Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
it’s alright i’ll hold you ((ae ra)) 4548db5f7f80e5abcf0ad638b6d80f18it’s alright i’ll hold you ((ae ra)) 9dc7bedfdf12dfd6c74d702c66013786it’s alright i’ll hold you ((ae ra)) D175719f956ae6e2c457ff3b7f53f9cd6d5f99f1it’s alright i’ll hold you ((ae ra)) Tumblr_pnlxoxGQIP1y4lp2jo7_250
-19%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne M.2 NVMe Crucial P2 (CT1000P2SSD) – 1 To
87.54 € 107.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae :: Résidences

it’s alright i’ll hold you ((ae ra))

Im Han Jae
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

It’s alright I’ll hold you

Though I can’t understand your breath
Les notes s'élevaient doucement dans ton appartement, tes doigts frottant délicatement l'instrument comme si t'avais peur de le briser, comme si tu lui racontais tes secrets les plus intimes. Tu susurras ce que t'avais sur le cœur à chaque mouvement de doigts, à chaque son qui flottait dans l'air. T'avais commencé par suivre cette mélodie plutôt rythmée et joviale, les notes glissant petit à petit dans un air mélancolique. La nostalgie se dessinait et tu fermais les yeux, le visage bougeant à peine de gauche à droite, des frissons sur ta peau alors que tu criais sans ouvrir la bouche. Quand tu rouvris les paupières, ta vue était brouillée, floue, mais les gestes de tes doigts restaient stables et délicats. Tes prunelles se décalèrent naturellement vers cette photo sur ton meuble en face. Les visages souriants de tes grand-parents qui te fixaient et le coin de tes lèvres se leva en réponse. Mais l'amertume s'y lisait – le manque aussi. Tout sur cette photo te manquait. Ta grand-mère surtout. La délicatesse de sa voix, la douceur de ses gestes, la sagesse de ses mots. Ton cœur se serrait à chaque fois que tu pensais à elle, à chaque fois que tu songeais à ces choses que tu n'avais pas assez dites ou à celles que tu avais trop longuement prononcées. Elle avait encore tellement de choses à t'apprendre, à te montrer. Ton grand-père, même s'il était tout près, te manquait. T'aimerais l'avoir avec toi tous les jours, le garder précieusement à tes côtés même si tu savais que c'était égoïste. T'avais déjà perdu ton premier pilier, tu voulais pas perdre le second.
Et la campagne... Le calme, la nature, l'horizon dégagé, le son du vent dans les feuilles. Tout te manquait. Le lieu comme les personnes. La maison comme les souvenirs, les émotions. Rien n'était pareil en ville – trop de bruits, trop de monde. Trop de « trop » parfois trop déroutant pour tes oreilles habitués au bruit de la nature.

Tes phalanges s'arrêtèrent brusquement, le son ronronnant étrangement dans la pièce. Tu délaissas l'instrument, le posant avec douceur, pour aller ouvrir la porte, replaçant tes lunettes sur ton nez. L'humidité disparue de ton regard, tu jetas un regard curieux sur Ae Ra. « Entre, entre », susurras-tu en te décalant, refermant la porte derrière elle. « Tu vas bien ? », la conduisant au salon, tu la laissas s'installer sur le canapé, Frost et Luna gracieusement étalés non loin. Tu rangeas ta guitare sur son socle dans le coin. « Du thé ça te va ? », si elle te disait non, qu'elle voulait du café, t'irais faire du café – si elle te demandait un jus d'orange... t'avais pas de jus d'orange. T'avais des oranges cela dit donc tu pouvais les presser au pire pour lui faire un jus et... « Ou tu préfères un truc à manger ? », tu jetas un regard sur l'heure. « Quelque part dans le monde c'est l'heure du goûter », te défendis-tu dans un froncement léger des sourcils – parce qu'ici l'heure du goûter était déjà passée.felicis

@Jung Ae Ra


There's a scar in the heart of happyland. And the shadows are where we used to stand. So we sleep and we dream but our dreams don't mean a thing. We could run but we're puppets on a string and it goes on. I guess we all fucked up
Jung Ae Ra
Jung Ae Ra
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

It’s alright I’ll hold you

Though I can’t understand your breath
Dans le silence de ton appartement tu doutais, encore. Encore aujourd'hui tu te posais, laissant tomber ce masque presque éreintant qui laissait les autres haïr la femme que tu étais. Encore aujourd'hui ton dos se courbait de nouveau après avoir été beaucoup trop droit, tendu, de peur de sentir ce pique venir redressé ta colonne. De peur d'entendre sa voix cinglante qui te disait comme agir, comment parler, comment penser. Aujourd'hui encore quand tu rentrais tu cherchais un instant la compagnie, les mots rassurant d'un père inexistant. Aujourd'hui encore tu n'aurais rien de tout cela , laissant le meilleur et le pire derrière toi, te permettant d'avoir peur, de craindre ce noir qui menaçait de plus en plus ta vie. Cette ombre qui s'habatait lentement mais sûrement sur ta vie en couleur. Tu voulais continuer d'obérer ce bouquet fané en distinguant chaque pétale. Mais aujourd'hui tu ne pouvais plus, faisant tomber pour la énième fois cet objet invisible à tes yeux. Une fois de trop. Sentant ton coeur en proie à une panique que tu détestais tu prenais ton sac toujours à la même place et claquais la porte.

Aujourd'hui tu n'avais pas besoin de rester seule avec de la musique, tu avais besoin de chaleur, d'une voix qui te faisait oublier que tu ne reconnaissais plus son visage. Tu avais besoin de réconfort. Savoir que chaque mot que tu prononcerais serait compris, même si tu disais le contraire de ta pensée, même si tu continuais à faire cette femme que tu ne reconnaissais de moins en moins, forte, sarcastique ou juste incroyablement hautaine. Juste détectable pour ceux qui ne voulaient pas te connaître. Parce qu'il fallait rester seule, afin de ne pas entendre et sentir la pitié dans leur voix. Tu ne voulais pas de ce sentiment qui faisait de notre vie un berceau de lamentations et de pitié. Tu voulais trouver ta voie, ton chemin dans le plus difficile, comme tout le monde.

Mais aujourd'hui t'avait besoin d'être faible, d'être humaine, d'être toi, d'être comme les autres. Taxi , et patience te permirent d'arriver devant cette porte que tu reconnaissais pour le chiffre que tu arrivais à comprendre dans un regard flouté et un touché particulier. La sonnette poussée tu attendais, pas de coiffure aujourd'hui, pas de vêtements couteux, juste toi. La lumière, le son de sa voix tu te permettais d'entrer en retirant tes baskets connaissant maintenant la disposition de son appartement comme is c'était le tien. Mais il te guidait toujours, jusqu'à ce que ton corps soit posé, ne bougeant plus. "Comme toujours et toi ? Un thé se sera parfait merci. " Jamais très loquace, jamais enthousiaste ou surexcitée, tu semblais côtoyer ton ami en étant bien trop malheureuse. Tu t'excuserais surement un jour de lui avoir fait subir ta mauvaise humeur. " Je ne dis jamais non à quelque chose de bon. " Il savait, il connaissait ton ancienne haine pour la nourriture, celle ci tournant en amour progressif , en grignotage. alors tout t'allait, tant que c'était bon. "Que faisais tu ? Je te dérange ? Tu ne travailles pas .. " Est ce que tu n'étais plus que ça ? Son employeur? Tu savais que non, mais tu ne pouvais t'empêcher de t'inquiéter pour lui, et si tu étais un fardeau pour lui ? LEs idées noires ne t'aidant pas tu prenais simplement le thé avec un remerciement touchant doucement la tasse chaude.

felicis

@Im Han Jae




Happiness
Just let me go ☽ The world is so big and I'm so small
Im Han Jae
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

It’s alright I’ll hold you

Though I can’t understand your breath
On pouvait te demander si c'était le lieu qui te manquait le plus. Les personnes, le calme, l'ambiance. Si c'étaient les souvenirs que tu avais là-bas que tu voulais revivre inlassablement ou si c'était ce sentiment de sécurité et de bien-être que tu voudrais sentir battre dans ton cœur toute ta vie. Et si tu devais répondre, tu dirais tout. Tout te manquait. Les paysages, l'horizon lointain, le bruit des animaux qui s'éveillaient, le bruit de la vie qui s'éveillait. Pouvoir observer les premiers rayons du soleil qui léchaient les plantes, qui caressaient ta peau. Sentir la chaleur de ton foyer, le regard tendre de ta grand-mère sur toi. Pouvoir profiter de la vie. Tu voulais retrouver l'insouciance que t'avais laissé là-bas. Celle dont on avait privé en arrivant en ville. Celle dont les autres se moquaient ouvertement en te voyant arriver. T'étais pas un gars de la ville, tu ne le seras jamais – et tu ne voulais pas l'être. Ton cœur était à la campagne, dans ces champs infinis et ces couleurs magiques. Ton cœur était dans cette maison, celle que tu avais connu depuis tout petit. Ton âme était là-bas, accrochée aux souvenirs, aux émotions. Accrochée au passé que tu ne pouvais plus revivre désormais. Et ton corps était là, assoiffé, le manque évident dans tes veines. La campagne n'était pas une drogue, elle était un besoin. Ton besoin. C'était pour ça que tu y allais souvent. Pour te ressourcer mais aussi pour permettre à ton grand-père de faire de même.
Et aussi, pour te rappeler. Parfois, quand tu fixais l'horizon, les feuilles dansant autour de toi à cause de la légère brise du vent, tu pouvais presque voir ta grand-mère, au loin, qui t'attendait.

T'avais tellement de choses à dire. A tes grand-parents, tes parents, tes ami.e.s. T'avais tellement de choses sur le cœur. « Comme toujours aussi », répondis-tu doucement. Comme toujours, t'étais paumé dans cette ville trop grande. Comme toujours t'étais accroché à ton passé. Comme toujours. « Je vais faire ça », dis-tu dans un petit mouvement du visage comme si tu notais tout sur une liste virtuelle. Un rire discret roula dans ta gorge. « Je vais faire ça aussi », quelque chose à manger, de rapide à cuisiner. T'avais des tas de recettes en tête. Tu l'observas un instant, muet, avant de pencher le visage. « Uh uh », tu secouas le visage de gauche à droite. « Je jouais un peu de guitare, c'est tout », tu partis dans la cuisine, préparer le thé et quelque chose à manger. « Tu ne me déranges jamais, tu le sais », affirmas-tu sans hésiter. Parfois tu supposais qu'il fallait poser des mots pour qu'on puisse mieux les comprendre – te comprendre. « Non je ne travaille pas. Et toi non plus », tu connaissais vos planning. « Alors ne parlons pas de travail. Détends-toi », tu lui donnais la tasse de thé dans la main, un sourire fin aux lèvres avant de repartir en cuisine pour terminer ta préparation. Une fois ceci fait, tu revins, déposant le tout sur la table basse, lui donnant une de tes préparations directement. « Dis-moi ce que t'en penses », tu pris place à ses côtés, tes doigts glissant sur Frost pendant que Luna se frottait tendrement à Ae Ra. « Tu devais lui manquer », dis-tu. Manière indirectement de dire qu'elle t'avait manqué, aussi. Tu la voyais tous les jours, certes. Mais ici c'était différent. Le cadre était différent. « J'ai trouvé une nouvelle série de livres la dernière fois, ça a l'air prometteur. Tu connais les Twisted Disney ? », oui bon... tu lisais tout, fallait pas oublier. Et tu trouvais les couvertures mignonnes – ainsi que le concept vraiment intéressant.felicis

@Jung Ae Ra


There's a scar in the heart of happyland. And the shadows are where we used to stand. So we sleep and we dream but our dreams don't mean a thing. We could run but we're puppets on a string and it goes on. I guess we all fucked up
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Au soleil, s'exposer un peu plus au soleil~
L’été n’est pas encore là mais il approche à grands pas ! Cela se ressent avec les températures qui augmentent et le soleil présent toute la journée. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! On profite alors des belles terrasses pour siroter un petit cocktail (ou deux, mais attention à l’abus de l’alcool. Il n’y a pas que le soleil qui tape sur la tête mouahahah) et voir ses amis. Les vacances approchent et les étudiants trépignent d’impatience. Mais avant ça, il faut s’occuper des élections des présidents de chaque fraternité. Eh oui, maintenant, il vous faut trouver vos représentants ! Alors, qui osera se lancer ? (≧▽≦)
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum