sombre
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

did u just steal my daughter's heart ? ft baekji

Moon Jung Su
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : moonset (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 182
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Sam 23 Avr - 18:08
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti
Il n’y a jamais la moindre délicatesse dans les paroles de Jung Su. Il parle comme il pense, les mots s’échappant généralement de ses lèvres sans qu’il ne puisse les retenir. C’est à croire qu’on a omis de lui apprendre à tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler. Aussi loin qu’il se rappelle, il a toujours été comme ça. Il n’a jamais su enjoliver ses phrases ou utiliser des moyens détournés pour que ses paroles soient plus douces. Il a beau essayer, il n’y arrive pas. Pourtant, il est parfaitement conscient que ses paroles peuvent blesser ou heurter les autres. C’est sûr qu’il n’est jamais agréable de s’entendre dire qu’on pue de la gueule mot pour mot ou alors que cette nouvelle robe donne l’impression que vous avez pris dix kilos. Pourtant, croyez-le ou non, il n’a jamais la volonté de blesser les autres. Grand partisans du Appelons un chat, un chat, il a seulement bien du mal à contrôler son flux pensées-paroles et à choisir des moyens détournés pour s’exprimer. Disons qu’il est oralement inadapté socialement ?

Alors il était couru d’avance que cette histoire de boîte à gros mots allait davantage le dépouiller lui plutôt que sa fille. Au même titre que ses paroles brutes, les injures sont monnaies courante dans la bouche du jeune homme. Passant de plus en plus de temps avec sa fille et voyant son caractère se rapprocher de plus en plus du sien au fur et à mesure des années, il avait préféré prendre les devants. Jusqu’ici, elle n’avait dû mettre qu’une ou deux pièces. Déjà beaucoup selon lui mais tellement moins qu’il n’aurait dû en mettre à son âge. Concernant ces similitudes caractérielles, Jung Su ne saurait dire si il s’agit là d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle. Dans un sens et par simple esprit de vengeance, il était heureux qu’elle lui ressemble. Il se dit que à chaque fois que son grand père la voit, il pensera toujours à lui et à quel point on ne peut se débarrasser des Moon aussi facilement. Mais d’un autre, il avait un peu honte. A l’instar que dans sa relation avec la mère de l’enfant, il ne peut s’empêcher de penser qu’il ne la mérite pas. N’était-il pas honteux qu’il puisse lui donner des traits de caractère aussi mauvais ? A son sens, Sun Hee est formidable et lui, le roi des minables.

Mais l’heure n’est pas à ce genre de pensée. Le Koryo n’était donc pas étonné lorsque l’idole lui répliquait que ses mots étaient peut-être un peu forts. Naif ? Au contraire, il le trouvait un peu trop gentil mais bon, il était le mieux placé pour en parler non ? « Bien sûr ! »Répliquait-il alors lorsque Baek Ji lui demandait si il était certain sur le fait de le cacher en cas de besoin. « J’ai pas le temps d’être ton garde du corps pis en vrai, tu veux que je terrorise qui avec mon physique de papillon ? Mais je peux au moins te planquer en deux-trois mouvements ! » Qu’est ce que cela lui coutait de toute façon ? Ses fans pouvaient bien frapper contre la vitrine il s’en fout, c’est pas lui le propriétaire. Et puis, Sun Hee se proposait même pour lui dévoiler ses meilleures cachettes, c’est pour vous dire combien il serait bien protégé … D’ailleurs, l’étudiant tournait immédiatement les yeux vers l’enfant lorsqu’il lui adressa la parole. Allait-elle de nouveau buguer ? On peut dire ça. Immédiatement, elle se mit à devenir rouge tomate, un peu comme si elle se retenait de hurler et hochait fébrilement la tête. Honnêtement, il avait du mal à comprendre cet ensemble de réaction à son égard et par conséquent, ne savait absolument pas quoi faire. Alors il se contenta de lui offrir un sourire rassurant, le genre de sourire qui veut l’encourager. Alors en attendant qu’elle prenne confiance, il poursuivait la discussion. « A 100%. J’ai dû être occidental dans une autre vie de toute façon. Les trucs de politesses tout ça, c’est pas mon truc. Te prend pas la tête avec moi. » Il haussait légèrement les épaules, poursuivant ses affaires. « T’as quel âge au fait ? Ca tombe t’es un faux jeune et t’es plus âgé que moi. » Lançait-il en riant légèrement. Ou du moins si il l’était, il devait l’être de pas beaucoup sinon ça relève complètement de la sorcellerie. Remarquant le chat endormit sur lui, il ajoutait. « J’imagine que tu vas me dire que tu n’as pas le temps, et je comprends, mais au cas où, les chats d’ici sont à adopter. Alors ok ils ont des prénoms pourris mais si besoin tu peux les rebaptiser. » Il n’était pas certains qu’il puisse repartir avec un chat au vu de son emploi du temps qu’il imagine très chargé mais Jung Su se devait quand même de le dire. On ne sait jamais …

@HAN BAEK JI

________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : SYAN & SIREN CHARMS.
Messages : 510
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Dim 24 Avr - 18:07
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti tente d'échapper un fan imaginaire.
OOTD ✧ Le calme revient toujours lorsque les portes de son appartement se ferment, ces cris acclamant le groupe amènent une pression en permanence — ces regards et sourires émerveillés réchauffent toujours l’organe battant dans sa voûte qui respire. Pourtant, une crainte se faufile amèrement dans ces sentiments chaleureux… Et cette crainte, elle le quitte lorsque les portes se ferment. Tout redescend, il revient sur terre et se rend finalement compte qu’il n’est qu’un grain de poussière célèbre. Arrêter d’imiter la perfection, s’occuper de tâches que chaque humain doit effectuer :: sa routine est simple. Un vrai humain, pourtant on ne s’en rend pas compte même lorsqu’on le voit en vrai — beaucoup disent qu’il est trop parfait pour exister et qu’une perfection comme telle est impossible. Néanmoins, Baek Ji a la certitude qu’il respire et est bel et bien vivant. Là, est une certaine pique qui vient s’enfoncer avec lenteur dans son âme (( torture saupoudrée d’amertume )) lorsque quelqu’un vient commenter ses visuels. L’âme hivernale en est consciente, beaucoup de personnes le trouvent satisfaisant pour les yeux :: mais il ne veut pas qu’on l’aime juste pour son physique — ayant toujours détesté cette idée. Autrefois complexé et dysphorique, beaucoup de doutes venaient titiller son incertitudes lorsqu’il recevait des compliments :: pourquoi est-ce qu’on le complimentait ? Était-ce sincère ou juste des avances ? Beaucoup se permettent de complimenter ses traits du visage — souvent ses yeux sont proies des éloges… Ses lèvres, elles, sont secondes. Ça le gêne, lorsque ces louanges sont faites lors d’émissions télévisées. Garçon timide, la modestie a toujours été présente en son esprit.

Raison pour laquelle ce dernier tente de se faire petit en présence de Jung Su et de la petite fille — le jeune homme se sent déjà malaisé pour la simple raison qu’il est rentré dans le bâtiment, sans même se rendre compte que c’est fermé. Bien qu’au fond, ce n’est pas de sa faute et ça ne le sera jamais… État second, l’âme apeuré brouillant son champ de vision — le monde autour de lui tourne, l’impression de tomber dans les vapes. Ce n’est lorsqu’il a entendu les paroles de l’homme, qu’il est revenu sur terre. Réalisation frappante, coup de poings secs dans l’âme. Gêné, il n’a, premièrement, pas osé bouger :: ce n’est lorsque la discussion a continué que le jeune homme s’est mis à avoir du mouvement. La gêne revient pourtant lorsque Jung Su commente les décisions faites par son agence et pourtant, ce dernier avait raison. Ils ont été stupides à croire qu'un garde du corps ne serait pas nécessaire… Mais Winter devrait en parler avec Ki Seop, au lieu de s'en plaindre extérieurement. 🙶 Je vois… Je me dois de vous remercier, dans ce cas… Et si jamais vous avez besoin d’aide, je tâcherai de m’être redevable. 🙷, propose-t-il à son tour. Encore cette gentillesse étouffante, être gentil avec autrui a toujours été l’une de ses plus fortes qualités… mais aussi son plus grand défaut. Plus jeune, on lui avait appris à être une gentille et douce jeune fille — que les garçons n’aiment pas une demoiselle qui est impolie et irrespectueuse. Se faire matrixer à un jeune âge, jusqu’à ce que les chaînes soient trop lourdes à traîner :: se libérer, s’envoler de ses propres ailes et découvrir une autre facette de la réalité. Faire ses propres choix, prendre ses propres initiatives. Maints sacrifices ont été faits pour qu’il en arrive ici et aucun regret n'est ressenti. Si ce n’est ce manque profond qui le ronge profondément, ses parents lui manquent. Sa gentillesse lui fait hésiter, devrait-il retourner les voir et pardonner les erreurs du passé ? 🙶 D’accord… 🙷, tutoyer une personne plus vieille que lui n’est pas une habitude. Lâcher les honorifiques est une épreuve difficile, lorsqu’on a été élevé de cette façon. Les mains occupées, il finit par acquiescer avant de laisser un rire se faire entendre sur les propos de son vis-à-vis… 🙶 J’ai vingt-et-un ans. 🙷, il répond. 🙶 Ah ! Laisse-moi deviner ton âge… Eh… Je dirais que tu as… 🙷, marquant une pause, frôlant ses doigts à ses lèvres jusqu’à ce qu’il finisse de réfléchir. 🙶 …vingt… trois ans ? 🙷, l’amoureux hivernal n’est pas certain :: mais ça l’amusait de deviner l’âge des gens. Le topic du chat prend place et son visage s’illumine légèrement — amoureux des animaux, il a toujours voulu avoir son propre animal de compagnie. Seulement, il n’est pas certain que ses bandmates soient d’accord… Considérant l’emploi du temps chargé du groupe. 🙶 Je peux vraiment en adopter un !? 🙷, il demande sous une exclamation, digne d’un gamin. 🙶 J’aimerais bien… Cela dit, je ne pense pas que ce soit possible avec mon emploi du temps… Puis, je n’habite pas tout seul. 🙷, et si ça se trouve, l’un de ses bandmates n’aime pas les chats. Donc, Baek Ji juge que ce n’est pas une bonne idée d’en adopter un :: les opinions de ses colocataires sont importantes. Il leur en parlera sûrement en rentrant.
@MOON JUNG SU

________________________________

- -a soft spirit in a hard world
Moon Jung Su
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : moonset (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 182
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Lun 25 Avr - 19:51
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti
Jung Su est énormément de choses. Turbulant, agité, la patience de ses proches est bien souvent mise à rude épreuve. Il n’est pas chose aisée de le suivre dans ses faits et pensées, imprévisible est sûrement un des meilleurs mots pour le qualifier. Il est généralement là où on ne l’attendait, là où on l’attend le moins. Néanmoins, à côté du joyeux bordel qu’il met bien malgré lui dans vos vies, il a aussi le cœur sur la main. Un précieux héritage de son enfance. Des parents trop peu présents, bien trop vite laissé à lui-même, c’est le voisinage qui s’occupait des gamins comme lui. Sans eux, il ne fait aucun doute qu’il aurait mal tourné, c’est ce qui est arrivé à certains gosses d’ailleurs. L’argent facile, les mauvaises fréquentations et la délinquance est monnaie courante dans les bas quartiers. Les choses s’enchaînent tellement rapidement qu’il est difficile de se rendre réellement compte dans quoi vous vous êtes fourrés. Et puis une fois ceci fait, une fois la machine lancée, il est difficile de l’arrêter. Alors je ne saurai vous dire combien de stratagème ont été déployés afin que ces gamins ne basculent pas du mauvais côté. Pourtant, si il fallait recommencer, Jung Su ne changerait absolument rien. Finalement, de son enfance, il ne retient que les bons moments. Et comme ces gens l’ont fait pour lui, il tend sa main aux autres lorsque cela lui est possible.

Alors cela pouvait sembler complètement dérisoire que le Koryo propose de planquer l’idole en cas de besoin, mais cela lui semblait tellement logique. Il aurait fait bien plus si le jeune homme en avait exprimé le besoin et sa popularité n’avait absolument rien à voir dedans. Il souriait. « Pas de soucis. » A aucun moment, l’étudiant ne s’attardait sur la question d’être redevable. Honnêtement, il est de ceux qui ne disent absolument rien et gardent tout pour eux lorsque les choses ne vont pas. Sa fierté ou plutôt devrais-je dire son égo l’empêchent bien trop souvent de demander de l’aide ou même des simples conseils. Et puis aussi, il n’a pas envie d’embêter les autres avec ses problèmes. La vie est dure pour tout le monde ici bas. Alors il poursuivait la discussion, mentionnant au jeune homme qu’il pouvait le tutoyer. Très sincèrement, les honorifiques etc. n’ont pas la moindre signification pour lui. Chiant et compliqué, il se sent bien plus à l’aise si ces derniers ne sont pas employés. Alors quand bien même si Baek Ji venait à être réellement plus jeune que lui, il s’en moquait pas mal. « Waouw, 21 ans ? Je t’aurai donné un peu plus ? » A vu de nez, il aurait prédit qu’ils sont de la même année, comme quoi. Finalement, le confetti ambulant était bien plus doué que lui aux devinettes. « Presque, 24 ! » Et puis, l’oscar de la réaction la plus blessante est décernée à Moon Sun Hee avec ces paroles balancées dans un rire moqueur : « Mais comment t’es archi vieux papa ! » Cela aurait pu s’arrêter là. Ces mots auraient pu transpercer son cœur et puis c’est tout. Mais non. Il fallait qu’elle rajoute un : « Bientôt on va t’acheter une canne. » Non pas une nouvelle fois balancé comme ça uniquement au vent mais mimant en même temps un vieux marchant avec une canne. Il n’eut même pas la force de répiquer, mimant uniquement une douleur au cœur mal jouée. Ironie du sort, il était en réalité beaucoup plus jeune que les parents de ses camarades d’écoles.

En l’informant du fait qu’il pouvait adopter un de ces chats si il le désirait, le Koryo ne s’attendait pas à cette réaction. Il haussait les sourcils, la même étincelle prenant place dans ses yeux. « Oui ! » Pendant qu’il lui expliquait, comme il l’attendait, qu’il n’avait pas réellement le temps ni l’autorisation de ses colocataires, le jeune homme partit tout de même chercher les fiches au cas où. « Je me suis douté après ça veut rien dire, peut-être que tu peux trouver quelqu’un pour le garder ? » Ses pas le guidaient vers l’idole. « Pis ça tombe tes colocataires voudront bien ? » Il le tendit les fiches, présentant chaque chat avec photo et détaillant leurs préférences et particularité. « Pis au pire si tu peux vraiment pas tu peux toujours les voir ici ? » Il haussait légèrement les épaules en retournant à son rangement. « Enfin moi je te dis ça, j’ai pas le temps non plus d’en avoir un chez moi alors c’est pas moi qui vais te juger. » Il laissait échapper un léger rire. Il aurait aimé pouvoir avoir un animal que pour lui, néanmoins, nous n’avons pas toujours ce que nous voulons …


@HAN BAEK JI

________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : SYAN & SIREN CHARMS.
Messages : 510
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Jeu 28 Avr - 6:09
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti tente d'échapper un fan imaginaire.
OOTD ✧ Soudains jurons, le sourire qui était autrefois innocent, s'éteint. Les voix éclatent dans le salon de la grande maison familiale, incompréhension. Son cœur se serre dans sa frêle poitrine à la vue du paternel se levant du canapé. (( Premier coup )) — le corps s'éclate contre le carrelage. La joue lance pendant que la vision devient subitement floue. Sentiments de trahison, propagation dans l'entièreté de son organisme. Le cygne hivernal ne semble guère comprendre où il avait fauté, ni les raisons de cette claque. L'innocence lui faisait ignorer l'atrocité de ce qu'il jugeait normal. Jurons devenant plus tranchants, cet enfant qu'ils disaient aimer, ne devient qu'une simple poussière qu'ils souhaitent désormais balayer de leur vie. La femme ne dit rien, laissant l'homme crier sur l'enfant des neiges :: briser les chaines, ces chaines que eux ont mises sur le flocon, aura été une erreur impensable. S'exprimer envers ces deux figures, pensant qu'ils étaient de son côté, lui aura fait découvrir les visages qui se cachaient derrière leur masque. Ces mots qui venaient transpercer son âme étaient incompréhensibles (( vile péché )) — terreur dans les yeux, pluie assaillant le visage. Gouttes dégoulinant de ses joues, l'enfant tente de se relever. Peureux. Perdu. Ces personnes qui se trouvent être ses parents, deviennent des monstres. Cruauté étouffante, les mots se font absorber par sa carcasse et se collent à son âme. Il étouffe rapidement. Son myocarde tape dans sa poitrine ;; et ça tape, ça tape tellement fort qu'il en a l'envie d'en crever. Les coups lui rentrent dedans, ça le fait vibrer au point qu'il croit sombrer. Son paternel se penche et continue de cracher des phrases assassines. Ça lui agresse l'âme, la frappe et la torture, promettant à son cœur de devenir épave et à son esprit de se perdre dans l'oubli des Bermudes.

De profondes séquelles restent collées à son âme, le plongeant la majorité du temps dans une spirale infernale… Dans ce monde rempli de difficultés, il n'a que sa propre personne pour se réconforter — l'idée de prendre refuge dans les bras d'autrui l'effraie. Beaucoup d'histoires lui montent à la tête, lui créant tout un scénario infondé. C'était bien ce qu'il était arrivé avec Ki Seop :: le cygne hivernal s'est laissé crouler sous la paranoïa, fabriquant une image du leader de toute pièces, pour une histoire que ce dernier en avait pourtant tourné la page. Maintes fois a-t-il frôlé l'angoisse, crises de paniques. (( Idioties )) — maintes fois lui a-t-on formellement dit que l'homme qui le terrorisait est en vérité, une bonne personne.  Craintes infondées, aveuglé par la terreur du recommencement. Se cacher, n'a été que l'unique solution.

La discussion se fait tranquillement, un flow doux et calme. Bien que certaines choses soient en dehors de ses habitudes, comme tutoyer son vis-à-vis. Incertitudes viennent le bloquer, demandant l'accord verbal… Même si Jung Su le lui a donné sans qu'il ne le demande et qu'une nouvelle fois, la crainte de faire une faute vient le ronger. L'accord étant donné, une nouvelle fois, Baek Ji prend une longue inspiration pour se donner un certain courage. Si l'homme lui donne l'accord, il ne devrait y avoir aucun problèmes. 🙶 Vraiment ? 🙷, d'abord surpris. En effet, le jeune coréen ne s'attendait pas à ce que le paternel lui dise une telle chose. Jamais ne s'est-il personnellement dit qu'il faisait plus vieux que vingt-et-un ans. S'en suit la devinette, chose que le flocon aimait faire. Les yeux se font ronds, surpris d'avoir presque deviné son âge… Généralement, il se trompe. N'étant clairement pas le plus doué aux devinettes. 🙶 Wah! Cette fois, je ne me suis pas trompé ! 🙷, sourire innocent alors suivi d'un rire — tout s'arrête aux paroles de la jeune fille. Le choc sur le visage de l'idole est prononcé, la regardant avec profondes confusions. Il se mord les lèvres, voulant atrocement rire :: guère moqueur, mais c'est sa seule réaction face à la surprise. 🙶 T-Ton père n'est pas si vieux que ça…! 🙷, le rire se fait entendre pendant qu'il tente de répondre à la jeune fille. Non, parce que si Jung Su est vieux… Baek Ji l'est aussi. Ils n'ont que trois ans d'écart, voire quatre. Le sujet de l'adoption vient rapidement, éclaircissant les traits du flocon de neige. L'idée d'adopter un animal de compagnie l'émerveillait, mais l'impossibilité concernant son emploi du temps l'attristait légèrement. Ses yeux se posent sur les fiches que Jung Su est allé chercher, c'est certain, Baek Ji en parlera avec ses colocataires en rentrant… Mais rien ne promettait que l'adoption serait officielle. 🙶 Oui, certes... 🙷, il soupire en pensant à ses connaissances. Il a doute que quelqu'un serait apte à garder son propre chat… Ses parents sont rayés de la liste, même si Yo Han serait une possibilité. Il ne veut tout de même pas l'embêter avec ce genre de bricoles. 🙶 Je ne pense pas avoir qui que ce soit pour garder le chat, pendant mes absences… J'en discuterai avec mes colocataires, histoire d'être certain que ça ne les déranges pas…!  🙷, peut-être que ça marcherait en leur faisant les yeux doux. Normalement, ça marche toujours. 🙶 Je vais y réfléchir, entre-temps... Avoir un animal de compagnie est tout de même une grande responsabilité. 🙷, affirme-t-il en baissant son regard sur le chat endormi. Son cœur fond, à cette vue. (( Faible )) — amoureux des animaux, il a toujours affirmé aider les causes pour animaux en grande partie. Ce n'est pas pour rien qu'il pleure à chaque fois qu'il regarde une vidéo animalière. 🙶 Merci, ça vaut beaucoup pour moi. 🙷, se permet-t-il d'ajouter. Son sourire est d'une douceur aveuglante, ses traits sont chaleureux — aussi doux qu'un banc de neige.
@MOON JUNG SU

________________________________

- -a soft spirit in a hard world
Moon Jung Su
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : moonset (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 182
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Sam 30 Avr - 17:48
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti
De toute son enfance, Jung Su n’a jamais fait d’énormes bêtises. Contrairement à beaucoup de ses camarades, il n’a jamais été raccompagné par la police chez lui (parce que il ne s’est jamais fait attrapé) et n’a jamais fait de séjour en prison juvénile. Rien que cela, il était considéré comme un bon garçon au sein du quartier. Volontaire, drôle et énergique, on avait bien du mal à l’imaginer faire des faux pas considérables, et pourtant. Bêtise, accident, voilà des mots qu’il ne veut plus entendre dire lorsque l’on parle de sa fille. Néanmoins, il serait complètement faux de dire que Sun Hee était prévue au programme. Tandis que certains couples procréent volontaire et d’autre rencontrent d’innombrables difficulté afin d’en avoir, la petite fille avait fait son apparition dans sa vie sans crier garde. Jeune, idiot et innocent, ça ne sert à rien de se protéger, ça arrive que aux autres de toute façon non ? Non. Et puis un beau jour on se réveille et on vous annonce non pas que vous allez être papa, mais que vous êtes papa. Quelle invention merveilleuse du cerveau qu’est le déni n’est-ce pas ? Il n’était pas prêt pour cela et pourtant, dès l’instant où il a posé les yeux sur elle pour la première fois, il avait su qu’il donnerai jusqu’à son âme pour elle.

Il était donc complètement ironique d’entendre l’enfant le qualifier de vieux. Bien que s’en approchant, il n’était même pas encore majeur lorsqu’elle est née. Mais de cela, elle n’en a pas la moindre conscience. Aucun adulte extérieur ne pouvait soulever ce point face à elle puisque n’ayant pas la garde, il n’est qu’un vaste étranger. Et puis de toute façon, avait-elle réellement besoin de le savoir ? Cela ne change absolument rien pour elle, finalement.

Pourtant, il fallait l’avouer, l’entendre dire qu’il était archi vieux lui brisait le cœur. Et puis, cette imitation d’une personne âgée avec une canne, c’était beaucoup trop pour lui. Il n’eut même pas la fgforce de se défendre, mimant uniquement une douleur au cœur, frappé par les lames acérées de ses mots. Fort heureusement, il pouvait compter sur Baek Ji qui tentait de le défendre. Bon, il riait mais il le défendait quand même. « Tu vois que je suis pas vieux ! » Répliqua-t-il fièrement à sa fille. Il savait pertinemment que jamais elle n’oserait contredire cet homme dont le visage est placardé sur les murs de sa chambre. Mais le mal n’était-il pas déjà fait ?

Voyant que le feeling semblait plutôt bien passer avec les chats, Jung Su tentait sans grande conviction une adoption. Il avait beau beaucoup apprécier les chats de l’établissement, il préférait tout de même les voir adoptés plutôt que ici. Il avait d’ailleurs lui-même pensé à adopter Kitty, le chat mafieux, mais comme l’idole, il n’avait pas réellement de temps à lui consacrer. A vrai dire, il n’était pas certain qu’il était autorisé d’avoir un animal de compagnie dans son dortoir. Alors il comprenait les réticences du jeune homme et ne le jugeait absolument pas sur ces dernières. En réalité, il avait complètement raison de penser à toutes ces choses. Combien d’animaux se retrouvent en refuge parce que les gens n’ont aucune idée de tout ce que cela implique ? « Pas de soucis, tu as le temps. C’est pas une décision qu’on prend sur un coup de tête de toute façon. Et puis si arrivé là tu ne peux pas, c’est pas grave. C’est limite si ils sont mieux traités que moi ici donc tu sais, ils sont pas si malheureux. » le Koryo laissait échapper un rire avant de sourire. « Pas de quoi. » Reprenant ses activités là où il les avait laissées, il en profitait pour faire une petite piqure de rappel. « Du coup Sun Hee maintenant que tu es plus cassée, tu peux ranger tes affaires stp ? » Il s’attendait à une réaction. Soit à la voir en mouvement, soit à l’entendre râlée. Au lieu de ça, un nouveau silence, aucun mouvement. Elle se contentait uniquement de regarder son père, ses affaires posées juste à côté de son idole préférée, l’homme, puis de nouveau son père. « Je suis sûr et certain qu’il va pas te manger. » Lui chuchota-t-il discrètement avant de passer une main dans son dos pour l’inciter à avancer. Autant, Jung Su n’a aucune patience par habitude, autant avec sa fille, celle-ci semblait éternelle. Alors il la regardait, faire des petits pas, telle une biche s’approchant d’un lion. Elle dût bien mettre plusieurs bonnes minutes à s’approcher, un temps considérablement long puisque une fois ses affaires saisies, c’est limite si elle ne se mit pas à courir pour retourner à sa place. C’était mignon à voir mais tellement en dehors de ses habitudes qu’il s’en inquiétait. « Ca arrive souvent que les gens réagissent comme ça quand t’es dans les parages ? J’imagine que oui mais dans le doute, je voudrais savoir si je dois m’inquiéter … »


@HAN BAEK JI

________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : SYAN & SIREN CHARMS.
Messages : 510
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Mar 3 Mai - 4:43
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti tente d'échapper un fan imaginaire.
OOTD ✧ Conscient des conséquences que cela pouvait mener, le cygne hivernal s'est contenté d'encaisser les coups jusqu'à ce qu'il trouve une solution à ces problèmes. Ses parents continuaient de l'insulter et de le rabaisser plus bas que terre, car il était anormal à leurs yeux. (( Péché )) — ils pensaient sérieusement que leur enfant avait un problème mental, songeant à maintes reprises de l'envoyer en hôpital psychiatrique ou à une thérapie de conversion. Comment des parents pouvaient penser de telles choses, comment traiter leur enfant de cette façon leur paraissait normal ? Ils ne l'avaient, en toute réalité, jamais aimé-e. Cet enfant qui se comportait correctement et faisait toujours ce qu'on lui demandait — ce même enfant, qui était d'une générosité ahurissante et qui avait un grand respect pour autrui. Même lorsqu'on lui faisait de mauvais coups, l'enfant accordait le pardon. Son futur allait être brillant, apprécié-e par un nombre incalculable de personnes ; tout a été détruit. Tout a été détruit par ses propres parents, lui infligeant maintes séquelles… Tout ça parce que l'enfant n'était pas comme les autres, non, cet enfant était un péché qu'il fallait punir. Le premier poignard qu'on lui a infligé était la crainte — après ces maltraitances, l'enfant s'est mis à craindre les gens qui l'entouraient. Même si on lui répétait à quel point la personne que l'enfant craignait était en réalité, une bonne personne, rien n'arrêtait ses peurs. Le regard de ses parents avait changé. (( Méprisant )) — il n'y avait pas une seule once de regret ou de pardon dans leurs obsidiennes. La solution pour échapper aux enfers à été la fugue. Ses seize ans ont été vécus dans le froid, jusqu'à ce qu'il tombe sur un homme qui s'est avéré être son ange gardien tombé du ciel. La fin de son adolescence s'est faite avec douceur, malgré les séquelles qui venaient l'embêter de temps à autre. Il a débuté au sein du groupe appelé 5EASON et depuis, sa vie semble prendre une tournure plus illuminée que le passé qu'il traîne derrière lui. Aimé de tous, les gens voyaient en lui la perfection ; douceur incarnée, ceux qui le détestaient ne pouvaient nier les faits.

Ainsi a été sa vie, une vie qu'il cache amèrement à ceux qui le côtoient. (( Menteur compulsif )) — il a toujours dit que sa vie a toujours été aussi joyeuse et pleine de paillettes. Et que ses parents, eux, le supportent de loin. Personne ne doit le savoir. Personne… Mis à part, lui. Cet homme qui faisait vibrer son cœur dans une crainte électrique. Le malentendu a été soulevé et le flocon de neige tente de vivre sa vie, en comprenant qu'il avait peur sous des idées infondées. Stupide, c'est comment il se sent. Et en parlant de stupidité, il discute désormais avec un homme dans un bar à chats. Tout ça parce que sa paranoïa lui avait enlevé toute raisons et que se réfugier à été la seule solution pour que ça cesse… Et aussi stupide cela peut paraître, ça l’a réellement aidé. Discuter avec Jung Su lui a fait oublier la raison de sa venue ; ses sourires reviennent, la crainte étouffée par un sentiment chaleureux qui prône finalement l’organisme du flocon de neige. Les rires se font entendre, prenant la défense du père lorsque la jeune fille le traite de vieux et mime une personne âgée… Baek Ji n’a jamais vu un enfant parler ainsi avec son parent, aussi bien, parce qu’il n’a jamais été vraiment côtoyé par des personnes accompagnées par des enfants… Et maintenant qu’il s’en rend compte, c’est sacrément bizarre… En vient la discussion au sujet des chats à adopter, le prince des neiges en est ravi. Mais, l’impossibilité pointe le bout de son nez. Il aimerait bien, mais tout dépendra de ses colocataires et de son emploi du temps ; qui est déjà plutôt chargé si l’on prend du recul. Donc investir du temps dans un animal de compagnie reste une chose risquée… Et Baek Ji n’a absolument pas l’envie de devoir remettre le chat en adoption, parce qu’il a été impulsif et n’a pas réfléchi. 🙶 D'accord ! 🙷 et son sourire reste présent sur ses croissants de chair, prouvant la douceur dont il était capable. Puis, il observe attentivement ce qui se passe autour de lui… La jeune fille ne semble toujours pas habituée à ce que son idole soit dans la même pièce qu'elle… En soit, Winter comprend — lui-même ne sait pas comment il réagirait s'il se trouvait dans la même pièce que Doja Cat ! Alors, le temps qu'elle range ses affaires dans une précipitation qui le fait rire, il se préoccupe de caresser le chat endormi sur ses genoux… Ses poils sont d'une douceur époustouflante, ce chat gris et blanc aura alors gagné le cœur du cygne. Il relève ensuite son regard sur Jung Su, se mettant à réfléchir… Maintenant que la question est posée… Cela soulève d'autres questions chez l'idole. 🙶 Ça dépend des gens… Je dirais ? 🙷, tente-t-il d’expliquer. 🙶 Tu sais… Il y a des personnes qui font des malaises parce qu’ils me voient, moi et mes bandmates en concert… 🙷, il ajoute en laissant échapper un petit rire. Bien qu’en soit, ce genre de choses l’inquiète plus qu’autre chose. 🙶 Lorsqu’on idolâtre une personne, on devient rapidement timide… Enfin… Selon moi. 🙷, commente-t-il en portant sa main à sa poitrine. 🙶 C’est peut-être le cas avec ta fille ? 🙷, il soupire ensuite reportant sa main dans les poils grisâtres. 🙶 Après, je tente de ne pas faire attention à ce que les gens font ou comment ils se comportent lorsque je suis dans les parages... Ça me mets mal à l'aise, sinon. 🙷
@MOON JUNG SU

________________________________

- -a soft spirit in a hard world
Moon Jung Su
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : moonset (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 182
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Dim 8 Mai - 10:15
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti
Il n’était pas commun pour Jung Su de rencontrer des célébrités. Même si il avait parfois croisé des personnes camouflée de la tête aux pieds, il n’avait jamais eu l’occasion d’étendre la discussion avec eux. Baek Ji était une première. Et quelle première en sachant que le visage de ce dernier tapisse les murs de la chambre de Sun Hee. Si l’enfant agissait comme si elle voyait un alien face à elle, la réaction du jeune homme était plus rationnel. Dans un sens, il voulait et le traitait comme une personne lambda, parce que c’est ce qu’il est avant tout. Mais dans un autre, la curiosité le poussait à poser quelques questions. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler avec une idole, sans limite de temps et sans aucun regard désapprobateur rivé sur vous. Qu’est ce que ça fait d’être célèbre ? D’avoir des foules en délire prête à vous accueillir partout ? Des soutiens gorges jetés dans la face en plein show ? Est-ce courant que sa simple existence en vienne à casser des petites filles ? Sera-t-elle réparée ? Car avant sa curiosité, l’état de Sun Hee l’inquiétait un peu. Elle était complètement différente. Timide, discrète, tout ce qu’elle n’est pas par habitude. Peu importe combien de fois il avait tenté d’invoquer le silence dans cette petite bouche qui a tellement de choses à dire du haut de ses sept ans, finalement, il préférait quand elle parlait. Rendez-lui sa Sun Hee, s’il vous plait.

C’est donc très sérieusement qu’il écoutait le jeune homme. Bon, cet état était plutôt courant. Cela le rassurait un peu. L’enfant a beau avoir un caractère aussi wild que le sien, elle reste une enfant face à son idole après tout. « Des malaises carrément ? J’croyais que c’était que dans les films, genre, qu’ils exagéraient. » Il écarquillait légèrement les yeux, jetant un bref regard à Sun Hee. Par précaution, il s’en allait lui servir un verre de jus. Non parce que elle a l’air bien mais on ne sait jamais. « Ouais je pense aussi. Enfin je sais pas, j’le suis pas, mais je pense que tu as raison … » La timidité. Ne l’étant pas et n’ayant pas le moindre souvenir de l’avoir été dans n’importe quel passage de sa vie, on pouvait presque dire que ce sentiment lui était complètement inconnu. Alors pour le coup, il le croyait sur parole … «Oui, enfin, j’espère que c’est ça en tout cas. » Il jetait un nouveau bref regard à l’enfant avant de reporter son attention sur Baek Ji. Ok elle n’est toujours pas pâle, c’est bon. « Bah il y a carrément de quoi être mal à l’aise. » Bien que la situation était différente, il repensait à cette étudiante qui le fuyait comme la peste. Ce n’est jamais agréable de voir quelqu’un avec un comportement étrange avec pour seule raison votre présence. « Après peut-être que tu vas t’habituer ? Remarque, je sais pas si on peut s’habituer à ça … J’imagine que le fait de te voir à la télé ou sur internet ou que sais-je leur fais oublier que t’es un être humain comme tout le monde. » Il fronçait légèrement les sourcils, plongé dans sa réflexion.  « Ça doit être super chelou de savoir que un nombre incalculable de personnes te connaissent sans que tu les connaisses en retour. » il finit par hausser légèrement les épaules. « Enfin, au moins je sais qu’elle va s’en remettre. » Il laissait échapper un léger rire. Vous l’imaginez, débarquer comme une furie à l’hôpital : elle agit bizarrement depuis qu’elle a vu son idole docteur.


@HAN BAEK JI

________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : SYAN & SIREN CHARMS.
Messages : 510
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Dim 8 Mai - 12:52
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti tente d'échapper un fan imaginaire.
OOTD ✧ La vie d'idole est certainement la pire voie à prendre ; ne pas pouvoir respirer sans que ses mouvements ne soient scrutés minutieusement — s'il ne respire pas correctement dans la direction d'une autre chose, maints scandales feront surface. Preuves infondées, angle défavorisant. Le cygne hivernal a appris sur le taquet, que cette vie est remplie de toxicité. Autant aimé que détesté, le plus jeune du groupe a fait face à de nombreuses choses… Car, depuis les débuts ; beaucoup d'histoires viennent encore hanter son esprit. Ça l'effraie, rien qu'à la pensée que c'est réellement arrivé, et à nul autre que lui. Les haters sont plus souvent moins effrayants que les fans en eux-même ; il n’y a qu’à prendre l’exemple de la fan obsessionnelle, qui ne cessait de le suivre partout et qui prétendait être sa petite-amie sur les réseaux sociaux. Le plus déroutant est que cette jeune femme était adulte, Baek Ji était mineur à cette époque — mais lorsqu’on devient fan inconditionnel d’une célébrité, on en oubli souvent que c’est un humain derrière cette image de porcelaine ; on en oubli également la raison. Être suivi sans cesse l’aura marqué, à vie. (( Atteint de paranoïa, depuis )), et ça ne s’arrête pourtant pas là. Beaucoup de choses peuvent se dérouler, en l’espace de vingt-quatre heures… Étoile montante de l’industrie en paie les frais, tous ces messages l’intoxiquant ; lui montent à la tête, lui arrachent cette confiance qu’il avait… Il suffit d’une personne pour changer les choses, il suffit d’un mot pour changer une vie. Il a cessé d’être très actif sur les réseaux sociaux, depuis qu’il a été victime d’une série de vague haineuse lors de ses lives ; depuis qu’on a annoncé qu’il serait le prochain artiste du mois — depuis que beaucoup ont remarqués que le jeune homme devenait de plus en plus populaire, en plus du groupe auquel il appartient. Qui dans leur bon sens, dit à quelqu’un de se suicider parce qu’il devient populaire ?

Baek Ji acquiesce aux propos du plus vieux, c’était un phénomène très récurrent lors de concerts ; les fans qui se retrouvent dans la fosse et proches de la scène finissent souvent par faire un malaise. Ce que l’enfant de l’hiver a oublié de préciser, c’est que ce n’est pas à cause de leur présence — mais parce que la chaleur, l’adrénaline et l’excitation ne font jamais bon ménage.  🙶 Oui, carrément. Ça arrive limite à tous les concerts, si je me souviens bien… 🙷, finit-il par commenter. Combien de fois a-t-il remarqué ses fans se faire transporter hors de la salle, parce qu'ils avaient fini par faire une malaise ; combien de fois s'est-il éperdument inquiété ? Trop. Beaucoup trop de fois. Chercher les mots, c’est ce que fait Baek Ji en tentant de le rassurer au sujet de sa fille ; c’était plutôt normal… Enfin, pour le flocon de neige ça l’était… Il ne connaissait pas vraiment Sun Hee, après tout. 🙶 Ah… Hé bien… 🙷, son regard se baisse ; Jung Su marque un point. Les gens oublient trop souvent que c’est un être humain et non, une divinité comme dirait certaines personnes… 🙶 Tu marques un point, à ce sujet… 🙷, les obsidiennes déposés sur les poils du chat endormi ; Baek Ji se remémore ces années passées en tant que Winter… Si loin d’où il vient, si loin de ces deux personnes qui l’ont mis au monde. 🙶 Il y a beaucoup de choses qui me sont arrivées, et qui sont arrivées à mes collègues idoles ; hommes ou femmes, ou qu’importe… 🙷, il soupire en se souvenant de la jeune femme… Ça lui fout des frissons dans l’entièreté de son échine. 🙶 …Beaucoup oublient que nous sommes humains, que nous avons des émotions et sentiments… Ils oublient… aussi… qu’on… ne leur appartient pas… que nous sommes pas des poupées petit-ami ou petite-amie. 🙷, la pilule passe mal… Les souvenirs lui montent directement à l’encéphale et l’enferme dans une moue abattue. (( Si ça n’avait pas été cette jeune femme, ça aurait été quelqu’un d’autre )) 🙶 Il y a aussi, ces gens qui ne cessent de te rappeler à quel point tu devrais perdre du poids… Ou juste… que le monde se porterait mieux, si tu n'existais pas. 🙷, il soupire puis se rend peut-être compte que ses propos peuvent être choquants ; il déglutit puis relève sa tête pour regarder le père. 🙶 Désolé, je m’emporte ! Je suis certain qu’elle s’en remettra… Hehe, peut-être qu’elle finira par le raconter à tout le monde… 🙷, cygne de l’hiver sourit et le regarde dans cet air calme et désolé à la fois.

@MOON JUNG SU

________________________________

- -a soft spirit in a hard world
Moon Jung Su
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Moon Jung Su
Pseudo, pronom(s) : mallau (iMked), elle.
Célébrité : jeon jungkook
Crédits : moonset (avatar), ice and fire (signature)
Messages : 182
 http://www.shaketheworld.net/t26444-moon-jung-su-burninghttp://www.shaketheworld.net/t26462-moon-jung-su#1021598http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | Ven 13 Mai - 22:33
Citer EditerSupprimer

did u just steal my daughter's heart ?

le confetti
A son sens, Baek Ji était courageux. Il l’était comme toute personne qui s’est fixé un but et qui donne tout pour l’atteindre. Il l’était comme tout ceux qui ne reculent pas et qui persistent. Mais il le trouvait courageux également de rester. Les choses sont différentes une fois le vernis légèrement écaillé. Les paillettes ont un goût amer et les spots de lumières ne sont plus aussi aveuglant.

Aussi loin qu’il se souvienne, Jung Su n’a jamais rêvé d’être une célébrité. Il n’a jamais connu l’envie d’être sur le devant de la scène ou de rassembler des foules. Avec du recule, c’était quoi son rêve lorsqu’il était gamin ? Il avait beau y réfléchir, rien ne lui venait. Peut-on en déduire alors que son unique but était d’être heureux ? De ce qu’il se souvienne, il voulait juste s’en sortir. Un peu comme toute personne, j’imagine, qui ne sont pas nés dans la soie mais plutôt loin de là, il voulait gagner beaucoup d’argent. C’était peut-être là son seul souhait. Il ne se souvient même pas des carrières qu’il avait imaginé étant gamin. Sûrement ne les a-t-il eu que trop tard ? Bien que étant actuellement étudiant, on ne peut pas dire que ses études de chimie étaient réfléchie. A vrai dire, il avait choisi au hasard, dans la précipitation de vouloir mettre les voiles pour Séoul au plus vite. Il s’y plait plutôt bien ceci dit mais si il y pensait bien, il aurait peut-être dirigé son choix ailleurs.

Néanmoins, l’engrenage était enclenché. Il ne pouvait pas retourner en arrière tout comme le jeune homme qui lui faisait face. Quand bien même il déciderait de quitter le milieu, ce n’est pas pour autant qu’il retrouverait la paix. Alors autant, il serait mentir que de dire que le koryo cracherait sur des billets comme, il imagine, le jeune pouvait en avoir, autant pour ce qui est du reste il passait volontiers son tour. Il écarquillait les yeux en l’écoutant raconter les histoires de malaises lors des concerts. Loin de lui l’idée de remettre en question la superbe de Baek Ji et de ses camarades, mais un malaise n’est-ce pas une réaction complètement exagérée du cerveau ? Peut-être ne peut-il pas comprendre. Tomberait-il dans les pommes en voyant Drake ? Bon, il n’est pas follement fan de cet artiste mais le fanatisme, l’obsession envers les artistes lui était complètement inconnu. Fort heureusement finalement. Certaines personnes deviennent folles avec cela et il n’y avait qu’à voir la mine de la célébrité pour savoir que les choses ne sont pas toujours évidentes. « Ouais j’imagine … Mais ils sont super nombreux à penser comme ça. Que parce que il vous donne de la force, vous devez devenir leurs marionnettes. Franchement moi j’pourrais pas, déjà que ça me saoule quand mes proches me disent quoi faire alors des inconnus … Crois-moi que je distribuerai des clés de bras gratuitement. » La délicatesse par Jung Su partie deux. Des mots balancés comme il le pense, un manque total de mesure dans ses paroles. Une manière de faire qui pourrait très certainement choqué celui qui, selon les rumeurs sur les trainees, s’est vu apprendre l’art et la manière de ne pas faire de vague. A lui tout seul, Jung Su était un véritable ras de marée. Et comme toute catastrophe naturelle qui se respecte, il ne regardait jamais derrière lui après.

Lorsque le jeune homme soulevait sur le ton de la plaisanterie que Sun Hee pourrait s’amuser à raconter cela à tout le monde, Jung Su laissait échapper un rire. « Oh, si tu veux qu’elle ne le dise pas, elle ne le fera pas. Elle est super douée pour garder des secrets. » Des mots rapidement suivis par des hochements de tête positifs et rapides de l’enfant, puis d’une fermeture de bouche et débarras de clé. Enfin, jusqu’alors, elle avait réussi à les garder. Est-ce que cela allait continuer ? « Façon si je le dis, tout le monde saura que t’es caché ici et du coup tu pourras pas venir. » Elle haussait vivement les épaules en balançant frénétiquement ses jambes sous la tête. « Du coup moi je dis pas, sinon les chats vont être super triste sinon. » Ouais les chats vont être super triste … Quelque chose lui dit qu’il n’y a pas que les chats qui vont être super triste et que comme par hasard, son père va lui manquer plus spécifiquement lorsqu’il est au travail …


@HAN BAEK JI

________________________________

Et si j'ai raté l'dernier train, l'dernier navire. Je viens de là où les radeaux, les rêves chavirent.
On ira là où les vents nous mènent
Contenu sponsorisé
 
Re: did u just steal my daughter's heart ? ft baekji | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas