sombre
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal


You're a Firework Ft. Han Jae

Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Bambi / Signa: @ross resources
Messages : 107
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p10-rhee-seung-hwan-rp-s#1031901http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
You're a Firework Ft. Han Jae | Sam 15 Jan - 1:30
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Une surprise, une belle, pour commencer un nouveau départ. Peut être n'était il pas au courant mais tu l'avais longuement cherché, le retrouver ainsi, presque facilement, t'avait fait énormément réfléchir. Tout ceci avait un sens ? Peut être que les choses étaient déjà scellées. Que le destin ne pouvait changer. Et si on en croyait les autres, le destin, les dieux, les hommes n'approuvaient pas qui tu étais, qui tu aimais. Mais tu en étais sûr, au fond de ta poitrine, que personne ne pourrait ravir ce coeur qui n'avait pourtant aucune haine, presque aucune crainte, ou désir. Juste les sentiments même. Un état étrange que tu ne pouvais expliquer mais qui te conduisait, encore aujourd'hui, ici. Certes la chance t'avait grandement aider t'offrant sur un plateau ce voyage que tu avais sûrement mérité, ou juste volé.
Quoiqu'il en soit tu étais là. Tenant le bras de Han Jae pour l'emmener à ta suite. Peut être n'était ce pas la sa volonté mais tu voulais lui faire profiter d'une soirée où les stands s'étalaient sur de nombreux mètres. Tu voulais lui faire voir le côté pétillants des lumières, comme avant. Quand les seuls éclairages que vous aviez servaient à faire la lumière sur ce pas en avant. Les lumières de la ville n'avaient pas ce charme, que ce que la tradition, le naturel fait. Là encore vous profiter de l'artifice de l'humain, tout en redécouvrant des aspects plus traditionnel.

Un sourire grandement fier sur le visage tu regardais alors les stands, humant ces différentes odeurs alléchantes qui ne cessaient ce bonheur de monter.  " Que veux tu en premier ? Manger?  Regarder les différents stands?  "  Peut être ne voulait il pas vraiment être avec toi, là, entouré de personnes qui profitaient de cette mise en place presque magique. Peut être faisais tu fausse route, mais tu y croyais. Pour vous deux, cette soirée, elle était bénéfique n'est ce pas ?  " On peut aller chercher de quoi boire.  " Une idée comme une autre, qui pourrait vous réchauffer.

"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky ((ava)) zaja ((sign))
Messages : 481
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Mar 18 Jan - 15:06
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Ce fut émerveillé que tu te tins là, le regard cavalant sur cet horizon à n'en plus finir. Sur les courbes de la nature, parfaitement dessinées, éveillant curiosité et envie. Tu les observais toutes, n'en délaissant aucune, en prenant la vue. Et ce, même si le blanc de la neige te brûlait les rétines, trop pur et trop innocent, il était brillant, ce blanc. Un blanc somptueux et élégant, épousant chaque forme, chaque crevasse, de cette nature qui te faisait tant rêver. L'air était si frais, trop frais, brûlant tes poumons, les comblant d'une candeur que tu ne pouvais trouver en ville. L'air, pourtant invisible, paraissait plus immaculé, ici. Plus doux. En ville, tout était lourd, saturé en pollution, faisant crever tes poumons à petit feu. Le coin de tes lèvres se leva lentement alors que ton regard ne cessait de tourner, de profiter, d'observer. Tout était si fabuleux. La nature était si fabuleuse. Comment détourner le regard d'un tel spectacle ? Un spectacle qu'elle offrait gratuitement, dévoilant ses plus beaux atouts, ses plus belles robes. C'était juste magnifique, une vue à en couper le souffle. Le froid te griffait les doigts – mais tu ne les bougeais pourtant pas. Comme si ça aussi, tu voulais le savourer. Tu avais l'habitude de la verdure, des champs à perte de vue, des couleurs sans fin. Tu pourrais tout aussi bien t'habituer à ce long manteau blanc qui s'étendait sous tes pieds. Peut-être.

Le soir était tombé, maintenant, mais la nature n'en perdait pas sa beauté. Elle étincelait alors que tu suivais sagement Seung Hwan. « On peut faire un tour », tu hochas un peu le visage, observant un peu les alentours, les odeurs venant te chatouillant les narines. « On pourra manger ou boire un truc sur le chemin », selon ce qui vous appellerait le plus. Mais un premier tour pour découvrir. Un second pour savourer. Tu hochas le visage à sa proposition, ta main se calant un peu plus sur son bras, comme si t'avais peur de le perdre. Il y avait de la foule, en même temps, et bien que tu aimes la nature, t'aimais un peu moins les bains de foule – encore plus t'y perdre. « Tu penses qu'on peut trouver des chocolats chauds ? », demandas-tu, les pupilles vers lui. Tu fronças un peu les sourcils, tu supposais qu'ils n'avaient pas de thé à la cannelle – tragédie. Tu t'arrêtas doucement, les yeux rivés sur un stand. « Qu'est-ce que c'est ? », le questionnas-tu, désignant des Twist Potato du menton. « Ca a l'air bon... non ? », tu lui jetas un regard. « Tout a l'air bon cela dit », tu pointas un autre stand un peu plus loin. « Qu'est-ce qui te fait le plus envie ? », l'interrogeas-tu, les lèvres finement pincées, les iris sur lui. Tu gardas un instant le silence, l'observant simplement, le sourire fin. « Ca fait du bien d'être ici en tout cas. Ca change de la ville », tu pouvais enfin respirer. « Ca me rappelle avant, à la maison. Quand on se baladait tous les deux », susurras-tu avec tendresse, l'esquisse douce, le regard pétillant.
vmicorum.

________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We can’t help but to be human and get hurt [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Bambi / Signa: @ross resources
Messages : 107
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p10-rhee-seung-hwan-rp-s#1031901http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Dim 13 Fév - 22:31
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Comme un cadeau de noël, comme si tu le ramenais là où tout avait commencé vous partagiez ce genre de soirée ensemble. S'émerveillant sur une nature qui avait bercé votre enfance. Une nature qui continuait de faire rêver Han Jae. Contrairement à toi, non pas que tu l'avais délaissé, ou détesté, tu étais juste parti pour faire ce qui faisait vibrer ton coeur. Et maintenant, tu te retrouvais dans cette immense ville, bien trop chère, à faire cours. C'était du sport, c'était partagé ta carrière, ta passion , mais tu voulais que cela arrive plus tard, plus tard encore quand tu n'aurais plus eu la force, quand tout ton corps crierait d'arrêter, pas quand quelqu'un d'autre l'avait décidé. Qui était au courant de ce coup de poignard dans le dos? Tu avais fais en sorte de détourner la question, de répondre à côté, de mentir, juste pour garder cette fierté qui te boufferait. Non, tu n'étais pas heureux sans le sport, non tu ne voulais pas laisser tomber et pourtant.
Tu étais là, tel un prof, devant les yeux de celui que tu avais toujours cherché. Pour lui tu n'étais que ce copain de la campagne venu en ville pour faire prof. Pour lui t'étais sûrement pas plus que le gamin qui jouait avec lui, le gamin qui le comprenait, un gamin qu'il aimait peut être un peu, comme un ami. Et ça te suffisait.

Et pourtant tu continuais à y croire, l'emmener avec toi, dans tes pires comme tes meilleures idées, te ridiculisant devant lui même. " Oui bonne idée. " Se promener, manger, et boire sur la route, rester dans cette nature qui vous avez manqué. Profiter de sa main qui serrait ton bras, de ce contact qu'il gardait quand vous vous promeniez tous les deux, dans la foule ou dans une maison hantée. Ca te manquait, ce sourire qui prenait place sur ton visage, juste parce qu'il était là. "Hm ? Je pense oui. C'est le thème.  " Riant doucement tu montrais alors l'endroit, comme si tout allait ensemble, un pack Start up de premier choix. Tu allais lui en trouver. Cette mission qui te fit avancer bien que Han Jae se stoppa, te laissant surpris l'espace d'un instant. "  Ca ? Oh.. heu.. " Regardant de plus près tu pus discerner le pourquoi du comment tapant dans les mains. " Ahh c'est des patates !  " Très poétique. Mais pas le temps d'analyser qu'un autre stand était pointé du doigt. " Hm c'est vrai que tout à l'air bon. Oh on prend une comme ça on partage et on va chercher un sandwich au fromage là bas. On partage aussi. Ca te va ?  " Le sourire aux lèvres tu demandais alors une brochettes avec enthousiasme. Ton coeur s'arrêta pourtant lorsqu'il te parla de ce bon vieux temps. Celui même où rien n'était compliqué. " Oui.. on en faisait des balades. Je crois qu'on revenait que quand on avait faim en fait.  " Riant doucement tu payas et attrapa le bâton pour lui tendre. " Ca te dit de faire comme avant ? Avec la permission de rester tard ? " Profiter de la nature, une nouvelle, un nouveau paysage, avec des vivres et l'autre en compagnie. " Ce soir.. ils ont dit qu'il y aurait un feu d'artifice.  " Et comme un idiot, tu pensais qu'il s'agissait du meilleur moment pour mettre fin à tout ça. Pour être honnête.


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky ((ava)) zaja ((sign))
Messages : 481
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Ven 1 Avr - 0:02
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
La nature était sacrée. Une force muette qui ferait taire n'importe qui ; par sa beauté, ses couleurs mais aussi sa puissance. Elle était imprévisible, la nature. Créant pour détruire pour reconstruire. Avec douceur, bienveillance et lenteur. Sans la main de l'homme. Sans ses travaux ou ses recherches. Elle faisait son chemin, la nature, sans se dénaturer. Sans perdre son éclat, son originalité. Sans perdre ce qui faisait d'elle un tableau si merveilleux. Tandis que toi, pauvre homme jeté dans une ville de loups, tu t'égarais. Tu perdais ta saveur, tes couleurs. Ton tableau n'était coloré que de noir et de blanc, parsemé de gris. Ta respiration se faisait plus lente, plus difficile. Le temps ralentissait et les souvenirs pesaient. Plus rien n'était comme avant, tout avait changé. Toi aussi, sans doute. Mais la nature, elle, elle ne changeait jamais.

Tu étais alors satisfait de pouvoir te baigner dans cet océan blanc – de t'y baigner avec Seung Hwan et de partager l'instant à ses côtés. T'éloigner de la ville te faisait grand bien. L'air était plus frais – bien trop frais. Tu souris simplement, ta main contre son bras, avançant, profitant, observant curieusement. « Avec des marshmallow », le cliché – mais tu te trouvais drôle. Tu levas les prunelles vers ton camarade, intrigué, fixant la nourriture ensuite. Tu haussas les sourcils à la réponse, surpris. « Je savais pas qu'on pouvait tourner les patates comme ça », tu fronças les sourcils, l'index contre le menton. « On peut faire, ça me va », tu hochas le visage, souriant doucement. « Je crois aussi », te souvins-tu dans un rire, le regard brillant de nostalgie, d'envie, de manque, les épaules s'abaissant brièvement. Tu pris le bâton, le remerciant, soufflant pour finalement croquer avec délicatesse. « C'est bon mais c'est chaud », marmonnas-tu, mastiquant lentement, lui tendant à ton tour. « J'en rêve », avouas-tu. « C'est pas vraiment possible de faire ça en ville. De juste... se balader et de profiter du paysage », il n'y avait rien à voir là-bas, selon toi. « Je pense qu'on a dépassé l'âge des permissions, mais d'accord », admis-tu, amusé, le rire léger dans la voix. « Un feu d'artifice ? », tu levas un peu les sourcils dans un air soucieux. T'aimais pas spécialement le bruit. Paradoxalement tu trouvais toujours les couleurs belles, même si cela devait déranger le ciel d'être ainsi réveillé. Tu te dirigeas vers l'autre stand, prenant un sandwich, payant pour te décaler, ton bras calé contre le sien. « Tiens, mange », que tu dis, tendant le sandwich. Comment ça il avait pas encore fini sa patate tournée ? « Ca fait du bien de pouvoir être dehors, comme ça. C'est pas la campagne mais... », tu inspiras, le regard traînant, l'ombre d'un sourire aux lèvres. « Ca fait tellement de bien de pouvoir respirer », admis-tu, sous-entendant clairement que tu étouffais, à Séoul. « Ca te plaît ? En ville », lui demandas-tu, les pupilles sur lui. « La campagne me manque », le regard bas, la frimousse quelque peu attristée, tu observas un instant ton bras entourant le sien, et le coin de tes lèvres se haussa, imperceptible. « Heureusement que t'es là », dis-tu simplement, les prunelles remontent vers les siennes. « On continue ? »
vmicorum.

________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We can’t help but to be human and get hurt [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Bambi / Signa: @ross resources
Messages : 107
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p10-rhee-seung-hwan-rp-s#1031901http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Jeu 14 Avr - 19:51
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Enfants de campagne, élevés pour respecter la nature vous veniez en ville, pollué vos poumons. Son départ avait été compliqué, incompréhensible, lui qui aimait tant la campagne, la vie là bas, la nature. Lui si proche de ses grands parents, de toi. La vie reprenait ses droits en vous séparant et comme un désespéré tu n'avais eu de cesse de le chercher, le trouver également, par hasard. Peut être que le destin se voulait plus clément, profitant de l'air plus pur, de la vue plus douce, de ce silence briser par les gens mais aussi par la nourriture. Un moment de répit, pour profiter à deux. Sûrement pas ce que cherchait Han Jae, dans cette nature perdue mais loin de son cocon natal, mais mieux que les building s'élevant au ciel pour mieux cacher la nature elle même. Elle suffoquait, tout comme tu avais retrouvé Han Jae, peut être calme, mais l'esprit ailleurs. Il n'avait pas changé, il n'était pas devenu "un gars de la ville". Et pour ça ton sourire continuait de s'élargir, imaginant retrouver vos moments.

"  Se serait trop bien, j'en ai jamais eu. " Et pourtant tu en avais vu des films qui en parlaient, des gens qui le recommandaient. " On tourne pas vraiment on prend la patate on la pique et on la découpe... je crois ?  " C'est pas comme si tu étais cuisinier non plus mais tu l'imaginais ainsi. " Parfait.  "Le plan accepté il ne fallait plus que l'exécuter tout en partageant ces bribes du passé que personne ne pouvait vous enlever. Son futur n'était peut être pas avec toi mais tu chérissais chaque moment déjà passé. Riant doucement tu pris le bâton en le remerciant. "Attention à toi.  " Le souffle se voulant utile pour refroidir une patate qui allait goûter aux températures négatives de toute façon. La moue enfantine, les lèvres vers l'avant c'était une vision vraie, mais presque triste. " En ville il y a des beaux coins, certes ils ne sont pas comme la campagne mais.. je t'y emmènerais.  " Parce que t'en avais vu des villes, des campagnes, des natures différentes et tu les avais toutes photographier, pour lui, pour toi, pour un souvenir qui faisait sourire. Comme en ce mometn riant doucement ce cette permission plus nécessaire, une vis d'adulte bien remplie et qui pourtant te semblait régie encore par les autres. Croquant dans la patate tu mâchais doucement en regardant le ciel. Oui un feu d'artifice, une chose aussi.. artificielle mais si belle. Un instant de perdition pendant lequel Han Jae avait acheté le sandwich qu'il te tendait, contre un rire. " Tiens de la patate tu n'as pris qu'une bouchée. C'est moins chaud. " Un échange de bon procédé, tes dents croquant dans le sandwich qui te fit soupirer. "  Wahhhh goûtes c'est trop bon. " L'optimisme au bout des lèvres percutée par une forme de nostalgie, de malaise qui se dégageait du secrétaire, perdu dans une ville trop grande. "Hm... on va dire que je m'y suis habitué... j'ai un travail, et tout ce qu'il me faut alors.. je me plains pas.  " Tu aurais voulu lui demander pour lui, mais la réponse tombait comme une demande. Attristant ton regard. Pour peu de temps vu le rouge qui venait sur tes joues à ses mots, à son bras qui tenait le tien, à toutes attentions qui venaient réchauffer ton coeur. " Oui... tiens regardes on peut aller là bas ça à l'air joli et y a des boissons.  " avançant tranquillement tout en mangeant tu profitais du froid du temps, du chaud de la nourriture, d'un peu tout finalement. "Tu veux aller un peu à part après ? voir les alentours?  " PAs trop loin histoire de ne pas se perdre.


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky ((ava)) zaja ((sign))
Messages : 481
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Sam 16 Juil - 23:28
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
N'était-elle pas horrible, la ville ? Tu l'associais toujours à quelque chose de négatif alors que tu avais fait de belles rencontres. Alors que tu y vivais de belles rencontres, de belles choses. Que tu vivais, tout simplement. Elle apportait tout de même beaucoup de chose, la ville – mais elle en enlevait énormément aussi. L'ombre des immeubles te surplombant te donnait toujours l'impression de te retenir prisonnier. Venir ici était une bonne chose. Ce n'était pas ta campagne, non, mais au moins t'étais dans la nature, tu respirais. « Ah bon ? Jamais ? Mon grand-père avait testé une fois. C'était bon », c'était surtout l'ambiance qui avait été bonne. Les lèvres pincées, tu étudiais plus que tu ne mangeais, perplexe par cette patate tournée. Tu voulais essayer, et tu voulais en apporter à Ae Ra, aussi. Peut-être qu'elle connaissait déjà cela dit. « Avec plaisir », susurras-tu, et t'avais déjà hâte. Tu savais déjà que les coins que Seung Hwan allaient te montrer te plairaient – parce que Seung Hwan disait qu'ils étaient beaux, ils l'étaient. Et parce qu'il sera là, aussi. Ca rendrait le moment plus doux mais aussi plus agréable. « Merci », tu pris la patate, l'observant encore, les yeux un brin plissés. Tu voulais vraiment savoir comment faire. « Je vais apprendre, pour pouvoir en refaire », articulas-tu, avant de croquer un bout et de mâcher tranquillement, riant légèrement en le voyant. Tu levas un instant la main, terminant ta bouchée, avant de goûter le sandwich. « C'est vrai que c'est bon », confirmas-tu dans une esquisse. « Je comprends », que tu chuchotas, l'esquisse déformée autrement, la douceur laissant place à l'amertume, la nostalgie mais aussi la tristesse. Pouvais-tu t'y habituer, toi aussi ? T'étais sûr que non. Tu ne pouvais que te retenir à tes souvenirs – que te retenir à son bras, comme pour ne pas totalement glisser et et perdre. Heureusement qu'il était là, Seung Hwan. Tu observas l'endroit qu'il t'indiquait, le suivant sans rechigner, les phalanges serrant sa manche contre le froid, la bouche expirant le chaud de la nourriture. « Je veux bien oui », il y aura sans doute moins de monde, aussi, et tu préférais ça. Levant le regard, tu te mis à observer le ciel sans aucun bâtiment pour te gêner, le sourire fin, et tu sentis tes doigts frôler le bras de Seung Hwan – le lâcher, alors que toi tu bougeais plus. Tu baissas le visage, les prunelles tournant, avant d'avancer rapidement, venant rattraper son bras, les pupilles vers les siennes comme un môme qui avait frôlé la panique en pensant avoir paumé sa mère dans le magasin. Tu pressas tes doigts contre son bras, gardant le rythme, relevant de temps en temps le regard vers le ciel avant d'indiquer un endroit où s'asseoir, t'installant et l'invitant à se poser à tes côtés, ta main toujours accrochée à son bras – t'avais peur de le perdre, même là. « J'ai déjà voulu y retourner. Au village », avouas-tu doucement. Mais tu l'avais jamais fait. « T'as déjà voulu y retourner toi aussi ? », que tu lui demandas. « Tout a changé. C'est toujours aussi beau mais tout a changé. Ca fait tellement bizarre de voir d'autres personnes dans notre maison », admis-tu dans un rire gêné mais aussi attristé. « Les plantes de ma grand-mère ne sont plus au même endroit. Certaines ne sont même plus là. Mais la maison est toujours aussi jolie », tu souris doucement, les émotions brillant plutôt dans tes prunelles que sur ta bouche, les pupilles s'illuminant de passion, de rêve mais aussi de tristesse et de manque. « On devrait y retourner ensemble, la prochaine fois », proposas-tu, ton regard dans le sien.
vmicorum.

________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We can’t help but to be human and get hurt [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Bambi / Signa: @ross resources
Messages : 107
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p10-rhee-seung-hwan-rp-s#1031901http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Dim 24 Juil - 14:19
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Elle était étrange la vie, encore plus entourée de ces bâtiments sans fin, de ces rues interminables, de tous ces gens qui se pressaient tandis que tes ainés, dans ton village natal, continuaient de vivre à leur rythme, de parler avec les autres. Elle était étrange la vie de te faire aimer et détester cet endroit. Tu ne savais plus si c'était ta campagne, ta ville ou bien les deux qui te rejetait. Tu ne savais pas non plus si Han Jae le ferait quand il saurait. " Et toi? Tu as essayé avec lui?  " Ou profiteriez vous d'une première fois ensemble. Sûrement jaloux de ceux qui avaient pu l'aider, lorsqu'il avait tout quitté, tu voulais rattraper un temps qui ne pouvait être changé. Cependant vous pouviez retrouver du temps ensemble, retrouver un peu ce que vous aviez perdu, ce qui te manquait. Cherchant à lui faire aimer un endroit où tu étais, de peur de le perdre de nouveau sûrement. "De rien  " Le sourire grandissant tu l'observas un instant riant quelque peu à cette soudaine détermination, mélangée à un réel intérêt à comprendre. " On trouvera une recette sur internet. "Google était votre ami. Tout comme tu étais l'ami de Han Jae, ou bien l'homme qui voulait le nourrir. Il dût même t'arrêter, sûrement pour prévenir d'un étouffement probable. Vous partagiez simplement un repas, une soirée, mais ton sourire était des plus grands. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas autant souri, senti autant de fourmillements dans le ventre. C'était égoïste d'être autant heureux tandis que ses yeux te criaient que quelque chose clochait, que sa campagne lui manquait. Peut être voudrait il rentrer, revenir à votre enfance. Peut être que cet endroit était trop bondé, que tout ce que tu voyais, c'était lui. Mais qu'il se perdait entre tous les gens, qu'il était aveuglé par la lumière. Peut être que tu étais vraiment égoïste. Pourtant tu sentais sa force légère sur ton bras, et ça faisait battre ton coeur,. Vous vous perdiez donc dans un endroit plus solitaire, plus calme. Une scène de nature comme vous aimiez, cette même scène que vous observiez, Han Jae s'arrêtant l'espace d'un instant. Ce ne fut que quelques pas de plus, mais suffisant pour le faire paniquer. Il ne vous fallait pas marcher plus longtemps pour trouver un endroit parfait. Un endroit qu'il indiqua, te laissant le sourire aux lèvres. " Bien sûr. Je voulais te retrouver là bas, mais t'y étais plus. " Un léger rire tandis que tu faisais passer cet amour à sens unique pour une belle amitié. "C'est normal... c'est ta maison, et ça sera toujours ta maison. Mais ... faut te dire que d'autres personnes sont en train de se faire de beaux souvenirs comme tu l'as fait. "Malheureusement tu comprenais ce qu'il tentait de dire. Ce qu'il ressentait en voyant les choses changées, comme si vous n'aviez été qu'un souvenir, comme si votre existence même était insignifiante. Pourtant rien n'était vrai. Vous viviez toujours, et ceux qui partaient également. Vous étiez à vous regarder, en souriant, ton coeur marquant quelques battements avec force. "  Avec plaisir. " Vous retourneriez à ces endroits chargés de vos souvenirs. " On peut aussi faire en sorte d'avoir de bons souvenirs ici. " Même en respirant la pollution. Après tout, peu importe l'endroit, tant qu'on était bien entourés. C'était sûrement ce qui t'avait manqué, pendant des années. " Oh.. au fait tu ... hm...  "Comment t'allais emmener ça ? "Tu as trouvé quelqu'un du coup en ville? Fin .. les relations se font plus vite non? Tu as du trouvé une fille gentille et jolie. haha  " Qu'on te décerne un prix pour cette maladresse, pour ton oscar le plus nul qui soit. Pour cette ambiance que tu amenais. Vraiment, irrécupérable.


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky ((ava)) zaja ((sign))
Messages : 481
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Mer 28 Sep - 23:27
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
« Oui. Je me souviens surtout de l'ambiance en toute franchise. Je sais qu'on avait bien ri et j'ai adoré l'écouter me raconter des histoires », même si tu n'arriverais plus à citer tout ce qu'il avait dit ce soir-là. Tu te souvenais du bonheur que tu avais ressenti à ce moment-là. Du bien-être qui avais apaisé ton âme. De la douceur de l'instant, de la tendresse du moment. Sucré, bien dosé, agréable, doux. « Ca se trouve ? », que tu demandas bêtement. T'aurais surtout pensé chercher dans un livre mais il était vrai que t'entendais souvent que google était ton ami. Même si t'étais pas sûr de savoir qui c'était – tu ne le considérais pas comme ton ami cependant. Tu préférais Seung Hwan, à choisir. Pas qu'on t'ait demandé mais... Tu voulais profiter du moment, savourer l'instant. C'était agréable, et doux. C'était chaleureux, même s'il faisait froid autour de toi. Tu te sentais pas seul. Tu te sentais pas perdu pour une fois. Et l'air semblait si pur, maintenant que vous étiez loin du monde, du bruit. T'aimais pas tout ce brouhaha, ce bourdonnement incessant aux oreilles qui te faisait grimacer. Tu préférais le silence, le calme, la douceur. Tu préférais l'endroit où vous étiez à présent. « Désolé », que tu dis, baissant le regard et les épaules. « J'aurais préféré y rester, et qu'on se retrouve là-bas », susurras-tu lentement, la sincérité contre les lèvres ainsi que la nostalgie. Ca n'avait pas été possible. Heureusement, vous vous étiez retrouvés : enfin il t'avait retrouvé. « C'est vrai », que tu admis dans un léger mouvement du visage. « Et ça me fait plaisir en soit. C'est juste... que ça me manque », tu bougeas un peu les épaules, ne sachant comment tout définir en quelques mots. « C'est vrai ? », tu haussas un peu les sourcils avant de sourire, l'esquisse s'étirant dans une douceur et un espoir infinis. « On peut aussi, oui », le sourire semblait perdre en espoir mais non en douceur. Effectivement, vous pouviez. Ce serait différent mais ce n'était pas non plus impossible. Puisqu'il serait là le souvenir sera beau, n'est-ce pas ? Les pupilles cavalant sur le paysage, observant la moindre couleur, la moindre forme, tu tournas lentement le visage vers lui, clignant doucement des paupières, attendant la suite. Tu dévias le regard un instant, le replantant vers lui ensuite, le visage basculant avec lenteur sur le côté. « J'ai trouvé Ae Ra », c'était pas vraiment la question mais merci Han Jae. « Il est plus facile de se lier avec certaines personnes qu'avec d'autres mais j'ai eu de belles rencontres. J'ai donné des cours, au lycée et à l'université et j'ai gardé bon contact avec quelques élèves. Je les vois régulièrement, elles sont adorables », heureusement que t'étais mignon. « J'ai eu de la chance de tomber sur les bonnes personnes, je pense », la chance de pouvoir te faire des ami.e.s dans un endroit que tu n'appréciais pas, rendant le lieu un peu plus tolérable. Tu l'observas un instant, muet. « Ah tu parlais peut-être pas de ça », dis-tu, penaud. « Je n'ai pas de petite-amie, ou de petit-ami, en ce moment », tu savais pas si c'était ça la question mais... Tu lui offris une esquisse un peu bête, voire naïve, supposant que tu avais répondu à la question cette fois. « Et toi ? Tu as rencontré de bonnes personnes aussi ? Et la bonne personne, tu l'as rencontrée ? », que tu l'interrogeas en retour, le regard pétillant, la frimousse intriguée mais aussi un brin fermée. S'il avait rencontré la bonne personne, pourquoi était-il là avec toi, et pas avec cette personne ? Est-ce que cela voulait dire que tu le verras moins ? Probablement. Mais si c'était pour son bien, que ça faisait son bonheur... tu ne pouvais rien dire. « Je pensais que les gens de la ville étaient tous fermés et … bizarres, en arrivant. Il faut dire qu'on ne m'a pas montré le bon exemple à l'école mais finalement les gens sont gentils », certains. Pas tous. Certains. Tu bougeas un peu les épaules. « Je suppose qu'on peut dire la même chose des gens de la campagne », tu ris légèrement. « Tu fais parti des bonnes personnes, que ce soit ville ou campagne, rassure-toi »
vmicorum.

________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We can’t help but to be human and get hurt [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Bambi / Signa: @ross resources
Messages : 107
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p10-rhee-seung-hwan-rp-s#1031901http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Dim 2 Oct - 23:07
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Le sourire doux à l'évocation de ce moment qui le faisait partir dans un moment plus doux se fut tes yeux qui te trahissaient. Tendres billes qui semblaient absorbées par le visage de ton ami d'enfance. Tu partageais ses souvenirs l'espace d'un instant retrouvant celui que tu avais tant chercher. La surprise ancrée sur le visage tu répondais avec une assurance qui devenait de plus en plus confuse. Ca se trouvait n'est ce pas ? "  Oui... oui on trouve de tout sur internet. " Tu chercherais ce soir tiens, histoire de pouvoir lui confirmer la prochaine fois que vous vous verrez. C'était aussi comme ça que tu t'étais rendu compte des sentiments à son égard. Perdu entre la norme, ce qu'on attendait de toi et des sentiments pures, qui ne demandaient rien en retour. Parce que tu voulais tout faire pour le voir sourire, parce que tu cherchais des solutions à l'impossible pour lui, parce qu'il était tout ce que tu avais. " Ne sois pas désolé. Je sais à quel point tu aimais être là bas... ça n'a pas dû être facile de partir. Désolé de ne pas avoir été là. " Pas que tu l'aurais empêché de partir, pas que tout aurait été simple, mais il aurait eu un repère, un ami, un confident. Tu espérais qu'il aurait eu de quoi apaiser son chagrin à tes côtés, mais tu n'avais pas été là. Revenant la bouche en coeur dans son bâtiment. Voilà qui était ironique. Mais votre maison ne pouvait être remplacée, offrant une nostalgie parfois incontrôlable. Celle même qui te faisait pousser des ailes passant une main dans son dos pour le caresser dans un mouvement de réconfort. "Je comprends..  " Malheureusement ni lui, ni toi ne pouviez changer les choses. "  Bien sûr ! Je te promets qu'on va se faire de beaux souvenirs. " Le sourire confiant tu voulais lui apporter une sûreté, un pilier pour s'appuyer, tu voulais qu'il te confie ce qui le chagrinais, qu'il compte sur toi. Mais n'avait il pas déjà quelqu'un? Qui le rendait heureux? Qui restait à ses côtés dans les bons et mauvais moments? N'étais tu pas de trop? Ton coeur loupa un battement à l'entente du prénom. Se calmant légèrement avec la suite: il n'avait pas compris. " Ahhhh tant mieux, c'est un soulagement. J'avais peur que les gens en ville ne soient pas aussi gentil que chez nous.  " Un moyen nul de justifier ta question, qui n'avait pas de réponse encore, tandis que ton coeur battait encore fort, les joues rougies par la gêne. L'épiderme dressé comme un chat surpris tu te redressas, le regard se plantant dans le sien. Il venait de comprendre. tu aurais finalement préféré qu'il ne comprenne jamais. "Petit.... ami..  " Pourquoi proposait il les deux? Pourquoi n'avait il personne? L'idée venait de te frapper de plein fouet, qu'il était là, possiblement ouvert quand tout le monde te disait que c'était contre nature, peut être que ta chance était là. " Moi?  " Oui, tu l'avais rencontré des années auparavant, et le destin remettait cette personne sur ton chemin, mais si tu disais ça, tu fonçais dans le mur non? Pour une fois que ton cerveau réfléchissait. Mais si tu disais non, tu mentais en plus de dire qu'il n'était pas la bonne personne. Comment cette question devenait elle si compliquée? " J'ai rencontré quelques personnes très sympas oui.. mais personne qui ne soient comme toi. " que? Avais tu le toupet de le sortir? Les yeux grand ouvert tu te mis à rire doucement t'accrochant à ses explications. " A l'école ? On t'a embêté à l'école??? " Agacé par ces enfants trop abrupte et pressé de passer le sujet que tu venais de jeter sur le feu tu semblais agité. "Ah... merci. Voilà je voulais dire la même chose tu es .. tout là haut. Le best.  " La main trop haute pour ton propre bien tu la baissais rapidement massant ta paume avec une nervosité peu commune. " Han Jae.... je .. je voulais te dire quelque chose. Je me suis promis de te le dire si je te retrouvais.  " Une promesse qui te permettait de croire que tu obtiendrais de l'aide, presque divine pour le retrouver. Aujourd'hui le moment était venu. Le souffle cours, les joues rougies, ton pouce massant ta paume toujours avec intensité. " Je suis amoureux de toi.  " Les yeux fermés; le coeur battant dans les oreilles tu arrivais tout de même à attendre le feu d'artifice qui commençait et balayait tes paroles avec une aisance presque ridicule.


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : nightlight-sky ((ava)) zaja ((sign))
Messages : 481
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | Dim 20 Nov - 16:48
Citer EditerSupprimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
On trouvait de tout sur internet. Tu avais déjà entendu cette phrase un millier de fois. Et c'était vrai, tu supposais. Et t'en convenais. On trouvait de tout – mais pas de sentiments, pas d'émotions. Juste des objets. Le bien immatériel avait remplacé la beauté des gestes, la beauté des cœurs. Et c'était triste, dans le fond, bien que certaines choses soient utiles. Pour se simplifier la vie ou apprécier quelque chose. Les bonnes découvertes existaient tout de même, heureusement. « Ne t'excuses pas », tu secouas un peu le visage dans une esquisse fine. « J'avais pas le choix, de toute façon », conclus-tu dans un haussement d'épaules. T'aurais pas pu rester même si tu l'avais désespérément voulu. Tu ne pouvais pas non plus en vouloir à Seung Hwan. Les choses avaient été faites ainsi et t'étais rien ni personne pour tout changer, et tout contrôler. T'étais qu'un petit gars de la campagne qui avait cru tout perdre en la quittant. Tu avais retrouvé Seung Hwan, heureusement. Le coin des lèvres se leva dans un sourire, tes pupilles brillantes vinrent se poser sur lui, détenant en elles tout l'espoir et l'admiration que tu avais pour lui en ce moment. Cette confiance que tu mettais dans ses mots, ses gestes. Cette assurance que tu avais, presque, en murmurant un « Je n'en doute pas » lent et doux. Parce que les souvenirs seraient merveilleux avec lui, tu le savais déjà. Ils ne pourront pas remplacer les précédents, ils pourront simplement s'y ajouter, te laissant alors avec une liste admirable de bons moments passés avec lui. Et c'était comme retrouver un bout d'enfance, un bout d'avant. Comme si l'air semblait plus frais, à présent, et pas à cause du froid. « Certains ne sont pas gentils », tu fronças les sourcils avant de rire faiblement. « Il y a des méchants et des gentils partout. Mais j'ai eu la chance de tomber sur les bonnes personnes », soufflas-tu à nouveau, la frimousse contentée, comme un gosse qui racontait tou.te.s les ami.e.s qu'il s'était fait.e.s à l'école. Tu hochas simplement la tête, le sourire un peu plus discret, ne sachant si c'était une bonne ou une mauvaise chose d'avoir précisé. Mais tu supposais que oui... non ? « Toi », répétas-tu dans un chuchotement. Tu clignas lentement des paupières, un rire dans la gorge, les pommettes relevées. « J'espère que c'est un compliment », soulignas-tu, taquin. « Mais tu as rencontré de bonnes personnes, je suis rassuré », lui confias-tu, le sourire doux. « J'ai rencontré personne comme toi, non plus », lui précisas-tu après quelques secondes de réflexion, les sourcils haussés dans un air songeur. Personne qui te donnait l'impression de retourner là-bas. « Un petit peu. Mais c'est du passé maintenant », tentas-tu de minimiser la chose. T'oubliais pas ce qui avait été dit, pourtant. Jamais. Un autre son amusé dans la gorge, tu mimas un air contenté, observant sa main. « Merci c'est gentil », soufflas-tu. « Quoi donc ? », tu penchas le visage, curieux, intrigué. Un peu soucieux aussi, sans doute. Et s'il t'annonçait une mauvaise nouvelle ? Et s'il décidait de repartir ? Et si...
Et si les feux d'artifice t'empêchaient d'entendre. Tu voyais ses lèvres bouger mais les sons te firent fermer les yeux quelques secondes. Les prunelles se levèrent vers le ciel dans un air perturbé, les lèvres pincées, avant que ton visage ne retourne vers Seung Hwan. « Je pensais pas qu'ils claqueraient aussi tôt.. il est quelle heure ? Je n'aime pas ce bruit du tout », tu fis mine de te masser les oreilles, bougon. « J'ai pas entendu ce que tu me disais, désolé », tu l'observas, basculant le visage, comme pour lui demander de répéter. « Je pense qu'ils sont finis maintenant, tu peux y aller », tu désignas le ciel dans un petit sourire. « Je t'écoute », articulas-tu, les doigts accrochés à sa manche comme si t'avais peur qu'il disparaisse subitement.
vmicorum.

________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We can’t help but to be human and get hurt [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
Contenu sponsorisé
 
Re: You're a Firework Ft. Han Jae | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas