sombre
Le Deal du moment : -41%
Veilleuse Xiaomi Motion Activated Night Light 2
Voir le deal
8.86 €


my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡)

Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Gong Na Young
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON HEE JIN (LOONA).
Crédits : KELLY.
Messages : 269
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t22903-gong-na-young-fly-highhttp://www.shaketheworld.net/t22944-gong-na-younghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#962994
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 5 Aoû - 12:52
Citer EditerSupprimer
my jacket, no maybe yours
Les souvenirs de ce jour refaisaient surface après qu’il lui ai mentionné le fait que c’était sa veste, lui coupant la respiration. Nayoung n’était pas bien. Elle sentait la crise venir tandis que son rythme cardiaque augmentait et sa respiration se saccadait. Ce n’était pas bon pour elle. Elle allait encore une fois se donner en spectacle devant tout le monde. La jeune femme tenta donc d’intérioriser, de ne pas se laisser aller dans les couloirs, au milieu de tous les élèves. L’inconnu sembla le sentir parce qu’il l’amena dans une pièce à l’écart. Nayoung se crispa légèrement en sentant son contact mais lui en fut reconnaissante. Elle se laissa asseoir sur la chaise et remonta ses genoux à son menton, cachant son visage dans la capuche bien trop grande de sa veste. Elle tentait encore une fois de ne pas laisser exploser sa crise d’angoisse. Ce n’était pas beau à voir quand elle le faisait. Elle entendit de loin la voix du jeune homme et releva le regard vers lui, plantant son regard embué sur lui. La gymnaste ne pleurait pas, elle gardait tout en elle. Il était sincère, elle pouvait le voir. Cependant, même s’il n’avait pas fait exprès, les souvenirs revenaient par vague. Son impuissance face à son ex et ses amis. Ses appels à l’aide, ses supplications pour qu’ils la laissent tranquille. Tout lui revenait plus clair que jamais et elle n’aimait pas vraiment que ça arrive. Nayoung déglutit en le voyant avancer vers elle, son corps se tendant directement. Seulement, c’était bien le seul ce soir-là qui ne lui avait pas fait de mal. Au contraire, il l’avait aidé et l’avait même amené à l’hôpital. Elle n’avait donc rien à craindre de lui. Ses yeux le fixèrent tandis qu’il se mit à sa hauteur, l’observant sûrement pour savoir si ça allait lui donner une réaction plus violente. La jeune femme se mordit la lèvre avant de détourner le regard, sursautant en le sentant la toucher. D’ordinaire, elle aurait sûrement enlevé sa main comme si on l’avait brûlé. Là, elle le laissa faire et hocha doucement la tête à ses mots. Elle n’avait rien à craindre avec lui ? Elle reporta son attention vers lui et mordit un peu plus fort dans sa lèvre avant de sortir sa main de sous la sienne. Elle leva les bras, lui demandant un câlin pour la calmer, comme il l’avait fait ce soir-là.

Lim Kee Ho
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Lim Kee Ho
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Ju Hak Nyeon (THE BOYZ)
Messages : 300
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24518-lim-kee-ho-drunk-dazedhttp://www.shaketheworld.net/t24527-lim-kee-ho#990752http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Ven 13 Aoû - 18:20
Citer EditerSupprimer

My jacket, no maybe yours

gong na young & lim kee ho #keeyoung
Kee Ho ne s’était pas attendu à une telle réaction. Il avait bien évidemment conscience que ça lui ferait remonter de mauvais souvenirs de savoir qu’il était celui qui l’avait sauvé ce jour-là mais pas qu’elle revivrait la scène. Le koryo l’attrapa par le poignet avec délicatesse et l’entraîna avec lui dans une salle vide. Il se doutait qu’elle ne souhaitait pas faire une crise devant tout le monde, d’avoir tous les yeux braqués sur elle. De quoi l’angoisser encore plus ou peut-être qu’être seule avec lui provoquerait une plus grosse crise. Il n’en savait fichtrement rien, il était complètement perdu face à l’étudiante. Il ne savait absolument pas comment agir, quoi faire pour l’aider. Il faisait comme son instinct lui disait. Kee Ho s’excusa de lui faire revivre ça, ce n’était tellement pas voulu… Il s’en voulait et se maudissait, s’insultant mentalement d’idiot. Qu’avait-il cru ? Que ça serait oublié et enterré ? Pas du tout. Il lui faisait revivre l’enfer et il le comprit d’autant plus quand elle le regarda, les yeux embués. Idiot. Un sombre idiot. Voilà ce qu’il était, rien de plus. Kee Ho se pinça les lèvres, s’avançant lentement vers la jeune femme. Il ne voulait pas accentuer sa crise alors il prenait des précautions, y allant en douceur. Il s’arrêta devant elle, s’accroupissant et patienta, attendant une quelconque réaction. Pouvait-il encore avancer ou au contraire, devait-il reculer et la laisser respirer ? Il la regarda et ne remarqua pas de grands changements. Ce n’était pas mieux mais ce n’était pas pire… Alors, Kee Ho posa délicatement sa main sur la sienne, à deux doigts de la retirer en la voyant sursauter. Mais elle ne retira pas ses doigts et il put serrer un peu plus les siens, lui montrant son soutien. Le jeune homme lui assura qu’elle ne craignait rien, que rien ne lui arriverait. Il était là, comme ce jour-là. Il était intervenu et interviendrait. Toujours. Le koryo la laissa retirer sa main, et ne dit rien, la regardant simplement, ne sachant que faire pour l’aider. Puis, elle leva les bras vers lui, signe qu’elle réclamait un câlin. Kee Ho termina sur les genoux et enlaça l’étudiante, ses bras l’entourant et la serrant doucement contre lui, comme ce jour-là. « Tout va bien… » Murmura-t-il à plusieurs reprises, sa main caressant ses cheveux tandis que l’autre tapotait son dos. Elle était en sécurité. Il ne laisserait personne la toucher, lui faire du mal. « Personne te fera de mal. Je laisserais personne faire. » Lui dit-il, la gardant toujours entre ses bras protecteurs. Elle pouvait y rester autant de temps qu’elle le voulait.@gong na young

________________________________

That light burned me

≈ i followed the light in the dark

Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Gong Na Young
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON HEE JIN (LOONA).
Crédits : KELLY.
Messages : 269
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t22903-gong-na-young-fly-highhttp://www.shaketheworld.net/t22944-gong-na-younghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#962994
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Dim 3 Oct - 14:00
Citer EditerSupprimer
my jacket, no maybe yours
À la mention de sa veste, Nayoung ne put s’empêcher de revivre les événements. L’effroi s’empara d'elle et elle tenta de freiner ce qui semblait être une crise d’angoisse. Elle chercha même un endroit où se poser pour ne pas se donner en spectacle devant tout le monde. Seulement, il n’y avait aucun endroit à proximité. Silencieusement, elle lança un appel à l’aide et il fut entendu d’une certaine manière. La jeune femme se figea au contact de l’inconnu mais le laissa faire. Il l’amena ailleurs et elle lui en était reconnaissante, plus qu’elle ne pourrait le formuler. Il l’assit sur une chaise et ramena la capuche sur sa tête. Ainsi, Nayoung se sentait protégée même si ce n’était qu’une illusion. Elle continua d’essayer de supprimer cette angoisse qu’elle sentait monter en elle et qui lui coupait la respiration. La gymnaste savait qu’elle ne pourrait pas le faire seule et sans aide. Le jeune homme du le comprendre parce qu’il se baissa à sa hauteur et planta son regard dans le sien. Nayoung n’esquissa aucun mouvement de retrait quand il lui prit la main, sursautant simplement à son toucher. Elle n’avait rien à craindre de lui. Du moins, le pensait-elle. Il l’avait aidé quand son petit ami s’en prenait à elle. Il n’avait aucune raison de lui faire du mal maintenant. Elle espérait que ce soit le cas. Cependant, pour calmer la tornade qui grondait en elle, elle avait besoin de bien plus qu’une simple main. Nayoung ressentait le besoin et l’envie d’un contact plus complet. Elle leva alors les bras vers lui pour quémander un câlin, toujours en silence. Il comprit ce qu’elle demandait parce qu’il se retrouva bien vite à genoux devant elle l’enlaçant. Elle frissonna légèrement en le sentant, luttant contre l’envie de le repousser et sentit son cœur se gonfler en entendant ses mots. Tout allait bien, il ne laisserait personne lui faire du mal. Pouvait-elle le croire ? Elle n’en était pas certaine, mais elle avait tellement envie d’y croire. Ses paroles lui firent un bien fou et sans même s’y attendre, elle se laissa aller contre lui, pleurant à chaudes larmes, son corps secoué par les sanglots qu’elle laissait échapper. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas pleuré contre quelqu’un et le jeune homme était le premier inconnu avec qui elle parvenait à faire tomber sa carapace. Etait-ce parce qu’il était celui qui l’avait aidé à ce moment-là ? Sûrement. Nayoung le serra contre elle, se calmant petit à petit. Elle ne sait pas combien de temps elle resta dans ses bras mais elle finit par relâcher son étreinte, se reculant doucement pour essuyer ses yeux humides. Elle l’observa quelques secondes, laissant son regard se promener sur ce visage qu’elle avait oublié. Il était beau cet inconnu. Mais elle avait besoin de le remercier pour ce qu’il avait fait. Alors, elle attrapa son téléphone et inscrivit quelques mots dessus. « Merci… Pour aujourd’hui comme pour cette fois-là. Si tu n’étais pas intervenu, je n’ose pas imaginer ce qui serait arrivé… Merci encore… Et je m’appelle Nayoung, Gong Nayoung. Et toi ? » Maintenant elle souhaitait aussi apprendre son prénom.


Lim Kee Ho
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Lim Kee Ho
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Ju Hak Nyeon (THE BOYZ)
Messages : 300
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24518-lim-kee-ho-drunk-dazedhttp://www.shaketheworld.net/t24527-lim-kee-ho#990752http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Sam 16 Oct - 11:49
Citer EditerSupprimer

My jacket, no maybe yours

gong na young & lim kee ho #keeyoung
Kee Ho se sentait mal de la mettre dans un tel état et ça, seulement en ayant mentionné sa veste… Elle revivait ce fameux jour, cet horrible moment qui aurait pu se terminer vraiment mal s’il n’était pas intervenu. Alors, comme pour se faire pardonner et surtout parce qu’il s’inquiétait pour elle, le koryo l’emmena dans une salle vide, loin de tous. Personne ne pouvait la voir, simplement lui. Il l’aida à s’asseoir et s’éloigna, la laissant respirer, n’osant pas la toucher, ne sachant que dire, que faire. Quel abruti il avait été… à quoi avait-il pensé en parlant de sa veste ?! Bien évidemment qu’elle allait repenser à cette soirée… Idiot. Kee Ho s’en voulait vraiment. Il la regarda, désolé, se mordant la lèvre tout en réfléchissant à quoi faire pour l’aider. Il la laissa tranquille quelques instants avant de se décider à s’approcher. Son état ne semblait pas s’améliorer… Il devait tenter quelque chose, l’aider. Kee Ho s’accroupit près d’elle, son regard trouva le sien et il lui adressa un sourire rassurant et surtout désolé. Désolé de lui faire revivre ce traumatisme… Le jeune homme osa prendre sa main, la serrant doucement parce qu’elle ne la retirait pas. Elle le laissait la toucher et il resta là, près d’elle, à ne rien faire de plus, juste à tenter de la rassurer. L’étudiante finit par tendre ses bras vers lui et si Kee Ho fut d’abord étonné par cette demande, il n’hésita pas. Le koryo se mit sur ses genoux, devant elle, et l’enlaça. Il la serra doucement contre lui, ses bras entourant ce petit corps qui, rapidement, fut secoué par des sanglots. L’étudiant en mathématiques continua de lui dire que tout allait bien, que personne ne pourrait lui faire de mal. Il ne laisserait personne la toucher. Il la garda contre lui, le temps qu’il lui fallait pour se calmer, la laissant se serrer contre lui. Quand ses pleurs finirent par se tarir, l’inconnue se recula et Kee Ho en fit de même, se levant. Il épousseta rapidement ses genoux et releva les yeux vers l’étudiante qui lui tendait son téléphone. S’il avait été dans une autre situation, il se serait permis de blaguer sur le fait qu’elle était très directe pour obtenir son numéro de téléphone mais il s’abstint. Le koryo enfonça ses mains dans les poches de son pantalon et détourna le regard, un peu gêné qu’elle le remercie alors qu’elle s’était mise dans cet état par sa faute. « Me remercie pas pour aujourd’hui… C’est ma faute si tu t’es mise dans cet état… » Souffla-t-il, la regardant finalement. Ce n’était pas totalement vrai non plus. Ce n’était pas lui qui l’avait traumatisé de la sorte. Il n’avait fait que réveiller ses souvenirs mais c’était bien trop, et il s’en voulait. « Kee Ho. Lim Kee Ho. » Se présenta-t-il à sa suite. Maintenant, il pouvait mettre un prénom sur ce joli visage. « Je savais pas que t’étais étudiante ici. T’es en quelle année ? » Demanda-t-il, curieux d’en apprendre plus sur la demoiselle.@gong na young

________________________________

That light burned me

≈ i followed the light in the dark

Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Gong Na Young
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON HEE JIN (LOONA).
Crédits : KELLY.
Messages : 269
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t22903-gong-na-young-fly-highhttp://www.shaketheworld.net/t22944-gong-na-younghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#962994
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 10:50
Citer EditerSupprimer
my jacket, no maybe yours
La crise ne passait pas et Nayoung intériorisait tout. Elle avait appris à le faire pour éviter de se donner en spectacle et encore plus sur le campus. Alors, c’était ce qu’elle faisait tandis que ses jambes étaient ramenées contre elle et que son visage était caché dans ses genoux et la capuche de la veste, de sa veste. Elle n’aurait jamais pensé le revoir un jour et le choc lui avait fait cette réaction. Elle ne lui en voulait pas, au contraire. Dans un sens, elle était heureuse de savoir qui il était. C’était simplement que les souvenirs étaient encore bien trop frais dans son esprit et elle n’arrivait pas à se débarrasser de la sensation de leurs mains sur son corps. C’était idiot, elle le savait mais elle ne pouvait pas faire autrement. Elle sursauta même quand il la toucha alors que ce n’était que dans un but sain, pour la rassurer. Nayoung fit alors quelque chose qui était complètement différent de ce qu’elle aurait fait en temps normal, elle quémanda un câlin. Elle se souvenait de la chaleur de ses bras, des mots qu’il lui avait dit alors qu’elle tremblait de la tête aux pieds et qu’elle refusait de le lâcher tandis qu’il l’amenait à l’hôpital. Elle sentait qu’avec lui, elle pourrait se calmer plus facilement. Et ce fut le cas. Bien que ses pleurs se firent entendre, cela lui dit du bien et elle se calma dans ses bras. La jeune femme finit par se séparer de cette chaleur qui rassurait son coeur et écrivit quelques mots sur son téléphone avant de lui montrer. Il les lut et elle secoua la tête. Ce n’était pas sa faute. Il n’avait pas décidé de la mettre mal, il ne pouvait pas savoir. Elle se présenta et sourit légèrement en apprenant son prénom. Keeho c’était beau. Elle aimait beaucoup. Nayoung continua d’écrire sur son téléphone pour lui tendre à nouveau.« C’est pas grave pour aujourd’hui… Je suis contente que tu l’aies fait. Je ne me souvenais pas de toi et je n’ai jamais pu te remercier… J’aime beaucoup ton prénom. C’est joli. Et je suis étudiante en seconde année de staps. Je fais de la gymnastique. Et toi ? » Elle ne mentionna pas le fait qu’elle avait été une gymnaste de renom pendant quelques temps.


Lim Kee Ho
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Lim Kee Ho
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Ju Hak Nyeon (THE BOYZ)
Messages : 300
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24518-lim-kee-ho-drunk-dazedhttp://www.shaketheworld.net/t24527-lim-kee-ho#990752http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 11:04
Citer EditerSupprimer

My jacket, no maybe yours

gong na young & lim kee ho #keeyoung
Kee Ho ne s’était pas attendu à telle réaction quand il lui avait annoncé vouloir récupérer sa veste. Il n’avait jamais imaginé qu’il raviverait autant de souvenirs. Alors, bien évidemment qu’il s’en voulait… Il tenta de la rassurer, de calmer cette crise qu’elle avait. Il posa sa main, doucement, sans la brusquer, prêt à la retirer si elle le souhaitait. Il ne voulait en aucun cas la forcer à un contact, surtout pas après ce qu’elle avait vécu. Mais il lui avait semblé que ce soir-là, entre ses bras, elle s’était calmée… Le koryo la regarda, étonné quand elle ouvrit les bras vers lui. Il n’hésita pas une seconde et la prit dans ses bras, la serrant contre lui, comme il l’avait fait ce jour-là. Elle n’avait rien à craindre, il était là. Il ne manqua pas de lui dire, de la rassurer. Personne ne lui ferait de mal. Tant qu’il serait là, près d’elle, personne ne pourrait lui en faire. Kee Ho la garda contre lui, son cœur se serrant en l’entendant pleurer et la sentant secouée contre lui. Une fois calmée, elle se recula et le koryo en fit de même. Il se leva et posa son regard sur elle, avant de récupérer son téléphone pour lire les quelques mots tapés. Il le lui rendit, tout en lui répondant, lui demandant de ne pas le remercier car c’était sa faute si elle s’était mise dans cet état et puis, il se présenta pour la première fois. Il répondit à son sourire et lut les mots de nouveau écrits. « Si, ça l’est, quand même… » Dit-il, commentant les mots sur le téléphone. « C’est normal que tu te souviennes pas de moi… » Souffla-t-il, sa main passant nerveusement sur sa nuque. Elle devait l’associer à ce fameux soir et, clairement, il comprenait qu’elle ne veuille pas se souvenir et donc, se souvenir de lui. « J’sais pas s’il est vraiment joli mais, merci. » Répondit-il en levant les yeux un instant de l’écran avant de les reposer dessus. « Ah, moi… euh, je suis en maths. » Dit-il, se mordillant discrètement la lippe et lui tendant son téléphone. Il avait choisi ça par défaut. Il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire dans la vie et il avait été dans ce cursus là simplement parce qu’il était plutôt bon – excellent même – dans ce domaine. Son regard se posa sur elle, sur sa veste qu’elle portait. « Tu peux la garder, en fait. La veste. T’as l’air d’y tenir… Beaucoup plus que moi. » Dit-il en riant légèrement.@gong na young

________________________________

That light burned me

≈ i followed the light in the dark

Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Gong Na Young
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON HEE JIN (LOONA).
Crédits : KELLY.
Messages : 269
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t22903-gong-na-young-fly-highhttp://www.shaketheworld.net/t22944-gong-na-younghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#962994
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 11:49
Citer EditerSupprimer
my jacket, no maybe yours
La crise passée, Nayoung se sentait vide de toute énergie, comme si elle s’était écoulée par ses pleurs. Elle savait qu’il lui faudrait quelques minutes avant d’avoir la force de se relever, alors elle resta assise et calma un peu plus son cœur. Heureusement qu’il avait été là pour l’aider. Certes, sans lui, elle n’aurait pas eu à subir cette crise mais elles arrivaient parfois sans prévenir donc il ne devait pas s’en vouloir. Pourtant, ce fut le cas et elle ne put que secouer la tête à ses mots. Il ne devait pas s’en vouloir. Il n’avait pas fait exprès de lui rappeler ça et ce même si elle s’efforçait d’oublier ce moment de sa vie. Elle ne lui en voulait pas. Elle lui sourit timidement en lui tendant pour la deuxième fois son téléphone, alors qu’elle était encore incapable de parler. Ça rendait les conversations bizarres parce qu’un silence s’installait entre les gens avec qui elle communiquait le temps qu’elle écrivait, que ce soit sur son téléphone ou sur un papier. Elle secoua à nouveau la tête et mordilla dans sa lèvre. Elle ne put qu'acquiescer quand il reprit la parole. Elle n’avait pas souhaité se souvenir de son visage et en même temps, elle n’était même pas sûre de l’avoir réellement vu. Il faisait noir, elle était choquée par ce qu’elle venait de vivre Elle n’avait probablement aucun souvenir de lui à cause de ça. Nayoung fut surprise de voir que ses études ne semblaient pas autant l’enthousiasmer que les siennes. Comme s’il n’était là que parce qu’il lui fallait quelque chose. Elle récupéra son téléphone avec un sourire et se remit à écrire dessus. Tandis qu’elle tapait sur l’écran tactile, il reprit la parole et elle releva les yeux vers lui en rougissant. C’était vrai que cette veste lui tenait à cœur. Elle l’avait beaucoup aidé. Elle finit alors son téléphone pour lui tendre une nouvelle fois. « Vraiment ne t’en veux pas. Et c’est vrai que c’est normal. Mais j’aurai aimé te remercier. Maintenant c’est fait… Maths ? T’as pas l’air d’aimer… Tu fais ça parce que t’as pas eu le choix ? » C’était monnaie courante dans les familles asiatiques. Elle ne serait donc pas surprise que ce soit le cas. « Ta veste m’a beaucoup aidé. Je sais pas vraiment pourquoi, mais je me sens en sécurité avec… Tu vas pas poser de questions ? Sur le fait que je parle pas ? »

Lim Kee Ho
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Lim Kee Ho
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Ju Hak Nyeon (THE BOYZ)
Messages : 300
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24518-lim-kee-ho-drunk-dazedhttp://www.shaketheworld.net/t24527-lim-kee-ho#990752http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 12:33
Citer EditerSupprimer

My jacket, no maybe yours

gong na young & lim kee ho #keeyoung
Kee Ho s’en voulait vraiment de lui avoir fait revivre ce soir-là. Il savait que ce n’était pas sa faute, que ce n’était pas lui qui lui avait fait subir tout ça mais, elle l’associait à ce moment-là. Ce qui était plutôt normal, d’ailleurs, comme il était intervenu. Et qu’il ne l’avait jamais revu, jusqu’à aujourd’hui. Comment aurait-elle pu le voir autrement ? Penser à lui différemment ? Le garçon ne voulait pas qu’elle le remercie de l’avoir aidé, parce qu’il avait été la cause de sa crise. Le koryo se présenta et récupéra une seconde fois le téléphone tendu. C’était particulier de discuter comme ça mais il avait, malheureusement, une idée de la raison de son silence. Il répondit aux mots tapés sur l’écran. Qu’elle ne se souvienne pas de lui était normal. Il faisait parti d’un souvenir douloureux et puis, il n’était même pas certain qu’elle l’ait vraiment vu en fin de compte. Il lui révéla être en mathématiques mais, clairement, ce n’était pas ce qu’il voulait faire plus tard. La seule raison qui l’avait poussé à entrer à la faculté était son père décédé. Parce qu’il avait toujours cru en lui, qu’il lui avait toujours dit qu’il était excellent en mathématiques, qu’il pouvait réellement faire quelque chose de sa vie. S’il s’était écouté, s’il n’avait pas pensé à son défunt père… Il n’aurait rien fait et aurait fini dans la rue, comme Se Jun. Il aurait traîné avec lui, durant toute la journée. Il aurait sûrement fini par vendre de la drogue, et pas seulement la consommer. Kee Ho lui rendit son téléphone et patienta, avant de lui dire qu’elle pouvait garder sa veste. Elle semblait réellement y tenir. Alors qu’à ses yeux, ce n’était qu’une veste perdue. Il récupéra le portable de Na Young et lut les messages. « Je suis quand même sacrément désolé. » Dit-il en la regardant avant de replonger son regard sur l’écran, lisant la suite. Un sourire étira doucement ses lèvres avant qu’il ne se mordille la lèvre à la mention de ses études. « Non, j’ai pas été forcé du tout. Ma mère s’en fout pas mal. Je me suis inscris seulement parce que mon père l’aurait voulu… » Avoua-t-il, lèvres pincées, osant un regard vers elle. Il lui adressa un maigre sourire. Sa vie était nulle. Sa mère s’en foutait bien de lui et c’était sûrement pour ça qu’il avait autant dérapé. Mais surtout, c’était bien la première fois qu’il mentionnait aussi vite son père à quelqu’un qu’il ne connaissait pas vraiment. Même avec Chang Min, il n’en parlait pas vraiment non plus. De temps en temps, bien sûr, mais ils préféraient largement se défoncer pour oublier leur vie merdique. « Tant mieux alors, si elle t’a aidé. » Dit-il en lui adressant un sourire. « J’ai pas envie que tu te sentes obligée de m’en dire plus. Puis… Je pense savoir pourquoi tu parles pas. » Dit-il en relevant les yeux, lui rendant de nouveau son téléphone. « Si t’as envie de le dire, tu peux mais je te force franchement à rien. Ça ne regarde que toi. » Ajouta-t-il en haussant les épaules.@gong na young

________________________________

That light burned me

≈ i followed the light in the dark

Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Gong Na Young
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON HEE JIN (LOONA).
Crédits : KELLY.
Messages : 269
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t22903-gong-na-young-fly-highhttp://www.shaketheworld.net/t22944-gong-na-younghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#962994
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 14:36
Citer EditerSupprimer
my jacket, no maybe yours
La gymnaste était heureuse de pouvoir le remercier. Même si sa présence avait fait remonter de déplaisants souvenirs, il était quand même celui qui l’avait aidé à aller mieux, à ne pas avoir plus que ce qu’elle n’avait eu. Alors, elle remercia Keeho, autant pour ce soir-là que pour aujourd’hui. Il avait compris, sans qu’elle ne lui dise, qu’elle n’était pas bien et l’avait isolé du reste de la fac. Et rien que pour ça, la jeune femme était contente qu’il lui ait dit que cette veste était la sienne. Certes, elle se serait bien passée de la crise, mais c’était comme ça et il n’y avait rien d’autre à dire et faire. Nayoung préféra passer à autre chose même si elle continuait de remercier Keeho. Il s’excusa encore une fois et elle fit la grimace, à deux doigts de le secouer pour qu’il arrête. Elle l’aurait fait si elle n’était pas devenue la fille qu’il avait devant les yeux. Elle se concentra donc sur ses études et apprit qu’il ne faisait des maths que parce que son père l’aurait voulu. Elle compris qu’il était, soit parti et qu’il ne savait pas où il se trouvait ou alors qu’il était décédé. Nayoung opta pour la seconde option et le regarda désolée. Ce n’était pas de la pitié mais elle détourna vite le regard pour éviter qu’il ne prenne sa sollicitude pour ce qu’elle n’était pas. Elle finit par lui poser des questions et ses réponses la fit sourire. Il était gentil, plus que les gens qu’elle avait rencontré et qui demandait à chaque fois pourquoi elle ne parlait plus. Elle reprit son téléphone en l’écoutant et commença à écrire alors qu’il n’avait pas fini de parler. Elle alla légèrement plus vite, pour qu’il n’ait pas à attendre trop longtemps dans le silence. Elle lui tendit le téléphone après quelques minutes. « Je suis désolée pour ton père… Je pense qu’il serait fier de toi… Et surtout de ce que tu as fait. Tu n’en as peut-être pas conscience, mais tu m’as sauvé. Ça n’a pas été aussi affreux que ça aurait pu être. » Elle lui sourit pendant qu’il lisait, attendant qu’il finisse pour entendre à nouveau sa voix. « C’est pas un secret d’état tu sais… Le traumatisme apparemment. Ils ne savent pas quand ni même si je reparlerai un jour. Donc j’attends… Et tu ne me forces pas. Personne ne peut me forcer. » Son ex en était la preuve. Il avait voulu la forcer et elle savait que si elle n’avait pas été autant sous le choc, elle aurait pu faire quelque chose. « Tu aimes ça les maths ? » avait-elle écrit en dernier.

Lim Kee Ho
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Lim Kee Ho
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Ju Hak Nyeon (THE BOYZ)
Messages : 300
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24518-lim-kee-ho-drunk-dazedhttp://www.shaketheworld.net/t24527-lim-kee-ho#990752http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | Jeu 28 Oct - 14:58
Citer EditerSupprimer

My jacket, no maybe yours

gong na young & lim kee ho #keeyoung
Kee Ho s’excusa encore une fois. A cause de lui, elle avait fait cette crise et s’était rappelée de mauvais souvenirs. Il ne voyait pas trop pourquoi elle le remerciait. Mais soit, le sujet était clos et il n’allait pas revenir dessus. Le koryo lui révéla ses études et pourquoi il les faisait. Uniquement parce que son père l’aurait voulu. Il n’avait aucune autre raison. Sa mère n’en avait strictement rien à foutre et personne, à part Chang Min, se souciait réellement de lui. Hye Joo avait été soucieuse à son sujet mais elle ne faisait plus vraiment partie de sa vie maintenant. L’étudiant se pinça les lèvres, relevant les yeux vers la jeune femme avant de détourner le regard, finalement peu à l’aise d’avoir dévoilé cette partie de lui. Il préféra changer de sujet et lui dire qu’elle pouvait garder sa veste. Il n’en avait pas besoin et elle semblait vraiment y tenir. Si elle lui était utile et pouvait l’aider un tant soit peu, tant mieux. Le garçon se doutait de la raison de son silence et il n’avait pas vraiment envie de la questionner dessus. Parce qu’elle avait déjà vécu un véritable traumatisme – la preuve, elle avait fait une crise rien qu’en comprenant qui il était – et il ne souhaitait pas, de nouveau, lui rappeler tout ça. Et de toute façon, ça ne le regardait pas. Ça la concernait elle, seulement elle, et si elle voulait lui en parler, elle le pouvait. Si elle préférait continuer à ne rien dire, c’était son droit et il respectait son choix. Le jeune homme récupéra encore une fois le téléphone de Na Young, lisant les mots écrits. Il se mordit la lèvre à la mention de son père, finissant simplement par lui adresser un bref sourire triste. « Peut-être qu’il serait fier de ça. Mais pas du reste… » Souffla-t-il, les yeux rivés sur le téléphone. Il ne pouvait pas être fier de lui, pas en sachant qu’il se droguait, fumait, buvait et faisait un bon nombre de conneries avec Chang Min et Se Jun. Sa vie était lamentable. Il était minable. « Tu attends comme un… espèce de déclic ? » Demanda-t-il, relevant les yeux vers elle. Il ne savait pas trop comment ça fonctionnait, comment on pouvait guérir d’un tel traumatisme. Ses pupilles se baissèrent de nouveau sur l’écran et la fin de ses mots le fit doucement sourire. Personne ne pouvait la forcer, c’était certain. Le garçon lui rendit son téléphone, sa question sur les maths lui faisant faire la moue. « Je sais pas trop si j’aime ça. Je sais juste que je me débrouille bien. » Dit-il en haussant les épaules, modeste, alors qu’il était parfois considéré comme un véritable génie des maths. « J’en fais pas vraiment avec envie. Contrairement à la danse, tu vois. Ça, ça me botte vraiment mais, c’est pas comme si on pouvait vraiment avoir une carrière là-dedans. C’est pas donné à tout le monde. » Expliqua-t-il. sa passion pour la danse était réelle, son talent aussi, mais sa confiance n’était pas forcément présente. Et de toute façon… Qui voudrait d’un tel délinquant ? « Et toi, la gymnastique, ça fait longtemps que tu en fais ? » Demanda-t-il pour recentrer la conversation sur elle.@gong na young

________________________________

That light burned me

≈ i followed the light in the dark

Contenu sponsorisé
 
Re: my jacket, no maybe yours (keeyoung ♡) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas