sombre
Le Deal du moment : -56%
Rimmel – Crayon Automatique Exaggerate ...
Voir le deal
3.45 €


((любовь))

Go Nam Sung
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Go Nam Sung
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Choi San (Ateez)
Crédits : @patr.onus (avatar)
Messages : 72
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25641-vaya-con-dios#1005868http://www.shaketheworld.net/t25647-go-nam-sung#1005929http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo-2
((любовь)) | Mar 23 Nov - 0:41
Citer EditerSupprimer



любовь
Namsung && Elizaveta ♡



outfit ☾☾ Les affaires déposées dans un hôtel, Namsung était bien arrivé sur les terres russes. C'était la première fois qu'il venait ici, et il n'était pas déçu du voyage jusqu'à présent. Evidemment Google Traduction était son meilleur ami, parce qu'il n'avait clairement pas le niveau pour parler aisément la langue et avait encore du mal avec les choses simples. Enfin, simple, c'était un bien grand mot. Il avait pris des cours avec une prof particulière depuis plusieurs semaines mais à part comprendre certaines choses dans des chansons, ce n'était suffisant pour lui de faire des conversations avec un natif. Mais son intelligente petite tête ne tarderait pas à s'en sortir rapidement, et un beau sourire était un langage corporel universel. Le jeune coréen n'avait pas tardé à faire sensation auprès des russes pour son plus grand plaisir même si pour une fois il n'avait pas faire plusieurs heures d'avion pour aller draguer des demoiselles. Une seule était dans son viseur et il avait fait le déplacement pour elle. Elizaveta. Un nom qui trottait dans sa tête depuis plusieurs semaines, un nom qu'il aimait voir sur ses notifications, surtout lorsque le petit signe de l'appel était à côté. Un visage, aussi, qu'il ne s'enlevait plus depuis cette dernière fois où ils s'étaient vus sur le sol coréen. Elle avait tout ce qui ressemblait à un amour de vacances, beau et éphémère, exotique. Elizaveta avait été un flirt à une soirée, elle aurait pu rester ainsi mais la vie en avait fait autrement. Ils étaient restés en contact même après son départ. Namsung ne voulait pas que ce rêve russe se termine aussi rapidement, il avait tout fait pour faire partie définitivement de la vie de la jeune femme. Le coréen avait montré de l'intérêt pour la culture de la jeune femme, maladroitement sans savoir qu'elle aimait d'avantage la sienne que lui, mais il avait voulu comprendre tout ce qui faisait partie de la vie quotidienne de la belle. Il avait donc pris des cours de russe par ses bons soins, pensant qu'il travaillait cette relation durement seul de son côté, il avait fallu qu'un jour, de manière totalement aléatoire, Elizaveta lui fasse comprendre que ces sentiments étaient réciproques. Le grand romantique qu'était Namsung ne pouvait pas laisser les choses ainsi. Il avait l'habitude de devoir traduire certaines choses que lui donnait la jeune femme et cette fois-ci ce n'était pas une chose bateau comme d'habitude. Une déclaration. Enfin, c'était à double tranchant parce qu'il pouvait très bien s'agir d'une phrase balade pour elle, et lui qui s'était enflammé pour rien. Pourtant, il avait pris le risque, il n'avait jamais répondu à la jeune femme, simplement parce qu'il avait sauté dans le premier avion pour la Russie. Pendant les vacances, par chance. C'était la raison pour laquelle il se retrouvait à galérer à appeler un taxi, son bouquet énorme de roses en main et ses plus beaux vêtements. Il était tout beau, et prêt à faire une surprise à la jeune femme. Le jeune homme avait mis dans la confidence un ami de Veta afin de savoir où elle habitait et à quel moment elle risquait de s'y trouver. Gênant sinon de se retrouver face à sa famille en disant « coucou je suis votre futur beau-fils ». Après s'être démené pour avoir un taxi, il avait enfin réussi à arriver jusqu'à chez elle, un peu dérouté par les différences entre son pays et le sien. Arrivé devant la porte, il sonna, attendant sur le pallier de voir apparaître le beau visage de la jeune femme. Un sourire immense s'afficha d'ailleurs quand il vit celui-ci, ses joues un peu rosie et le cœur battant la chamade.  « Я тоже тебя люблю. » articula-t-il, la peur d'être totalement ridicule.

Я тоже тебя люблю = i love you too :plz:

CODAGE PAR AMATIS


________________________________


HAPPY BAD BOY
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Pavlov Elizaveta
Pseudo, pronom(s) : little liars (audrey).
Célébrité : park chae young. (rosé / blackpink)
Crédits : moonaetics (ava) moonset (sign)
Messages : 1616
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t20762-pavlov-elizaveta-only-humanhttp://www.shaketheworld.net/t14721-pavlov-elizaveta-acti-rphttp://www.shaketheworld.net/t25826-little-liars-paint-the-town
Re: ((любовь)) | Dim 28 Nov - 12:26
Citer EditerSupprimer



любовь
Namsung && Elizaveta ♡



outfit ☾☾ Chaque fois qu'elle rentrait au pays, en Russie, c'était comme si rien n'avait changé. Pour de nombreuses personnes, penser ainsi ça aurait été plutôt une bonne chose, mais dans le cas d'Elizaveta, pas réellement non. Elle aimait ses parents adoptifs, plus que tout monde, bien qu'ils ne partageaient pas le même sang aux yeux de la jeune russe, ils étaient ses parents. Un test adn ou un bout de papier ne changera rien à cette réalité, ils étaient ceux qui l'avaient aimée dès le début, un amour infini pour lequel elle sera toujours reconnaissante. Néanmoins ça ne changeait en rien que la jeune femme ne se sentait pas chez elle en Russie, pas totalement, pas quand elle avait eu toutes ces occasions de voyager en Corée, son pays d'origine, et se sentir acceptée telle qu'elle était là-bas. Elle aimait profondément ses parents, et c'était le seul amour que la jeune femme arrivait à reconnaître, à savoir ce que c'était parce qu'elle ressentait cette affection depuis des années, depuis toujours envers le couple qui l'avait adoptée, pour eux la jeune femme sacrifierait bien des choses comme ils l'avaient fait en retour pour qu'elle puisse voyager autant, apprendre à connaître sa culture et ses origines. Voyages qui l'avait marquée, Veta envisageait de s'y installer pour ses études, définitivement même, elle avait des rencontres, certaines plus marquantes que d'autres, et un garçon en particulier avait su s'imposer ces dernières semaines, derniers mois, dans l'esprit de la jeune femme. Namsung, elle ne pourrait dire si c'est de l'amour, avec Elizaveta ce n'était jamais clair, mais il y avait quelque chose, de bien plus fort qu'elle avait ressentir avant. Émois d'adolescence ou plus ? Elle ne se posait pas la question, cela ne changeait rien au fait que la rencontre avec ce garçon qui aurait pu rester un flirt d'une soirée, l'histoire avait continué même après son départ, lettres et messages qu'ils s'envoyaient régulièrement, le jeune homme s'était lancé dans des cours de russe avec elle, pas grand chose, des exercices ici et là mais Veta trouvait tout ceci touchant. Chaque fois qu'elle lui envoyait des passages, des morceaux de chansons, de simples phrases à traduire, elle avait un sourire aux lèvres, oui l'innocence des débuts, c'était beau à voir. À vivre. Elle ne savait pas si elle arrivait à dire, à faire comprendre ce qu'elle ressentait, émotions étrangères et pourtant si particulières, comme une enfant qui découvrait et qui ne pouvait mettre les mots sur tout ça. Avec Namsung, ça semblait si facile et si compliqué à la fois, la brune n'était pas douée pour parler de ce qu'elle ressentait, elle ne voulait pas y songer plus longuement, était-ce vraiment de l'amour ? Cela y ressemblait, un peu, au fond avaient-ils vraiment besoin de mettre une étiquette sur ce qu'ils vivaient ? Elle ne voulait pas tout gâcher. Ces derniers jours cependant, la jeune femme était plus nerveuse qu'à l'ordinaire, son dernier message n'avait pas eu retour et elle ne saurait dire si c'était une bonne chose ou non. Avait-elle dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Est-ce qu'elle s'était faite des idées toute seule dans son coin ? Elle se changeait les idées comme elle le pouvait, aujourd'hui par exemple elle avait passé un moment hors de chez elle en début de matinée pour aller faire des courses, ses parents partis pour quelques jours en amoureux, le moment de faire ce qu'elle voulait, pas qu'elle allait faire grand chose non plus, la jeune fille était quelqu'un de simple, on lui donnait un livre ou un film et ça lui allait. Elizaveta était en plein ménage de printemps, profitant d'être seule pour tout bouger dans sa chambre, quand elle entendit la sonnette retentir, clignant des yeux parce que clairement elle ne s'y attendait pas, son regard brun se posant sur l'horloge, elle avait de la visite ? Descendant d'un étage, la dernière chose à laquelle elle s'attendait en ouvrant la porte c'était la vision qui l'accueillit, un sourire surprise qui vient naître sur son visage. Namsung. Mots prononcés en russe, hésitants, mais qui lui décrochent un sourire plus lumineux. « Tu peux répéter. j'ai pas bien compris. » Elle souffle, éclat de malice traversant son regard. « Какой сюрприз » Qu'elle ajoute après, oui si on lui avait dit ce matin que le garçon se tiendrait là, devant elle, elle n'y aurait pas cru une seule seconde.

Какой сюрприз (quelle surprise)

CODAGE PAR AMATIS


________________________________


even if this is a limited love, i'm happy that I've met you. forever, wishing that it would continue. even if ican't take your hand, i love you.

Go Nam Sung est in love de ce message

Go Nam Sung
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Go Nam Sung
Pseudo, pronom(s) : Mrs Lucky (She/her)
Célébrité : Choi San (Ateez)
Crédits : @patr.onus (avatar)
Messages : 72
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25641-vaya-con-dios#1005868http://www.shaketheworld.net/t25647-go-nam-sung#1005929http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yu-ri-yi-dong-joo-2
Re: ((любовь)) | Lun 29 Nov - 3:22
Citer EditerSupprimer



любовь
Namsung && Elizaveta ♡



outfit ☾☾ Planté devant la porte de cette maison, à la fois si étrangère et si familière, porte devant laquelle il avait imaginé la scène des millions de fois, Namsung attendait, priant pour que les amis russes d'Elizaveta ne s'étaient pas moqués de lui, priant pour qu'elle soit là. Sinon, il serait ridicule avec son bouquet beaucoup trop gros pour être un cadeau pour une simple amie, un cadeau en gage de son amour, représentatif d'ô combien il aimait la jeune femme, à la hauteur d'une cinquantaine de roses rouges, soigneusement choisies individuellement et inspectées pour qu'elles ne possèdent aucun défaut, à l'image de ce qu'il ressentait pour elle. Des minutes interminables s'étaient écoulés avant que la porte s'ouvre sur la brunette, faisant s'emballer le cœur de Namsung qui se trouvait au moment tant attendu, où tout allait se jouer. La frimousse passée au dessus du présent afin d'admirer sa beauté, d'être sûr qu'il s'agissait d'elle et non d'une autre personne. Rencontrer pour la première fois son père en lui disant qu'il l'aimait ? Cocasse mais gênant. Non, il s'agissait bien de la femme sur laquelle il avait jeté son dévolu, un regard qui le rendait si faible, trop. Pourtant le coréen prit son courage à deux mains et prononça ces quatre petits mots qu'il avait répété des centaines de fois mentalement. Namsung retenait son souffle en l'attente d'une réponse, espérant de tout cœur qu'il ne s'agissait pas d'un quiproquo et qu'il avait bien compris ses sous-entendus.

Un soupire de soulagement, un sourire rassuré, le visage du garçon s'illumina à la réponse d'Elizaveta. Evidemment, il n'avait pas compris ses mots en russe, mais ceux en coréen avaient suffit. Mémoire sélective, il avait oublié comment exprimer ses sentiments dans la langue de la jeune femme, mais le coréen suffisait pour leur permettre de se comprendre. « Je t'aime aussi. » traduisit-il ses mots précédents, trouvant d'avantage gênant de les entendre dans sa propre langue plutôt qu'en russe. Ca semblait si réel. Voilà, c'était fait, mais c'était pas pour autant qu'il avait un indice pour savoir si c'était réciproque, même s'il supposait que si elle ne lui claquait pas la porte au nez, c'était qu'il était en bonne voie. En tout cas, sa présence ici prouvait sa sincérité, ou juste qu'il avait trop d'argent à dépenser. Namsung lui tendit le bouquet bien plus large qu'elle, surtout parce qu'il en avait trop marre de le porter. « Est-ce que je peux rentrer ? Parce que je me sens un peu con là, et je dois avouer que je me suis pas posé depuis que je suis arrivé. » demanda-t-il à la jeune femme, attendant que celle-ci l'invite avant de finalement rentrer chez elle. Namsung enleva ses chaussures et regarda autour de lui la décoration intérieure, l'architecture, l'agencement. C'était à la fois similaire et différent de la Corée du Sud, sans pour autant le dépayser totalement, lui qui avait toujours vécu dans une villa très occidentalisée. « C'est donc ça ton monde à toi. » Finalement, c'était exactement ce qu'il s'était imaginé chez Elizaveta. « Tes parents ne sont pas là ? » Ce n'était pas qu'il ne voulait pas rencontrer ses futurs beaux-parents, mais la jeune fille ne leur avait peut-être pas raconté cette aventure sud-coréenne.

CODAGE PAR AMATIS


________________________________


HAPPY BAD BOY
Contenu sponsorisé
 
Re: ((любовь)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas