sombre
Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €


Talking to the moon (( Aeri ))

Hwang Lian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Hwang Lian
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Jackson Wang
Crédits : Ralhiel ♥ +
Messages : 218
 http://www.shaketheworld.net/t26437-lian-lonely-nighthttp://www.shaketheworld.net/t26537-hwang-lian#1023716http://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998049
Talking to the moon (( Aeri )) | Jeu 24 Fév - 18:03
Citer EditerSupprimer


@Khan Aeri
La nuit sombre, seule la lune pour briller un tant soit peu sur la capitale, le jeune homme errait dans les rues de la capitale. Parce qu’il n’y avait rien de mieux pour l’accueillir, pour apaiser son cœur brûlant, parce qu’il fuyait. Comme toujours. Et qu’on le réprimanderait de plus bel quand il rentrerait. Lian le savait, il s’y préparait, néanmoins il s’en fichait. Probablement que c’était ce qu’il recherchait, probablement qu’il voulait recevoir ses punitions et que c’était l’une des raisons pour laquelle il se plaisait à provoquer. Vie maudite. Vie de chienne. A quel moment verrait-il la lumière au bout du tunnel ? Cela faisait bien longtemps que le garçon n’y croyait plus réellement. Son corps était en miette, de plus en plus brisé chaque jour ; son cœur lui était consumé par la rage, par une haine au profonde et son sang ne faisait que bouillir brutalement. Le lendemain, il ne l’attendait plus. Et si la lune brillante ce soir pourrait peut-être l’apaiser, elle n’en faisait rien en réalité. Elle avait beau être resplendissante, elle était encore beaucoup trop sombre aux yeux du jeune. Pourtant, c’était cette même lune qui le guidait parce que c’était sous-elle qu’il avait fait sa connaissance. Cette demoiselle qui, comme lui, semblait errer la nuit, le vide dans les yeux, et probablement aussi dans le cœur. Et, sans trop comprendre, elle était celle qui resplendissait le soir. Qui avait-il de resplendissant dans une âme brisée ? Lian l’ignorait cependant il avait souvent l’impression de se voir dans son regard ; elle n’avait pas besoin de parler pour deviner les maux qui paraissait la tourmenter. Tout comme lui, la vie n’était pas un paradis, elle n’avait aucun goût, elle était vide de sens. Certes, il ne savait pas exactement quels tourments la tiraillaient toutefois ils se ressemblaient dans leur désespoir. Et cette lune brillante était celle qui les avait réunis. Le fruit du hasard ou la magie du destin, le garçon n’avait jamais songé aussi loin, simplement que, oui, Aeri était cette légère once de lumière dans son obscurité, celle qu’il souhaitait écouter, protéger, car il aimerait être capable d’effacer ce voile qu’il observait dans son regard à chaque fois.

Marchant encore dans la pénombre, Lian s’était aventuré dans ce parc avant de s’installer sur ce banc sur lequel ils avaient l’habitude de s’asseoir chaque jeudi soir. Un petit rituel qui s’était créé depuis quelques temps et si la première fois, il avait utilisé un ton sarcastique pour l’aborder, sans même s’en rendre compte, ses moqueries n’existaient plus tant que ça. Et quand il cherchait à la taquiner, il le faisait toujours dans une extrême douceur qu’on lui devinait guère. Premier arrivé, il avait regardé sa montre un instant avant de se caler plus confortablement puis de patienter sagement ; il avait un peu d’avance. Pour une fois, la jeune fille ne serait pas elle qui attendrait et sur ses pensées, cette dernière apparut à lui, motivant le garçon à la saluer d’un simple signe de la main. « Je croyais que tu avais oublié. » L’avait-il charrié de cette fameuse voix taquine alors qu’en vérité, il n’en avait jamais douté. « Il fait bon ce soir en plus, c’est agréable. » Lui demander comment elle allait, il le faisait rarement, voir jamais. Parce qu’il connaissait la réponse et qu’ils savaient l’un comme l’autre qu’ils ne seraient pas là, au beau milieu de la nuit, si tout allait vraiment bien.

vmicorum.

________________________________

Above the best, improve yourself
Even if you forget it for a while and fall asleep into the deep night, it’s alright. Even if you don’t shine, all the times I held you tight protect us right now.
Khan Aeri
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Khan Aeri
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : mori koyuki ((yuki, purple kiss))
Crédits : a-child-ish ((ava)) & sial ((sign))
Messages : 79
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26275-underwater-aeri#1018365http://www.shaketheworld.net/t26288-khan-aeri#1018644http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003933
Re: Talking to the moon (( Aeri )) | Mer 23 Mar - 19:41
Citer EditerSupprimer


@Hwang Lian
Tu te sentais étouffer, parfois. Tu supportais pas le poids de l'obscurité, les prunelles perdues dans cet océan noir. Océan terrifiant qui te paralysait, comme si les ombres s'agitaient devant ton corps immobile, apportant avec elles craintes et douleurs. Souvenirs qui se réveillaient, mots qui se répétaient – et c'était comme si tout recommençait. T'aimais pas être plongée dans le noir. Même fermer les yeux était effrayant parfois. Comme si tu laissais les ombres l'emporter. Comme si tu t'avouais vaincue. Mais avais-tu déjà combattu ? Pas vraiment. T'avais baissé les bras à peine les premiers lus. Tu ne pouvais pas vraiment dire que tu avais lutté – faire comme si ces commentaires n'existaient pas au début n'était pas « lutter ». Supprimer des commentaires en ayant leur ton acerbe en tête n'était pas « lutter ». Rien de tout ce que tu avais fait avait été « lutter ». T'avais rien fait en ce sens. Pas vraiment. Ce n'était pas toi qui avais réalisé le plus gros, mais ton frère. Seule, t'avais été incapable. Tu l'étais toujours – incapable d'oublier, incapable d'avancer. Tu pourrais et pourtant tu n'y arrivais pas. Cette expérience avait brisé quelque chose. Un bout de ton âme qui avait subi les dégâts. Impossible de le reconstruire ou de combler ce trou béant qui s'était ouvert. On t'avait cassée. Plus que tu n'aurais pu l'imaginer. Plus qu'on ne pouvait le penser.
Tu te sentais étouffer, parfois. Comme si le simple poids de la vie était trop lourd à porter. Comme si le poids de ton âme était simplement trop pesant, impossible à soulever trop longtemps. Tu te sentais étouffer, parfois.
Pour ne pas dire tout le temps.

Avançant, les prunelles levées vers le ciel, tu suivais la lune. La seule qui semblait te guider quand il faisait nuit. La seule qui brillait dans cette mer sombre. Tu ne savais pas pourquoi la lune t'attirait autant – ni pourquoi elle semblait apaiser ton cœur. Mais elle y arrivait. Elle était magique, la lune, te redonnant du souffle. L'air frais brûlant tes poumons, tu baissas le regard, les iris détaillant le décor devant toi, le coin des lèvres se haussant avec finesse. Tu agitas faiblement la main. « Ce n'est pas mon genre », dis-tu simplement, prenant place sur ce banc. Un léger son dans la gorge, tu admiras la lune en silence. « C'est vrai, on a de la chance », tu bougeas un peu le visage, te calant plus confortable contre le banc. « Tu as attendu longtemps ? », tes iris bougèrent, s'arrêtant sur sa silhouette, le visage faiblement penché. C'était toujours réconfortant de le voir – comme apercevoir la lune tous les soirs. Il ajoutait un peu de lumière dans la nuit autour de vous, comme s'il était le seul à briller. Comme la lune. « Je pensais arriver plus tôt mais j'avais une lecture importante à finir », justifias-tu d'un regard malicieux, le sourire discrètement dessiné. « Je finissais un devoir pour les cours », repris-tu dans un faible son amusé, détournant le regard, observant la pénombre. « Tu crois qu'ils ont placé ce banc ici exprès ? », demandas-tu soudainement, le regard levé vers la lune à nouveau. « On voit toujours bien la lune, peu importe le jour ou l'heure. Ou la saison. Tu penses que c'est fait exprès ? », les pupilles vers lui, tu l'observas – que c'était fait exprès pour que vous le trouviez, ce banc. Pour que vous vous trouviez.
vmicorum.

________________________________

Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince)

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas