sombre
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

No therapy (ft. Yu Jin )

Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
No therapy (ft. Yu Jin ) | Ven 1 Oct - 23:36
Citer EditerSupprimer
No therapy
(outfit)


C'était une mauvaise journée comme une autre. Un jour où il avait ouvert les yeux sur son plafond gris alors que la seconde précédente, on lui promettait qu'il allait revoir sa mère. Un jour où, de colère, il avait simplement balancé son oreiller à travers la pièce, renversant au passage le mobilier dans un fracas qui n'avait pas manqué d'alerter son père. Un jour où il n'avait rien trouvé de mieux à lui dire que « Fous moi la paix » au visage inquiet de son paternel, que la contrariété avait ensuite marqué. Un jour où il était sorti sans un regard au petit déjeuner, ni un mot pour celui qui le lui avait préparé. Un jour où, comme de nombreux autres, il en voulait à la Terre entière.

Sa meilleure option avait été de se perdre sans but à travers la ville. Il avait enfoncé ses écouteurs dans les oreilles et il avait marché. Une heure, peut-être deux. Quand il s'était arrêté avec l'idée de prendre une clope qui terminerait de le calmer, il ne l'avait pas tout de suite remarqué. Le reflet doré produit par la flamme de son briquet avait attiré son attention. Un coup d'œil plus attentif et il comprit : il s'était posé devant la plaque d'un médecin. Un endroit où il était très probablement interdit de fumer mais surtout ... « » Le nom gravé, qui lui évoqua tout de suite quelque chose, provoqua aussitôt un sentiment très désagréable. Il l'avait déjà lu et entendu à plusieurs reprises. Tu devrais aller voir M.Lee, ça te ferait du bien .. Un putain de psy.
La colère qu'il avait réussi à faire redescendre durant son errance s'embrasa en moins d'une seconde. Il serra les poings dans sa poche et balança un premier coup de pied rageur dans la plaque. «Bande de connards..» grommela-t-il en y assénant un second, plus violent. Qu'est-ce qu'il croyait ? Que ses pauvres coups allaient briser son punching-ball doré ? Ridicule. « J'ai besoin de personne.» Un troisième coup de pied frappa la plaque, plus fort encore, comme s'il cherchait vraiment à la détruire. Il crut y voir une égratignures des plus frustrante. «Vos conseils de merde...!» La rue était déserte mais s'il continuait, ce n'était pas dans un fauteuil qu'on le forcerait à s'asseoir mais dans une cellule.




@Eoh Yu Jin
(c) noctae

________________________________


f**ked up world
Eoh Yu Jin
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Eoh Yu Jin
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida ; elle
Célébrité : jang ye eun (clc)
Crédits : devotedtothetruth (avatar) ; drake (signature)
Messages : 280
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t23200-eoh-yu-jin-but-monster-liveshttp://www.shaketheworld.net/t23207p10-eoh-yu-jin-act-rp#1003596http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants-update-15-07
Re: No therapy (ft. Yu Jin ) | Dim 3 Oct - 18:26
Citer EditerSupprimer
no therapy
Se Jun & Yu Jin
Elle ne saurait dire pourquoi certaines périodes de l’année sont plus compliquées à gérer émotionnellement que d’autres. Rien de particulier s’est présenté dans sa vie ces derniers temps mais ses angoisses reviennent à la surface. La blonde a essayé de se rassurer car dans plusieurs semaines, il sera l’heure pour elle de jouer avec ses talents de make up fx, et pourtant... Un creux dans l’estomac se noue quand l’étudiante aperçoit son visage dans le miroir de la salle de bain avant de baisser sa tête aussitôt.  Si la demoiselle se contemple, ce filtre entre cette glace et sa silhouette va revenir la torturer. Elle posera son regard sur sa mâchoire si bien modelée et pourtant si étrangère à ses yeux. Peut-être qu’elle s’est sous-estimée en laissant autant de temps s’écouler entre ces séances chez le psychologue. Un profond soupir de désespoir se meurtrit dans sa gorge tandis que son mal-être est bien plus violent. Ainsi, la jeune femme décide de quitter l’appartement, tôt dans la matinée, sans un bruit. Elle erre plusieurs heures dans un parc, son chocolat chaud devenu froid dans les mains avant que des larmes invisibles glissent sur ses joues. Oui, invisibles. Sa douleur est si forte qu’elle peut seulement rêver de se soulager ainsi. Depuis le temps, ce monstre est fatigué et dans ces phases, elle ne parvient tout simplement plus à s’exprimer. Elle n’a même pas touché à son café. Dans un moment de lucidité, entre deux pensées destructrices, elle finit par contacter son psychologue qui l’invite à la rejoindre à son cabinet une demi-heure plus tard. En effet, un de ses rendez-vous a été annulé, sûrement une personne qui n’a pas le courage d’affronter ses problèmes. Elle le comprend. Les débuts de Yu Jin ont été aussi difficiles mais c’était bien plus compliqué d’apprendre à se maîtriser, à gérer toute seule. Refuser l’aide de quelqu’un ne l’avait pas aidé à avancer. Yujin se met donc en route. Son monologue dure presque une heure, où elle énumère tous ses défauts, qu’elle manque de hurler à quel point elle déteste son visage.  

La jeune femme est épuisée mentalement en sortant de cette séance. Il ne sera pas question de danser aujourd’hui, ni de faire autre chose. Peut-être qu’elle se contentera de se coucher, sa couette sur elle en guise de réconfort. Elle salue la secrétaire et se dirige vers la sortie. Yujin entend un bruit mais n’arrive pas à l’identifier. D’où ça vient ? A quoi ça correspond ? Elle ne s’imagine pas une seule seconde qu’un homme s’acharne de tout son cœur sur la plaque de son psychologue à l’extérieur. La blonde ne parvient pas à cacher sa surprise quand désormais dehors, elle découvre la situation. En alerte, elle balbutie quelques mots au lieu de tracer sa route comme il aurait été opportun de le faire face à cet homme violent. “ Désolé... Je ne fais que passer. “ L’étudiante aurait dû se taire. Peut-être qu’il pourrait déverser sa colère sur elle, peut-être qu’il pourrait être violent... Est-ce que cela calmerait ses maux ? De voir son visage détruit plus qu’il ne l’était déjà pour elle ? Son menton levé vers ce soi-disant inconnu, elle le fixe quelques secondes de plus. Se Jun ? Ses lèvres entrouvertes, elle hésite entre l’interpeler et le snober. Un paradoxe, n’est-ce pas ? Mais elle n’a pas bon souvenir de leurs précédentes altercations. Néanmoins, à le voir agir ainsi, elle ne peut pas s’empêcher de reprendre la parole. “ Sejun ? Qu’est-ce que tu fais ? “   

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (skatevibe)
Messages : 78
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: No therapy (ft. Yu Jin ) | Mer 20 Oct - 22:21
Citer EditerSupprimer
No therapy
(outfit)


Trop aveuglé par sa stupide colère, il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir. Non, il avait plutôt balancé un autre coup de pied tout aussi rageur et inutile dans l'espoir ardent mais vain de détruire cette plaque.
Pourquoi ? Ça, celui dont le nom était gravé sur l'objet de sa rage aurait peut-être pu l'aider à y voir plus clair. Ou pas. Dans tous les cas, il fallut qu'une voix l'interrompe pour qu'enfin Se Jun daigne laisser cette plaque tranquille.
Un grognement s'éleva du fond de sa gorge. C'était peut-être une fille comme semblait l'indiquer sa voix mais il n'était pas d'humeur et n'hésiterait pas à se montrer rude si on l'emmerdait. De plus, en attendant son excuse, il sut qu'il n'aurait pas à faire un représentant de la loi.
Alors, il se retourna et jeta un regard mauvais à celle qui avait osé le déranger. Une jeune fille blonde dont l'attitude transpirait le manque d'assurance. Il s'apprêtait à lui maugréer de passer son chemin parce qu'il était occupé mais alors son regard croisa celui de l'inconnue et le trouble l'envahit. Une sensation proche du déjà-vu et en même temps... pas tout à fait... Ce fut elle , toutefois , qui mit la première le doigt sur ce qui le chagrinait. Se Jun. Son prénom résonnait dans sa bouche d'une façon familière. Elle le connaissait... Et lui... Lui avait la sensation qu'elle ne lui était également pas si inconnue. La colère s'estompa peu à peu, laissant place à la confusion tandis qu'il scrutait ce visage aux traits de plus en plus familier.
Et puis soudain, tout s'éclaircit. Cette voix, ces yeux, cette figure changée sans qu'il ne puisse tout à fait expliquer quoi et pourquoi. « Yu Jin ...? » Aussitôt, ses traits se détendirent tandis qu'il détaillait durant de longues secondes celle qui fut un jour son amie. C'était il y a quelques années... Et puis, il l'avait repoussé parce qu'elle avait osé s'inquiéter pour lui et ses conneries. Il avait coupé les ponts... Avant d'apprendre qu'elle aussi, elle avait fini par perdre un parent. Se Jun, qui n'était pas le genre à excuser son chaos, avait toutefois essayer de la recontacter suite à cette nouvelle. Lui savait ce que c'était et au fond, Yu Jin, il l'aimait beaucoup. Assez pour essayer... Et se prendre à son tour une porte dans le nez. Yu Jin l'avait rejeté. Il n'avait même pas réussi à la voir. Il avait alors pensé que Eoh Yu Jin était définitivement sorti de sa vie, qu’elle l’avait rayé de la sienne. Jusqu’à aujourd’hui.

Se Jun la considéra encore. Elle avait l’air définitivement différente mais c’était bien elle, il n’en avait pas le moindre doute. Quant à son nom, il ne lui évoquait plus la moindre rancœur et il avait même senti un naïf sentiment de joie en la retrouvant. Même si rien ne garantissait qu’elle n’allait pas le repousser à nouveau… Et peut-être aurait-elle raison. Lui, n’avait pas vraiment changé et pas seulement sur le plan physique.
Mais le garçon s’était senti poussé des ailes par ce drôle de hasard, oubliant totalement les raisons de sa colère précédente :« Désolée, j’voulais pas te faire peur… » Rares étaient les excuses s’échappant de sa bouche. Une véritable privilégiée celle-ci ! « Je m’attendais pas à te voir. » Il n’avait toujours pas percuté d’où Yu Jin sortait, s’efforçant déjà de réaliser qu’elle était bien devant lui, en dépit de cette étrange impression qui persistait en la regardant. Jolie, elle l’était toujours autant. Peut-être plus ? Il n’aurait su dire…




@Eoh Yu Jin
(c) noctae

________________________________


f**ked up world
Eoh Yu Jin
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Eoh Yu Jin
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida ; elle
Célébrité : jang ye eun (clc)
Crédits : devotedtothetruth (avatar) ; drake (signature)
Messages : 280
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t23200-eoh-yu-jin-but-monster-liveshttp://www.shaketheworld.net/t23207p10-eoh-yu-jin-act-rp#1003596http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants-update-15-07
Re: No therapy (ft. Yu Jin ) | Ven 12 Nov - 15:15
Citer EditerSupprimer
no therapy
Se Jun & Yu Jin
Cette séance a puisé ces dernières ressources d’énergie, ce qui crée certainement un manque de discernement chez elle. Au lieu de se taire, elle a signalé sa présence à cet homme, source de danger. La violence physique fait paniquer la demoiselle mais cette sensation est bien maigre face à la violence morale qui la détruit encore en 2021. Elle aurait aimé trouver une solution sur le long terme. Souvent, il lui arrive de prier pour que ce cauchemar s’arrête, que ses symptômes s’envolent vers des contrées bien lointaines de son royaume. Mais, elle est là, à sentir ses pupilles s’agrandir de surprise quand elle reconnaît les traits du visage de l’inconnu. Depuis le temps, eux n’ont pas changé d’un centimètre si ce n’est un gain de maturité évident. Elle prononce son prénom dans une interrogation, comme si elle doutait de son identité alors qu'elle pourrait le reconnaître entre mille. Son cadet, son jeune cadet avec lequel elle avait développé un lien amical si fort. Un lien qu’elle avait tant chéri avant qu’il s’enferme entre quatre murs. Et puis, elle avait suivi un chemin similaire, quelques temps plus tard. Tout avait vite changé entre eux à l’époque et c’est d’autant plus pénible pour la danseuse de le croiser aujourd’hui. Est-ce qu’elle aurait mieux géré ces retrouvailles, un autre jour ? Pas certaine. Le jeune homme lui rappelle des souvenirs. Non, il était un de ses précieux souvenirs, à l’origine de nombreuses joies et de nombreuses déceptions. Elle le fixe un instant, pensant secrètement que son prénom sorti de sa bouche ressemblait à un songe. Même si la jeune femme l’avait rejeté deux ans plus tôt, elle espérait que sa vie s’améliore. Malheureusement, elle constate que son cœur est encore sombre. Comme le sien, un endroit bien trop lointain pour qu’on puisse le comprendre. Pourquoi se torturer alors ? Elle a un mouvement de recul, peut-être décidée à fuir. Or, elle sent encore ses yeux braquer sur elle et c’est la curiosité qui l’emporte. Elle baisse la tête par habitude, ayant une envie de disparaître. “ Moi non plus. “ Elle n’a pas voulu lui faire peur, avec tous les doubles sens du monde. “ Je pourrais en dire de même pour toi... “ Yujin ne sait pas comment lancer une conversation. L’ambiance est pesante même si elle pense apercevoir un léger sourire sur son visage. Est-il content de la voir ? Est-il soulagé de ne pas avoir été pris en flagrant délit par une autre personne ? Elle ne saurait dire. Cet homme la perturbe un peu trop. “ Tu n’as pas changé. “ Elle aurait certainement dû arrondir les angles mais le revoir réveille cette vieille rancune. Elle ne peut pas faire un premier pas et puis, c’est son pragmatisme qui finit par reprendre la parole. “ Tu devrais peut-être t’en aller avant que Docteur Lee s’en aperçoive. Tu peux avoir des problèmes avec ce boucan. “ Elle aussi, elle avait scruté longuement cette plaque avant de se décider d’entrer dans les locaux, après la mort de son père. Maintenant ? Sejun pourrait faire le lien avec cette rencontre en bas d’un cabinet de psychologues. L’étudiante aurait peut-être dû se taire. Elle remonte son sac sur son épaule et lui fais un signe du menton pour l’inciter à prendre les jambes à son cou. Ca ne serait pas la première fois qu’il la laisse sur le bas-côté de la route.  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Contenu sponsorisé
 
Re: No therapy (ft. Yu Jin ) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas