sombre
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €


((not only the date is blind))

Go Nam Sung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Go Nam Sung
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Choi San (Ateez)
Crédits : @patr.onus (avatar)
Messages : 30
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25641-vaya-con-dios#1005868http://www.shaketheworld.net/t25647-go-nam-sung#1005929http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo-2
((not only the date is blind)) | Lun 27 Sep - 17:48
Citer EditerSupprimer



we create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



outfit ☾☾ Nam Sung ne comprenait pas le principe des blind date. Comme si la personne qu'il allait rencontre au hasard, ou bien choisie par son père allait forcément être la femme de sa vie. S'ils ne s'étaient pas rencontrés par eux-mêmes, c'était qu'ils n'avaient rien en commun alors comment ils étaient sensés se plaire ? En plus, il avait bien dit à son père qu'il savait très bien quel genre de femme il voulait. Son paternel avait une fois de plus levé les yeux au ciel. Nam Sung était peut-être le fils parfait, mais il sentait qu'il n'était pas prêt d'avoir des petits enfants. Après tout pourquoi il ne demandait pas à Na Kyung de trouver quelqu'un ? Ce n'était pas parce qu'elle était occupée avec les courses et les cours que lui avait plus de temps libre. Entre ses entraînements, ses matchs et les courses de sa sœur, il n'avait pas le temps d'avoir une copine. Il avait bien en tête une liste de demoiselles pour qui il quitterait sa vie pour devenir homme au foyer s'il fallait, mais son paternel l'avait rejeté. Comment ça Michelle Rodriguez ce n'était pas recevable ? Il avait lu dans un magasine qu'elle aimait les hommes intelligent et musclé, ce n'était pas lui ça ? Elle avait bien dû finir par voir ses dm sur Instagram. Mais non, son père ne lui laissait même pas le bénéfice du doute et avait prévu un rendez-vous avec une jeune inconnue. Nam Sung espérait au moins que ce n'était pas une de ces jeunes coréennes adorables pleines d'aegyo qui l'appelerait oppa dès la première seconde. Il allait grincer des dents. Il était trop gentlemen pour se sauver dès le premier rendez-vous, ne voulant pas mettre la demoiselle mal à l'aise dès le début, mais si elle lui déplaisait il vaudrait mieux qu'elle n'espère pas le revoir. En tout cas elle pouvait être sûre de subir un interrogatoire digne des plus grand policier. Il espérait au moins qu'elle n'ait pas le permis, parce qu'il supporterait pas d'avoir une copine qui voudrait prendre le volant. Personne ne touchait à ses filles.

Nam Sung fila à la douche après son entraînement, ayant quelques heures devant lui avant le rendez-vous. Enfin, quelques heures, on pouvait en enlever une ou deux au compteur vu qu'il se lava et qu'il pompait à peu près la moitié de l'eau de Séoul à chaque fois parce que ses concerts aquatiques ne duraient jamais que quelques minutes. Il fallait déjà bien compter l'introduction de chaque douche avec les quatre minutes d'umbrella de Rihanna. Heureusement qu'il vivait seul maintenant. Il en avait eu trop marre de se laver quand tout le monde dormait chez les Go. Encore, il n'était même pas sûre que tout le monde avait été en mesure de fermer un œil lorsqu'il chantait. Il se prépara avec les vêtements les plus chill qu'il pouvait trouver dans son dressing, ne prenant pas du tout au sérieux ce rendez-vous. A moins que cela soit une grosse blague de son paternel et qu'il avait arrangé ce blind date avec une célébrité, il ne voyait pas l'intérêt de se faire beau pour une inconnue. De toute façon, même avec un style négligé il le travaillait toujours, étant toujours impeccable. Du genre à placer chaque mèche au millimètre près et aucune ne bougeait. Même pendant ses matchs de hockey il faisait attention à son apparence. Il était sûr que leur mère aurait été fier d'avoir un fils comme lui. Il jeta un coup d'œil avant de partir à son placard secret, bien trop rose pour être celui de l'homme qu'il prétendait être, priant pour que l'esprit de Britney lui donne la force. Parce que oui, il faisait partie de ces personnes pouvant passer dans Tellement Vrai.

Il passa au garage pour prendre Christina, le bébé qu'il aimait le moins. Enfin elles étaient toutes ses filles et il ne pouvait pas faire de préférence, mais à choisir c'était la moins impressionnante aux premiers abords. Il n'allait quand même pas sortir le grand jeu pour un événement auquel il était forcé d'aller. Chaque voiture était réservée à un mood particulier. Il se rendit à l'adresse indiquée par son père, un restaurant plutôt classe où il fera sûrement tache. Heureusement qu'il avait une réservation à leurs noms au cas où on ne le laissera pas entrer. Un dernier coup d'œil dans le rétro avant de sortir de la voiture, se rendant tranquillement sur le lieu de rendez-vous. Et dire qu'il devra payer... Il préférait cuisiner lui-même. En entrant on lui indiqua sa table, vide. Nam Sung était le premier arrivé. Il espérait au moins qu'elle ne lui poserait pas un lapin. Il sortit son portable en attendant que la jeune femme fasse son apparition.

CODAGE PAR AMATIS

Chi Ji Ni
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Chi Ji Ni
Pseudo, pronom(s) : little liars (audrey).
Célébrité : son hye joo (olivia hye, loona)
Crédits : moonset (ava)
Messages : 839
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t21408-chi-ji-ni-fragments-d-etoilehttp://www.shaketheworld.net/t15324-chi-ji-ni-acti-rphttp://www.shaketheworld.net/t20733-little-liars-my-dreams-are-made-of-gold
Re: ((not only the date is blind)) | Lun 4 Oct - 0:11
Citer EditerSupprimer



not only the date is blind
namsung && jini ♡



outfit ☾☾ Au départ quand sa mère lui avait de la fabuleuse idée qu'elle avait eu, Jini aurait dû se méfier, elle le savait pourtant, ce qui semblait être un bon plan de sa part ne voulait pas forcément dire que ça l'était réellement. En digne fille naïve qu'elle était, Jini avait une confiance aveugle en sa mère, sauf que là, quand elle lui avait évoqué sa merveilleuse et lumineuse décision, la brune s'était contentée de la regarder avec un regard interloqué, sa voix lui manquant, elle sentait les mots mais ils restaient coincés dans sa gorge, comme si elle n'arrivait pas à assimiler ce que sa figure maternelle venait de lui sortir. « Tu veux que je quoi– ? » Elle se souvient avoir finalement bredouillé après plusieurs minutes de silence, sa mère scintillant de bonheur, comme si elle ne se rendait pas compte que l'annonce avait tout sauf ravi sa fille, piaillant en parcourant la garde-robe de la jeune idole pour prévoir la tenue du rendez-vous, parce que apparemment elle n'avait ni le choix sur la date, ni sur le lieu, et que sa magnifique génitrice lui balançait ça comme si c'était l'évidence même, la chose la plus naturelle du monde. Elle oubliait un peu vite que sa fille était idole, et que son agence ne verrait clairement pas d'un bon œil le plan foireux qui était en train de se mettre en place. Sachant très bien qu'elle ne pourra pas lui faire changer d'avis, que c'était peine perdue, Jini l'avait laissé dans son monde, si ça lui plaisait de jouer à la poupée avec sa fille, rayonnant de joie à l'idée qu'elle puisse bientôt rencontre l'amour de sa vie – tout comme elle avait rencontré le sien en le père d'Euigeon plusieurs années auparavant – et Jini n'avait pas le cœur à lui dire que c'était pas comme ça que les choses marchaient. Un blind date, rien que l'idée la faisait frissonner, et la chanteuse n'était pas certaine que ce soit bon signe.

Le fameux soir, Jini arrive à convaincre sa mère de la laisser choisir ce qu'elle allait porter, jetant un regard torve à la mini robe que cette dernière avait choisi, moue boudeuse sur ses lèvres rouges, question maquillage elle n'avait pas pu la faire changer d'avis, la laissant mettre en valeur ses yeux avec du doré et faisant ressortir la couleur délicate de sa peau avec un rouge écarlate, ça ne changeait pas de ce que les maquilleuses de l'agence pouvaient faire de son visage, alors elle ne s'était pas plainte. Ça aurait pu être pire elle imagine. À la place du bout de tissu bien trop provocant à ses yeux, elle avait opté pour une tenue plus sobre, plus élégante surtout à ses yeux, elle n'avait beau pas être ravie de la situation, elle pouvait malgré tout fait un minimum d'efforts non ? Quelques bijoux pour parfaire la tenue, Jini fait tourner sa bague autour de son annuaire, un geste qui indiquait souvent son anxiété qu'elle essayait de cacher en triturant, jouant avec le premier accessoire qu'elle pouvait trouver. Une bague ou un bracelet le plus souvent. Tu peux le faire, c'est qu'une soirée, elle se murmure intérieurement, elle avait qu'à faire preuve de présence et s'excuser au bout d'une vingtaine de minutes, oui c'était un bon plan ça. Sa mère n'était même pas obligée de savoir, elle inventerait une histoire à dormir debout, que ça n'avait tout simplement pas fonctionné avec le garçon en question, et voilà le tour était joué.

Se regardant une dernière fois dans le miroir, la brune sait qu'elle ne peut plus retarder la chose plus longtemps, son portable vibrant sur la commode, signalant qu'il était l'heure d'y aller, un chauffeur l'attendait devant la villa familiale pour l'amener jusqu'au lieu de rendez-vous. Fourrant dans un petit sac tout ce dont elle pourrait avoir besoin, elle envoie un dernier message à Gaeun pour lui dire que si à minuit, elle n'avait pas de message de sa part, qu'il fallait qu'elle réussisse – par n'importe quel moyen légal – d'entrer en contact avec elle. On sait jamais, si ça se trouve le garçon, c'était un psychopathe, on rencontre de tout dans ce type de soirée. Le trajet jusqu'au restaurant est rapide, Jini passant plus de temps à jouer divers scénarios dans sa tête pour faire vraiment attention au reste, se laissant entraîner dans les rues de la capitale jusqu'à la destination finale, sortant du véhicule en levant les yeux vers le bâtiment, chic comme il se devait dans leur milieu, là où gastronomie avait plus sa place que de la cuisine « normale », elle était certaine que les plats ici avaient des noms aussi compliqués que chers pour le même résultat qu'on pourrait avoir en trouvant les bons ingrédients. Donnant son nom à l'accueil, elle est conduite à sa table, le serveur lui signalant que l'autre invité était déjà arrivé, faisant naître un moue songeuse sur son visage elle le suit en silence, son regard se posant finalement sur une des tables, une des seules occupées d'ailleurs, le garçon était mignon, elle n'allait pas le nier, tandis qu'elle observait le reste de son apparence, haussant un sourcil à sa tenue. On dirait bien que des deux, elle seule avait fait des efforts. Génial. Remerciant d'un geste de la tête l'homme, elle s'avance vers l'inconnu. « J'imagine que c'est toi, le garçon que je dois rencontrer ce soir. » Sans rire, Sherlock. « Je suis Jini. » Elle se présente, tendant sa main vers lui, politesse oblige avant de s'installer en face de lui.

CODAGE PAR AMATIS


________________________________

    the stars gave her a crown and said this is your place of belonging.
Go Nam Sung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Go Nam Sung
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Choi San (Ateez)
Crédits : @patr.onus (avatar)
Messages : 30
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25641-vaya-con-dios#1005868http://www.shaketheworld.net/t25647-go-nam-sung#1005929http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo-2
Re: ((not only the date is blind)) | Jeu 14 Oct - 15:29
Citer EditerSupprimer



we create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



outfit ☾☾ Négligemment assit, Nam Sung parcourait les réseaux sociaux en attendant que la belle fasse son apparition. Il ne faisait pas ça souvent, ayant malgré tout des notifications sur les comptes qu'il suivait régulièrement, sinon son temps sur internet ne dépassait pas deux heures grand maximum. Nam Sung était un homme occupé, et quand il avait du temps libre, il préférait voir ses amis ou lire un livre confortablement installé sur son canapé. La prochaine étape sera sûrement d'adopter un chat qu'il câlinera pendant ses lectures comme un petit grand-père. En tout cas avoir une copine ce n'était pas encore dans ses projets. Ses conquêtes occasionnelles lui suffisait et s'il devait avoir une petite-amie, il se voyait plus avec une occidentale qu'une asiatique. Si c'était pour qu'elle ait des parents traditionnels, ou qu'elle soit excessivement mignonne à lui en faire grincer des dents il allait devenir fou. En plus, son paternel en avait des bonnes à lui demander de rencontrer des femmes. Est-ce qu'il imaginait au moins la difficulté qu'il aurait à lui avouer l'origine de sa richesse si ça venait à se concrétiser entre eux ? Parce qu'à moins qu'elle soit aussi une mafieuse - et dans ce cas, même si les chances pour qu'elle soit adorable étaient minces, celui lui convenait pas non plus - c'était assez délicat de parler de ce genre de choses. Bonjour, moi c'est Nam Sung, je viens d'une famille mafieuse mais ne t'inquiète pas, ce n'est pas moi qui met la vie des autres en danger c'est mon père, l'organisateur de ce dîner. Il se demandait comment sa mère avait réussit à gérer ce petit détail.

En voyant une jeune femme s'approcher, Nam Sung se redressa sur sa chaise et pencha sa tête sur le côté en remarquant son regard de jugement quant à sa tenue. Bah quoi ? demanda-t-il silencieusement. En effet, il semblerait qu'elle était vêtue comme il aurait dû le faire. Malgré le fait qu'elle soit mignonne, il devait l'avoir, il ne regrettait pas son choix vestimentaire. Au premier abord elle n'avait rien de la coréenne clichée qui allait l'appeler oppa, sinon elle ne se serait pas vêtue d'un costume, mais il préférait se méfier. Néanmoins, son visage lui était plutôt familier. En tout cas, il l'avait imaginé plus féminine. Même si ses idéaux féminins n'avaient rien de glamour dans sa tête, elle n'avait rien d'une fille qui mettrait ses mains sous le capot d'une voiture et attendait donc d'elle un minimum de fémininité. Ou alors c'était une mauvaise blague de son paternel à cause de ses choix musicaux qui s'était dit que c'était lui qui ferait la fille dans le couple. « Tu imagines bien. Je suis Nam Sung. » Néanmoins, cette réflexion quelque peu macho avait duré une fraction de seconde le temps qu'il se lève pour saisir la main qu'elle lui tendait en la pressant légèrement en baissant la tête respectueusement. Maman aurait dit qu'il faut toujours respecté les femmes, peu importe comment elles sont. Et ne pas les juger. Mais pour ça, elle n'était pas là pour vérifier.

Nam Sung s'assit de nouveau, la petite lumière dans sa tête s'allumant. Jini. Voilà pourquoi son visage lui était familier. Elle faisait partie du duo 2souls. Bien joué Monsieur Go, tu m'as amadoué avec une chanteuse. Mais ce n'était pas le genre de musique qu'il écoutait, évidemment. Ce n'était pas non plus la plus jolie des deux jeunes femmes à ses yeux, même si la seconde n'était pas non plus dans son Top 10. Sans arrières pensées, sa sœur les devançait largement, mais ça, c'était parce qu'elle était sa jumelle. Enfin pas dans le sens où légitimement il la trouvait belle, mais dans le sens où, puisque lui était beau, elle l'était aussi forcément. « Jini comme Chi Ji Ni de 2souls ? Je suis honorée que tu aies pu te libérer pour moi. Il y a peut-être moyen pour que tu me donnes le numéro de Ga Eun ? » Un peu culotté de parler d'une autre fille en sa présence, surtout de sa bandmate, mais il n'allait pas lui faciliter la vie. Un serveur arriva pour leur donner la carte de l'apéritif. En venant le sportif n'avait pas pensé à se renseigner sur quel genre de restaurant il s'agissait, et de toute évidence il était occidental. « Je prendrais bien un peu de champagne, et toi ? » demanda-t-il, les yeux rivés sur les propositions de mise en bouche, un sourire satisfait sur le visage.

CODAGE PAR AMATIS

Contenu sponsorisé
 
Re: ((not only the date is blind)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas