sombre
Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €


hé là qui voilà ! ((sae hee))

Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : j-miki ((ava))
Messages : 92
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
hé là qui voilà ! ((sae hee)) | Sam 23 Oct - 21:36
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
« C'est pas bien de taper les gens... », prononças-tu lentement, gesticulant le visage de gauche à droite, les sourcils quelque peu froncés dans un air peu mécontent. Comme si t'étais son père. Comme si tu la grondais. Encore un peu et t'agitais l'index sous son nez parce que non, vraiment, frapper des gens c'était pas cool. C'était pas gentil. Ca se faisait pas de frapper son prochain – mais tu pouvais que ça démangeait. Ca te chatouillait les doigts, parfois, quand t'entendais certains de tes camarades. Certaines personnes de la haute, comme on disait. Ca te picotait les phalanges d'avoir une rencontre rapprochée avec leur nez. Ca te démangeait même pour ton frère, parfois, quand il se permettait des commentaires à ton égard mais surtout à l'égard des autres. A ceux qu'ils considéraient comme des mieux que rien. Tu supportais pas son air condescendant. Son air hautain. Un air qu'on te prêtait souvent aussi mais que l'on confondait juste avec une étincelle mystérieuse. Que l'on associait à la prétention. Alors que t'étais pas plus prétentieux qu'un autre. Tu marchais juste le dos droit – c'était pas non plus de ta faute si en plus de ça, t'étais grand. Forcément tu donnais l'impression de regarder les gens de haut s'ils étaient plus petits que toi. C'était pas ta faute, non plus, si t'étais aussi du genre un peu con sur les bords. Tu observas la jeune femme, penchant un peu le visage sur le côté, le sourire fin. « C'est ce qu'un policier te dirait sans doute », repris-tu en haussant les épaules. « Je trouve plutôt que tu mériterais une médaille. Ou un trophée. Un truc quoi », tu gardas le sourire, détournant le regard un instant, avant de t'écarter et de lui désigner le sol. « Vous êtes libre madame », et tu riais. Quel con. T'étais policier maintenant ? Tu décidais qui était libre et qui ne l'était pas ? « Je rigole pas hein t'es vraiment libre, tu peux y aller » et tabasser d'autres sales types si elle voulait, tu pourrais peut-être l'aider.. ou la libérer à nouveau. « Je leur ai dit que t'avais rien fait. C'est l'autre type qui est en faute », tu venais de la défendre, parce que c'était inconcevable – injuste – pour toi qu'elle soit enfermée pour avoir voulu se défendre. « Et si tu te poses la question oui je te pardonne pour la dernière fois », elle avait manqué de te frapper toi aussi... Cela dit, peut-être qu'elle se posait pas la question... mais tu lui disais quand même. Pour le principe. « Tu fais de la boxe ? Du taekwondo ? Peut-être du karate ? Hapkido ? », t'allais citer tous les sports ou... ??

vmicorum.

________________________________

Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy joueuse : Elle
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar : @Bambi Signa: @rossressources
Messages : 298
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782-choi-sae-hee-i-wonder#978878http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: hé là qui voilà ! ((sae hee)) | Dim 31 Oct - 14:17
Citer EditerSupprimer


@"Bak Dae Hyun "
"C'est pas bien de taper les gens" t'avais pas besoin de le savoir, ni même de l'entendre, tandis que ton regard le détaillait. Qu'est ce qu'il savait vraiment? Et pourtant, malgré cet excès de colère qui t'en avais fait venir aux poings, venant amocher une tête déjà limitée, tu te retrouvais en dehors du commissariat. Il t'en aurait fallu du temps, pour en sortir, voire même tu aurais dû payer. Mais aujourd'hui tu te retrouvais à papoter avec lui devant un lieu que tu souhaitais éviter mais qui te ramenait toujours pour les mauvaises raisons. Oui la violence n'était pas la réponse à tout, mais lorsqu'on abusait d'une autre, tu n'y voyais aucun inconvénient à venir remettre le cerveau dans la bonne direction. ET si cet énergumène n'avait pas tenté de t'emmerder, tu n'aurais rien fait. Mais il n'écoutait que le son des voix masculines, et la tienne semblait ne pas le faire trembler. Mieux il avait tenté de te toucher. Dégoûtée et énervée tu l'avais donc mis au sol en tordant son bras, faisant un angle qu'il n'aurait jamais pensé possible. venant faire rougir sa joue par une claque auparavant. Avais tu besoin d'user tant de violence? Si ta voix transperçait l'air, ils semblaient toujours enclin à n'écouter que leur semblable. Alors oui, tu avais usé de violence et tu le ferais encore. Même si ce jeune homme venait de t'avertir, tout en t'aidant. Un sourcil haussé tu tentais de comprendre son discours tout à fait différent du premier. Seul ton regard le détaillait ta voix restant encore timide dans ta gorge, semblant attendre de comprendre son comportement avant de parler. "Hein? " Finissais tu par sortir avec toute l'intelligence qu'il te restait de ces émotions. Ne venais tu pas de comprendre ? "Hein? " Fois deux. c'est bien on allait bientôt te prendre pour une demeurée. Mais il te pardonnait pour quoi au juste ? " Donc c'est parce que tu as parlé et que tu leur à dis que j'étais pas en tord qu'ils m'ont relâché ? ... Où va le monde ? "Il était des forces spéciales ? Infiltré ? Même si de suite tu pouvais être heureuse d'être libre, on avait clairement cracher que c'était sa parole contre la tienne, et la sienne valait un pesant d'or. " Wahhh.. " Les mains sur les hanches tu mordais ta lèvre dans un soucis de légère colère contre tout ce système. " De tout ... " Balançais tu en le regardant. Tu oubliais quelques noms, mais tu avais commencé avec l'un avant d'en découvrir d'autres, tout en continuant de t'entrainer, finissant par t'y connaître un peu partout sans te perfectionnée dans aucun. " .. Donc tu n'avais vraiment pas essayer de me toucher la dernière fois ? Je te préviens je ne craque pas pour les mecs qui se la jouent sauveur .. Si c'était ton but " Etre précise concise même si personne ne s'intéressait à toi de toute façon, sait on jamais. Tu avais un doute maintenant. Ca ferait deux fois que tu juges quelqu'un trop vite.. Hak Nyeon te détestant probablement encore.

" "
vmicorum.

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : j-miki ((ava))
Messages : 92
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: hé là qui voilà ! ((sae hee)) | Jeu 25 Nov - 22:32
Citer EditerSupprimer


@Choi Sae Hee
T'étais pas le mieux placer pour faire la leçon, et c'était pas pour ça que t'étais là. T'étais pas son père, pas son frère ni même son cousin. C'était pas à toi de lui dire ce qui était bien ou mal – tu pouvais la féliciter, l'encourager ou juste secouer le visage comme un géniteur insatisfait mais ça s'arrêtait là. Tu te permettrais pas de lui dire de continuer ou d'arrêter. Pas encore, du moins. Tu le ferais seulement si ça pouvait la nuire, elle. Que ça nuise les autres, tu t'en fichais. Ce type l'avait bien cherché. Tu te doutais bien qu'elle n'agitait pas le poing juste pour le plaisir de l'agiter et que ça ne lui faisait pas non plus très plaisir de devoir l'user pour se faire comprendre, entendre, respecter. Le monde ne tournait plus rond et ce genre de comportements t'agaçaient. Tu supportais pas les types qui se donnaient le droit de faire ou de dire juste parce que – parce que quoi ? Parce qu'ils étaient des hommes ? Tu trouvais ça encore pire que ridicule. T'avais l'impression d'entendre ton père qui justifier tout ce qu'il faisait parce que « j'ai de l'argent ». Ca ne justifiait rien. Ca n'excusait rien. La connerie restait tristement la même. Malheureusement les mentalités demandaient encore à être secouées – la jeune femme semblait très bien se débrouiller pour ça d'ailleurs. Tu baissas le regard vers elle, les sourcils haussés dans une question muette. Comment ça « Hein ? » Tu souris, penchant le visage sur le côté, cherchant à comprendre. « Tu es libre », que tu répétas. Sans doute qu'elle ne pensait pas pouvoir sortir ? Tu ouvris la bouche, l'index relevé, avant de froncer les sourcils. Vu comme ça... ça te faisait passer pour un con non ? Ou un type... pas sympa ? Tu savais pas trop. « Dit comme ça, c'est naze. Très naze », soulignas-tu dans un mouvement de la main. « J'ai juste expliqué les faits tels que je les ai vus », t'avais rien vu. Pas vraiment. Personne le savait. « Et... voilà », tu haussas les épaules dans une esquisse innocente. Tu voulais pas dire que c'était ton nom qui avait pesé dans la balance. Toi-même ça te faisait grimacer de le penser. « Clairement le monde va droit dans quelque chose », soupiras-tu, las, blasé. « De tout ? Classe », soufflas-tu, les sourcils haussés, intéressé. « Je fais du foot et je cours souvent mais j'avoue n'avoir jamais pensé à tout ça » peut-être parce que tu risquerais de te faire très mal... « Hm ? », tu levas le sourcil, perplexe. « Non ? », pourquoi c'était une question ? « Non j'ai pas essayé de te toucher par contre toi, t'as voulu frapper un innocent et ça c'est pas cool... même si la raison aurait été bonne », tu levas un peu le regard au ciel, songeur. « C'est pas mon genre non plus. J'ai pas besoin de ça », offris-tu dans un sourire un peu trop large, faisant un cœur avec tes doigts. « Ca me semblait injuste que tu sois punie pour t'être défendue. T'as pas à payer pour la connerie d'un mec qui sait pas garder les mains dans ses poches », articulas-tu, glissant les mains dans les poches. « Tu joues pas au foot du coup ? », tu tournas à nouveau ton visage vers elle, changeant drastiquement le sujet de la conversation sans être perturbé. « Tu joues au volleyball ? Tu me donnes une vibe de joueuse de volleyball »

vmicorum.

________________________________

Contenu sponsorisé
 
Re: hé là qui voilà ! ((sae hee)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas