sombre
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €


    :: Défouloir :: 2022

「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU

Invité
Invité
Anonymous
 
「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Mar 12 Avr - 22:44
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Catastrophique :: la nuit est tombée et un torrent de pluie attaque la ville endormie qu’est Séoul. Le désespoir se dessine sur les traits de son visage, pourquoi fallait-il que ça lui arrive ? Les astres qui se sont liés se foutent bien de sa gueule, apparemment. Il n'a pas de parapluie, la journée s'étant présentée ensoleillée et qui ne montrait aucun signe de pluie ─ alors pourquoi la ville se fait inonder dès son retour !? C'était scandaleux, l'étudiant ne voulait absolument pas mouiller ses précieux vêtements :: bien qu'ils n'ont été aucunement chers pour son compte en banque. Sanha avait cette fâcheuse habitude de prendre beaucoup trop soin de ses habits, au moins où la seule tâche lui causerait un arrêt cardiaque :: prendre soin de son image, se peaufiner afin de plaire à autrui. Son pire défaut, il dépend des autres ─ vouloir être le centre d’attention constant, ça le faisait vivre et ça le rendait heureux :: beaucoup trop pour son bien. Il avait cette facette superficielle, gamin extraverti et qui avait ce sourire réconfortant ─ ce même sourire cachait des tourments d’une vie elle-même superficielle ; des parents qui ne pensaient qu’à leur réputation et des frères qui ne l’aimaient pas… Sans oublier ce fameux soir où, il avait frôlé la mort. Toutefois, il se demande si ses parents seraient venus à son enterrement ou s’ils le pleureraient, s’il avait succombé à ses blessures. C’était la majorité de ces questions qui venaient lui déposer une amertume désagréable et c’était les fréquentations nocturnes actuelles, qui venaient les accentuer ─ quelle idée de tomber amoureux de quelqu’un qui ne lui portait aucunes importances ? Ces sentiments venaient le torturer, lui tabasser l’âme jusqu’à ce qu’il ne le retrouve dans les draps afin d’adoucir ces sentiments ingérables. Seul Shi Hyun semblait savoir le calmer…

Le regard se pose sur sa montre, il est assez tard… La fatigue pointe le bout de son nez, le laissant bailler avec agacements. Sortant son téléphone de sa poche, il râle encore plus :: sérieusement ? Plus de batteries ? Le monde se fout réellement de sa gueule, il n’y a pas d’autres possibilités. Le compositeur souffle, regarde autour de lui :: les gens quittent la station sans tarder, munis de leurs parapluies. Ça le saoul, sérieusement. Alors il s’avance, dans l’espoir de trouver une cabine téléphonique, où il pourra appeler un taxi et rentrer tranquillement à son loft et retrouver son précieux chat :: aussi, où il pourra s’empiffrer de snacks en regardant sa série favorite. Un moment d'inattention est coupable d’une bousculade, rien de violent, juste une légère bousculade qui l’aura terriblement surpris. Il se retourne rapidement, les yeux ronds ─ checkant si l’homme qu’il avait heurté n’était pas en mal.

« Je… suis désolé ! », énonce-t-il avant que son visage change d’expressions :: confusion. A-t-il déjà rencontré cet homme quelque part ? Parce qu’il lui a l’air familier… Il n’arrive pas à mettre le doigt sur un prénom qui colle à ces traits du visage, cependant. « Hé mais… J’vous connais, non ? », autant rentrer directement dans le vif du sujet, afin de faire taire les centaines de questions qui lui traversent l’esprit :: nan parce que… Ça se trouve c’est juste un mec avec qui il a couché et si c’est le cas, c’est la honte.







Moon Jung Su
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : soleilplein (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 265
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Dim 17 Avr - 23:50
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Que fout Jung Su dehors, la nuit tombée, sous une pluie torrentielle ? Sachez que même lui se le demande. Il avait envie de prendre l’air, juste comme ça, chose qui n’arrive juste jamais. Sans faire attention à l’heure et encore moins à la météo, il était parti vadrouiller comme un pauvre con tout seul. Il avait déambulé dans les rues de Séoul sans but, découvrant des nouveaux lieux et en redécouvrant certain.  Il passait un bon moment, jusque là. Et puis, une fois qu’il fut bien loin, bien éloigné du dortoir des koryos, il s’est mit à pleuvoir. Pas deux-trois gouttes, pas un petit peu, non. Des litres. Vous savez le genre de pluie qui en vient même à faire ralentir les voitures ? Ce genre de pluie. En l’espace de cinq minutes, le jeune homme était complètement trempé.
Vous n’êtes donc pas surpris si je vous dis qu’il donne tout, mais absolument tout pour rentrer le plus vite possible ? Enfin, lorsque je dis tout, je parle de tout économique. Le jeune homme ne roule pas sur l’or, les Uber et taxi coûtent de l’argent et il n’a pas envie d’investir lorsqu’il peut encore marcher. Effectivement, il râle intérieurement mais il râlera toujours un peu moins à la fin du mois.
Alors il marchait à vitesse grand V, se frayant un chemin parmi les passant sans essayer de perdre de la vitesse. Et puis, ce qui devait arriva, une légère bousculade. Avant même qu’il n’eut le temps de s’excuse, la personne le fit à sa place. « Pas de soucis. » Répliquait-il simplement, près à repartir. Néanmoins, il fut stopper dans son élan tandis que des nouvelles paroles sortaient de la bouche du jeunes hommes. Est-ce que ils se connaissent ? « Hein ? Non j’crois pas. » Il avait répliqué rapidement, plongé dans ses pensées : Qu’allait-il manger en rentrant ? Puis tel l’idiot du village originel qu’il est, trop préoccupé à suivre son instinct de survie qui lui signifiait qu’il devait manger, il a continué sa route. Pourtant, dès lors que ses pas s’étaient remis en route, il n’arrêtait pas de triturer ses souvenirs. Attendez, si, si, ce mec lui dit un truc … Les sourcils froncés, agacé par ce visage qu’il a du mal à remettre, un éclair fit son apparition dans le ciel pile au moment où il s’arrêtait brutalement. Il se retournait vivement, les sourcils levés, en croyant à peine ses yeux. « Sanha ? » Il effaçait rapidement la distance qu’il avait créé entre eux, aussi enthousiaste qu’il en était choqué. Il en profitait pour regarder davantage son visage. MAIS OUI ! COMMENT A-T-IL PU NE PAS LE RECONNAITRE ? « MAIS GROS QU’EST-CE QUE TU FAIS LA ??? T’es plus à Busan ??? » Bah visiblement non, bravo captain obvious, vous êtes acceptés chez les Zéro-vengers. « Putain j’suis désolé, ça fait archi longtemps et j’ai une dalle tellement monstrueuse que j’ai plus les yeux en face des trous. » Expliquait-il avec une mine confite avant de se reprendre, beaucoup trop enthousiaste à l’idée de retrouver son copain d’enfance.









________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Lun 18 Avr - 17:04
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Pourquoi fallait-il que ce soit toujours lui le pauvre débile qui n'a pas de parapluie lors d'une pluie torrentielle ? Désespéré, il a bien l'impression de devoir prier les cieux pour arriver vivant à son domicile :: sauf que petit bémol ! C'était hors de question que ses vêtements finissent mouillés, même si ces derniers n'étaient pas d'un luxe qui coûterait un rein. Non, Sanha refusait systématiquement de finir comme un poulet mouillé en plus de maltraiter ses pauvres vêtements. Il doute même que sa casquette sera assez robuste pour le protéger — donc la seule solution était d'appeler un taxi, ou alors un Uber… Ou attendre le prochain bus… Tant de choix qui ne le réjouissait absolument pas. Capricieux, ça il l'était vraiment. Sanha pouvait être insupportable, le genre de type qui est pire qu'un gosse :: ça se voyait, il était un vrai pot de colle envers celui qui ne lui donnait même pas une seule attention — si ce n'est pour son cul. Mais ça, Sanha le savait. Il avait cette minime attention qui le faisait chavirer tous le temps. Un vrai idiot, ne pouvait-il pas tomber amoureux de quelqu'un d'autre ? Puis, c'est perdu entre l'état de désespoir et ses pensées, qu'il heurte quelqu'un sur le chemin. S'excusant d'abord, la surprise se fait seconde. Croyant reconnaitre l'homme qu'il a bousculé :: n'est-ce pas l'un de ses amis d'enfance ? La réponse de son vis-à-vis le déçoit un peu, comprenant que son cerveau lui avait créé un faux espoir. Un « Oh... » s'échappe de ses lèvres avant qu'il ne détourne son regard, pour tenter de reprendre sa route :: la pluie et son faux espoir lui minent le moral, tellement qu'il ne pense même pas à ce qu'il devrait manger en rentrant... Alors qu'il le fait habituellement !

Stop ! Un sursaut le prend alors qu'il entend l'autre homme gueuler derrière son dos, il se retourne et est stupéfait de le voir se rapprocher — il ne s'était donc pas trompé ! Ses espoirs étaient véridiques ! Un sourire plus étincelant s'esquisse sur son visage. « Jungsuuuuu ! », un rire se fait entendre tandis qu'il l'écoute parler. La joie rempli son âme, oubliant donc ses soucis. « Ça fait super longtemps qu'on ne s'est pas vu, donc j'peux comprendre ! », annonce-t-il, afin de rassurer son ami qu'il n'y a aucuns problèmes là-dessus. « Hé bah… J'ai emménagé ici quand j'avais autour de vingt ans… Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici, à Séoul ? Qu'est-ce que t'es devenu alors ? », il enchaine les questions, comme le curieux impulsif qu'il est. Mais, l'excitation de la retrouvaille inattendue l'empêchait de se contenir.







Moon Jung Su
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : soleilplein (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 265
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Lun 18 Avr - 20:03
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Le Koryo n’en revenait pas. Sanha, ici, à Séoul ? Quand ? Pourquoi ? Comment ? Sur le coup, il ne l’avait absolument pas reconnu. Il faut dire que avec la faim et son envie pressante de rentrer, son cerveau n’avait pas allumé tout les étages. Considérant le fait qu’il n’allume jamais tous les étages, vous imaginez l’ampleur des dégâts. Il était donc revenu sur ses pas une fois les deux-trois neurones qui lui restaient ayant finalement décidé de se checker pour se connecter. Le jeune homme était aussi surpris que heureux. Le revoir lui faisait remonter énormément de souvenir et de nostalgie. Arrivé là, il en avait complétement oublié la faim qui lui tordait les intestins. Il n’y avait qu’à entendre le son de sa voix pour comprendre l’étendu de son excitation. Quelle joie ! Quel bonheur de le retrouver ici San Ha est un ami de longue date, grand témoin de son enfance à Busan, un de ceux qui peuvent balancer des dossiers honteux à son sujet. Sur le coup, il ne pouvait pas s’empêcher de se trouver super con. Vous imaginez vous, si il n’avait pas eu un éclair de génie ? Il aurait continué son chemin comme une pauvre tâche, passant complètement à côté de la crème de la crème de ses copains d’enfance ? Une honte ! Un scandale ! C’est pour cette raison qu’il agitait la tête négativement, riant, lorsque le jeune homme lui mentionnait que ce n’était pas grave. « Tu rigoles ou quoi ? Ça aurait été un scandale ! J’serai rentrer chez moi comme un pauvre con, j’suis super content de te voir !!! » Mais que fait-il ici ? Ironiquement, lorsque l’on quitte sa ville natale, on a du mal à s’imaginer que les autres puissent faire de même. Comme si on mettait sur pause notre vie passée. En l’écoutant donc lui expliquer depuis quand il a posé ses valises à Séoul, Jung Su ne pu s’empêcher d’écarter les yeux. « Sérieux ?? A vingt ans ? Mais on est arrivé à peu près en même temps ? » Il fit un petit calcul en tête rapide histoire de se replacer dans le temps. Oui, oui, c’est ça ! Bordel, ils s’étaient ratés depuis tout ce temps ? « J’suis arrivé à mes 18, pour venir faire mes études. Je suis à la Yonsei là, j’suis en chimie. » Bon, il omettait volontairement quelques détails pour le moins significatifs. Ok il était venu à Séoul pour étudier mais cela est en grande partie du au fait qu’il a eu un enfant avec une personne qu’il connait, qu’on lui a retiré la garde et qu’il a suivi discrètement son ex belle famille jusqu’ici afin d’au moins apercevoir Sun Hee au départ … Mais bon, ce n’est pas le genre de chose qu’on raconte à peine retrouvés, en plein milieu de la rue … Pour le coup, contrairement à beaucoup, Jung Su se sentait en confiance avec Sanha. Il le connait de la grande époque après tout, il ne devrait pas avoir trop de mal à se confier à lui à ce sujet … De toute façon, il se sait peut-être déjà. Les nouvelles vont vite là-bas alors autant qu’il l’entende de sa bouche …









________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Dim 24 Avr - 18:56
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


La pluie était si douce, mais si violente à la fois. Elle s'écrasait contre le bitume en milles, et mouillait cette terre pour laisser des couleurs refléter dans les éclaboussures. Le papillon de nuit la trouvait reposante, mais stressante — refusant systématiquement de la laisser l’agresser, de le tremper de la tête jusqu’aux pieds. Il l’écoutait frapper passionnément contre le toit du bâtiment, le son s’étouffant entre les pas précipités et les voix qui résonnaient dans la station de train. Regard désespéré, il regardait dehors… Cette violence pluvieuse mériterait d’être prise en photo et d’être accrochée dans son portfolio, mais l’ironie était qu’il n’avait pas emporté son appareil photo avec lui lors de son déplacement. Le mélange de couleurs qui reflétait contre le bitume trempé apportait une beauté étonnante, une beauté qui méritait d’être immortalisée. C’était la seule chose qui apportait paix à son âme, alors que le stress, lui, était en feu. Comment pourrait-il rentrer sain et sauf, sous une telle pluie ? C’était certain qu’il se ferait écraser par les milliards de gouttes s’il tentait de faire quoi que ce soit. En se retournant, l’âme nocturne heurta un passant :: dans le feu de l’action, il se retourna pour s’excuser précipitamment. Les yeux se faisaient ronds, à une soudaine réalisation… Réponse coupable d’une déception, le jeune coréen tourna ses talons pour reprendre sa marche (( attristé par ce faux espoir )) — le myocarde ressentait une légère amertume, ayant cru que la bousculade aurait mené à des retrouvailles. Le sursaut le prend, à l’entente de ses paroles… Décidément, de surprises en surprises. Les sourires revenaient, une joie se propageant dans l’organisme du plus petit. « Hé, honnêtement faut avouer qu’on a beaucoup changé toi et moi ! », un commentaire qui ne passerait pas inaperçu. Si son cerveau ne s’était pas alarmé immédiatement, il n’aurait sûrement pas reconnu son ami d’enfance — et ça aurait été certainement scandaleux. « Sérieux ?! Woah, mais comment on s’est loupé depuis tout ce temps ! », et la surprise ne s’était pas arrêtée là. Ô Dieu non. Sanha se sentait devenir rapidement con, réalisant qu’ils s’étaient ratés beaucoup trop de fois. « Attends… Attends ! T’es à la Yonsei ? Je— Non mais c’est scandaleux là ! », la dramatique en lui se faisait entendre. Le visage offusqué, il posait ses mains sur ses hanches dans une grande stupéfaction. « Mec, j’suis à la Yonsei aussi ! Enfin… Pas pour de grandes études, mais quand-même ! J’suis en photographie, c’est ma deuxième année. », exclamait-il, un rire venant adoucir son dramatisme. C’était une blague, n’est-ce pas ? Comment est-ce qu’ils pouvaient s’être autant ratés, depuis toutes ces années à Séoul…? La ville était certainement grande, mais ils étudiaient à la même enseigne !







Moon Jung Su
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : soleilplein (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 265
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Sam 30 Avr - 23:34
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Il en oubliait tout. La pluie, la faim, la nuit qui s’installait. Tout ce qui occupait littéralement son esprit quelques heures avant n’était que dérisoire et devenue des détails complètement insignifiants maintenant. Il aurait carrément pu avoir Adriana Lima, Khaled et Mr Bean qui passaient en groupe juste à côté de lui, il n’aurait absolument rien remarqué.  Peut-être que arrivé là, qu’un astéroide vient littéralement de s’abattre juste derrière lui et qu’il n’a rien vu, rien entendu … Son attention était uniquement portée sur Sanha, en chair et en os, ami perdu de vu depuis trop longtemps. A vrai dire, Jung Su ne s’était pas éloigné consciemment. Il n’y avait jamais eu d’embrouille, aucune histoire et de ce qu’il sache, ils n’ont rien à se reprocher mutuellement. Les choses se sont fait plutôt naturellement. Parfois le temps vous amène à prendre des chemins différents pendant quelques temps ou pour toujours finalement. Alors bien que la surprise persistait dans son cœur, il était vraiment heureux. Après coup, il se sentait complètement idiot de ne pas l’avoir reconnu. Mais cela fait combien de temps ? Six ou sept ans ? L’eau a coulé sous les ponts, ils ne sont plus vraiment les même physiquement. Mentalement, cela reste à voir. Jung Su n’a pas réellement l’impression d’avoir tant changé que cela mais pour le coup, nous ne sommes jamais les mieux placés pour constater nos évolutions. « Bah carrément ! Assez pour que je manque de te foutre un vent mais pas assez pour que mon cerveau se remette en question. » Heureusement finalement ! Jung Su en venait à croire que son escapade nocturne était peut-être un plan du destin. Imaginez il aurait tout gâché en poursuivant sa route ?

Le Koryo était surpris d’entendre que finalement, leur départ de Busan pour la capitale était si rapproché. Encore un peu, ils auraient presque pu faire le voyage ensemble. Il a beau être quelqu’un d’extrêmement sociable, avoir un repère en débarquant à Séoul n’aurait pas été de refus. Mais bon, les choses se sont passées autrement. « J’en ai aucune idée ?? Pis personne m’a dit que tu avais débarqué ici, sinon je t’aurai cherché ! » Cette ville était peut-être un peu trop grande pour qu’il puisse deviner son arrivée mais si il avait appris bien avant que le jeune homme avait posé ses valises ici, il était sûr et certain que Jung Su aurait tenté de le retrouver. Racontant ce qu’il faisait aujourd’hui, ce qu’il était devenue depuis dans de très grandes lignes extrêmement vastes, il fut surpris par la réaction du jeune homme. Pourquoi était-il surpris d’apprendre qu’il est à la Yonsei ? C’était si choquant que ça qu’il se soit lancé dans des études supérieures ? A l’écoute de son ami, ses yeux s’écarquillaient à son tour, rejoignant rapidement l’expression de ce dernier. « Non tu mens ?? » La probabilité pour qu’ils se retrouvent avant venait considérablement d’augmenter. Finalement, ces ratés étaient littéralement de la malchance. Ils n’étaient pas seulement arrivé en ville à quelques temps près, ils étaient dans la même université ! « Mais mec comment c’est possible ? Pourquoi on s’est jamais croisé ? » Il voulait bien, qu’il n’y ait énormément de personne et qu’il ne puisse pas connaître tout le monde. Mais bon là, c’était carrément indécent. « Qu’est ce que tu racontes ? » L’étudiant en chimie se mit à rire. « Y’a pas de petites études, t’es fou ou quoi ? » Il n’était pas de ceux qui qualifiait certains cursus de plus important ou impressionnant que d’autres. Le plus important était d’être épanouie dans ce dernier. Portant une main sur son front, encore abasourdit, les sourcils froncés. « Gros j’en reviens pas, comment a fait ?? Même ville, presque en même temps dans la même université. On est abruti ou quoi ? Ca tombe on s’est déjà croisé on ne s’en souvient même pas ? » Peut-être qu’elle était déjà arrivée, cette scène où ils se bousculent et repartent chacun de leurs côtés, sans même se rendre compte de l’identité de cet interlocuteur ?









________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | Sam 21 Mai - 3:51
Citer EditerSupprimer







THE SOUND OF THE RAIN


quartier nord, train station
outfit of the day


✧ ✧ ✧


Pluie similaire à tes émotions, tu pleures sans larmes à longueur de journée ; tu veux qu'on te voit et qu'on te dise de bonne choses — tu t'y prends pourtant de la mauvaise façon. Ce n'est pas en donnant ton corps à des inconnus qu'on voudra te donner plus d'attention. Ce n'est pas en agrandissant ton cercle d'amis, que ces moments seront authentiques ; (( beaucoup profitent de toi, tu ne t'en rends même pas compte )). Tu recherche l'attention que tes parents ne t'ont jamais donnée ; tu cherches ces moments précieux dont tu n'as jamais eu la chance d'expérimenter. Tes parents ne t'ont jamais aimés, ils n'ont jamais apprécié la personne que tu étais — parce que tu n'étais pas ce qu'ils voulaient que tu sois. Tu étais l'artiste de la famille, t'intéressant minutieusement à cette branche dans l'espoir de pouvoir t'y exprimer sans retenue. Et, c’est en prenant du recul que tu regrettes amèrement. Si tu n’avais pas été si têtu, tu aurais peut-être encore une famille… Mais, est-ce que ça aurait valu le coup d’abandonner tes rêves pour satisfaire les exigences d’une famille qui ne voyait rien de bon en toi ? Sûrement pas, non. Tu le sais, Sanha. Tu le sais que ça aurait empiré ta propre situation mentale, si tu ne t’en étais pas défait. Parce qu’ils avaient beau être ta famille, ils ne sont pas venus te rendre visite alors que tu avais frôlé la mort ; que tu gisais dans ce lit d’hôpital, bandage enrobant son abdomen pour cacher la profonde blessure. C’est donc ainsi que tu as décidé de quitter ta ville de naissance ; Busan. Tu as décidé de poursuivre tes rêves et de devenir compositeur, sur le taquet. Tu n’avais pas beaucoup d’argent, mais tu avais pu compter sur ton cousin Sun Ho pour t’aider à t’en sortir… Et regarde où t’en es, aujourd’hui. Tu composes des musiques que le public adore. Croisant cette familiarité d’enfance, tu réalises enfin cette personne que tu as croisée ; Jung Su. Ton pote d’enfance, l’une des rares personnes qui était réellement de ton côté sans penser aux bénéfices. Car oui; beaucoup te cotôyait uniquement parce que t’étais un gosse de riche — tu n’avais absolument pas de personnalités pour les autres enfants. « Bah, si on m’avait prévenu, j’aurais fait pareil ! », tu dis en souriant tel le gamin que tu es. Vraiment, ça te réconforte de le revoir ; c’est comme si tu débloquais des souvenirs dans le tréfond de ton encéphale. Jung Su, il était très important à l’époque — il l’est sûrement toujours. Puis, tu réalises en l’écoutant que vous étudiez à la même enseigne… Le hasard fait bien les choses, mais tu ne comprends absolument pas comme tu as fait pour le louper si fréquemment. Le monde est petit, mais apparemment pas au point où vous alliez vous croiser à la Yonsei. « Mais, gros ! J’ai une gueule de menteur !? », que tu dis en rigolant. Parce que ça te fait rire cet hasard, Sanha. « Je ne sais absolument pas ! C’est trop étrange, moi je dis ! », t’ajoutes en haussant les sourcils, comme si c’était un mystère que seule la bande de Scooby Doo pourrait résoudre. « Bah… C’est surtout que pas beaucoup étudient la photographie… Mais, je vois où tu veux en venir ouais ! », tu te rattrapes en faisant une légère moue. Sur ce coup-là, Jung Su avait absolument raison dans ses propos ; les études que tu poursuis ne sont pas aussi faciles que l’on pourrait penser… Ça ne requiert pas uniquement la capacité de prendre quelque chose en photographie, c’est bien plus spécifique. « Moi, j’suis certain qu’on s’est déjà croisé… Comment est-ce qu’on aurait fait, sinon ? Franchement, je trouve ça scandaleux…! », puis le choc s’esquisse subitement sur les traits de ton visage. « O M G, imagine on était déjà assis côte à côte ?! », que tu dis dans un de ces airs dramatiques ; on peut vraiment pas te rattraper dans ta connerie, hein.







Contenu sponsorisé
 
Re: 「 THE SOUND OF THE RAIN 」 ft. JUNGSU | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas