sombre
Le Deal du moment : -18%
Manette Xbox Series X sans fil – Carbon Black
Voir le deal
48.99 €


Sur le fil... ▬ Sae Hee ♥

Lee Seo Joon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lee Seo Joon
Pseudo, pronom(s) : Bibbi
Célébrité : Ahn Hyo Seop
Crédits : Canopus
Messages : 292
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t21010-lee-seo-joon-uchttp://www.shaketheworld.net/t21044-lee-seo-joonhttp://www.shaketheworld.net/t21045-bibbi-only-human
Sur le fil... ▬ Sae Hee ♥ | Dim 26 Sep - 15:41
Citer EditerSupprimer
Le coton se froissait sous mes doigts, chaque tissu était inspecté avec beaucoup d’attention mais aucun ne ressemblait de près ou de loin à celui qui faisait l’objet d’une telle fouille. Etait-ce si dérisoire que ça ? D’avoir un vêtement, une chemise favorite, presque un grigri qui me suivait absolument partout et ce depuis plusieurs années… était-ce trop enfantin ? Sans doute que oui, mais au fond, je m’en moquais. Elle avait ce petit quelque chose de familier, de réconfortant. Quelque chose d’unique qui me rassurait sans que je ne puisse l’expliquer. Et à cet instant, il était introuvable. J’avais fouillé chaque recoin de ma chambre, de mes placards. Chaque pièce de la résidence, chaque machine à laver… en vain. « Tant pis… je ferais sans. » soufflais-je. C’était l’une de ces journées, l’une de celles qui semblait interminable et durant laquelle je sentais mon cœur et mon âme crier comme un loup. La solitude qui me semblait d’ordinaire si attrayante ne l’était plus désormais. Et c’est le muscle battant las que je quittais les remparts de mon chez moi pour rejoindre le brouhaha permanent des cours et de la vie étudiante.

Je marchais d’un pas lent et fatigué, arpentant les chemins qui me menaient vers les laboratoires médicaux du campus lorsque je l’aperçu. Quelques longues mèches brunes s’envolaient sous la brise automnale, et je m’autorisais à la regarder quelques minutes seulement. Les souvenirs de notre déjeuner arrosé refirent surface et je ne pus retenir le sourire d’étirer mes pulpeuses en me remémorant la rapidité avec laquelle l'alcool avait eu raison d’elle. Je comptais poursuivre ma route, prêt à me détourner pour ne pas la déranger lorsque je la reconnue. Le coton aux teintes sombres que je pouvais reconnaître entre mille et qui habillait désormais les épaules de Saehee. Surpris, je restais figé devant la vision qu’elle m’offrait, désemparé face à ce tableau auquel je ne m’attendais pas. Et si la logique avait voulu que j’aille entamer la conversation avec elle, mon subconscient quant à lui avait ordonné à mes jambes de prendre racine. Etait-ce si ridicule d’avoir un vêtement dont la valeur sentimental excédait celle de son prix ? Allais-je simplement la lui laisser ? Après tout, ce n’était qu’un vêtement…

Contre toute attente, je pu enfin reprendre vie pour me diriger droit dans sa direction. Qu’allais-je lui dire ? Alors que je l’avais vu vulnérable mais ô combien adorable ? Elle qui avait subitement disparu au petit matin alors que je n’avais eu d’autres endroit où l’amener que ma chambre. « Salut… » tentais-je maladroitement. Ce fut une paume incertaine qui s’échoua dans ma nuque, frottant sans force l’épiderme comme pour chahuter mes idées et trouver un sujet de discussion moins hasardeux que cette fichue chemise. « Comment ça va depuis l’autre soir ? »



@Choi Sae Hee

AVENGEDINCHAINS

________________________________

« Only Human »
But I'm only human, And I bleed when I fall down, I'm only human, And I crash and I break down, Your words in my head, knives in my heart, You build me up and then I fall apart, Cause i'm only human...
©️crackintime
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy joueuse : Elle
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar : @Bambi
Messages : 265
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782-choi-sae-hee-i-wonder#978878http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Sur le fil... ▬ Sae Hee ♥ | Dim 3 Oct - 11:34
Citer EditerSupprimer
Fouillant des affaires pour savoir lequel mettre tu tombais sur une matière particulière. Une que tu ne mettais que rarement ne possédant clairement pas un attirail de cette sensation là. Sa couleur non plus ne semblait pas si familière. L'avais tu acheté ? Ou te l'avait on offert ? Oubliant la provenance peu importante tu l'enfilais dans un dernier soupire. Le temps filait et il ne te permettait pas de te poser, de réfléchir, de contredire et refaire ta vie pour trouver d'où cette chemise venait. La marche rapide t'emmenait donc vers ta salle de cours. L'air pressé, tes muscles travaillant toujours à cent pour cent, tu semblais ne jamais avoir de repos, même entre ce début et cette fin. Même lorsque rien n'était prévu, même lorsque tu marchais simplement. La fatigue avait quitté ton corps, sachant que tu ne l'écoutais jamais. Le coeur battant, comme toujours trop vite. Amoureuse ? Tu l'avais été. Cependant c'est le sport, c'est la vie en générale qui te donnait ces palpitations précipitées vers un avenir incertain qui te perdait et te rendait nerveuse. Comme cette classe laquelle tu devais assister mais qui te renvoyait ce futur improbable parfois grisâtre angoissant et douloureux.

Malgré cette apparence assurée, tu ne l'étais pas. Comme tout le monde tu doutais, tu manquais de trébucher à chaque marche et le fait de monter t'effrayais. Et si tu tombais ? Une fois en haut? Et si tu prenais un autre chemin qui te menais vers le bas? Impossible d'avancer de reculer ou de te détourner. Tu continuais donc, dans un sentiment de renoncement. Oubliant le reste, te focalisant sur un futur qui devenait de plus en plus clair, le flou se dissipant pour imaginer une ligne directive, triste mais prévisible. Ta main venant frotter ton bras dans une envie de réconfort, se fut la matière qui t'interpela, douce et différente. La taille n'était clairement pas la bonne te laissant flotter dans un vêtement presque sans forme sur toi. Et pourtant, tu ne t'étais pas senti si confortable depuis un moment, un parfum à la fois inconnu et réconfortant venant chatouiller tes narines. Tu en avais tout oublié. D'où il provenait. Comment tu l'avais eu, à qui il appartenait.

Cependant tu n'aurais pu oublié son visage, son sourire et ses yeux. Cette même personne qui avait découvert un côté de toi que peu avaient vu. Cette même personne qui captivait une attention particulière sans que tu ne comprennes trop pourquoi. Cette même personne que tu avais laissé au matin, ignorant encore toutes les actions passées la veille, gênée et peureuse de connaître la vérité. " Oh... salut. "D'habitude si loquace et souriante, tu te retrouvais démunie; Faible devant celui qui n'avait voulu profiter de toi. Du moins, ton cerveau te laissait croire à sa bonté. Le rouge empourprant tes joues à l'vocation de cette soirée tu perdis moyen, une nouvelle fois. "Oui.. et toi ?  "Et si tout cela ne te ressemblait pas, ce fut la goutte d'eau pour déborder ton vase. "Excuse moi mais je me souviens pas de tout ... c'est .. c'est gênant ça ne m'arrive jamais mais je voulais savoir : on a rien fait non ?  " Rien, voulait tout et rien dire. Un bisou comptait, plus.. tu voulais éviter de penser à cette possibilité. Passant une main dans tes cheveux tu tentais de calmer ce palpitant qui semblait s'emballer pour cet individu encore inconnu. "C'est ridicule je sais .. je suis désolée.  " Tu te blâmais, toi et l'alcool. Toi et ta fierté, toi et ... ton manque d'expérience.


@Lee seo joon
" "
AVENGEDINCHAINS

________________________________

No One is Perfect
You don't need to be strong, every single day ▬ No one really knows along the way That the best things in life won't be, perfect anyway
Lee Seo Joon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lee Seo Joon
Pseudo, pronom(s) : Bibbi
Célébrité : Ahn Hyo Seop
Crédits : Canopus
Messages : 292
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t21010-lee-seo-joon-uchttp://www.shaketheworld.net/t21044-lee-seo-joonhttp://www.shaketheworld.net/t21045-bibbi-only-human
Re: Sur le fil... ▬ Sae Hee ♥ | Sam 16 Oct - 13:52
Citer EditerSupprimer
C’était étonnant… déroutant aussi, de voir l’un de mes vêtements habiller d’autres épaules. Si j’avais eu tout le loisir de voir celle pour qui mon cœur s’était emballé affublée de certains de mes t-shirts, je redécouvrais aujourd’hui à quel point un simple bout de tissu avait le pouvoir de faire vaciller un myocarde visiblement en émoi. J’avais beau les nier de toutes mes forces, les reléguer dans un coin de mon esprit en espérant les oublier, elles étaient toujours là… les émotions qui se bousculaient dès lors que je la croisais. Pourquoi elle ? Pourquoi maintenant ? Alors que mon cœur saignait toujours de cette histoire qui m’avait déchiré, alors que mon âme parvenait à peine à se recoller… Elle avait un sourire si communicatif qu’il appelait le mien sans même que je ne m’en rende compte. Et peu importait que ce soit la gêne qui étirent nos pulpeuses, l’ivoire se dévoilait néanmoins timidement. « Salut. » répétais-je béatement. Mais si j’étais sujet à quelques maladresses sur la simple mention d’une soirée bien arrosée, j’ignorais quelles étaient les siens. Bêtement, je mettais les deux pieds dans le plat sans même m’en rendre compte, et malgré moi, je la plongeais davantage dans l’embarras. « Je vais bien, merci. » souriais-je. Mais comment aborder le sujet chancelant de la chemise qu’elle m’avait subtilisé ?

Je faisais travailler mes méninges afin de trouver la meilleure façon de lui réclamer mon bien, mais ce fut finalement elle qui lançait les hostilités à ce sujet. Face à son air contrit, je ne compris pas tout de suite. Rien fait ? Une question pourtant simple, et qui appelait à une réponse tout aussi simple, mais dans l’intellect de l’étudiant que j’étais, ce rien fait ? ne correspondait à rien de précis. Je posais sur elle un regard interrogateur, en quête de la réponse qui aurait pu la rassurer, et comme un idiot… « Moi rien, toi en revanche… » plaisantais-je. Ses accès de colère contre les passants, contre la porte, contre la lumière, contre tout ce qui ne semblait pas lui convenir sur l’instant avait eu droit à sa part de reproches. Une scène particulièrement drôle et qui m’avait fait rire de bon cœur. Mais c’est en voyant son air se décomposer que je compris, ce n’était pas la bonne réponse. « Ma chemise… tu m’as volé ma chemise. » m’empressais-je d’ajouter en désignant le vêtement qu'elle portait. « Je ne te savais pas des habitude de pickpocket. » tentais-je pour désamorcer la bombe que j’avais moi-même enclenché.


@Choi Sae Hee

AVENGEDINCHAINS

________________________________

« Only Human »
But I'm only human, And I bleed when I fall down, I'm only human, And I crash and I break down, Your words in my head, knives in my heart, You build me up and then I fall apart, Cause i'm only human...
©️crackintime
Contenu sponsorisé
 
Re: Sur le fil... ▬ Sae Hee ♥ | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas