sombre
Le Deal du moment : -25%
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent ...
Voir le deal
18 €


    :: Le reste du monde :: Séoul

Shining above the scars, there's a rainbow

Kagiyama Kikunae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kagiyama Kikunae
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Fallen Leaves.
Messages : 85
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Shining above the scars, there's a rainbow | Jeu 26 Mai - 18:41
Citer EditerSupprimer


@Dam Young Won - Rivière Han - 00h25
Encore une insomnie. Se tourner et se retourner la nuit, être incapable de canaliser le fil de ses pensées, ce sont des sentiments que Kikunae connaît bien. Cela fait bien longtemps qu’il a arrêté de courir après le sommeil. Il préfère se lever et s’occuper d’une façon ou d’une autre. Parfois ses insomnies se résultent en des sessions de jeu tardives avec son meilleur ami ou en solitaire. Il ne peut malheureusement pas se tourner vers la musique à cette heure-ci. Il doute que ses voisins apprécient. Lorsque ses pensées se font particulièrement oppressantes, il préfère sortir. Prendre l’air, son casque sur les oreilles, en général, ça lui aère l’esprit. Il choisit sa musique en fonction de son humeur ou quand il est trop indécis, il lance une playlist au hasard.

On dit que l’humain est fait pour vivre en groupe. Ce n’est pas que Nae déteste la compagnie des autres, il a juste un cercle social assez restreint ; ses proches amis, principalement. Il n’a que des contacts ponctuels avec sa famille, soit ses parents, il n’a ni frère, ni sœur, ni cousin/cousine dont il serait un minimum proche. Kikunae n’accorde pas sa confiance ou sa sympathie à n’importe qui. De plus, il déteste faire semblant, alors s’il reste en présence de quelqu’un, c’est qu’il l’apprécie, ou qu’il n’a pas eu le choix. Le jeune homme préfère la ville à la nuit tombée. Séoul reste animé même en soirée, surtout dans certains quartiers, mais il y a globalement moins de monde. Kikunae s’y sent moins oppressé. Même si ses insomnies le fatiguent par moment, il ne déteste pas ces sorties nocturnes.

Pour ce soir, c’est la BO de The Last Of Us qui l’accompagne. Un jeu qu’il a terminé plusieurs fois, que ce soit le premier ou le second opus. Un jeu qu’il a adoré, pour son scénario, le développement de ses personnages et sa musique, bien sûr. C’est une des premières choses qui le marque quand il joue, en tant qu mélomane et musicien qui se respecte. Il peut être très critique sur la bande son d’un jeu vidéo ou d’un film. Pas qu’il se sente supérieur, ni qu’il ait la prétention de pouvoir faire mieux, mais il adore décortiquer la musique qu’il entend. Il maîtrise son sujet après tout. Il ne connaît pas tout sur tout, il en apprend tous les jours, mais il a déjà un long passif de musicien derrière lui. Il joue du piano et du violon depuis ses 6/7 ans environ. Il a eu le temps de se faire un avis sur la question. La BO de The Last Of Us, il l’apprécie particulièrement, peut-être parce qu’elle le replonge dans ce jeu en particulier et parce qu’il la trouve originale. Un thème principale qui marque, c’est un atout pour un jeu.

Quand il sort le soir, parce que ses insomnies le tiennent éveillé, il n’a jamais de but précis en tête. Il avance et évite soigneusement les quartiers bondés, pris d’assaut par les fêtard séoulites ou les touristes bien décidés à profiter de leur voyage. Ce soir, le calme l’attire vers le bord de la rivière Han. L’eau ce n’est pas son élément. Du moins, il n’aime pas spécialement se baigner. Il préfère la terre ferme. Ironique quand on sait qu’il vient d’un pays archipel, bordé par la mer. Il n’est d’ailleurs pas retourné au Japon depuis un moment. Parfois ça lui manque, d’autres non. Si c’est pour encore entendre sa mère lui dicter ce qu’elle aurait aimé qu’il fasse de sa vie. Elle aurait voulu qu’il devienne danseur étoile, mais contrairement à elle, il n’a jamais aimé la danse classique. Un art qu’il a pourtant pratiqué pendant des années durant son enfance, sous l’influence de sa mère. Elle aurait aimé qu’il se marie, qu’il ait une copine… Il n’a que 23 ans et aucune envie d’un avenir pareil. Il n’est pas plus sûr d’en avoir envie quand il aura 30 ans, mais c’est une autre histoire. Ses pas l’ont mené jusqu’au bord de la rivière. Il préfère se tenir éloigné de l’eau, mais il aime observer sa surface calme, secouée par moment par le vent qui souffle. L’été est presque là et le ciel est parfois striée d’éclair lorsque le temps s’alourdit, mais ce soir il n’en est rien. Aucun nuage à l’horizon, les étoiles sont belles, bien que peu visibles à cause de la pollution lumineuse. Nae n’est pas spécialement attiré par l’espace, c’est effrayant et pourtant parfois il se surprend à observer les étoiles dans le ciel. Elles sont effrayantes, mais fascinantes.

Assis sur un banc en face de la rivière, il ne faisait pas spécialement attention à ce qui l’entourait, il a toujours son casque sur les oreilles, alors il n’entendait pas grand-chose non plus. C’est une présence qui lui fait lever la tête. Il ne s’attendait pas à ce type de présence… Un chien est assis en face de lui et le dévisage. Il attend quoi au juste ? Nae n’est pas doué avec les animaux. Il ne les déteste pas, loin de là, mais il s’en méfie. On ne sait jamais comment il peuvent réagir. Il se contente de regarder l’animal qui ne bouge pas. Il tend la main lentement. Se méfier ne veut pas dire craindre et le chien n’a pas l’air en position offensive. Il pousse une oreillette de son casque et dit :

- Mais tu n’as pas un maître toi ?

Comme si le chien allait lui répondre… C’est idiot de leur parler.

vmicorum.
Dam Young Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Dam Young Won
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : asa (avatar) / solosands (sign)
Messages : 273
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p30-dam-young-won#1027763http://www.shaketheworld.net/t27375-lena-bros-before-hoes#1036282
Re: Shining above the scars, there's a rainbow | Lun 6 Juin - 16:49
Citer EditerSupprimer


@Kagiyama Kikunae - Rivière Han - 00h25
OOTD + Certains services étaient plus compliqués que d'autres. Il y avait toujours plusieurs raisons à cela, parfois à cause de clients difficiles, parfois à cause de l'absence d'un employé, parfois à cause de la fatigue, parfois à cause du nombre d'assiettes à servir... Et des fois c'était un mélange de toutes ces raisons. Lorsqu'il sortait d'un service sportif, à savoir un service où Young Won était obligé de mettre la main à la pâte en salle, il mettait souvent du temps à se calmer. Il n'était pas stressé, il en fallait beaucoup pour stresser l'animal Dam Young Won, mais il y avait un rush certain d'adrénaline, c'était un peu euphorisant d'ailleurs. Et ce rush mettait souvent du temps à passer. Alors plutôt que de tourner en rond dans son appartement, le jeune homme passait souvent rechercher Asa et allait marcher le long de la rivière Han.

Il y avait quelque chose de thérapeutique pour lui dans ces balades. Outre le fait de passer un moment privilégié avec son bébé poilu, il se reconnectait avec la nature dans ce parc. Il restait entouré d'immeubles avec beaucoup trop d'étages, mais c'était un des endroits où il y avait le plus d'espaces verts, d'arbres et d'eau. C'était vraiment ce qui lui manquait le plus des endroits où la famille Ambrose/Bae avait vécu. Hawaï, Chypre, Guam, la mer était leur point commun et la nature riche qui venait avec cette eau. Même si Séoul était sa ville natale, ses racines ne parvenaient pas à prendre sur ce sol citadin trop bitumé. Alors il profitait de la rivière, du bruit de l'eau et de l'odeur humide de l'air pour laisser l'effervescence du rush et de la journée passer, lançant parfois un bâton à sa chienne pour jouer avec elle.

Il faisait néanmoins attention en jouant avec Asa, l'animal se remettait de son opération suite à sa dégustation d'un corps étranger qui l'avait presque tuée. D'ailleurs, les poils sur son ventre n'étaient pas revenus à leur longueur habituelle. C'était comme si elle avait un tapis d'entrée sur le ventre au lieu de ses doux poils crèmes. Young Won la laissait quand même vagabonder, s'il avait besoin de laisser son énergie en surplus se dissiper, Asa aussi avait de l'énergie à dépenser. Ces virées nocturnes permettaient de lui enlever sa laisse, le parc étant bien moins fréquenté qu'en journée.

Sa branche dans la gueule, la chienne partit devant lui en trottinant fièrement, comme si elle cherchait quelqu'un à qui montrer son trésor. Young Won ne la rappela pas immédiatement, rassuré par le fait qu'elle avait déjà quelque chose dans la bouche et ne risquait pas de ramasser autre chose. Il en profitait pour regarder les lumières de la ville (à défaut de voir les étoiles, joie de la pollution lumineuse) danser sur l'eau, se déformer au fil des mouvements du léger courant de la rivière. Par moment, un cri de mouette ou d'un autre oiseau amateur de l'eau retentissait, brisant la tranquillité relative du lieu. Après quelques instants, Asa restait aux abonnés absents, préférant éviter un nouvel incident vétérinaire, il partit à sa recherche. Il trouva sa chienne peu loin, assise à côté d'un inconnu, sa jolie branche déposée entre eux deux, attendant soit un lancé soit un compliment. Young Won ne retint pas son léger rire et son exclamation amusée. « Asa ! Arrête d'embêter les gens avec ta branche. » D'un léger mouvement de la main, il indiqua l'objet en question au jeune inconnu (il estimait être plus âgé que le jeune homme), celui-ci ne semblait pas l'avoir vu. « J'hésite entre le fait qu'elle attende que vous lui lanciez sa branche ou que vous la complimentiez à ce sujet. » En effet, difficile de décrypter l'expression de l'animal, elle se contentait de regarder l'inconnu restant assise mais remuant la queue gaîment. « Elle s'appelle Asa. » Souvent, être amical et chaleureux, ainsi que montrer que sa chienne était inoffensive, permettait d'éviter les reproches quant au fait qu'il la laissait se balader librement. Ceci dit, les reproches ne changeaient rien pour lui, Young Won ne changerait pas ses habitudes nocturnes pour autant. Ces moments étaient précieux pour lui comme pour Asa.

vmicorum.

________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Kagiyama Kikunae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kagiyama Kikunae
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Fallen Leaves.
Messages : 85
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Shining above the scars, there's a rainbow | Ven 10 Juin - 12:21
Citer EditerSupprimer


@Dam Young Won - Rivière Han - 00h25
Kikunae est né et a grandit à Tôkyô, la capitale japonaise. Cependant, on oublie souvent que cette ville est située près de la mer. Il ne faut qu’environ 1h de transport en commun, voire un peu moins, pour y être. Kikunae se souvient d’y avoir déjà été en famille, avec des amis aussi parfois. Ce qui ne l’empêche pas de préférer la terre ferme encore aujourd’hui. Hayden le tanne toujours pour qu’il aille à Jeju ensemble, mais à part se baigner là-bas, il ne voit pas trop ce qu’ils pourront faire. Autant dire que ce n’est pas son activité préférée… Pourtant, il apprécie se promener près de la rivière Han, le soir, quand la ville s’apaise, avec la musique pour seule compagnie. Séoul n’est jamais complètement calme, à l’instar de Tôkyô. Kikunae commence à connaître les lieux à éviter pour avoir la paix et les bords de la rivière Han en font partie. Il y a parfois des animations, mais les rives s’étendent sur plusieurs kilomètres, il y a toujours un endroit plus calme où le musicien peut s’installer. Vu de l’extérieur, il peut paraître étrange. Assis sur un banc, son casque sur les oreilles, à observer l’horizon devant lui ou la surface de l’eau caressée par le vent.

Il n’a pas l’habitude que l’on vienne vers lui et ça lui va très bien. Les relations sociales ce n’est pas son truc. Kikunae est ce qu’on pourrait appeler « un loup solitaire ». Il a son groupe d’ami(e)s proches, qui représentent une poignée de personne, mais il ne collectionne pas les nouvelles rencontres. Il n’en ressent pas le besoin. On dit souvent que l’humain est un animal social, qu’il a besoin de vivre avec un groupe, c’est peut-être vrai, mais pour Kikunae, plus ce groupe est restreint, mieux il se porte. Il n’a pas non plus l’habitude de croiser le chemin d’un animal. Il n’est pas plus à l’aise avec eux. Il se méfie, sans les craindre. Ce soir une boule de poils a visiblement décidé de venir à sa rencontre. Kikunae jette un coup d’oeil dans les environs, mais sur le coup il ne voit personne. L’animal n’a pas l’air errant. Son poils est propre et brossé, il n’a pas la peau sur les os… Il a forcément un maître quelque part. Il relève la tête. Le chien semble aussi réagir à la voix qui vient de s’exclamer non loin d’eux.

- Asa ? C’est ça ton nom ?

Asa peut vouloir dire « matin » ou « chanvre » en japonais. Cela n’a probablement rien à voir, mais il ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle. En Corée du sud, il n’a pas beaucoup d’occasion de parler sa langue maternelle. Le jeune homme reporte son attention sur le chien. Lui lancer la branche ou la complimenter ?

- C’est une femelle ?

Kikunae se penche pour ramasser la branche et la lance un peu plus loin. Asa se précipite pour aller la chercher, secouant la queue et laissant s’exprimer sa joie avec un petit aboiement. Elle est mignonne, il doit bien le reconnaître et n’a pas l’air agressive pour un sous.

- C’est quelle race de chien ?

Le jeune musicien n’est pas calé au sujet des animaux. Pour lui, un chien est un chien. Il reconnaît des races assez basiques comme l’akita ou le shiba, peut-être car ce sont des races japonaises. Comme beaucoup d’enfants japonais, il a souvent entendu parler d’Hachiko quand il était petit. L’akita fidèle à son maître jusqu’à la fin de sa vie, malgré le décès de ce dernier. Kikunae regarde l’animal revenir en trottinant, ravie d’avoir été récupérer sa branche. Cela pourrait presque lui tirer un sourire. Asa revient déposer la branche aux pieds du Japonais. Il baisse les yeux.

- On dirait qu’elle aime bien jouer. Elle ne dira rien si je la caresse ?

L’animal n’a pas l’air agressif et Asa est revenue d’elle-même vers lui… On pourrait en conclure, qu’elle n’aurait rien contre le fait d’être caressé, mais Kikunae préfère demander. Il n’y connaît rien aux chiens, mais il se dit qu’un chien sociable, n’aime pas forcément être tripoté. Il est le premier à tenir à son espace vital, alors il veille toujours à en faire de même pour les autres. Pourquoi ce serait différent pour les animaux.

vmicorum.
Dam Young Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Dam Young Won
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : asa (avatar) / solosands (sign)
Messages : 273
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p30-dam-young-won#1027763http://www.shaketheworld.net/t27375-lena-bros-before-hoes#1036282
Re: Shining above the scars, there's a rainbow | Mar 22 Nov - 22:25
Citer EditerSupprimer


@Kagiyama Kikunae - Rivière Han - 00h25
OOTD + Bien que toujours très éveillé, lorsqu'il marchait ainsi le long de la rivière Han, la tension retombait. Young Won n'était pas une personne très stressée, qui craquait sous la pression mais comme tout être humain après une longue journée de boulot il était tendu. Il le sentait dans son corps. Si ses longues conversations avec sa nanny à Hawaï lui avaient appris une chose, c'était de s'écouter et d'avoir conscience de son corps. Beaucoup de gens en était complètement déconnecté et ne reconnaissait même pas les messages que leur corps leur envoyait. Young Won, lui, sentait bien ses épaules retomber au fur et à mesure de ses pas bercés par le léger bruit de l'eau et le cliquetis des griffes de son chien sur le sol. Il sentait la tension derrière ses paupière s'alléger et le bourdonnement dans ses oreilles s'estomper. La journée avait été riche, dynamique et fatigante mais pas au sens négatif du terme.

Celle qui avait le plus d'énergie restait Asa, surtout depuis qu'elle avait trouvé ce bâton. D'ailleurs, un moment d'inattention et elle était partie chercher une autre personne pour lui jeter l'objet, ou le lui montrer, vraiment il n'était pas certain. Le jeune homme vers qui elle s'était dirigée semblait plutôt amical, s'adressant directement à elle et ne montrant pas d'agacement. C'était suffisant pour que Young Won le trouve sympathique et sa curiosité fût piquée à le voir seul sur ce banc à une heure pareille. « Asa oui, une vraie bonne fille. » Il ponctua cette affirmation en lui grattant la tête mais, pour le coup, elle s'intéressait plus à son nouvel ami plutôt qu'à lui. « C'est une jindo. Une race purement coréenne. » Il précisa ce détail parce que dans les quelques mots échangés avec le jeune homme, il avait entendu un accent assez présent. Young Won regarda Asa partir rechercher son baton et revenir avec le même enthousiasme, vraiment, une boule d'énergie. « Oui vous pouvez, elle est docile et toujours en mal d'attention. Je crois que ça vient de son passé. » Il sourit au jeune inconnu. « Je l'ai adoptée dans un refuge, elle y a passé plusieurs mois avant notre coup de foudre. » Il n'avait pas d'autre mot pour ce moment si particulier qu'avait été sa rencontre avec son chien.

Alors que l'inconnu caressait Asa, celle-ci posa sa patte sur sa jambe, comme pour lui signifier que ça n'était pas vraiment assez. « J'espère qu'on ne vous dérange pas elle et moi. » Il indiqua l'animal d'un petit geste du menton. « À croire qu'elle pensait que vous aviez besoin de compagnie. » Les animaux, disait-on, avaient un sixième sens pour ce genre de choses non ? « Je m'appelle Dam Young Won. Et elle c'est Asa, mais vous le savez déjà. » C'était étrange de voir Young Won aussi sociale lorsque l'on savait à quel point il ne s'attachait pas et avait tendance à être indifférent parfois mais les parcours humains l'intéressaient vraiment, quoi de plus intriguant qu'un homme seul face à la rivière à une telle heure ? C'était comme un mystère prometteur à découvrir.

vmicorum.

________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Contenu sponsorisé
 
Re: Shining above the scars, there's a rainbow | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas