sombre
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €


i'm not worried at all (minji)

Hwang Bomi
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Hwang Bomi
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : illo (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4365
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t26353p10-hwang-bomi-act-rp#1035468http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home#1019005
i'm not worried at all (minji) | Dim 13 Fév - 20:53
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Avec une journée aussi ensoleillée, impossible de ne pas en profiter comme il se doit. Elle a donc suivi une de ses amies dans le quartier pour prendre quelques clichés. L’inspiration a parlé pour la jeune photographe mais la raison a poussé le duo à faire demi-tour au bout de deux heures. Il n’est pas question de rater trop de cours, surtout avec la difficulté qui s’accentue au fil des mois. Ainsi, Bomi décide de raccompagner sa camarade dans le bâtiment des arts en cette fin de journée. Pour elle ? Rien de plus. Son emploi du temps était plutôt léger aujourd’hui donc, finalement elle n’a pas perdu au change. La saluant et l’encourageant pour les deux dernières heures à surmonter avant l’heure du dîner, la jeune femme finit par marcher seule dans les couloirs. Il est 18 heures et l’université est moins rythmée. La majorité des étudiants a pu regagner leurs dortoirs ou leurs activités extra-scolaires. D’ailleurs, la demoiselle ne devrait pas trop tarder si elle ne souhaite pas faire attendre son patron au conbini. Heureusement qu’elle a pu profiter de cet instant de repos. Toutefois, celui-ci s’avère réduit à néant quand la belle entend quelques notes au piano. Qui peut jouer aussi mal ou d’une façon aussi désarticulée ? Elle n’a pas le temps de profiter de la mélodie que les pauses semblent être enchaînées par le pianiste en herbe. Curieuse, elle décide de s’avancer vers la salle et ouvre discrètement la porte pour connaître l’identité de la personne. Bomi n’ira certainement pas la voir en concert. Parole de scout... Mais ?! Elle écarquille les yeux quand elle parvient à reconnaître cette silhouette parmi toutes. Min Ji ? Peut-être que la demoiselle devrait passer son chemin même si ce niveau en piano ne lui ressemble pas. Alors qu’elle a toujours sa main sur la poignée de la porte, elle ne parvient pas à s’éloigner de celle-ci. La confusion l’empêche de s’éloigner mais sa rancune l’empêche également de s’approcher. Veut-elle vraiment discuter avec sa vieille camarade ? Tous les sujets de conversation ont déjà été utilisés mais quand elle la voit poser ses deux mains sur son front, elle ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter. Minji ne semble pas en forme et c’est ce qui la pousse à ouvrir la porte une bonne fois pour toutes. “ Min Ji ? “ Elle se racle la gorge, se sentant déjà trop démonstrative. “ Je ne m’attendais pas à ce que ça soit toi. “ Bim. Les mots qui font toujours plaisir. “ Tu – Tu vas bien ? “   

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: i'm not worried at all (minji) | Ven 18 Fév - 23:04
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
L'ombre brisé sur le sol reflétait ton dos courbé, comme cassé, le manque de sommeil pesant clairement de plus en plus sur tes frêles épaules. Le soupir lourd aux lèvres ne fut guère retenu alors que tu observais tes doigts tremblants, refusant le mouvement, refusant de coopérer. Tu avais déçu ta professeure, aujourd'hui. Tu n'avais pas osé la regarder dans les yeux en sortant. Tes yeux qui, d'ailleurs, brûlaient sur le chemin. La fatigue et les nerfs qui lâchaient dansant ensemble pour venir secouer ton corps. T'avais pas le droit à l'erreur – alors pourquoi ? Pourquoi t'avais pas réussi cet enchaînement de notes ? Pourquoi t'étais bêtement restée coincée là-dessus ? Tu n'osais même pas l'annoncer à ta mère.
Mais t'étais épuisée – alors pourquoi ne dormais-tu pas, Min Ji ? Il était trop tôt, diras-tu. Tu devais t'entraîner, réviser. Utiliser ce temps pour quelque chose d'utile. Ne pas perdre une seule seconde. C'était pour ça que t'étais assise, là, derrière ce piano. Pour ça que tu avais repris l'enchaînement. Le ratant encore et encore. T'arrêtant pour souffler, pour laisser quelques gouttes salées glisser sur tes joues. Reprenant pour rater encore et encore, chaque son t'arrachant une grimace, un sanglot léger. Une déception de plus. La respiration tremblante, tes paumes contre ton front, tu reniflas faiblement. Pourquoi tu n'y arrivais pas ? Un hoquet de surprise contre les lèvres, tu te tournas subitement face à la personne qui venait d'entrer. « Bomi », soufflas-tu si délicatement que les syllabes paraissaient éteintes. Tes phalanges vinrent rapidement sécher tes joues tournant le visage pour ne pas être vue. « Désolée » dis-tu, baissant la tête, ses mots te donnant l'impression d'être plus stupide encore. Tu serras les poings, calant tes doigts tremblant contre tes cuisses, inspirant. Tu déglutis à sa question, ouvrant la bouche – mais aucun son n'en sortit. Tu fixas les touches blanches et noires, floues à présent. « Je vais... », tu te raclas la gorge, parvenant enfin à relever le menton. « Je vais bien », que tu dis lentement. La lueur de tes pupilles ne criant que ta fatigue, ton désarroi. Les traits tirés de ton visage ne faisant que chanter tes pleurs. « Et toi ? Comment tu vas ? », la questionnas-tu en retour. Avant de désigner le piano d'un index hésitant. « Tu... tu voulais jouer ? », tu jetas un regard derrière elle. « Je peux m'en aller si tu veux. Je reviendrai... », tu commençais déjà à te lever mais ta paume vint s'abattre sur l'instrument alors que tu retenais ton corps de partir trop en avant. « Je reviendrai plus tard », parvins-tu à articuler avec difficulté – alors que tu reprenais place, t'asseyant à nouveau. « Je me suis levée trop vite », expliquas-tu, bougeant les épaules, signe que tu allais te relever et partir.   

________________________________

— be a good girl
Hwang Bomi
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Hwang Bomi
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : illo (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4365
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t26353p10-hwang-bomi-act-rp#1035468http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home#1019005
Re: i'm not worried at all (minji) | Lun 21 Fév - 12:15
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Depuis combien de temps elles ne se sont pas adressées la parole ? Bomi est incapable de fixer une date, une durée. Depuis que leur amitié s’est terminée, la jeune femme affiche toujours un air froid sur son visage pour repousser toute tentative. Est-ce que sa présence lui manque ? Minji a toujours été débordée et elle se demande même si elle se souvient de son nom. Elles avaient pris des chemins bien différents toutes les deux et elle n’aurait jamais pensé, une seule seconde, qu’ils puissent se recroiser un jour. Maintenant, c’est à l’étudiante de décider si elle saisit cette opportunité ou non. Sa rancune lui chuchote de passer son chemin quand son inquiétude lui dit de faire l’inverse. La musicienne n’a pas l’air d’être dans son état normal et en tant qu’étudiante en médecine, c’est peut-être sa responsabilité de vérifier si elle n’est pas à deux doigts de faire un malaise. Alors, elle pousse la porte avec discrétion, de peur de l’effrayer. Et pourtant, c’est sans aucun ménagement qu’elle cite son prénom, créant une sensation très étrange dans le cœur de Bomi. Pourquoi au juste ? Elle déglutit avant de reprendre contenance. Il n’est pas question de se laisser faire, d’avoir pitié. Depuis le temps, Minji aurait pu apprendre à dire non à sa mère. Ce n’est pas son problème, si ? De son angle de vue, la jeune femme ne distingue pas les larmes couler sur ses joues mais elle est en mesure de les deviner. Elle a déjà vu la sensibilité de Minji à l’œuvre plus d’une fois. “ Tu mens aussi bien que tu ne joues aujourd’hui. “ Elle soupire, remuant le couteau dans la plaie sans le savoir. La jalousie et la rancune la motivent à être désagréable. “ Le piano c’était plus ton truc que moi. “ Si c’était vraiment son truc, au fond. Quant à Bomi, celle-ci avait pu s’illustrer dans des concerts de violon. Ainsi, elle ne souhaite pas la mettre dehors mais en voyant le comportement de son ancienne amie, elle se demande si ce n’est pas un prétexte pour partir. Malheureusement, son comportement la trahit et Bomi se rapproche encore plus d’elle. Elle s’accroupit pour pouvoir apercevoir son visage. “ Je ne veux pas utiliser la salle. Dis-moi ce qui se passe maintenant ? “ L’étudiante en médecine aperçoit ses mains tremblantes et n’hésite pas une seule seconde à fouiller dans son sac à dos. Elle sort une barre de céréales et lui tend. “ Je n’ai rien d’autre sur moi. Tu as mangé quelque chose aujourd’hui ? “ La koryo fronce les sourcils, contrariée.  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: i'm not worried at all (minji) | Ven 25 Mar - 13:14
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
C'était étrange, de croiser Bomi. De pouvoir lui adresser la parole. Comme avant. Tu avais raté en tant qu'amie. Tu l'avais perdue, ne pouvant suivre qui elle devenait, qui elle était. Ou peut-être qu'elle ne pouvait plus suivre qui tu restais. Fidèle à papa et maman, tu suivais les directives, ne te penchant même pas vraiment sur ce que toi, tu voulais réellement. Tu y pensais, parfois, mais ce n'était alors qu'un rêve que tu te permettais. Une pause dans tes révisions, dans tes leçons. Tu ne pouvais pas décevoir tes parents, aller contre ce qu'ils voulaient – ce qu'ils souhaitaient pour toi. Ils ne cherchaient que ton bonheur, pas vrai ? Ils faisaient tout ça pour ton bien... n'est-ce pas ? Ils arrêteraient, sinon, que tu supposais, incertaine. Et tu admirais, et respectais, et enviais Bomi pour cette liberté d'esprit qu'elle semblait porter. Tu espérais qu'elle le soit, en tout cas. Et qu'elle soit heureuse, surtout. Tu n'osais pas dire qu'elle te manquait. Ce serait égoïste, pas vrai ? Tu n'avais pas fait grand chose pour tout réparer à l'époque. Puis ta mère te l'avait dit, de ne pas le faire. De ne pas la suivre. De ne pas « devenir comme elle ». Mais elle te manquait, Bomi. Et c'était étrange de la revoir aujourd'hui. D'entendre à nouveau sa voix à tes côtés. Ca te rappelait à quel point tu avais tout raté. « Désolée », dis-tu doucement, affreusement gênée, déboussolée. T'étais nulle pour tout, aujourd'hui. Tu ratais, tu mentais, tu décevais. Tu te mordis la lèvre, nerveuse mais aussi pour retenir tes larmes. « Je sais », soufflas-tu. « Mais ils ont un violon dans l'autre salle », expliquas-tu, la main désignant la porte qui menait à l'instrument dans un geste fatigué. Tes prunelles croisant les siennes, tu les dévias rapidement, tes doigts se pressant contre tes paumes. « Rien du tout », que tu parvins à articuler dans une grimace, ta voix trop aiguë pour paraître naturelle. Tu observas la barre de céréales quelques secondes, ouvrant la bouche, agitant faiblement les mains. « J'ai... », ton regard dans le sien, tu déglutis, tout simplement incapable de mentir encore. « Non. Pas encore », dis-tu, baissant le visage comme une criminelle endurcie. Tu n'avais pas faim, en réalité. Vraiment pas. T'avais la gorge nouée et l'estomac en vrac et l'idée même d'avaler quelque chose te donnait la nausée. Mais tu attrapas tout de même la barre. « Merci beaucoup », soufflas-tu, espérant faire plaisir en agissant ainsi, tes pupilles détaillant son expression, son visage, pour tenter d'y lire le soulagement, l'approbation – quelque chose. Tu semblas hésiter un instant, comme un robot mal calibré, ouvrant le papier entourant la nourriture, fixant cette dernière comme si tu découvrais son utilité. Tu te raclas la gorge, embarrassée – angoissée, le cœur palpitant, alors que tu prenais une petite bouchée, mâchant lentement. Très lentement. Trop lentement. « C'est bon », commentas-tu, retrouvant le silence ensuite, tes iris l'observant, le coin des lèvres se levant finement. « Est-ce que tu penses qu'on peut soudainement devenir... nulle en quelque chose ? », demandas-tu, les yeux rivés sur cette barre entre tes doigts. « Je crois ne pas avoir réussi à jouer une seule note comme il faut aujourd'hui durant ma leçon », tu eus un sourire. Crispé, amer, triste – tes lèvres tremblant à nouveau.  

________________________________

— be a good girl
Hwang Bomi
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Hwang Bomi
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : illo (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4365
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t26353p10-hwang-bomi-act-rp#1035468http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home#1019005
Re: i'm not worried at all (minji) | Dim 3 Avr - 17:15
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Toutes les amitiés ne sont pas faites pour durer. Elle l’a tristement remarqué le jour où elle a tourné le dos à sa camarade. Lassée de se battre seule, lassée de voir son amie dans la tourmente et lassée de devoir continuer à vivre ce genre de vie pour sa mère comme pour Min Ji. Elle avait choisi son bien-être avant celui des autres, pour la première fois de sa vie. La coupure avait été dure et tranchante et c’est notamment cette situation qui avait empêché Bomi de refaire un pas vers elle. Elle ne voulait pas retomber dans cette spirale et espérait secrètement que ça soit son amie qui ferait un effort pour la rejoindre dans son nouveau paradis. Malheureusement, rien ne s’était passé comme prévu au point d’alimenter une rancune bien tenace chez la brune. C’est pour cette raison qu’elle garde son sourire dans sa poche même si la jeune femme ne va pas bien. Bomi s’en voudrait s’il lui arrive quelque chose et qu’elle décide de passer son chemin. En tout cas, ses excuses la font grimacer. Min Ji n’a pas changé. Ses larmes menacent de céder sans surprise. Elle l’avait presque prévenu autrefois mais ce n’est pas pour autant ce qu’elle souhaitait pour son ancienne amie. Sa rancune et sa gentillesse s’entrechoquent à l’instant. Elle tente de peser ses mots mais pour le moment, c’est la frustration qui influe sur le ton de sa voix. “ Et le violon restera dans cette pièce. Sans moi. “ L’étudiante a arrêté la musique, préférant s’amuser avec son appareil photo. Elle lui demande ensuite ce qui se passe bien qu’elle ait une idée derrière la tête. Min Ji s’est toujours donnée du mal pour exceller mais son corps ne suit plus. Alors, elle tente de prioriser les tremblements de son corps à l’agitation dans son esprit. A tort ou à raison mais si elle finit par s’évanouir, son esprit ne pourra pas faire grand-chose pour elle. La jeune femme observe l’autre sans rien dire. “ Tu as l’appétit d’un moineau. “ Elle va devoir se forcer un peu pour regagner en énergie mais elle imagine que le cœur n’y est pas. La belle soupire et finit par s’asseoir en tailleurs sur le sol. Elle l’invite la jeune femme à faire de même. “ Non, je ne pense pas mais j’imagine qu’on peut perdre en compétence, si on est épuisé ou démotivé. “ Ce n’est pas soudain. “ Tu n’as peut-être pas réussi aujourd’hui mais ça ne correspond pas à un échec, Min Ji. “ Elle fait un signe du menton pour l’inviter à terminer la barre de céréales. “ Il n’y a pas de honte à écouter son corps aussi. Tu n’as pas l’impression de te rendre malade ? “ Elle ne veut pas minimiser l’importance du piano dans sa vie. C’est ce qui l’incite à se taire. Toutefois, pour essayer de la convaincre, Bomi ajoute. “ Les partitions sont marquées de pauses. Une mélodie n’a pas besoin d’être entendu pendant des heures pour être appréciée. Pourquoi celui qui détient l’instrument devrait alors s’en priver ? “   

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: i'm not worried at all (minji) | Mar 12 Avr - 17:27
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
T'avais peur. Peur de trop t'affirmer et de décevoir tes parents. Peur qu'ils te détestent si tu admets détester tout ce que tu fais. Le piano ? Tu voudrais arrêter. Tu avais aimé, tu n'aimais plus. Plus qu'une passion, frôler les touches blanches et noires était devenu une contrainte. Une obligation. Le droit ? Depuis quand était-ce ton domaine de prédilection ? Tu préférais l'art, la danse, le spectacle. Mais t'avais jamais réfléchi à plus loin. A ce que tu pourrais faire – voudrais faire, car tu savais que tu ne pourrais pas. T'étais trop faible pour réellement suivre tes envies, et tu préférais te plier à celles de tes parents. Au final, Bomi avait sans doute eu raison de partir – et ta mère n'aurait pas voulu que tu la suives. Te pinçant doucement les lèvres, tu relevas distraitement le regard vers elle dans un air désolé mais aussi coupable. Tu gardas simplement le silence, préférant ne pas replonger dessus. « Désolée, ça n'a pas changé », admis-tu dans un petit mouvement d'épaules, un sourire crispé, la grimace au visage. T'avais eu un grand appétit, à une époque. Et aujourd'hui t'arrivais même plus à finir ton assiette. Tu l'observas faire, la paume tapotant le siège sur lequel tu te décalas un peu pour lui faire de la place, plutôt que d'asseoir par terre, avant de cligner des paupières. Docilement, tu l'imitas, te posant doucement sur le sol. Tu baissas le visage à ses mots, fixant le sol, tes mains, la barre. « Ca ira mieux demain alors ? », tu t'interrogeais plus que tu ne lui posais la question. Tu te mordis nerveusement la lèvre à ses mots, secouant le visage, fermant les yeux. « J'ai tout raté. Durant ma leçon. J'ai tout raté, c'était horrible », tu inspiras, retenant le souffle, pour le laisser s'échapper bruyamment. Timidement, tu levas les pupilles vers elle. « Me rendre malade ? », tu dévias les prunelles, sachant ce qu'elle voulait dire, préférant faire semblant de ne pas comprendre. « Ce n'est pas à cause du piano que je ne mange pas », elle le savait autant que toi. C'était pas le piano ou même tes études, c'étaient tes parents. « Mais je vais bien. D'habitude. Je vais bien. Là je suis juste... », tu baissas les épaules. Fatiguée. Pire que ça. Tu la regardas un instant, ses mots faisant trembler tes lèvres, faisant naître des larmes dans ton regard. Et tu baissas le visage, reniflant discrètement. « L'instrument est déjà parfait. Beau, bien taillé, charismatique. Il a besoin de rien d'autre pour briller », tu jetas un regard au piano – mais tes prunelles n'étaient pas pleine d'admiration, au contraire. « C'est un échec Bomi », dis-tu lentement, le soupir aux lèvres. « J'ai peur de plus y arriver. Ma mère sera au courant. Elle est probablement déjà au courant. J'ai pas le droit de rater, les leçons sont chères », tu te mordis la lèvre, l'anxiété dans le palpitant, les doigts agités. « Madame Park aussi était déçue. Je l'ai rarement vue déçue. Elle l'est à cause de moi. J'ai pas réussi et j'y arrive toujours pas. J'ai une autre leçon dans trois jours je sais pas comment je vais faire si j'y arrive toujours pas », tu fronças un peu les sourcils – Bomi devait être habituée, maintenant, à ce que tu parles quand tu es trop nerveuse.  

________________________________

— be a good girl
Hwang Bomi
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Hwang Bomi
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : illo (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4365
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t26353p10-hwang-bomi-act-rp#1035468http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home#1019005
Re: i'm not worried at all (minji) | Dim 8 Mai - 16:58
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Bomi ne prétend être mieux que les autres car elle a réussi à se détacher partiellement de l’emprise de sa mère. Elle comprend la volonté de les rendre fiers. Tout n’est pas à jeter dans ce type de relation mais tout n’est pas non plus à garder. La jeune femme a conscience qu’elle ne peut pas en vouloir à sa mère toute sa vie. Elle a voulu lui offrir les meilleures choses pour qu’elle puisse sortir de la misère mais est-ce justifié d’être aussi violent envers son enfant ? Bomi s’est posée la question à multiples reprises afin de pouvoir peser le pour et le contre. Aujourd’hui, elle pense avoir évoluée et a gagné en indépendance, ce qui n’est pas le cas de sa vieille camarade. La voir aussi pourrait la rassurer, d’un point de vue personnel mais elle ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter. Elle ne peut pas l’ignorer alors que Minji semble être en détresse. Oubliant cette petite rancune régnant sur sa vision de leur amitié, elle tente de trouver les bons mots bien qu’on y décèle parfois un ton accusateur. “ Demain ou un autre jour. “ Elle ne réalise pas que la question ne lui est pas destinée mais l’étudiante en médecine y répond naturellement. Il faut savoir prendre du temps pour soi avant de se remettre à travailler dur. Tout le monde a besoin de pauses, peu importe si le domaine est artistique ou pas. Souffler, juste souffler. Et manger aussi. Quelque chose qui fait envie, qualité que ne possède pas cette barre de céréales. Au moins, Bomi continue de faire un pas vers elle et la fixe. “ Ah bon ? Pourquoi tu ne manges pas alors ? “ La demoiselle sait ou s’en doute très fortement. Elle appuie où ça fait mal mais bon sang, elle ne mérite pas un tel traitement. Elle mérite mieux, elle mérite de vivre sa vie. Minji devrait arrêter de réfléchir. Ce n’est pas bon pour sa santé de se priver. Il faut trouver le parfait équilibre sans aller d’un extrême à un autre. Elle retient un soupir quand elle complimente le piano, comme s’il pouvait se débrouiller tout seul. “ Qu’elles aillent au diable. Pourquoi ça serait toujours à toi de te remettre en question ? Peut-être que Madame Park n’est pas un bon professeur. “ dit-elle, sèchement. Cette fois-ci, un profond soupir résonne dans la pièce. “ Nous échouons tous. Le tout, c’est de savoir comment rebondir et ne pas se laisser abattre. “ A condition de vouloir y mettre son cœur. “ Range tes affaires. Tu vas me suivre. “ Bomi ne lui laisse pas le choix. De toute façon, ce n’est pas elle qui va pouvoir l’aider sur ses leçons de piano.

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: i'm not worried at all (minji) | Jeu 14 Juil - 11:28
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
C'était difficile. De plus en plus difficile, de vivre dans l'ombre de tes parents. De te plier à leurs volontés, leurs envies, d'oublier les tiennes. De t'oublier. Parfois tu aimerais trouver la force de leur dire non. De dire non tout court. Tu aimerais trouver le courage de ne pas suivre les ordres, de ne pas être une petite fille sage et modèle. De ne pas être cette poupée qu'on avait fait de toi. Tu voulais couper ces ficelles qui te retenaient prisonnière. Tu ne pouvais pas respirer, t'étouffais, parfois. La peur, l'angoisse, le stress... toutes ces sensations te bouffaient, t'empêchaient de vivre, de respirer, de dormir, de manger, d'être normale en quelque sorte. T'admirais Bomi pour sa force de caractère. Cette force que t'avais pas eue. Que t'auras jamais. Hochant doucement le visage tu allais te contenter de ça. Demain ou un autre jour. « Parce que... », tu inspiras, ouvrant encore la bouche mais rien n'en sortit. Tu ne disais pas pourquoi manger ne te faisait plus envie. Tu ne parlais de ces remarques, de ces regards. Tu ne parlais pas non plus du regard des autres qui te perturbait. Tu devais être une poupée, Min Ji. Littéralement. Tes lèvres tremblèrent, et tu fronças le nez, baissant le visage. « C'est une perte de temps », que tu dis. Mensonge – enfin, pas totalement. C'était une partie la vérité. Clignant des paupières, tu redressas le regard vers elle dans un air stupéfait. Jamais tu n'oserais prononcer de telles paroles – et c'était là votre différence. Elle avait du courage, Bomi. Toi non. Tes lèvres tremblèrent encore, ta vue se brouillant alors que tu reniflais discrètement. « Madame Park est une bonne professeure, je suis juste... », nulle. Tu soupiras, désespérée, le stress agitant ton cœur. La peur d'avoir ta mère au téléphone te coupant le souffle, rendant tes doigts plus nerveux encore, ta vue plus brouillée encore. « Je sais pas faire ça », avouas-tu dans un chuchotement timide. Ne pas se laisser abattre, tu savais pas faire. Tu passais trop de temps à viser l'excellence que t'étais paumée quand tu ratais. Emettant un léger son surpris, tu clignas des paupières, lui lançant un air perdu, une question muette, avant de t'activer, rangeant tes affaires. Trop docile, trop sage. Une fois fini tu observas le piano, presque dégoûtée, l'envie de pleurer te serrant la gorge. « Où est-ce qu'on va ? », osas-tu demander, quittant la pièce, les doigts agrippés à la lanière de ton sac. Tu te mordis la lèvre, marchant discrètement près d'elle, lui lançant quelques regards. « Je suis désolée de t'embêter avec mes soucis », articulas-tu lentement, ne sachant pas où elle t'emmenait ni ce qu'elle avait en tête. « Je n'ai pas envie de te faire perdre du temps », admis-tu, lui envoyant un regard désolé, baissant rapidement la tête. « Ma mère va probablement m'appeler plus tard. Je saurais pas quoi lui dire... », te confias-tu, l'angoisse dans la voix, dans la gorge, au fond de tes prunelles.  

________________________________

— be a good girl
Hwang Bomi
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Hwang Bomi
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : illo (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4365
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t26353p10-hwang-bomi-act-rp#1035468http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home#1019005
Re: i'm not worried at all (minji) | Dim 31 Juil - 10:37
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Bomi est d'une douceur sans limite pour secourir les gens qui ont besoin d'aide. Mais, comme toute règle, il existe une exception en la personne de Minji. Ce n'est pas qu'elle la déteste. C'est loin d'être le cas en réalité. La demoiselle a juste utilisé tout son capital patience en restant fidèle à ses origines, durement inculquées par sa génitrice. Leurs points en commun, initialement leurs forces, sont devenus leur plus grand déchirement, en grandissant. En se dirigeant vers elle, aujourd'hui, l'étudiante en médecine se fait une promesse : ne pas retomber dans cette spirale. Mais parviendra-t-elle à la respecter ? Elle regarde sa camarade d'un air incrédule quand elle ose lui parler des compétences de son professeur. " C'est vrai qu'il est nécessaire d'être strict dans ce type de travail. Mais quand un élève rencontre des difficultés, il faut savoir aussi l'écouter et l'encourager. " Piétiner les autres ne les aidera pas à avancer. C'est tellement évident que tout le monde semble l'oublier. Il suffit d'entendre les mots prononcés par Minji, juste après. " Ca s'apprendra. Difficilement. Rien est simple dans la vie. " Bomi a peut-être du caractère mais elle n'a pas forcément connaissance de toutes les méthodes de coaching. C'est un exercice bien compliqué car après tout, c'est créer un impact sur notre personnalité. Tout le monde a sa vision du courage ou plutôt de la détermination. Le seul point obligatoire dans cette histoire, c'est que la demoiselle ait envie. Sans motivation, elle n'ira jamais loin. Elle aura même des difficultés pour avancer de quelques mètres. Ainsi, la koryo décide d'improviser et l'invite à quitter la salle. " On va s'amuser. " Un concept bien simplet et lui semble pourtant si étranger. Couper de ses partitions, oublier ces touches de piano pour mieux s'y remettre plus tard... C'est tout le mal qu'elle lui souhaite. Enfin, encore faut-il que Minji puisse jouer le jeu. Au moins, elle a réussi à la faire se lever. Elles s'arrêteront sûrement à la cafétéria pour acheter plusieurs snacks. Si certains adorent le sucré, Bomi voue tout son amour pour le salé. Il en aura pour tous les goûts ! " Arrête de t'excuser. Je suis venue ici de mon plein gré. " Aujourd'hui, elle ne travaille pas et n'a aucune obligation. Elle répond en rigolant : " Ne lui réponds pas ? Ca lui donnera une bonne occasion de gueuler. " La jeune femme aurait pu être plus conciliante mais mentir serait un peu compliqué. " Et en plus, elle s'inquiètera peut-être pour toi. " Le peut-être fait mal au coeur. Il est temps qu'elle s'intéresse à sa progéniture avec des bonnes motivations, celles qui forgent une relation forte. " J'ai eu un cours de biologie aujourd'hui avec le professeur Kim. Sa façon de zozoter n'aide vraiment pas à noter le vocabulaire scientifique. Tu sais que je suis obligée de regarder dans des manuels ? " Quelle belle perte de temps, dirait Minji. Mince, la brune voulait justement lui changer des idées. Premier échec à son actif... Par chance, elle trouvera la force de rebondir.

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: i'm not worried at all (minji) | Lun 15 Aoû - 15:10
Citer EditerSupprimer
i'm not worried at all.
Minji & Bomi
Ca te manquait, de passer du temps avec Bomi. De parler et de rire avec elle. De simplement profiter du silence à ses côtés. Mais Bomi avait su grandir – toi non. Toi, t'étais toujours au même point, incapable d'en sortir. Elle avait réussi à se défaire de ses ficelles alors que tu continuais à t'y emmêler les pieds. Impossible pour toi d'en échapper aujourd'hui et tu n'étais pas sûre d'y arriver un jour. T'avais pas son courage, sa force. T'avais pas espoir de pouvoir y arriver. Pas comme Bomi. Et puis il y avait la peur aussi. Celle de décevoir tes parents, de le voir dans leurs regards. Celle de comprendre qu'ils ne t'aimaient plus autant, peut-être. Les dents attaquant ta lèvre, tu lui lanças un bref regard, glissant les prunelles vers le sol dans un air embêté. « Elle sait m'encourager », mais t'écoutait-elle ? Prenait-elle le temps de s'arrêter sur tes silences pour comprendre ce qui n'allait pas ? Prenait-elle la peine de simplement regarder ? Cela devait se voir que tu n'aimais plus ça. Que tu ne prenais plus de plaisir à jouer. Pourtant on te faisait continuer. On t'encourageait à ne pas arrêter. « Tu penses que je peux encore apprendre ? », demandas-tu, crédule, les pupilles s'élevant vers elle comme si elle possédait toutes les réponses du monde. Comme si elle avait toutes les connaissances requises pour t'apporter ce dont tu avais besoin. Mais peut-être que c'était vrai. Peut-être qu'elle savait tout, Bomi. Elle en savait plus que toi, déjà. Les lèvres pincées, tu hochas le visage, pas trop inquiète mais un peu gênée. Un peu confuse, aussi. Où voulait-elle t'emmener ? Et toi ? T'amuser ? En étais-tu capable ? T'étais sûre d'avoir oublié la définition de ce moment depuis plusieurs années. Tu ne vivais plus dans l'amusement mais dans la pression. T'y baignais. Non. Tu t'y noyais, incapable de garder la tête hors de l'eau. S'amuser, pour toi, c'était passer la soirée à réviser sans qu'aucun souci ne vienne pointer le bout de son nez. « Merci », dis-tu simplement, les pommettes rosies avant de mimer un air surpris. Ne pas répondre à ta mère ? « J'ai pas envie... qu'elle m'engueule », chuchotas-tu, le nez faiblement froncé. T'oserais pas ne pas lui répondre. Tu te mordis la lèvre, nerveuse, avant de pâlir à ses mots. Peut-être ? Est-ce que ça voulait dire qu'elle ne s'inquiétait pas ? Tu baissas les épaules, le cœur lourd. Tentant un faible sourire vers elle, tes pupilles retournèrent rapidement vers le sol, le silence contre la bouche quelques instants. « Je ne connais pas ce professeur », dis-tu simplement. En même temps tu n'avais pas de cours de biologie. « Ca doit être gênant de devoir tout vérifier à chaque fois. Ca doit faire perdre du temps pour rien... », tu soufflas quelque peu, la frimousse embêtée, ses mots précédents toujours en mémoire. « Tu penses que ma mère ne s'inquiète pas pour moi ? », l'interrogeas-tu bêtement, le regard planté dans le sien, soucieux, anxieux. « Elle doit s'inquiéter pour moi, pas vrai ? », était-ce de l'espoir qu'elle pouvait entendre dans ta voix ? Sans doute. Tu restas muette une nouvelle fois. « Qu'est-ce qu'on va faire alors ? Tu ne sais que je ne sais pas m'amuser... »

________________________________

— be a good girl
Contenu sponsorisé
 
Re: i'm not worried at all (minji) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas