sombre
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

━ the idol and the impostor ft. sun ho

Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
━ the idol and the impostor ft. sun ho | Dim 12 Déc - 5:35
Citer EditerSupprimer

“THE IDOL AND THE IMPOSTOR”
I know you can't sing, but I still believe


OOTD - C’est désastreux. Le flocon de neige s’est réveillé en pur sursauts - son cerveau criant mayday mayday. L’alerte rouge totale, jamais ne s’est-il levé de son lit aussi vite de sa vie. Pourquoi ? Parce qu’il est en retard. Il avait promis, des semaines auparavant, qu’il allait donner un cours de chant à son ami… Ayant même réservé une salle dans l’agence, spécialement pour le cours. L’idole n’a même pas eu besoin de justifier la réservation que ses patrons ont acceptés ; sans mettre battre des cils. Baek Ji n’a jamais donné de cours à qui que ce soit ; si ce n’est les fois où il aidait ses bandmates lors des chorégraphies, mais ce n’était pas comparable à un cours littéral. Les tympans étaient la raison de ce cours, agonisant à chaque fois que son ami ouvrait sa bouche pour chanter ; sans pourtant se moquer, ça le faisait beaucoup rire. C’était dans le sens où chanter aussi mal était absolument imprévisible, autant imaginer la toute première réaction qu’à eu Baek Ji alors qu’ils s’étaient retrouvés pour une soirée karaoké. Ça rendait pourtant les soirées meilleures, son corps préférait ça que de s’entraîner jusqu’à l’aube… C’est pourquoi il se lève rapidement, quittant la chambre en colocation avec un de ses bandmates ; Summer. Quelle idée de mettre Summer avec Winter, ils sont totalement l’opposés ! Un râle sort de ses croissants de chairs, se dirigeant dans la salle de bain pour y prendre une douche et changer de vêtements, ne planifiant pas de se présenter devant Sun Ho en pyjamas. Bien qu’il doute que ça le dérange… Une douche longue et brûlante plus tard, il s’habille convenablement ; se séchant les cheveux. Il quitte la salle de bain, se dirige à l’entrée ; il attrape son sac à dos, ses clés et enfile ensuite ses précieuses chaussures. Il lui faut dix minutes avant d’arriver à l’agence, ça devrait le faire et il ose prier que son ami ne soit pas déjà arrivé ! Soupir, la porte s’ouvre et les pas s’enchaînent précipitamment. Pas de temps à perdre, c’est en descendant les escaliers que Baek Ji attrape son téléphone pour lui envoyer un message vocal…

- « ...Désolé hyuuuung~! Je me suis réveillé, il y a genre… dix minutes…! Promis, j’arrive viiite ! Patiente encore un peu, si tu as faim … il y a un distributeur de snacks à l’entrée et les sandwichs sont dé-li-cieux ! »

Décidément, il fait un merveilleux professeur. Heureusement que ça n’a jamais été son plan de carrière, les pauvres élèves. Message vocal envoyé, il éteint son téléphone ; la descente est fatiguante, mais il arrive enfin à la sortie. Il pousse les portes et entame une longue marche en direction de l’agence… Gangnam. Le quartier des gens superficiels, les gens riches y traînent trop souvent ; les foules sont étouffantes et on peut parfois se bousculer dans les petites ruelles qui mènent à certains magasins. Baek Ji n’en est pas spécialement fan. Il préfère quand c’est calme et qu’il peut traîner sans se faire bousculer dans une autre dimension… Les regards se croisent, certains inspirent en reconnaissant l’idole - qui se balade tranquillement, sans manager, sans rien. Oui. Totalement. Même s’il portait un masque, l’allure du coréen ne passait pas inaperçu. La taille fine, ces longues jambes et ces cheveux d’une douceur qu’on jalouse. Baek Ji trace son chemin, essayant d’ignorer les regards qui s’attardent sur lui ; on va lui sauter dessus ? Genre… On va l’agresser en pleine rue, en pleine journée, sous le regard de nombreux témoins ?! Peut-être qu’il aurait dû demander à quelqu’un de venir le chercher, mais non, la débrouillardise… Ça le tuera, un jour. C’est avec le regard et des pas incertains, qu’il arrive enfin devant l’entrée de l’agence. Il inspire, entre et enlève son masque pour saluer le staff qui se trouvait à l’entrée ; les sourires s’échangent, la bonne humeur est certaine, même si la paranoïa continue de le suivre et de se coller à sa peau. La boule au ventre, il regarde autour de lui - vérifiant les distributeurs de snacks, peut-être qu'il s'y trouve... Une recherche longue et insupportable pour l'esprit paranoïaque, il voit enfin cette silhouette qu'il cherchait tant.

- « Sun Ho hyuuung~! », exclame-t-il alors qu’il se précipite pour aller le prendre dans ses bras, un rire lui échappe, il se recule et s’incline brièvement pour enfin le saluer convenablement. « J’ai eu trop peur ! Je ne te voyais pas, alors je pensais que je m’étais trompé de jour ! », affirme-t-il en posant ses poings sur ses propres hanches ; le flocon de neige peut être confondu pour un rayon de soleil.

@Kwon Sun Ho
AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 247
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Lun 10 Jan - 20:04
Citer EditerSupprimer


@Han Baek Ji
Debout devant ce grand bâtiment, Sun Ho n’était pas capable de détacher ses yeux de l’immeuble, une nostalgie profonde le frappant de plein fouet. Il fut une époque où lui aussi devait franchir ses grandes portes pour répéter, pour rencontrer certains membres du personnel ou simplement pour discuter en se faisant passer pour quelqu’un du staff… Et malgré tout ce qu’il déclarait, évidemment que ça lui manquait. Certes, la nostalgie n’était pas horrible au point de déprimer de ne plus mener cette vie là, il était sincèrement satisfait de celle qu’il avait à présent et il avait même tendance à sourire lorsqu’il se rappelait de cette période. Parce que s’il y avait bien une chose que Sun Ho pouvait confirmer était qu’il avait bien vécu, il avait bien profité et nombreux étaient ceux qui donneraient tout pour vivre toutes ses expériences qu’il avait eues autrefois. Ces années étaient les meilleures de sa vie et, évidemment, il comptait les chérir encore longtemps. Ce n’était pas grave s’il ne pouvait plus être sur les devants de la scène désormais hors, c’était vrai que cela lui faisait bizarre de se retrouver ici après tout ce temps.

Sorti de ses rêveries par la vibration de son téléphone, le jeune homme l’avait sorti de sa poche avant de sourire en lisant ce qu’affichait son écran. « Ne t’en fais pas. Prends ton temps, ce n’est pas grave, j’attendrais ~ » Peut-être qu’avant, il aurait été le premier à râler des personnes en retard cependant si son état de santé lui avait enseigné de profiter de la vie à fond, il lui avait également appris à se montrer plus concilient et plus patient. Puisque, avant toute chose, il ne souhaitait pas que Baek Ji ne se blesse sous prétexte qu’il s’était dépêché pour le rejoindre. Ils avaient le temps et ça ne le dérangeait réellement pas d’attendre. Cependant, il n’était pas resté à l’extérieur ; puisque son professeur du jour n’allait pas arriver de suite, Sun Ho s’était alors motivé à pénétrer à l’intérieur de l’agence. Une agence qu’il avait connue également, qui n’avait pas changé tant que ça malgré les années, mis à part le fait qu’elle s’était peut-être un peu plus modernisée. Poli, il avait naturellement salué la personne de l’accueil, lui souriant chaleureusement alors qu’elle, il ne la reconnaissait pas. Probablement une nouvelle employée… Il fallait dire qu’en six ans, il n’y avait rien d’étonnant à savoir que certains membres du personnel avaient changé ou évolué.  

Parce qu’il ne pouvait plus s’aventurer à l’intérieur comme il le faisait par le passé, il s’était dirigé vers les fameux distributeurs, n’ayant aucun mal à les trouver puisque, le chemin aussi, il le connaissait. Plutôt que se goinfrer de cochonnerie, le bibliothécaire s’était contenté d’un café jusqu’à ce que son regard ne croise celui d’un employé avec qui il avait beaucoup échangé par le passé. Naturellement, ils s’étaient éloignés et avaient discuté, Sun Ho se montrant toujours très discret sur sa vie privée, comme il l’avait toujours fait par le passé, se devant de dissimuler l’identité du chanteur qu’il était en réalité. Et ce n’était que lorsqu’il avait vu le temps qui s’était écoulé sur sa montre que le garçon avait écarquillé les yeux avant de s’excuser puis de retourner non loin des distributeurs. Il n’avait même pas eu l’opportunité de repérer le plus jeune que celui-ci s’était précipité vers lui pour l’enlacer, l’obligeant à rire sincèrement devant tant d’affection. « Je te l’aurais dit si tu t’étais trompé de jour. C’est moi qui devrais râler car tu m’as oublié » Avait ensuite déclaré Sun Ho dans une esquisse amusée, ne pouvant résister à le taquiner. « Tu vas bien ? » Une question banale mais qu’il se sentait toujours obligé de poser. « En tout cas, je te suis. Je ne sais pas où on va. » Et bien oui, il était tout nouveau aussi, il n’était qu’un pauvre bibliothécaire qui ne connaissait absolument les lieux… Mais bien sûr. Puis pendant ce temps là, elle mettait le chocolat dans son papier d’alu hm ? Jouer les innocents était son plus grand talent, certainement qu’il s’était trompé de carrière, il aurait dû devenir acteur.  

vmicorum.

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Sam 22 Jan - 17:37
Citer EditerSupprimer

“THE IDOL AND THE IMPOSTOR”
I know you can't sing, but I still believe


OOTD - Désastre paniqué, flocon de neige se précipite dans le logement pour empêcher un retard plus monstrueux. Se dépêche-t-il, pensant à l’importance de ce rendez-vous. Actions brusques ; une douche courte, inhabituelle pour l’humain qui prend normalement une vingtaine de minutes sous l’eau. Sortant du cabinet de douche, le voilà mettre précipitamment ses vêtements avant de quitter la pièce. Le brun n’avait guère pris la peine de saluer ses bandmates, qu’il quitta l’appartement tel un voleur. Ses pas résonnent dans le couloir du bâtiment, talons claquant contre les marches d’escaliers ; quelle idée de vivre dans un bâtiment qui n’a aucun ascenseur… Espère-t-il que l’agence en trouve un meilleur. Le souffle manquant, il allume son téléphone et démarre un message vocal - prend-t-il toutes les précautions afin d’arriver sain et sauf à l’agence, où le rendez-vous prend lieu. Sa voix laisse échapper un rire, avant que le message ne s’envoie,, l’air frais vient agresser son pâle visage, teinte imitant la plus belle des perles ; peau qui rendrait jaloux plus d’un. Si l’on jalousait sa beauté, on jalousait également ses talents ; combien de fois a-t-il lu des commentaires inquiétants venant de ses fans ? Certains voulaient faire des chirurgies pour lui ressembler,, certains songeaient même à l’imiter afin qu’ils puissent se trouver “moins pathétiques”. Mais était-ce réellement une solution ? Imiter quelqu’un d’autre en revenait à ne plus être soi-même ; ça rendait triste l’idole,, ce n’était pas son but, de rendre les gens jaloux et mal dans leurs peaux à cause de son existence. Montrer son art, était tout ce qu’il rêvait de faire,, si les gens ne font que regarder sa beauté, son art ne compte plus. Combien de fois lui a-t-on dit d’arrêter de se surmener, puisque son visage l’aiderait à débuter plus tôt que les autres ? Phrase assassine,, penserait-il avoir été traumatisé par celle-ci. Ainsi quitte-t-il le bâtiment, les pas se dirigeant vers ce chemin qu’il connaît tant ; utilise-t-il ce chemin depuis quelques années déjà. Le flocon n’est cependant toujours pas habitué aux regards forcés, coup de pression,, que lui veut-on ? On le reconnaît, on est surpris de sa présence dans les rues bondées de Gangnam ; bien qu’un masque lui cache la moitié de son visage, on ne peut que reconnaître cette allure criant douceur enneigée.

Son arrivée à l’agence se fait simplette,, sourire éblouissant, salue-t-il les employés qui lui sourient en retour ; cependant, son inquiétude de s’être trompé de jour vient pointer le bout de son nez. Le regard chercheur, il se dépose enfin sur la silhouette qu’il espérait tant voir ; sourire devient radieux, il s’empresse d’aller le prendre dans ses bras avant de se reculer et de s’incliner… Rire s’échappe de ses croissants de chairs, avant qu’il n’avoue avoir eu peur de s’être trompé.  « Je te l’aurais dit si tu t’étais trompé de jour. C’est moi qui devrais râler car tu m’as oublié », un nouveau rire s'échappe, vient-il cacher son visage ; oui, il trouve sa réponse plutôt drôle. Le brun vient replacer une mèche de cheveux derrière son oreille, ses cheveux devenant longs,, aimerait-il que ça soit temps de les couper.

Comment pourrais-je oublier mon précieux élève ? », demande-t-il en lui lançant un sourire taquin, ses bras se croisent avant qu'il ne peine à saluer un stagiaire les dépassants.

« Tu vas bien ? », il acquiesce premièrement, alors que son regard retenant la galaxie se repose sur l'homme à ses côtés.

Je vais bien, oui ! », affirme-t-il en premier lieu « Les récents événements étaient fatiguants, mais j'ai su surmonter la fatigue... », mentait-il ? Oui. Il mentait. Son regard l'annonce comme on annonce le gagnant d'un award,, le brun n'a jamais su surmonter les événements et la fatigue que ça lui causait. Parce qu'il ne rentrait pas au dortoir directement après avoir fini d'assister aux événements. Oh que non. Il rentrait à l'agence et s'entraînait jusqu'à ce que quelqu'un ne daigne venir le chercher pour qu'il se stoppe. Personne ne sait pourquoi il s'obstine tant à trop s'entraîner. « Et toi, comment tu te sens ? », demande-t-il en retour, par simple mesure de politesse.

En tout cas, je te suis. Je ne sais pas où on va. »

Bien sûr, suis-moi. », dit-il en lui faisant signe de la main ; ses pas se dirigent vers l'ascenseur de l'agence. « J'ai réservé une salle spécialement pour toi ! Ils comprenaient pas trop pourquoi je voulais une salle pour moi tout seul, mais ils ont gobé mon excuse comme du petit pain...! », annonce-t-il en laissant son rire résonner dans le couloir lumineux et brillant. C'est en attendant finalement une longue et calme minute, que l'ascenseur s'ouvre ; Baek ji entre et appuie sur le bouton qui mène au troisième étage. « Faudra excuser mes capacités de professeur... Je suis pas vraiment calé dans ce genre de domaine ! », avoue-t-il avant de lui sourire alors que les portes de l'ascenseur se ferme derrière eux.

@Kwon Sun Ho
AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 247
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Lun 24 Jan - 11:52
Citer EditerSupprimer


@Han Baek Ji
Finalement réunis, le plus vieux n’avait pu effacer l’esquisse chaleureuse dessinée sur son visage. Non, il n’avait rien dit à son professeur du jour toutefois cela lui faisait étrange de se retrouver dans cet endroit ; parce que, oui, il le connaissait et avait eu l’occasion d’y venir pendant de longues années. Certaines choses avaient changé, d’autres pas, et il n’avait guère pu empêcher la nostalgie de le gagner. Mais il était heureux malgré tout d’être là, les souvenirs étaient merveilleux, aucunement douloureux alors oui même s’il était nostalgique, Sun Ho était avant toute chose content de se trouver en ces lieux. « C’est une question que je me suis posé également puisque tu n’étais pas là à mon arrivée. » Evidemment, il ne faisait que le taquiner et le ton employé démontrait bien que le bibliothécaire plaisantait. Il ne lui reprochait réellement pas son retard, cela pouvait arriver à tout le monde d’avoir quelques empêchements ou une simple panne de réveil. Heureusement pour Baek Ji ceci dit, il avait un élève qui s’avérait être plutôt compréhensif. Le pourquoi d’ailleurs, ce dernier n’avait pas hésité à l’interroger, savoir s’il allait bien. Il ne s’agissait que de formalités toutefois Sun Ho désirait toujours poser cette question, parce que la santé et la morale étaient deux choses importantes, des choses contre lesquelles il avait dû se battre pendant plusieurs années. Auparavant, il n’était pas autant soucieux, c’était vrai, toutefois après avoir manqué d’y laisser la vie, il relativisait beaucoup plus et s’inquiétait plus facilement pour son entourage également. Et c’était sûrement la raison pour laquelle la réponse obtenue lui avait moyennement plu, l’obligeant à plisser légèrement des yeux.

« Tu as su surmonter la fatigue ? » L’avait-il repris calmement mais plus sérieux que précédemment malgré tout. « Tu sais que ce n’est pas bon de trop forcer, hm ? » Certes, il se doutait que faire la morale n’amènerait jamais à rien néanmoins c’était plus fort que lui. « N’hésite pas si tu as besoin. » Pour parler, pour se reposer ou simplement pour se changer les idées. Sun Ho connaissait le monde artistique, il connaissait encore plus celui des idoles même s’il n’en avait pas été une et de ce fait, il n’était pas stupide au point de ne pas savoir combien tous se démenaient pour réussir. Et s’il avait été insouciant à l’époque, il refusait de l’être aujourd’hui, parce qu’il avait bien remarqué ce que ça lui avait coûté. Certes, il allait mieux désormais cependant les séquelles de sa maladie et ses opérations restaient bien présentes malgré tout. « Pour ma part, ça va très bien. » Sa bonne humeur était au rendez-vous, il se sentait en pleine forme puis le voilà de retour à un endroit qui lui avait sincèrement manqué. « Pourquoi tu ne leur as pas expliqué la vérité ? Tu crois qu’ils auraient refusé ? » L’agence qu’il avait connue était plutôt ouverte d’esprit et sympathique, toutefois cela avait pu changer avec les années. Le sourire aux lèvres, le jeune homme l’avait naturellement suivi, non pas sans jeter plein de coups d’œil autour de lui, curieux. « Ne t’en fais pas pour ça, c’est plus moi qui devrais m’excuser de te casser les oreilles. J’espère tu es préparé mentalement. » Ouais parce que la dernière fois au karaoké n’était en rien comparable au spectacle que l’ancien chanteur comptait lui donner. Et parce qu’il était un sacré idiot, cela l’amusait probablement un peu trop. Autant que ça le faisait beaucoup rire.  

vmicorum.

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Lun 24 Jan - 18:18
Citer EditerSupprimer

“THE IDOL AND THE IMPOSTOR”
I know you can't sing, but I still believe


OOTD - La fatigue, oui, était-elle horriblement insupportable. Bien qu'il était le plus jeune du groupe, il était aussi le plus rapide à s'endormir ; et le plus difficile à réveiller. S'il était habitué à dormir pendant trois longues heures, personne n'arrivaient à le réveiller pour autant - nombreuses sont les vidéos où ses bandmates se moquent de son lourd sommeil. Dans les nombreuses vidéos de compilations drôles du groupe ; il y a toujours cette vidéo de Winter qui s'est endormi dans un restaurant et s'est réveillé pile lorsque les autres commençaient à partir. Autumn et Summer étaient ceux qui se moquaient de lui ; le filmant tandis qu'il se réveillait confus. Oui. Cet instant de sa vie le suivra,, parce que les fans ne semblent guère s'en passer. Nombreux sont les instants du maknae que les Universe trouvent cultes ; duo de clown avec Summer - le yin et le yang. Bien qu'ils soient la totale inverse derrière les portes fermées, ils forment un duo humoristique que les fans ne semblent pouvoir se passer. Winter est pourtant habituellement d'une douceur qu'on trouverait étouffante, tandis que Summer est une pile électrique ; extraverti et parfois éblouissant avec sa bonne humeur. Baek Ji se rappelle pourtant des nombreuses engueulades qu'ils ont eus lors de leurs jours de trainee ; ils se détestaient tant que par instants, il valait mieux qu'ils ne soient pas dans la même pièce. Une longue discussion avec le thérapeute leur a permis de construire une amitié, qui aujourd'hui, se moquent-ils de ces batailles. Cependant, rien n'enlevait le fait que le jeune idole se surmenait parfois beaucoup trop ; même le leader dormait plus longtemps que lui,, même lors des jours de repos, Baek Ji s'obstinait à dormir trois heures et aller s'entraîner. Si une certaine idole l'apprenait, serait-ce probable qu'elle lui fasse la morale ; bien qu'elle ne fasse pas mieux.

C’est une question que je me suis posé également puisque tu n’étais pas là à mon arrivée. », rires suivent les paroles de son ami. Le plus jeune haussait les épaules, un sourire taquin sur les douces lèvres rosées ; Combien de fois était-ce un scénario qui lui avait titillé sa paranoïa ? Paranoïa maladive, paranoïa le rendant craintif - encore, les fans en rigolaient. Peureux, est-il souvent. Tant de fois a-t-il crié alors qu'on lui faisait une farce lors d'émissions... Le cœur menaçant de quitter sa poitrine, autant dramatisait-il trop souvent ; autant finissait-il en boule dans un coin lorsqu'il essayait d'échapper des (gens déguisés) fantômes.

- « Tu as su surmonter la fatigue ? Tu sais que ce n’est pas bon de trop forcer, hm ? N’hésite pas si tu as besoin. », le regard rongé par le mensonge ; réfléchissait-il à lui dire la vérité. Peut-être un autre jour, n'a-t-il donc pas envie de plomber l'ambiance de cette journée qui s'annonce joyeuse.

- « No worries, hyung ! », nouvelle phrase anglaise qu'il a apprise deux jours auparavant. Est-il fier de lui-même ? Oui, beaucoup même. « ...Je sais que ce n'est pas bon et j'essaie de faire attention, promis ! », faisait-il attention ? Peut-être. Nombreuses sont les fois où il a caché ses bleus, nombreuses sont les fois où il a frôlé la blessure fatale ; têtu est-il. La jeunesse le rend idiot, la jeunesse et s'être persuadé qu'il peut tenir le coup. Jeune et con, est-il. Le flocon de neige acquiesce à l'entente de sa réponse ; soulagé est-il d'entendre que le plus vieux se sente bien. Les pas de sont ensuite dirigés à l'ascenseur,, la discussion continue, naturellement.

Pourquoi tu ne leur as pas expliqué la vérité ? Tu crois qu’ils auraient refusé ? »

Oh. Et bah, même si l'agence est plutôt ouverte d'esprit et clémente... Je ne fais pas confiance si facilement et j'ai eu peur, qu'on trouve ça louche que je ramène un inconnu à l'agence pour des cours de chants... Surtout que je ne suis même pas le chanteur principal de mon groupe ! », drôle était-ce dans sa tête. Rappeur secondaire et simple vocaliste était-il. On l'appréciait surtout pour ses talents en danse et sa capacité à incorporer son propre style dans chacune des chorégraphies qu'il recevait. L'ascenseur ouvre ses portes et les deux hommes entrent ; Baek Ji appuie sur le bouton qui mène au troisième étage de l'agence, s'excusant à l'avance de ses piètres capacités de professeur. Autant apprendre des chorégraphies avec ses bandmates était facile, mais autant apprendre le chant à quelqu'un allait lui donner du fil à retordre.

Ne t’en fais pas pour ça, c’est plus moi qui devrais m’excuser de te casser les oreilles. J’espère tu es préparé mentalement. »

« Je... Je serais déjà mieux préparé que cette fameuse soirée au karaoké ! », commente-t-il en rigolant, se rappelant de la première fois où il a entendu cette voix que ses tympans lui avaient pourtant supplié de ne jamais réentendre. « Mais... Tu vas voir ! Avec moi, tu chantera déjà mieux qu'avant ! », essayait-il de se persuader que ça allait être un succès...

@Kwon Sun Ho
AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 247
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Mar 25 Jan - 15:01
Citer EditerSupprimer


@Han Baek Ji
ootd || On avait beau lui demander de ne pas s’inquiéter, c’était plus fort que lui de l’être. D’un point de vue extérieur, Sun Ho n’en donnait sûrement pas l’impression cependant, oui, il était quelqu’un qui se tracassait facilement pour son entourage. Evidemment, il n’était pas celui qui ferait tout un drame pour un petit rhume néanmoins si la situation lui paraissait anormale, il se faisait du souci rapidement. Dans la famille, il était la majorité du temps celui qui conseillait très vite de consulter un médecin dés que quelque chose n’allait pas ; parce qu’il n’avait pas envie que ses proches manquent l’occasion d’être soigné à temps, sous prétexte qu’ils n’avaient pas voulu se renseigner avant sur leur état de santé. Il n’était pas aussi soucieux par le passé néanmoins après ce qu’il avait traversé, le jeune homme était devenu plus prévenant, beaucoup moins insouciant. Et c’était le pourquoi il se faisait du souci pour le garçon, quoi que ce dernier puisse rétorquer, il n’empêcherait jamais Sun Ho de ne pas se tracasser. Peut-être que le plus vieux exagérait, qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter toutefois il préférait l’être que passer à côté de quelque chose puis le regretter plus tard. « Tu as intérêt. C’est important de se reposer même si je sais que dans ce milieu c’est compliqué. » Par moment, il fallait être en mesure de dire stop et mettre de côté ses complexes, ses passions, ainsi que ses envies. Le bibliothécaire avait conscience qu’il s’agissait d’une tâche beaucoup plus facile à dire qu’à faire cependant il ne le répèterait certainement jamais assez.

Ensemble, tout en discutant, ils s’étaient avancés vers l’ascenseur tandis que Sun Ho, lui continuait de faire vaquer ses yeux autour de lui, les posant sur son interlocuteur simplement lorsqu’il lui adressait la parole. « Oui c’est vrai, ça se comprend. Le principal, c’est que tu ais réussi à louer une salle. » Lui n’en retenait que le positif, comme toujours. Une fois dans la cabine, le plus jeune avait été le premier à s’excuser cependant l’ancien chanteur n’avait pas résisté à le faire à son tour, bien qu’il en rigolait probablement dans sa tête. C’était mal de mentir, il le savait, hors au moins ça l’amusait. Pauvre idiot. « Je t’avais pourtant prévenu que je chantais mal. » Certes, il aurait certainement dû ajouter un « terriblement », préciser que sa voix avait le don de casser des tympans et qu’il serait le numéro un dans les pires chanteurs, hors il n’en avait rien fait. Parce que ce n’était pas vrai, que du talent il en avait beaucoup plus que ce qu’il déclarait et que fut une époque où les gens patientaient des heures rien que pour venir le voir sur scène, ou acheter ses nouveaux disques. « Je te fais confiance ! Je deviendrais peut-être l’un des meilleurs chanteurs de tous les temps ! » Alors celle-là comme vanne, elle était vache. Parce qu’il n’y avait que lui pour la comprendre, parce que « meilleur chanteur », il l’avait été à son époque et que c’était drôle de se dire que Baek Ji était celui qui l’aiderait à récupérer sa voix d’antan quand, en réalité, il ne l’avait jamais perdue.


vmicorum.

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Ven 11 Fév - 23:37
Citer EditerSupprimer

“THE IDOL AND THE IMPOSTOR”
I know you can't sing, but I still believe


OOTD - Bien qu’on le surnommait souvent le membre le plus dramatique des 5easons ; on lui donnait parfois le titre de maman du groupe, pour la simple raison qu’on le désignait souvent lorsqu’il s’agissait de savoir qui faisait souvent le ménage ou la cuisine. Ce surnom ne lui déplaisait-il guère, car il pouvait comprendre qu’on retrouve une image maternelle chez-lui. Baek Ji s’est toujours montré doux et patient envers ses bandmates, cherchant même à savoir s’ils ont bien mangés ou s’ils n’avaient rien qui pesaient leurs cœurs - c’était le même cas avec le leader qui lui faisait tant frissonner d’inquiétudes et de peurs. Winter surveillait de loin Saeng, sans pour autant converser avec ce dernier… Combien de fois a-t-il interrompu l’un de ses vlives en venant déposer une assiettes de biscuits préparés par ses soins, au cas où le leader aurait une petite faim ? Beaucoup trop de fois et pourtant les fans n’ont relevés que les mauvaises images que Baek Ji reflétait envers Ki Seop. Ses petites attentions passées à la trappe, imaginent-ils que le flocon de neige déteste le leader de son groupe. C’est vrai… Le plus jeune n’allait pas nécessairement vers lui, les instants entre les deux membres étaient peu voire inexistants. Mais ça ne voulait guère dire que le coréen détestait l’australien ! Baek Ji déteste lire les commentaires, ça le rend certainement trop anxieux - croit-il peut-être tomber sur des commentaires qui révéleraient le secret que personne ne devrait savoir. C’est donc ainsi que Winter n’a aucune idée de ce qu’il se trame dans le fandom ; ignorant qu’on le pense détester Ki Seop, alors qu’il l’admire grandement. Le jeune coréen a toujours surveillé l’état de ses aînés, sans pour autant regarder son propre état qui pourrait bien se détériorer s’il continue sur cette fatale lancée. Au contraire d’une certaine idole, le brun s’arrête lorsqu’il atteint sa limite ; n’osant pas trépasser cette dangereuse pente. Mais ça n’enlève en rien le fait qu’il parte s’entraîner lorsqu’il a du temps-libre… Alors qu’il s’entraîne déjà lorsque son emploi du temps est chargé. Ment-il alors à son aîné, affirmant surmonter la fatigue qui se cumule depuis ces derniers jours ; ce rendez-vous pour un cours de chant serait alors, son seul instant de répit.

Tu as intérêt. C’est important de se reposer même si je sais que dans ce milieu c’est compliqué. »

Mhmhhh », fait-il en acquiesçant. « Notre agence donne des moments de répits, tu n'as pas à t'en faire. », avoue-t-il. Bien que ce soit la vérité, ça n'empêchait pas le plus jeune de cacher le fait qu'il se surmène bien trop souvent. Trop de fois, l’a-t-on tiré de la salle de danse à trois heures du matin. Trop de fois, a-t-il déblatéré des excuses pour justifier sa présence dans les locaux à une heure si tardive, alors que les autres dormaient déjà. Et quand bien même rentrait-il tardivement, il croisait par occasions Ki Seop,, qui lui travaillait sur la composition de musiques. Son état de santé l’inquiétait, sans pour autant prendre en compte sa propre personne.

Oui c’est vrai, ça se comprend. Le principal, c’est que tu ais réussi à louer une salle. », les deux hommes s'avancent jusqu'aux ascenseurs et le « professeur » du jour appuie sur le bouton pour appeler l'un des deux élévateurs. Certainement, ça n’avait rien d’inhabituel de demander à l’agence s’il pouvait louer une salle pour s’entraîner ; mais Baek Ji étant Baek Ji le paranoïaque maladif™, n’avait-il pas pu s’empêcher de trouver une excuse pour qu’on évite de se poser des questions sur ses choix de vie. Car oui, le flocon de neige pensait que chacun de ses mouvements pourrait le rendre suspect de toute fraude ! Mais respirer était déjà une fraude, lorsqu’il vivait encore chez ses parents ; alors mentir est devenu un mécanisme de défense compulsif. En entrant dans l’ascenseur, le plus jeune attend son aîné avant d’appuyer sur le bouton qui les mène d’aussitôt au troisième étage de l’agence.

Je t’avais pourtant prévenu que je chantais mal. », un rire s'échappe des douces lèvres du flocon de neige avant que son regard ne se tourne vers Sun Ho.

J'assume mes pauvres choix ! », annonce-t-il en levant sa main gauche, montrant qu'il assume sincèrement son choix de se faire éclater les tympans. Peut-être que ses tympans exagèrent aussi et qu'il n'était pas très bien réveillé lors de leur première rencontre ; car étant de nature dramatique, l'exagération n'était que naturelle. L’ascenseur monte et arrivent-ils en quelques secondes au troisième étage ; le brun laisse passer l’aîné en premier avant de sortir à son tour.

Je te fais confiance ! Je deviendrais peut-être l’un des meilleurs chanteurs de tous les temps ! », Baek Ji laisse encore échapper un rire ; faisant signe à ce dernier de le suivre.

Le meilleur... J'en doute ! », un clin d'œil en sa direction ; le brun se dirige tout naturellement jusqu'à la salle qu'il avait tantôt loué pour que le cours s'y déroule. « Personne ne pourra battre le chanteur de mon enfance ! Quel tristesse qu'il ait arrêté... J'aurais aimé entendre de nouveaux sons venant de lui. », car évidemment ; Baek Ji ne savait pas qu'il allait donner cours à, justement, ce chanteur en question.

Winter s'avance dans le couloir avant d'ouvrir la porte qui mène à la salle ; laissant l'aîné passer, comme d'habitude avant de fermer derrière eux. Allume-t-il la lumière avant de se tourner vers ce dernier.

Installe-toi donc ! Faut que je prépare quelques trucs et que je vérifie que tout marche... », affirme-t-il avant de se tourner vers ce qui s'apparente être un ordinateur branché à des enceintes. « Et que je me prépare mentalement à donner des cours, parce que je n'ai jamais fait ça... pour le chant. », admet-il en riant. Espère-t-il sincèrement pouvoir en tirer quelque chose de positif...

@Kwon Sun Ho
AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 247
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Dim 20 Mar - 17:21
Citer EditerSupprimer


@Han Baek Ji
ootd || Sun Ho ne doutait pas quant à la bonne volonté de l’agence hors de telles réflexions n’étaient malheureusement pas suffisantes pour chasser ses inquiétudes. Parce qu’il savait mieux que quiconque ô combien il était si facile pour un artiste de négliger sa santé, ne pas se reposer, vouloir toujours plus, sans s’apercevoir réellement de la condition dans laquelle il se trouvait. C’était exactement ce qui lui était arrivé et lui aussi, il était de ceux qui disaient toujours que ça allait, qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter, qu’il aurait tout le temps pour se reposer plus tard. Sauf que vient un moment où le « plus tard » n’est plus possible, où il est justement « trop tard » pour revenir en arrière, pour accepter ce repos qu’on lui avait suggéré lorsqu’il en avait encore le temps. Le bibliothécaire n’avait toutefois pas relevé, se contentant d’un simple sourire tandis qu’ils avançaient ; il avait bien remarqué que cela ne servait à rien de débattre sur le sujet, qu’il n'obtiendrait rien de cette façon et que c’était à lui désormais de surveiller le plus jeune, faire attention à ce qu’il n’abuse réellement pas à l’avenir.

Ensemble, ils s’étaient dirigés vers l’ascenseur, discutant toujours, plaisantant avant de sortir à l’étage désiré, l’ancien chanteur en profitant pour vanter ses talents vocaux. Il était idiot à jouer le jeu de cette manière, à faire celui qui n’y connaissait rien quand il y connaissait énormément toutefois peu importait le nombre de reprises où il avait souhaité dévoiler la vérité, il ne pouvait pas se le permettre. Parce que révéler toute la vérité le conduirait à parler de sa vie privée, à prendre le risque d’empiéter sur la vie de sa famille et sa routine à lui deviendrait de nouveau bien moins calme. Il avait toujours refusé de revenir devant les projecteurs, que cela soit avec ou sans masque ; il ne souhaitait pas retomber dans cette chaîne infernale puis retomber malade parce qu’il n’avait pas été assez attentif, parce que la pression et ce qu’on lui demandait était trop intense. « Je l’espère pour toi. » Il était préférable pour lui en effet que Baek Ji assumait ses propres choix. Non pas sans rire tandis qu’ils s’aventuraient dans la salle et que son professeur du jour avouait douter de ses futures capacités, s’en moquant ouvertement. Ah, s’il savait. Et pour le coup, oui, si seulement le jeune homme savait. « Ca tu ne peux pas le savoir. » C’était le cas de le dire, et probablement que si Sun Ho avait conscience de qui l’idole parlait, il en aurait manqué de s’étouffer tant le monde pouvait être petit. « Qui est ce mystérieux chanteur ? » Lui. Rien que lui. Hors ça, il ne pouvait pas le deviner seulement c’était à croire qu’il croisait plusieurs de ses fans dernièrement donc il aurait, peut-être, pu en émettre l’hypothèse.

Arrivé enfin dans la salle, il ne s’était pas laissé prier pour s’installer comme demandé par la jeune star. « Tu veux que je t’aide pour quelque chose ? » Histoire de ne pas rester assis à rien faire. « Mais ne t’inquiète pas, je suis certain tu t’en sortiras très bien. » Surtout qu’il n’avait pas n’importe qui devant lui mais ce célèbre chanteur de son enfance, cela ne pouvait que bien se passer, non ?

vmicorum.

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Dim 17 Avr - 19:04
Citer EditerSupprimer

“THE IDOL AND THE IMPOSTOR”
I know you can't sing, but I still believe


OOTD - Danser était une forme thérapeuthique pour le prince des neiges et lorsqu’il dansait, il ressemblait à un cygne — mouvements gracieux, ses émotions étaient lâchées dans une spirale mouvementée. Seulement, l’enfant ne pouvait pas s’exprimer comme il le voulait lors des chorégraphies groupées :: les émotions n’étaient pas les mêmes, puisque la concentration était plus présente. Lorsqu’il dansait en groupe, il n’avait pas le droit à l’erreur et plusieurs chorégraphies sont plus brusques, lui demandant beaucoup d'énergie. Elles ne racontaient en rien les émotions du flocon de neige, ô dieu non, elles étaient bien différentes :: elles ne faisaient qu’accompagner les chansons du groupe, Quand Baek Ji dansait en suivant ce que ses émotions dictaient, son corps se dandinait d’une façon poétique — son corps racontait une histoire, son histoire. Une histoire que seul lui pourrait raconter, car on ressentait tout un cheminement lorsqu’on le regardait performer :: c’était plus qu’une passion, c’était une vie. Et lorsqu’on l’arrachait, de cette passion, c’était comme s’il ne vivait plus. C’était la raison pour laquelle le jeune idol détestait lorsqu’on venait le chercher si tard le soir, tandis qu’il était en train de se surmener dans les locaux de l’agence. Mais, il savait très bien que son habitude de dormir uniquement trois heures par nuit était mauvaise pour sa santé :: seulement, son sens des priorités a été complètement inversé. Son besoin de prouver qu’il est capable d’être membre d’un groupe d’idoles — qu’il a sa place, où il est. Pourtant, il l’avait déjà prouvé, non ? Comment est-ce que le groupe se porterait, sans sa présence ? Les 5easons ne seraient pas 5easons sans lui, ils ne seraient pas ce groupe apprécié du public s’ils manquaient quiconque. Winter a accompli beaucoup de choses et même s’il manquait quelque chose, au fond de lui, il pouvait être certainement fier d’avoir atteint son rêve… Mais non. Ça ne pouvait pas se passer comme ça — c’était trop facile. Il manquait la satisfaction personnelle d’être la fierté de ses parents.

Je l’espère pour toi. »

Baek Ji laisse échapper un léger rire de ses croissants de chair, regardant son élève d'un air amusé. Vraiment. Il ne savait pas s'il assumait réellement ses choix, car après tout... Il était en compagnie de celui qui lui avait pété les tympans lors d'une soirée karaoké. Mais, Baek Ji étant Baek Ji, il s'est dit d'une façon stupide qu'il pouvait donner des cours particuliers à l'homme et qu'il avait un potentiel :: toujours voir le meilleur en les gens, hein ? Hé bah dès fois, il ne devrait pas.

Ça tu ne peux pas le savoir. », pourtant ça a été annoncé et le jeune coréen ne pense vraiment pas qu'il reviendra, un jour. « Qui est ce mystérieux chanteur ? »

Un mystérieux chanteur dont j'ai emprunté une chanson lors de mon audition pour cette agence...! », pourquoi est-ce que le petit flocon de neige se trouvait drôle à garder l'identité du chanteur comme si c'était une chose sacrée ? Et le pire est, que ce mystérieux chanteur est Sun Ho ! Baek Ji faisait vraiment stupide, à sourire de cette façon — petit cygne des neiges transformé en petit diablotin. Son soulagement s'affiche sur son visage lorsqu'ils arrivent dans la pièce, invitant son élève à s'installer tandis qu'il s'avance vers l'ordinateur pour vérifier que tout marche :: il n'avait pas vraiment tout préparé à l'avance, s'étant levé en retard et considérant que son emploi du temps était trop chargé ces derniers temps — une vraie chance, qu'il ait trouvé un jour de répit pour effectuer son cours de chant si spécial.

Tu veux que je t’aide pour quelque chose ? », Baek Ji hoche la tête pour répondre que non.

Non, ça devrait aller. », un soupir s'échappe alors qu'il allume enfin l'ordinateur. Il attrape alors une bouteille d'eau pour venir délecter le contenu.

Mais ne t’inquiète pas, je suis certain tu t’en sortiras très bien. »

C'est surtout que je n'ai jamais donné de cours à quelqu'un d'autre que les singes. », les singes étant nul autres que ses bandmates :: un surnom qu'il avait commencé à utiliser, puisqu'ils n'étaient pas loin d'en être réellement. « Puis surtout, je ne suis clairement pas le meilleur chanteur au monde... Donc pour qui je me prends à donner des cours... », une pensée qui aura été dite à voix haute. Il inspire longuement avant de se secouer la tête. « Tu devrais boire de l'eau, on va commencer par échauffer ta voix ! », annonce-t-il en tendant une bouteille d'eau — maintenant qu'ils sont dans cette pièce, Baek Ji ne peut pas faire retour arrière et annuler les plans. Ce serait gaspiller du temps.

@Kwon Sun Ho
AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 247
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | Mar 24 Mai - 14:25
Citer EditerSupprimer


@Han Baek Ji
ootd || En toute honnêteté, bien que s’il avait réfléchi Sun Ho aurait pu le deviner, il n’avait pas la moindre idée d’être ce chanteur que Baek Ji mentionnait. Le monde était décidément trop petit et en réalité, il était plutôt rare de croiser des personnes de l’âge de l’idole qui le connaissaient assez au point d’en être encore fan aujourd’hui. Jamais le bibliothécaire n’aurait pu imaginer le garçon l’admirait parce qu’il n’était pas assez arrogant pour que cela et qu’à ses yeux, son époque était désormais révolue. Certes, on parlait encore de lui à la télévision parfois, mentionnant ses grands hits qui avaient marqué la nation cependant il était certains que beaucoup de jeunes ignoraient qui il était. « Ah oui ? » L’avait alors interrogé le plus âgé, curieux. « Arrête de faire durer le suspens et donne-moi son nom. Je veux savoir si je peux le battre. » Parce que, évidemment, il avait toujours sa petite fierté malgré les années et il aimerait savoir si ses véritables capacités pouvaient concurrencer avec celles des autres. Lui-même avait ses propres artistes qu’il admirait, justement parce qu’ils étaient capables de choses dont lui était incapable, parce qu’ils avaient une voix bien plus puissante, parce qu’ils chantaient un genre qui ne lui correspondait pas, peu importait ô combien il avait pu essayer. Peut-être l’une des raisons pour laquelle, il était également admiratif des idoles puisque lui n’était clairement pas en mesure de chanter et se mouvoir en même temps, que cela soit aujourd’hui ou pour le passé, il n’avait jamais réussi. Certes, il parvenait à danser sans se casser la voix, toutefois ça lui demandait trop de souffles, trop de concentration, et il n’aimait pas cela.

Arrivé dans la pièce, l’ancien musicien avait naturellement exploré la salle de ses yeux sombres, la nostalgie le gagnant plus que ce qu’il n’affichait extérieurement. Il avait l’impression d’être retourné dans un passé qui l’avait tant passionné, un passé dans lequel se trouvait tous ses meilleurs souvenirs et qui lui manquait probablement plus que ce que Sun Ho n’admettait. La musique avait toujours fait partie de son existence, devoir s’en séparer si brutalement avait forcément laissé des traces. « Tu es sur ? » Il n’aimait pas réellement resté là sans rien faire, toutefois si Baek Ji lui disait que ce n’était pas la peine, il voulait bien s’y résigner. « Ne t’en fais pas, moi je suis certain que ça ira. Il faut une première à tout de toute manière. » Certes, il comprenait l’inquiétude de l’idole ; ce n’était pas tous les jours qu’on avait pour objectif d’apprendre à quelqu’un qui chantait – normalement – horriblement faux les arts de la chanson. « D’accord. Merci. » Avait-il rétorqué après s’être emparé de la bouteille d’eau, en buvant quelques gorgées. « Dis moi ce que je dois faire du coup, je t’écoute. » Des exercices, Sun Ho en connaissait des tas, il n’avait jamais cessé d’en effectuer, ne souhaitant pas perdre cette voix pure qu’était la sienne, seulement il ne pouvait pas le révéler ouvertement ; cela serait prendre le risque de dévoiler ses compétences et il se l’était toujours refusé.

vmicorum.

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :
Contenu sponsorisé
 
Re: ━ the idol and the impostor ft. sun ho | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas