sombre
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal


this life is filled with hurt ((yoo him))

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
this life is filled with hurt ((yoo him)) | Lun 2 Mai - 16:50
Citer EditerSupprimer


@Ra Yoo Him
Tu te doutais bien que ça allait être dur. Très dur. Tout comme tu savais que certains dossiers allaient plus délicats que d'autres. Que certaines affaires, certains sujets, allaient faire revenir des souvenirs, des émotions propres à ton expérience en surface pour tenter de te faire mettre la tête sous l'eau. Le plus important était d'essayer de ne pas laisser tes sentiments l'emporter. D'essayer de ne pas laisser ton cœur dicter ta raison et oublier ce qui était vraiment utile. Tu pouvais en faire une force cependant et tu n'allais pas t'en priver, quelque part. Utiliser ton passé, tes émotions, pour atteindre le cœur des gens à qui tu parlais mais aussi pour faire résonner des émotions propres à eux-mêmes. Tu ne devais pas totalement empêcher ton passé de te contrôler, il le pouvait. Tu devais juste éviter d'un vulgaire pantin désarticulé. Et plus encore, tu ne devais blesser les personnes que tu voulais aider. Cela ne ferait que reculer la machine, aggraver leurs situation et la tienne aussi. Tu te doutais bien que ça allait être dur. Que rien ne sera facile ou trop évident. Que parfois tu allais devoir creuser, chercher et creuser encore pour trouver une réponse. Que tu allais fouiller, creuser, chercher, pour trouver une solution. Mais tu voulais y arriver. Tu voulais bien faire – pour ces enfants, ces adolescents. Être une oreille attentive, mais aussi une base sur laquelle ils pouvaient s'appuyer pour remonter. Tu voulais les aider – mais tu ne te pardonnerai jamais de ne pas avoir su sauver ton frère. Sauver d'autres âmes n'allait pas rendre la douleur plus faible. Cela n'allait pas changer la face de ton monde – mais la face du leur, oui. Et c'était ça, le plus important. Que chaque personne que tu aides puisse se coucher et se réveiller tranquillement, oubliant le reste. Tu savais que ça allait être dur. Que certains dossiers allaient être difficiles, et douloureux. Que, parfois, les larmes couleront. Tu le savais mais ça ne t'empêchait pas de le vouloir.

« Yoo Him », que tu dis, le saluant d'un sourire et d'un geste léger de la main. Tu avais déjà travaillé avec lui. Tu le connaissais sans le connaître – t'avais entendu les « on dit ». Tu restais dans le flou le concernant, à l'écart sans trop l'être. Proche sans trop l'être. Tu n'allais pas l'ignorer. « Comment tu vas ? Je suis de nouveau en période de stage, et on m'a dit de travailler avec toi sur un nouveau dossier. Ils t'ont prévenu au moins, n'est-ce pas ? », le sourire ne quittait pas tes lèvres, un faux pli trop présent. « On va travailler ensemble sur ce dossier aussi ? Il me semble », le sourire s'effaça un instant, les épaules glissant quelque peu, les prunelles retombant sur le dossier entre tes doigts. « Tu en penses quoi ? », lui demandas-tu, les pupilles se levant vers lui, curieuses. « Tu as déjà parlé à l'enfant ? »
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: this life is filled with hurt ((yoo him)) | Mar 24 Mai - 22:40
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
OOTD + Parfois le parcours de certains enfants étaient révoltants. Les bras réconfortant de sa petite amie n'étaient pas toujours suffisants pour l'aider à se remettre d'une journée compliquée. C'était souvent qu'après une journée de boulot, Yoo Him ait besoin d'aller se défouler sur son sac de frappe à la salle pour ne pas se retourner contre ceux qui malmenaient ces gamins. Parfois c'était une personne en particulier, parfois la vie, la maladie, parfois c'était même l'institution supposée les protéger... Et le tout récent psychologue savait que la violence n'était pas la solution et surtout qu'elle lui était impossible, à défaut il passait sa rage sur son sac de frappe et dédiait toute sa patience et sa compassion à ses petits patients qui avaient besoin de lui. Aussi difficile cela pouvait-il être pour Yoo Him parfois, il se sentait à sa place, il était là où il devait être et faisait tout ce qui était possible dans ses petits moyens pour aider ses âmes en peine et en souffrance. Heureusement, il n'était pas seul, le service comptait quelques autres psychologues dont des étudiants en stage comme lui-même l'avait été dans ce même hôpital. Être accompagné était parfois nécessaire lorsque l'enfant avait du mal à se confier, soit parce qu'il était face à un homme, soit parce que Yoo Him n'arrivait pas à créer un lien avec son patient et un.e autre devait tenter une séance.

D'ailleurs, il savait qu'il serait accompagné sur le dossier d'un jeune garçon arrivé la veille pour un bras cassé et des côtes fêlées. La psychologue en formation qu'était Seo Eun Ha travaillerait avec lui. Ils se connaissaient vaguement, s'étant croisés à l'université lorsque le jeune homme était encore étudiant et lorsqu'ils avaient eu des stages en commun. Il n'eut pas à attendre longtemps avant de la voir débarquer, dossier en main. Elle était rigoureuse et avait lu les comptes rendus des médecins, Yoo Him ne pouvait le lui enlever. « Mmh. » La salua-t-elle, en quelque sorte. « J'ai été mis au courant oui. Tu as repris ton stage depuis longtemps ? » Il ne l'avait pas encore croisée, il réalisa soudainement qu'il ne l'avait pas vue depuis la fin de ses études et le fait qu'il n'allait plus sur le campus le frappa de nouveau. Il pointa d'un geste vague le dossier qu'elle avait en main. « Rapidement, il parle peu. Il continue de dire qu'il est tombé dans les escaliers alors que sa mère a avoué des maltraitances de la part de son père. Difficile à dire s'il est trop habitué à mentir ou s'il s'agit d'une amnésie traumatique. » Il poussa un léger soupir, les cas de ce type étaient les plus compliqués pour lui, le confrontant à des choses intimes et douloureuses. « Il y a aussi le fait qu'il pense peut-être protéger sa mère aussi. Dans tous les cas, impossible de l'aider tant qu'il continue de rester dans cette direction. Au delà de ça, il ne joue pas beaucoup et a plutôt tendance à rester dans un coin sans se faire remarquer, probablement un comportement habituel. » Ne pas faire de vague pour ne fâcher personne, Yoo Him ne le connaissait que trop bien, lui-même l'ayant adopté et se battait encore contre ce besoin vital de passer inaperçu. D'ailleurs, il se gratta l'avant bras tout en réfléchissant, comme s'il ressentait en fait le besoin de bouger pour rappeler qu'il existait. « Je te propose dans un premier temps d'aller le voir ensemble, tu te places en observatrice, son langage corporel sera parlant, j'espère. Et on verra après ce qu'il en est. » Ils ne pourraient pas lui consacrer toute leur journée malheureusement, trop d'enfants avaient besoin d'un soutien psychologique ou tout simplement d'exprimer leurs peurs, leurs angoisses et d'entendre un adulte leur dire qu'ils avaient le droit de ressentir tout ce qui les agitait. « Il n'y a pas de photos dans son dossier mais sache qu'il a un bras dans le plâtre. C'est la seule chose visible pour nous. » Mais il savait par ses collègues qui l'avaient soigné que d'autres blessures marquaient ce corps encore si petit. Il humidifia ses lèvres en regardant directement Eun Ha. « Tu te sens comment vis à vis de ce cas ? »
vmicorum.
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: this life is filled with hurt ((yoo him)) | Mar 21 Juin - 20:45
Citer EditerSupprimer


@Ra Yoo Him
S'il y avait bien un super-pouvoir que tu aimerais, ce serait de lire dans les pensées des autres. Pas pour connaître leurs secrets les plus intimes mais pour pouvoir les aider au mieux. Pour comprendre sans perdre de temps pourquoi ils agissaient ainsi, pourquoi ils faisaient du mal, à eux ou aux autres. Pourquoi ils semblaient s'éteindre, perdre des bouts de leurs âmes à chaque pas qu'ils faisaient. Si tu avais eu ce pouvoir, peut-être aurais-tu pu sauver ton frère ? Tu ne pourrais jamais te pardonner de ne pas avoir compris. De ne pas avoir vu. Parce qu'il y avait dû avoir des signes mais tu n'avais pas su les lire, et tu t'en voulais. Tu t'en voudrais toujours. Tu aurais dû comprendre. Tu connaissais ton frère, et lui avait toujours vu quand tu n'allais pas bien. Il avait toujours été là pour te réconforter. Alors pourquoi n'avais-tu pas réussi à faire l'inverse ? Tu n'avais pas posé les bonnes questions au bout d'un moment. Tu n'avais pas bien analysé les détails de ses gestes, en survolant certains, en fixant un peu trop d'autres. Tu n'avais pas bien agi. Tu ne l'avais pas aidé. Tu ne pouvais plus l'aider – mais tu voulais aider les autres. Ceux qui s'étaient égarés en chemin. Tu voulais les sortir de ces coins sombres où ils tournaient en rond, comme un lion en cage prêt à bondir. Tu voulais aider mais pour ça tu devais écouter. Ecouter les silences, les mots, les respirations. Observer les gestes, les paroles, les expressions. Pour tout ça, tu devais apprendre, et arriver au bout de tes études.

Passer par ces stages, aussi. Que tu appréciais grandement car ils étaient d'une grande aide dans ta compréhension du travail en lui-même. Et cela confirmait aussi que c'était bien ce que tu voulais faire. Un sourire fin aux lèvres, tu observais Yoo Him, bougeant lentement le visage. « Non, seulement depuis hier », et ce dossier te semblait déjà bien douloureux à traiter. Mais tu ne pouvais refuser sous prétexte que ça allait te rendre triste .Ce garçon avait besoin d'aide. Les lèvres pincées, tu bougeas une nouvelle fois le visage, les prunelles tombant sur le dossier. « Probablement », dis-tu lentement, l'air un peu confuse mais aussi triste. « Il a peut-être peur de possibles conséquences s'il avoue ce qu'il s'est passé », suggéras-tu lentement, bougeant un peu les épaules. « C'est jamais facile pour les enfants victimes de maltraitance d'expliquer pourquoi ou comment ils se sont faits mal », le mensonge pour se protéger. Pour se cacher. Des mots usés et trop vieux mais qui fonctionnaient encore parfois. « Il a l'air vraiment solitaire », et ça te fendait le cœur de l'imaginer dans son coin. « Ca me va », tu allais pouvoir l'observer, plus que l'écouter. Le langage du corps était parfois plus bruyant que celui de la bouche. « La seule ? », tu haussas un peu les sourcils, lui lançant un regard avant de bouger le visage. Etait-ce vraiment la seule chose visible ? Tu ne pouvais pas encore le dire, tu n'avais pas encore vu le garçon. « Par rapport à mon ressenti ? Mon état d'esprit ? Ou par rapport à lui ? », demandas-tu, l'attention posée sur Yoo Him. « J'ai envie d'apprendre à le comprendre. De comprendre son histoire mais surtout son ressenti sur chaque détail de sa vie. Ce qu'il pense de lui », l'amour propre en avait certainement pris un coup. « Savoir ce qu'il pense des autres, de sa mère, de son père. Ce qu'il aime et n'aime pas », tu bougeas un peu les épaules, les prunelles se décalant pour réfléchir. « Je me suis sentie triste en lisant le dossier. En colère, aussi, en sachant que personne n'ait pu l'aider avant », ton regard revint vers lui, une esquisse douce mais triste aux lèvres. « Mais on est là maintenant. Je sais qu'on pourrai l'aider, pas vrai ? Parfois il suffit simplement de trouver une personne pour nous écouter », confias-tu doucement, penchant un peu le visage, le sourire fin. « Je te suis », tu te redressas doucement de ta chaise, les prunelles détaillant Yoo Him – avec lui aussi, tu tentais. De le comprendre, d'apprendre à le connaître. Tu ne voulais pas te baser sur ce que tu avais entendu, tu voulais avoir ton propre avis.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Contenu sponsorisé
 
Re: this life is filled with hurt ((yoo him)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas