sombre
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal


    :: Digital City :: Centre Ville

━ cristal snow ft. yohan

Han Baek Ji
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. [he/they]
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : ralhiel & solosands.
Messages : 229
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
━ cristal snow ft. yohan | Mar 14 Déc - 2:52
Citer EditerSupprimer


OOTD - Un flocon de neige aux pas précipités, s'élançant à travers la ville enneigée de Séoul. Le froid ne l’arrête pas ; un point de rendez-vous précis dans sa tête. La joie semble s’être emparée de lui. Ses bandmates n’ont même pas eu le temps de lui demander où est-ce qu’il allait, qu’il avait quitté leur appartement en guise de dortoir sans le moindre mot. Ce n’était pas la première fois que c’était arrivé ; une fois tous les ans depuis leur débuts. La raison était toute simple. Il avait rendez-vous avec quelqu’un de spécial ; un homme qui l’avait recueilli lorsqu’il avait fugué, un homme qui a su lui montrer ce que c’était… d’avoir une relation père-fils saine. Même si ses inquiétudes étaient toujours d’actualité - il avait une certaine confiance en lui, plus que quiconque… Il avait vécu un long mois chez lui, passant la plupart de son hiver chez lui avant de s’en aller pour Séoul et y passer des auditions. L’idole a toujours apprécié l’aide qu’il lui avait donné. Une aide qu’il n’a jamais réellement demandé, n’étant généralement pas une personne qui en demande et qui semble vouloir se débrouiller seul ; même quand il était gosse, il se débrouillait seul. Il se rappelle encore qu’il était rentré de l’école sous une tempête, parce que ses parents avaient refusés systématiquement de venir le chercher. Le jeune homme se demande encore comment ils ont fait pour passer sous le radar des assistances sociales ; mais il se sent heureux d’avoir enduré toute cette maltraitance, ça montrait à quel point il était fort… Si ce n’est ses multiples breakdowns. Il mentirait s’il disait ne pas avoir de trac avant de monter sur scène ; la peur maladive que ses parents ne le reconnaissent, persuadé que même après toute ces années, ils en viendraient à vouloir l’abattre. Pourquoi est-ce qu’ils arrêteraient après seize ans de malheur, tout ça parce qu’il a disparu du jour au lendemain ? Ne demanderaient-ils pas rançon ? Ne sont-ils pas heureux de ne plus avoir le péché en personne dans leurs pattes de religieux ? Pourquoi est-ce que la police ne l’a pas encore contacté ? Baek Ji est pourtant persuadé, au fond de lui, que ses parents le cherchent… Mais ce n’est pas le cas. Ils n’ont jamais bougé le petit doigt, jamais n’ont-ils cherché leur enfant porté disparu. Non. Ils s’en étaient réjouis. Ils disaient qu’il ne ferait pas long feu, dehors. Non. La perte d’un enfant ne les avait pas agités… Ils n’ont jamais aimé Baek Ji, après tout. Alors pourquoi est-ce qu’ils reconnaîtraient un enfant qu’ils n’aiment pas, à la télévision ? Pourquoi chercheraient-ils un enfant, dont les souvenirs et affaires personnelles ont fini brûlés ? Toute les traces de Baek Ji à Suwon ont étés brûlées, sans la once de compassion… Qui sait ce qu’il se serait passé, s’il n’avait pas fugué ce jour-là.

Même si la vie n’a jamais réellement été clémente avec le coréen, il souriait. Il n’a jamais arrêté d’adoucir les traits de son visage fin avec un sourire aux similitudes d’un champ de fleurs… Le flocon de neige voyait la vie du bon côté ; il avait réalisé son rêve, il s’était sauvé de l’enfer et s’était réfugié au paradis. Malgré les remarques désagréables qu’on lui a déblatérer en pleine face au fil du temps, il n’a jamais vraiment baissé les bras. C’est vrai. Il avait un visage d’une douceur inouïe, d’une beauté qui pourrait en faire jalouser certain… Mais, pourquoi est-ce qu’ils s’attardaient là-dessus, sans même regarder ses talents ? On le lui a dit maintes fois - durant beaucoup d’auditions - qu’il n’avait pas besoin de se démener, parce que les agences allaient le recruter juste parce qu’il rentrait dans les standards de beauté. Même si ça sonnait flatteur pour certains, c’était blessant pour Baek Ji. Il n’a jamais compris ce qui “rentrait” dans les standards de beauté sur son visage. Il n’a jamais détesté son visage, cela dit… À ses yeux, il était ni moche - ni beau. Alors pourquoi fallait-il que les gens s’attardent sur la beauté d’autrui, la personnalité n’est-elle pas plus importante ? C’était peut-être un avantage de rentrer dans lesdits standards, mais il ne voulait pas être connu pour ça. Non. Il voulait marquer les gens avec son talent, pas avec sa gueule.

Ses chaussures s’enfoncent dans la fine neige, alors que son cœur commence à battre la chamade. Ça faisait bien trop longtemps qu’il ne l’avait pas vu, il en avait l’impression qu’une éternité s’était écoulée entre chaque année. Les cheveux dans le vent frais, le masque sur le visage qui le réchauffe à peine ; il arrive au point du rendez-vous… Son cœur semble se comprimer dans sa poitrine, un stress énorme venant le torturer alors que cet homme était nul autre que son père de cœur. Les regards se posent sur plusieurs passants, alors qu’il arrive sur la place… Serrant son téléphone contre son torse, ses yeux atterrissent sur une silhouette qu’il connaît bien trop. Cet air de paysan qu’il connaît par cœur, il ne pouvait pas passer inaperçu… C’est dans les émotions bien trop accablantes et irrésistibles, qu’il commence à courir en sa direction ; il ne lui faut qu’une petite minute pour sauter dans les bras de ce dernier - les yeux étant envahis d’étoiles.

- « Yohaaaan ! », exclame-t-il avant de s’écraser contre le plus vieux. « Je suis tellement content de te voir ! », affirme-t-il ensuite, restant collé contre ce dernier - juste pour profiter de ce doux instant, juste pour être sûr qu’il est bien là. Que ce n’est pas un rêve…

@Choi Yo Han
AVENGEDINCHAINS

________________________________


what things ❆
something inside of me's tryna crawl up to the surface. something is suddenly smothering, stopping me. stubbornly getting its way, drowning out the wave. I've got a reason to believe that I'll turn out just fine

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas