sombre
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ la première année au lieu de 14,99€
4.99 € 14.99 €
Voir le deal


    :: Examen d'entrée :: Suneung

shin joo han --- can't you see me ?

Shin Joo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shin Joo Han
Pseudo, pronom(s) : delight ; she/her.
Célébrité : huening kai (txt)
Crédits : illo.
Messages : 29
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t25491-shin-joo-han-can-t-you-see-mhttp://www.shaketheworld.net/t25604-shin-joo-han#1005527http://www.shaketheworld.net/t25608-delight-shin-joo-han#1005547
shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 13:32
Citer EditerSupprimer
TW:
Un monde en paix.  shin joo han --- can't you see me ? 637589590

Shin Joo Han
I don't know who loves me and I don't care
Nom : Shin.  Un nom qui le suivra toute sa vie. L’héritage d’un homme qui a consacré toute son énergie à sa passion qu’est la préservation des océans. Cette même fascination hérité par le fils prodige, tout aussi désireux de protéger l’environnement et de conserver des valeurs qu’ils estiment nobles. La fierté qui brille dans le regard de son géniteur. Son unique progéniture aux convictions de fer saura mener à bien sa barque tout au long de sa vie. Une certitude. Prénom(s) : Officiellement, Joo Han. Officieusement, Lohan. Le compromis presque parfait. Un choix qui a longuement fait débat entre les deux familles aux ethnies distinctes. Dans un soucis d’imprégnation culturel, il a semblé plus profitable pour le jeune garçon de véhiculer un nom entièrement coréen. Sa mère ne s’est alors pas opposée à cette alternative, plus soucieuse de l’intégrité sociale de son enfant dont le bonheur devenait sa principale préoccupation. Surnom(s) : Il en possède quelques uns dont il ne raffole guère et dont le manque d'originalité frôle le paroxysme. Pour autant, il le tolère s’il s’agit d’amis proches. Sa mère est d’ailleurs la seule à l’appeler Lohan. Pronom(s) : He/Him. Âge : Vingt-deux ans. L’âme d’un adulte qui aurait grandis un peu trop vite, malgré ses traits juvéniles. On lui donne toujours  un peu moins que son âge. A contrario, on s’étonne de son incroyable culture qui le ferait presque passer pour un surdoué. Parfois condescendant lorsqu’il a affaire à "des demeurés", il en oublie que la plupart des jeunes ne s’intéressent qu'à des frivolités dont il n’a jamais saisi l’intérêt. A défaut de paraitre arrogant, il veille toujours à ne pas ramener sa science et se persuade qu’il n’a rien à prouver, ni à envier aux autres. Date et lieu de naissance : 5 août 1999, Busan. Enfant de la mer, issu de la plus grande ville côtière du pays. Il n’y vivra cependant pas très longtemps, ses parents ayant pour projet de s’installer à Jeju-Do pour y construire leur petit nid douillet en bord de mer. Sa naissance fait de lui un Lion, issu de l’année du Lapin, et dont l’élément s’apparente à celui de la Terre. Origines : South Korean & German. La mixité qui coule dans ses veines. L’alliance inattendue entre un homme casanier et une femme aventurière. Shin Tae Joon est tout ce qui se fait de plus typiquement coréen, avec ses yeux fins, presque fermés, ses mains balafrées et sa peau d’une pigmentation profonde - signe de pauvreté - qui résulte bien davantage de son dévouement au travail ; il est agent de surveillance en écologie marine. La seconde dont on s’essaye jamais à prononcer le nom de Riefenstahl Angela, est dotée d’une chevelure d’un blond comme les blés et d’une peau blanche, semblable à un ange descendue sur terre. Elle fait l’objet de convoitise auprès des hommes très peu habitués par ce genre de beauté, venue d’ailleurs. Elle interpelle et intrigue quiconque la croise, sans faire l’unanimité partout où elle se rend. Une étrangère, juste de passage dans le pays. Jeune globe-trotteuse s’étant refusée à une vie des plus conformistes malgré son statut de fille de bonne famille. Nationalité : Du fait de cet alliance, Joo Han possède la double-nationalité coréenne et allemande. Avec ce nez allongé et légèrement bosselé, plus d’un s’interroge sur la nature de son faciès à la fois si beau et authentique. On ne soupçonne pas nécessairement ses origines caucassiennes, mais elles prennent tout son sens une fois le mystère résolu. Cursus universitaire : Journalisme. La curiosité piquée à vif. Le besoin de se surpasser, de se confronter à toujours plus d’obstacles et de challenges. Qu'importe les méthodes employées pour arriver à ses fins, seul le résultat compte. Et il va sans dire qu'il vise toujours l'excellence. C'est comme une seconde nature. Métier : Hormis quelques virées en bateau auprès de son père lors de ses expéditions maritimes, il n’a encore jamais réellement travaillé. Il est plutôt du genre à se focaliser sur une seule chose à la fois ; ses études ayant le monopole sur tout le reste. Orientation sexuelle : Hétérosexuel. Les yeux rivés sur les courbes divines de ces nymphes. Il n’en a jamais réellement douté. Il s’est davantage interrogé sur les fondements qui poussent un homme à s’essayer vers d’autres horizons. Le meilleur moyen étant encore de s’y confronter, Joo Han s’est laissé aborder à quelques reprises afin de jauger l’étendu de son avidité sexuel. Fait indéniable, depuis qu’il y a goûté. Mais en tout point platonique dès qu’il est question d’homme. Il n’est allé jamais plus loin que quelques baisers et cela lui a suffit. La question semble alors résolue. Il est sans doute trop hétéro. Classe sociale : Dans la moyenne, sans manquer de rien pour autant. Il n’a jamais été de ceux pouvant envier les richissimes familles. Ce qu’il possède le comble déjà amplement et il jouit d’une bien meilleure satisfaction en réussisant par lui-même, grâce à ses propres capacités. Inutile de préciser que sa bourse d’excellence à Yonsei, il ne l’a pas volé. Tu veux t'investir dans une fraternité ? Oui. Chef. Yes Sir ! A condition d'être chez les Serpentard.
IDENTITY CARD
Il parait que...
Il parle couramment le coréen et l’allemand de part ses origines et du lien fort qu’il entretient avec sa mère. C’est un peu devenu une habitude pour eux de dialoguer dans la langue maternelle même si cela a tendance à en rebuter plus d’un… Et ils n’auraient pas tort de penser qu’ils parlent en mal dès que l’occasion se présente ! Les petits sourires en coin ont tendance à semer le doute. ✦ Rien ne saurait être plus important que la famille. Bien qu’il soit enfant unique, il n’a jamais souffert d’un manque affectif ou d’une quelconque négligence, tant il a été amené dès tout petit à suivre les traces de ses parents. Jamais traité comme un bébé mais bien comme un enfant intelligent à qui l’on pouvait tout instruire et expliquer. Joo Han est aujourd’hui redevable envers ses parents pour l’éducation qu’ils ont su lui donner. On pourrait facilement croire qu’il est plus proche de son père, alors qu’il ne porte aucune préférence. Joo Han se confie peut-être plus facilement à ce dernier puisqu’ils partagent toutes sortes d’activités père-fils, souvent liés au grand large. Il ne fait aucun doute que sa mère reste la plus disposée à le conseiller dès que ça devient un peu plus personnel. Pour ne pas dire, gênant. ✦ Sa famille - côté paternel - réside principalement à Busan. Quelques irréductibles se positionnent toujours dans des patelins isolés de la province, mais il ne les voient principalement qu’au cours des fêtes d’anniversaires. Cela ne l’empêche pas de conserver des liens assez solides, toujours soucieux - et quelque peu curieux - de savoir ce qu’ils deviennent tous et à quelle vitesse ils accomplissent leurs projets. Joo Han est un peu l’enfant prodigieux qui s’attire les faveurs de ses oncles et de ses tantes, ainsi que l’admiration de ses cadets ou plus proches cousins. Il est évidemment bien vu au sein de la famille, mais il regrette le manque de proximité avec ses grands-parents - côté maternel - qu’il ne voit qu’à travers des échanges skype, pour une grande majorité du temps. Plus coréen qu’allemand sur les faits, ce n’est pas quelque chose qu’il a pu développer en grandissant, bien qu’il soit fier de ses origines. Il espère avoir plus d’occasion à l’avenir et visiter un jour l’Europe - pour ne pas citer que l’Allemagne - afin de renouer avec ce côté un peu perdu de la famille et se rapprocher de ces derniers. Mieux vaut tard que jamais. ✦ Il est devenu au cours de cette nouvelle année universitaire, le nouveau président du club d’astronomie. Une fonction - qui semblait-il - lui revenait naturellement de droit suite au diplôme de leur aîné. Aucun vote, ni de contestation. Tous l’ont désigné apte à tenir ce poste, si bien qu’il s’est contenté de soupirer d’un air blasé en opinant du chef. Dans le fond, il s’y était déjà un peu attendu puisqu’il occupait déjà le rôle de vice-président. ✦ Il a souvent l’impression de perdre son temps lorsqu’il est contraint de dormir. Mais curieusement, il ne peut pas s’empêcher de râler dès que le réveil sonne. Il sait que c’est contradictoire et qu’il a toutes les raisons de s’octroyer du repos mérité, mais il n’assume tout simplement pas le fait d’être un gros dormeur. S’il s’écoutait, il pourrait faire la grasse-mat’ tous les jours ! Mais d’un point de vue éthique, il s’y oppose formellement. ✦ Amoureux de la mer, depuis sa plus tendre enfance, Joo Han ne saurait refréner ses envies d’excursions maritimes, tant il apprécie le calme que lui offre la nature et le plaisir simple de plonger pendant des heures dans l’immensité de l’océan. ✦ Ses parents possèdent une résidence toute proche de la mer, construite peu après sa naissance à l’extrémité ouest de Jeju-Do. Il se trouve non loin de cette habitation une crique isolée qu’il a toujours gardé secrète. Il s’y ressource la plupart du temps lorsque le besoin se fait ressentir. Notamment, lorsque l’air marin provoque en lui un pesant sentiment de nostalgie ou lorsqu’il a tout simplement besoin de faire un break sur sa vie citadine. ✦ Son père lui a offert un voilier, le jour de ses vingts ans. Joo Han a apprit à naviguer presque en même temps que marcher ! Il s’agit encore à ce jour de son cadeau le plus inestimable. Un petit joyau qu’il bichonne avec le plus grand amour. ✦ Exigeant dans ses relations personnelles - comme moins personnelles - Joo Han ne s’attache pas. Il ne s’attache jamais. L’amour avec un grand A ne l’intéresse pas. Pour cela, il faudrait déjà qu’une fille sache provoquer cette petite étincelle dont il entend si souvent parler. Il enchaine les conquêtes et se déresponsabilise des éventuels peines de coeurs, dans la mesure où il annonce d’emblée la couleur. Difficile alors, de lui rejeter la faute puisqu’il ne veut rien de sérieux. C’est à prendre ou à laisser. ✦ Il possède une chatte qu’il a recueilli au cours de sa première année à Yonsei. De race chartreux, tout petit gabarit et dotée d'une bouille ronde à croquer. Une jolie diva qui apprécie les câlins et l'attention toute particulière qu'on lui porte. Elle n'apprécie pas particulièrement la présence d'autres humains - notamment de sexe féminin - puisque relayée au second plan dans ces moments bien précis ! Il va sans dire qu'elle judge hard chacune de ses conquêtes et qu’elle prend un malin plaisir à bondir dans les moments les moins propices. ✦ La petite chatte se nomme par ailleurs Katze. Ou tout simplement "chat", en allemand. Un prénom qui ne brille pas par son originalité, il le sait. Joo Han a été un peu pris au dépourvu le jour où il l'a embarqué en urgence chez le vétérinaire pour ses tous premiers vaccins… Le professionnel n’a alors pas su refréner son son mécontentement quant à l’idée de l’appeler « Le chat ». C’est ainsi qu’est tombé l’idée de le nommer par défaut Katze. Ou comment souligner le fait qu'il s’est bien fait avoir sur ce coup-là ! ✦ Il est doué en sport individuel mais il a beaucoup plus de mal dès qu’il est question de collectif. A choisir, ses activités préférées tournent principalement autour des sports nautiques (kayak, voile, surf, plongée,… pour ce citer qu’eux). Au lycée, il avait opté pour le club d’athlétisme et il avait beaucoup aimé en faire pendant cette période. Sa curiosité le pousse à s’essayer à toutes sortes d’occupations, mais il finit toujours par revenir auprès de l’océan. Quand il ne se dépense pas, il apprécie aussi la plénitude que lui offre la nature - d’où son autre penchant pour la photographie - étant très observateur et pointilleux dans sa quête du cliché parfait - il s’arme de patience à capturer les instants les plus précieux. La beauté des paysages ne le déçoit jamais.
Dis nous qui tu es !
On ne saurait le définir autrement que par le terme « studieux » et ce, depuis sa plus tendre enfance. Il est le gosse rêvé que toutes les mères pourraient s’arracher ; joli garçon, calme, intelligent et passionné. Le monde étant un vaste terrain de jeu parsemé de mystères, Joo Han s’interroge et s’intéresse rapidement aux nombreuses civilisations, aux différentes cultures, aux richesses de la terre, jusqu’aux confins de l’univers. Il développe dès tout petit une curiosité sans faille qui l’amène à crapahuter où bon lui semble, avec l’innocence et l’insouciance qui caractérisent si bien l’enfance et les joies des aventures rocambolesques. Souvent meneur au sein d’un groupe formé, il a cet espèce de leadership qu’il ne conteste pas mais qu’il n’affectionne pas pour autant. Cet aura qui instaure la confiance - ou la crainte - et qui l’amène plus d’une fois à devoir prendre des décisions puisque c’est ce que l’on attend tout naturellement de lui ; qu’il prenne les choses en mains. L’anti-héros qui se retrouve à devoir assumer toutes les responsabilités, comme piégé dans cette spirale infernale, sans échappatoire possible.

Joo Han, il attire les regards et force le respect, sans même le chercher. Il ne fait strictement rien pour se faire apprécier, et pourtant on ne tarit jamais d’éloges à son sujet. Il est pourtant du genre impatient, voir même extrêmement égoïste puisqu’il ne pense et agit de façon à nourrir ses propres intérêts. La vison qu’il se fait de ce monde est tout aussi singulière. Depuis tout petit, il se sent en inadéquation avec ses congénères qui n’appréhendent jamais les choses de la même manière que lui. Il est ce gamin qui a grandit trop vite parce qu’il possède des facilités déconcertantes. Un don du ciel. Ou un cadeau empoisonné, selon le point de vue que l’on pourrait avoir. Joo Han est énervant, parce qu’il retient toujours tout et sans prodiguer le moindre effort ! L’apprentissage de la vie semble si facile, si bien qu’il ne donne même plus l’impression d’étudier sérieusement. Par défaut - lorsqu'il n'étudie donc pas - il se consacre pleinement à ses principaux hobbies ; les sports nautiques, la photographie et l’astronomie. Surtout l’astronomie. Une voute céleste qu’il pourrait contempler durant des heures sans se lasser.

Aussi intellect que sportif, Joo Han est un compétiteur dans l’âme avec une sévère aversion pour la défaite. Il ne supporte pas les sports collectifs et il a bien du mal à encaisser l’échec s’il estime ne pas l’avoir mérité, faute aux autres qu’il dénigrera à juste titre…Habitué depuis toujours à ne dépendre que de lui-même, cela fait naturellement de lui quelqu’un d’arrogant et de fier. En adéquation avec l'image qu'il reflète, le jeune homme a aussi parfaitement conscience de son charisme. Il est un loup solitaire malgré la foule qui s’agglutine autour de lui, et il ne s’intéresse finalement qu’à très peu de personnes. Aucune réelle attache, puisque cela en vaut rarement la peine… La plupart des jeunes de son âge sont d’un ennui… si bien qu’il ne fait plus vraiment d’effort, si ce n’est engager une conversation qu’il saura par avance stérile et dénué de profondeur.

Joo Han n’a jamais eu honte, de dire ce qu’il pense vraiment. Sa franchise blesse beaucoup plus qu’elle ne provoque les émois. Tourner autour du pot est une chose pouvant le mettre hors de lui. Il déteste les gens indécis ou ceux qui ne s’expriment tout simplement pas. Il a beaucoup plus de mal à les cerner dans ce cas précis. Et s’il y a bien un fait dans lequel il se sent incompatible, c’est l’idée même de rester dans l’ignorance. Ne pas savoir, le rendrait presque fou. C’est inscrit dans ses gênes, telle un besoin maladif de devoir tout appréhender et contrôler. Sa nature possessive s’inscrit aussi du fait qu’il est habitué depuis toujours à tout obtenir sans faire de concession. Sûrement est-il un bug dans la matrice. De toute évidence, personne ne saurait être assez bien pour lui… à moins de croire en ces conneries d’âmes-soeurs.
DELIGHT
Les présentations n’ont jamais été mon fort. J’ai toujours été un peu shy sur les bords, mais ouverte à toutes sortes de discussions que ce soit inrp ou même en dehors ♡ J’ai tendance à jouer des personnages qui ne me ressemblent pas du tout (mais toujours en y incorporant quelques facettes de ma personnalité) mais je ne préciserai pas lesquelles vous pensez bien !  :y:  Pour ce qui est du rp, je dois dire que c’est un peu les montagnes russes. Je peux être très active comme peu présente (faute à mon travail aux horaires désastreuses!!) puis je vous cache pas que si je veux maintenir un minimum de vie sociale et amoureuse, il faut savoir faire des compromis hein  :russe: Mais si vous me cherchez je répondrai toujours présente et je tenterai de faire au mieux pour bloquer personne (hantise de joueuse rpg, faire attendre trop longtemps) alors qu’à contrario cela ne me pose pas de soucis si une réponse tarde à venir !!  :plz: Que dire de plus ? J’ai l’âge d’être une maman et je nourris l’espoir de le devenir un jour (à la place j’ai un papy chat qui agit comme un véritable bébé  :heart: ) j’en suis très heureuse aussi  :spain: En ce moment j’écoute beaucoup txt, fromis_9 et stayc. J’ai des passes mais jamais de réel bias. Ils méritent tous de l’amour !   shin joo han --- can't you see me ? 3919975590 Puis le petit mot pour la fin quand même ; merci à @hong chae yi d’avoir pondu ce joli scéna qui a fait écho en moi dès que je l’ai lu. Elle saura pourquoi  :hot:  :hot:  Et je crois qu’elle l’a écrite pour moi sans même le savoir, parce que je ne crois pas aux coïncidences à ce niveau là !

Merci de recenser votre compte, et ce même si vous n'avez qu'un seul compte
Code:
<z>DELIGHT</z> ► @"shin joo han"

Si ton personnage est un pv, remplis celui-ci :
Code:
<taken>HUENING KAI KAMAL (HUENINGKAI, TXT)</taken>  ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u2148]shin joo han[/url] ⋮ [url=http://www.shaketheworld.net/t25466-huening-kai-kamal-hueningkai-txt-shin-joo-han]✦[/url]

Shin Joo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shin Joo Han
Pseudo, pronom(s) : delight ; she/her.
Célébrité : huening kai (txt)
Crédits : illo.
Messages : 29
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t25491-shin-joo-han-can-t-you-see-mhttp://www.shaketheworld.net/t25604-shin-joo-han#1005527http://www.shaketheworld.net/t25608-delight-shin-joo-han#1005547
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 13:32
Citer EditerSupprimer

It's my life...
Sorry, I'm an anti-romantic



。゜ ⠀ ☆

the future belongs to those
who believe in the beauty of their dreams


☆ ⠀ ゜。

1983 - Tae Joon décroche son premier contrat officiel et devient agent de surveillance en écologie marine. Son père est fier de lui. Toute la famille s’attroupe pour fêter dignement son embauche. Il est le premier de sa génération à ne pas finir ostréiculteur ou simple pêcheur. Curieusement, les anciens semblent prendre cette nouvelle fonction pour quelque chose de plus valorisant. Mais la vision de Tae Joon reste pour le moins subjective. Pour lui, c’est une fierté de perpétuer la tradition et les valeurs propres de la famille. Il ne se voyait pas faire autre chose de ses dix doigts et bien qu’il s’agisse d’un milieu difficile, appartenir à une lignée principalement composée d’agriculteurs le remplit de fierté.

1986 - 1987 - Il est le gars dévoué, ce Tae Joon. Il accepte toutes les missions, même les plus ingrates, si bien qu’il n’a pas peur de se frotter à des braconniers dans les scénarios les plus obscurs. Il n’est pas bien épais mais sa carrure dissuade quiconque s’ose se frotter à lui. C’est un solitaire, amoureux des grands espaces et aimant la tranquillité. Il semble en tout point mal-venu d’oser ternir ce petit havre de paix, qu’il s’arme avec tellement de patience à entretenir malgré la pluie, le vent et le soleil de plomb pour défigurer son épiderme et le soumettre à la vieillesse prématurée. Une enveloppe charnelle dont il ne prête guère attention. Tae Joon ne connait rien d’autre que le travail. Rien ne saurait plus l’énerver que la vision de déchets polluant les océans… Ou peut-être tout simplement, une sirène tentant de le charmer au cours d’une baignade interdite. Cette première rencontre marque à jamais sa vie de simple mortel. Angela, cette malicieuse étrangère et ses cheveux d’un blond magnifique, presque trop belle pour être réelle. Une première rencontre qui entraine de surcroit une verbalisation (qu’il ne signalera cependant pas).

On la pense simplement de passage et pourtant, la jeune globe-trotteuse s’éternise et profite de toutes les richesses que lui apporte la région. Leurs chemins se croisent à de nombreuses reprises et il se passe à chaque fois un petit truc étrange entre eux. Elle n’a pas froid aux yeux, malgré ce visage des plus ravissants pour la faire passer pour plus féerique qu’elle ne l’est. Cette femme l’intrigue. Elle est différente de toutes celles qu’elle a pu connaitre, et pas juste physiquement. Il admire sa force et son courage, lui dont la vision qu’il se faisait des femmes n’en demeurait pas moins arriérée. Il ressent alors l’envie de changer pour elle et cherche tout simplement à lui plaire.

L’été s’achève après de longues semaines à se tourner autour. Une idylle platonique mais extrêmement intense. Angela quitte définitivement la Corée pour s’essayer à la Chine. Il ne la retient pas mais il regrette longtemps son départ. Une année s’écoule très vite mais ne le souvenir de cette étrangère reste intact, bien incapable de l’oublier. Il rêve encore très souvent d’Angela, si bien qu’il pense une fois encore être victime d’une hallucination, le jour où, elle daigne réapparaitre à la nuit tombée, au cours d’une baignade - bien évidemment - interdite. Retour symbolique. Des aveux pour se faire entendre dans un coréen qu’elle a sérieusement peaufiné. Elle non plus, n’a jamais su l’oublier. Et c’est après avoir parcouru le monde et réalisé son rêve qu’elle décide de revenir auprès de cet homme si spécial, qu’elle a sincèrement aimé.

1997 - Voilà dix années qu’elle s’est installée à Busan et qu’elle renouvelle constamment son visa. Angela a aujourd’hui 34 ans. Elle n’est plus toute jeune et sa belle-famille n’a de cesse de lui réclamer un petit enfant. Et pourtant, ils essayent d’en avoir un. Ils essayent sérieusement depuis presque un an maintenant. Peut-être ont-ils trop attendus pour cette première progéniture ? Peut-être est-ce déjà trop tard et qu’elle n’y parviendra jamais ? Le doute persiste et l’inquiétude la paralyse. L’un comme l’autre s’étaient toujours rejoins sur l’idée de devenir parent, tard. Profiter autant que possible avant de provoquer le grand chamboulement. Mais désormais, l’horloge biologique déjoue leurs plus hautes attentes. Il tarde à venir, le petit Lohan. Tout au fond d’elle, Angela garde espoir et se raccroche à la certitude de mettre au monde un petit garçon, qui sera sa plus grande bataille.

1999 - 2005 - Il s’est tant fait désirer, cet enfant de la mer. Celui qui marque un nouveau tournant dans la vie de ce couple si atypique. Shin Joo Han pousse ses premiers cris dans le grand hôpital de Busan. Une naissance qui engendre beaucoup de bonheur - malgré le sentiment d’anxiété longtemps remis en cause - du fait de son âge pouvant entrainer des complications. Tout se passe au mieux. Le garçon grandit dans les conditions les plus optimales. Il évolue au sein d’un foyer aimant et des plus présents. Bien qu’il ne soit pas le premier petit-enfant la lignée des Shin, il incarne très vite les espoirs de toute une famille qui décèle en lui un potentiel immense. Dès son plus jeune âge le garçon fait preuve d’une impressionnante réactivité et d’une intelligence remarquable. Un petit prodige comme il ne se produit que rarement au cours de ces décennies. Joo Han est un enfant à part, mais un enfant qui ne connaitra aucun traitement de faveur. Il est traité de sorte à ne générer aucun conflit ni aucun illustre favoritisme. Ses parents s’accordent sur leur enseignement et ne cherchent pas spécifiquement à le tirer vers le haut. Savoir et modestie étant de mise. La démarche d’être en tout point le meilleur dans tout ce qu’il entreprend s’imposera de lui-même et de façon tout à fait spontanée par le garçon, qui trouvera dans l’esprit de compétition, un moyen pour lui de taire l’ennui et de faire valoir ses capacités.

2012 - 2015 - Au collège, il devient rapidement le chouchou des professeurs. L’élève modèle à qui l’on ne peut rien dire, et cela même lorsqu’il se permet de décrocher en pleine heure de cours, le téléphone à la main, les écouteurs dans ses oreilles. Souvent nonchalant - pour ne pas dire insolent - mais pas irrespectueux pour autant. Il s’excuse lorsqu’on lui fait la réflexion et on lui pardonne ses écarts pour la simple et bonne raison que ses notes n’en demeurent pas moins excellences. Aucun adulte ne prête réellement attention à son comportement. Si certains ont des raisons de le jalouser, il s’en contrefiche et ne prête pas plus attention à l’euphorie typiquement féminin qu’il s’étonne à déclencher. Les filles ? Ça ne l’intéresse pas. Il préfère les éviter autant que possible. Elles sont même beaucoup trop bruyantes et intrusives. Lui, il préfère largement passer du temps en famille plutôt que de tisser des liens amicaux. Il accorde bien plus de temps à ses hobbies qu’à ses études et se plait en la compagnie des adultes. Le mec populaire mais paradoxalement inaccessible, c’est lui.

2015 - 2018 - Lycéen exemplaire. Il ne dénote pas réellement de ses habitudes. Peut-être un peu plus rebelle qu’autrefois quand lui vient l’idée subite de s’essayer à l’école buissonnière ! Il ne le fait pas souvent car malgré ses énervantes prouesses intellectuelles, sa mère veille au grain et se montre un peu plus regardante sur ses nouvelles fréquentations. Elle sait mieux que quiconque de ce qu’il advient au passage de l’adolescence. Son fils est suffisamment malin pour cacher certaines choses mais elle s’applique à le raisonner dès qu’elle juge cela nécessaire. C’est une chose que Joo Han comprendra un peu plus tard, faute de n’avoir jamais été habitué à ce que l’on le reprenne pour x raison. Au cours de son année de terminale, il développera sa première relation avec une fille de première année, rencontrée au club d’athlétisme. Une romance platonique qui n’engagera à rien de très probant. Ils ont pour intérêt commun le sport principalement. Mais cela n’est pas suffisant pour passer à la seconde étape ; d’une part parce qu’elle n’était pas prête, mais aussi parce qu’il n’en ressentait pas le besoin, ni l’envie. Sa dernière année étant décisive, Joo Han met les bouchées doubles dans l’optique d’intégrer l’une des meilleures universités du pays. Pas une mais plusieurs institutions valideront rapidement sa candidature. Il décroche alors une bourse d’excellence à l’université de Yonsei et s’apprête à quitter son île paradisiaque pour de nouvelles contrées. C’est la première fois qu’il coupe le cordon avec ses parents et qu’il tire un trait sur sa zone de confort. D’un autre côté, ce renouveau tombe à point nommé. Un défi de taille s’offre désormais à lui.

2018 - 2021 - Le changement est déroutant. Joo Han ne s’y fait pas tout de suite, au dynamiste de cette ville. A ce mode de vie typiquement citadin. Les gens semblent constamment pressés. Les aliments n’ont pas la même saveur. Et les paysages sont appauvris par les routes  et les bâtiments demeusurés. Il lui est presque impossible d’admirer les étoiles à la nuit tombée, pas à moins de s’écarter massivement de la métropole. C’est une chose comme une autre qui lui manque, et qui le pousse plus d’une fois à retourner sur sa belle île natale. L’adaptation à la vie étudiante se fait difficile au cours des premiers mois, puis elle s’améliore au fil du temps. Il le doit sans doute aussi à sa cousine préférée - seule rescapée de la famille à s’être exilée jusqu’à Séoul - dont la présence lui apporte un certain équilibre et réconfort. Elle devient un peu la seule personne à qui il peut confier ses états d’âmes, même si leur relation d’un point de vue extérieur n’en demeure pas moins étrange et explosif !!

Première témoins de son changement progressif, Joo Han expérimente les joies de la vie adulte et les dérives que cela implique. Souvent occupé avec ses études de journalisme, sa vie à la fraternité et ses activités au club, il ne trouve plus le temps de s’ennuyer et se plait même à collectionner les conquêtes comme s’il s’agissait d’un jeu. Il rattrape plutôt bien le temps perdu. Peut-être un peu trop pour le coup… Si bien que chaque jolie fille devient un nouvel objectif à atteindre. Le goût du challenge constant. Et même s’il ne gagne pas à tous les coups il ne s’en offusque pas outre mesure, puisque cela fait aussi parti du jeu. On ne peut pas toujours plaire à tout le monde… Même si parfois, il se surprend à penser très fortement à cette fille, qu’il trouve bruyante et presque exaspérantemais bon dieu qu’elle est jolie. Il sait pertinemment que cela ne fonctionnerait jamais puisqu’ils sont trop différents. Elle le genre à pouvoir le satisfaire le temps d’une nuit, mais sûrement pas au-delà. Et pourtant, c’est un peu devenu un sentiment frustrant que de la côtoyer. Cela même puisqu’ils se croisent à l’université jusqu’à des domaines un peu plus privés… De toutes les filles en liste, il avait fallu que sa dernière conquête en date soit la meilleure de Hong Chae Yi ! Une situation cocasse pour entrainer d’autres moments plus malaisants…

Des poissons dans la mer, ce n’est pas ce qui manque. C’est ce qu’il s’est toujours dit. Elle qui n’a jamais fait preuve d’aucun intérêt à son encontre et qui était de toute évidence, éprise d’un autre… Mais le rebondissement est soudain. La proximité des plus nouvelles. Chae Yi semble tout à coup s’intéresser à lui. Il ne saurait expliquer la raison de son attitude, alors qu’il ne s’est pas gêné pour larguer sa meilleure avant que cela ne devienne trop compliqué… Et s’il s’agissait d’une vengeance personnelle ? Joo Han en doute, même si cette supposition persiste toujours dans un petit coin de sa tête. Cette occasion semble trop belle pour ne pas la saisir. D’autant plus qu’il se surprend à revoir peu à peu le jugement qu’il se faisait de cette junior si vive et si pétillante, semblable à un rayon de soleil.
Hong Chae Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Hong Chae Yi
Pseudo, pronom(s) : illo en vacances ; elle
Célébrité : han jihyo (jihan bb, weeekly)
Crédits : avatar ⇝ little liars, signature ⇝ brokencodes
Messages : 65
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t25315-hong-chae-yi-storm-the-godshttp://www.shaketheworld.net/t25428-hong-chae-yi#1003552http://www.shaketheworld.net/t21720-illo-baby-bear-oo#987410
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 13:49
Citer EditerSupprimer
COIN-COIN :heart:

:dulove: :dulove: :dulove: :dulove: :dulove: :dulove:

EDIT DU BONHEUR ET DES PETITS COEURS :
au risque de me répéter pour la millième fois je suis trop contente que tu sois arrivée par ici :cry:
je suis tellement pressée de rp de nouveau avec toi et surtout avec eux omg je feels beaucoup trop d'avance, dans quel état je vais être à chaque rep :cry: :heart:
en plus c'est clairement la plus belle coïncidence kai et jihan :plz: c'est the fit improbable et je pensais pas trouver qqn avec les mêmes idées que moi dessus :hug:
kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaa j'ai trop hâte de les faire souffrir, de les rendre heureux, de les rendre chèvre :hot:
mon cerveau bouillonne rien que d'y penser heheheheheheheheh :shy:
JE VEUX LIRE LA SUITE DE CE PARFAIT JOOHAN BEBE  :bave:  :bave:

shin joo han --- can't you see me ? C424223aa9033c4951de1e793f8f75703b52d780

et quand même je te souhaite la bienvenue parmi nous :heart:
j'espère (je suis sûre) que tu vas te plaire par ici :plz:

________________________________


AND THE FOX PLAYED

Son Eun Ae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Son Eun Ae
Pseudo, pronom(s) : MARION, (SHE/HER).
Célébrité : LEE CHAE YOUNG (CHAEIN, PURPLE KISS).
Crédits : RALHIEL LA DEESSE DU GRAPH.
Messages : 97
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t25200-son-eun-ae-valser-au-bord-duhttp://www.shaketheworld.net/t25257-son-eun-ae
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 14:03
Citer EditerSupprimer
depuis le temps que j’entends parler de toi par illo :y: en bien t’en fais pas :cute: je suis contente de te voir pousser les portes du forum :hot:
tu verras on est bien ici :perv: et je pense pas que ce soit une coincidence :mdr: elle a fait tout un rituel pour que tu viennes :y:
en tout cas, bienvenue ici :hot:
bon courage pour ta fiche :heart:
et si t’as un souci, harcèle illo :y:
Hong Chae Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Hong Chae Yi
Pseudo, pronom(s) : illo en vacances ; elle
Célébrité : han jihyo (jihan bb, weeekly)
Crédits : avatar ⇝ little liars, signature ⇝ brokencodes
Messages : 65
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t25315-hong-chae-yi-storm-the-godshttp://www.shaketheworld.net/t25428-hong-chae-yi#1003552http://www.shaketheworld.net/t21720-illo-baby-bear-oo#987410
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 14:13
Citer EditerSupprimer
COIN-COIN :heart:

j'assume tout à fait que tout est ma faute :shy: je fais joohan pour t'attirer ici telle une sirène shin joo han --- can't you see me ? 3005200887
alors viens me harceler quand tu veux :heart:

________________________________


AND THE FOX PLAYED

Seon Hae Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seon Hae Jin
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Jang Ki Yong
Crédits : heavenstars + tumblr
Messages : 172
 http://www.shaketheworld.net/t25119-seon-hae-jin-rise-run-over-thttp://www.shaketheworld.net/t25123-seon-hae-jinhttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998049
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 14:21
Citer EditerSupprimer
annnh Joo Han, je trouve ça si mignon comme nom shin joo han --- can't you see me ? 3919975590 bienvenue parmi nous et ne t'en fais pas, no pression, on a tous une vie irl et on comprend tout à fait :hug: Je t'envoie plein de bonnes ondes pour ta fichette, amuse-toi bien sur le forum avec ce cutie :02: :heart:

________________________________

Above the best, improve yourself
Even if you forget it for a while and fall asleep into the deep night, it’s alright. Even if you don’t shine, all the times I held you tight protect us right now.
Lee Mi Ran
❝ PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Lee Mi Ran
Pseudo, pronom(s) : Fluttershy
Célébrité : Yooa (Oh My Girl)
Crédits : Aedolce
Messages : 936
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t22698-lee-mi-ranhttp://www.shaketheworld.net/t22735p10-lee-mi-ran#1004905http://www.shaketheworld.net/t25613-fluttershy-butterflies-rising#1005662
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 14:21
Citer EditerSupprimer
@Shin Joo Han a écrit:A condition d'être chez les Serpentard.
Viens chez les Goguryeo rejoindre ta dulcinée, je te donnerai un avant-goût de ce qu'on trouve chez les Serpentard :shy:

Trêve de bavardages :russe: et bienvenue avec le cutie Huening Kai :han:
J'ai envie de le croquer et je suis toute aussi curieuse de lire la suite de ta fiche :heart:
Ta petite présentation personnelle est déjà trop chou :cute:

A bientôt et amuse-toi bien par ici :hi:

________________________________

Lee Miranel_mimo

You wanna die?
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : neon milk (avatar) ; drake (signature)
Messages : 529
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p10-gahn-seorina-act-rp#986128http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905114
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 14:24
Citer EditerSupprimer
A condition d'être chez les Serpentard
la yujin en moi serait ravie de lire ça :hot:

j'aime beaucoup ton début de fiche et ton style :cute:
je suis curieuse de lire la suite et super cool d'avoir pris un scénario :hot: :hot:

ta présentation irl est cute, c'est que maintenant on veut savoir les points de ressemblance :emo: je vais enquêter :P
bienvenue parmi nous :heart: :heart:

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Shin Joo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shin Joo Han
Pseudo, pronom(s) : delight ; she/her.
Célébrité : huening kai (txt)
Crédits : illo.
Messages : 29
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t25491-shin-joo-han-can-t-you-see-mhttp://www.shaketheworld.net/t25604-shin-joo-han#1005527http://www.shaketheworld.net/t25608-delight-shin-joo-han#1005547
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mar 14 Sep - 22:00
Citer EditerSupprimer
@Hong Chae Yi OK. J'ETAIS PAS PRETE POUR L'EDIT LE PLUS ADORABLE SUR TERRE :oo: :oo: :oo: :oo: :heart:
au risque de paraitre niaise bon je le suis un peu je crois tant pis ton post m'a donné le big smile !! shin joo han --- can't you see me ? 1174020843 shin joo han --- can't you see me ? 1174020843
puis je fonds trop devant la bouille de Jihan :bago: MAIS C'EST QUOI CET ABUS DE GIF MAUVAIS POUR MA SANTE ??? :heart:
elle est tellement cute jpp, je- omo
puis même le profil m'a tué stp, j'ai scroll et j'aurais pas du frdhughd j'ai la cervelle toute retournée maintenant, comment veux-tu que je survive à ça ? joohan et moi, on va aller se pendre avec une trousse èé on est pas prêt en fait :yiha: :heart:
nan mais plus sérieusement, moi j'en dis que ce ship n'est pas si improbable puisqu'on est au moins DEUX à y avoir pensé !! :blink: ou alors y'a une connexion entre nos deux âmes mais là je m'égare quand même vachement beaucoup... et je raconte n'importe quoi :spain:

bref, j'ai pas les mots pour exprimer ma hype :love:
je sais d'avance que l'on va kiffer en passant par tous les états inimaginables :06: :06: :06:
je me dépêche de finir ça avant la fin de la semaine !! :plz:

@Son Eun Ae j'espère que c'est en bien alors (même si j'en doute pas :perv: )
pas de soucis, j'irais la harceler, elle, avec un grand plaisir :cute:
merci à toi ! je suis vraiment très contente de rejoindre votre petite commu :06:

@Seon Hae Jin les compliments à Chae Yi qui s'est chargé de trouver le nom, moi je n'ai fais qu'approuver l'idée :han:
merci pour tes ondes ! elles me seront utiles :heart: :heart: :heart:

@Lee Mi Ran si je me fis aux fortes probabilités de rejoindre ce groupe, je risque de facilement y céder en sachant cette vile renarde dans les parages shin joo han --- can't you see me ? 450638856
merci pour ton accueil ! puis yooa :heart:

@Gahn Seorina mooh merci c'est trop adorable :blink:
mais maintenant que je sais que tu vas enquêter, je vais peut-être pas me dévoiler aussi facilement en fait ? shin joo han --- can't you see me ? 637589590

Merci encore pour ce chaleureux accueil, ça fait vraiment plaisir !! :plz: :heart:

Ji Se Yong et Lee Mi Ran sont in love de ce message

Hong Chae Yi te surkiffe

Im Yeong Bin
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Im Yeong Bin
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Choi Su Bin (Soobin - TXT)
Messages : 1401
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t22238-im-yeong-bin-maze-in-the-mirhttp://www.shaketheworld.net/t22250p10-im-yeong-binhttp://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: shin joo han --- can't you see me ? | Mer 15 Sep - 17:04
Citer EditerSupprimer
Bienvenue parmi nous :hot:
Bon courage pour ta fiche mais surtout pour supporter Illo /meurs. (non, en vrai, c'trop une douceur shin joo han --- can't you see me ? 3005200887 mais tu l'sais déjà semblerait :y:)
Qu'est-ce que je suis contente de voir débarquer des TXT :faint: Huening Kai + né à Busan ? Il nous faut OBLIGATOIREMENT un lien :emo: (bon, par contre... yeongbin est l'ex de chaeyi, oops 😬)

je ris de voir que joohan est plus âgé que yeongbin (d'un an) alors que soobin est plus vieux que huening kai mdr

________________________________


we can run across the sky
Astra ☽ Be my forever, call my name. Run away, run away, run away with me to the ends of the earth, forever together.
Contenu sponsorisé
 
Re: shin joo han --- can't you see me ? | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas