sombre
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

hate that ((sae hee))

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
hate that ((sae hee)) | Dim 19 Sep - 18:09
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
Angoissant.
C'était le seul mot qui te venait à l'esprit quand tu entrais dans le métro. Le stress était sans doute la seule émotion que ton corps était capable de ressentir en cet instant. T'aimais pas ça. Être serrée aux autres, ne pas avoir de place pour réellement bouger. Ne même pas pouvoir répondre à des messages. T'avais l'impression d'étouffer. En plus de ça, ta petite taille ne t'aidait pas. Forcément, les personnes qui étaient à côté de toi étaient toujours plus grandes. Et c'était comme s'ils te regardaient tous de haut. Une épaule contre la tienne, un bras contre le tien. T'aimais vraiment pas ça. C'était gênant. T'étais pas du tout à l'aise dans ce genre de situations. T'avais jamais de chance, t'arrivais rarement à te mettre dans un coin pour te faire oublier. T'étais toujours au milieu de la foule, au milieu de la grande troupe. Tu t'agrippais là où tu pouvais. Une rampe, la barre... et parfois au vide. T'avais même pas besoin de te tenir, vous étiez tellement tous les uns sur les autres que tu pouvais supporter un arrêt brutal sans te tenir, tu ne tomberai pas.
T'avais vraiment horreur de ça.

En plus de la gêne que cela te procurait, tu craignais aussi pour tes affaires. T'avais peur qu'on te pique un truc dans ton sac – ça avait failli arriver mais heureusement on t'avait aidé. T'avais peur des mains qui se voulaient curieuses. T'aurais tendance à dire qu'être petite pouvait te sauver mais c'était cependant le cas inverse. Tu faisais une proie sans doute plus facile. Le nez un peu retroussé, tu observas la foule qui continuait d'entrer. Un faible son plaintif roula dans ta gorge alors que tu te décalas un peu, levant le regard vers une jeune femme que tu saluas d'un sourire timide. Au moins être à côté d'une femme te faisait moins peur. Ca ne pouvait pas empêcher un vol, certes, mais t'étais déjà plus rassurée. L'une de tes mains accrochée à la lanière de ton sac, l'autre se tenant à la rampe, tu gardais le regard droit devant toi pour tenter d'oublier où tu étais mais surtout avec qui, et comment. T'aimais vraiment pas les heures de pointe. Un hoquet de surprise te quitta quand le métro s'arrêta soudainement alors que tout le monde s'entrechoquait. Tu te heurtas à la jeune femme, un homme venant te cogner. « Je suis désolée », articulas-tu immédiatement vers elle. Tu restas un peu muette alors, ton regard se levant vers le haut de la rame alors que tu écoutais l'annonce du conducteur. Un panne. « Oh », lâchas-tu. « J'espère que ça ne va pas durer longtemps... », murmuras-tu avant de te pincer les lèvres, soucieuse. Tes prunelles retombèrent sur la jeune femme, ton visage se penchant faiblement sur le côté. Tu pourrais jurer l'avoir déjà vue quelque part... mais où ?
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 465
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hate that ((sae hee)) | Jeu 23 Sep - 19:54
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Cette odeur.
Ces bruits couverts par tes écouteurs diffusant une mélodie bien plus douce pour tes oreilles. Oubliant le monde autour de toi tu te mettais dans cette bulle particulière, parfois transpercée par quelques mouvements brusques, épaules heurtée, pied écrasé. Des rapprochements trop présents, ou des scènes que tu ne pouvais soutenir. Le métro était rempli de choses que tu ne voulais pas voir, mais qui continuaient perpétuellement de te garder en alerte, de te faire intervenir dans des histoires qui ne te concernait pas. Tu avais cette habitude d'entendre que tu n'avais rien à voir avec tout ça. Mais qui? Qui le ferait donc? Qui se lèverait pour cette personne incapable de parler, pour cette injustice? Qui?
Alors tu restais concentrée, tout en étant détachée ,un sentiment un peu spécial que celui du métro, des heures de pointe après des heures à faire des cafés. Ce n'était pas forcément l'endroit où tu voulais être. Mais tu devais avouer que c'était ton moment de répit également. Celui où tu t'autorisais de lâcher tes bouquins de cours, où tu ne travaillais pas et, si tu te lançais telle une héroïne de temps à autre, souvent on ne te sollicitait pas. Un moment off, un moment où tu laissais tes pensées vagabonder ici et là. Entrant une nouvelle fois entre les corps collés et entremêlés tu tentais de te trouver une place, juste une petite pour relâcher quelque peu tes muscles. N'ayant pas peur de tomber, tant les personnes étaient condensées en un si petit lieu.

Poussée de droite à gauche, embarquée par le flux et le flot du métro, tanguant entre les gens sortant et rentrant tu reprenais sûrement ce mot de "reposant". C'était presque stressant et énervant d'être ainsi touchée, poussée, coincée. Tu passais sûrement moult adjectifs en arrivant devant une jeune femme qui te souriait alors doucement. Un sourire de ta part pour lui montrer que tu l'avais vu. Et puis vous partagiez un espace plus restreint encore que tu n'avais partagé avec quiconque. Ta vie amoureuse était plus vaste encore, tu pouvais bien être agréable, n'étant pas de nature froide ou mauvaise. Cependant ce fut l'arrêt du train qui te surpris violemment collant presque cette demoiselle avec gênance lorsque tu te pensais sauve de toute bousculade plus intense. "C'est rien désolée aussi. "Ton bras la coinçant surement plus encore qu'il ne fallait tu reprenais appuis sur tes jambes, beaucoup plus stable. Le monde ne vous aidait pas mais la chaleur commençait à se faire ressentir et tu étais plus que ravie qu'une clim soit disponible. L'annonce faite un léger soupire t'échappait tandis que tu regardais vers le haut. La seule chose que tu semblais pouvoir voir. "Ca va ? " Te risquais tu à demander à la jeune femme de tantôt. Lentement tu venais chercher un élastique de ton sac attachant alors tes cheveux comme tu le faisais si souvent pour t'entraîner ou pour étudier. Oubliant même que tu avais déjà aidé cette jeune femme, avec cette même queue de cheval que tu venais de faire, dans ce même métro, avec cette même timidité qui émanait d'elle.

" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: hate that ((sae hee)) | Ven 15 Oct - 22:14
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
T'aimais pas vraiment cette proximité avec les autres. Pas que tu sois contre toute forme de contacts. Non. Tu appréciais les câlins, comme tout le monde, ou bien les petits gestes d'attention adorables. T'étais pas contre une main sur ton épaule, ou ton bras, à condition que tu l'acceptais, que tu en sois ravie ou que la personne auteure du contact soit un.e de tes proches. T'étais pas des plus tactiles mais t'étais pas la moins tactile qui existe non plus. Une sorte de juste milieu pas si milieu que ça, mais quand même pas loin. Mais là, dans le métro, coincée entre des hommes qui pourraient, pour certains, être ton père, te mettait vraiment mal à l'aise. Surtout que ta petite taille n'aidait pas vraiment à ce moment-là. Tu te retrouvais toujours coincée entre deux personnes trop grandes pour toi, à croire qu'on ne te voyait même pas. Ou tu te retrouvais balancée dans un coin, suivant les vagues de la foule pour tenter de te caler mais te retrouvant contre une femme qui te méprisait du regard ou un homme qui te fixait bien trop longuement. T'avais l'impression d'être une proie facile dans ce genre d'endroits.
T'aimais vraiment pas ça. Si tu pouvais éviter de prendre les transports, tu le ferais sans hésiter mais... t'avais pas le choix.
Malheureusement.

« Non c'est rien », susurras-tu doucement dans un mouvement du visage vers la jeune femme, les pommettes rosies et la voix peut-être un peu trop basse. Peut-être pas assez assurée. Tu aimerais être une de ces femmes qui n'avaient aucun mal à fendre la foule en deux d'un regard. Ou d'un mot, du moins. T'aimerais qu'on puisse te voir, t'entendre. Qu'on te laisse de la place, de l'air. Bien qu'en soit, on te l'avait pris, ton air. Il y a quelques années. Ecoutant l'annonce, tu écoutas aussi les soupirs bruyants des autres passagers. « Oui ça va merci. Et vous ? », demandas-tu directement, tes prunelles à nouveau vers elle. Tu l'observas en silence ensuite, tes iris détaillant avec attention le moindre de ses gestes, suivant le mouvement de ses doigts. Elle allait te trouver bizarre si tu continuais à la regarder plus longtemps mais... Tu clignas bêtement des paupières, dansant faiblement alors que les silhouettes autour s'agitaient un peu, et tu te décalas un peu plus vers la jeune femme, ta main se tenant inconsciemment à son avant-bras mais n'y effectuant aucune pression. Juste un appui. Un soutien. « Vous êtes... », commenças-tu, gênée, un petit sourire aux lèvres. « Vous ne devez pas vous souvenir de moi », repris-tu, « Vous m'avez aidé la dernière fois », tu eus un bref mouvement d'épaules, lâchant lentement son bras, pour te courber comme tu le pouvais face à elle. « Encore merci », tu te redressas, le sourire fin, reconnaissant, les pupilles brillantes. « Ca vous va bien, les cheveux détachés », remarquas-tu à voix haute, un léger son perturbé aux lèvres. « Enfin les cheveux attachés aussi hein », que tu rajoutas rapidement dans un sourire maladroit, détournant les prunelles.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 465
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hate that ((sae hee)) | Sam 30 Oct - 18:11
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Ton coeur balançait, il hésitait à prendre cette option rapide mais désagréable qui -consistait à te serrer aux autres, à les voir s'agglutiner comme des moutons, comme si l'apocalypse approchait. T'étais ce genre de personne à visualiser la fin de monde lorsque les gens couraient pour entrer, criaient pour un peu de place, lorsque tu n'avais plus aucun contrôle. Mais l'autre solution paraissait bien loin, sollicitant des jambes déjà bien fatiguées, et un temps que tu n'avais plus réellement. Alors ton choix se faisait assez vite. Le taxi n'étant plus considéré lorsque tu voyais ton compte en banque. Tu te demandais comment tu allais pouvoir y arriver toute ta vie. Comment tu allais venir au bureau, travailler toute une journée, commençant à l'aube pour finir tard dans la nuit, avant de rentrer, serrée contre les autres, perdue dans des pensées. Tu te demandais comment tu allais assumer le reste de ta vie avec cette idée terrifiante de faire tout ce que tu détestais, avec celle que tu évitais et qui pourtant t'appelait. Et ça t'angoissait, alors tu détournais le regard, comme l'autruche que tu étais.

et tu faisais des conneries. T'excusant à cette jeune femme, tout aussi grande que toi, voire moins, semblant aussi à l'aise qu'un bout de viande autour de piranhas. "Oui merci "Rajoutais tu dans un sourire. La douceur la définissant tu avais ce doux sourire fendant tes lèvres, presque instantanément, bien que l'inquiétude envahisse quelque peu tes iris, préoccupés de savoir s'elle allait bien ou si l'air devenait suffoquant. Pour ta part, la chaleur commençait à attaquer tes joues et tu décidais de choisir ta coiffure préférée ton regard surpris revenant vers la jeune femme qui tentait de te dire que tu l'avais aidé. Si ta mémoire n'était pas des plus performantes tu pouvais cependant remettre son air tendre et sa mine perdue en tapant alors dans tes mains. "AHHH .. mais de rien c'est rien. Ca s'est bien passé depuis ? Quelqu'un t'as embêté ? Tu veux que je lui botte les fesses ? " Riant doucement tu venais doucement lui reprendre sa main pour la poser sur ton bras. " Tu peux t'accrocher. " Son compliment te surprit alors, ramenant une bouille choquée avant de rire doucement. "Merci c'est gentil. " Qui aurait cru que tu recevrais pareil compliment ? Toi qui ne te t'aimais pas qui te détestais, pour tout ce que tu faisais, tout ce que tu étais, tout ce que tu lui ressemblais. Toi qui avais été élue sans comprendre pourquoi, quand personne n'osait même te regarder. "J'iame bien ta coiffure aussi.. ça te va bien. " La vérité quittait tes lèvres, voulant simplement apaiser. " Tu descendais bientôt ? " Une conversation se voulant sincère, douce et légère pour faire passer un temps trop long, un temps qui aurait pu vous énerver, qui te stressait légèrement, mais que tu tentais de faire passer. "C'est vraiment embêtant cette panne. "

" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: hate that ((sae hee)) | Jeu 11 Nov - 14:51
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
Tu savais que tu n'étais pas la seule à ne pas supporter tout ça.. mais pourquoi semblais-tu être la seule à galérer autant ? Etait-ce à cause de ta taille ? Il te manquait clairement quelques centimètres, tu les avais longuement pleurés. Ces centimètres morts avant d'être arrivés auraient peut-être pu t'offrir un autre confort dans les transports. Tu pourrais voir plus haut, plus loin. Tu pourrais faire remarquer ta présence autrement qu'en toussotant, embarrassée, pour tenter d'avoir l'attention de la personne à tes côtés. Tu pourrais souffler, sans doute. Tu te sentirais peut-être moins écrasée, moins ballottée de tous les côtés. Peut-être que cela ne changerait rien, non plus. Peut-être que cela n'était qu'une affaire de caractère ou de charisme. Et clairement, t'en manquais. T'étais plutôt discrète, presque timide, réservée. On ne te voyait pas, on ne t'entendait pas. Tu admirais ces personnes qui pouvaient se faire entendre en un seul mot, qui arrivaient à imposer le respect d'un regard. Qui arrivaient à faire comprendre qu'elles étaient là, tout simplement. Dans les transports, on avait tendance à te louper, à te bousculer, à t'écraser – t'avais peur des autres, de leurs mains, de ce qu'ils pourraient faire, penser. T'étais pas du tout à l'aise mais t'avais pas le choix.

Heureusement pour toi, tu étais à côté de cette jeune femme durant cette panne. Pas à côté d'un homme bizarre ou assez vieux pour être ton père. Ca avait un côté rassurant de pouvoir la regarder, lui parler. Surtout qu'elle t'avait déjà aidée. Un léger sourire aux lèvres, tu hochas quelque peu le visage, les pommettes finement recouvertes de rose. « Ca se passe... », articulas-tu dans une petite grimace, visiblement mal à l'aise. « Non personne pour le moment », répondis-tu en riant à ses mots, agitant la main et secouant le visage. Tu gardas le silence ensuite, la laissant faire, clignant des paupières alors que tes doigts serraient lentement son bras, ton regard remontant vers elle dans un air admiratif. « Merci beaucoup », soufflas-tu, soulagée, t'approchant d'elle sans pour autant la coller. Une esquisse sincère aux lèvres, tu inclinas simplement le visage, les pupilles brillantes alors que tu l'observais. « Oh. Merci », tu rougis quelque peu, gardant le sourire. Ta coiffure n'était pas recherchée – mais tu acceptais le compliment, car il faisait plaisir. « Dans trois arrêts. Et toi ? », tu fis un peu la moue. « J'espère que ça ne va pas durer très longtemps », avouas-tu dans une mine soucieuse. « J'aime vraiment pas ça... », tu plissas le nez. « Les transports », expliquas-tu. « Je suis trop petite, on me voit pas et il y a toujours trop de monde », râlas-tu en douceur. « Tu prends souvent les transports aussi ? Comment tu fais pour supporter ? », la questionnas-tu dans un petit air bougon. « Est-ce qu'on... est-ce qu'on t'embête... ? », ajoutas-tu timidement, un peu inquiète.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 465
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hate that ((sae hee)) | Jeu 25 Nov - 22:21
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Une question de présence. Rapidement tu avais appris, que peu importe la taille qu'on faisait, les autres nous écraserait à la moindre occasion. Tu avais également vu la différence d'attitude lorsque tu te battais loyalement dans les règles de l'art avec plus grand que toi, et ceux qui se pensaient plus fort. Ce regard de haut en bas, jugeant un être qu'ils ne connaissaient pas. Souvent on te prenait pour celle que tu n'étais pas, et souvent tu arrivais à les remettre en place. Un coup de poing ou un coup de pied qu'ils méritaient, les laissant sur les genoux. Baisser sa garde n'était pas bon. Mais les gens se fiaient à ce qu'ils voyaient. La présence était importante, la tête levée, les yeux levés vers l'avenir tu croyais fortement qu'il fallait toujours se tenir droite pour être respectée. L'égoïsme ayant pris le dessus sur l'humanité, provoquant l'oublie de veiller sur l'autre.

" Tant mieux alors. "Ton sourire se voulait rassurant, cherchant à déceler le vrai du faux, ce "non" pour faire plaisir. Elle dégageait une douceur que tu voulais protéger, mais également une fragilité qui te touchait. Elle était comme une petite soeur que tu aurais pu avoir. " N'aies pas peur je reste avec toi. " Peut être qu'elle ne se sentait pas à l'aise, peut être qu'en dehors de ce cadre réducteur elle semblait totalement différente, mais quelque chose chez elle te donnait cette envie irrésistible de rester près d'elle, la défendre, jouer un rôle qui n'était pas le tien. " De rien. "Soufflais tu doucement alors que tu prenais ce compliment aussi bien que tu le pouvais, les joues légèrement rougies, la balle renvoyée non pas par politesse mais par sincérité. Trois arrêts, c'était deux de plus que toi. Mais tu ne dirais rien. " Pareil. "Parce qu'au fond de toi, tu voulais au moins la faire sortir de là. "J'espère aussi... ah .. comme si on avait tout le temps du monde à perdre. " Et si l'impatience venait remuer tes tripes chez elle, l'inquiétude et la peur la guidait, rendant ton air plus inquiet encore. " Oui je les prends souvent.. je ne réfléchis pas vraiment. " Tu les prenais depuis si longtemps, malgré tes longues marches, ta moto ou tes courses, le métro était toujours au coeur de ta vie. Sa dernière question te fit doucement sourire. "Jamais. Parce que je leur tords les doigts avant. Tu sais il ne faut pas grand chose pour que les gens te remarquent.. tu te tiens droite, tu lances des regards noirs un peu partout .. et hop. Ils te remarquent. "Laisser de la place ça c'était autre chose, mais au moins ils disaient pardon en marchant sur ton pied. C'était toujours pareil les heures de pointes. Mais ce n'était pas si grave, finalement ce n'était qu'un court instant. " Ah moi c'est Sae Hee... j'ai failli oublié. " Riant doucement tu décidais enfin à te présenter comme il le fallait le temps passant aussi lentement que si tu étais en cours. " Ils ont dit pourquoi c'était arrêté d'ailleurs ? Je m'en souviens déjà plus. "Bougeant les épaules pour te faire un peu plus de place tu respirais enfin mieux avec un peu d'espace privé. " J'espère que tu n'avais pas un rendez vous important. " Il fallait détendre l'atmosphère. Sauf que tu étais nulle pour ça.


" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: hate that ((sae hee)) | Sam 15 Jan - 14:45
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
T'aimerais bien pousser encore. Gagner quelques centimètres. Être plus visible de loin, comme de près. Et de l'autre côté t'étais bien comme ça aussi, non ? Il était vrai que ce n'était pas toujours évident mais... même avec toute la volonté du monde tu ne pouvais rien changer. Tu t'étais toujours dit que Eun Hyuk serait là pour t'aider. Il avait poussé à une vitesse ahurissante et il aurait fini bien plus haut que toi. Tu aimerais pouvoir lever le visage et le voir à chaque fois que tu te retrouvais dans une situation compliquée à cause de ta petite taille. Mais il n'était pas là. Il ne le sera plus. Souriant doucement, tu bougeas quelque peu le visage, touchée qu'elle demande et qu'elle s’inquiète. « Merci », susurras-tu lentement, les pommettes rosies et le sourire reconnaissant. Tu ne voyais pas ton frère quand tu levais le regard mais tu observais quelqu'un qui t'apaisait et te rassurait rien que par sa présence et ses mots. Tu ne savais pas comment elle faisait. D'où elle tirait cette force que tu pouvais sentir autour d'elle. Comme un mur, une protection. Tu espérais cependant ne pas trop la déranger, d'où ton petit air désolé après quelques secondes bien que le compliment fasse réellement plaisir. « Ah oui ? », tu levas un peu les sourcils, la bouche finement ouverte avant de sourire, grandement soulagée. « C'est le destin », ou pas. « N'est-ce pas », maugréas-tu dans un léger rire, plissant le nez. « Le reste ne nous attend pas, en plus. Et on est coincées ici », injuste. Le monde était injuste. La vie était injuste. Tu bougeas doucement la tête, les lèvres pincées, un peu soucieuse. Mais tu supposais qu'elle se débrouillait mieux que toi dans les transports. Tu clignas des paupières à ses paroles, la bouche ouverte avant de rire, tentant d'être discrète, tes phalanges masquant ton amusement. « … oh tu plaisantes pas tu leur brises vraiment les doigts ?? », demandas-tu, les sourcils relevés. « Des regards noirs... », tu te mordillas un peu la lèvre, assimilant. Pourtant quand tu la regardais, tu ne voyais pas de regards noirs. Tu voyais surtout de la douceur, et de la chaleur. « Comme ça ? », demandas-tu, en fronçant les sourcils, les pommettes un peu gonflées, plissant le nez dans un air mécontent. Puis tu haussas le regard vers elle, le sourire fin aux lèvres, l'envie d'apprendre dans les pupilles. « Enchantée », dis-tu en riant. « Seo Eun Ha », tu te courbas poliment – du mieux que tu le pus, avant de te redresser dans un large sourire. « Une panne », répondis-tu après quelques secondes, levant le regard, songeuse. « Je n'ai pas entendu s'ils ont annoncé autre chose cela dit. Il y a peut-être quelque chose sur les rails », tu haussas les épaules. Tu te souvenais simplement de la panne. Et une panne, ça pouvait être beaucoup. « Non non. Je voulais faire un tour dans un magasin mais je ne sais pas si je vais encore avoir la force après tout ça », déclaras-tu dans un léger rire, tentant de masquer la fatigue soudaine. La fatigue du stress, de l'angoisse, du monde autour de toi. « Et toi ? Tu es attendue quelque part ? », la questionnas-tu en retour, te décalant subitement quand un homme semblait avoir besoin de beaucoup de place derrière toi, t'excusant auprès de lui alors qu'il était celui qui t'avait frôlé. « On ne devrait pas tarder à reprendre la route... je crois », soufflas-tu. « J'espère », chuchotas-tu dans un petit air déboussolé. « Je peux faire quelque chose pour te remercier ? », de te tenir compagnie, de te parler, de rester à tes côtés en attendant.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 465
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hate that ((sae hee)) | Ven 11 Fév - 11:36
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Grandir servait peu tant qu'on connaissait un moyen de s'en sortir. Compter sur sa force mentale et physique était préférable. Certains grands étaient d'un faible, c'était presque ahurissant. Mais leur peine ne diminuait pas. Ou alors tu préférais voir cela, en croyant fortement que tu pouvais changer le monde, à défaut de changer de taille. Un sourire aux lèvres tu rassurais la jeune femme à tes côtés, une tête connue parmi toutes celles que tu reconnaissais pas. La timidité qui se dégageait d'elle te touchait. Sans la connaître tu avais cette envie de rester à ses côtés, de mentir pour cela. Non tu ne descendais pas au même arrêt qu'elle et le destin n'avait rien à voir avec cela malgré ton sourire suivi d'un petit rire. "C'est énervant et stressant mais je pense qu'ils font de leur mieux. Respirons.  " Malgré la clim engagée tu semblais suffoquer de chaleur. Sûrement cet amas de corps presque collé. En attendant tu en profitais pour connaître cette voisine de  transport, et en donner plus sur toi, comme cette manie de briser des os bien utile. Si les gens n'étaient pas si con tu n'aurais pas à le faire. Et pourtant tu savais, les jours défilaient et bientôt tu ne pourrais plus, respectant une loi que tu te promettait de respecter. Serrer les dents et attendre n'était pas dans tes habitudes, alors il te fallait trouver un autre moyen. " J'évite que se soit médicalement visible. Tordre le bras, taper les fesses avec un coup de pied... quelques bleus mais rarement des fractures, je suis en droit ej sais ce qu'on peut retenir contre moi. " Et tu continuais quand même, ta précision en était presque déroutante, inquiétante. Le regard noir était une des choses inné chez toi, bien au contraire de la jeune femme à tes côtés. Un rire t'échappant tu remarquais ses efforts mais pas le noir dans ses yeux, tes doigts pinçant doucement ses joues. "Presque. Baisse légèrement la tête, regarde devant toi comme si tu étais blasée " C'était une attitude complète. La tête se penchant quelque peu tu retenais alors son prénom souriant doucement. "Hm .. mince.. ça peut être long.  " Est ce qu'ils allaient vous faire descendre un jour ? Il faisait chaud. " Oh .. courage si c'était important fais le avant de rentrer, comme ça tu n'auras pas fait tout ça pour rien. " Une façon de voir les choses, le sourire toujours présent. "Non j'ai fini le travail, j'aurai bien des devoirs à faire mais je voulais me prendre un truc à grignoter et boire.  " L'idée même était plaisante, bien plus que ce grand balourd que tu venais tapoter sur l'épaule. " Vous pouvez faire attention? Il y a des gens derrière vous. " La politesse ayant déserté le front tu ne l'employais pas forcément, attendant des excuses de sa part avant de venir aider ton amie à se sentir plus à l'aise. " Permets moi de te tenir compagnie alors. " Un grand sourire à lui offrir tandis que tu attendais cette annonce libératrice. " Tu fais quoi dans la vie du coup ? Eun Ha.  " Un moyen de faire passer le temps d'en apprendre plus et ne pas voir l'horloge tournée. "Tu voulais acheter quoi ? " Question indiscrète dont elle n'avait aucune obligation de réponse.


" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: hate that ((sae hee)) | Jeu 31 Mar - 21:22
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
T'étais vraiment minuscule. Bien trop, et ça te complexait parfois. T'avais toujours le nez en l'air pour voir le monde. Pour observer les gens. Tu devais toujours lever la tête, le regard, tendre les épaules. Alors que tu n'avais qu'une envie : fixer le sol. Ainsi, on ne verrait pas ta frimousse. Ainsi tu ne serais pas obligée de porter un sourire. Sourire au sol n'apportait au rien, après tout. Tu n'aurais peut-être même pas besoin de porter un masque. Mais en relevant le visage chaque minute, tu n'avais pas le choix. Tu devais être forte pour eux, pour elle. Pas vrai ? Cette mission grotesque tu t'étais mise en tête de réaliser – et où tu avais lamentablement échoué. Où tu échouais encore, aujourd'hui. Un petit « Moui » contre les lèvres, tu plissas un peu le nez, finement boudeuse avant de rire, le regard illuminé bien que l'étincelle était éteinte depuis des années maintenant – il fallait juste se pencher pour le voir. Il fallait t'observer pour le comprendre. Mais lorsqu'on voyait ton sourire on ne s'attardait pas à cette lueur morte dans tes yeux. Un « Oh » admiratif aux lèvres, tu l'observas, la bouche finement ouverte, totalement subjuguée. « Je suppose qu'ils le méritent de toute façon », relevas-tu, les sourcils froncés, refusant qu'elle soit en tort dans ces histoires. « Tu es en quelle année ? Si ce n'est pas indiscret », demandas-tu doucement, le sourire fin. « Ca doit être difficile le droit non ? », la questionnas-tu, un brin soucieuse. Il y avait trop de données... en psychologie aussi, cela dit. Tu gonflas les joues face à son rire, bien que le coin de tes lèvres ne se hausse d'amusement. Tu secouas le visage, t'exécutant, baissant légèrement la tête et regardant devant toi. Tu fronças automatiquement les sourcils, les lèvres poussées en avant dans un air presque grognon. « Comme ça ? », lui demandas-tu encore avant de rire. T'allais supposer que t'étais pas faite pour ce genre de visages-là. Tu bougeas quelque peu le visage, le sourire presque las, le souffle aux lèvres. Ca allait être long. « Ce n'était pas important, je pourrais y retourner un autre jour », tu bougeas les épaules. « Si j'ai le temps, oui. J'irai » puis sinon une autre fois. Ce n'était pas grave, juste gênant en quelque sorte. « J'ai quelques bonbons si tu as faim », proposas-tu en désignant ton sac. Par contre quelque chose d'équilibré ou de plus consistant, non, t'avais pas. « C'est pas l'idéal comme endroit pour faire des devoirs », tu grimaças en laissant ton regard tourner avant d'observer Sae Hee et cet homme, restant presque collée à la jeune femme. « Merci », chuchotas-tu, le sourire gêné. « C'est gentil », elle était une compagnie agréable, Sae Hee. Et adorable. « Je suis étudiante en psychologie et je travaille au Disney Store », articulas-tu, le sourire léger retrouvé. « Et toi ? Tu parlais de travail tout à l'heure... », ou peut-être parlait-elle des études ? « Je voulais acheter du papier. Pour mes origami. J'en ai plein, en plus, c'est ridicule. Mais je continue d'en acheter », confias-tu dans un rire discret, comme une gamine qui confiait une bêtise. « J'aime bien en avoir assez », tu haussas un peu les épaules. « Tu comptais aller où ? Pour boire ou manger. Je pourrais t'inviter ? Pour te remercier », tu y tenais vraiment, à la remercier. Tu restas muette ensuite, te contentant d'observer les visages présents autour de vous, le visage toujours relevé, la nuque un brin douloureuse. Et voir autant de monde coincé dans un endroit si petit, ça te déstabilisait. Ca t'angoissait, même. Un peu du moins. Trop de monde, pas assez de place. Pas assez d'air. Ca commençait à devenir déstabilisant. Tu t'humectas les lèvres. « J'espère vraiment qu'on va vite reprendre la route. J'aime vraiment pas... », commenças-tu, le nez finement plissé. « J'ai l'impression qu'on est trop serrés », c'en devenait presque irrespirable. Tu soupiras discrètement, mimant un air bougon, les prunelles se redressant vers Sae Hee. La regarder te rassurait un peu, au moins.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 465
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hate that ((sae hee)) | Mer 27 Avr - 22:17
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Ce n'était pas comme si tout l'optimisme de la terre régnait entre vous. Mais lorsque tu n'étais pas seule c'était un réflexe. Te plaindre devant les autres, assumer une quelconque colère, tristesse, ou autre te rendait nerveuse. Chaque être humain était doté d'émotions et c'était probablement la plus belle chose que l'humain ait. Mais chacune considérée comme une faiblesse t'éloignait d'un idéale solide loin de toutes ces agitations qui pourraient te faire tanguer. C'était comme superman qui avouait être faible face à la kryptonite. Bien que tu avais nombreuses faiblesses facilement devinable. Cependant tu te voulais présente, au moins pour elle, pour cette petite boule de douceur qui semblait avoir du mal, mais qui souriait. C'est d'ailleurs ce miroir que tu lui renvoyait, cherchant à apaiser comme tu le pouvais pour les quelques minutes qui allaient suivre en espérant qu'elles ne trainent pas de trop. Comme se venter de taper les gens, une très mauvaise habitude.  " Bien sûr je déteste l'injustice je ne vais pas faire ça à un innocent. " Le rire doux mais témoignant d'un caractère de feu tu ne pouvais empêcher tes membres de bouger. A quoi bon apprendre des mouvements répétitifs et précis si c'était pour devenir un spectateur de l'injustice. " Dernière année.. en fait je suis en magistrature, après je passe le concours et j'ai fini. " Pour commencer une Carrière, pour gravir tous ces échelons. "C'est beaucoup de choses à retenir mais ... c'est pas plus difficile que médecine?  " Riant doucement tu savais que tu avais toujours des documents, des cas, des gens à appeler, ce n'était pas une opération où seul toi pouvait intervenir. Même si les enjeux étaient très importants également. En tout cas une chose était sûre ellle n'avait pas un brin de méchanceté en elle. Laissant alors ton rire résonner doucement en la regardant. "Presque.  " Peut être que tu pouvais lui donner des cours. " D'accord courage, n'hésites pas à me dire si tu as besoin de compagnie quand tu veux y aller. " Eun Ha te semblait bien plus douce que la plupart des gens que tu croisais, offrant une envie de protection et d'être proche d'elle presque automatiquement. " Ah merci t'en fais pas. Oui on a connu mieux quand même... dommage j'aurai pu profité de ce temps pour m'avancer, mais parler avec toi ce n'est pas mal du tout. " L'épaule venant doucement rencontrer sa voisine dans un clin d'oeil complice. Le contraire du regard lancé à cet homme, être plus fort et plus imposant n'était pas une loi qui disait qu'on pouvait tout se permettre. "De rien. C'st normal.  " Vous vous entendiez bien pour des copines d'infortune, souriant plus que tous les gens du métro réunis. " Oh psychologie ? C'est pas mal dur ça aussi.. c'est pas trop dur de lier travail et étude? " Question con tu le faisais. "Ah je bosse à Starbucks pour le moment.  " Ce n'était pas l'emploi de l'année mais au moins tes cafés étaient gratuits. " Oh tu fais des origamis? C'est trop bien! Tu pourras me montrer à l'occasion?  " Comme on parlait avec une amie de longue date votre échange était fluide et décomplexé. " Je comprends si ça te fait plaisir alors prends en autant que tu veux. " Après tout la vie était courte et si elle en faisait ce ne serait pas perdu. "Me remercier ?  " La surprise venant se refléter dans ton regard tu cherchais une raison de te remercier sans en trouver réellement. Mais bientôt ce fut l'angoisse d'un endroit clos, entouré, presque compressé qui fit son apparition sur le visage de ta vis à vis rendant votre attente insoutenable. "J'espère aussi.. mais ça devrait aller. Tu veux qu'on aille à ... j'avoue que j'allais aller à Starbucks mais je suis sure qu'il y a des cafés sympa en sortant à la prochaine? Ca te dit de découvrir ?  " Finalement si vos plans tombaient à l'eau autant en créer un nouveau. Roulant doucement des épaules tu sentais ton corps se raidir à force d'être plantée comme un piquet. Une annonce déchirant alors l'attente. " Oh on va repartir, la prochaine alors ? " Histoire de respirer, se perdre, voir, explorer, finalement se perdre tant que vous en aviez encore l'occasion.


" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Contenu sponsorisé
 
Re: hate that ((sae hee)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas