Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
empty glass » sujun.♥ 4548db5f7f80e5abcf0ad638b6d80f18empty glass » sujun.♥ 9dc7bedfdf12dfd6c74d702c66013786empty glass » sujun.♥ D175719f956ae6e2c457ff3b7f53f9cd6d5f99f1empty glass » sujun.♥ Tumblr_pnlxoxGQIP1y4lp2jo7_250
Le Deal du moment : -19%
SSD interne M.2 NVMe Crucial P2 (CT1000P2SSD) – ...
Voir le deal
87.54 €
-47%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 32 piles Philips AA ou AAA à 7,99€
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 :: Digital City :: Quartier Est

empty glass » sujun.♥

Feng Yanjun
Feng Yanjun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets
et soudainement, le vent emporta chaque bribe de cet écho habituel, constant. cet écho auquel yanjun s'était tant attaché. une tonalité, une mélodie qui définissait si bien ce quotidien que ses pas foulaient. le paradis semblait si beau et apaisant aux côtés de suwon, si bien qu'il oublia, l'espace d'un instant, que rien n'était éternel.

pas même ce cocon.
cette niche créée au fil du temps. cette sécurité qu'ils embrassaient et au sein de laquelle ils se réfugiaient, ensemble, quand rien ne semblait vouloir tourner rond.
oh pourtant, yanjun aurait pu la voir venir, cette faille. elle était discrète, mais se dessinait petit à petit sur ce portrait. elle le déchirait, jusqu'à devenir presque irréparable.

à présent, c'était un nouveau canevas qu'ils s'apprêtaient à salir, sans vraiment savoir si ce dernier finirait par tenir, lui aussi. le renouveau était effrayant lorsque rien n'était contrôlé. chaque fait était presque forcé, de ce départ forcé des cheonglyeongs à... ce que leur présent était, dorénavant. il n'y avait plus de trace de ce qu'ils eurent connus. les fraternités avaient bougé, et avec celle-ci, la motivation de yanjun face à ses propres études. elle était déjà fébrile pourtant, maintenu par la simple idée de pouvoir croiser suwon au-delà de leur propre dortoir. mais que leur restaient-ils, à présent, si ce n'était qu'un maigre espoir sur lequel se raccrocher ? et par une brève conclusion, il rajouta un nouvel orage. les études étaient à présent finies. meilleure ou pire idée de sa vie, le hongkongais n'en avait que faire. ça ne serait jamais pire que de ne plus avoir à croiser suwon de sa vie, n'est-ce pas ? au moins, il remettait sa vie sur ses rails, maladroitement certes mais... ainsi, même si plus rien n'avait de sens, yanjun avait l'impression de maintenir justement les quelques dernières ficelles qui ordonnaient encore son existence.

et il espérait que suwon trouve ce même repos, même s'il n'était que de courte durée.
âme tourmentée, qui traîne ses casseroles. il les remplissait par moment, de ses propres cauchemars, de ses craintes qu'il nourrissait sans forcément le réaliser. suwon... il l'effrayait, par moment. il lui laissait parfois la drôle d'impression de pouvoir disparaître à tout instant, en un claquement de doigt. c'était terrifiant, au moins de retenir davantage l'homme loin de morphée. à croire que cette paix nocturne qu'il put embrasser était, elle aussi prévue pour être de courte durée. mais il ne s'en souciait pas. il faisait mine que ça ne l'importunait pas tant que ça, car après tout.. qu'est-ce qui pouvait dire que cette vague ne finirait pas un jour ou l'autre par s'écraser et se calmer ? il aimerait y croire. non..

il y croyait.
suwon ? quant bien même l'imprévu venait s'installer entre ces murs, forçant yanjun à annuler son projet qu'il était parti pour mener. ordinateur à présent éteint, l'air soucieux sur son visage et pourtant, yanjun préféra finalement arborer un sourire radieux, avant d'enlacer son petit-ami et déposer un délicat baiser contre l'une de ses pommettes. tes cours ont été annulé, finalement ? l'ignorance était toujours plus favorables en ces temps dits chagrins. tu m'as manqué même s'ils s'étaient déjà vu hier. même si ce matin avait encore laissé quelque trace de sa présence en ce lieu. suwon lui manquerait éternellement.



and then, I met you
Park Su Won
Park Su Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Les choses s’étaient enchaînées à une vitesse folle, au cours des dernières semaines. Chaque journée avait apporté son lot de nouveautés, son lot d’espoirs et de déconvenues. Surtout celles-là, en vérité. Voir la fraternité dissoute si peu de temps après sa démission n’était pas bon pour le moral de Suwon.

Au début, pourtant, ça semblait être une bonne idée. Il se disait qu’il allait avoir un peu plus de liberté, qu’il allait pouvoir rejoindre Yanjun et qu’ils allaient tous les deux pouvoir vivre en ville sans se soucier de tout le reste… dans l’erreur ? Suwon savait que ce bonheur éphémère n’était qu’une illusion, qu’un mirage au beau milieu du désert social dans leque Suwon sombrait un peu plus de jour en jour.

Il allait en cours sans écouter, gardait les yeux rivés sur l’écran de son téléphone qui l’absorbait comme le trou noir supermassif situé au milieu de sa vie, et cette anxiété grandissante le dévorait un peu plus chaque jour, sans qu’il puisse y changer quoi que ce soit.

Mais face à Yanjun, il ne montrait rien, il ne disait rien. Face à Yanjun, il était l’homme souriant et enthousiaste qu’il avait toujours été. Du moins, c’est ce dont il essayait de se convaincre. Avouer sa faiblesse n’aurait fait que donner raison à sa mère. Avouer qu’il allait mal, c’était s’avouer à lui-même qu’il échouait dans cet objectif qu’il s’était donné à lui-même : ne devoir dépendre de personne. Et petit à petit, tel un aventurier enlisé dans les sables, il s’enfonçait un peu plus, limitant ses chances de s’en sortir seul.

Tout aurait été si simple, s’il n’avait pas été lui-même. Aussi sensible. Aussi… Aussi tant de choses qu’il aurait préféré éviter.

Alors qu’il avait abandonné l’appartement pour se rendre en cours, le parcours de Suwon s’était trouvé quelque peu contrarié. D’abord, il s’était arrêté pour attraper un café, perdant quelques minutes sur son temps de trajet. Puis, il avait décidé de s’installer pour le boire, ajoutant une sucrerie à sa commande. Au bout du compte, il avait jugé que rentrer retrouver Yanjun était une bien meilleure idée que celle d’aller en cours pour supporter une situation qu’il n’appréciait pas.

« C’est moi. » Il avait levé les yeux vers le visage de son petit ami avant de secouer. « Ah… Ouais. » Un mensonge. « Fin, non. J’avais la flemme. C’est pas un cours important. » Mais y avait-il encore des cours qui importaient à ses yeux, dernièrement ? Tous les jours se ressemblaient. Il avait laissé ses bras enlacer la taille de son petit ami et ses yeux s’étaient fermés alors qu’il l’écoutait. « Toi aussi. » avait-il répondu à mi-voix. « Je voulais revenir près de toi. » Tant de petits appels à l’aide qui pouvaient passer inaperçus aux oreilles de ceux qui ne faisaient pas suffisamment attention.



sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
Feng Yanjun
Feng Yanjun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets
faire mine que tout allait bien était un théâtre que seul suwon maîtrisait. faire mine que les cordages étaient solidement noués, que la barque voguait adroitement sur ces innombrables et immenses vagues. tout ceci était un talent que yanjun ne pouvait qu'imiter en observant sagement son petit-ami. or, y arrivait-il seulement ? pas le moins du monde. un sourire qui s'effrite, qui tremble pour s'éteindre avant de forcer la flamme à se redémarrer. pourtant, l'homme faisait son possible pour feindre une quiétude absolue. c'était peut-être la seule chose qu'il pouvait faire dans l'espoir d'apaiser ce tonnerre, à l'image des divinités à qui l'ont offrait tant d'absurdités avec pour seule conviction que les malheurs deviennent bonheurs.

c'était peut-être trop en demander. bousculer l'ordre des choses n'étaient définitivement pas la meilleure idée qui puisse être. mais cet inconfort pesait si lourdement au fond de son être, si bien qu'il n'osait guère imaginer l'état dans lequel l'homme de sa vie était, actuellement. lui qui avait tant perdu. à côté, yanjun paraissait encore une fois pour l'être égoïste qu'il était - possiblement. la fraternité n'était plus. les souvenirs qu'ils eurent entassé dans leur chambre étaient malheureusement enfouis dans les derniers décombres restants. malgré tout, suwon feignait l'indifférence. comme aujourd'hui. un nouveau masque qu'il portait, entraînant yanjun dans une confusion telle qu'il ne pouvait voir au-delà d'un simple reflet.

pas un cours important ? il ria, simplement. brève mélodie qui s'étale et s'épuise aussitôt. c'est pas moi qui vais m'en plaindre s'éteint alors un soupir, quelques mots qui glissèrent contre ses lippes, pendant que le jeune homme serrait un peu plus son étreinte autour de son amoureux, le sourire figé sur ses lèvres. je suis là... et pourtant, l'impression d'être loin alourdissait ses propos, si bien que lui-même finissait par ne guère y croire. combien de temps cela durerait-il avant que l'ordinaire reprenne le pas sur leur vie ? combien de temps leur faudrait-il avant de s'habituer à ce qui était, dorénavant, leur quotidien ? un quotidien encore trop fragile et bancal pour être nommé de la sorte, hélas yanjun profilait déjà cette idée comme inhérente à leur vie. j'ai conscience que c'est pas l'idéal.. que c'est pas nous, notre vie mais.. je bougerai jamais, quoiqu'il arrive parce que tel était son présent. une jeu d'orchestre guidé par cette attente perpétuelle de pouvoir voir suwon. et dans cet espace neutre, yanjun se plongeait dans le virtuel. finalement, il n'y avait rien de plus qui comptait à ses yeux, si ce n'était son petit-ami. on est la seule trace restante de notre passé. mais on est là, encore debout, et ensemble et il s'était juré que ce fait serait, et resterait, éternel. ça va aller, suwon..?



and then, I met you
Park Su Won
Park Su Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Ce n’était pas dans ses habitudes, de se comporter comme ça. Il n’aimait pas passer son temps à ne rien faire, et encore moins à tourner en rond. Mais depuis quelques semaines, pour ne pas dire quelques mois, Suwon semblait être tombé du radeau qui le maintenait à flot. Il s’était égaré quelque part, perdu dans un brouillard si épais qu’il l’empêchait de voir jusqu’à Yanjun, son étoile du Nord. Sans un point de repère pour se diriger, il errait au gré de la brise, dérivant toujours de plus en plus, indifférent à tout ce qu’on pouvait dire pour l’aider.

« Non. » Pas important, pas nécessaire. Qu’est-ce qui l’était vraiment, après tout ? L’air dans ses poumons, le monde autour de lui. Il était dans cet état si étrange qui vous ramenait à vos besoins primaires avant toute autre chose, comme le mode de survie qu’aurait eu un naufragé condamné à faire tout ce qu’il pouvait pour ne pas lâcher prise. Et comme ce naufragé, Suwon se sentait seul, isolé de son propre petit ami alors qu’il vivait avec lui. Le visage blotti contre l’épaule de son petit ami, Suwon essayait de trouver dans ses bras une once de réconfort. Mais que pouvait-il faire, quand même cela semblait à peine suffire ?

« Ça va aller. » avait-il répondu. Un mensonge éhonté dont la culpabilité n’avait pas tardé à porter quelques larmes aux bords des yeux de l’étudiant, qui refusait de lâcher la prise qu’il avait sur la taille de son petit ami. « Désolé si je perturbe ton planning. » avait-il continué, d’une voix instable. « Tu peux faire ce que t’avais prévu, je peux me coucher et te regarder sur mon téléphone… » Il aimait bien le regarder, ça le distrayait. Parfois il le regardait même en classe, quand il aurait dû écouter. Autant dire qu’il n’était pas sur la bonne pente, depuis quelques temps. « J’ai rien à faire de toute façon. » À part des travaux qu’il n’allait pas rendre, des cours auxquels il n’allait pas aller et des sorties qu’il avait annulées, c’était vrai.

D’autres que lui avaient laissé couler un paquebot, à trop s’en convaincre.
Et tant d’âmes avaient été perdues au prix des apparences.

Mais tout allait bien, puisqu’il le disait.



sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
Feng Yanjun
Feng Yanjun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets
il le regardait. il le regardait de ses yeux qui tentèrent tant bien que mal de renvoyer une image assurée, calme. et il écoutait chacun de ses mots avec attention, en se fiant au son de sa voix, au sens que l'homme pouvait leur prêter. mais encore une fois, suwon restait un mystère. son mystère à lui qui s'endurcissait ou dégageait encore et encore plus de tabous, de secrets habituellement enfouis au fond de lui. c'était comme creuser sans savoir ce que l'on cherchait, ni même si l'on s'attaquait au bon endroit - au fond, tout ceci n'était rien de plus qu'une carte aux trésors mal indiquée. à force, yanjun finissait par croire qu'il était tout bonnement incapable de comprendre suwon, ou du moins d'arriver à le lire justement pour déceler chacune de ses craintes. oh bien sûr, il n'était guère idiot au point de ne pas réaliser que rien n'allait. mais suwon paraissait souvent sûr de lui, affirmé, en contrôle de son propre monde à l'inverse de yanjun qui ne savait pas gérer ses problèmes.

pourtant. ses mots étaient maigres, alarme évidente d'un vase qui menaçait d'imploser.

une alarme qui finit par retentir, alors que le vocable se voulait craintif. ses sourcils se froncèrent momentanément, invitant yanjun à prendre cette initiative qu'il regretta de ne pas avoir faite plus tôt. un simple geste, pourtant révélateur de toute la détresse que suwon tenta de dissimuler sous le tapis. ses mains à présent agrippées sur les épaules de son petit ami - il le regardait d'un éclat terne. et la panique se manifesta en une douloureuse tachycardie. les battements s'emmêlèrent entre eux, devinrent un chaos sans pareil si bien que la seule solution pour offrir à ce muscle un semblant de quiétude était de ralentir la cadence : le cœur qui se comprime, il se voulait momentanément douloureux. pourquoi tu m'as menti ? oh, qu'il la regrettait cette phrase. elle sonnait à présent si différemment du ton avec lequel il aurait aimé pouvoir l'habiller autrement. pourtant, là était l'évidence, une évidence que yanjun connaissait par cœur. ainsi était suwon. cet être bien trop pur, peu confiant aussi. cet être qui souhaitait rayonner. cet homme qui préférait sacrifier sa propre sérénité pour apporter un peu de lumière aux autres. tant pis pour lui s'il souffre, tant pis si plus rien n'a de sens - tant que son entourage va bien. ses peines semblent peu dangereuses, à côté du reste. non non. il ne voulait pas ignorer suwon. non, il ne voulait pas passer son temps loin de lui, qu'importe la situation et qu'importe son état. non, je vais arrêter mon jeu, mon live, et on va discuter et s'embrasser, et se laisser consumer sous le parfum de l'autre. et panser ses larmes qui menacèrent suwon de s'écrouler sur ses joues. le geste était bref et remplit de peine, mais yanjun effaça les quelques traces cristallines sur la peau de porcelaine de son petit-ami, sans pour autant laisser son regard tomber autre part, que dans cet océan chocolaté dont il était tant amoureux.  tu ne me déranges pas (...) des mots témoins qu'il associa à cet ordinateur et caméra aussitôt éteints. (...) honnêtement, je t'attendais ainsi était son quotidien ; partagé entre l'attente de voir suwon et être en sa présence.

le soupir s'incrusta entre ses lippes, alors qu'il s'empara de sa main avec beaucoup de douceur. cette main avec laquelle il joua pendant qu'il cherchait ses mots, les pesait aussi. tu m'inquiètes c'était honnête. tu veux discuter ?



and then, I met you
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Au soleil, s'exposer un peu plus au soleil~
L’été n’est pas encore là mais il approche à grands pas ! Cela se ressent avec les températures qui augmentent et le soleil présent toute la journée. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! On profite alors des belles terrasses pour siroter un petit cocktail (ou deux, mais attention à l’abus de l’alcool. Il n’y a pas que le soleil qui tape sur la tête mouahahah) et voir ses amis. Les vacances approchent et les étudiants trépignent d’impatience. Mais avant ça, il faut s’occuper des élections des présidents de chaque fraternité. Eh oui, maintenant, il vous faut trouver vos représentants ! Alors, qui osera se lancer ? (≧▽≦)
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum