sombre
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

le surf de terre ft haru

Kwon Malia
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kwon Malia
Pseudo, pronom(s) : mallau, iMked, elle
Célébrité : Lily Macapinlac (Lily Maymac)
Crédits : mathoumatoufait (avatar), crackintime (signa)
Messages : 141
 http://www.shaketheworld.net/t26620-kwon-malia-oops-i-did-it-agahttp://www.shaketheworld.net/t26631-kwon-malia#1023700http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
le surf de terre ft haru | Lun 2 Mai - 19:21
Citer EditerSupprimer
le surf de terre
OOTD + Il n’y avait pas une distance insurmontable entre le dortoir et le skate-park. Honnêtement, il faudrait vraiment être sur le seuil de la mort ou alors d’avoir le cardio d’une branche pour ne pas faire le chemin à pied. Et pourtant. Quelle épreuve. C’était à croire qu’elle le faisait exprès. Malia avait manqué de se casser la gueule deux ou trois fois et le nombre de fois où son pied a buté le sol était presque indécent. Etait-elle sous influence ? Etait-elle toujours ivre de la veille ? Non. Juste, la loi de l’attraction et la loi de la gravité. Beaucoup trop habituée à ses talons hauts avec lesquels elle savait littéralement tout faire sans jamais se fouler la cheville, c’était carrément une autre histoire lorsqu’il s’agissait d’être à plat. Elle mériterait d’être un cas à étudier pour la science, un mystère de la nature malgré elle. Pourtant, bien que ayant connaissance de ses lacunes, elle avait tenue tête. Elle voulait montrer à Haru qu’elle prenait ce cours très au sérieux. Avait-elle déjà vu Haru faire du skate à talons ? Non je crois pas. Parce que oui, elle a déjà bien du mal à marcher en basket mais elle va s’essayer au skate. Ne vous en faites pas, elle a une bonne assurance.

Finalement arrivée en vie et sans la moindre blessure notable, Malia jetait rapidement un bref coup d’œil aux personnes présentes. « Regarde comment ils font genre. » Elle plissait les yeux d’un air jugeur, regardant ces pré-adolescents faire du elle ne sait quoi avec leurs planches, elle lançait avec un ton solennel.  « Ils ne savent pas qui nous sommes. Ils ont aucune idée de quel bois on se chauffe, on va les fumer Haru. Après ils iront chialer à leurs mères. »  On ? Pas sûr. Non en fait c’était sûr, elle allait carrément fumer personne. Mais laissez là croire en ses rêves et exprimer son esprit de combativité vis-à-vis de, je le rappelle, des gosses. « Pas vrai ? » Reprit-elle en tournant les yeux vers son colocataire, reprenant immédiatement sa voix aigue et enjouée qu’à l’accoutumée. Enjouée, elle l’était complètement. Combien de fois avait-elle pu le saouler avec cette histoire de skate ? Combien de monologue interminable avait-il dû supporter avant que ce jour n’arrive enfin ? Etait-il réellement consentant dans cette histoire ? Dieu seul le sait. « Est-ce que on va commencer par un entraînement à plat ? Genre t’sais comme le surf ? Eh d’ailleurs t’as déjà remarqué Mais le surf c’est un peu du skate sur l’eau ? » Elle prit finalement une pause dans son monologue, se rendant compte qu’elle n’en saurait probablement pas plus si elle ne le laisse pas en placer une …
»

________________________________

I played right in to your fantasy.was a good girl. if I don’t speak then we can’t fight. Looked in the mirror now I can’t believe
I forgot I am a bad bitch
Son Haru
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Son Haru
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : kerushirei (avatar) solosands (signature) doom day (icons)
Messages : 754
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769-son-haru#1025791http://www.shaketheworld.net/t27375-lena-bros-before-hoes
Re: le surf de terre ft haru | Mar 24 Mai - 18:42
Citer EditerSupprimer
le surf de terre
OOTD + Roulant à deux à l'heure, Haru avançait aux côtés de Malia, il se demandait à quel moment elle allait réaliser que plutôt que commenter tout ce qu'elle voyait, elle devrait plutôt regarder où elle allait. Le jeune homme avait d'ailleurs renoncé à cacher ses petits rires moqueurs à chaque fois qu'elle butait sur un non obstacle et il se permettait même de se la péter en faisant des petits flips et tricks sans sourciller ni manquer de tomber. Comme quoi, on n'est pas tous égaux dans ce bas monde. Il se demandait aussi comment allait se passer la session de skate avec la jeune femme, elle ne tenait déjà pas debout sur la terre ferme... La planche coincée entre son dos et son sac à dos, Haru était plutôt rassuré d'avoir emmené des protections pour la débutante qui l'accompagnait.

Arrivés au skate park, l'étudiant ne céda pas à sa routine habituelle de filer sur sa planche et de réchauffer ses petits muscles. Il se tourna d'abord vers sa partenaire du jour et un sourire en coin étira ses lèvres, déjà parce que sa surconfiance était drôle à voir mais aussi parce qu'il avait hâte de voir sa tête lorsqu'il allait lui passer les genouillères et lui poser un casque sur la tête. Il était certain qu'elle allait râler parce qu'elle serait décoiffée. Faisant « non » de la tête, il montra à sa colocataire que non, ils n'allaient pas commencé par un entraînement sur le sol mais par autre chose. Pour le lui démontrer, il enleva son sac à dos et en sortit un sac, des coudières, genouillères et même des protections pour les poignées de la jeune femme. « On c-c-c-cooommence par les p-protec-tions. » Et il les lui tendit, montrant bien qu'ils n'iraient pas plus loin tant qu'elle n'avait pas revêtu tout cet attirail. « Tu vas mmmmmonter sur la p-p-p-planche. Pas sssans p-prrrotection. » Et pour faire preuve de bonne foi, il posa la seconde planche (celle sur laquelle il n'était pas perché) au sol et la désigna d'un geste de la main. Il stoppa Malia lorsqu'elle essaya d'y monter de suite et lui colla d'office le casque sur la tête avant de mettre le reste des protections entre son amie et la planche. Il fronça les sourcils dans un air sévère qui n'était pas crédible du tout parce qu'il était bien trop amusé par le comportement de la jeune femme. « Gggrrrouille. J'ai p-p-paaas toute laaaa jour-nééé. » Faux. Mais Malia n'était pas supposée le savoir. Quoique.

________________________________



 
never see fantasy ☩
Sky and earth that overturned, and trapped in the silence, The only thing I can see is the blooming wind and your hand that grasps me roughly.
Kwon Malia
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kwon Malia
Pseudo, pronom(s) : mallau, iMked, elle
Célébrité : Lily Macapinlac (Lily Maymac)
Crédits : mathoumatoufait (avatar), crackintime (signa)
Messages : 141
 http://www.shaketheworld.net/t26620-kwon-malia-oops-i-did-it-agahttp://www.shaketheworld.net/t26631-kwon-malia#1023700http://www.shaketheworld.net/t26463-mallau-imked-viens-on-est-bien#1021609
Re: le surf de terre ft haru | Sam 11 Juin - 19:52
Citer EditerSupprimer
le surf de terre
OOTD + Vous savez, Malia est beaucoup de chose. Chiante, pipelette, énergique et c’est là que vous vous dites : dans quoi est-ce que je suis tombé ? Exactement, c’est peut-être même ce que s’est dit Haru la première fois qu’ils se sont rencontrés. Parce que si beaucoup de membres de son entourage ont fait le choix libre et délibéré de la côtoyer (normalement), le pauvre étudiant lui, n’avait à la base rien demandé. Il s’est retrouvé avec une donzelle qui raconte sa vie sans respirer, qui étale ses affaires surtout ses fringues et qui met de l’ambiance pour six. Peut-être qu’il ne pensait pas à ça, le pauvre Haru, quand on lui a attribué sa chambre. Et puis, le drame : Malia. Mais malgré tous ses défauts, elle était pleine de bonne volonté. Dans tous les cas, elle était toujours pleine de bonne volonté lorsqu’il s’agissait de découvrir de nouvelles choses. Surtout avec Haru. Parce qu’il menait cette vie de One Life qu’elle rêvait tant. Parce qu’il fait ce qu’il veut, quand il veut et elle l’admire pour ça.

Alors à aucun moment, elle cherchait à dissimuler son enthousiasme. Il se mangeait donc des monologues ici et là, elle partageait son plan pour exterminer des pré-ados qui n’ont absolument rien fait mis à part des figures trop cool qu’elle ne sait pas encore faire et l’enchainait ensuite avec sa connexion étrange entre le surf et le skate. Non franchement, qu’on donne une médaille à cet homme pour son courage et sa bravoure.

Elle affichait une légère mine déçue lorsqu’il lui signifiait que non, il n’allait pas commencer par un étrangement immobile. Non parce qu’elle, elle s’y voyait déjà. Les mains posées sur les hanches, elle le regardait déballer son sac, y sortant … des protections ? Elle ouvrait la bouche, prête à contester mais vu son regard, elle la refermait aussitôt tandis qu’elle récupérait tout ce qui allait décrédibiliser sa street credibilité. Elle enfilait donc ses protèges coudes, non sans bouder, à vitesse grand V avant de se précipiter sur la planche. Enfin, c’est ce qu’elle aurait fait si il ne l’avait pas stoppée dans son élan pour lui mettre un casque. « Vraiment ? » Elle fronçait un peu les sourcils. « Il me va bien ou pas ? » Etait-ce vraiment important ? Est-ce que les casques vont bien à quelqu’un ? Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire : oui moi j’ai une tête à casque ? Jamais. Parce que personne n’a une tête à casque.  « Oh, ça va, c’est ton idée les protections ! Ca va où ça ? » Elle fronçait les sourcils en tournant l’objet dans tout les sens avant que son regard ne rencontre son reflet dans un flaque.

« HARU ! » S’exclamait-elle soudainement, comme si le pauvre n’était pas déjà à côté d’elle, en voyant son refle. « T’as vu ma tête ? C’est normal ça me fasse un giga crâne ? » Elle enfilait le reste de ses protections tant bien que mal avant de conclure. « Je ressemble à un champignon avec mon corps tout fin et mon casque. » Elle aurait voulu dire autre chose, j’aurai voulu dire autre chose mais nous nous sommes abstenues. Elle jetait un dernier coup d’œil à son allure plus que discutable avant de tourner les yeux vers lui de nouveau. « T’en parle à personne ok ? » Non parce qu’elle ne se saignait pas à jouer la bombe sur les réseaux sociaux pour qu’il vienne tout gâcher en postant une photo d’elle en cosplay de champignon. Non pas que cela l’importait réellement, mais quand même. « On peut commencer ? Genre vraiment commencer ? » Pas tellement sûre d’elle, elle posait discrètement son pied sur la planche en lui jetant des regards disant : Je peux ??


________________________________

I played right in to your fantasy.was a good girl. if I don’t speak then we can’t fight. Looked in the mirror now I can’t believe
I forgot I am a bad bitch
Son Haru
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Son Haru
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : kerushirei (avatar) solosands (signature) doom day (icons)
Messages : 754
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769-son-haru#1025791http://www.shaketheworld.net/t27375-lena-bros-before-hoes
Re: le surf de terre ft haru | Mar 22 Nov - 14:58
Citer EditerSupprimer
le surf de terre
OOTD + Comme il s'y était attendu, Malia ralait sur tous les éléments de protection qu'il avait ramené. Après sa première chute, elle lui serait reconnaissante, parce qu'il n'y avait aucun doute qu'il y aurait des chutes, c'était en tombant qu'on trouvait son équilibre après tout. Faisait un petit rond avec son pouce et son index, il répondit à la jeune femme que oui, ce casque lui allait bien. Honnêtement, la jeune femme était jolie, même un casque ne lui enlevait pas ça. D'ailleurs, Haru était certain que d'autres skateurs voudraient l'aider dans cette première leçon, les pauvres. Haru guida Malia pour les protections de poignés et après quelques minutes à se battre avec elle parce qu'elle ne tenait pas ne place, la jeune femme avait la tête, les coudes, les poignés et les genoux à l'abri, il leur fallait au moins ça.

« T-t'inqu-quiète. T-t'es un-uuun chaaamp-pignon s-s-sssexy. » Allez, il fallait espérer qu'elle se contente de ce compliment, il ne fallait pas qu'elle l'enlève. Ce n'était pas parce qu'il était pompier volontaire qu'il voulait s'exercer sur sa colocataire. Hochant la tête, ils étaient fin prêts pour commencer la session. D'abord, il fallait estimer l'équilibre de Malia, et ses performances au sol n'étaient pas si prometteuses. D'un geste de la main, il l'invita à monter sur la planche à l'arret, la tenant des deux mains. Evidemment, la planche bougea parce que la jeune femme était tout le temps en mouvement. Il ne la lâcha que quand il estima qu'elle était assez stable pour ne pas tomber immédiatement. « B-bouge pas. » Il fallait d'abord qu'elle trouve son équilibre et sache rester droite sur la planche sans battre les bras dans tous les sens ou pencher d'un côté ou de l'autre. « Q-quand t-tuuu ssseras st-stable, t-tu avanceeeras. » Pas question de rouler tant que Malia n'avait pas trouvé son centre de gravité sur le skate.

________________________________



 
never see fantasy ☩
Sky and earth that overturned, and trapped in the silence, The only thing I can see is the blooming wind and your hand that grasps me roughly.
Contenu sponsorisé
 
Re: le surf de terre ft haru | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas