sombre
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €


d(r)eadful

Do Ha Rang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Do Ha Rang
Pseudo, pronom(s) : korigaan
Célébrité : jung taekwoon
Crédits : helvia
Messages : 1018
Âge : 32
 http://www.shaketheworld.net/t24516-do-ha-rang-mezzo-pianohttp://www.shaketheworld.net/t24532-do-ha-ranghttp://www.shaketheworld.net/t24533-korigaan-do-ha-rang
d(r)eadful | Dim 27 Juin - 19:22
Citer EditerSupprimer

Envoyer un message privé 8d3a1fceb5c1c6d9f7bca3b8b91fb8c8

d(r)eadful
@Choi Evan

Un plafond blanc qui n'est pas celui de ma chambre, voilà ce que je vois en premier. Je laisse mes yeux s'ouvrir un peu plus et tourne la tête à droite et à gauche. Qu'est-ce que c'est que ça, l'hôpital ? Je me redresse et vois que je suis allongé dans un lit, au centre de la pièce. Une perfusion est connectée à mon bras mais rien ne s'en écoule, la bouteille est vide. Quelque chose semble clocher.

Je glisse mes jambes vers le bord du lit et tente de me redresser, les jambes flageolantes. Okay, ça fait combien de temps que je suis ici ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Je regarde autour de moi une fois debout. Un plateau est renversé au pied du lit, de la nourriture passée est éparpillée en petits tas autour. Je réalise alors le silence pesant qui m'entoure. Pas un bruit, rien. Par principe, je me déplace en traînant avec moi la perfusion, curieux de sortir de cette chambre et de pouvoir trouver quelqu'un qui pourrait m'expliquer ce que je fais là. J'ouvre la porte et jette un coup d'oeil dans le couloir : personne. « .. Il y a quelqu'un ? » Aucune réponse. Des choses traînent dans le couloir et un sentiment de malaise s'empare de moi. « Qu'est-ce qui se passe ? » murmuré-je pour moi-même, dans l'incompréhension d'un tel calme. Je me décide à retirer la perfusion de mon bras, conscient que les choses ne tournent pas à la normale, et avance prudemment dans le couloir pour tenter d'explorer les lieux. Rien. Rien, et toujours rien, hormis des débris de ci et de ça par terre, qui n'ont rien à y faire. Encore quelque pas et j'entends une porte s'ouvrir sur ma gauche, vacarme au milieu de tout ce silence, me faisant sursauter sans trop savoir sur quoi je vais tomber.


________________________________


d(r)eadful 3CtKyDD d(r)eadful 6294269
i can't let you go trust me, i've tried, and i swear i'm still trying to know how to move on. if somebody told me, i still wouldn't know where to go. no, i can't pretend that you and i had never met
KoalaVolant
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: d(r)eadful | Mar 29 Juin - 14:16
Citer EditerSupprimer

Effroi incontrôlable. Il s’agita violemment pour réaliser qu’il n’était pas attaché et qu’il avait libre de tous ses mouvements. Il se releva brusquement et arracha la perfusion à son bras. Pourquoi une perfusion ? Ne s’était-il pas endormi auprès de Chansol ? Le blanc immaculé envahissant et les souvenirs débordants. Il n’avait eu qu’un long séjour à l’hôpital, il n’en aimait pas plus que cela cet endroit parce que ces jours alité avaient achevé de le plonger dans la déchéance. L’instant d’après, il avait appris que l’être le plus cher à ses yeux s’était égaré dans un sommeil infini. Alors l’unique pensée qui tourbillonna dans ses esprits fut de fuir loin d’ici.
Il avisa des vêtements sur une chaise à côté du lit et les enfila. La lumière émettait des grésillements au-dessus de lui et cela ne le rassurait pas. Chansol, où es-tu ? Il se mordilla la lèvre inférieure et posa sa main sur la poignée de la porte de sortie. Ce devait être une caméra cachée, un mauvais rêve, il n’en savait rien mais il était prêt à affronter le message caché de ce tour qui commençait déjà à le rendre fou. Il entrouvrit doucement la porte et s’inquiéta de plus en plus en voyant l’obscurité du couloir attenant. Il entendit du bruit sur la droite et sursauta légèrement avant de brandir ses poings face à l’inconnu.

« Qui es-tu ?!, s’exclama-t-il, Croyez-le ou non mais je sais me battre et cette blague n’a que trop duré. »

Il continua à garder une posture ferme face à lui et à fixer son regard sur lui bien que ses yeux furetaient de droite à gauche de temps à autre pour analyser plus en profondeur la situation. Ce décor les entourant avait l’air de sortir d’un film d’horreur.

@do ha rang
Do Ha Rang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Do Ha Rang
Pseudo, pronom(s) : korigaan
Célébrité : jung taekwoon
Crédits : helvia
Messages : 1018
Âge : 32
 http://www.shaketheworld.net/t24516-do-ha-rang-mezzo-pianohttp://www.shaketheworld.net/t24532-do-ha-ranghttp://www.shaketheworld.net/t24533-korigaan-do-ha-rang
Re: d(r)eadful | Mer 30 Juin - 16:04
Citer EditerSupprimer

Envoyer un message privé 8d3a1fceb5c1c6d9f7bca3b8b91fb8c8

d(r)eadful
@Choi Evan

L'ambiance pesante et beaucoup trop silencieuse me met en tension et je sens les poils qui se dressent sur mes bras, réflexe inconscient à toute cette situation. J'ai presque l'impression d'être dans un mauvais rêve ; la seule différence, c'est que je sais que tout ceci est réel, même si je préférerais me savoir en plein cauchemar. Tout un tas de scénario tournent dans ma tête pour expliquer la situation mais je n'ai pas d'indice sur celui qui pourrait convenir, qui convient le mieux à ce qui s'est vraiment passé. Je pense que je ne vais pas tarder à le découvrir.

Quand la porte s'ouvre devant moi, je recule d'un pas en un réflexe de défense quasi animal, la peur me serrant le ventre. Sur quoi je vais tomber ? Mon corps se détend machinalement lorsque je vois que c'est quelqu'un. Quelqu'un qui a l'air aussi perdu et effrayé que moi. Je lève légèrement les mains dans un geste qui se veut pacifique. « Oh, doucement. Je n'ai pas l'intention de me battre. Je viens de me réveiller et je n'ai trouvé personne. Tu sais ce qu'il se passe ? Je ne me souviens de rien ! » Je désigne d'un mouvement mon accoutrement pour justifier mes dires, encore vêtu de la blouse des patients. «  J'ai l'impression qu'il n'y a plus personne dans cet hôpital. Tu es le premier sur qui je tombe ..  » Quelque chose me fait cependant tiquer à retardement dans ses mots. Une blague ? Avec ses yeux qui jettent des coups d'oeil à droite à gauche, je ne suis pas sûr qu'il puisse expliquer cet hôpital désert et retourné dans tous les sens mieux que moi. Quelque chose me dit que ça ne sent pas bon, et pas bon du tout même ..


________________________________


d(r)eadful 3CtKyDD d(r)eadful 6294269
i can't let you go trust me, i've tried, and i swear i'm still trying to know how to move on. if somebody told me, i still wouldn't know where to go. no, i can't pretend that you and i had never met
KoalaVolant
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: d(r)eadful | Ven 2 Juil - 12:55
Citer EditerSupprimer

Ses poings se rabattirent le long de son corps. Il resta aux aguets, ne fit pas plus confiance que cela à cet inconnu. Un courant d’air frais les surprit, lui plus qu’autre chose, et il se frotta les bras pour se réchauffa. L’air ambiant était macabre et il se mordit l’intérieur de la joue en espérant se réveiller de ce mauvais rêve. Il regarda avec plus d’insistance autour de lui désormais qu’il connaissait la situation de son interlocuteur qui s’avérait être la même que la sienne et la continuité du couloir qui s’étendait autant d’un côté que d’un autre le rendit malade. Ses souvenirs le ramenèrent une nouvelle fois en arrière et lui donnèrent la nausée. Quand on se fait cogner et toucher et que d’autres personnes qu’on ne connait pas doivent aller elles aussi au-delà de la barrière du tissu pour vous examiner, il ne vous reste plus qu’à crier.
Bon, ils étaient deux à s’être réveillés dans cet hôpital glauque et sans aucun souvenir de ce qui avait pu les mener jusqu’ici. À s’être enfin accoutumé à l’obscurité du lieu, il s’aperçut que c’était loin d’être une personne de son âge à ses côtés et qu’il devait même avoir la trentaine. L’éternelle jeunesse des asiatiques, ça l’époustouflera toujours, lui qui avait vécu des années à Londres et qui en était originaire malgré ses racines coréennes. Et il vit qu’il avait toujours sa blouse sur lui. Il se permit de jeter un léger coup d’oeil dans la chambre et lui désigna les affaires.

« Non, je ne sais pas ce qu’il se passe mais si j’étais toi, je m’habillerais avec ces vêtements. Ce sera plus pratique pour explorer les lieux, même si je préférerais largement attendre de me réveiller de ce cauchemar. »

Mais il n’était pas homme à attendre. Il n’avait fait justement que ça, attendre. Aujourd’hui, il réfléchissait ET il agissait.

@do ha rang
Do Ha Rang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Do Ha Rang
Pseudo, pronom(s) : korigaan
Célébrité : jung taekwoon
Crédits : helvia
Messages : 1018
Âge : 32
 http://www.shaketheworld.net/t24516-do-ha-rang-mezzo-pianohttp://www.shaketheworld.net/t24532-do-ha-ranghttp://www.shaketheworld.net/t24533-korigaan-do-ha-rang
Re: d(r)eadful | Ven 2 Juil - 19:32
Citer EditerSupprimer

Envoyer un message privé 8d3a1fceb5c1c6d9f7bca3b8b91fb8c8

d(r)eadful
@Choi Evan

Il a l'air de réaliser que je ne lui veux pas de mal et que visiblement, vu ma tenue, je dis la vérité. Cela ne nous empêche pas, l'un comme l'autre, de rester sur nos gardes. Je ne le connais pas mais quelque chose au fond de moi  tout de même soulagé de croiser la route de quelqu'un, n'importe qui visiblement, après avoir découvert l'hôpital silencieux, sans autre bruit que celui de mes propres pas. C'est assez impressionnant de se réveiller et de croire que le monde a cessé de tourner et que vous êtes seul. Je suis bien content de voir que mon esprit s'est emballé, qu'il est parti dans des scénarii un peu trop tirés par les cheveux visiblement.

Un soupir passe mes lèvres tandis que mes yeux retombent sur ce bout de tissu informe qui me couvre. J'aurais dû penser à chercher mes affaires avant de me mettre à explorer mais le choc du réveil a été tel mine de rien qu'une idée aussi normale que celle de s'habiller ne m'est même pas venu à l'idée. Je suis son regard et hoche la tête, et après un dernier coup d'oeil aux alentours, j'entre et me change à la vitesse de la lumière. En voulant ressortir, je trébuche sur mes propres pieds et me raccroche in extremis à la porte de la chambre, qui se referme dans un claquement assourdissant. Un juron m'échappe et je me redresse aussitôt pour regarder autour de nous, pas tranquille d'avoir fait autant de bruit dans tout ce silence. « Désolé .. » Mes yeux sont à l'affût du moindre recoin pour essayer de cerner un mouvement, n'importe quoi. « On devrait peut-être aller voir ce qu'il se passe dehors, voir si la situation est la même. » Je resserre le lacet du jogging autour de ma taille et déplore l'absence de pull : il fait plutôt frais ici. « Au fait, je m'appelle Do Harang. Et toi ? »


________________________________


d(r)eadful 3CtKyDD d(r)eadful 6294269
i can't let you go trust me, i've tried, and i swear i'm still trying to know how to move on. if somebody told me, i still wouldn't know where to go. no, i can't pretend that you and i had never met
KoalaVolant
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: d(r)eadful | Mer 7 Juil - 22:16
Citer EditerSupprimer

Ils finiraient bien tous les deux par se réveiller. Après ce qui était arrivé la veille, il n’était pas question qu’on le tourmente avec une blague. Il se répétait qu’il dormait paisiblement - enfin… pas vraiment - dans les bras de son petit-ami et que le lendemain surviendrait sans qu’il ne s’y attende. Harang, tel se prénommait-il, n’avait pas plus fière allure que lui dans les vêtements qu’ils avaient pu trouver pour chacun. Il regarda dans une direction puis dans une autre et se demanda par où commencer.

« Evan, dit-il, Choi Evan. »

Il proposa de partir sur leur gauche et leurs pas silencieux lui nouèrent les entrailles. Être dans un hôpital, premièrement, l’effrayait parce que cela renvoyait à trop de mauvais souvenirs et, deuxièmement, ils pourraient presque entendre l’échos de leurs pieds foulant le sol avec précaution. À peine arrivèrent-ils à une intersection qu’à travers une fenêtre brisée le vent souffla et fit tomber une chaise à côté d’eux. Cela produisit un bruit sourd et il sursauta violemment.

« … Le mieux ne serait-il pas d’attendre dans les chambres où on s’est réveillés ? »

Et à sa question posée, pour toute réponse, il eut le droit à un cri strident lointain. La pâleur de sa peau ressortit d’un coup sec et il n’attendit pas plus de temps pour briser l’un des pieds de la chaise pour avoir de quoi se défendre sous la main.

@do ha rang
Do Ha Rang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Do Ha Rang
Pseudo, pronom(s) : korigaan
Célébrité : jung taekwoon
Crédits : helvia
Messages : 1018
Âge : 32
 http://www.shaketheworld.net/t24516-do-ha-rang-mezzo-pianohttp://www.shaketheworld.net/t24532-do-ha-ranghttp://www.shaketheworld.net/t24533-korigaan-do-ha-rang
Re: d(r)eadful | Mar 13 Juil - 0:14
Citer EditerSupprimer

Envoyer un message privé 8d3a1fceb5c1c6d9f7bca3b8b91fb8c8

d(r)eadful
@Choi Evan

Le bruit de cette porte qui claque semble résonner encore et me laisse une curieuse sensation de gêne ou de malaise au creux de l'estomac, je ne saurais trop dire, peut-être les deux. Il se présente à son tour et je hoche la tête en silence avant de l'observer, chose que je n'avais pas vraiment pris le temps de faire jusqu'alors. Il est plus petit que moi et son visage me fait dire qu'il est aussi bien plus jeune. Tandis que nous marchons, je me demande ce qui l'a fait se retrouver là. En vérité, je me demande moi-même comment j'ai atterri dans cet endroit. « Tu sais comment tu es arrivé ici ? C'est quoi ton dernier souvenir ? » Je suis bien plus bavard qu'à l'accoutumée mais ce silence autour de nous est si pesant et peu naturel dans un tel lieu que c'en est malaisant.

Nous avançons et une chaise tombe au sol, nous faisant sursauter tous les deux au même moment. Je ne suis pas tranquille, et visiblement lui non plus. Le cri perçant qui résonne soudain contre les murs ne me laisse pas le temps de répondre à sa question. Mon corps tout entier se tend comme un animal dont l'instinct prendrait le dessus lorsqu'il est en danger. Ma tête se tourne dans la direction d'où il semble provenir. « C'était quoi ça ? » Evan arrache un bout de chaise tandis que je déglutis bruyamment. « On devrait aller voir ce qui se passe .. » chuchoté-je à mon compagnon de fortune. L'entraînement militaire n'aide en rien la peur qui m'envahit mais hors de question de laisser quelqu'un en danger sans rien faire. J'entre dans la chambre la plus proche après un coup d'oeil et me saisis de la lampe de chevet sur la table avant de retourner dans le couloir pour avancer prudemment, essayant de savoir d'où venait le cri.


________________________________


d(r)eadful 3CtKyDD d(r)eadful 6294269
i can't let you go trust me, i've tried, and i swear i'm still trying to know how to move on. if somebody told me, i still wouldn't know where to go. no, i can't pretend that you and i had never met
KoalaVolant
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: d(r)eadful | Jeu 22 Juil - 15:11
Citer EditerSupprimer

Il avait l’air ridicule avec ce pied de chaise brisé entre ses mains, il n’avait pas besoin qu’on le lui dise pour le savoir. Cependant, il se voyait mal continuer à arpenter les couloirs de cet hôpital délabré sans aucune arme en main et peu importe ce qu’elle puisse être. Il n’était pas grand joueur de jeux vidéos mais, de ce qu’il en savait, chaque objet pouvait avoir un double côté tranchant quand on avait la capacité de bien le manier. Moins certain de posséder cette capacité proprement dite, il rêverait plus de prendre ses jambes à son cou et de fuir parce qu’il excellait dans ce domaine. Il n’avait fait que ça jusqu’à maintenant et ça l’attrista d’en prendre une fois de plus conscience. Il se mordit la lèvre inférieure et se reprit. Ce n’était pas le moment d’y penser, il devait se concentrer sur l’instant présent. Se défendre, se battre, ça s’apprenait et tant pis s’il ne le faisait pas dans les règles.
Au moins puisse-t-il se rassurer de la carrure non négligeable de son interlocuteur. Avait-il suivi un entraînement spécial ? Un sportif ? Un militaire ? Lui n’était doué que pour courir, il avait toujours eu un don pour aller au-delà de l’inimaginable et sinon, seules ses mains étaient son arme la plus secrète comme elles étaient ce don fait du ciel lui permettant de créer son art.

« Est-ce que tu crois que c’est une bonne idée de se balader avec une lumière ? »

Il le regarda et se passa une main dans les cheveux. Mais qu’est-ce qui était le mieux ?

« Sinon, non, je ne me souviens pas et je suppose que toi non-plus, grimaça-t-il, Avançons comme tu dis, on finira probablement par le savoir. »

Et ils continuèrent d’avancer pour tomber à un tournant sur un cadavre. Il eut un violent haut-le-coeur et se précipita dans un coin pour vomir. Le spectacle que leur offrait ce corps sans vie était répugnant et des larmes vinrent se nicher au creux de ses yeux.

@do ha rang
Do Ha Rang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Do Ha Rang
Pseudo, pronom(s) : korigaan
Célébrité : jung taekwoon
Crédits : helvia
Messages : 1018
Âge : 32
 http://www.shaketheworld.net/t24516-do-ha-rang-mezzo-pianohttp://www.shaketheworld.net/t24532-do-ha-ranghttp://www.shaketheworld.net/t24533-korigaan-do-ha-rang
Re: d(r)eadful | Mar 3 Aoû - 19:56
Citer EditerSupprimer

Envoyer un message privé 8d3a1fceb5c1c6d9f7bca3b8b91fb8c8

d(r)eadful
@Choi Evan

Scalpel, ciseaux, pinces, ce ne sont pas les armes de fortune qui manquent dans un hôpital mais avec ma chance légendaire, il a fallu que je tombe dans une chambre à moitié vide et sans rien de véritablement intéressant. La décision de la lampe n'était peut-être pas la meilleure mais elle offre au moins une certaine portée, bien plus que mes mains nues en tout cas et au vu du danger inconnu, je préfère être mal équipé que pas équipé du tout. « Elle risque pas de faire de la lumière, je l'ai débranchée. C'est ce que j'ai trouvé de mieux en tout cas, on verra en avançant. »

Rien. C'est quand même incroyable de ne se souvenir de rien. Mes pensées filent à toute allure tandis que l'on avance toujours plus loin dans ce couloir, prudents et aussi silencieux que possible. Le couloir se divise devant nous en deux parties, gauche et droite, et après un coup d'oeil du côté droit, on s'engage à l'opposé. Où du moins est-ce notre intention. Quelque chose nous barre la route et .. Une sueur glacée recouvre ma peau soudain et j'entends Evan cracher ses boyaux juste derrière. « Qu'est-ce que.. » Mon corps se raidit et quelque chose clique dans ma tête quand je réalise que rien de toute ceci n'est une blague. Mes yeux s'étrécissent et je scanne les alentours une nouvelle fois, devant, derrière et le couloir d'où l'on vient. Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Mes mains se resserrent sur la lampe et je me baisse sur un genou pour m'approcher du corps étalé devant nous, sanglant. Je me mords l'intérieur de la lèvre jusqu'au sang pour ne pas rejoindre Evan dans son état tandis que je vérifie le pouls. Rien. Je me redresse et me rapproche du plus jeune, le souffle court. « Il est mort. Ca va ? Redresse toi, faut pas qu'on traîne ici. » Je continue à balayer les environs des yeux, mon attention fixée sur le moindre mouvement ou bruit qui pourrait survenir. Ce qui attire mon attention bouge devant nos pieds. Le cadavre. Le cadavre, merde. « Impossible .. ! Il était mort il y a une minute ! »


________________________________


d(r)eadful 3CtKyDD d(r)eadful 6294269
i can't let you go trust me, i've tried, and i swear i'm still trying to know how to move on. if somebody told me, i still wouldn't know where to go. no, i can't pretend that you and i had never met
KoalaVolant
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: d(r)eadful | Mer 18 Aoû - 12:56
Citer EditerSupprimer

La gorge asséchée, il se remit tant bien que mal de ses émotions. Il fixa le sol délabré et toussa comme pour cracher le reste de bile qui ne tardera pas à former une boule au creux de sa gorge. Il se la racla et ferma à demi les yeux. Ce n’était pas tant le spectacle du cadavre qui le répugnait, ni la vue macabre du sang qui commençait à s’assécher autour de lui, c’était plus de se rappeler à quel point il en avait voulu à sa vie lorsqu’il était plus jeune. La corde autour du cou, avait-il réellement espéré vouloir en finir avec la vie ? Il ne fit qu’acquiescer aux mots de son interlocuteur, il était bien d’accord sur le fait qu’ils devaient impérativement décamper de cet endroit et chercher quelque part le moindre souffle de vie. Ce serait quand même surréaliste qu’il n’y ait qu’eux de vivants car, même dans les histoires les plus rocambolesques, il y avait plus d’une trace de vie. Il se redressa pour hoqueter de surprise en voyant lui aussi le cadavre bouger. Son corps réagit tout seul.
Il attrapa le bras de Harang et lui hurla de courir avant de l’entraîner à sa suite. Il ne savait pas où aller, il ne connaissait pas cet hôpital mais tout bâtiment avait somme toute une sortie. En se remettant de la scène morbide qui venait de se dérouler sous leurs yeux, ses yeux furetèrent à droite à gauche à la recherche d’un échappatoire et il fut soulagé en découvrant des escaliers. Cependant, son apaisement fut de courte durée quand, après avoir dévalé deux étages, il dut s’arrêter brusquement car des marches qui menaient au rez-de-chaussée n’existaient plus qu’un amas de décombres. De toute façon, en jetant un oeil par-dessus bord, il eut l’effrayante surprise d’y voir des formes mouvantes qui ressemblaient en tout point à des cadavres ambulants… comme des zombies ?

« … Finalement, je ne suis pas sûr qu’un pied de chaise puisse tuer quoi que ce soit, dit-il blanc comme un linge, Qu’est-ce qu’on fait ? »

Il tourna la tête vers Harang et entendit du bruit derrière lui. Ils n’avaient même pas le temps d’y réfléchir.

@do ha rang
Contenu sponsorisé
 
Re: d(r)eadful | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas