sombre


Need a psy Ft. Eun Ha

Jung Ae Ra
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Jung Ae Ra
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( She ))
Célébrité : SeoYe Ji
Crédits : avatar : @Okami / Signa : @Astra
Messages : 175
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24303-jung-ae-ra-ice-queen-like-ichttp://www.shaketheworld.net/t24318p10-jung-ae-ra#1021352http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Need a psy Ft. Eun Ha | Ven 13 Mai - 16:03
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Personne en particulier n'était visé. Ou plutôt; tout le monde l'était avec leur pseudo thérapie. Si elle voulait réussir elle pouvait être meilleure que ces gens sans foi ni loi. Rien de compliqué, surtout avec cette gentillesse qui émanait d'elle. " Bonne idée. " Aller à la racine. Cependant tu ne savais pas comment tout cela marchait. Les enfants se retrouvant mal à cause des adultes, fallait il donc traiter les adultes en premier ? L'oeuf ou la poule cette histoire. " Ne profites donc pas que je ne puisses pas observer ta tenue. " A demi mot tu avouais, sans pourtant le dire clairement. Sûrement cette envie d'être comme les autres, ce refus de l'avouer, l'avouer à soi même. Sauf quelques traits qui ne te dérangeait aucunement. Comme reconnaître les autres. Bien sûr tu savais distinguer Han Jae parmi une foule de personne. Ceux qui t'étaient proches. Par leur parfum, comme Amara par exemple, leur voix ou leur façon de parler. Tant de petits détails qui ne pouvaient être appliqué au sein d'une agence ou d'une école. " Tout à fait. " Mais elle marquait un point, comprenant alors ton arme secrète. La parole en faisant partie. Cependant elle savait répliquer. Elle savait faire face. " Oh c'est bien la première fois que j'entends ça. D'une personne jeune en plus... hm. Je t'aime bien. " Aussi était il facile de te plaire ou te déplaire. Ainsi tu étirais tes lèvres dans une perception similaire. Chaque personne était maitre de son destin, ne pas le comprendre et s'enfermer dans des complaintes ne seraient que des excuses. EuN ha était intelligente, elle l'était peut être trop pour n'avoir rien vécu. Les mots résonnant, reflétant comme un miroir celle que tu avais été. " C'est ceux qui ont rencontré les mauvaises personnes qui disent ça. Mais elles ont raison. " la vie elle même ne décidait rien, même si tu aimais te plaindre d'un petit être maléfique. Aussi déprimant que cela soit, les êtres maléfiques étaient par milliers, ils ne s'arrêtaient jamais. " Pas de pression je suis toujours en retard. " Ou presque, ou alors tu t'en fichais tant que peu importait. En attendant tes pas n'étaient pas rapides, tes paroles semblant remplir un silence qui aurait pu vous accompagner. " Oui... Quoique mon père a été d'une grande aide. Lâche, fuyant, ignorant. Il aurait été différent et j'aurai pu être dépendante d'une figure masculine. Quelle horreur. " Malgré le sourire, aucun souvenir heureux ne traversait ton esprit encore traumatisé. L'enfant en toi était blessée, et n'avait reçu les soins. Aujourd'hui rien ne se voyait mais tout était là. Inchangé. Malgré la plus pure âme à tes côtés tu continuais de sentir ton coeur battre sans envie. " Parfait. " Les présentation maintenant faites tu n'avais plus à la surnommer élève de psychologie, qui aurait été un bien long titre. Eun Ha. Son nom resterait dans ta mémoire, comme celle qui t'a comprise, celle qui t'a aidé sans que cela ne te dérange, une gorgée d'eau avalé. " C'est vrai.. je suis capable de voir ce que personne ne peut voir. " Percevoir ce que tout le monde ignore. La peur était là, mais elle était toujours accompagnée de cette curiosité, l'adaptabilité qui semblait lui faire fermer son clapet. " Du patinage artistique. C'est beau de l'extérieur.. " Le bruit de la glace était capable de te déclencher une crise de panique, mais tu avouais, qu'il était beau à regarder, à imaginer. Jamais à vivre. Un peu comme une famille. Un concept parfait inventé surement pour tenir les gens à carreaux, de mèche avec l'amour. Tout était lié il parait. Son silence te laissa perplexe, le ton changeant. Si elle l'aimait tant, pourquoi sa voix était elle ainsi? "C'est faux. La famille. C'est faux. " Jamais tu n'avais autant réfléchis à ce mot, sentant alors un flot de questions t'envahir. Tu détestais quoi exactement ? Le mot? Le concept? La croyance? Sans même le savoir la séance avait commencé, la consultation était partie et plus elle te questionnait plus tu perdais l'essence même de ta haine. Plus le mot famille perdait son sens, la haine associer, plus ta tête semblait se retourner, tes yeux se perdant. " Je déteste la croyance que tout ira bien, que la famille est un foyer chaleureux. Je déteste ces mensonges qui nous font croire que tout ira bien avec des gens du même sang que nous. Je déteste ce lien qui nous lie à eux sans même le vouloir. Je déteste ma famille qui me l'a fait détester. La famille.. ce n'est que des gens qui partagent le même sang. Ils ne se battront pas pour nous. Ils sont humains. " Et chaque humain était égoïste. La famille n'y changeait rien. Plus proche d'Han Jae que de ta famille, tu aurais pu l'appeler ainsi, mais tu préférais le mot ami. Un mot qui te plaisait, prenant un sens au cours de ta vie. " Et toi? Pourquoi tu l'aimes tant ? Pourquoi tu ne sembles pourtant pas heureuse ? " Une famille, parfaite, rendait heureux non? Pourquoi sa voix ne se teintait pas d'excitation? Les yeux n'étaient pas les seuls à parler, à communiquer les émotions. " C'est un concept spécial la famille... "

" "

vmicorum.

________________________________

Sweet Chaos

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas