sombre
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

Talk to the hand feat. Kwon Eiji

Nah Woori
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Nah Woori
Pseudo, pronom(s) : Lena | She/Her
Célébrité : Ahn Hye Jin - Hwasa (from Mamamoo)
Crédits : kerushirei / rogers
Messages : 2908
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sahttp://www.shaketheworld.net/t4616p70-nah-woori#1025897http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
Talk to the hand feat. Kwon Eiji | Lun 2 Mai - 16:44
Citer EditerSupprimer
talk to the hand
OOTD + Des mots encourageants, des sourires, une étreinte et parfois un selfie. C'était le rituel après chaque atelier que terminait Woori dans cette superbe boutique de cosmétiques. Il s'agissait d'une marque connue qui essayait de s'acheter une vraie image verte, après avoir fait semblant pendant trop longtemps. Ils avaient de nouveaux magasins où tout était accès respect de l'environnement mais aussi respect de la peau et de la personne, ce renouveau plaisait beaucoup à la maquilleuse et à ses valeurs. Un espace lui avait été aménagé, cinq ou six personnes pouvaient se rassembler autour d'elle alors qu'elle maquillait un cobaye, souvent un.e abonné.e qu'elle avait sélectionné via les commentaires instagram et youtube. Pendant toute la séance, elle commentait ce qu'elle faisait et parlait de ses techniques et de ses choix de textures, de couleurs et répondait aux questions qu'avaient les participants à l’événement. Les séances duraient environ une heure, pour être rentable, la marque lui avait demandé d'essayer de mener autant d'ateliers que possible. Heureusement, elle avait des petits breaks entre chaque rencontre, elle en profitait pour arpenter les rayons, faisant sa sélection de maquillage à emmener en fin de journée et discutait avec les vendeuses (quand elles acceptaient de lui parler sans leur supérieur qui leur rodait autour).

La dernière participante de la session qu'elle venait de finir repartit en souriant après avoir enlacé Woori un dernière fois. La maquilleuse lui fit un dernier au revoir de la main avant de boire un grand verre d'eau, consulter son téléphone pour voir si tout se passait bien avec Yoon Woo (qui passait la journée avec ses grands-parents) puis rangea son matériel et nettoya ce qu'elle pouvait réutiliser pour la prochaine session. Elle se balada ensuite dans la boutique, se faisant arrêter par quelques personnes qui la reconnaissaient et demandaient des selfies et/ou des conseils maquillage. Elle n'était pas payée pour mais une fois qu'on la lançait sur le sujet make-up, difficile de l'arrêter. Elle entendit une voix grave, définitivement masculine, l'interpeller, l'habituel « excusez-moi, j'aurais besoin d'un renseignement » ou quelque chose du genre. Woori ignorait si on l'interpellait parce que la personne la suivait sur les réseaux ou si la personne pensait qu'elle travaillait pour la boutique. Dans tous les cas, elle se retourna en souriant, prête à aider. Son sourire se figea, finissant par ressembler à une grimace. Dix ans étaient passés mais elle reconnu sans mal le visage d'un homme pour qui elle ne ressentait que colère et rancune. On pourrait croire que cela ressemblait à ce qu'elle ressentait lorsqu'elle avait revu Min Soo, mais loin de là. Certes elle avait été en colère contre le père de son fils, elle lui en avait voulu, mais il y avait aussi une mélancolie, une nostalgie et des sentiments bien plus compliqués, car c'était son première Amour, son Grand Amour. Eiji, aux yeux de la maquilleuse, n'était qu'une erreur qu'elle avait commise à cause de ce profond sentiment de solitude. Et alors, vu les rumeurs qu'il avait fait courir à son sujet, qu'il la voit aussi bien apprêtée ce jour-là, en pleine réussite avec des personnes qui lui demandaient conseils et photographies, elle se gaussait intérieurement. D'ailleurs, elle refusa de baisser la tête, elle redressa même les épaules et leva un peu le menton. « Désolée je ne travaille pas ici, je suis en prestation, je vais aller chercher quelqu'un. » Woori ne montra pas si oui ou non elle l'avait reconnu, mais son attitude parlait pour elle entre le grand sourire qu'elle avait en se retournant et cette fierté dans laquelle elle était drapée à présent. Malheureusement, elle avait beau regarder autour d'elle, personne n'était disponible, le magasin était bondé. Elle se mordit la lèvre, un brin agacée, elle se refusait de lui proposer de l'aide. Et oui, la Nah Woori était rancunière.

________________________________

I CAN'T STOP THINKING ABOUT YOU

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas