sombre
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal


burning touch (myeon♡)

Invité
Invité
Anonymous
 
burning touch (myeon♡) | Mar 16 Nov - 13:46
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Bae Hak Nyeon
2h45 ; l’heure affichée sur l’horloge des vestiaires des employés lui rappelait qu’elle venait d’offrir un quart d’heure de son temps à son patron, gratuitement, pour l’unique raison qu’elle s’était refusée à abandonner ses collègues pris dans le rush. Maeng souffla en refermant sans délicatesse son casier – tant pis. C’était rare que son service finisse aussi tôt dans la soirée de toute façon, elle avait plutôt l’habitude de faire la fermeture du N°7 au petit matin que de faire l’ouverture comme elle l’avait fait ce soir. L’étudiante n’était pas sûre de préférer le premier service au second, ce n’était pas dans ses habitudes de rentrer aussi tôt, probablement même qu’elle ne parviendrait pas à trouver le sommeil ainsi. Impossible d’aller embêter son petit frère à cette heure-ci. Impossible d’aller s'entraîner sur la piste, fermée depuis quelques heures déjà. Impossible de concourir ce soir, la dernière course devait certainement s’être clôturée il y a une bonne heure. Rien à faire s’était-elle plainte à son collègue en s’adossant au bar à peine sortie du vestiaire. Un rire lui avait répondu lorsque ses pupilles balayaient sans intérêt la salle sombre où les lumières dansaient au rythme des sons électro que leur dj mixait aux platines de l’autre côté de la pièce. C’était la première fois qu’elle observait le club sous un autre angle que celui derrière le bar. T’as qu’à profiter de ta soirée ici, l’ambiance est sympa ce soir ; proposition face à laquelle elle grogna avant même d’y accorder une réelle pensée. Peut-être qu’au fond, ce n’était pas une si mauvaise idée. Maeng ne venait ici que pour une seule et unique chose : travailler et gagner un peu sa vie. Il s’agissait peut-être de l’occasion de voir le N°7 comme autre chose qu’un simple lieu de travail. Finalement, elle haussa les épaules, signifiant qu’elle était prête à tenter l’expérience, après tout ce n’était pas elle qui refusait de se laisser aller sur la piste de danse. Déposant son sac derrière le bar, elle adressa un clin d’œil au barman avant de lui voler la bière qu’il préparait des mains pour la descendre d’une traite. Pendant de longues minutes, la jeune femme observa les figures sur la dancefloor, enivrées par les basses qui résonnaient et la chaleur bouillante qui régnait. Hésitante à rejoindre cette foule, Mae attendait le déclic, l’envie de se faire happer par la fièvre de la soirée qui battait son plein. Certainement avec un verre de plus. Un sourire en coin imprimé sur le visage, elle n’hésita pas un instant à se retourner pour réclamer un second verre au barman. La joie fondit en une expression surprise en découvrant un cocktail rosé déjà déposé sur le bar. Ses fins doigts glissèrent sur la coupe à pied, avant que ses yeux se mettent à chercher l’initiateur de ce verre. Il serait plus qu’étonnant que son collègue soit si prévoyant – surtout quand celui-ci semblait occupé à l’autre bout du comptoir.
C y a l a n a


Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: burning touch (myeon♡) | Lun 22 Nov - 23:25
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Suh Maeng
Sortir le soir et surtout si tard n'était pas dans ses habitudes. Ça ne lui arrivait que très rarement pour ne pas dire jamais. Haknyeon n'était pas réellement fan des bars ou même des boîtes de nuit. Il préférait une soirée tranquille chez lui, avec un plaid et un thé. Cependant, les mots de sa petite sœur résonnaient en lui plus qu'il ne l'aurait cru. Sojin lui avait affirmé qu'il était vieux avant même d'être vieux et ça ne lui avait pas vraiment plus. Haknyeon n'avait pas encore la trentaine et se faire traiter de vieux par sa sœur était quelque chose qu'il n'acceptait pas forcément. Alors, il avait pris la décision de sortir pour une fois, d'aller boire un verre et pour une fois d'écouter les conseils de sa petite sœur. Ses conseils consistaient, si vraiment il ne voulait pas trouver quelqu'un pour faire un petit bout de chemin à au moins se trouver des amis. On ne pouvait pas dire qu'il en avait beaucoup. Haknyeon n'était pas le genre à s'entourer de beaucoup de personnes. Il avait son cercle et ça lui convenait parfaitement. Mais Sojin insistait pour qu'il élargisse ce cercle et ainsi puisse rencontrer quelqu'un pour faire sa vie et oublier Youngjae. Hak se retrouvait donc dans les rues de la Digital City à la recherche d'un bar ou d'une boîte de nuit où passer la soirée. Heureusement, il ne travaillait pas le lendemain donc il pouvait se permettre cette soirée dehors. Son choix finit par se porter sur le N°7. Il n'y avait jamais mis les pieds et était intervenu quelques fois devant l'enseigne à cause de bagarres entre clients alcoolisés. Il n'avait donc jamais vu l'intérieur de la boîte et fut surpris de voir qu'il y avait autant de gens et surtout qui dansaient et buvaient. Il poussa un soupir et s'accouda au bar attendant son tour pour pouvoir commander. Le policier ne faisait pas réellement attention aux gens autour de lui. Il n'était là que parce qu'il avait écouté sa sœur et il aurait très certainement du aller ailleurs. Néanmoins, il ne pouvait pas nier le fait que la musique n'était pas trop mal. Haknyeon se surprenait à hocher la tête au rythme de la musique sans vraiment s'en rendre compte, les yeux rivés sur les deux verres qu'il venait de finir. Il sentit un mouvement près de lui et releva la tête vers la jeune femme à ses côtés. Il remarqua sa descente et un sourire discret s'afficha sur ses lèvres. Elle était mignonne et intriguait le policier. Il l'avait vu mettre son sac derrière le bar. Donc elle était soit une habituée des lieux soit une employée. Ou alors, la petite amie du barman. Le jeune homme ne faisait pas dans les couples alors, il héla le barman et commanda une autre bière pour lui ainsi qu'un cocktail pour la demoiselle, attendant de voir si le barman allait réagir. En ne voyant aucune réaction de sa part, il sourit légèrement plus avant que son regard ne trouve celui de la jeune femme. Il leva son verre pour la saluer et lui signifier en même temps qu'il était la personne qu'elle cherchait. Haknyeon sonda ses yeux afin de regarder si elle le laisserait s'approcher et il le fit, s'installant légèrement plus près d'elle. Il se pencha vers la jeune femme et lui adressa quelques mots. « Si ça vous gêne, je m'en vais et vous laisse tranquille. »
C y a l a n a


[/quote]

________________________________

:russe:
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: burning touch (myeon♡) | Dim 28 Nov - 11:29
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Bae Hak Nyeon
Fêtarde pourtant, la jeune femme avait du mal à se mettre dans l'ambiance – probablement parce qu'elle sortait à peine de son service ou parce qu'elle manquait cruellement d'alcool dans le sang contrairement à toutes les personnes dans la salle. Maeng était pourtant une habituée des soirées, bien que le n°7 ne soit pas un des ses spots de prédilection. Elle n'avait mis les pieds au n°7 avant d'y trouver un emploi, c'était le coin des étudiants ou des habitants de la digital city ; jusqu'à il y a quelques temps elle n'était aucune des deux, juste une campagnarde de muju n'ayant pas sa place dans la capitale. Peut être que maintenant, après deux ans à séoul et un an à yonsei, Maeng était à sa place au club – pour autre chose que servir des verres hors de prix le tout accompagné d'une fausse sympathie et d'un sourire charmeur qui insistait à la prochaine consommation. C'était encore à prouver en tout cas et c'était probablement la soirée pour le prouver. Mais pour cela, il lui fallait bien un verre de plus pour rattraper l'ivresse de la foule sur la piste de danse. Alors dans l'optique de prendre ce fameux verre, la jeune femme fit volte face au bar y découvrant avec surprise un verre à cocktail l'attendant déjà. Se doutant bien qu'il se s'agissait nullement d'un cadeau de ses collègues, Maeng chercha du regard la personne qui avait eu l'audace de lui offrir un verre. Ses yeux tombèrent sans mal dans deux pupilles charmeuses à quelques mètres à peine. L'étudiante planta son regard dans le sien, scrutant le moindre détail des gestes du jeune homme sans pour autant se montrer hostile avec lui. Maeng le laissa même s'approcher en silence, l'autorisant à entrer dans son espace pour lui adresser quelques mots. La demande d'autorisation lui arracha un ricanement. « Ça dépend si vous avez mis quelque chose dans mon verre. » fit-elle en déposant sa joue contre sa paume en regardant le jeune homme d'un air mi-curieux mi-amusé. Pourtant, elle ne riait aucunement ; Maeng avait vu beaucoup trop de choses se passer ou essayer de se passer dans ce club pour ne pas être méfiante sur ce point. Mais tous les barmans l'étaient autant qu'elle et surveillait tous les verres du coin de l'oeil, du mieux qu'ils pouvaient. Ainsi elle interpella son collègue d'un petit geste de la main avant de désigner le cocktail rose face à elle. Le signe d'approbation du jeune homme la rassura sur le non-danger du verre. Alors elle tourna de nouveau ses pupilles brillantes vers le grand brun pour lui offrir un petit sourire avant de poser ses doigts sur la paroi supérieure de la coupe en verre. « On est jamais trop prudent, même avec les types les plus mignons qui soient. » indiqua-t-elle en faisant claquer des doigts sur la zone supérieure du verre faisant vibrer le liquide rosé à l'intérieur. Maeng serait aveugle de ne pas voir le charme de l'homme qui venait vraisemblablement de lui offrir un verre. Plus que simplement mignon, l'homme était vraiment attirant et elle pouvait se considérer chanceuse d'avoir attiré son oeil ce soir. Tout comme il avait de la chance d'avoir attiré le sien à présent. « Que me vaut le plaisir de ce verre ? » demanda-t-elle un sourire imprimé sur le coin des lèvres se rapprochant à son tour de lui. À vrai dire, Maeng n'était vraiment pas sûre d'avoir envie de perdre son temps à dragouiller enfin, ce n'était pas dans ses habitudes – elle était plutôt du genre à ne pas perdre son temps à cela et à aller à l'essentiel – mais peut-être que le grand brun pouvait occuper sa soirée, la divertir un peu.
C y a l a n a


Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: burning touch (myeon♡) | Dim 19 Déc - 22:44
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Suh Maeng
Suivant les conseils de Sojin, Haknyeon avait décidé de sortir, de voir du monde et potentiellement rentrer avec quelqu'un. Il réalisait qu'il était bien seul la plupart du temps et qu'il lui fallait passer à autre chose, laisser derrière lui son passé. Ça faisait déjà plusieurs années que c'était fini avec Youngjae, il devait donc arrêter de penser à lui et sortir se changer les idées. C'était donc ce qu'il avait fait et il se retrouvait au bar de cette boîte sans savoir ce qu'il allait faire de cette soirée. Personne ne lui faisait de l’œil et il sirotait son verre tranquillement tout seul, de son côté. Il ne s'intéressa à une fille que lorsqu'il sentit un mouvement à ses côtés. Elle était mignonne et semblait être une habituée des lieux. Il commanda une autre bière pour lui et un cocktail pour la demoiselle. Ainsi, il demandait confirmation au barman qu'elle n'était pas sa petite amie. Hak ne faisait pas dans les couples. Ça ne l'intéressait pas vraiment et quand il vit que ça ne gênait pas le barman de le faire, il apprit qu'elle n'était pas avec lui. Ses yeux rencontrèrent ceux de la jeune femme et il la salua avec un léger sourire et son verre qui se levait. Il se rapprocha d'elle et lui indiqua que si elle ne souhaitait pas lui parler, il irait voir ailleurs. « Ce n'est pas mon genre. Je préfère parler avec quelqu'un en pleine possession de ses moyens... » Parler ou plus d'ailleurs. Puis pour un flic, ça ne serait pas moral de faire ce genre de choses. Il avait vu bien trop d'histoire où la fille se faisait droguer dans un bar ou en boîte et abuser par la suite quand il s'occupait des victimes au commissariat qu'il était hors de question qu'il fasse la même chose. Sa conscience ne lui permettait pas de le faire et puis surtout, il ne voyait pas l'intérêt à part celui de briser la vie de la jeune femme et la sienne par la même occasion. Haknyeon la laissa checker avec le barman si le cocktail était clean, du moins c'était ce qu'il pensait qu'ils faisaient, et quand la jeune femme eut la confirmation que c'était bon, le policier eut une nouvelle fois un léger sourire. « Donc, vous me trouvez mignon ! C'est un bon point j'imagine ? » demanda-t-il alors qu'il la regardait un peu plus. Elle avait un visage enfantin mais ça ne la rendait que plus charmante à ses yeux. Elle devait au moins avoir la vingtaine pour pouvoir être dans ce genre de lieux et surtout pouvoir boire. Ce n'était pas dans les habitudes de Hak de récupérer des mineurs ou même des gens beaucoup plus jeunes que lui. Il avait une certaine limite à ne pas dépasser. Il n'était pas vieux, mais il ne voulait pas non plus partir dans les jeunots. La jeune femme lui posa alors une question et il planta son regard dans le sien très sérieusement. « Je vous trouve charmante. Je me suis dit que je pourrai vous offrir un verre pour entamer la conversation et voir où ça nous mènerait. » Il était honnête, n'ayant rien à cacher. S'ils parlaient ensemble et qu'ils s'entendaient bien, ils pourraient peut-être passer l'étape des verres supplémentaires et aller directement à l'essentiel. Ce n'était pas quelque chose qui gênait Haknyeon au contraire. « Je m'appelle Haknyeon d'ailleurs. Je peux savoir votre prénom ? » se présenta-t-il, toujours ce regard noir et presque inexpressif posé sur elle. Plus il la regardait et plus il la trouvait mignonne.
C y a l a n a



________________________________

:russe:
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: burning touch (myeon♡) | Mer 12 Jan - 11:57
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Bae Hak Nyeon
Question d'habitude. La jeune homme aimait être sûre que rien ne pouvait lui arriver, elle savait se défendre plus que quiconque mais elle savait également que tout être humain devenait impuissant sous l'influence de certains stupéfiants. Et c'était la raison pour laquelle, elle n'y avait jamais touché de sa vie, le manque de contrôle n'était pas une chose qu'elle souhaitait connaître. Certes, elle avait cet attrait pour le danger et parfois même plus mais elle contrôlait cette folie, toujours. Maeng informa ce point à l'homme qu'elle avait vraisemblablement d'attirer dans ses filets involontairement, le cocktail rose qui brillait sur le comptoir en était la preuve. Et la réponse du brun lui arracha un petit ricanement, faisant vibrer sa poitrine un instant. Ses lèvres minèrent un bon garçon sans jamais vraiment le prononcer avant qu'un fin sourire s'étende sur son visage. Finalement, elle détourna le regard pour chercher son collègue des yeux pour avoir confirmation, jamais trop prudente. La validité du professionnel suffit à baisser quelque peu ses barrières, sa méfiance envers l'homme, et Maeng se montra alors un peu plus ouverte et avenante qu'au premier abord. L'étudiante souligna sa propre prudence, mentionnant indirectement son attirance pour le garçon. Sans surprise, celui-ci releva cette indication. « Je suppose. » sourit-elle. Ses yeux pétillent ; toujours fixés sur la figure masculine. Évidemment ; la skateuse aurait menti si elle avait dit le contraire, l'homme avait un charme indéniable et ses yeux avaient ce quelque chose qui l'attirait tel un aimant. Puis la jeune femme n'était pas du genre à cacher son attirance physique, sans pour autant la crier sur tous les toits. L'interrogeant sur ses intentions, la baekje ne fut pas étonnée de découvrir que l'attirance était mutuelle. Ses sourcils se haussèrent sous l'amusement, et la curiosité. « Et vous espérez que cela nous mène où exactement ? » demanda-t-elle d'une voix taquine alors que ses doigts tapotaient en rythme contre la peau de sa joue. Elle savait pertinemment le sous-entendu derrière ses paroles, mais elle aimait jouer un peu, déstabiliser les femmes et les hommes qu'elle attirait. S'amuser, tout simplement. Ainsi, elle ne refusa pas de continuer cette conversation ; elle n'avait pas mieux à finir et si cette homme pouvait la distraire un peu, elle ne disait pas non. « Maeng, enchantée. ». Avec attention, elle nota le prénom du jeune homme dans son esprit ; bien qu'il serait très certainement oublié le lendemain même. Son attention resta sur Haknyeon qu'elle observa en détail. Sans aucune gêne. Lentement de la tête aux pieds. De son physique à son attitude. Avant de replonger dans ses pupilles noires. « Vous n’êtes pas un habitué des lieux. » remarqua-t-elle à voix haute. Ce n'était pas dur de le deviner, elle en avait vu du monde passer dans cette salle sombre, le type de personne qui passait ses nuits là et l'homme n'avait rien en commun avec eux. « Vous n’avez pas l’air dans votre élément, Haknyeon. ». Le son du prénom entre ses lèvres lui plaisait bien alors qu'elle le prononçait avec un fin sourire sur le visage. Simple observation, aucun jugement dans sa voix ; tout le monde ne pouvait pas être comme elle. « Première fois au n°7 ? ». Point bon ou non, elle n'était pas sûre de la raison pour laquelle elle lui demandait ainsi. Le club n'était pas non plus son lieu de sorties favori, mais tout dans l'attitude du brun lui disait qu'il n'était juste pas du genre à faire ce genre de sorties nocturnes. C'était curieux pour elle qu'une telle personne – totalement hors de sa zone de confort – parviennent à l'approcher avec tant d'audace.
C y a l a n a


Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: burning touch (myeon♡) | Sam 5 Fév - 18:58
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Suh Maeng
Haknyeon comprenait la méfiance de la jeune femme concernant le fait qu’il ait pu mettre quelque chose dans son verre. Seulement, ce n’était clairement pas le genre du policier. Il combattait farouchement ce genre de comportement et donc, il n’allait pas le faire. Néanmoins, la jeune femme ne le connaissait pas et donc ne pouvait pas croire avec certitude ce qu’il pouvait lui annoncer. Il lâcha presque un rictus en voyant le “bon garçon” qu’elle prononça silencieusement, ses lèvres se touchant à peine pour ne faire aucun bruit tout en le regardant. Ce n’était pas vraiment comme ça qu’il se définirait, mais il ne dit rien, la laissant penser qu’il l’était. Il préféra remarquer à voix haute qu’elle le trouvait mignon. C’était un point qu’il souleva presque avec un sourire amusé. Il lui plaisait donc ça voulait dire que quelque chose pouvait potentiellement espérer quelque chose de cette rencontre. « Je pense que vous avez compris où je voulais en venir. Sinon, vous seriez partie avec votre verre. » Si elle ne voulait pas faire plus connaissance avec le jeune homme et aller plus loin, dans un lit maybe, elle aurait pris le verre, l’aurait certainement remercié et serait partie ailleurs. Pourtant, elle restait à ses côtés et se présenta même lorsque lui le fit. Maeng, un prénom court et très joli. Il aimait beaucoup. « Enchanté Maeng. » répéta-t-il, laissant le prénom glisser sur sa langue. Hak remarqua le regard qu’elle porta sur lui, l’observant et il la laissa faire. Ça ne le gênait pas qu’on le fixe de la sorte. Il savait qu’il était mignon et qu’il plaisait à la gente féminine autant qu’à la gente masculine, donc ce n’était pas nouveau qu’on le regarde. Pourtant, il n’était pas à l’aise dans ce bar. Il ne sortait jamais beaucoup Haknyeon et lorsqu’il le faisait, il prenait des proies faciles afin de pouvoir rentrer avec elles plus rapidement. Maeng n’était pas ce genre de filles faciles dont il avait l’habitude. Elle nota le fait qu’il n’était pas à sa place, pas dans son élément et la façon dont elle prononça son prénom prouva qu’elle souhaitait elle aussi jouer avec lui. Il but une gorgée de sa bière et hocha la tête. « Effectivement, c’est ma première fois ici. » commença-t-il ne mentant pas sur ce qui était évident. N’importe qui pouvait voir qu’il n’était pas le mec le plus à l’aise de la pièce et ce même s’il tentait de ne pas paraître trop comme un poisson hors de l’eau. « Je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup. Mais vous l’avez très bien remarqué. » Il finit sa bière et en recommanda une autre quand le barman passa près d’eux avant de plonger son regard dans celui de Maeng. « Vous avez un très bon sens de l’observation et une déduction infaillible. Vous devez pas mal voir de personnes dans votre métier pour que ce soit le cas… Est-ce que vous travailler dans un bar ? » Hak continua de l’observer, lui donnant le même traitement qu’elle lui avait fait subir, la détaillant des pieds à la tête. « Peut-être même ici même… Vu que vous avez donné votre sac au barman et que vous lui avez demandé confirmation sur la sécurité de votre boisson. » Si Maeng était observatrice, c’était aussi le cas du policier. D’habitude, il n’utilisait pas vraiment ça dans un but de drague, du moins, pas aussi poussé, mais là il avait envie de le faire. Il remarqua également que même si elle semblait à l’aise en ces lieux, ce n’était sûrement pas un lieu qu’elle affectionnait tout particulièrement. Elle semblait avoir envie de bouger et ne pas tenir assise sur une chaise. C’était presque mignon.
C y a l a n a



________________________________

:russe:
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: burning touch (myeon♡) | Mar 15 Fév - 21:49
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Bae Hak Nyeon
Ce serait jouer les aveugles de prétendre que Maeng ne sait pas pourquoi le jeune homme l'a approché. Cela fait bien longtemps qu'elle a arrêté de compter le nombre de fois où on l'a abordé pour les mêmes raisons. Elle ne fait pas l'honneur de rendre l'attention portée à tout le monde pour autant. Mais c'est différent le brun lui plaît tout autant qu'elle lui plaît. « Hm, c’est vrai. Mais peut-être que j’ai envie de vous entendre le dire ? » fait-elle en haussant les épaules. Ou peut-être pas. Cette légère subtilité, élégance presque à ne pas lui jeter des mots crus parfois même obscènes à la figure. C'est peut-être pour cela qu'elle est encore là, malgré tout, qu'elle partage son prénom ce qu'elle fait que rarement. Il sonne si bien entre ces lèvres et cet homme l'intrigue. Sa présence même en ces lieux est un mystère que Maeng ne parvient pas à résoudre toute seule. Alors la barmaid l'observe longuement, décortiquant le moindre détail qui lui offrirait une réponse sur un plateau d'argent. Avant de se rendre à l'évidence. Alors elle évoque son énigme, soulignant que Haknyeon n'a pas l'air dans son élément ici. Et elle est satisfaite de constater qu'elle a raison. La jeune femme connaît tout le monde ici – ou presque – impossible de se tromper. « Vous n’êtes juste pas vraiment le genre de personne qu’on croise dans ce club. » confirme-t-elle en montrant la salle d'un vague geste de la main. C'est un club d'étudiants – un bien comme une mal – un endroit sans problème mais sans mixité, où l'aisance chez les fêtards est de mise. Et Haknyeon transpire tout sauf l'aisance dans ce lieu. Maeng peut l'aider à se fondre dans la masse, à être un peu plus à l'aise s'il le souhaite – sûrement plus que ces bières qu'il commande en tout cas. Un fin sourire s'étend sur ses lèvres en écoutant le jeune homme déduire son métier. « Vous parlez de mon sens de l’observation et de la déduction, mais vous êtes un bon enquêteur aussi. ». Ses ongles tapotent contre sa joue au rythme des basses qui résonnent. Elle sourit à nouveau avant de reprendre. « Je travaille ici en effet, je viens juste de finir mon service pour ce soir. Mais il est encore un peu tôt pour rentrer, non ? »Elle se retient à peine de demander ce que fait Haknyeon dans la vie, mais demander est trop facile. L'étudiante préfère découvrir et elle a encore trop peu d'éléments en mains pour le faire. Au même moment, le rythme musical imposé par la dj change et Maeng tend l'oreille en frétillant sur son assise. « J’ai encore un peu d’énergie à dépenser et vous ? ». D'un petit bout, Maeng se lève de son tabouret avant de jeter un coup d'œil vers le reste de la salle. Le verre qu'elle tient encore dans la main vient se coller contre ses lèvres pour en vider le contenu, avant d'être abandonné sur le comptoir. La jeune femme jette sa longue chevelure par-dessus son épaule d'un geste de la main. Puis d'une démarche presque féline,  elle s'approche un peu plus du jeune homme pour se pencher à son oreille. « Je t’attends sur la piste de danse ? » demande-t-elle le sourire dans la voix. Le regard accroché à celui de son aîné, l’étudiante s’élance entre les corps qui se meuvent et disparaît vers le centre de la piste. Les paupières closes, Mae laisse la musique l’attraper, la bercer doucement mais comme toujours, elle reste attentive aux mouvements qui l’entourent – ceux qui s’approchent pour s’éloigner, ceux qui s’approchent pour rester.
C y a l a n a


Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: burning touch (myeon♡) | Mer 9 Mar - 21:09
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Suh Maeng
Le policier aurait presque pu sourire amusé par les mots de la jeune femme. Elle savait ce qu’elle voulait et ça lui plaisait. Pourtant, il ne répondit rien de plus, laissant planer au-dessus d’eux cette légère tension qu’il y avait. Il avait envie de voir ce qui se passerait s’il ne disait rien de plus. Ils passèrent aux présentations et Hak apprit le prénom de la charmante jeune femme à ses côtés. Maeng, un prénom court et pourtant si beau. Il lui sourit presque en répétant ce prénom, le faisant rouler sur ses lèvres comme un bonbon. Haknyeon savait comment draguer. Il avait l’habitude, il n’avait cependant pas l’habitude de venir dans des bars et encore moins dans celui-ci. Il détonnait avec le décor et Maeng ne tarda pas à le remarquer. Il ne nia pas les faits et haussa les épaules à ses propos. « Et vous me verriez plus dans quel genre d’endroit Maeng ? » demanda-t-il, les yeux pétillants de malice en attendant sa réponse. Haknyeon connaissait très bien l’image qu’il renvoyait et encore plus quand on le côtoyait. C’était un petit papi qui n’aimait pas sortir et encore moins dans des clubs. Seulement, depuis sa conversation avec sa petite soeur, il sortait un peu plus pour ne pas l’inquiéter qu’il n’ait que son boulot et son chien. Alors, il s’était forcé et il avait eu raison. Sans ça, il n’aurait probablement jamais fait la rencontre de la jeune femme à ses côtés. Il complimenta d’ailleurs son sens de l'observation et mentionna le sien qui était exacerbé à cause de son métier. Métier qu’il tut pour ne pas la faire fuir. C’était à double tranchant de révéler qu’il était policier. Soit elle avait un fantasme de l’uniforme et elle restait, soit elle prenait peur et fuyait. Dans le doute, Hak décida de taire ce détail. Il l’écouta parler et hocha la tête. « Effectivement, il est tôt… » Il allait rajouter quelque chose quand la musique changea et qu’il nota qu’elle plaisait à Maeng. Haknyeon se doutait d’où ça les mènerait mais il la laissa faire. « Je suis encore en mesure de dépenser le peu d’énergie qu’il me reste. » Hak observa la jeune femme commencer un jeu de séduction. Il la fixa pendant qu’elle buvait d’une traite le verre qu’il lui avait offert. Il se lécha les lèvres quand elle se pencha à son oreille. Le policier sentit son corps réagir et un vrai sourire amusé s’afficha sur ses lèvres pour la première fois alors qu’elle avait laissé tomber le vouvoiement. Il aurait bien voulu lui dire qu’il n’était pas un très bon danseur, mais il n’en eut pas l’occasion. Elle lui fila entre les doigts, se mouvant au rythme de la musique pour se frayer un chemin sur la piste de danse. Haknyeon garda ses yeux fixés sur la jeune femme, notant les siens qui se fermaient pour apprécier un peu plus la mélodie. Il resta ainsi quelques secondes avant de finir sa boisson d’une traite aussi, de payer pour être sûr de n’avoir aucune dette et il se fraya lui aussi un chemin sur la piste de danse. Il se retrouva bien vite près de Maeng et, adroitement, il attrapa sa hanche pour la coller un peu à lui alors qu’il murmurait à son oreille. « Je suis un piètre danseur… Mais je peux faire une exception pour toi. » Haknyeon la lâcha alors et se recula pour lui laisser son espace personnel tandis qu’il se mit à bouger au rythme de la musique. Il n’était clairement pas à son aise, mais Sojin lui avait dit de s’amuser et c’était ce qu’il faisait. Il prenait du bon temps. Son regard ne se décrochait pas de Maeng et il veillait également à ce que personne ne vienne l’importuner. C’était avec lui qu’elle rentrerait, sinon personne d’autre ne l’aurait.
C y a l a n a



________________________________

:russe:
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: burning touch (myeon♡) | Ven 8 Avr - 15:49
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Bae Hak Nyeon
Haknyeon. Un homme qui se détache des habitués des lieux ; ceux qu'elle sert et qui laissent traîner leurs yeux, leurs mains là ils ne devraient pas s'aventurer. Ce n'est pas un lieu où on s'attend à trouver une personne aussi discrètement que lui. « Hmmmmm… » chantonne-t-elle amusée, il y a des milliers d'endroits où elle visualise parfaitement cet homme si aux antipodes de ses classiques. « Un cinéma, un appartement… Un endroit plus calme sans cette foule étouffante, un endroit plus intime. » ajoute-t-il en tapotant sur sa joue d'un air joueur. Haknyeon semble hors de son élément mais c'est probablement une chance pense Maeng. Il suffit d'observer cette lueur d'attirance dans les yeux du grand brun pour comprendre qu'il ne regrette en rien cette sortie. Et la jolie brune se demande si cela va durer – sachant qu'elle ne va pas lui donner ce qu'il veut tout de suite, car rien n'est aussi simple avec elle. Dans un sourire, la jeune femme confirme les propositions de l'homme avant de lui indiquer qu'il est trop tôt pour elle – pour que la journée se termine. « Le peu ? » rit-elle d'un air taquin. La réponse l'amuse, comme si le jeune homme en face d'elle était bien plus âgé qu'elle, elle est sûre que ce n'est pas le cas. « Il va falloir que je vous partage mon énergie alors… ». Alors quand les sons électroniques transitent doucement vers autre chose, quelque chose de plus plaisant à ses oreilles, Maeng propose à l'heure de la rejoindre sur la piste, se mêler à cette foule d'insouciants dont la seule préoccupation est de s'oublier le temps d'un soir. La baekje est la première à se glisser entre les corps transpirants, mais elle compte bien sur ton petit tutoiement pour attirer Haknyeon jusqu'à elle. Il ne lui faut que peu de temps pour réaliser que sa petite manœuvre à fonctionner quand la main du jeune homme se faufile contre sa hanche. L'aveu chuchoté contre son oreille lui arrache un long frisson qui se répand contre sa peau – et un léger rire. Doucement, la brune se retourne pour plonger ses iris noires dans celles de son partenaire du jour. Sa paume se glisse dans la nuque du plus grand, alors qu'elle se met sur la pointe des pieds pour se retrouver à sa hauteur. Doucement, ses lèvres se rapprochent de l'oreille du brun déformées par un fin sourire. « Pas grand monde est un bon danseur ici. » dit-elle pour le rassurer. « Ce n’était pas comme si les gens venaient réellement pour danser… » ; et étrangement, elle, cela lui arrive plus souvent que l'inverse de simplement se mélanger aux autres pour danser. Maeng aime danser – toutes les formes de danse lui parlent, même c'est sur des roller quad qu'elle est le plus à l'aise. « Mais je pense que je peux te guider ? ». Une question qui n'en est pas une et un sourire félin sur ses lippes quand sa main se chancelle gentiment de la nuque de Haknyeon à son épaule pour descendre le long de son bras pour se poser contre son poignet. Ses doigts incitent le garçon à reposer sa main sur elle, sa hanche, sur sa taille – qu'importe – avant de retourner se loger contre son cou. À son tour, elle se laisse porter par le rythme de la musique sans jamais lâcher Haknyeon, ses doigts jouent de temps en temps, délicatement, avec les cheveux de l'homme à la base de nuque. Maeng laisse le mix l'emporter un instant ; elle sait que bientôt, une musique en remplacera une autre qui lui plaira probablement moins. Effectivement, quand le son fond professionnellement en un autre, ses paupières s'ouvrent à nouveau pour chercher ceux du grand brun. Et la skateuse se perche une nouvelle fois à son oreille, sa seconde venant s'échouer à son tour contre la nuque de l'homme. « Alors ? Je suis comment comme 'guide' ? » chuchote-t-elle dans le creux de son oreille. L'étudiante est probablement un peu trop proche de lui – mais qui peut lui en vouloir, elle ne doit pas être la seule à aimer marquer son territoire.
C y a l a n a


Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: burning touch (myeon♡) | Sam 30 Avr - 19:52
Citer EditerSupprimer
Burning touch
cherry lips and acid tentation.
sweet fire. too intoxicated to be scared.

crossing our destinies is not that simple.
with @Suh Maeng
Les lieux énumérés par Maeng faisaient sens aux yeux de Haknyeon. Il n’était pas le genre à sortir dans les bars ou les boîtes de nuit. Ça lui arrivait de temps en temps, mais ce n’était pas une généralité. Il était bien plus à l’aise loin d’une foule, dans un cadre plus calme et intimiste. Il laissa un léger sourire apparaître sur ses lèvres alors qu’il planta son regard dans le sien. « C’est vrai que les endroits plus intimes me conviennent mieux. Surtout quand j’ai dans l’idée de passer du temps en charmante compagnie. » Parce que c’était ce qu’il voulait, passer du temps avec Maeng. Le voulait-elle également ? Il dirait que oui, sinon pourquoi resterait-elle à ses côtés. Elle n’avait pas l’air d’être assez naïve pour ne pas comprendre les intentions non cachées de Hak. Il comprit cependant qu’il lui faudrait un peu plus de temps avant de pouvoir avoir ce qu’il désirait et ça ne l’empêcha pas d’apprécier ce petit contretemps. Il appréciait ce jeu qui s’installait entre eux, lui donnant envie de voir jusqu’où ils pourraient aller. Hak était cependant assez honnête envers elle, lui mentionnant le fait qu’il n’avait pas l’énergie d’un ado ou d’un jeune adulte. Certes, il n’était pas si vieux, mais il avait tellement peu l’habitude de sortir et d’être autant entouré de personnes que sa batterie sociale et énergétique se déchargeait rapidement. « Et vous comptez me partager votre énergie de quelle manière ? » demanda-t-il réellement intriguée par la façon dont Maeng souhaitait faire ça. Il la laissa ensuite s'éloigner de lui, rejoignant la piste de danse sous les sons de musique qu’il ne connaissait pas. Haknyeon n’était pas à la page et ça se voyait à la façon dont il avait de se mouvoir pour la rejoindre après avoir fini sa boisson d’une traite. Haknyeon s’approcha alors de la jeune femme et posa sa main sur sa hanche, la collant légèrement à lui. Il lui laissait tout de même l’espace de se retirer si ce contact l’incommodait. Il n’était pas le genre de mec à forcer ses partenaires à accepter un contact qu’ils ne voulaient pas. Cependant, Maeng se retourna pour le regarder, et il la trouva encore plus mignonne avec ce sourire taquin au coin des lèvres. Il se baissa pour qu’elle puisse atteindre plus facilement son oreille et hocha la tête à ses mots. Elle était l’experte en la matière, sûrement plus habituée des lieux que lui ne l’était. Donc si elle disait que les gens ne dansaient pas bien et n’étaient pas forcément là pour ça, il la croyait sur parole. « Je te laisse me guider alors. » Hak accepta qu’elle mène la danse, lui donnant l’espace qu’elle avait besoin. Néanmoins, il comprit rapidement que Maeng ne voulait pas spécialement d’espace et sa main se retrouva à nouveau bien vite sur son corps, cette fois-ci dans le creux de ses reins, tandis que l’autre caressait au rythme de la musique son dos. Haknyeon se laissa emporter par la musique, appréciant cette proximité avec la jeune femme. Maeng était contre lui et jouait parfois avec ses cheveux ce qui lui donnait quelques frissons qu’il ne parvenait pas vraiment à cacher. Mais en avait-il réellement envie ? Non pas spécialement. Il profitait du moment, de ce que la plus jeune voulait bien lui donner et attendait de voir ce que la suite leur réservait. Continueraient-ils de danser même après la fin de ce son ? Ou le laisserait-elle comme un idiot au milieu de la piste de danse ? Hak n’allait pas tarder à le savoir parce que la musique changea et il sentit un mouvement de la part de sa partenaire. Il sourit légèrement en l’entendant chuchoter à son oreille et remonta sa main de son dos à sa nuque, dégageant doucement les cheveux qui obstruait son oreille pour répondre à sa question. « Une délicieuse guide ! » murmura-t-il, faisant écho à ses chuchotements. « Est-ce que tu veux me guider pour une autre danse ? Ou c’est à mon tour de te guider à l’extérieur ? » Allait-elle comprendre qu’il lui demandait la permission de l’amener ailleurs ou souhaitait-elle continuer ce petit jeu qu’elle avait instauré ? Dans tous les cas, c’était son choix, ce qu’elle voulait. Haknyeon ne la forcerait pas et même si elle décidait de tout arrêter là parce qu’elle s’était bien amusée. Il serait déçu et frustré, mais il accepterait.
C y a l a n a



________________________________

:russe:
Contenu sponsorisé
 
Re: burning touch (myeon♡) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas