sombre
Le Deal du moment : -20%
Nike MD Runner 2
Voir le deal
51.97 €


last piece ((reo))

Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky (ava)
Messages : 269
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572-im-han-jae#991149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
last piece ((reo)) | Jeu 3 Juin - 20:23
Citer EditerSupprimer

last piece

The most important piece
Il sortait, parfois. Il quittait l'appartement pour faire un tour. Du quartier principalement, il n'allait pas plus loin. Tu l'avais déjà accompagné. Vous aviez tourner autour des immeubles sans vous éloigner, ton grand-père agitant désespérément la main vers ce paysage découpé, ces immeubles trop hauts, ces lumières trop puissantes, ce « tout » qui créait un « rien » en lui. L'horizon peu visible le perturbait, le bruit aussi. Et il râlait doucement dans des chuchotements. Pourquoi y avait-il autant de monde ? Où était passée la verdure ? Pourquoi les arbres lui semblaient plus tristes ici qu'ailleurs ? Il était perturbé, perdu, dans un monde qui tournait trop vite pour lui. Dans un monde qu'il ne voulait pas tenter de suivre ou de rattraper mais dans un monde qu'il aurait espéré plus clément avec lui, son âge, sa vie. Ta mère t'avait prévenu la dernière fois. Il sortait faire un tour seul. Pas trop loin, juste pour se dégourdir les jambes. Il laissait un mot, le plus souvent, ou il prévenait – si quelqu'un était à la maison... mais comme il y avait rarement quelqu'un à la maison... Il sortait, tournait et revenait. Et il ne bougeait pas, surtout quand il savait que tu allais venir. Il faisait en sorte d'être toujours là. Toujours en train de t'attendre sur le canapé, le thé prêt et le sourire déjà sur ses lèvres quand tu passais la porte. Comme si t'amenais avec toi un bout du paysage d'avant. Passer du temps avec lui t'apaisait plus que tu ne le disais. Tu savais qu'il savait. Vous vous apaisiez mutuellement, vous apportant chacun quelque chose que l'autre cherchait. Il sortait, parfois. Il faisait le tour du quartier et revenait, les sourcils froncés, comme s'il avait longuement contemplé la vie et tous ses travers. Comme s'il avait tenté de répondre aux questions existentielles en marchant mais qu'il n'avait trouvé aucune réponse. Il revenait toujours.

Sauf que cette fois il ne revenait pas et tu ne savais pas où il pouvait être. Peut-être avait-il emprunté une rue qu'il ne connaissait pas. Pour suivre son côté aventurier qui lui disait d'essayer. Mais on était vite perdus dans la ville et tu te doutais bien qu'il devait être désorienté à cause du bruit et des lumières. Tu sentais l'angoisse grimper, grimper, grimper. Et s'il lui était arrivé quelque chose et que toi t'étais là à attendre comme un con ? Tu voudrais partir mais .. s'il revenait ? Tu voulais être là quand il reviendrait. En même temps tu voulais aller le chercher, aussi. Pour t'assurer qu'il aille bien. T'avais peur. T'hésitais à appeler ta mère même si tu savais qu'elle allait te dire de ne pas paniquer. Tu pourrais demander mais à qui ? Ce n'était pas comme si quelqu'un suivait ton grand-père h24. Les mains sur les joues dans un air totalement déstabilisé, tu soufflas bruyamment, la peur griffant ton cœur. Tu sursautas faiblement quand tu entendis du bruit vers la porte. Ce fut sans hésiter que tu te dirigeas vers elle, le palpitant au bord des lèvres, prêt à exploser. On toqua et tu ouvris la porte dans la seconde suivante, le souffle retenu.. pour le libérer en voyant ton grand-père juste devant toi, à te demander pourquoi tu tirais une tête pareille. Tu ouvris à peine la bouche pour lui poser une question qu'il te répondit qu'il s'était égaré et que le gentil jeune homme à ses côtés l'avait raccompagné. Tu levas les prunelles vers le jeune homme que tu venais à peine de remarquer, te courbant poliment sans trop attendre. « Merci de l'avoir ramené », tu te décalas pour laisser entrer ton grand-père qui râlait à cause des immeubles trop hauts. « Est-ce que... Comment je peux vous remercier ? », demandas-tu doucement. Tu lui fis signe d'entrer, parlant brièvement de café, de thé et même de quelque chose à manger s'il le souhaitait. Il avait aidé ton grand-père à revenir jusque là, tu lui devais bien ça – même plus encore. Tu étudias enfin son visage, le tien faiblement penché sur le côté. « Reo ?? »
@Khan Reo
felicis

________________________________

Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Khan Reo
Pseudo, pronom(s) : ananas + elle.
Célébrité : choi sungyoon.
Crédits : braise (ava), zaja (sign).
Messages : 690
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t24510-khan-reo-en-cours#990338http://www.shaketheworld.net/t24513-khan-reo#990442http://www.shaketheworld.net/t21984-ananas-khan-reo-koh-shanyuan-sun-chansol#932715
Re: last piece ((reo)) | Dim 13 Juin - 18:21
Citer EditerSupprimer
Simplement sorti pour acheter quelques fournitures pour le premier exposé qu’il doit faire pour cette nouvelle année de cours, Reo s’étonne bien vite de trouver un vieil homme à l’air perdu dans les environs. Il semble étonné au beau milieu de tous ces étudiants dont la plupart passent à côté sans même lui offrir un regard quand les autres s’esclaffent en chuchotant qu’il s’agit du père d’untel ou untel. Reo demeure silencieux en fixant l’homme par-dessus un livre qu’il fait semblant de regarder. Des dizaines d’hypothèses s’étendent dans son esprit, allant de la plus rationnelle à la moins plausible.
Ainsi, il se demande si cet homme patiente pour quelqu’un. Un petit-fils ou petite-fille qui se serait précipité en hâte dans une boutique et qu’il n’aurait pas pu suivre si vite. Mais les minutes s’étirent et Reo a de plus en plus l’impression que cet homme est clairement perdu. Il n’hésite pas plus longtemps à venir s’enquérir de sa présence ici, se courbant légèrement devant lui, par pure politesse, pour se présenter sans l’effrayer. Dans les prunelles adjacentes, il ne décèle pas le moindre brin de violence, uniquement une douceur toute particulière qui ne manque de troubler l’étudiant en astrophysique. Il ne peut que songer à ses propres grands-parents avec tendresse, proposant au vieil homme de le reconduire chez lui.
Déambulant dans les ruelles de la ville, ce drôle de duo discute avec aisance. Cela fait bien longtemps que Reo n’a pas eu l’occasion de rencontrer une personne âgée alors que, pourtant, il est du genre à s’enivrer de leurs connaissances. Curiosité réelle, le brun adore écouter les histoires d’un temps passé, souriant avec joie à ces clichés en noir et blanc venus d’une époque qui lui paraît lointaine. A l’évidence, il aimerait demander à l’homme s’il possède un téléphone portable, mais il trouve que cette remarque serait presque déplacée. Ainsi, il le laisse l’entraîner jusqu’à la porte d’un appartement.
C’est Reo qui toque trois fois avant qu’un homme un peu plus âgé que lui ne vienne ouvrir, le remerciant aussitôt d’avoir raccompagné son grand-père. « Ce n’est rien, je l’ai vu un peu perdu au milieu de tous les étudiants… » Et il finit par avoir la même surprise quand son interlocuteur se redresse à la suite de sa courbette. Ses pupilles s’agrandissent une seconde quand il ouvre, ferme, ouvre encore la bouche. « Hanjae ?! » Les souvenirs du passé s’affichent une brève minute sous ses paupières quand son cœur semble se serrer doucement dans sa poitrine. « Je… je ne veux pas te déranger ? » Pourtant, Reo s’avance poliment dans le salon, à la suite du grand-père qui semble avoir déjà retrouvé sa place sur le canapé.
« J’ignorais que tu habitais aussi ici. Ça fait quelques années maintenant… » Il lui sourit du bout des lèvres car Hanjae l’a connu adolescent perdu à la suite du décès prématuré de sa sœur jumelle. Les mots se meurent dans sa gorge et il resserre ses doigts sur les hanses de son sac à dos. Le malaise l’habite en cet instant et il se demande s’il ne ferait pas mieux de s’éclipser tout de suite. Pourtant, dans le fond, que Hanjae l’ait reconnu après tout ce temps lui met un peu de baume au cœur.

@im han jae

________________________________

w i t h o u t y ou
I’m trapped in my mind I just want my mind to be filled call me, answer me who is this I see in the mirror?...
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky (ava)
Messages : 269
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572-im-han-jae#991149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: last piece ((reo)) | Lun 28 Juin - 9:58
Citer EditerSupprimer

last piece

The most important piece
T'en avais tellement. Des souvenirs avec tes grands-parents. T'en avais plus avec eux que tu en avais avec tes propres parents. Parce que petit tu préférais passer ton temps aux côtés de ta grand-mère. A la regarder cuisiner et apprendre. A poser des questions. Tu préférais te poser dans le jardin avec ton grand-père, parler des plantes, de la nature, de tout et de rien. Ils t'avaient tout appris, tout inculqué. Ils avaient fait de toi l'homme que tu étais aujourd'hui et tu leur en serais toujours redevable. Toujours reconnaissant. Ils t'avaient appris des tas de choses. Tu avais partagé de nombreux rires avec eux et échangé encore plus de sourires. Ton premier vélo était un cadeau de tes grands-parents. Tes premiers moments sur la selle, tu les avais vécus avec eux. Ta première gamelle aussi. Ta grand-mère aimait te le racontait, en te disant que tu avais pleuré comme un bébé, pas à cause de la blessure mais parce que tu avais déchiré ton pantalon. Un pantalon que ta grand-mère avait recousu. Tu t'en voulais mais elle, elle ne pensait qu'à te soigner. Tu avais vécu des tas de choses avec eux et leur dire au revoir avait été déchirant. Ne plus revoir ta grand-mère l'était tout autant. Son sourire te manquait, sa voix te manquait. Sa présence te manquait. Tu avais encore ton grand-mère heureusement.
Est-ce que c'était mal ? De tenir autant à eux. Pas que tu ne tenais pas à tes parents mais c'était différent. T'avais toujours été seul une fois arrivés ici. Ils travaillaient. Tu comprenais le besoin de faire vivre la famille – mais tu ne comprenais pas la façon de te laisser seul sans vraiment chercher à savoir si tu vivais le tout aussi bien qu'eux. T'aurais préféré à la campagne, avec ta grand-mère et ton grand-père.

Tu t'en voudrais terriblement alors s'il lui arrivait quelque chose, à ton grand-père. Comme tu t'en voulais à cet instant. Ce n'était pas ta faute mais tu te sentais quand même coupable pour une raison que tu ignorais. Tu n'avais aucun moyen de le joindre, de savoir où il était, s'il allait bien. T'avais perdu ta grand-mère, tu n'étais pas prêt à le perdre lui aussi. Sauf qu'il revient. Sain et sauf. On l'avait raccompagné. Tu te pinças les lèvres aux mots du jeune homme, te demandant bien par où était passé ton grand-père pour se perdre ainsi. Sans doute avait-il voulu partir à l'aventure. « Il a dû vouloir visiter un peu plus... », songeas-tu à voix haute, le visage faiblement penché, te disant que tu devrais peut-être l'accompagner pour faire un tour un peu plus grand. Histoire de l'aider à se repérer s'il décidait de marcher seul une fois encore. T'étais cependant surpris de reconnaître la personne qui l'avait accompagné jusque là. Clignant des paupières, tu le fixais, hochant lentement le visage. Oui, c'était bien toi. « Tu ne déranges pas. Au contraire... », tu souris doucement, le laissant entrer. « Tu as raccompagné mon grand-père. Il est sain et sauf grâce à toi, je te dois bien un petit quelque chose », tentas-tu de le rassurer. C'était la moindre des choses, non ?
Tu t'humectas doucement les lèvres. « Je n'habite pas ici », ton index désigna le sol. « Dans cet appartement je veux dire », rectifias-tu. « Mais oui ça fait quelques années », soufflas-tu lentement le coin des lèvres quelque peu levé alors que tu le détaillais en silence. Il avait grandi – tu parlais vraiment comme un vieux, c'était terrifiant. « Comment tu vas ? », lui demandas-tu en lui faisant signe de s'installer. « Mets-toi à l'aise », ajoutas-tu dans une fine esquisse, ton grand-père lui souriant. « Thé ? Café ? Soda ? », proposas-tu dans une voix amusée, levant vers ton grand-père et hochant simplement le visage sans qu'il n'ait besoin de parler. « Ou autre chose, n'hésite pas », tes prunelles retombèrent sur Reo, ta frimousse basculant quelque peu sur le côté, un fin sourire sur les lèvres.
@Khan Reo
felicis

________________________________

Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Khan Reo
Pseudo, pronom(s) : ananas + elle.
Célébrité : choi sungyoon.
Crédits : braise (ava), zaja (sign).
Messages : 690
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t24510-khan-reo-en-cours#990338http://www.shaketheworld.net/t24513-khan-reo#990442http://www.shaketheworld.net/t21984-ananas-khan-reo-koh-shanyuan-sun-chansol#932715
Re: last piece ((reo)) | Mer 30 Juin - 10:10
Citer EditerSupprimer
Il n’est pas certain, Reo, que Hanjae lui doit réellement quelque chose. Après tout, n’importe qui aurait agi de la même manière en aidant une personne âgée perdue, n’est-ce pas ? Alors debout, là, au milieu du salon, Reo a l’impression de ne pas tout à fait être à sa place quand, pourtant, le visage familier d’Hanjae après toutes ces années revient comme le rassurer. Ce garçon fait partie de son passé, de ces études qu’il a eu du mal à vouloir continuer. Ainsi, ses parents ont trouvé la solution de trouver un étudiant pour l’aider à se remettre sur les rails. Raison ou illogisme ? Reo déglutit en se demandant ce qui se serait passé si Hanjae n’avait pas été là pour le soutenir.
Lentement, le jeune homme fait glisser son sac de son épaule pour le déposer dans l’entrée où il se permet également de se déchausser avant de rejoindre une chaise près de la table. Un délicat sourire orne ses lèvres tandis qu’il acquiesce de la tête aux paroles de son aîné, reportant son attention quelques secondes sur le vieil homme qui semble avoir retrouvé ses habitudes. « Est-ce que ça lui arrive souvent ? Je veux dire, à ton grand-père, de quitter la maison et de ne pas savoir comment y revenir ? » Bien qu’ils soient âgés, les grands-parents de Reo paraissent encore avoir toute leur tête, alors il imagine combien cela doit être effrayant de ne pas pouvoir toujours gérer les plus âgés. Dans le fond, Reo reconnait bien là l’empathie de son hôte et cela le rend un peu confus.
« Je vais bien, et toi ? » Aussi bien qu’une personne puisse aller avec des problèmes amoureux et des bribes du passé si présentes chaque jour. Encore, les doigts de Reo viennent, nerveux, se tordre les uns les autres en ajoutant. « Une tasse de thé, ce sera parfait, merci beaucoup. » Il lui rend son sourire en espérant que cela ressemble vraiment à un sourire et non une grimace forcée, un peu tordue. Reo fait de son mieux pour se détendre et abandonne un léger soupir en se massant les tempes tandis que Hanjae part préparer quelques boissons pour tout le monde. Hanjae a toujours été calme et organisé en compagnie de Reo, lui permettant de retrouver lui-même son cadre apaisant. Pourtant, se retrouver après ces années renvoie l’étudiant en astrophysique a des vieux démons qu’il n’arrive pas toujours encore à affronter. Mais ce n’est pas la faute de son interlocuteur.
« Alors, euh, j’imagine que tu as terminé tes études ? » Parler de choses et d’autres, aisées, pour ne pas s’empêtrer dans des idées d’antan. « Moi, je viens de commencer ma quatrième année en astrophysique. J’aime étudier la position des étoiles, l’alignement des planètes et tous ces trucs-là. » Il rit un peu. N’a-t-il pas toujours eu la tête dans les étoiles, Reo ? Lui et ses rêves de patineur artistique qui ont viré à l’échec. Dents qui mordillent la lippe inférieure quand ses mains peuvent enfin s’agripper quelque part et entourent rapidement la tasse de thé bien chaude. « Pardonne-moi, si je suis un peu nerveux. C’est juste que… ça fait longtemps. » Et ses prunelles reviennent trouver celles de son interlocuteur, en quête, peut-être, d’un peu d'assurance.

@im han jae

________________________________

w i t h o u t y ou
I’m trapped in my mind I just want my mind to be filled call me, answer me who is this I see in the mirror?...
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky (ava)
Messages : 269
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572-im-han-jae#991149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: last piece ((reo)) | Dim 18 Juil - 13:30
Citer EditerSupprimer

last piece

The most important piece
Tes grand-parents te connaissaient mieux que tes parents. T'avais fait ce constat il y a quelques années déjà, quand tu t'étais retrouvé seul dans ce nouvel appartement. Dans cette ville bien trop grande pour le petit bonhomme que t'étais. T'avais fait ce constat en retournant chez eux, dans ta maison, alors que ta grand-mère te préparait ton repas préféré ou que ton grand-père s'attelait à préparer tes livres favoris. Ta mère ne savait pas toujours quel plat tu préférais. Encore aujourd'hui elle te demandait. Et ton père ne savait pas quels livres tu favorisais. Ton grand-père savait tout, lui. De ton plat favori à ta couleur préférée et même tes auteurs préférés. Il retenait ce que tu lui disais, au contraire de tes parents. Triste non ? Tu t'étais toujours senti plus proche de tes grand-parents que de tes parents de toute façon. Alors ça te faisait ni chaud ni froid, le plus souvent. Mais tu les aimais tout de même, tes parents. Et tu savais qu'ils t'aimaient aussi. « Ca lui arrive de sortir, de faire le tour du quartier. Mais il sait toujours comment revenir », dis-tu après quelques secondes de réflexion. « Je pense qu'il a voulu jouer à l'aventurier et n'a pas reconnu les environs », expliquas-tu, espérant que ce soit vraiment le cas. Tu allais surveiller de toute façon et veiller à ce que cela n'arrive pas plus souvent. Ca te faisait peur d'y penser mais il prenait de l'âge... et peut-être que parfois, ses idées se mélangeaient au point de le perdre. Autant physiquement que mentalement. Lui jetant un regard, une esquisse tendre vint se poser sur ta bouche. Il allait bien, tu le savais. Tu le sentais. « Je vais bien aussi merci », tu souris à Reo, te demandant s'il te disait ça pour te faire plaisir ou s'il allait réellement bien. « Ca marche », déclaras-tu simplement avant de partir en cuisine pour préparer les boissons, le laissant s'installer alors que tu gardais une oreille attentive. Au cas où. Et tu entendis ton grand-père le remercier de l'avoir conduit chez lui encore une fois avant qu'il n'explique que le quartier était trop grand et que c'était facile de s'y perdre – avant qu'il ne râle doucement parce que tous les bâtiments se ressemblaient.

Tu revins, posant les boissons sur la table, t'installant à ton tour. Tu clignas quelque peu des paupières à sa question avant de rire légèrement. « Oui j'ai fini », tu lui offris une esquisse amusée. « Je travaille pour un petit label de musique. Newhera label ? Je sais pas si tu connais », ça pouvait être surprenant de te voir travailler là-dedans. Surtout si on savait ton penchant pour l'enseignement. « Wow », soufflas-tu, admiratif. « Ca doit être intéressant en plus de sonner super classe à l'oreille », tu plissas le nez, un rire silencieux dans la gorge. « Ca te plaît ? », demandas-tu doucement, soufflant sur ta boisson. « Tu pourras m'expliquer un jour. La position des étoiles, l'alignement des planètes... », le coin de tes lèvres se leva alors que tu avalais une gorgée. De « professeur » tu passais à « élève ». Penchant quelque peu le visage tu l'observas quelques secondes sans rien dire, clignant des paupières. « T'excuses pas, je comprends », finis-tu par dire. « Ca fait longtemps donc c'est normal », tu haussas quelque peu les épaules. Tu supposais que oui, c'était normal. Vous aviez changé depuis, des choses s'étaient passées... Tu lui lanças un sourire, tes yeux dans les siens, espérant pouvoir le rassurer. « Je te dirais bien que tu n'as pas à être nerveux avec moi mais je suppose que c'est plus facile à dire qu'à faire », tu arquas faiblement un sourcil, gardant une fine esquisse sur la bouche. « Tu comptes faire quoi alors ? Après tes études. Tu voudras travailler dans un observatoire ? Ou devenir professeur des universités ? », tu supposais que la chose à faire était de parler de quelque chose qui pourrait le détendre. Et tu espérais que parler de son futur métier pourrait le détendre...
@Khan Reo
felicis

________________________________

Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Khan Reo
Pseudo, pronom(s) : ananas + elle.
Célébrité : choi sungyoon.
Crédits : braise (ava), zaja (sign).
Messages : 690
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t24510-khan-reo-en-cours#990338http://www.shaketheworld.net/t24513-khan-reo#990442http://www.shaketheworld.net/t21984-ananas-khan-reo-koh-shanyuan-sun-chansol#932715
Re: last piece ((reo)) | Mer 4 Aoû - 16:27
Citer EditerSupprimer
Contrairement à Hanjae, Reo n’a jamais vraiment eu beaucoup de contact avec ses grands-parents. En-dehors de quelques lettres pour les anniversaires ou des coups de fils lors de la nouvelle année, Reo a surtout vécu entouré de ses propres parents ainsi que sa sœur, puis de ses amis. Il ne doute pas que les personnes âgées puissent offrir des bagages différents, offrir des histoires d’un ancien temps qui, en plus, satisferaient sûrement aujourd’hui Reo de les écouter. C’est sans doute dans ce lien qui lui a manqué qu’il en est venu à aider ce vieil homme perdu au beau milieu des étudiants. Il acquiesce doucement à la réponse de son interlocuteur, se demandant ce qui a bien se passer de différent en cet instant pour que le grand-père d’Hanjae s’éloigne davantage de la maison. Une envie soudaine, peut-être un son ou une odeur qui l’aurait interpelé ; qui sait. Quoiqu’il en soit, le plus jeune de ce trio étonnant demeure relativement mal à l’aise dans cet appartement.
A l’évidence, la seule présence de son aîné lui renvoie des images de son passé auxquelles il tente de faire abstraction chaque fois qu’il voit son reflet dans le miroir. Hanjae est entré dans la vie de Reo au moment même où sa sœur en est sorti, parents désireux de ne pas voir l’unique enfant, désormais, gâché ce potentiel en lui. Les lèvres pincées, les doigts agités, Reo finit par s’installer en demandant une tasse de thé, cela sera suffisant. Peut-être devrait-il s’éclipser maintenant que le plus âgé a le dos tourné en cuisine ? Mais avant que Reo n’ait pu faire ou prédire quoi que ce soit, Hanjae est de retour et sert tout le monde. Sourire agréable mais emprunt de maladresse qui s’étire sur ses lippes quand il exprime ses études, s’inquiet de celles de l’hôte. « Non, je t’avoue que je ne connais pas vraiment le domaine de la musique. Disons que je suis comme tout le monde et que j’aime en écouter. » Mais elle me rappelle que trop parfois les instants où ma cheville s’est brisée. Fracas violent contre la piste glacée. « L’astrophysique n’intéresse pas beaucoup de personnes de nos jours, mais je pense qu’elle est très utile. Le ciel peut nous apprendre tellement plus de choses qu’on ne peut l’imaginer. » Nouveau sourire sincère qui s’ajoute sur ses lèvres tandis qu’il entoure ses mains sur sa tasse chaude.
Il laisse ses prunelles rencontrer celles de son interlocuteur. Est-ce que ça lui plaît ? Oui, au moins assez pour continuer, au moins assez pour se convaincre que les rêves peuvent parfois être que de simples nuages de fumée. « Je pourrais te lire ton ciel, une fois, si tu veux oui. Mais je ne sais pas vraiment ce que je ferais par la suite. Des recherches, sûrement. Je serais beaucoup trop stressé pour enseigner cette matière à mon tour. » Il rit légèrement, sentant qu’il se détend malgré toute cette ambiance qui s’alourdit sur ses épaules. « Hanjae, est-ce qu’il t’arrive de repenser à tout le reste ? De te demander pourquoi, de ne pas savoir comment les choses auraient pu se dérouler. » Tasse portée à sa bouche, Reo ne tarde pas à en boire quelques gorgées. « Je ne pourrais jamais assez te remercier pour ce que tu as fait pour moi dans le passé mais je crois qu’aujourd’hui j’ai envie d’autres choses… » Les maux se perdent entre eux, se répercutant contre les tasses entamées. Aveux relativement aisés car il sait, Reo, qu’Hanjae ne l’a jamais jugé. Les années ont passé et elles n’ont bienheureusement pas emportées la chaleur de l’aura du plus âgé.

@im han jae

________________________________

w i t h o u t y ou
I’m trapped in my mind I just want my mind to be filled call me, answer me who is this I see in the mirror?...
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky (ava)
Messages : 269
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572-im-han-jae#991149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: last piece ((reo)) | Mer 18 Aoû - 10:00
Citer EditerSupprimer

last piece

The most important piece
Chez toi, tu possédais plus de photos de tes grand-parents que de tes parents. Tu savais que ça pourrait être mal, tout comme ça pouvait attendrir. Mais tu les aimais, plus que la vie elle-même. Ils avaient été ton tout. Ils l'étaient toujours. C'était différent sans ta grand-mère cependant, sans ta voix calme et son rire cristallin. Sans ses mots doux mais justes. Elle manquait, terriblement. Et t'osais pas imaginer le vide que ton grand-père devait ressentir à chaque fois qu'il se posait dans son fauteuil, loin de chez lui, de sa maison, de ses souvenirs. De sa vie, en quelque sorte. Il était loin d'elle, aussi. Ta grand-mère était restée là-bas – dans le sens littéral. Ses plus beaux souvenirs avec elle était là-bas. Pas ici. Normal qu'il ne se sente pas à l'aise. Normal qu'il ne fait que se souvenir des moments passés dans une maison où il avait été heureux. Vraiment heureux. Il ne l'était pas ici. Tu savais. Tu comprenais. T'étais pareil. T'avais trop de souvenirs qui se déroulaient là-bas et quand tu comparais à ta vie ici, tout était fade et sans saveurs. Sans couleurs, aussi. Le paysage était tout le temps le même. Du matin au soir. De l'été à l'hiver. Tu trouvais ça tellement triste et morose. Tu admettais que la ville avait des aspects positifs, bien sûr. Mais les côtés négatifs remportaient le titre et dévastaient tout. T'aimerais offrir une meilleure vie à ta grand-père. T'aimerais qu'il soit totalement heureux à nouveau.
T'aimerais l'être totalement aussi.

Tu te sentais cependant soulagé de revoir Reo. Ca te faisait du bien de voir un visage familier dans ce monde trop grand qu'était la ville. Ca te rappelait des choses, des tas de choses. De bons souvenirs, des mauvais moments.. mais rien n'était à jeter. Car ça t'avait aidé à grandir, à être l'adulte que tu étais. Tu haussas quelque peu les épaules, un léger sourire aux lèvres avant de secouer le visage. « C'est pas grave, et je comprends », t'aimais en jouer. T'aurais pas cru travailler dans ce domaine. T'étais loin de ton métier rêvé. Très loin. Mais ça te plaisait aussi. « Ca rend ton choix unique et orignal », commentas-tu simplement, doucement, la curiosité pétillant dans le regard, l'intérêt décorant ton visage. Tu trouvais ça vraiment fantastique même si ça devait être compliqué. « Elle est très utile et heureusement il y a encore des personnes comme toi qui s'y intéressent », pour découvrir, comprendre, apprendre. « On apprend toujours des tas de choses en regardant le ciel, ou les étoiles », dis-tu, l'esquisse fine, nostalgique, plongeant dans ces images de toi le regard levé vers le ciel étoilé et grand-mère qui te racontait une histoire pour chacune d'entre elle. « Avec plaisir », dis-tu, le sourire large. Parce que ça t'intéressait. Vraiment. « Tu as encore le temps de savoir ce que tu voudras faire plus tard », un léger rire roula dans ta gorge et tu levas les épaules. « Tu pourrais faire un bon professeur », mais si ce n'était pas sa tasse de thé, il ne valait mieux pas forcer. T'avais confiance, cela dit, il allait trouver.

Les phalanges tapotant ta tasse, tu observas le liquide avant de redresser le regard vers lui, un faible « Hm ? » résonnant dans le fond de ta gorge. « A tout le reste ? », demandas-tu, clignant des paupières. Tu dévias quelque peu les prunelles, songeur. « Tu veux dire... comment ta vie serait si tu avais fait des choix différents ? Ou si les choses s'étaient passées différemment ? », tu penchas quelque peu le visage, les iris à nouveau vers lui. « Ca m'arrive de me demander », répondis-tu honnêtement. « Je voulais être dans l'enseignement et je me retrouve assistant. Je me demande souvent pourquoi, ou comment ? », tu bougeas quelque peu les épaules, n'étant pas certain d'avoir répondu à sa question. Un sourire doux aux lèvres, tu l'observas un moment. « T'as pas à me remercier, c'est normal. Et ça a été avec plaisir », si c'était à refaire, tu le referai. Encore et encore. Reo était un élève que tu ne pouvais pas oublier. Non. Une personne que tu ne pouvais pas oublier, plutôt. Parce qu'il n'était pas qu'un élève. « Et tu as envie de quoi aujourd'hui ? », le questionnas-tu en douceur, avalant une gorgée. « Les envies changent avec le temps. Et le mieux que je puisse vraiment te conseiller est de les suivre », sinon cela donnait lieu à des regrets, pas vrai ? À ces questions qu'on se posait, à ces « Et si ? » que l'on dessinait. « T'as pas à te justifier de toute façon. Ni à moi, ni... ni à qui que ce soit, en fait », énonças-tu, reprenant une gorgée. Tu tournas les prunelles vers ton grand-père, l'observant, attendri et rassuré de le voir là, l'esquisse fine, à peine visible mais la frimousse tendre. « Porte du bleu si tu as envie de mettre du bleu. Habille-toi tout en noir si tu n'as pas envie de porter des couleurs. Associe le rouge et le vert si ça chante », articulas-tu, échangeant un regard avec ton grand-père avant d'observer Reo, le rire léger. « C'était ce que ma grand-mère me disait », expliquas-tu, le regard pétillant d'émotions diverses. « Sa façon à elle de dire qu'il faut suivre ses envies », tu bougeas une nouvelle fois les épaules, le sourire toujours posé sur ta bouche. « T'es sûr que tu ne veux pas manger quelque chose ? »

@Khan Reo
felicis

________________________________

Khan Reo
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Khan Reo
Pseudo, pronom(s) : ananas + elle.
Célébrité : choi sungyoon.
Crédits : braise (ava), zaja (sign).
Messages : 690
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t24510-khan-reo-en-cours#990338http://www.shaketheworld.net/t24513-khan-reo#990442http://www.shaketheworld.net/t21984-ananas-khan-reo-koh-shanyuan-sun-chansol#932715
Re: last piece ((reo)) | Mar 7 Sep - 19:15
Citer EditerSupprimer
Ça rend ton choix unique et original.

Peut-être aussi unique et original qu’il puisse l’être quand la douleur des souvenirs refait surface pour ne plus laisser aucune autre place. Il n’a pas tellement eu le choix, Reo, de se retourner vers autre chose. Autre chose qui pouvait le passionner au moins assez pour se décider à en faire un métier, à en faire quelque chose. En levant le regard vers Hanjae, croisant le sien, il sait que son aîné ne lui veut que du bien, que toutes ses paroles sont bienveillantes à son égard. Hanjae a toujours été ainsi avec lui et Reo espère l’avoir remercié – mais il sait qu’il ne lui a jamais assez dit. « Oui, avec le temps, peut-être que tu as raison… » Et les phalanges blanchissent lorsqu’elles s’agrippent un peu plus fort autour de cette tasse qu’il a déjà presque terminé de boire. Le temps, c’est ce qu’il n’a de cesse d’espérer depuis des années : le voir s’écouler et emporter avec lui les blessures du passé pour avancer. Cependant, bien souvent de fois, Reo a l’impression de stagner et de ne pas être capable de s’en sortir. Il est difficile de s’extraire des marécages une fois que les pieds y sont enlisés.

Et les mots finissent par dépasser la pensée, s’extrayant de sa trachée avec facilité face aux propos réconfortants de son aîné. C’est peut-être grâce à lui, depuis toutes ces années, qu’il a réussi à ne pas totalement sombrer, Reo. Alors il l’écoute lui raconter son travail, lui avouer qu’il aimerait mieux que cela soit différent et il acquiesce de la tête, en silence. Il sait que son tour vient, que c’est à lui d’expliquer pourquoi il vient de poser cette question alors qu’ils se retrouvent à peine au bout de ces quelques années sans nouvelles. « Ce n’est pas… ce n’est pas vraiment à ça que je pensais. A vrai dire, je ne sais pas vraiment ce à quoi j’arrive à penser parfois. » Il n’ose pas regarder Hanjae dans les yeux, préférant se perdre un instant dans le fond de sa tasse qui a refroidi. « J’ai envie de choses impossibles. J’ai envie que ça redevienne comme avant, quand tout était plus facile. J’aimerais que… » Qu’elle soit encore là. Il serre la mâchoire autant que ses doigts qui agrippent le verre de porcelaine ; lequel des deux risque d’exploser le premier sous la pression exercée ?

Une brève seconde, Reo relâche cette pression, repousse la tasse et égare ses prunelles dans celles de son hôte, voit son sourire sur son visage. Doux, rassurant, rassérénant. Alors sa chaise crisse sur le sol quand il se relève d’un coup. « Je crois que je ferais mieux de partir. » Mais ses doigts restent accrochés au rebord de la table. Spectacle désolant de sa carcasse incapable de s’apaiser par elle-même. Tout tourne en boucle dans son esprit, tous ces sentiments qui s’emmêlent et l’empêchent d’y voir clair. « Est-ce que je peux utiliser la salle de bain ? » Et sans connaître la réponse, il s’y réfugie, voyant la porte à demi-ouverte. Il s’y engouffre pour s’y cacher une minute ou deux, se passer un peu d’eau sur le visage. Quelle plaie.

@im han jae

________________________________

w i t h o u t y ou
I’m trapped in my mind I just want my mind to be filled call me, answer me who is this I see in the mirror?...
Im Han Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky (ava)
Messages : 269
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572-im-han-jae#991149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: last piece ((reo)) | Mer 15 Sep - 19:46
Citer EditerSupprimer
Ton choix de carrière était tout aussi unique et original, finalement. Un choix de carrière qu'on ne t'aurait pas donné aux premiers abords. Un métier dont on ne dessinerait même pas l'ombre d'un trait sur ton profil tant tu adorais enseigner. Tant tu voulais enseigner. Aurais-tu été plus épanoui ? Plus heureux d'être ici ? Tu ne saurais le dire. Personne ne pourrait. T'étais cependant satisfait du métier que tu faisais même s'il ne correspondait pas à celui que tu rêvais. Tu l'appréciais malgré tout. Et Ae Ra appréciait aussi le travail que tu faisais. Tu le faisais pour l'aider, pour l'accompagner, la soutenir. T'aurais pas voulu que quelqu'un le fasse, tout compte fait. Tu préférais t'en occuper toi-même, tout gérer, planifier. T'étais doué, pour tout organiser, retenir, répéter. Disais-tu vrai, cependant, quand tu disais qu'il avait encore le temps ? Oui et non. Une partie de toi ne voulait pas y croire. Le temps était une idée suggestive. Incontrôlable. Il passait trop vite. Trop lentement. Il n'en faisait qu'à sa tête, le temps. Il prenait, le temps. Il ne donnait pas du temps, justement. Et en même temps tu voulais qu'il y croit, ne pas lui briser l'espoir qu'il pouvait porter. Aussi minime soit-il. Il avait le temps. Rien ne pressait. Tout aurait été mauvais choix dans la précipitation, pas vrai ?

Tes prunelles sur lui, tu l'observais, le silence aux lèvres alors que tu tentais de savoir. De comprendre. Qu'il te dise ce que ses lèvres n'avouent pas. Mais ce serait trop demandé alors que cela faisait longtemps que vous ne vous étiez plus vus. Tu ne connaissais plus tout. Tu ne savais plus. Tu ne pouvais pas lire en lui comme si tu lisais un de tes bouquins. Tu le laissas parler, alors. S'exprimer. Répondre à ces questions que tu ne posais pas. Le coin de tes lèvres se leva lentement dans une esquisse nostalgique. « Je comprends », soufflas-tu simplement. Toi aussi, tu voulais que ça redevienne comme avant. Mais qui ne voulait pas des choses impossible ? Qui ne rêvait pas de trop grand ? De trop immense ? Qui ne voudrait pas revenir au temps où tout était plus simple ? Le premier qui disait non mentait, t'en étais certain.

Tu clignas quelque peu des paupières à ses paroles, marmonnant un petit « D'accord » sans trop savoir pourquoi il avait subitement envie de partir – sans trop pouvoir le retenir, finalement. C'était compréhensible, qu'il ne veuille pas rester. Tu gardas le regard sur lui, détaillant son expression, la position de ses doigts. « Reo ? », l'appelas-tu simplement. Doucement. Avant de bouger le visage, en retard, car il était déjà parti. Tu fixas un instant la place qu'il venait de quitter avant de te lever. Tu vins lentement toquer à la porte. « Tout va bien ? », demandas-tu, inquiet. Tu fixas la porte un instant, les lèvres pincées. T'étais pas doué avec les mots. Tu savais pas rassurer, pas conseiller. Tu savais écouter, cependant. Tu savais montrer. Tu te posas contre le mur, ta tête venant s'y appuyer alors qu'elle basculait en arrière, tes iris fixant le mur d'en face. « Tu veux en parler ? », le questionnas-tu simplement. Parler de tout, de rien, de ce qui le tracassait, du reste. Tu te doutais bien qu'il ne voudrait pas parler tout de suite, il était trop tôt, pas vrai ? « Peut-être pas aujourd'hui, mais plus tard. Je serai là pour t'écouter, si tu le veux », mais tu voulais qu'il le sache. T'étais là. « N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit, je reste là », maintenant, demain, dans une semaine. « Je suis désolé si j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas », articulas-tu après quelques secondes plongé dans le silence, les lèvres finement pincées. « Ce n'était pas mon intention », de le blesser, d'éveiller de mauvais souvenirs, de mauvaises émotions. T'avais d'autres interrogations en tête, tu voulais savoir ce qu'il voulait dire, ce qu'il voulait sous-entendre. Tu voulais comprendre, réconforter, lui permettre d'avancer. « Tu veux que je te laisse un peu seul ? », demandas-tu à la place. « Je retourne au salon, si tu as besoin », confias-tu délicatement vers la porte, te décollant du mur, avançant de quelques pas, patientant sans un bruit au milieu du couloir.

@Khan Reo

________________________________

Contenu sponsorisé
 
Re: last piece ((reo)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas