sombre
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

the devil wears prada ▹ ft. somi

Yeo Rin
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Yeo Rin
Pseudo, pronom(s) : Cass
Célébrité : Wang Yiren (Everglow)
Crédits : @helvia ❤️
Messages : 393
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26141-yeo-rin-process-not-perfectihttp://www.shaketheworld.net/t26149-yeo-rin#1015746http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yuri-yi-dong-joo-4
the devil wears prada ▹ ft. somi | Mar 15 Fév 2022 - 14:25
Citer EditerSupprimer




the devil wears prada

feat. @Ok Somi


oodt ✎ Après autant d’années à étudier le stylisme, Rin était parvenue à décrocher un stage en tant qu’assistante styliste sur un shooting. Elle n’était pas rémunérée, ce qu’elle trouvait décevant aux vues du travail ingrat qu’elle allait sûrement réaliser, mais elle était heureuse de pouvoir vivre cette expérience. Elle allait pouvoir assister aux coulisses d’un photoshoot, et si c’était encore très loin de son projet de carrière, ce n’était pas négligeable. Elle avait peu dormi, trop excitée pour y parvenir et avait passé la nuit à passer en revue sa journée et les choses qu’elle ne devrait pas oublier. De toute façon elle avait prévu de se lever tôt pour se préparer, passant bien une heure supplémentaire que d’ordinaire. Elle voulait faire bonne impression, marquer les esprits afin qu’on puisse la recommander à d’autres professionnels. Dans ce domaine, tout marchait aux bouches à oreilles et au piston. Rin n’avait pas eu de faire partie d’une famille qui lui donnerait la possibilité d’accéder facilement à ce genre de milieu et travaillait deux fois plus que ses camarades qui, pour la plupart, avaient déjà un pied dans le métier ou nourrissaient un rêve qui ne se concrétisera jamais. Le domaine de la mode était rude et ils savaient que même en étudiant dans une prestigieuse école, peu d’entre eux parviendront à leur but. Mais Rin était déterminée, et jusqu’à son dernier souffle elle persisterait. Elle n’avait pas vécu une vie aussi difficile pour s’arrêter au moindre obstacle. Donc c’est à force d’insistance qu’un chef d’équipe de stylisme l’avait recruté après qu’elle ait entendu une discussion entre lui et un de ses collaborateurs au Starbucks. Après s’être préparée, l’étudiante attrapa son sac à main qui contenait toujours ses croquis – au cas où - et une blouse en plastique qui protégeait une tenue – toujours au cas où. Elle vivait finalement son rêve en quelque sorte, courant pour attraper le premier taxi à sa portée, se rendant sur le lieu du shoot. Si jamais elle ne parvenait pas à être créatrice de mode directement, elle se voyait bien travailler pour un journal de mode, comme Vogue. Elle espérait seulement ne pas avoir à travailler pour Miranda Priestly. Elle indiqua au conducteur l’adresse, et vérifia une énième fois qu’elle n’était pas en retard, et envoya à sa sœur sûrement son dixième message stressé de la matinée. Si le matin dont il était question pour ces photos avait été elle, ça aurait été nettement plus simple, au moins elle aurait travaillé avec un visage familier, mais là, elle ne connaissait personne. La baekje sortit de la voiture une fois arrivée, et alla chercher des cafés pour tout le monde juste avant d’entrer dans le bâtiment qui serait son lieu de travail pour la journée. Timidement elle demanda son chemin à une personne à l’accueil, hésitante et assez peu sûre d’elle alors qu’elle avait pourtant l’habitude de marcher la tête haute. Rin prendra sûrement de l’assurance petit à petit, mais en attendant, elle préférait prétendre savoir ce qu’elle faisait pour faire bonne impression. Dans la pièce où tout le monde s’affairait, elle repéra son chef pour la journée, et posa ses affaires dans un coin à sa demande. Il lui expliqua le déroulement de la journée, son travail qui consisterait à aider la mannequin à se préparer. Rin écouta attentivement, attendant que son modèle fasse son apparition.

codage par aqua




________________________________

I'M A DANCER IN THE DARKNESS
Ok Somi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Ok Somi
Pseudo, pronom(s) : little liars (audrey), she/her
Célébrité : ning yi zhuo (ningning, aespa)
Crédits : self (ava)
Messages : 588
 http://www.shaketheworld.net/t24490-time-to-make-the-magic-happehttp://www.shaketheworld.net/t24682-ok-somi-acti-rphttp://www.shaketheworld.net/t25826-little-liars-paint-the-town
Re: the devil wears prada ▹ ft. somi | Mer 13 Avr 2022 - 21:06
Citer EditerSupprimer




the devil wears prada

feat. @yeo rin


oodt ✎ Somi était une habituée des podiums, des séances interminables et des flashs des appareils dans les yeux tout au long des journées, elle avait baigné dedans depuis qu'elle était toute petite et elle aimait penser qu'avec le temps, elle avait développé un don pour passer outre les heures à n'en plus finir et garder le sourire face à tout. Mais une chose pour laquelle elle n'arrivera jamais à garder un visage serein, c'est quand on lui montre des vêtements et que ces derniers, eh bien elle se posait de nombreuses questions à leurs sujets... Déjà pour commencer qui avait pu avoir l'idée de sortir une horreur pareille ? Et à quel moment personne n'avait osé dire quoi que ce soit pour éviter au styliste en question de se foutre la honte ? Elle n'était pas une experte loin de là, elle savait bien qu'elle avait encore beaucoup à apprendre, mais sa mère l'était, elle avait grandi avec une styliste et elle en faisait ses études. Et quand bien même, toute personne avec des yeux pourraient voir que les couleurs bariolées n'allaient pas du tout ensemble, il voulait la faire passer pour quoi au juste ? Un sapin de Noël ? Ce n'était plus la saison des fêtes et elle préférait mourir que de porter cette chose horrible. Et pourtant, Somi savait, dans ce métier on ne disait pas non, on souriait et on acceptait même si la tenue en question lui donnait envie de s'arracher les yeux. Grimaçant tout le long de l'essayage, elle faisait diverses prières en songeant à sa réputation et son image quand les photos allaient sortir parce que clairement, ça allait faire tâche sur son historique immaculé du bon goût. Peut-être qu'elle devrait envoyer un message à Jaeyoon, Seona et Jiyong en leur disant qu'elle les aimait très fort mais que maintenant elle devait s'exiler et partir vivre dans un couvent, cela évitera l'humiliation. Passant une main sur son visage, elle regrettait presque le peignoir qu'elle portait plus tôt, se mordant l'intérieur de la joue pendant que l'on s'occupait de ses cheveux et de son maquillage, et elle continua ses prières silencieuses - nonne c'était bien payé ? - quand elle tomba sur une jeune femme en arrivant dans la pièce quand elle sortit de sa torpeur, remarquant tout de suite la blouse en plastique. « Toi ! » Sa voix qui s'élève, yeux fixés sur la nouvelle venue. « Par pitié, dis-moi qu'il y a une tenue bien plus jolie que celle-ci dedans. » Elle était prête à supplier s'il le fallait.

codage par aqua




________________________________


you smell like love ✩
Yeo Rin
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Yeo Rin
Pseudo, pronom(s) : Cass
Célébrité : Wang Yiren (Everglow)
Crédits : @helvia ❤️
Messages : 393
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26141-yeo-rin-process-not-perfectihttp://www.shaketheworld.net/t26149-yeo-rin#1015746http://www.shaketheworld.net/t25748-mrs-lucky-moon-yuri-yi-dong-joo-4
Re: the devil wears prada ▹ ft. somi | Ven 9 Sep 2022 - 0:36
Citer EditerSupprimer




the devil wears prada

feat. @Ok Somi


oodt ✎ Ce qu’elle aimait dans ce métier, c’était l’aspect artistique. Le fait de pouvoir une pièce grandiose digne d’un musée d’un simple bout de tissu. Elle avait nourri cet amour de la création grâce à sa sœur qui voulait devenir mannequin, et la pauvreté d’une famille nombreuse sous un seul salaire qui l’empêchait d’avoir de nouveaux vêtements - au mieux, des anciens habits appartenant à ses sœurs. Et de ce qu’elle considérait être des vieilleries démodées, elle avait réussi à devenir créatrice de tendance dans les écoles où elle allait. Mais en entrant dans le monde des grands, c’était différent de ses amis qui la complimentaient. Les gens virevoltaient autour d’elle, pressés, plusieurs à s’occuper de la mannequin qui était arrivée, et plus les minutes passaient, plus Rin grimaçait, debout comme un piquet face au désastre. L’art, c’était parfois difficile à comprendre. Une tache sur un tableau pouvait se vendre des millions. Mais il ne fallait pas être aveugle pour autant. La jeune femme était magnifique, et souvent, les tenues qui ne paraissaient pas extraordinaires prenaient tout leur éclat sur leur propriétaire, mais là même le visage et le corps le plus parfait ne pouvait rien y faire. C’était un peu comme si Picasso avait tenté de faire quelque chose. Peut-être que Beethoven avait réussi à faire de la musique malgré sa presque surdité, mais là même avec ses deux yeux la styliste n’avait pas fait quelque chose de potable. Et Rin agaçait tout le monde à être dans le passage sans rien faire. En fait, si elle n’allait pas sauver ce shooting, peut-être qu’elle aurait été virée. Les tâches les plus ingrates lui avaient été confiée alors qu’elle n’osait s’approcher de ce qui était clairement une expérience sociale, ne voulant surtout pas prendre parti au carnage – de toute façon, ce n’était pas comme si son nom aurait été cité quelque part, et alors qu’elle s’apprêtait à mettre à l’abri de tout ça la tenue qu’elle avait amené dans une housse, se disant que c’était clairement peine perdue pour qu’elle propose quelque chose, la mannequin l’interpella. “Moi ?” demanda-t-elle en se désignant, priant pour que ça ne soit pas le cas parce qu’elle n’avait pas envie de courir acheter une boisson ou quelque chose comme ça. Mais la question fut tout autre, et elle hésita un instant. Evidemment qu’elle avait une tenue bien plus jolie, mais alors que tout le monde préparait le lieu du photoshoot, que se passerait-il pour elle si la jeune femme faisait irruption avec une toute nouvelle tenue ? Mais c’était le monde de la mode, et sans risques, elle n’obtiendrait rien. “Eh bien j’ai...” La jeune femme tira vers le bas la fermeture de la housse, laissant briller une tenue qui ne méritait pas d’être enfermée, ni même d’être dans un pareil studio mais plutôt dans une maison de haute couture. “… ça.” Elle ne savait pas si ça irait avec le thème des photos. Une feuille tomba d’ailleurs de la housse, un croquis qu’elle avait dessiné de la tenue sortie de son imagination, ainsi que les chaussures, les accessoires et le maquillage, qu’elle avait d’ailleurs pris avec elle. “Ils n’ont jamais été encore porté, alors si vous pouviez donner vie à ses vêtements, ça me va.
codage par aqua




________________________________

I'M A DANCER IN THE DARKNESS
Contenu sponsorisé
 
Re: the devil wears prada ▹ ft. somi | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas