sombre
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal


Boo Jae Won - People pleasing hides the real you

Boo Jae Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Boo Jae Won
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kang Tae Oh (acteur)
Crédits : Illo
Messages : 74
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25950-boo-jae-won-people-pleasing-http://www.shaketheworld.net/t26037-boo-jae-won#1012161http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 17:48
Citer EditerSupprimer
TW:

Boo Jae Won
“Doubt is like a current you have to swim against, one that saps your strength.”
Nom : Boo, le nom de sa mère. La femme de sa vie, son plus beau trésor et sa force. Prénom(s) : Jae Won. Surnom(s) : Le surnom qui revient le plus est Jae/Jay mais sa mère l'appelle depuis tout petit Wonie et ses amis utilisent des surnoms différents selon leur rencontre ou les souvenirs qu'ils partagent. On peut dire que depuis sa plus tendre enfance, il en collectionne un certain nombre Pronom(s) : Il Âge : 27 ans, le temps semble passer si vite depuis quelques années, filant entre ses doigts alors qu'il a l'impression de rester au même point. Il avance pourtant dans ses études mais, dans sa tête, c'est plus compliqué. Date et lieu de naissance : 26/05/1994 à Séoul. Sa mère n'a jamais éprouvé le désir de déménager suite à sa naissance alors Jae Won n'a connu que cette ville même s'il a eu l'occasion de voyager depuis la rencontre de sa mère et de son père adoptif. Il est très attaché à Séoul parce même s'il connait très bien la ville, elle continue de le surprendre chaque jour Origines : Sud-coréennes du côté de sa mère. Il ne connait pas son père alors il ignore s'il possède d'autres origines mais d'après ce qu'il sait de cet homme, celui-ci est coréen. Nationalité : Sud-coréenne. Cursus universitaire : Etudiant en médecine. Même si ce fut une évidence pour lui, il se demande parfois si c'est vraiment le chemin qu'il voulait prendre  Métier : Il est interne en médecin et, grâce aux revenus de son père, il n'a pas besoin de travailler à côté pour vivre confortablement. Vu ses études, il aurait eu du mal à travailler à côté Orientation sexuelle : Tout le monde le pense hétérosexuel et il aimerait l'être. Ce serait plus simple mais son regard reste attiré par les hommes. Il s'affiche toujours avec des femmes mais, ses sentiments ont toujours été plus forts envers des hommes. Bisexuel ou homosexuel, il ne sait pas vraiment ce qu'il est. Il n'a pas envie de chercher la réponse car celle-ci lui fait peur et, il ne comprend pas l'intérêt de se définir. Classe sociale : Si plus jeune, les fins de mois étaient difficiles pour sa mère et lui, ce n'est plus le cas. Son père adoptif étant aisé, la vie de Jae Won a changé avec le mariage de ses parents. Il appartient à une classe aisée et ne manque de rien financièrement. Tu veux t'investir dans une fraternité ? Oui si on veut bien de Jae Won bien sûr!
IDENTITY CARD
Il parait que...
Il a du mal à dépenser de l’argent ou à admettre qu’il vient d’une famille aisée, parce qu’il n’a pas l’impression de mériter cet argent. C’est celui de ses parents, il n'a pas travaillé pour le gagner. Pour se sentir plus à l’aise avec cette richesse, il a toujours fait de son mieux pour les rendre fiers et ainsi être « un bon investissement ».

C’est quelqu’un de très dégourdi et d'organisé dans son travail mais sa vie privée est un mess qu’il cache au mieux.

Toujours bien apprêté pour aller travailler ou rencontrer certaines personnes, il est pourtant un grand fan des sweats trop larges pour rester chez lui.

Pour un docteur, il a une belle écriture.

Il comprend très bien l’anglais écrit ou parlé mais quand il s’agit de s’exprimer à l'oral, il bafouille et perd ses moyens.

Il porte parfois des lunettes mais il les égare toujours quelque part. Il passe plus de temps à les chercher qu’à les porter.

Il adore les jeux de sociétés et les jeux vidéo. Il apprécie également lire mais il ne prend pas le temps pour (à part pour les études).

Il a déjà participé à des évènements humanitaires, prenant à coeur certains causes même s'il n'en fait pas autant qu'il voudrait et devrait d'après lui. Il aimerait aider ceux qui n'ont pas eu autant de chance que lui et qui souffrent pour survivre.

Jae Won est très réservé. On pourrait croire l’inverse car il va facilement vers les autres mais quand il s’agit de s’ouvrir, il a du mal. S’il a beaucoup de relations amicales, nombreuses sont en surface car il n’ose pas dire les choses. Il n’ose pas se dévoiler. Peu de personne cherchent à savoir comment il va réellement, ce qu’il aimerait faire, ou même ce qu’il aimerait manger. Jae Won est le mec sympa qui dit oui à tout. Pour rendre service, être apprécié et pour qu’on ne le questionne plus.

Sportif, il ne commence jamais sa journée sans son footing ou une séance de sport selon la saison.

Il adore les sports d’équipe et n’est jamais contre une séance même avec des inconnus dans un parc. Malheureusement, il peut être mauvais joueur / mauvais perdant lors de compétitions, trop investi. On lui a déjà demandé de faire une pause durant un match parce qu’il n’était pas loin d’éclater sa raquette contre le sol.

On pourrait croire que c’est quelqu’un de maniaque ou du moins quelqu’un qui prend soin de son intérieur mais non, c’est un bordélique. Il range quand il sait qu’il va avoir de la visite mais toujours à reculons. Il n’aime tellement pas ça qu’il commande généralement à manger pour éviter d’avoir de la vaisselle sale.

Il passe souvent chez ses parents leur rendre visite.

Il s’est récemment séparé de sa petite-amie alors qu’ils étaient ensemble depuis plusieurs mois et que la relation semblait sincère. Malheureusement il n’arrivait pas à être vraiment dedans, se montrant de moins en moins présent malgré leur bonne relation. Il l’apprécie encore beaucoup, l’affection aussi forte qu’au début de leur relation mais il n’était pas suffisamment à l’aise avec elle. Ou avec lui-même, surtout.  

Il boit très peau d’alcool mais ça lui arrive lors de repas avec ses amis ou lorsqu’il fait la fête. Il reste toutefois raisonnable, pour le bien de son corps et de ses capacités sportives. Il ne fume pas mais il a déjà été tenté… Ca lui arrive lorsque son moral n’est pas au rendez-vous et qu’il a soudainement envie de dépasser ses limites.

Étudiant et fils modèle, il est pourtant de plus en plus tenté par des "erreurs de parcours" en essayant ce qu’il s’interdit habituellement. Parfois, il a l’envie soudaine de prendre des risques pour se sentir vivant. Cela peut prendre une forme saine mais ce n’est pas toujours le cas (d’après ses limites) et ça ne semble pas s’arranger avec le temps…

Il ne loupe jamais son petit-déjeuner et ne boit du café que lorsqu’il doit tenir pour le travail, le rythme étant épuisant.  

Il adore le lait à la fraise, on se moque souvent gentiment de lui lorsqu’il en boit dans les couloirs/lors de ses pauses.

S'il s'est toujours affiché avec la gente féminine, il est pourtant attiré par les hommes. Il a été en couple avec un camarade au lycée mais n'était pas suffisamment à l'aise dans la relation pour que celle-ci fonctionne. Malgré tout, il est resté très proche de cette personne et ils s'entendent toujours aussi bien.

On l'imagine séducteur car il ne reste jamais longtemps en couple avec la même personne - en général- mais c'est surtout qu'il cherche la compagnie de quelqu'un mais qu'il n'arrive pas à être longtemps "bien" dans ses relations pour que celles-ci fonctionnent. Séducteur, il peut l'être mais il ne drague jamais lourdement -d'après lui- puisqu'il préfère que les choses se fassent naturellement. En principe, il entretient de bonnes relations avec ses exs.

Mal dans sa peau et facilement inquiet ces derniers temps, il commence à dépasser des limites qu'il n'aurait jamais pensé transgresser. Il s'autorise des erreurs pour se sentir vivant et pour tenter de se défaire du vide dans son coeur. Ca ne dure jamais longtemps et il s'en veut ensuite mais, ça ne s'arrange pas.

Il adore la musique et passe beaucoup de temps avec des écouteurs dans les oreilles pour en écouter. Il apprend également à jouer certains instruments lorsqu'il en a l'occasion, notamment en demandant de l'aider à ses amis musiciens. Il avait commencé à prendre mais avec les études, il a arrêté d'être assidu dans ce domaine.
Dis nous qui tu es !
Lorsqu’on apprend à connaitre Jae Won, les mêmes adjectifs semblent revenir : avenant, sympathique, souriant, solaire, généreux, bienveillant, confiant, sérieux, amusant et soigné. Personne ne pourrait se douter que derrière ce sourire lumineux se cache une obscurité qu’il ne contrôle pas toujours.

Sa gentillesse est sincère, il aime se rendre utile pour aider ses proches ou même un.e inconnu.e. Pourtant, dire systématiquement oui le fatigue ; il aimerait qu’on le laisse tranquille et qu’on arrête de le solliciter pour tout et n’importe quoi alors lui ne demande jamais rien. Il se sent obligé d’être constamment à l’écoute des autres pour les aider ou pour se montrer présent alors qu’il aimerait se retrouver seul, dans sa bulle pour tenter de se retrouver.

Il adore aller vers les autres, Jae Won. Il aime rencontre de nouvelles personnes et être ébloui par des personnalités différentes les unes des autres. Il aime s’enrichir de ses échanges avec autrui pour s’améliorer et être plus ouvert. Pourtant, il en a marre de sourire constamment et de faire des efforts pour que tout se passe bien. Il en a marre de rester souriant alors qu’on le juge de la tête aux pieds sans chercher à le connaitre. On le critique, il le sait. Il sent les regards accusateurs, il se doute que les gens ne comprennent pas pourquoi il sourit constamment… Lui-même se fatigue à sourire autant et pourtant, il continue. « Tout va bien », son sourire semble dire mais est-ce que ses yeux tiennent le même discours ?

Plaisanter, faire rire, bavarder de tout et de rien : tout ça fait partie de son quotidien. On adore lui parler, on adore passer du temps avec lui et il se montre toujours facile à vivre. Jamais il ne se montre froid ou critique envers les autres mais il n’en pense pas moins. La jalousie le dévore mais il garde tout, il observe les autres et se sent envieux alors qu’il a tout pour être heureux. Alors que tout le monde le pense heureux. Il devrait l’être alors pourquoi est-il si mal dans sa peau ?

Jae Won est ce jeune homme souriant qu’on va voir sans difficulté parce qu’on sait qu’il répondra présent et qu’il aidera volontiers. Pourtant, il est aussi cet individu au bord de l’explosion sous la pression mentale qu’il s’inflige pour renvoyer cette perfection surfaite. Il se sent parfois bouillir de l’intérieur et sa colère se fait de plus en plus brulante, sans qu’il ne puisse la canaliser. Il s’enferme alors dans un silence et essaie de prendre ses distances. Il disparait, sans rien dire. Pas longtemps mais suffisamment pour exploser dans son coin. En tapant contre un mur par exemple alors qu’autrefois c’était son corps qui subissait ses excès. Il vide sa frustration dans le sport mais les nerfs le lâchent parfois et il perd patience pour des broutilles, étonnant tout le monde. Mauvais jouer ou mauvais perdant dit-on de lui mais il est surtout perdu dans sa propre vie.

En surface, Jae Won est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal », un homme poli et respectueux à qui tout réussi. Un homme loyal, plein de principes et bienveillant. La personne vers qui on peut se tourner à tout heure de la journée ou de la nuit. Un homme généreux et accessible.

En réalité, c’est un homme réservé qui ne sait pas ce qu’il veut vraiment. C’est un homme qui s’est perdu et qui ne sait pas comment se retrouver. Un homme qui veut se battre et prouver qu’il peut tout réussir. Quelqu’un qui veut être aimé par tout le monde pour ne jamais être abandonné. Quelqu’un qui se cherche depuis tout petit, blessé par les moqueries et les critiques d’un monde accusateur. Un enfant blessé dans un corps d’adulte qui ne s’assume pas.

Définir le caractère de Jae Won n’est pas facile parce qu’entre l’individu qu’il donne l’impression d’être et celui qu’il est vraiment, il y a un fossé qui s’agrandit. Il s’est perdu et au lieu de se retrouver, il se perd davantage avec une anxiété de plus en plus dévorante cachée sous un sourire lumineux.
Megxo
Coucouuu  :hi: me revoilà avec un monsieur ! Dès que je me suis inscrite sur le forum avec Haneul, j'ai eu un bon feeling et j'ai senti que j'allais finir par craquer et demander un autre compte... C'est chose faite (aaaa) Assez vite d'ailleurs mais c'est pas ma faute, quelqu'un m'a proposé un lien fantastique (aaaa) je suis contente de débarquer avec Jae Won et j'espère que ça se passera tut aussi bien qu'avec Haneul. J'aime beaucoup le forum et les membres + staff sont adorables alors je ne me fais pas trop de souci. J'espère que Jae Won va plaira en tout cas <33 J'ai hâte de commencer avec lui  :y:

Merci de recenser votre compte, et ce même si vous n'avez qu'un seul compte
Code:
<z>MEGXO</z> ► @"Choi Ha Neul" ; @"Boo Jae Won"

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>Kang Tae Oh</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u2178]boo jae won[/url]

Ryu Chan Hee dessine des petits cœurs sur ce message ♡

Boo Jae Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Boo Jae Won
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kang Tae Oh (acteur)
Crédits : Illo
Messages : 74
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25950-boo-jae-won-people-pleasing-http://www.shaketheworld.net/t26037-boo-jae-won#1012161http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 17:49
Citer EditerSupprimer

It's my life...
“Just because you’re breathing, doesn’t mean you’re alive.”

“You raise me up, so I can stand on mountains
You raise me up, to walk on stormy seas
I am strong, when I am on your shoulders
You raise me up to more than I can be”


Maman était la plus belle, la plus souriante, la plus éblouissante et la plus gentille ; un bouclier contre le monde, un soleil pour éloigner les ombres. Ses bras étaient réconfortants, confortables ; elle sentait la maison et le bonheur. Elle semblait indestructible et pourtant, ses yeux étaient humides... Souvent, après les rires, les pleurs se faisaient entendre dans le silence de la nuit. Maman ne pleurait jamais devant lui mais, elle pleurait quand elle le pensait endormi.

Maman était forte. Maman était courageuse mais maman n’était pas à l’abris des balles et maman avait mal. Jae Won comprit progressivement que sa mère n’était pas si heureuse qu’elle semblait l’être devant lui. En grandissant, les regards des inconnus se firent plus effrayants et il comprit que quelque chose n’allait pas. Maman était pourtant la plus incroyable des mères, la meilleure. Pour lui, elle avait sacrifié tant de choses en le faisant passer avant tout le reste mais, maman était constamment jugée… Parce que maman n’avait personne pour l’aider à élever son enfant...
Fusionnels et heureux, on les montrait pourtant du doigt. Maman était critiquée alors que Jae Won ne manquait de rien et que l’amour de sa mère était sécurisant. Puis soudainement, cet amour ne fut plus suffisant lorsqu’il fut sujet à des critiques à son tour. Mère célibataire = mauvaise mère. Cette conclusion lui semblait si étrange et si éloignée de sa réalité car sa mère était parfaite…

Accroché sans cesse à la jambe de sa mère, il lui fut difficile de s’en détacher. Moqué à l’école pour sa sensibilité et sa timidité, il se renferma et se sentit délaissé. Il s’accrocha encore plus à sa mère et lui posa de plus en plus de questions. Pourquoi n’avait-il pas de papa lui aussi ? Ou était-il ? Qui était-il ? Pourquoi était-il parti ? Pourquoi aucun père qui venait le chercher à l’école ? Pourquoi n’avait-il jamais reçu l’amour d’un père ? L’abandon d’un père jamais connu commença à lui faire mal alors qu’il n’avait jamais demandé cette personne par le passé. Il n’en avait jamais eu besoin, sa mère l’avait protégé. Mais c'était sans compter sur cette société dangereuse à laquelle personne ne put le préserver... Un mal-être et une souffrance se glissèrent à l’intérieur de cet enfant innocent alors qu’il était heureux dans les bras de sa mère. Sa mère et lui contre le reste du monde. C’était beau mais éprouvant.

“Any man can help make a child, but it takes a special man to help raise a child.”


Il n’écouta plus les paroles blessantes de ses camarades. Il ne prêta plus attention aux paroles maladroites. Il s’était construit une carapace, utilisant son sourire pour ne pas montrer que ça lui faisait mal. Il ne voulait pas revoir sa mère pleurer parce qu’il avait tapé un camarade de classe, il voulait être sage pour la voir sourire. Alors il fit de son mieux pour voir son visage s’illuminer. Il y arrivait, leur relation plus forte que tout. Puis un jour, le visage de sa mère s’illumina en regardant quelqu’un d’autre… Un homme de son âge. Un homme que Jae Won ne connaissait pas mais qu’il découvrit petit à petit. Doucement. Avec inquiétude.
Cet homme se fit de plus en plus présent et sa mère semblait heureuse, épanouie. Jae Won eut alors peur de perdre ce lien si important et peur de ne plus suffire à sa mère alors qu’elle était son pilier. Et si elle ne voulait plus de lui ? Et s’il gênait sa mère dans ce couple qu’elle formait ? Les doutes l’accaparèrent et la peur de l’abandon fut plus forte que jamais. Il eut du mal à exprimer ses peurs, ses doutes mais les cauchemars étaient fréquents. Mais malgré les difficultés, cet homme restait présent. Il prenait soin de Jae Won, l’amenait et le récupérerait à l’école. Il lui apprit même à nager et à jouer au basket.
Une nouvelle relation se construisit avec cet homme qui n’était plus un inconnu. Jae Won continuait pourtant d’avoir peur. Il n’avait jamais vu d’homme avec sa mère alors lui, quand allait-il partir ?
Il resta. Il fit plus que rester… Il ne demanda pas juste sa mère en mariage, il fit plus fort encore… il adopta Jae Won. Ce jour reste encore flou pour Jae Won et les larmes lui montent encore quand il repense au jour où l’amoureux de maman lui a demandé s’il pouvait devenir son père. Le jour où il put appeler quelqu’un papa changea quelque chose en lui et le sauva d’un mal-être. Sa famille ressemblait à celle des autres mais plus que ça, il avait gagné un père. Peu importe les liens du sang, après quelques mois d’adaptation, le mot « papa » fut prononcé et le sourire de sa mère fut la plus belle récompense.

« Money is only a tool. It will take you wherever you wish, but it will not replace you as the driver.”

S l’adoption fut une surprise inattendue, le changement de niveau de vie fut tout aussi déstabilisant. Jae Won n’était plus seul avec sa mère, à se contenter du minimum, il vivait maintenant dans une grande maison. Ce fut brutal et Jae Won eut du mal à s’habituer à ce confort. Il n’avait pas besoin de tout ça mais il était heureux. Pour autant, même s’il appelait son père adoptif « papa », il avait l’impression de devoir lui prouver qu’il méritait d’être son fils. On ne lui avait rien demandé mais la peur de l’abandon était bien ancrée dans l’adolescent qu’il devenait. Il se mit à étudier davantage et à se concentrer sur ses loisirs. Le sport l’aida à canaliser ses inquiétudes et à taire ses doutes mais son manque de confiance se fit davantage ressentir alors il continua d’utiliser sa meilleure arme : son sourire. Au bout d’un certain temps, lui-même fut capable de croire à son reflet dans le miroir. Il avait l’air heureux, épanoui alors il devait l’être. Pourtant les traces sur ses bras prouvaient que ce n’était pas le cas. Le mal-être était toujours présent et la douleur le réconfortait mais personne ne voyait. Sa peau avait beau souffrir sous ses mains, son regard restait vif et curieux. Avenant et heureux. Faussement heureux. C’était seulement le soir, dans sa chambre et face à son miroir, qu’il arrivait à voir l’adolescent inquiet sous le masque.

« My shadow's the only one that walks beside me
My shallow heart's the only thing that's beating
Sometimes, I wish someone out there will find me
'Til then, I walk alone »


Devenir docteur fut une évidence. C’était un métier reconnu et bien vu, parfait pour rendre fiers ses parents. Il voulait prouver à son père qu’il était capable de grandes choses et que l’argent qu’il investissait en lui était bien dépensé. Ses notes étaient excellentes, ses efforts constants. Ses prouesses sportives étaient également reconnues et sa réputation dans sa promotion n’était plus à refaire : il était cet étudiant avenant, sympathique et toujours souriant. Celui vers qui on allait naturellement, encouragé par son côté solaire. Le jeune homme toujours présent pour donner un coup de main, pour donner de sa personne et pour faire rire. Pour plaisanter, pour faire la fête ou simplement pour partager quelques mots devant la machine à café. Il était facile à approcher et il n’avait aucun mal à aller vers les autres. Il était cet étudiant sérieux et apprécié de tous. Celui dont on ne voyait aucun défaut aux premiers abords.

Qui pourrait croire que derrière ce sourire se cache un homme mal dans sa peau ? Un homme fatigué d’être toujours parfait et de devoir être de bonne humeur dès qu’il croise quelqu’un ? Un homme qui aimerait s’avouer vaincu, épuisé. Un homme qui ne va pas bien et qui doute de lui. Un homme fatigué de dire toujours oui et d’aider tout le monde, sans qu’on l’aide en retour. Comment l’aider s’il ne demande pas ? Un homme épuisé d’être constamment gentil alors qu’il aimerait hurler un bon coup et envoyer tout le monde balader ? Ses bras ne sont peut-être plus abimés mais l’envie de se faire du mal revient parfois et il évacue autant que possible de façon saine. Pendant combien de temps arrivera-t-il à rester sage alors qu’il se sent partir en vrille ? Alors qu’il se sent mal dans ses mensonges ? Il ne sait plus vraiment ce qu’il veut, il doute de plus en plus. Il veut rendre fier ses proches mais il aimerait aussi s’aimer et se rendre fier. Il aimerait écouter ses désirs et ne pas se freiner. Il aimerait écouter son cœur et ne plus taire son attirance pour la gente masculine. Parfois il aimerait tout quitter pour se retrouver. Mais retrouver qui ? Retrouver quoi ? Il ne sait plus qui il est. Il n’est pas sûr d’être capable de retrouver ce petit garçon perdu et effrayé. Il a peur de s’écouter et de tout gâcher. Il veut rendre fier sa mère et lui montrer qu’elle a été parfaite malgré toutes les critiques. Sauf que ce sont les critiques de la société qui le détruisent depuis petit.
Il voudrait simplement être heureux, avec ses propres critères. Sa définition. Être lui. S’aimer.
Jung Do Yun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Jung Do Yun
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : KIM HONG JOONG (ATEEZ).
Crédits : RALHIEL.
Messages : 286
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t27367-doyun-pirate-kinghttp://www.shaketheworld.net/t23768p20-jung-do-yun#1035837http://www.shaketheworld.net/t27378-marion-keep-me-up#1036431
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 17:55
Citer EditerSupprimer
la faiblesse va si bien au teint de nos chers membres :cute:
je suis ravie de te voir sous une autre forum :hot: il m'a l'air déjà bien intéressant ce petit étudiant en médecine :plz:
hâte d'en lire plus :hug:
rebienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :heart:
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 18:26
Citer EditerSupprimer
MY BOO :plz: :plz: :plz:
rebienvenuuuuue !! trop contente de te voir rejoindre le clan des faibles :russe: tu verras on est bien par là, il fait chaud et tout
bon courage pour la fiche ! hâte de tout tout tout lire sur le bébou (que j'aime déjà beaucoup :heart: )
et hâte de jouer notre lien aussi hehe :perv:
amuse-toi bien avec lui :plz:

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Kong Yeong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Kong Yeong Hun
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Lee Ju Yeon (THE BOYZ)
Messages : 26078
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25924-kong-yeong-hun-dancing-till-http://www.shaketheworld.net/t25944p10-kong-yeong-hun#1033185http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 18:39
Citer EditerSupprimer
Rebienvenue parmi nous :heart:
On aime trop la faiblesse par ici :eheh:
Bon courage pour ta fiche Boo Jae Won - People pleasing hides the real you 3005200887

________________________________

head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. ©️ endlesslove.
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 467
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 18:41
Citer EditerSupprimer
Que de faiblesse je trouve ça beau :hot: :hehe: :hehe: ET TAE OH ... TAE OH .. J'en avais eu vent... e suis presque jalouse :hehe: :hehe: Mais quel beauté quel sourire j'adore je suis fan **
Il a l'air très doux j'ai hâte d'en savoir plus et bien bon courage pour la fiche je suis sûre que tu t'amuseras bien aussi avec ce petit !!! DE TOUTE JE VIENDRAI QUEMANDER DES LIENS *surveille * Attention :tn: :tn:

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Sam 27 Nov - 20:13
Citer EditerSupprimer
ravie de te voir rejoindre l'équipe nommée 'faiblesse'
surtout avec un tel choix de fc et un début si prometteur,
j'ai hâte de tout lire :cute:
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Ryeo Théo
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : jeong jaehyun (nct)
Crédits : illo (avatar) & drake (signature)
Messages : 1218
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t19325-ryeo-theo-je-fais-des-placemhttp://www.shaketheworld.net/t19389p40-ryeo-theo-act-rp#bottomhttp://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Dim 28 Nov - 11:29
Citer EditerSupprimer
rebienvenuuuue parmi nous :heart:
quel plaisir de te voir te lancer dans une nouvelle aventure qu'est le dc :mdr: :plz:
bon courage pour la rédaction de ta fiche :cute:

________________________________

something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Ok Somi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Ok Somi
Pseudo, pronom(s) : little liars (audrey), she/her
Célébrité : ning yi zhuo (ningning, aespa)
Crédits : self (ava)
Messages : 589
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24490-time-to-make-the-magic-happehttp://www.shaketheworld.net/t24682-ok-somi-acti-rphttp://www.shaketheworld.net/t25826-little-liars-paint-the-town
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Dim 28 Nov - 12:53
Citer EditerSupprimer
j'avoue que je le connaissais mais wow, quelle homme :faint:
c'est super de voir que l'aventure des dcs a encore frappé :hot:
(re)bienvenue :heart:

________________________________


you smell like love ✩
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | Dim 28 Nov - 16:44
Citer EditerSupprimer
Je ne connaissais pas cet avatar, c'est une belle découverte

J'aime déjà beaucoup ce que tu as écris, je le trouve trop chou.

Bon courage pour le reste de ta fiche.
Contenu sponsorisé
 
Re: Boo Jae Won - People pleasing hides the real you | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas