sombre
-56%
Le deal à ne pas rater :
Rimmel – Crayon Automatique Exaggerate Waterproof – Couleur ...
3.45 € 7.91 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

((life sucks))

Yi Dong Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Yi Dong Joo
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Kim Hyun Jin (LOONA)
Crédits : @pandora (avatar)
Messages : 584
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t24677-yi-dong-joo-ft-kim-hyun-jin-http://www.shaketheworld.net/t24684-yi-dong-joohttp://www.shaketheworld.net/t24210-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo#985738
((life sucks)) | Sam 25 Sep - 14:27
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

En général, les réunions de famille étaient synonymes de joie, retrouvailles et bonne humeur. Dans la famille Yi, clairement tout le monde se forçait. La seule qui était heureuse de cette situation était sa mère qui retrouvait ses enfants partis depuis trop longtemps à son goût de la maison, et un soulagement de ne pas se retrouver seule avec son mari. Dong Mi avait été la plus intelligente en filant chez leurs grands-parents, prétextant avoir besoin de repos pour ses révisions, mais son aînée suspectait qu'elle avait juste senti le vent tourner. Dong Joo aussi avait senti le temps tourner à l'orage à peine son grand frère avait franchi le pas de la porte. Il n'était pas venu par plaisir et elle l'avait bien ressenti, même si cela ne l'avait pas empêché de lui mener la vie dure à peine arrivé. Elle savait qu'il bouillonnait intérieurement, et elle n'était pas plus sereine mais ce n'était pas une raison pour décharger toutes ses énergies négatives sur elle. Dong Joo contenait suffisamment les siennes au quotidien comme ça. Alors elle avait juste subi sa journée. Elle avait fait des faux sourires comme à son habitude et surtout pour ne pas inquiéter sa pauvre mère qui se tuait au travail quotidiennement. Elle n'était pas si vieille et pourtant elle semblait avoir dix ans de plus tant elle passait ses journées à travailler d'arrache-pied plutôt qu'à s'occuper d'elle-même et sa santé. Elle faisait semblant d'aller bien pour ne pas inquiéter ses enfants mais au fond d'elle Dong Joo savait qu'elle méritait une vie meilleure. Alors chaque jours elle se mettait une pression incroyable pour trouver des solutions afin d'aider sa mère. Uniquement cette dernière, parce que chose qu'elle souhaitait plus que tout c'était de la voir quitter son ivrogne de père. Si au début les enfants Yi avait eu de la compassion pour lui et la perte de son travail, à présent ils jugeaient qu'il était temps de rebondir sur ses pieds et d'avancer plutôt que de passer ses journées à boire avachis devant la tête. Dong Joo ne disait rien, laissant son frère démarrer les hostilités, depuis le temps qu'il attendait ça. De son côté, elle s'occuperait du côté dramatique de la situation en hurlant et jetant des choses. Voilà, comment elle imaginait une fête sensée symboliser la famille.

En attendant elle avait profité de son retour chez ses parents pour envoyer un message à Se Jun pour le prévenir, et elle n'avait pas manqué d'ouvrir sa fenêtre à peine arrivée. Au moins il savait qu'elle était là, ce qui était assez rare, et que s'il avait envie de la voir, il valait mieux qu'il soit dans les parages. Parce qu'elle supposait qu'il ne passait pas non plus de super fête de famille et qu'il n'avait d'ailleurs peut-être  même pas pris la peine de simplement rentrer chez lui pour être avec son père. Mais il allait devoir prendre sur lui s'il voulait voir sa voisine. Mais une envie soudaine d'inverser les rôles avait pris Dong Joo qui s'était dit pour une fois, elle allait prendre sa place et passer par dessus le balcon. Au moins pour savoir ce qu'il pouvait éprouver à chaque fois. Depuis toutes ces années qu'elle le connaissait, les jours où il n'avait traversé ce balcon étaient rares. Maintenant qu'elle résidait dans une chambre universitaire, elle avait pu l'inviter clandestinement comme ils en avaient l'habitude, ce qui n'avait pas été facile sans en rester moins excitant de briser les règles. Se Jun était cette figure qu'elle avait se soulevant de l'autorité et des codes qui la tentait bien, n'ayant jamais été assez courageuse pour tout envoyer bouler et vivre sa vie comme elle l'entendait. Sûrement parce qu'elle n'avait pas à se plaindre mais qu'à avoir été bercée dans des rêves d'enfant l'avait empêché de savoir ce qu'elle souhaitait réellement. De toute façon, enfance parfaite ou non, on avait toujours quelque chose à reprocher à ses parents, ce qui donnait des excuses à nos choix actuels. Dong Joo se demandait si Se Jun était plus agile qu'elle ou tout simplement plus grand. Il fallait croire qu'être sportive ne faisait pas tout et que l'endurance ne permettait pas de gravir des balcons. En fait, c'était surtout tomber dans le vide entre les deux maisons qui lui faisait peur. Comment expliquer à ses parents qu'elle avait une jambe cassée et qu'il fallait l'emmener à l'hôpital ? En plus c'était franchement pas évident de nager juste avec une jambe, mais ça lui permettrait au moins de fuir cette réunion de famille. Assise sur le rebord de son balcon elle se demandait si elle avait bien commencé sa manœuvre. Visuellement, c'était très mal partie. La seule solution c'était de se rejeter sur le balcon voisin. Ce qu'elle fit. Se trouvant avec la barre au niveau du ventre, les jambes dans le vide et le haut du corps sur le balcon des Kang, elle se disait que c'était déjà un bon début et espérait que sa tête serait plus lourde que ses fesses pour éviter de basculer du mauvais côté. Au final elle se laissa juste tomber sur le sol, d'une manière assez improbable, comme si elle était tombée de plusieurs étages. Décidément, elle ne le fera plus jamais et laissera Se Jun le faire la prochaine fois. Elle n'avait même pas le courage de se relever et toquer à sa fenêtre.
Pando

________________________________

hula hoop
stand spin the self-centered love, come on now, spin it 'roung spin it right 'round, i can make you dance around me like a hula hoop


((life sucks))  U1uHLxeF_o
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: ((life sucks)) | Lun 27 Sep - 15:31
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

Il avait reçu le message un peu plus tôt. Sans surprise, il se trouvait alors dehors, dans un quartier de Séoul qu'il n'était pas utile de nommer. Le destin, si on pouvait parler de destin, aussi insignifiant soit-il, tenait parfois à peu de chose. Quelques secondes avant de recevoir ce fameux sms, Se Jun avait considéré son téléphone, considéré de l’éteindre. Il le faisait parfois, ce qui avait le don de rendre fou son père. Mais c’était de sa faute. C’étaient ses appels qui lui donnait envie de tout couper. Une fois, il avait tout simplement explosé l’appareil sur le sol dans un rage si froide qu’en dépit des débris jonchant le sol, aucune colère ne semblait véritablement émaner de lui. Aujourd’hui, il avait épargné son portable. Repayer le dernier lui avait pris du temps, des “courses” supplémentaires… et il avait franchement la flemme de se reprendre la tête.
Bref. Toujours est-il que son paternel l’avait appelé deux fois et que Se Jun, qui n’y avait bien sûr pas répondu, avait songé à simplement couper tout appel. Et puis, le nom de sa voisine s’était affiché sur l’écran. Dong Joo. Ça faisait longtemps qu’il ne l'avait pas vu. Plus encore chez elle. « ... » Il n’avait pas prévu de rentrer ce soir, sachant ce qui l’attendait. Son père. Des engueulades. Et pire… Chuseok. Il n’avait aucune envie d’avoir cette énième conversation annuelle ni de jouer à la bonne petite famille. A deux, ça n’avait aucun sens. A deux, il n’y avait rien de tout ça.
Il alluma une clope qu’il consuma à l'abri d’une ruelle. Songeur. Elle dura le temps de deux musiques dans ses écouteurs. Quand il écrasa la cigarette, Se Jun prit la direction de la maison.

Arrivé aux abords de chez lui, il vérifia l’emplacement de la voiture. Vide. Son père devait encore être au garage. Demeurant toutefois méfiant, il prit le temps de guetter le moindre son suspect avant d’entrer prudemment. Personne.
Et il en était de même pour la maison voisine. Ou du moins, s’il avait noté la présence habituelle du paternel alcoolique, il devina que les enfants Yi n’étaient pas encore rentrés au bercail. Eux, ils auraient droit au Chuseok.
Se Jun se posa sur son lit, après avoir balancé ses affaires dans un coin de la pièce. Il s’allongea un peu et ferma les yeux, savourant le calme ambiant. Il verrait Dong Joo plus tard. Mais un fracas grotesque côté fenêtre lui fit ouvrir les yeux. Il ignorait combien de temps il les avait fermés et éluda la question qui n’avait pas son importance à cet instant. Son regard visait la fenêtre qui donnait sur le balcon, autrement dit sa sortie de secours en cas de fuite urgente. Il crut apercevoir une forme, à travers les rideaux tirés, et l’inquiétude le saisit aussitôt.
Est-ce qu’on essayait de le cambrioler ?
Se Jun se leva, attrapa la batte de baseball qui trainé dans sa chambre - il ne pratiquait pas mais avait toujours trouvé ça cool d’en avoir une et songeait qu’au moins, le jour où les zombies débarqueraient, il serait prêt à les accueillir - et s’approcha prudemment de la fenêtre. « ... » Il lui suffit d’un coup d'œil rapide et il comprit.

« J’peux savoir c’que tu branles sur mon balcon ? » Il avait ouvert sa vitre sans douceur, et découvert sa voisine vautrée dans la plus ridicule des positions. S’il aurait dû éclater de rire, son expression était aussi sidérée qu’outrée par cette tentative d’intrusion.
Et non, le culot ne l’étouffait pas. Et oui, il comptait bien continuer de regarder Dong Joo avec cette même gueule sans l’aider tant qu’il n’aurait pas eu une explication. Se Jun, un ami qui vous veut du bien.
Pando

________________________________


f**ked up world
Yi Dong Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Yi Dong Joo
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Kim Hyun Jin (LOONA)
Crédits : @pandora (avatar)
Messages : 584
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t24677-yi-dong-joo-ft-kim-hyun-jin-http://www.shaketheworld.net/t24684-yi-dong-joohttp://www.shaketheworld.net/t24210-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo#985738
Re: ((life sucks)) | Mar 28 Sep - 0:10
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

outfit ☾☾ Décidément, même si elle était l'enfant rebelle de la famille, elle n'était pas celui qui faisait le mur pour sortir en douce. Enfin c'était déjà arrivé, avec Se Jun, mais elle avait jamais eu de mal à sortir par la grande porte. Moins palpitant, certes, mais au moins elle sortait encore en vie. A l'heure actuelle son âme avait quitté son corps, comme sa crédibilité. Elle s'était retournée sur le dos, les jambes encore relevées contre la barrière du balcon, tentant de découvrir à l'aveugle le numéro de la côte qu'elle s'était brisée. Elle était décidément trop vieille pour ces bêtises. C'était promis, elle se mettrait à l'escalade ou la gymnastique après ça. Intérieurement elle maudissait Se Jun de ne pas avoir sa chambre au rez-de-chaussée, bien que si ça avait été le cas, ils ne seraient sûrement pas proches à l'heure actuelle. Enfin, proche, c'était ce qu'elle pensait, jusqu'à ce qu'elle voit son visage choqué apparaitre. Outrée de sa stupeur, elle grimaça. Lui, Kang Se Jun, qui avait passé presque huit ans à passer sur son balcon, presque trois milles jours sans compter les années bissextiles, demandait ce que elle, Yi Dong Joo, faisait sur son balcon ? « Je bronze, ça se voit pas ? Je trouvais que le soleil était plus lumineux ici. » répondit-elle de manière sarcastique. Le lampadaire à côté de chez eux illuminait à peine pour voir suffisamment la nuit, et ce n'était pas en étant habillée comme une sans-abri qu'elle risquait de se dorer la pilule. Après une courte analyse elle vit qu'il tenait une batte de baseball. Un peu plus et elle finissait assommée, du moins plus qu'elle n'avait réussi à l'être par elle-même. « Qu'est-ce que j'aurais dû faire moi à ta place. » constata-t-elle en désignant de la tête la batte. A force d'être habituée à ce qu'il rentre dans sa chambre comme dans un moulin elle aurait pu réellement se faire cambrioler sans s'en rendre compte. Dong Joo se décida à se relever, difficilement, nullement aidée par son ami d'enfance. « Je rêve ou tu es réellement choqué ? Tu es culotté, j'ai plus d'intimité depuis des années et tu vas jouer les effarouché parce que pour la première fois je fais la même chose que toi. Non mais c'est une blague. » Celle-là, elle ne l'avait pas vu venir. Elle avait réellement tiré un trait sur son intimité depuis qu'ils étaient amis, au point qu'elle n'avait jamais invité de garçon de peur qu'il débarque à un moment embarrassant, mais lui il était choqué quand on lui faisait la même chose. Heureusement qu'elle le connaissait depuis longtemps. Elle entra dans sa chambre sans lui demander la permission - parce que ça ne s'était jamais fait entre eux. Pour la première fois elle découvrait à quoi ressemblait la chambre de Se Jun. A vrai dire, elle n'était pas si différente de l'idée qu'elle s'en faisait. Dong Joo se laissa tomber sur son lit, complètement vidée par sa journée. Enfin, pas totalement, puisqu'elle avait beaucoup à se plaindre à Se Jun. Autant elle était le genre de personne à tout garder pour elle, même son meilleure ami elle ne disait rien, ne voulant pas le pourrir de ses problèmes alors qu'il avait les siens, autant elle vidait toujours son sac avec lui. Peut-être parce qu'elle savait qu'il en voulait à la terre entière et qu'il était plus facile de parler de ses problèmes à une personne comme ça plutôt que quelqu'un qui lui demanderait de relativiser. Qu'est-ce qu'elle pouvait détester ça. « J'en ai trop marre. » Elle se redressa. « Tu te plains de ton père mais au moins vous savez que ce vous pensez de l'un et l'autre. Imagines une réunion de famille où tout le monde prend sur soit avec une tension pesante. Dong Yul est déjà pas drôle d'habitude mais alors là, il a tellement les nerfs contre mon père qu'on peut rien dire. En plus ils sont tellement susceptible ! » Evidemment c'était point de vue de Dong Joo, parce que la vérité était qu'elle était insupportable. Mais elle s'en rendait pas compte, se trouvant drôle.
Pando

________________________________

hula hoop
stand spin the self-centered love, come on now, spin it 'roung spin it right 'round, i can make you dance around me like a hula hoop


((life sucks))  U1uHLxeF_o
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: ((life sucks)) | Ven 1 Oct - 23:12
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

Il avait eu ce drôle de rire à sa réponse pleine de sarcasme. Celui silencieux, qui ne soulevait qu’un coin de sa bouche. Quant à l’intention d’aider sa voisine, il n’en manifesta toujours aucune. « Tu bronzes de nuit ? C’est la nouvelle tendance chez les étudiantes, c’est ça ? » Lui aussi, il pouvait faire dans l’ironie. Mais il était déjà suffisamment insupportable comme ça. Aussi, heureusement avait-il eu l’intelligence de jeter un oeil avant d’assommer l’intruse avec la batte de baseball qu’il tenait toujours en main. Détail que Dong Joo ne manqua pas de relever d’une remarque tout à fait légitime. Ce à quoi, Se Jun avait simplement répondu comme la grande évidence du monde : « Fermer ta fenêtre. J’suis sûr que ton frère t’a déjà dit que c’était pas très prudent d’accueillir n’importe qui dans ta chambre. » En l'occurrence, il était bien ce n’importe qui et Dong Joo aurait eu toutes les raisons dû monde de lui balancer un coup de batte en pleine tête au cours de ces dernières années, et, à vrai dire, elle aurait eu tout à fait le droit de le faire ce soir également. « T’inquiètes, c’était juste au cas où. Heureusement pour toi, t’es ni un cambrioleur, ni un zombie. ….. Quoique…. Fais voir tes jambes...  » Il avait penché sa tête pour vérifier l’absence de morsure suspecte sur la peau de la jeune fille. Quel petit con… ! Surtout qu’elle lui avait déjà assez montré son corps et souvent à son insue au cours de sa vie !

L’aider n’était visiblement toujours pas au programme. Il regardait l’intruse se débrouiller seule - et très bien en plus ! - un air toujours déconcerté sur la figure. « Evidemment que j’suis choqué, » rétorqua-t-il en lui adressa un regard presque outré. « La fugue, c’est par ton balcon ! » Et qui avait décidé ça ? Lui. « Et puis, c’est moi le délinquant, pas toi ! Depuis quand on inverse les rôles ? » Oh, ferme la Se Jun…
Il eut au moins la gentillesse de ne pas lui bloquer le passage tandis qu’elle achevait de s’introduire par la fenêtre. Il songea, sans trop s’affoler pour autant, que sa chambre n’était pas vraiment rangée. Une chambre de garçon, en soi. Rien de particulier si ce n'était les gribouillis qui servaient de tapisserie à quelques endroits dû mur. Des esquisses un peu sombre et cartoonesque de crânes, de zombies, et parfois même, bien cachés, de pokémon. Quelques affiches de films et de jeux vidéo qu’il affectionnait étaient placardées pour habiller le reste de la chambre. Sur son bureau, sa console Nintendo était négligemment posée à côté d’un paquet de clopes.
Se Jun ne se formalisa pas quand Dong Joo prit place sur son lit défait. Il choisit de s'asseoir en face d’elle, sur une chaise encombrée par des vêtements. « Je me doute que t’es pas là juste pour l’amour du risque. » Il l’avait considéré un instant tandis qu’elle exprimait son agacement. Au fond, il n’était pas fâché par cette visite surprise, seulement étonné, surtout parce qu’il savait, pour l’avoir pratiqué depuis l’adolescence, que passer de maison en maison pouvait être une entreprise risquée. A croire qu’il avait vraiment fini par déteindre sur Dong Joo… Mais surtout, il se doutait de la raison de sa présence ce soir. Cette réunion de famille que lui fuyait à laquelle, elle, était contrainte.
« ... » Il ne releva pas l’affirmation bien optimiste de la jeune femme sur sa relation père-fils et qui n’était pas tout à fait vraie. S’ils avaient tendance à effectivement beaucoup s’exprimer sur le coup de l’émotion, il n’était pas vraiment certain de leur bonne communication. Toutefois, il n’était pas dur de deviner ce que son paternel devait penser de lui et, à vrai dire, Se Jun évitait de trop y songer. Parce qu’en général, quand il le faisait, il finissait par penser à elle...

Hum. Il se concentra sur les plaintes de sa voisine, hochant plus vivement la tête à l’une des affirmations, concernant cette fois l’âiné des Yi : « Totalement d’accord, ton frère est pas drôle. » Se Jun…
Il considéra de longues secondes sa voisine, jouant distraitement avec son briquet dans la main, avant de répondre enfin plus - ou moins - sérieusement : « Je dois m’attendre à une explosion dans le voisinage, c’est ça ? » Aucun risque poiur lui puisqu’il comptait bien évacuer les lieux avant la catastrophe Chuseok. Peut-être….  « Clope ou sucette ? » On pouvait l’accuser de se foutre totalement des problèmes de sa voisine… toutefois, si Se Jun n’avait jamais prétendu être un bon ami, et encore moins un bon conseiller, il savait parfois changer les idées. A sa façon.

Pando

________________________________


f**ked up world

Yi Dong Joo te surkiffe

Yi Dong Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Yi Dong Joo
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Kim Hyun Jin (LOONA)
Crédits : @pandora (avatar)
Messages : 584
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t24677-yi-dong-joo-ft-kim-hyun-jin-http://www.shaketheworld.net/t24684-yi-dong-joohttp://www.shaketheworld.net/t24210-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo#985738
Re: ((life sucks)) | Lun 4 Oct - 18:27
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

outfit ☾☾ Parfois c'était à se demander comment Se Jun et Dong Joo étaient devenus amis. En soit, elle avait eu le choix de l'accepter ou non, parce que rien ne l'avait obligé à sympathiser avec lui sous prétexte qu'il passait par son balcon. Ils auraient pu continuer à s'ignorer, c'était bien ce qui s'était passé au début, quand leurs mères les obligeaient à aller à l'école ensemble. Se Jun n'avait rien du genre de garçon qui intéressait Dong Joo, trop collé à sa console de jeu. En vieillissant, quand la mère de ce dernier les avait quitté, elle avait été attristée pour la famille, et surtout en voyant que finalement sa propre mère avait aussi perdu une amie, elle qui n'en avait pas forcément à cause de son travail. Dieu merci elles ne leur avaient jamais imposé des repas entre amis, mais c'était déjà arrivé que Madame Yi demande à sa fille d'apporter des restes de plat à la famille Kang, sûrement trop soucieuse que sans une femme à la maison, les deux hommes ne s'en sortent pas. Et tout comme les enfants, elle avait bien entendu que le père et le fils ne s'entendaient pas bien. En tout cas, aucun des enfants n'avaient fait d'efforts pour tous s'entendre. Jusqu'à ce qu'un jour Se Jun atterrisse par son balcon et qu'elle l'attrape. Si ça avait été un cambrioleur, il aurait été bien surpris de voir une gamine de douze ans l'attraper par le col. « Oui, ça et casser la tronche à ses voisins, tu aimes nos tendances ? » répondit-elle de la même façon ironique. Elle appréciait pouvoir être dark Dong Joo avec lui et pas la princesse ou la fille parfaite qu'elle avait toujours prétendu. De toute façon ce n'était pas comme si c'était quelque chose qui avait marché avec Se Jun. « Tu dis ça comme si plein de mecs rentraient dans ma chambre. Y a que toi qui t'incruste chez les demoiselles. » Elle se disait qu'au moins elle n'avait pas tout perdu aujourd'hui et qu'elle avait eu l'honneur d'échapper à la mort. Dong Joo s'était relevée, frottant ses vêtements sûrement salis durant sa chute. Elle fronça le nez à la question de son voisin. Non, à sa connaissance elle ne se transformait pas en zombie, et s'il disait ça à cause de sa sale tête, ce n'était franchement pas drôle. Cependant elle le laissa vérifier, ayant elle-même un doute. Elle leva son jogging sur une jambe pour le laisser vérifier, releva une de ses manches puis leva son sweat, mais une peau blanche impeccable était présente. Elle vérifia quand même un peu plus en profondeur en mettant le nez dans son sweat, mais à part constater que durant la nuit elle n'avait pas pris un bonnet supplémentaire, il n'y avait pas de trace de morsures. « Je sais pas bien que ça va être Halloween mais rien à signaler. »

Dong Joo leva les yeux au ciel, comme s'il y avait un sens unique entre leurs balcons et qu'elle avait enfreint le code de la route en allant chez lui. En plus, à l'écouter, on avait l'impression qu'il avait le monopole de l'enfant rebelle, comme si elle n'avait jamais rien fait de mal. Il ignorait à quel point Dong Joo pouvait être impopulaire par moment de par ses choix, et finalement passer du temps avec Se Jun lui rappelait que ce n'était pas si grave de ne pas toujours être appréciée... A moins qu'il soit un exemple de comment elle ne voulait pas finir ? « C'est pas ma faute si tu as mis trop de temps à venir dans ma chambre ! Si je t'ai laissé un message ce n'est pas pour que tu aies connaissance de mon emploi du temps. » Mais elle n'avait pas attendu longtemps avant de prendre les devants parce qu'elle avait besoin de se vider la tête plutôt que de rester dans sa chambre à cogiter sur sa soirée et la suite de ces courtes vacances. Elle termina son entrée par effraction, et se contenta de se jeter sur le lit de Se Jun, étonnamment pas fait. Le regard de Dong Joo avait rapidement balayé la pièce, mais c'était tout à fait le genre de chambre à laquelle elle s'attendait venant de sa part. Elle préféra se plaindre sur sa journée plutôt que de faire une remarque désobligeante. Elle se redressa, frappant dans ses mains, enfin soulagée d'entendre d'une bouche autre que la sienne que Dong Yul n'était pas amusant. « Je suis pas folle alors ! Normalement après le lycée on est sensé vivre les meilleures années de notre vie en entrant à la fac, alors certes, moi aussi je travaille pour aider nos parents, mais je sais pas, il pourrait faire des trucs dingues de temps en temps. » A part travailler et réviser, elle ne le voyait rien faire d'autre. «Tu vois, ce soir, on a juste versé de l'essence. Demain, je penses qu'une allumette tombera accidentellement dessus. » compara-t-elle Chuseok en reprenant l'image de Se Jun. Dong Joo n'était pas voyante. Mais elle connaissait assez son frère pour savoir qu'il n'allait pas bouillonner comme ça encore longtemps, et si c'était déjà limite même pas une demie journée, qu'est-ce qu'allait être une journée complète... Les voisins les plus bruyants n'allaient pas être les Kang pour une fois. Elle considéra pendant un moment la question de Se Jun. Evidemment elle ne se demandait pas si elle avait envie d'une sucette, la réelle question n'était pas là, et si la première fois qu'elle avait essayé la cigarette avec lui elle n'avait ressenti aucun plaisir à ça, elle se disait que peut-être en période de crise ça serait plus efficace. « Clope. » lâcha-t-elle, décidée pour une fois à accepter. « Le pire c'est même pas ça, c'est que je suis persuadée que sous toute cette histoire il y a une fille, je sais que Dong Yul a une copine ou qu'une fille l'intéresse, je le vois sur son visage qu'il évite le sujet chaque fois qu'on évoque le sujet. Je suis sa sœur et il ose me mentir ? Est-ce que ça lui plairait de savoir que je lui cache plein de choses ? Je ne crois pas. Mais au moins je mens correctement. » continua Dong Joo pleine de mauvaise foi. « Et sinon toi, ça va ? »
Pando

________________________________

hula hoop
stand spin the self-centered love, come on now, spin it 'roung spin it right 'round, i can make you dance around me like a hula hoop


((life sucks))  U1uHLxeF_o
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: ((life sucks)) | Jeu 21 Oct - 16:25
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

La réplique de Dong Joo, loin de l’effrayer, lui décrocha un sourire. Elle ne lui casserait pas la tronche, comme elle venait de l’insinuer, Se Jun en était certain. Toutefois, il savait que sa voisine était tout à fait capable de se défendre si elle le voulait vraiment et il aimait ce côté rebelle qu’il semblait faire poindre chez elle :  « T’as décidemment de très mauvaises fréquentations. » A commencer par lui, certes. Et ça l’amusait. En fait, il était parfaitement conscient qu’à cause de lui, ou du moins en partie, Dong Joo n’était plus la si douce et parfaite petite princesse des Yi. S’il prenait plaisir à corrompre l’innocence ? Peut-être un peu… Il n’y voyait aucune volonté perverse là-dedans. Juste un jeu. Et au fond, si Dong Joo le suivait dans ses conneries, c’est qu’elle en avait aussi envie. Peut-être même besoin. Dans tous les cas, elle était loin d’être un jouet aux yeux de l’adolescent qui laissait s’évanouir son sourire avant de simplement hausser les épaules, désinvolte : « P’tet.. » Il aurait pu la corriger, lui dire qu’il ne s’incrustait pas par la fenêtre de toutes les demoiselles du quartier mais ça n’avait pas vraiment d’importance.
Pas plus que les bonnes manières. Il se fichait bien qu’on ne demandait pas à une jeune fille de montrer ses jambes, encore moins pour un prétexte aussi stupide qu’une morsure de zombie. C’était Se Jun, et elle, Dong Joo. Aussi, il n'afficha pas la moindre once de surprise lorsqu’elle lui dévoila sa chair. Une parfaite peau au teint de lait qu’il eut même le droit de constater sur un ventre tout aussi immaculé, à l’aspect tendre et qu’il était sans doute encore plus indécent de regarder. Il l’avait pourtant fait, posant sur elle les mêmes yeux qu’il avait toujours eu pour elle. Ceux qu’un gamin qui n’y voyait rien de plus que le corps de sa voisine sans aucune arrière pensées. C’était peut-être pour ça qu’elle se prêtait si facilement au jeu avec lui… « R.A.S, tu peux disposer. » approuva-t-il simplement, abandonnant lui aussi son arme - qu’il ne comptait pas vraiment utiliser… Si ?

Une situation qu’ils auraient pu éviter si, selon Dong Joo, le garçon s’était montré plus rapide pour venir chez elle : « T’as pas précisé d’heure, » répondit-il avec la même nonchalance. Il comptait bien venir la trouver mais il s’était assoupi et à présent, Dong Joo découvrait sa chambre. Il ne se justifia pas davantage, laissant la jeune fille prendre place sur son lit, faisant preuve de la même gêne inexistante que lui. Au fond, Se Jun aimait cette simplicité d’interaction avec elle.
Une “simplicité" qui n’était pas toujours de mise dans leur relation familiale et, comme il s’y attendait, Dong Joo finit par déballer son sac. La première balle fut pour son cher aîné et l’occasion était trop belle pour que Se Jun ne saute pas dessus, approuvant chacune des paroles acides par des hochements de tête trop approbateurs : « Le fun, c’est pas dans son ADN. » S’il le pensait vraiment, il ne détestait pas réellement Dong Yul. Il était seulement trop moralisateur à son goût, trop sérieux. En somme, ils étaient juste parfaitement incompatibles. Contrairement à la cadette…
Celle-ci se retrouvait au milieu d’un conflit sur lequel elle n’avait aucun pouvoir. Se Jun la considéra de longues secondes, sans rien dire. Elle savait ce qui allait arriver et elle ne pouvait rien faire à part venir ici, soulager un instant sa frustration. Lui, ne pouvait rien faire faire pour l’aider véritablement. Il n’était pas un bon ami attentionné qui savait rassurer. Cela ne signifiait pas pour autant qu’il ne comprenait pas. Au contraire. Mais le seul soutien qu’il pouvait lui offrir, c’était une clope - elle avait choisi. Il lui envoyage le paquet et le briquet après en avoir retiré une qu’il garda entre ses doigts sans l’allumer tout de suite. Dong Joo avait besoin de parler. Et pas qu’un peu. A défaut de pouvoir lui donner de vrais conseils, Se Jun la laissa déverser ses maux sans l’interrompre.

Il fut cependant surpris quand le sujet porta sur les amourettes de Dong Yul. Il s’attendait à ce qu’elle lui parle davantage des tensions qu’entretenait la situation de leur père… Mais s’il pouvait comprendre ce problème-là, il n’en avait strictement rien à foutre du premier. Le pire ? Se Jun haussa un sourcil. On lui reprochait souvent d’être bizarre mais Dong Joo avait définitivement un sens très étrange des priorités…
« ... » Qu’était-il censé répondre à ça ? Lui n’avait jamais été en couple, ni éprouvé de sentiments amoureux, ni même démontré un quelconque intérêt pour le sujet… Qu’est-ce qu’il pouvait bien dire sur les amourettes de ce rat de bibliothèque ?? … Qu’il regagnait des points de fun …? Mouai. « Alors t’as intérêt de te débarrasser de l’odeur de clope avant de rentrer si tu veux rester une parfaite petite cachotière. » Aucun doute, ce genre de détail ne manquerait pas de sauter au nez de l’aîné. De quoi alimenter un peu plus la poudre de l’explosion à venir… « Ou alors tu lui fais croire que tu t’es mise à fumer à cause de ses cachoteries.» Vraiment, on espérait sincèrement que Dong Joo n’était pas venu chercher ici de vrais conseils.
Ou de vraies nouvelles. Sans surprise, il avait haussé les épaules pour la énième fois : « Toujours. » Pourquoi ça n’irait pas ? Parce qu’il détestait Chuseok ? Qu’il haïssait cette fête depuis que sa mère n’était plus là ? Ça allait. Ça allait aussi bien que depuis ce jour. « J’compte pas rester là demain. » Elle s’en doutait non ? « Si je trouve un bon plan je t'informerai. » avait-il simplement conclu dans un sourire sans joie, sachant qu’elle aurait aimé pouvoir s’enfuir aussi librement que lui.

Pando

________________________________


f**ked up world
Yi Dong Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Yi Dong Joo
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Kim Hyun Jin (LOONA)
Crédits : @pandora (avatar)
Messages : 584
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t24677-yi-dong-joo-ft-kim-hyun-jin-http://www.shaketheworld.net/t24684-yi-dong-joohttp://www.shaketheworld.net/t24210-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo#985738
Re: ((life sucks)) | Jeu 4 Nov - 11:44
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

outfit ☾☾ Un sourire en coin fit son apparition sure l'harmonieux visage de Dong Joo. La seule mauvaise fréquentation qu'elle avait c'était lui et il le savait. Mais ça lui plaisait. L'étudiante avait les airs d'une princesse capricieuse, mais ses proches savaient qu'elle était un véritable démon dont on voyait les traits quand elle avait son regard naturel plein de jugement. Elle était complètement ce genre de personne à regarder quelqu'un de haut en bas avant de grimacer. Il ne fallait pas croire mais Dong Joo n'avait pas tant d'amis que ça et savait facilement se faire des ennemis. La koryo dévoila à Se Jun sa peau, à sa demande qui aurait pu paraitre indécente pour n'importe qui. Les deux voisins se connaissaient depuis qu'ils étaient petits et le regard qu'elle avait pour lui n'avait jamais changé. Elle l'avait vu grandir et au fond, elle voyait toujours en lui le petit garçon qui jouait à la console tout le long du chemin jusqu'à l'école, que sa mère leur avait collé parce qu'elle était copine avec celle de Se Jun. Finalement il n'avait pas tant changé car la première chose qu'elle remarqua dans sa chambre était sa DS, signe que le petit garçon qui sommeillait en lui était toujours là. Ou alors il passait si peu de temps chez lui que la décoration de sa chambre n'avait pas changé. En tout cas Dong Joo leva une dernière fois les yeux au ciel alors qu'elle pénétrait dans son antre, exaspéré de ne pas avoir vu son voisin venir la voir plus tôt dans la soirée. La patience n'était pas vraiment le fort de l'étudiante qui avait très hâte de se plaindre au garçon. Elle s'était donc jetée dans son lit défait, relevant la couverture jusqu'à elle, comme si c'était une habitude alors qu'elle venait là pour la première fois depuis des années. Dong Joo ne se sentait pas particulièrement gênée en la présence de Se Jun et c'était la chose qu'elle appréciait. Il n'y avait pas de tabou et aucun jugement, elle pouvait être qui elle était sans prétendre être une princesse parfaite, même si ses proches savaient que cette image était erronée. Elle se plaignait déjà de son frère alors que d'entrée de jeu c'était elle qui l'avait cherché. En même temps comment aurait-elle pu savoir que pile au moment où elle se servait une canette de bière, il allait rentrer ? Dong Joo aimait son frère plus que tout au monde mais la seule chose qu'elle lui reprochait, c'était son sérieux. Une chose que Se Jun confirmait parfaitement. L'étudiante n'était pas météorologue mais en tout cas elle pouvait prévoir la tempête qui allait s'abattre sur leur famille. En soit, elle s'en fichait bien, mais elle ne voulait pas que leur pauvre mère se retrouve au milieu de tout ça. Dong Joo attrapa le paquet de cigarettes ainsi que le briquet qu'il lui avait lancé. Elle sortit une cigarette et la coinçant entre ses lèvres, elle l'alluma, se levant pour aller à la fenêtre et l'ouvrit, ne souhaitant pas que la chambre sente la nicotine. Elle ne savait pas si Se Jun avait cette habitude, mais elle trouvait ça plus poli. « Je mettrais directement mes vêtements dans la machine à laver en rentrant, à moins que tu veuilles les laver pour moi. » lui demanda-t-elle en lui faisant les yeux doux, sachant pertinemment qu'il allait refuser. « Dans tout les cas, s'il l'apprend, il me tuera. » dit-elle entre deux bouffée. Dong Yul s'était déjà mis en colère en sachant qu'elle travaillait pour aider leur famille, alors qu'est-ce que ça serait en sachant qu'elle a fait une vraie bêtise. Finalement, elle reporta son attention sur Se Jun, se disant qu'elle se plaignait trop sans se préoccuper de lui qui l'écoutait toujours. Mais au fond, elle savait que ce n'était pas la joie et que sa relation avec son père ne risquait pas de s'améliorer. « Pourquoi tu économises pas pour partir de chez ton père ? » Dong Joo se savait bien plus libre depuis qu'elle était partie. « Tu voudrais pas de ta voisine comme colocataire ? » proposa-t-elle sans savoir si vraiment elle était sérieuse. Après tant d'années, elle voulait quand même l'aider. « Tu es revenu juste pour me voir ? » Elle se doutait bien qu'il n'était pas revenu pour faire chuseok en famille.

Pando

________________________________

hula hoop
stand spin the self-centered love, come on now, spin it 'roung spin it right 'round, i can make you dance around me like a hula hoop


((life sucks))  U1uHLxeF_o
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: ((life sucks)) | Sam 6 Nov - 13:07
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna


Il l'avait regardé s'envelopper dans une couverture qui n'était pas la sienne. Se Jun ne dit rien. Malgré l'attitude sans gêne dont la jeune fille faisait preuve pour une première visite de sa chambre, elle n'avait pas l'air moins à sa place. Là, dans son lit à lui, comme lui aurait pu se laisser aller dans son lit à elle. Rien ne dénotait dans cette scène. Tout était aussi normal que ça l'avait toujours été entre eux.
Dong Joo aurait peut-être même pu rester dans ses draps avec sa clope, il n'aurait peut-être rien dit. Mais quand elle s'était levée, lui s'était simplement contenté de la suivre du regard. Plus proche à présent, il avait alors tendu la main pour lui réclamer le briquet et allumer sa cigarette.
Et puis, sa réponse... Et ce regard qui avait arraché un petit ricanement cynique à l'adolescent : « Tu rêves. » Pas de machine de charité pour sa voisine, pas plus qu'il n'envisageait une potentielle discussion avec son paternel sur les raisons de la présence de vêtements féminins dans sa lessive. Toutefois, avait-il la gentillesse d'embrasser trois de ses doigts et les tendre en l'air en déclarant sur un ton théâtral : « Puisse le sort t'être favorable ! » Ouai, il restait un petit con. Mais un petit con qui aimait Hunger Games. Il tira une première bouffée, savourant le doux poison qui emplissait sa gorge. « Mais t'inquiète, s'il te tue, je trouverais un moyen de te venger. Pour l'honneur. » Et l'amour d'emmerder Dong Yul ? Aussi. Mais c'était peut-être la seule marque de soutien qu'il était capable de lui donner a cet instant. Ça et la promesse de partager sa fuite s'il en avait besoin.

Mais pourquoi n'économiserait-il pas pour partir d'ici en adulte responsable ?
Un léger rictus fendit ses lèvres. Il inhala une bouffée supplémentaire, attendant seulement que le nuage que son souffle avait formé s'estompe pour répondre : « Et avec quel argent ? » Il conserva cette esquisse qui n'avait rien de joyeuse. « A moins que tu ne me conseilles de braquer une banque et dans ce cas, je suis tout à ton écoute et prêt à trouver un appart dès ce soir. » Sa rétorque n'avait rien de méchant. Il n'envisageait certainement pas un braquage, bien sûr. Il n'était et demeurait qu'un petit délinquant qui, certes s'il touchait de l'argent sale, n'avait en rien la prestance d'un bandit de grand chemin... Et encore moins le magot qui allait avec. S'il n'était pas particulièrement dépensier, il n'en restait pas moins qu'il n'avait pas assez d'argent de côté pour s'offrir autre chose qu'un taudis. Et peut-être qu'au fond, il n'était pas encore capable de quitter la maison où sa mère avait vécu. « Quoi ? Elles sont si ennuyeuses tes copines de chambre ? » Une lueur taquine dans la pupille, son ton s'était fait tout aussi mutin, bien incapable de la croire sérieuse. Dong Joo avait besoin qu'on s'occupe d'elle, et il aurait eu bien du mal à trouver ce que lui, le petit voyou, aurait pu lui apporter. Il avouait néanmoins que voir sa fenêtre fermée à l'année l'ennuyait... Mais elle était sûrement plus heureuse à l'université, non ?

Comme une habitude malsaine qu'il avait développé, il se mit à jouer avec son briquet, faisant cliquer le mécanisme à intervalles irréguliers, fasciné par les petites étincelles qui en jaillissaient, laissant parfois une flamme bleuté vivre quelques secondes... Avant de recommencer son manège. « C'est ce que tu m'as demandé non ? » Le message. Serait-il revenu avant qu'elle ne le prévienne ? Peut-être... Jeter un coup d'œil...
Autrement dit, elle était bien l'unique raison de sa présence ici ce soir. Et cela signifiait sûrement qu'elle aurait pu lui envoyer un message n'importe quel autre jour ... Il serait revenu.
Pando

________________________________


f**ked up world

Yi Dong Joo te surkiffe

Yi Dong Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Yi Dong Joo
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Kim Hyun Jin (LOONA)
Crédits : @pandora (avatar)
Messages : 584
Âge : 19
 http://www.shaketheworld.net/t24677-yi-dong-joo-ft-kim-hyun-jin-http://www.shaketheworld.net/t24684-yi-dong-joohttp://www.shaketheworld.net/t24210-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo#985738
Re: ((life sucks)) | Mar 9 Nov - 22:51
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna

outfit ☾☾ Le sushi que Dong Joo était devenu dû se séparer de cette couette confortable, aux odeurs étrangères de celles dont elle avait l'habitude agrémenté d'un soupçon de tabac froid. Si elle ne risquait pas de faire une grasse mâtinée à laquelle elle ne se réveillerait pas avant midi, elle aurait songé à rester là. Mais si elle ne se trouvait pas dans son lit le lendemain matin, son frère allait faire une crise cardiaque. Le cancer entre ses doigts allumé, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi elle ressentait ce besoin d'inhaler la fumée alors que ce n'était pas à habitude, sûrement pour couper avec cette image de petite fille que son entourage se faisait d'elle. Dong Joo n'en restait pas moins une fille (bien que parfois c'était à se demander) mais pas cet enfant dont tout le monde lui donnait l'image. En effet, elle venait de quitter les bancs de l'innocence, entrant dans l'âge où ses décisions avaient toutes des répercutions, mais ce n'était pas l'idée qu'elle se faisait de la liberté. Adossée à la fenêtre, face à ce qui avait toujours été son voisin, un sourire fendit son visage. Elle se demandait si en dehors d'elle il avait des amis. Elle avait bien des noms (surtout un) de personnes insupportables dont elle se questionnait encore sur la cause de leur relation amicale, mais Se Jun n'était pas le genre de personne à faire d'effort pour s'intégrer en société. D'ailleurs elle le voyait ainsi, comme un marginal. Peut-être que le fait d'avoir grandi avec lui était la raison pour laquelle un tel comportement ne l'avait jamais dérangé. « Contente de l'apprendre. » fit-elle amusée en lui soufflant la fumée au visage. Ride or die, comme on dit, on en attendait pas moins de Se Jun et Dong Joo, à quelques heures de se la jouer Bonnie et Clyde. L'idée de s'enfuir avec lui caressait son esprit, se demandant comment son entourage pourrait réagir à une telle initiative. Est-ce que son frère la laisserait vivre assez longtemps pour voir sa relation avec son crush se concrétiser ? Elle n'était pas sûre. L'étudiante ne risquait pas de développer un cancer avec sa maigre faculté à fumer, la nicotine n'ayant même pas le temps de se frayer un chemin jusqu'à ses poumons avant d'être expirée. Elle ne comprenait pas l'intérêt de fumer sûrement pour cette raison, et avait seulement gaspillé l'un des précieux bien de Se Jun. L'idée de braquer une banque fit pétiller ses yeux soudainement. Dong Joo avait déjà tenté de voler un cochon et songé à celui de la couronne de Miss Yonsei, il en fallait peu pour la convaincre d'une telle chose. Elle avait regardé toutes les saisons de La Casa de Papel. « Mais tu gagnes pas des tas d'argent en revendant ? Réfléchis. Officiellement, je paie tout, et tu me passes la moitié que tu me devras tout les mois en fraiche. » prévoyait-elle simplement en haussant les épaules. Elle avait déjà pensé à tout. Ils ne vivraient pas dans un palace, c'était sûr, mais ils avaient passé des années à se partager sa chambre. Dong Joo songeait à continuer d'aider financièrement ses parents, mais elle devait avouer que passer d'une salle d'arcade à une bijouterie de luxe c'était fait ressentir positivement. « J'ai pas vraiment de copines... » répondit à demie voix l'étudiante. Dong Joo était... spéciale, et elle avait bizarrement plus d'affinités avec les garçons que les filles qui ne l'appréciaient pas tant que ça. La jeune fille écrasa sa cigarette sur le mur extérieur de la maison en passant sa tête par la fenêtre et jeta le tube dehors. Elle ne prit pas longtemps avant de retourner se faufiler sous la couette. « C'est vrai. Mais ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu, à cause de l'université, alors je pensais que tu ne viendrais peut-être pas. » Parfois elle aimerait, que lui aussi, soit à Yonsei.

Pando

________________________________

hula hoop
stand spin the self-centered love, come on now, spin it 'roung spin it right 'round, i can make you dance around me like a hula hoop


((life sucks))  U1uHLxeF_o
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: ((life sucks)) | Sam 13 Nov - 22:08
Citer EditerSupprimer
“Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.” François Cavanna


Le plan de Dong Joo lui décrocha un vague sourire. Elle avait l’air d’y avoir bien réfléchi à ce plan d’évasion en coloc’. Ou alors, l’esprit qu’il avait pourri depuis l’adolescence était plus vif et malicieux qu’il ne le pensait. Oh, il ne la trouvait pas idiote, loin de là. Elle avait toujours eu ce petit côté capricieux qui la faisait pencher du bon côté de la balance selon lui. Pas entièrement. Juste assez pour maintenir un équilibre satisfaisant aux yeux du chaos.
Aussi, cette idée d’user l’argent sale, qu’il s’agisse de celui qu’il gagnait en effectuant ces courses illégales, ou celui d’un braquage, l’amusa… et le tenta un peu. « C’est que ton gros cerveau m’a presque entièrement convaincu là. Depuis quand t’es devenu un meilleur génie du mal que moi ? » Est-ce qu’elle avait eu un bon prof’ ? Ou bien avait-elle toujours eu ça en elle ? Ses pupilles brillantes considéraient celle qui avait machiné ce plan… et qui semblait encore plus tentée que lui. Et cela avait sûrement un rapport avec ces fameuses copines qu’elle n’avait pas. Se Jun marqua une pause à sa déclaration. Est-ce qu’il s’était trompé ? Est-ce qu’elle n’était pas si heureuse à l’université ? Est-ce qu’elle se sentait seule ?
Il la suivit du regard tandis qu’elle marquait son mur d’une tâche noirâtre supplémentaire en se débarrassant de sa clope. Il l’observa regagner son lit. Sa voisine avait probablement d’autres peines sur le coeur mais pensait-elle vraiment les soulager ici ? Ou dans une coloc’ fantasmée avec lui ? Il savait qu’il ne lui apporterait rien de bon. Mais c’était à elle de s’en méfier non ? Hum.

Il avait beau être ce qu’il était, il n’en avait pas moins répondu présent à son appel. Il ne réfléchissait pas vraiment aux raisons qui le poussaient à être là si elle le lui demandait. Il le faisait, c’est tout. Peut-être parce que, jusqu’à il y a peu, elle, l’avait toujours été, là. A quelques mètres de sa fenêtre, à un petit saut de son balcon. Une cachette qu’il avait pris plaisir à investir. Une présence à laquelle il s’était habitué. Peut-être qu’au fond, ces intrusions intempestives lui manquaient. « J’habite toujours là pour l’instant, » répondit-il encore si simplement que l’évidence semblait absurde. Il était toujours son voisin. « Va falloir que je passe par la fenêtre de ton dortoir maintenant ? » Une nouvelle esquisse, discrète mais bien présente, avait étiré le coin de ses lèvres. Est-ce qu’à elle aussi, ça lui manquait ? Peut-être bien. S’il fallait qu’il s’incruste dans sa chambre pour la rassurer, c’était au moins une connerie de son ressort. « Ça doit vraiment être chiant Yonsei pour que je te manque. »
Pando

________________________________


f**ked up world
Contenu sponsorisé
 
Re: ((life sucks)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas