à ce bar, sans hésitation il l’avait guidé jusqu’à la convaincre d’aller voir ces maudites étoiles. Certes, elle continuait de discutailler, mais c’était plus pour la forme que le fond. « Toi, t’es pas puceau... » Son regard s’attarda un instant, allant de haut en bas sur la silhouette du garçon avant de se détourner en haussant les sourcils. « D’accord. » clairement, elle ne le croyait pas. Pourtant, elle était la pire personne placée pour faire le moindre commentaire là-dessus. Elle-même n’avait jamais eu de relation avec une autre personne bien que son compte OnlyFan semblait dire tout le contraire. Elle donnait l’impression d’avoir de l’expérience, d’être une femme mûre malgré son jeune âge et pourtant tout était toujours en solo. Jamais elle n’avait laissé personne la toucher. Ou alors certains avaient tenté mais s’étaient retrouvés bien rapidement à terre avec le nez cassé.

Finalement, ils semblaient prendre la direction pour aller observer ces fameuses étoiles. Les yeux de la jeune femme étaient vides, un mélange entre la fatigue qu’elle ressentait et l’alcool dans son corps qui lui faisait perdre tous ses moyens, réflexes et cohérence. « Quoi, tu vas me dire t’as jamais bu de bières sous les étoiles. » Elle se plaignait encore, mais elle n’avait jamais fini. Car si elle ne disait plus rien, que pouvait-elle bien faire d’autre ? Ce garçon avait bien du courage pour la supporter autant et, quiconque avait conscience de la situation, pouvait totalement comprendre s’il décidait de simplement l’abandonner dans la rue, vouée à son propre sort qu’elle s’était elle-même infligée. « Allez, juste une bière, t’as même pas à la boire. » Elle pouvait payer aussi, ce n’était pas l’argent qui lui manquait.

Le garçon se présenta enfin, bien que dans son état, Bokhee ne s’était pas rendue compte qu’il était toujours un visage sans nom pour elle. « Reo ? Il est chelou ton nom. » Lâcha-t-elle comme une pensée non contrôlée. « Bof, c’est toujours mieux que Bokhee. » Pour une raison qui lui était encore inconnue, la jeune femme n’avait jamais aimé son prénom. Elle dirait que c’était parce qu’il s’agissait de deux syllabes que ses parents lui avaient attribuées, cependant c’était aussi une chose qu’elle chérissait car la seule qui la liait à ses géniteurs. « Bokhee, c’est moi. » Elle possédait toujours ce ton condescendant néanmoins. « Tu poses beaucoup de questions je trouve. » Elle le regardait en coin, alors qu’elle fit un pas en arrière pour tenter de mettre de la distance entre eux, presque méfiante. « Je te plais c’est ça ? C’est pour ça que tu m’aides ? C’est bien connu que les hommes ne font jamais rien gratuitement. » Même si elle n’avait jamais eu de relation dans sa vie, elle savait ce que désirait les hommes car elle vendait du contenu pour les satisfaire. Elle voyait presque tous les jours les déchets qu’ils étaient et à quel point ils pouvaient-être manipulables. « Je suis seule car je le suis. Maintenant paie-moi une bière. »



What can I say,
I'm stepping out of line.
Khan Reo
Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
heavy cross
A l’évidence, elle ne semble pas le croire lorsque Reo déclare ne pas être puceau, comme elle le dit si bien. Son regard en dit plus long qu’elle ne le pense quand elle le détaille de la tête aux pieds, mais qu’importe. Elle est complètement bourrée et les ébats sexuels de Reo n’ont rien à faire dans une pareille conversation. Alors il se contente de hausser les épaules en enfonçant les mains dans ses poches pour reprendre la marche. « Sois libre de croire ce que tu veux, ce n’est pas un problème pour moi. » La liberté de penser est une chose importante pour laquelle il serait prêt à se battre alors il ne va certainement pas faire des pieds et des mains pour lui ancrer dans la tête que non, il n’est pas puceau.
Le plus important, en cet instant, est qu’elle vient d’accepter de venir voir les étoiles avec lui. Sourire victorieux qui s’affiche sur ses lippes quand il l’entraîne, à son allure de guingois, vers l’endroit qu’il désire partager avec elle. Peut-être qu’ils n’auront tous les deux rien perdus à cette rencontre étonnante, dans le fond. Elle, saoule, et lui, fervent admirateur des cieux ; des deux, sans doute, d’un point de vue extérieur, on pourrait se demander lequel est le plus dérangé. « Je préfère être sobre pour observer les étoiles. Sinon elles se dédoublent et faussent tous mes calculs. » Simple constat car il a déjà fait l’expérience évidente comme tout étudiant de consommer de l’alcool sous un tapis d’étoiles. Il n’en tire qu’un mince souvenir, pas tellement agréable. Comme elle l’aura deviné, Reo ne désire pas retenter cette nuit-là.
Le jeune homme finit par se présenter, songeant qu’il aurait peut-être du le faire plus tôt mais qu’il n’en a pas vraiment eu l’occasion non plus. « Pas plus bizarre que Bokhee. » Il rit avant d’ajouter : « Je suis moitié Japonais. » Qui explique le prénom court et efficace que ses parents lui ont attribué à sa naissance. Prénom double qui aurait dû résonner plus longtemps au creux de nombreuses oreilles. Son cœur se trouble mais il n’en laissera rien transparaître. Encore moins à cette demoiselle qui le surprend en faisant un pas en arrière, paroles abandonnées qui font hausser un sourcil à l’étudiant. Est-ce qu’elle lui plaisait ? Son rire surgit dans la nuit avant qu’il ne secoue le visage. « Je suis gay, les femmes sont bien les dernières à m’intéresser. Pourquoi, moi, je te plais ? » Orientation qu’il n’a aucun mal à avouer lorsque ses désirs ne sont tournés que vers un seul et même nom.
« Et non, pas de bière, je te l’ai déjà dit. » Mots qu’il appuie à chaque syllabe pour qu’elle l’entende parfaitement et l’intègre dans son esprit tandis qu’il plante son regard dans le sien. « Tu veux toujours me suivre ou pas ? Là où nous allons, tu n’auras pas besoin d’alcool pour avoir la tête qui va tourner, crois-moi. » Il se retourne, jetant un bref coup d’œil en arrière alors qu’ils atterrissent devant le planétarium de la ville. Reo extirpe un pass de son sac, sourire greffé sur les lèvres. « Voilà les avantages d’être étudiant en astrophysique. Alors, tu viens ? » Et il ne l’attend pas vraiment pour s’engouffrer dans le bâtiment plongé dans l’obscurité.


Codage par Libella - @ma bok hee


f a n t a s i a
The oasis I’ve been looking for, I like how you’re so clear I’ll run to you with no limit I can’t stop going to you I’m courageously telling you how I feel.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Au soleil, s'exposer un peu plus au soleil~
L’été n’est pas encore là mais il approche à grands pas ! Cela se ressent avec les températures qui augmentent et le soleil présent toute la journée. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! On profite alors des belles terrasses pour siroter un petit cocktail (ou deux, mais attention à l’abus de l’alcool. Il n’y a pas que le soleil qui tape sur la tête mouahahah) et voir ses amis. Les vacances approchent et les étudiants trépignent d’impatience. Mais avant ça, il faut s’occuper des élections des présidents de chaque fraternité. Eh oui, maintenant, il vous faut trouver vos représentants ! Alors, qui osera se lancer ? (≧▽≦)
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum