sombre


Rush hour Ft. Jong Selyan

Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy joueuse : Elle
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar : @Bambi Signa: @rossressources
Messages : 298
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782-choi-sae-hee-i-wonder#978878http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Rush hour Ft. Jong Selyan | Sam 30 Oct - 17:54
Citer EditerSupprimer
La tête remplie, bien loin des rêves d'une petite fille tu faisais face à la vie d'adulte, à la vérité sans filtre. Tu faisais face à ce son dur dans tes oreilles, ces sifflements qui t'accusaient de faire quelques chose de mal en voulant défendre le bien. Tu devais éviter ce regard sur celui qui jouissait d'une vie de luxe et dépravée en oubliant votre lien de parenté. Tu devais vivre comme une adulte avec des rêves d'enfant. Appréciant chaque mouvement en rythme, cette passion revenait en toi pour t'éloigner de ces tracas du quotidien. Elle te faisait oublier même les plus viles de ce monde, ces envies furieuses mais presque inutile de vouloir rendre justice. Chaque moment passer à danser te laissait un moment pour toi, pour oublier.
Et tu aurais voulu que cela dure. Peut être même une éternité. Mais certains sujets ne pouvaient quitter le crâne têtu et il semblait que ton ami soit en proie à ces moments, où même l'effort, le réconfort, ne semblaient plus marcher. Il lui fallait changer son habitude, découvrir autre chose. Refaire ce qu'il avait oublié. Peu importait. Mais tu avais une idée tout droit sortie de tes habitudes. Selyan te suivant, te faisant sourire tandis que vous changiez de décor pour pouvoir partir, loin. Ta moto sortie, tu ressentais déjà cette excitation presque additive qui montait.

" Elle est passée au garage il y a peu en plus. Parfait allons y ! "

Même si c'était ton hobbie, ta façon à toi de prendre de l'avance , de quitter tout ce qui te tracassait tu avais l'intime conviction qu'il en sortirait plus détendu. Le ronronnement de la moto fit trembler ton coeur mais serrer tes mains sur le guidon. Et ce n'est qu'en sentant Selyan bien accroché que tu t'envolas vers une route ignorée, mais si bénéfique. Partir loin, ou pas, profiter du vent, du froid, du chaud, de la peur , du sentiment de liberté, de la vitesse. Sentir ce stress lentement se relâcher, son sourire s'étirer. Tu ressentais toutes ces sensations et tu espérais que ton ami se sente aussi bien que tu ne te sentais.

Conduisant pendant une bonne heure tu t'arrêtais alors, devant un ciel orangé de la fin de journée, un endroit qui t'avait vu pleuré plus d'une fois, un endroit qui ne disposais de pas grand chose, sinon d'une vue imprenable, d'une épicerie et de tables. Enlevant ton casque tu respirais alors, le sourire aux lèvres.

" Profites de la vue je vais prendre à boire. Tu as faim ? "

Attentionnée, tu cherchais encore une raison de t'aimer, au moins un peu plus, profitant de cet air pour laisser tomber la veste. Cherchant alors de vrais trésors tu revenais avec un sac rempli profitant de ce moment pour t'asseoir devant l'infini.

"Alors ? Ca fait du bien ? Tiens.  "
Lui tendant une canette tu en ouvrais une pour toi profitant des premières gorgées, les yeux perdus dans le vague;

" "




@Jong Selyan

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Jong Selyan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Jong Selyan
Pseudo, pronom(s) : Avocat
Célébrité : Kwon Soon Young
Crédits : ©hanatsuki-sen
Messages : 64
 http://www.shaketheworld.net/t24512-jong-selyanhttp://www.shaketheworld.net/t24515-jong-selyanhttp://www.shaketheworld.net/t23249-avocat-liu-soahchoi-evanjong-selyan
Re: Rush hour Ft. Jong Selyan | Jeu 11 Nov - 11:45
Citer EditerSupprimer

La première fois qu’il avait touché à une moto, c’était très jeune. Il ne se souvenait plus quel âge il avait, probablement entre onze et douze ans. Il y avait cet engin dans cette famille d’accueil et il était magnifique. Il avait eu envie de le démonter, bien qu’il ne soit pas mécanicien, découvrir ce qui se cachait derrière. Les engrenages, les tuyaux, les fils, tout ce qui le complétait. Il était touche à tout, là-dessus, il n’avait pas encore appris alors ce fut plus le désir de s’élancer dans les rues des boulevards qui l’emporta sur le reste. Il n’y avait faire ronronner le moteur et le tour était joué. Ils avaient fait ça en cachette et, chacun leur tour, il les avait emmené dans un lieu qui n’était connu qu’à eux seuls. Ça avait été magique et il en gardait de bons souvenirs. Dommage qu’avec le temps ils ne se soient ternis. Ce fut avec plein de nostalgie qu’il se laissa emporter par le courant apaisant créé par son amie et il eut la tête ailleurs quand ils furent arrivés à destination. Le passé continuait de lui morceler l’encéphale sans qu’il n’ait aucune emprise dessus.
Et la toute première fois qu’il avait commencé à danser, c’était sur cette chanson, celle dont il avait le titre sur le bout de la langue. Il s’était élancé et les mouvements avaient été fluides, gracieux, l’emportant dans une délivrance qu’il n’avait pas connu jusqu’alors. Aujourd’hui, les sentiments que cela lui procurait étaient différents et il avait plus du mal à tirer profit de ses capacités parce que les fils étaient emmêlés. Il n’y avait plus de stabilité et sa douleur transperçait d’entre tous les pores de sa peau. Reo, qu’est-ce que je dois faire ?

« Merci, dit-il en attrapant la canette qu’elle lui tendait pour l’ouvrir et boire, oui ça fait énormément de bien. »

Il profitait de la vue, il était avec son amie et il venait de sentir la liberté l’effleurer du bout des doigts. Les problèmes n’étaient pas résolues, il lui laissait un peu de répit à cet instant.

« J’ai fait des bêtises. »

Et les mots sortirent tous seuls sans qu’il ne le contrôle.

« J’ai accepté de sortir avec une fille pour me protéger, lui raconta-t-il, et j’ai fait du mal à l’une des personnes les plus chères à mes yeux. Je le savais, serra-t-il sa boisson entre ses mains, Je savais qu’il était amoureux de moi et j’ai bafoué son amour. Je ne suis qu’un idiot. »

Il eut un sourire contrit et se remit à boire. Cela ne l’aiderait pas de se noyer dans les regrets, il devait agir au plus vite parce qu’il y avait encore de l’espoir si infime puisse-t-il être. Il devait être sincère, que ce soit envers eux, ou envers lui. Il n’était plus question de marcher sur des oeufs, il fallait aller de l’avant et ne plus penser au passé.

@choi sae hee

________________________________

Rush hour Ft. Jong Selyan  - Page 2 F6f2336c995cd77c86011d892baaf908509c39ce  Rush hour Ft. Jong Selyan  - Page 2 07b645ea379790665e43dac84e45314a81e81aa7
"when you call me
i’m fallin’ to your warm arm
obscure future becomes
clear as i meet you"
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy joueuse : Elle
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar : @Bambi Signa: @rossressources
Messages : 298
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782-choi-sae-hee-i-wonder#978878http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Rush hour Ft. Jong Selyan | Jeu 25 Nov - 23:17
Citer EditerSupprimer
Peut être que tu n'étais pas comme les autres effectivement, et c'est ce qui te rendait fière. Comme ce jour où tu avais pu acheter cette moto avec ton argent , avec celui que tu gagnais depuis des années pour aider ici et là, par ton travail. Tu n'avais pas oublié tous tes rêves. Même si la passion qui te rongeait était aussi secrète tu la gardais précieusement, pour ne jamais l'oublier. Mieux encore, tu voulais t'en servir. La reconnaissance te faisant peur, la danse ne t'appelait que pour te libérer, pour expulser tout ce stress, tout ce que tu ressentais. Ces injustices qui continuaient de sévir quand tu continuais de te battre. Contre eux, contre toi même, contre ta vie. Quel chemin prendre? Ca semblait si facile, et pourtant c'était si dur. Tu étais arrivée trop loin pour reculer, mais tu avais trop mal pour oublier. Un mélange dramatique entre l'enfant et l'adulte. Chacune insatisfaite dans un monde qui semblait dévorer ceux qui hésitaient.
Le pas sûr pourtant tu te mouvais, parfois en compagnie, parfois seule. Toujours sûre tu avais accompagnée cet ami qui détenait ton secret, une confiance presque effrayante. Que pourrait il en faire? Pas grand chose. Du moins tu t'en rassurais, te rappelant que personne ne te connaissait réellement, personne ne savait d'où tu venais.

Tout comme tu ne connaissais pas entièrement Selyan qui semblait souffrir d'un maux inconnu pour toi. Le silence aux lèvres tu ne forçais rien, cherchant simplement à soulager une âme dont tu ignorais même la raison de la douleur. Alors tu mimais ce qui te réconfortais, comme seul point de départ. Comme seule connaissance, et même si tu tout le monde était différent, au fond, tu savais que la liberté en moto pouvait réparer bien des maux.

"Parfait alors ça fait plaisir de l'entendre.  " Souriais tu doucement en prenant place, observant le paysage qui t'avait tant entendu te plaindre, pleurer, qui t'avait réconforté.

Ici le silence retenait chacun de vos secrets, laissant l'impression de dominer le monde, d'être invincible. Rien ne disparaissait mais tout semblait s'alléger, comme si la réponse allait venir, elle arrivait toujours. Tôt.. ou tard.
Le regard se tournant vers lui après une gorgée bien méritée tu l'observais. Une bêtise ? L'oreille attentive tu écoutais simplement ton ami craquer, lâcher la pression qui pesait sur ses épaules.
L'amour. Il rendait fou et idiot. Il semblait briser des gens, ou les construire, comme des marionnettes on courait après. Le plus triste était sûrement quand on se faisait du mal à soi même.

" Et finalement.. être avec elle te protège vraiment ? J'ai plus l'impression que ça te fait du mal. Savoir et agir sont deux choses bien différentes. Mais l'honnêteté.. Tu la dois. A eux... mais aussi à toi." Fermer les yeux et tenter de se convaincre, une perte d'énergie. " Tu le savais d'accord.. Mais tu l'aimes aussi ? "

On ne pouvait répondre à tous. On ne pouvait faire plaisir à tout le monde. Parfois il fallait déplaire à certains. La vraie question était chez lui, pour lui.

" Tout n'est pas perdu. Certes ce n'est pas facile. Mais tu blesses plus de personnes en te mentant. "Lui, elle, et cette troisième personne qui semblait l'aimer. Les sentiments n'étaient pas faits pour être manipulés. " Pose toi des questions simples : est ce que tu veux être avec elle ? Est ce que tu aimes cette personne qui t'est chère ? Que peux tu faire pour être bien? "Parfois cette dernière question était des plus complexe. " Qu'est ce que tu veux Selyan? Ne penses à rien d'autre que ce que tu veux. "

Et tu serais prête à le ramener de suite, à l'aider à tout dire. A tout avouer.
" "




@Jong Selyan

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Contenu sponsorisé
 
Re: Rush hour Ft. Jong Selyan | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas