sombre


lee beom ho ❝golden joinery

Lee Beom Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Lee Beom Ho
Pseudo, pronom(s) : illo ; she/her
Célébrité : cho seungyoun ♡
Crédits : avatar ; unravel
Messages : 1493
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26401-lee-beom-ho-golden-joineryhttp://www.shaketheworld.net/t26526-lee-beom-hohttp://www.shaketheworld.net/t27339-illo#1035388
lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:29
Citer EditerSupprimer
TW:

lee beom ho
thank you for the small things ✧

⋆ soft boy hours 」


lee beom ho ❝golden joinery 3iCH


Nom

Lee ((이)) ⋯ Un nom terriblement commun, pourtant patronyme d'une famille aimante. Une fierté portée dans son sang dont il est l'unique descendant. Un arbre généalogique de son clan qui repose sur ses épaules, sans être un poids ; le nom –Lee– est la promesse d'un avenir simple et sans prétention, juste la marque d'une grande affection familiale.

Prénom

Beomho ((범호)) ⋯ Sonorités masculines criant la force et la sagesse ; 範 – modèle ,, 虎 – tigre ,, la syllabe 'beom' même, signifiant 'tigre' en coréen. Le ((tigre)) qui n'a de sauvage que le nom, s'appréhende plus à la douceur qu'à la puissance impulsive. Dompté, le –félin– proche du petit chaton d'appartement a perdu sa toison royale au profit de la docilité.

Surnoms

♡ Cœur ouvert, aucune restriction n'est posée ; les petits noms creusent ses ((fossettes avec bonheur)). Beom, Beomie, Beoms ⋯ Écourtée si aisément, l'ensemble de son prénom devient presque formel, parfois presque sévère à l'oreille. Bébé tigre ⋯ Et maman tigre qui ne s'en lassera jamais, couvrir son fils unique d'un amour surdimensionné.  

Pronoms

il/he/him.

Âge et naissance

16.03.99 ⋯ Année du lièvre de terre, symbole finalement bien plus à son image. Date -précieuse-, célébrée dans une ambiance joviale. Vingt-trois ans ((famille, amis)) – maman tigre se fait un point d'honneur à rassembler tout le monde pour l'occasion. Vienne, Autriche ⋯ Ville d'histoire et d'art, témoin de la -rencontre- entre une étudiante en mathématique et un étudiant en musique – qui s'épanouit des années avant que le fruit de cet amour ne voit le jour sur cette même terre.

Nationalité et origine

Coréenne ⋯ La figure presque entièrement coréenne – si ((familière)) aujourd'hui et pourtant si différente les premières années de sa vie ⋯ sûrement parsemé d'histoire, le sang affiche des origines coréennes et lointainement chinoises. Bien des générations en arrière, un de ses aïeuls née dans la province de pékin aurait traversé la mer pour débuter une nouvelle vie au pays du soleil levant.

Cursus universitaire et métier

Sciences de l'éducation ⋯ Un sourire enfantin et ((le monde s'illumine)) ; un soft point depuis toujours pour les enfants. Aucune surprise alors, le nouvel adulte s'épanouit dans l'apprentissage aux plus jeunes – surtout des tout petits. Babysitter ⋯ Vocation -fondre à la vue des tout-petits- au futur mais aussi au présent ; parfois tuteur des plus grands, il n'en est pas moins que l'affinité avec les maternels prédomine.

Orientation sexuelle :

Demisexuel ⋯ Toujours le stade du sérieux finit par l'effrayer ; aucune de ses relations n'y survit. Une sorte de panique, d' -angoisse- naît que les choses s'accélèrent – l'éloignement est alors l'unique possibilité et la fin la seule issue. L'étrangeté de cet instinct de fuite trouve peu à peu réponse dans une définition : ((demisexualité)).

Classe sociale :

Classe moyenne ⋯ Amour et affection, ainsi s'arrête la richesse ; bien que la petite famille se soit pas à plaindre. Des ((économies d'une vie)) pour une -éducation- à yonsei pour l'enfant unique, qui ne manque pas de faire sa part en travaillant.

Tu veux t'investir dans une frat ?

oui, mais petit bizutage si possible, je suis vraiment bookée pour les semaines qui arrivent ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...

imbattable au tétris, même dans la vraie vie – il a un talent étonnant pour ranger et organiser les choses. ❯ une sale sensibilité au pollen, il vous éternue au visage sans crier garde tout le printemps. ❯ il a cette habitude de coller des étoiles luminescentes sur tous les plafonds de ses safe places, depuis ses dix ans. ❯ curieux et pas difficile, il cuisine et aime tester des nouvelles choses – tout fruit ou légume inconnu au supermarché finit dans son caddie. ❯ son corps est composé à moitié d'americano et à moitié de kinder maxi – c'est le meilleur moyen de sympathiser avec cette huître. ❯ il est gaucher, mais il a appris à faire beaucoup de choses à la façon des droitiers. ❯ grignoteur impulsif, pensez à éloigner vos stylos de sa personne et dites adieu à ceux que vous avez la mauvaise idée de lui prêter. ❯ il a un certificat d'équipier secouriste, bien qu'il ne lui ait jamais encore servi. ❯ la précision de son côté, les lois de la physique l'affectionnent et il ne rate pratiquement jamais une cible peu importe soit-elle. ❯ impossible pour lui de petit déjeuner sans avoir la nausée et certains se croient drôles – non – en lui demandant s'il est enceinte. ❯ il va vous dire que c'est pour son job par honte mais il collectionne les peluches. ❯ ses couleurs favorites sont le bleu cobalt et le vert sapin. ❯ même s'il écoute un peu de tout mais il est particulièrement amateur de pop-rock électronique. ❯ incroyablement habile, il voue un récent intérêt au tricot et au crochet – son manque de patience risque de l'en écarter rapidement. ❯ le mensonge en horreur, lui mentir est synonyme de agacement, colère et rancoeur. ❯ il a un petit caillou galet porte-bonheur, offert par son premier amoureux lors de son premier mariage dans la cours de récré à six ans. ❯ forts de compétences qu'il acquiert en tant que babysitter, il sait faire des libellules et des crocodiles en perles de rocaille. ❯ il a eu un piercing à l'arcade pendant deux mois, il a fini par le retirer après un discours désapprobateur de sa mère. ❯ sa première petite copine au collègue l'a largué car « je pensais que t'étais cool et que tu parlais allemand ! » depuis il ne dit plus qu'il est né en autriche. ❯ il est obsédé par l'idée d'adopter une chouette mais il a déjà du mal à s'occuper correctement de lui, alors prendre soin d'un animal… ❯ son père lui a appris le solfège ainsi que les bases en flûte traversière et piano, mais il n'a pas vraiment la fibre musicale. ❯ il se trouve être très intimidant d'extérieur, heureusement cette aura fond dès qu'il décroche un sourire.


Malgré un permis voiture et un permis moto, il se déplace pourtant qu' –en transport en commun- ; il a demandé une moto à la place d'une voiture pour ses dix huit ans, sa mère ne le prenant pas au sérieux lui a dit de passer son permis moto avant – ce qu'il a fait, prenant au dépourvu maman qui a refusé de plier, finissant par même par rayer l'option voiture.

Un petit centimètre de cicatrice décore le haut de sa ((pommette gauche)) ; étonnamment la seule qui marque encore sa peau, vestige -discret mais indélébile- d'une adolescence martelée par la pression d'excellence attendue par la société et par la toute-puissance des éducateurs – une confiance aveugle manipulée et bafouée.

Déformation professionnelle ; il a pris cette habitude de tout négocier avec des petits mots gentils et parfois même de la nourriture. Une façon d' –infantiliser les autres- sans même réellement le vouloir. Un peu agaçant, certes – mais aussi ((terriblement adorable)) quand on l'imagine faire la même chose avec les petits qu'il garde.

Sa voix – douce et pourtant si insupportable quand il a la mauvaise idée de chanter ; pourtant, le grand enfant voue un amour infini pour les ((karaokés improvisés)). Préférences tournées vers le grand panel de –chansons disneys et comptines pour enfants-, son manque de talent en harmoniques ne l'empêchera jamais de chantonner.

Plus de vingt ans et c'est pourtant toujours un fils à maman – légèrement insupportable mais la moitié du temps, il se sent obligé de demander –l'avis de sa mère- avant de prendre une décision sur à peu près tout. Sans parler de la ((demi-heure d'appel quotidien)) qu'il trouve toujours moyen de caler dans son emploi du temps.

Il a commencé à pratiquer le taekwondo en sachant à peine marcher ; un espoir qui est né. Ceinture noire dès l'âge minimum requis pour - il a longtemps été considéré comme un incontournable pour les championnats juniors. Le silence sur la gloire est bien vite venu quand sa carrière s'est clôturée sur un séjour à l'hôpital et un ((scandale)) sur sa coach.

À défaut d'avoir le cœur de se rendre au taekwondo, il entretient sa santé physique - et mentale - en allant à la salle de sport et en suivant l'entrainement hebdomadaire du club de football. Loin d'être une passion, il se montre juste assez investi pour ((s'améliorer sans devenir assez bon)) pour les possibles rencontres ou compétitions.

Ecrivain de post-its à ces heures non perdues ; il a l'habitude de tout noter sur des post-its qu'il ne perd curieusement jamais. Etoile jaune pâle, cœur vieux rose, nuage bleu ciel - il y en a pour tous les goûts dans son sac. Tous ses ((cours ou agendas)) sont illustrés et organisés à coup de milliers de post-its imaginés ; le saint-graal pour les promos inférieures.

Dis nous qui tu es !

lee beom ho ❝golden joinery Bwkoi-1
legend has it that koi scaled
a mighty waterfall on the promise
of sucess and happiness at its creast.
Rising througt the rushing water
with grace and determination,
they were transformed into
golden dragons when they reached the top.


La vie est assez dure comme ça, assez négative ; pour ne pas l'affronter avec ((positivé)). Rare de le voir avec autre chose qu'un sourire sur les lèvres, c'est assez à double tranchant quand on sait qu'il ne montre que très peu ce qui l'affecte négativement. Un cœur qui se remplit peu à peu - jusqu'au moment où il éclate.

Il présente ce besoin constant d'attention ; donnant lui-même beaucoup –d'affection et d'attention- à ses proches, il attend qu'on lui offre la même attention. Le doute s'installe même quand ce n'est pas le cas – un ((équilibre attendu des efforts et de l'affection)) qui creuse parfois un fossé entre ses amis et lui. Vocal, tactile et attentif, tout le monde ne l'est pas autant.

Dur de mettre à mal sa patience. Si sa patience semble ((sans limite)) – mais ce n'est pas le cas. La plupart du temps, il rechigne dans son coin en avalant sa frustration ; à l'abri des regards. Et si le garçon a l'habitude beaucoup accepté et sans rien dire, il y a un point de non-retour à partir duquel la limite est bafouillée et le pardon n'existe plus.

Le sourire doux et les joues rosées ; il est impossible de rater la timidité qui l'habite depuis enfant. S'il est ouvert aux autres et incroyablement sociable, il n'en reste pas moins que cette barrière de timidité peut être un obstacle entre lui et les inconnus. Une hésitation à leur parler, des mots bafouillés, malgré ((l'envie)) qui bouillonnent dans son cœur.

Il a un peu de mal à croire – en lui souvent, et parfois en les autres. Même en sachant où il va et quel chemin emprunté – il ((doute)). Ses compétences sont là pourtant. Ses amis sont là pourtant. Un manque de confiance ponctuel qui le force à s'interroger sur les intentions des autres, à se demander pourquoi lui ; faire naître l'impression qu'il ne mérite pas.

Sans de le voir comme un vilain défaut, sa curiosité fait sa force ; lui permettant souvent de ((surmonter)) un tas de choses dans sa vie dont sa timidité.  Les yeux pétillants, il aime tester de nouvelles choses et de lancer sur de nouvelles aventures. Apprendre et découvrir sont sources de plaisir ; les documentaires et les reportages le fascinent plus que les séries en tout genre.

S'il n'est pas adepte de la précipitation, il croit par contre en la détermination ; un chemin long où la patience et le travail payeront. Tant pis si le monde continue de tourner à la vitesse de la lumière sans lui, il continue de marcher à ((son rythme)) sans perdre son objectif des yeux. Le bonheur se cultive et le temps viendra où il fleurira sur sa route.
despac'illo (me remerciez pas c'est kdo)
pas grand chose à dire,, ça me fend le cœur de dire adieu à ma jiyool d'amour snif
et je débarque en touriste total avec ce perso,, aimez le stp ;;

Merci de recenser votre compte, et ce même si vous n'avez qu'un seul compte
Code:
<z>illo</z> ► @"lee beom ho" ; @"joo won hee" ; @"shim aliyyah" ; @"ryeo lily" ; @"myung se na" ; @"amane yūko" ; @"hong chae yi" ; @"suh maeng"

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>CHO SEUNG YOUN (WOODZ)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1889]lee beom ho[/url]


________________________________



SWEET DREAMS

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ?
Lee Beom Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Lee Beom Ho
Pseudo, pronom(s) : illo ; she/her
Célébrité : cho seungyoun ♡
Crédits : avatar ; unravel
Messages : 1493
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26401-lee-beom-ho-golden-joineryhttp://www.shaketheworld.net/t26526-lee-beom-hohttp://www.shaketheworld.net/t27339-illo#1035388
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:30
Citer EditerSupprimer

It's my life...
sempiternal (adj.) eternal and unchanging; everlasting.
Ses parents sont tous deux étudiants à Viennes, lorsqu’ils se rencontrent. Malgré les apparences, sa mère est une passionnée de mathématiques et de physique ; en plus d’être une personne dynamisme qui aime profiter de ses weekends pour découvrir le pays, c’est une jeune femme qui s’investie pleinement dans la vie étudiante. Forte de sa bonne humeur et de son caractère bien trempé, elle est de ceux qui participent à l’organisation des activités de l’association des étudiants étrangers. C’est ainsi qu’elle rencontre pour la première fois le père de Beomho ; nouvel étudiant en musique à Vienne d’un an son cadet et ne préfère pas se mêler à la foule. Il est en Autriche pour étudier et uniquement pour étudier, en tirer le plus possible pendant ces quelques mois dans cette grande université. Rien ne le prépare à rencontrer la tempête des étudiants en échange – celle qui le forcera à se mélanger et à participer aux évènements du groupe d’étudiants. Les débuts sont mouvementés, très mouvementés – puis la confiance mutuelle nait, suivi de l’amitié. Les deux jeunes gens sont longtemps amis, avant de réussir à avouer qu’ils aimeraient bien plus. C’est à la fin de leur master, quand leurs vies semblent prêtes à prendre des chemins différents que le plus jeune ose avouer ses sentiments. Tous leurs plans de vie tombent alors à l’eau et ils décident tous deux de rester quelques temps supplémentaires en Autriches – des mois qui deviennent des années. Jusqu’à la naissance du petit Beomho. Pendant plusieurs années encore, le couple décide d’élever leur garçon dans la douce ville de Vienne avant de finalement rentrer dans leur pays natal pour partager leur bonheur avec le reste de leur famille. Les trois Lee retrouvent alors la familiarité de Séoul pour la première fois en huit ans, et le jeune Beomho entre faire ses premiers pas dans une école en Corée du Sud. C’est un enfant souriant, mais un enfant timide. Il est l’élève idéal pour beaucoup, discret mais attentif, timide mais souriant – il aime bien apprendre et l’école est un jeu pour lui. Découvrir de nouvelles choses avec les maitres et maitresses, jouer avec tous ses nouveaux camarades, il y trouve beaucoup de bonheur et raconte ses journées avec enthousiasme à ses parents. Son rapport à l’école n’évolue que très peu en grandissant ; Beomho reste et restera un bon élève qui apprend avec plaisir et curiosité dans toutes les matières. Même celles où il est le moins à l’aise comme les mathématiques – au plus grand étonnement de sa mère. Mais il n’est pas meilleur en musique, malgré tous les efforts de son père. Aucun des deux n’est pourtant triste de savoir que leur garçon ne suivra pas leurs pas, il aura son propre chemin. Très jeune, il commence le taekwondo pour rejoindre ses copains pour qui cela semble être une étape ou en tout cas un sport essentiel de tester. Beomho s’y plait et s’y amuse bien, c’est bien le seul du petit groupe. Ses petits camarades désertent bien vite les lieux après quelques mois seulement de tests, pour s’essayer au foot ou encore au baseball. Le petit Lee lui continuera encore des années pour développer son niveau, si bien que certains appelleront ses compétences un talent dès son entrée au collège. Alors qu’il continue à suivre les cours et les activités scolaires avec aisance, on le presse à s’investir davantage dans le taekwondo – les compétitions. Il n’en a jamais fait, mais il n’est pas contre l’idée, Beomho n’est pas du genre à être contre quelque chose. Alors ses parents l’inscrivent au meilleur club de taekwondo du district pour lui offrir les meilleures chances qui soient. Un endroit où ils pourront confier leur adorable enfant les yeux fermés, plusieurs fois par semaine sans se poser la moindre question. Le petit brun est bon dans ce sport, les adultes ont peut-être raison, il a du talent. Alors lui non plus ne se pose aucune question, son entraineuse a raison également de le pousser pour s’améliorer encore et encore. Les adultes ont toujours raison, les professeurs ont toujours raison, les coachs ont toujours raison. Au fur et à mesure des années, la pression se fait de plus en plus grande, les entrainements de plus en plus durs, parfois Beomho a du mal à suivre. Cela ne plait pas à son entraineuse qui se montrent de moins en moins patiente avec lui. Il a quatorze ans et c’est la première fois qu’un adulte lève la main sur lui.

Finally, she said "you know I care for you right ?"
And I said, "yes."
And she said, "and you know that I would never want to hurt you ?"
And I braced myself,
because nobody ever says that unless they're about to hurt you.

Mais les adultes ont toujours raison. C’est ce qu’on lui a toujours répété à l’école, alors si sa coach lui met des coups, c’est uniquement parce qu’il le mérite. Certainement. Parfois, Beomho ne comprend pas tout à fait pourquoi il n’a pas le droit d’être fatigué ou juste de ne pas réussir l’exercice aujourd’hui. Le lycée rend les choses plus dures encore, surtout quand leurs professeurs commencent à leur parler de leur avenir et d’université. Quand ses pensées se concentrent sur le futur, il n’arrive pas à se concentrer durant les entrainements de taekwondo. Le taekwondo est sûrement ce qu’il fera à l’avenir, c’est ce que son entraineuse lui répète en tout cas. Pourtant, alors qu’il écrit le sport sur sa fiche d’orientation, cela ne semble pas être la bonne réponse. Et son professeur principal lui rend le papier d’un air sévère, lui demandant d’être sérieux. Beomho est perdu et rien ni personne ne semble détenir la solution. Sa concentration est moindre quand son esprit se jette dans un avenir encore bien flou, et cela rend folle son entraineuse pour qui son avis dans le taekwondo professionnel et uniquement dans le taekwondo professionnel. Les coups continuent. Les coups s'intensifient. Les coups font mal. Les coups font peur.

Adolescent de 16 ans hospitalisé,
l'entraineuse de taekwondo arrêtée pour violences sur mineur

21 OCTOBRE 2015 | C'est lors de l'entraînement de vendredi soir que le drame se produit. Alors que l'adolescent, qui se prépare pour les championnats régionaux juniors, montre ses premiers signes de fatigue, son entraîneuse fait preuve de violence pour la première fois de la soirée. Les coups répétés de la femme ont causé la perte de connaissance de la victime qui a été conduit à l'hopital public de séoul que bien plus tard par une ambulance appelée par l'entraineuse elle-même. « Il ne s’est pas défendu et nous a avoué que ce n'était pas la première fois qu'elle le frappait. » souligne l'avocat de l'adolescent hier matin aux journalistes. Les parents du garçon [...]

Après quelques semaines à l’hôpital, l’interdiction tombe : ses parents ne veulent plus entendre parler de taekwondo. Beomho ne dit rien, mais ce n’est pas comme s’il avait envie de remettre les pieds là-bas de toute façon. De longues discussions avec ses parents et ses professeurs le conduisent à se concentrer sur ses études dorénavant. Repartir de zéro. Ce n’est pas si facile quand sa vie a si longtemps tourné autour de cette activité. Les soirées lui semblent bien vite, malgré les devoirs et les révisions qui s’accélèrent avec l’approche du suneung. Oublier. C’est si compliqué alors qu’il a encore de vifs souvenirs des coups sur sa peau, et maintenant qu’il réalise que cela n’avait rien de normal, ses traumatismes qu’ils ont laissés ne lui que plus mal encore. Heureusement, sa vie de lycée est suffisamment remplie pour le porter avec lui, l’entraîner dans une nouvelle spirale semblable à celles de tous les autres jeunes de son âge. Beomho se fond dans la masse et cela lui convient d’être normal, et au calme. Même la pression de l’entrée à l’université ne l’effraie pas, car ses parents sont très rassurants sur la suite. Faire simplement de son mieux, c’est la seule chose qu’on attend de lui, qu’il attend de lui-même. C’est d’ailleurs sur sa famille qu’il peut compte le plus pour surmonter ces quelques démons qui parfois s’accrochent à son âme. Sa mère qui devient sensiblement plus protectrice avec lui et trouvent toujours du temps pour discuter de tout et de rien avec son fil. Devenir quelqu’un à qui l’adolescent, le futur adulte peut se confier – cette fois. Son père qui voit bien son petit perdu dans ce nouveau quotidien presque trop monotone pour lui, qui alors se décide à lui faire découvrir toutes sortes de choses, de nouvelles choses pour piquer la curiosité de son fils et passer autant de temps que possible avec lui.

                   

Son nouveau quotidien est également rythmé par l’agrandissement de la famille paternel. Son oncle voit arriver la naissance de deux jumelles, alors que sa tante accueille un petit garçon quelques mois plus tard à peine. Beomho est le plus vieux de la fratrie, alors il est naturellement celui qui les occupe durant les repas de famille. Pas que cela le dérange, bien au contraire. Il trouve une certaine sérénité auprès ses petits, qu’il n’a trouvé nulle part autre depuis longtemps. Les sourires, les rires, même les pleures de ces âmes innocentes lui réchauffent le cœur comme plus rien ne l’a fait depuis bien longtemps. Ainsi, il accepte avec joie de les garder et se retrouve même à rester des heures jouer avec les enfants chez son oncle mais aussi chez sa tante. C’est un vent nouveau qui souffle dans ses poumons, quelque chose de presque libérateur pour lui après tous ses mois de confusion totale. Parce qu’enfin, il voit clairement. Pour la première fois depuis longtemps, il se projette dans un avenir qui lui appartient et qu’il s’imagine construire avec joie. Le sourire de ses parents quand Beomho leur annonce vouloir étudier les sciences de l’éducation et devenir professeur des écoles restera graver dans sa mémoire. Cela ne parait pas l’avenir rêvé, celui attendu par tous les parents. Et qu’importe que leur fils ne soit pas médecin ou avocat, tant qu’il est heureux et épanoui. Avec un objectif en tête, tout parait plus simple ; étudier devient encore plus plaisant pour lui maintenant qu’il sait où il va et pourquoi il le fait. La fin du lycée se déroule sans embuches et personne n’est étonné du classement du garçon au suneung. Une place à yonsei, encore une fois personne n’est réellement étonné de ce résultat, pas quand on a suivi son niveau au lycée et pas quand on sait combien il a travaillé pour en arriver ici.

________________________________



SWEET DREAMS

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ?
Han Seok Won
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Han Seok Won
Pseudo, pronom(s) : Hellvia
Célébrité : Park Sung Hoon (ENHYPEN)
Messages : 1792
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t24825-han-seok-wonhttp://www.shaketheworld.net/t24887p10-han-seok-wonhttp://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:30
Citer EditerSupprimer
:aah:

________________________________

tonight i'll need you to stay

Lee Beom Ho dessine des petits cœurs sur ce message ♡

Yook Bo Yeon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Yook Bo Yeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON SO MI.
Crédits : RALHIEL
Messages : 114
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26175-boyeon-bubblegum-bitchhttp://www.shaketheworld.net/t26263-yook-bo-yeonhttp://www.shaketheworld.net/t27378-marion-keep-me-up#1036432
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:31
Citer EditerSupprimer
je t'aime :plz:
bon reboot :woow:

Lee Beom Ho is blushing hard (/▿\ )

Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : kelly ((ava))
Messages : 967
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:33
Citer EditerSupprimer
bon reboot ! :plz:
et bon courage pour la fiche :heart:

et je débarque en touriste total avec ce perso,, aimez le stp ;;
on l'aime déjà, t'inquiète pas :woow:

________________________________



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment

Lee Beom Ho is blushing hard (/▿\ )

Eoh Min Jae
❝ DINDE LOVER ✯
Eoh Min Jae
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : me (ava) & sial (signa).
Messages : 416
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t26172-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t27011-kerushirei#1025816
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:44
Citer EditerSupprimer
:06:

bon reboot petite illo :heart:

________________________________

I'm like, Got up, thank the lord for the day. Woke up by a girl, I don't even know her name.

Lee Beom Ho is blushing hard (/▿\ )

Eoh Yu Jin
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Eoh Yu Jin
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida ; elle
Célébrité : jang ye eun (clc)
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 453
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t23200-eoh-yu-jin-but-monster-liveshttp://www.shaketheworld.net/t23207p20-eoh-yu-jin-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 18:45
Citer EditerSupprimer
BEOM BEOM.
MON PETIT COEUR TOUT MOUUUUUUUUUUUUUU :shy: :shy:

donne nous du soft boy à gogo :shy2: :shy2: , on veut :hot: on exige même :02:
(petite pensée pour seorina qui voit son amie jiyool lui échapper :plz: )

allez courage pour la rédaction de ta fiche, ça va le faire big hug big hug
mais dépêche toi un peu. qu'on parle lien quand même :shy3:

ps : ich liebe dich

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.

Lee Beom Ho is blushing hard (/▿\ )

Invité
Invité
Anonymous
 
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 19:58
Citer EditerSupprimer
LE CULOT DE CE SI BEAU DEBUT DE FICHE ??
l'aes magnifique, j'en chie des briques. help2: help2:
bon reboot avec ce cutie, courage pour la suite ! :smooch:
Kwon Sun Ho
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©heavenstars + mibbeum
Messages : 256
Âge : 34
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Dim 6 Fév - 21:23
Citer EditerSupprimer
Moi aussi je veux adopter une chouette ! c'est si cute les chouettes :han: :han: Oui pardon je n'ai retenu que ça de cette fiche :mdr: bon ce n'est pas vrai mais on fera comme ci :y: en tout cas rebienvenue et bon reboot :smooch: :smooch: Courage pour finir le reste :tn: :heart:

________________________________

Feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive


:mdr: :

Lee Beom Ho dessine des petits cœurs sur ce message ♡

Lee Beom Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Lee Beom Ho
Pseudo, pronom(s) : illo ; she/her
Célébrité : cho seungyoun ♡
Crédits : avatar ; unravel
Messages : 1493
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26401-lee-beom-ho-golden-joineryhttp://www.shaketheworld.net/t26526-lee-beom-hohttp://www.shaketheworld.net/t27339-illo#1035388
Re: lee beom ho ❝golden joinery | Lun 7 Fév - 8:53
Citer EditerSupprimer
@Han Seok Won  :luv4: :miniheart: :miniheart:

@Yook Bo Yeon i love u :shy2: :shy2: & merci ♡

@Bang Yura niaaaaa trop adorable :shy3:
merci beaucoup bambi :miniheart:

@Eoh Min Jae mais mais je suis grande fille :frog:
merci à toi  lee beom ho ❝golden joinery 3005200887  

@Eoh Yu Jin minute de silence pour jiji ✞ ♡
pour avoir du soft boy t'auras du soft boy kkkkk :y:
promis,, je me bouge un peu pour finir tout ça eyes on a du soft & more soft à partager :shy2:
danke schön jesuisalléechecker coupine :miniheart:

@Han Baek Ji jdkqmdkl c'est gentil :shy3: simple mais efficace à priori, tant mieux kkk
merci beaucoup :miniheart:,, j'ai plein d'idées (suffit de lire la liste interminable d'anecdotes) alors plus qu'à les poser à l'écrit eyes

@Kwon Sun Ho je jure je passe des heures à regarder les reels de chouettes et d'hérisson c'est une addiction :cry:
merci beaucoup beaucoup :hug:

________________________________



SWEET DREAMS

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ?

Eoh Yu Jin dessine des petits cœurs sur ce message ♡

Contenu sponsorisé
 
Re: lee beom ho ❝golden joinery | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas