Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
“Be strong” I whispered to my wifi signal ((yami)) 4548db5f7f80e5abcf0ad638b6d80f18“Be strong” I whispered to my wifi signal ((yami)) 9dc7bedfdf12dfd6c74d702c66013786“Be strong” I whispered to my wifi signal ((yami)) D175719f956ae6e2c457ff3b7f53f9cd6d5f99f1“Be strong” I whispered to my wifi signal ((yami)) Tumblr_pnlxoxGQIP1y4lp2jo7_250

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae :: Résidences

“Be strong” I whispered to my wifi signal ((yami))

Im Han Jae
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

“Be strong” I whispered to my wifi signal

no offence to me but what am i doing
Tu ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait. Tu fixais ta télévision, télécommande en main dans un air paumé, le sourcil faiblement arqué dans une question muette, comme si l'objet allait être capable de te répondre. Tu ne savais pas pourquoi ta télévision voulait absolument se connecter au wifi. En quoi était-ce utile ? Puis ça passerait dangereux, autant de choses connectées en même temps ? T'avais que ton ordinateur de connecté mais détail. Tu partis alors redémarrer le wifi, supposant que ça pouvait régler le problème – ça l'avait déjà réglé la dernière fois. T'avais pas compris, t'avais pas cherché à comprendre. Et tu ne cherchais pas aujourd'hui. Ce n'était pas du tout ton domaine. Tu patientas sagement quelques minutes, appuyant sur la télécommande pour rallumer la télévision, l'ayant précédemment éteinte. Pour le moment ça semblait fonctionner. Tu hochas le visage, satisfait, t'installant devant ton ordinateur pour... qu'il te dise qu'il ne captait pas le wifi. Tu jetas un regard désabusé dans le vide. Tu allas redémarrer le wifi, donc. A la rigueur, la télé, tu pouvais t'en passer. Mais ton ordinateur, non. T'en avais besoin pour régler quelques détails pour le travail et tu voulais le faire maintenant. C'était important pour ton organisation – sinon tout allait être chamboulé et t'allais te sentir perdu. Déjà que tu l'étais là, perdu. Tu patientas à nouveau, observant l'écran de ton ordinateur, redressant un regard blasé vers la télé qui venait de s'éteindre. Tu patientas, immobile, avant de comprendre qu'un disjoncteur avait probablement sauté. Tu allas donc t'en occuper, le calme toujours posé sur le visage même si, vraiment, tu comprenais rien du tout. Tu patientas à nouveau, le wifi étant allumé mais ta télé stipulant à nouveau qu'elle voulait se connecter – mais toi tu voulais pas – et ton ordinateur se connectant pour se déconnecter.
Tu supposais que tu avais peut-être mal appuyé sur un bouton ? Mal coché une case ? Tu ne savais pas où mais avec la technologie c'était possible. Il suffisait d'un rien pour que rien ne fonctionne de toute façon alors t'étais pas étonné.

Tu restas assis sans bouger pendant quelques minutes, hésitant, prenant ton téléphone pour le reposer finalement. Tu pouvais pas la déranger pour ça, si ? En même temps si tu lui demandais pas, elle ne pouvait pas te répondre. Tu décidas finalement de lui envoyer un message pour lui demander si elle pouvait venir car tu rencontrais quelques soucis techniques et technologiques et que tu ne savais vraiment plus quoi faire. Ca ressemblait un peu à un cri de détresse d'un homme dépassé par son environnement. Et c'était le cas. Tu comprenais rien du tout.
Une fois que tu eus sa réponse – positive – tu allas dans la cuisine pour commencer à préparer du thé, au cas où elle en voudrait, t'assurant que tu avais assez à boire et/ou à manger pour préparer quelque chose si elle venait à avoir faim. Puis tu vérifias l'état de ton salon, inspectant que ça ne fasse pas trop chaotique et à part les chats gracieusement étalés sur ton canapé, tout était droit et rangé. Parfait.

Tu allas ouvrir la porte, remontant tes lunettes sur ton nez dans un petit air embêté mais tout de même ravi de la voir, le coin de tes lèvres se haussant quelque peu. « Bonjour », tu te décalas pour la laisser entrer, lui faisant signe d'avancer. « Tu vas bien ? », tu lui désignas les chaussons que tu avais préparé pour elle. « Désolé de te déranger, tu dois être occupée », susurras-tu doucement, songeur. « Mais je savais vraiment plus quoi faire », tu semblais désespéré... tu l'étais un peu. « Tu veux boire quelque chose avant de commencer ? »@Mukai Yami
felicis


There's a scar in the heart of happyland. And the shadows are where we used to stand. So we sleep and we dream but our dreams don't mean a thing. We could run but we're puppets on a string and it goes on. I guess we all fucked up
Mukai Yami
Mukai Yami
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets
Ce n’était plus les premières fois où Yami s’étonnait d’avoir une pensée furtive et discrète pour le chinois. Elle le voyait de plus en plus souvent et la majorité du temps, c’était toujours par hasard. Pas qu’elle ne croyait au destin, elle laissait ça à Qintian, mais elle commençait bien à croire qu’il se moquait d’elle. La japonaise n’avait jamais le temps pour une journée entre amis, elle n’avait jamais le temps pour aller au restaurant le soir avec son entourage, beaucoup trop occupée par ses études et le restaurant où elle travaillait depuis presque un an déjà. Alors elle n’avait clairement pas le temps pour l’étudiant aussi étrange était-il. Car, bien qu’elle continuait de réfuter l’existence des médiums, qu’elle voyait leur méthodes et actions comme de l’arnaque, elle ne pouvait plus s’extirper de cette curiosité qui la touchait à chaque fois qu’elle posait les yeux sur Qintian.

Fort heureusement, son téléphone émit deux vibrations courtes et rapides, signal qu’elle avait un message. Elle sortit aussitôt de ses pensées et balaya l’image du jeune chinois d’un clignement des yeux. Il n’y avait pas grand monde sur le campus, voire à Séoul qui possédait son numéro de téléphone, même sa sœur qui était à l’université elle aussi ne l’avait pas, alors elle se demandait bien ce que son ancienne colocataire voulait avant de se rendre compte qu’il s’agissait de quelqu’un d’autre. Aussitôt, un fin sourire fatigué étira ses lèvres. « Quoi, encore ? » Elle hésita quelques instants, jetant des coups d’œil entre l’écran de son ordinateur et celui de son téléphone avant de se dire qu’elle ne pouvait l’abandonner. Yami commençait à peine à se faire des amis et ses instincts de grande sœur la poussaient toujours à aider ses camarades. Elle en avait fait de même avec un ancien Cheonglyong qui avait semblé bien embêté avec son robot et la carte mère qui avait tout simplement brûlée. Un soupir et elle ferma son ordinateur avant de le glisser dans un sac, non sans avoir répondu à son ami perdu.

Hongdae était non loin de la digital city et heureusement pour elle, peu de monde se trouvait dans le métro à cette heure-ci. Elle arriva rapidement devant l’appartement dans lequel la japonaise n’avait jamais mis les pieds et sonna. Il ne lui suffit que d’une seconde pour se rendre compte que c’était la première fois qu’elle allait ainsi chez une connaissance. Prenant une grande inspiration et tenta de cacher la rougeur de ses joues lorsque la porte s’ouvrit. C’était toute gênée qu’elle entra dans la résidence du garçon, marmonnant simplement le bonjour en retour. Elle n’avait pas l’habitude de cette proximité, de ces environnements privés et intimes qui n’étaient pas à elle. « Je suis toujours occupée alors il me faut bien des pauses de temps en temps. » Elle tentait un brin de sarcasme, un sourire en coin mais l’humour était une chose qu’elle ne maîtrisait toujours pas. Une boisson lui était proposée et Yami hésita longtemps, le regard perdu dans celui de Hanjae. Ses principes lui disaient de refuser, qu’elle n’acceptait jamais rien des autres car elle considérerait cela comme de l’aide et elle n’en voulait pas. Bien trop têtue et se voulant indépendante, elle continuait de croire que la gentillesse était de la pitié. « Non merci, ça ira. » Elle donnait l’impression d’une jeune femme toute innocente et sage. « Ton problème alors, c’est si grave que ça ? » Elle s’avança dans le salon, jetant des regards sur tous les murs, tous les meubles et s’imaginant que, peut-être un jour, elle pourrait se payer un tel endroit. Bien qu’elle visait plus grand et plus luxueux. Elle s’arrêta devant les deux créatures, calmes, sur le canapé et fut aussitôt attendrie. Yami s’accroupit et tendit la main pour les caresser mais n’osa pas les déranger. « Je ne savais pas que tu avais des chats. Ils s’appellent comment ? »



BLOOD RED seeps from the pure WHITE MOON. Surging waves hide unnoticeable amongst the clamour, but somehow, these all seem like a fragrant dream to me. The more humble I am, the more terrified I feel. I can't bear  to touch anything in this world. ○○○

Au soleil, s'exposer un peu plus au soleil~
L’été n’est pas encore là mais il approche à grands pas ! Cela se ressent avec les températures qui augmentent et le soleil présent toute la journée. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! On profite alors des belles terrasses pour siroter un petit cocktail (ou deux, mais attention à l’abus de l’alcool. Il n’y a pas que le soleil qui tape sur la tête mouahahah) et voir ses amis. Les vacances approchent et les étudiants trépignent d’impatience. Mais avant ça, il faut s’occuper des élections des présidents de chaque fraternité. Eh oui, maintenant, il vous faut trouver vos représentants ! Alors, qui osera se lancer ? (≧▽≦)
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum