sombre
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul)

Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Jeu 30 Juin - 17:52
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


Il est tard. La nuit est tombée sur la capitale sud-coréenne depuis quelques heures déjà. Pourtant, elle brille toujours de mille feux, animée par les néons des bars et autres lieux d’amusements que les jeunes affectionnent tant. Ka Eul a encore terminé tard ce soir. Pourtant il était de garde la nuit dernière. C’est-à-dire qu’il était de service jusqu’à deux ou trois heures du matin, quand un de ses collègues viendra prendre la relève. Il tourne au café dès le début de la journée quand c’est comme ça, il en a toujours besoin pour tenir et heureusement il n’est jamais seul, un de ses collègues est avec lui. Au cas où il se passerait quelque chose, ils ne peuvent pas être de garde seul. Ka Eul déteste les gardes de nuit. La plupart du temps, il ne se passe rien. Ils ne reçoivent que des appels pour tapage nocturne, ivresse sur la voie publique, bagarres, en particulier un samedi soir comme aujourd’hui. Tant mieux dans un sens… Ka Eul a déjà été appelé pour des affaires bien plus sordides, un disparition, un meurtre, etc. Ce n’est pas son quotidien, mais cela arrive. Il est maître chien, Max est entraînée pour repérer des odeurs particulières comme celle d’un corps, de substances illicites ou l’odeur d’une personne que l’on aimerait retrouver.

Ce soir rien de tout cela. Il a quitté le commissariat vers 20h. La première chose qu’il a fait c’est d’aller promener les chiens. Max, Tamashi et Huck ont toujours le droit à leurs balades quotidiennes matin et soir. C’est ça d’avoir des chiens et Ka Eul a toujours assumé, même si cela veut dire se lever plus tôt le matin et sortir le soir après une journée crevante au travail. Il n’avait pas prévu d’avoir à ressortir en pleine nuit. Comme chaque soir, il a pris le temps de cuisiner. Il mangé devant la télévision, puis il a terminé son repas avec un verre de vin. Il a traîné, comme souvent. Il est rare que Ka Eul aille se coucher tôt, peu importe l’heure à laquelle il commence le lendemain matin. Il n’avait pas prévu qu’au alentour de minuit, en rappelant les chiens qui profitaient une dernière fois du jardin, Huck se soit fait la malle. C’est la deuxième fois que ça arrive… Ka Eul sait très bien pourquoi. Le jeune léonberg n’est pas encore stérilisé et c’est la période des chaleurs. Âgé d’à peine un an, il fallait attendre encore un peu avant de pouvoir le faire et il a rendez-vous la semaine prochaine chez son vétérinaire, en espérant que d’ici-là Huck se tienne tranquille.

Ka Eul, qui était toujours habillé, il allait passer sous la douche juste avant d’aller se coucher, enfile ses chaussures et son manteau. Il prend Max avec lui, c’est un peu la maman de sa bande, la présence de la chienne fera peut-être revenir plus facilement le jeune fugueur. Tamashi restera seule, ce n’est pas dramatique. Il soupire et s’engage dans le quartier. Il n’a pas peur qu’Huck ait attaqué qui que ce soit, c’est un gentil chien et bien éduqué. Si on laisse de côté ce tempérament fugueur. Cela devrait s’arranger aussitôt qu’il sera stérilisé. Il ne veut juste pas qu’il cause d’accident, ni qu’il se blesse. Max trottine devant lui, elle a certainement bien compris pourquoi ils sortaient soudainement, alors que l’heure de la promenade est déjà passée. Il lui faut une heure pour retrouver Huck.

- Huckleberry, viens ici ! il s’exclame en apercevant le chiot qui reniflait une poubelle au coin d’une rue.

Il a tout de même marché jusqu’à Gangnam pour le retrouver. Huck n’essaie pas de s’échapper quand il voit son maître, au contraire, il vient à sa rencontre en secouant la queue. Il est ravie de ses bêtises en plus. Ka Eul lui passe son harnais et accroche sa laisse pour rentrer. Il est une heure du matin passée maintenant. Le quartier est toujours animé, mais les bars et boites de nuit commencent à se vider. De loin, il voit deux silhouettes. Un homme et une femme, il semblerait. Le bar derrière eux semble fermé, le néon sur la devanture est éteint. Observateur, Ka Eul fronce les sourcils. La jeune femme a un mouvement de recul et l’homme se rapproche. Quitte à se faire rabrouer s’il se méprend sur la situation, il préfère intervenir. Il se rapproche et constate que l’homme empeste l’alcool et il tient la jeune femme par le poignet.

- Vous avez un problème mademoiselle ? il demande poliment.

Elle lève les yeux vers lui et malgré l’obscurité qui les entourent, la rue est seulement éclairée par les lampadaires qui bordent la route, il la reconnaît. Cette fois, c’est lui qui a un léger mouvement de recul, comme s’il venait de voir un fantôme. La dernière fois qu’il l’a vu, elle s’était décoloré les cheveux pour être blonde, mais son regard n’a pas changé. Toujours aussi profond et hypnotisant, quoique visiblement fatigué par les années qui sont passées. Ha Neul… Il n’aurait jamais pensé la revoir un jour. Pourtant, ils se sont rencontrés à Séoul et se ont côtoyés dans cette ville quand ils étaient plus jeune. Ce n’est pas surprenant qu’elle y vive toujours. La capitale est si grande et il y a tellement de monde… Ils se sont peut-être croisés cent fois sans jamais le remarquer. Ka Eul a souvent espéré pouvoir la revoir, sans jamais oser faire le premier pas. Il s’est toujours dit que le numéro toujours dans son répertoire à l’heure actuelle ne devait plus être attribué depuis le temps. Ha Neul est un pan de son passé qu’il n’aurait jamais pensé voir ressurgir aussi brusquement et dans un sens… Il a presque l’impression que c’était hier. Quand ils passaient souvent du temps ensemble… Quand ils riaient tous les deux… Quand ils se sont embrassés. Ils étaient encore deux gamins. Ils ont grandi maintenant. Les années ont passé. Il est parti à l’armée sans rien dire. Le soir où ils se sont embrassés, Ha Neul est partie sans dire un mot. Ka Eul pensait avoir compris le message, il l’a laissée tranquille et a pris ses distances. Puis le lycée s’est terminée, il s’est engagé dans l’armée, la vie a suivit son cours. Jusqu’à aujourd’hui.

vmicorum.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Ven 15 Juil - 20:39
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

Les yeux fermés et la silhouette se balançant au rythme de la mélodie, Haneul se laissait emporter par la mélodie qui la rendait plus légère. Ou peut-être était-ce dû à l’alcool qu’elle avait consommé dans l’espoir de se défaire de ses états-âmes. Parfois le poison arrivait à la faire oublier ses problèmes mais ces derniers revenaient toujours la hanter. Les blessures semblaient d’autant plus douloureuses quand elle se confrontait à ce reflet qu’elle détestait... Depuis quelques mois, la solitude semblait l’abattre et son cœur ne lui laissait aucune chance de se remettre. Elle souffrait. Elle avait l’impression d’étouffer dans son propre corps alors qu’elle retenait les larmes et continuait de prétendre « tout gérer ». Mais avait-elle déjà géré quoi que ce soit ? Kuan Ti ne faisait plus parti de sa vie, elle devait l’accepter pour de bon. Qu’avait-elle espéré ? Elle avait su dès le début que rien de bon ne pourrait découler de cette histoire. Elle avait tout gâché, et elle l’avait vu venir… sans chercher à limiter les dégâts. Elle aurait pourtant voulu se battre, mais elle n’en avait pas eu l’opportunité. Ça avait été trop tard. Au moins, elle n’allait pas le blesser davantage… Elle, elle avait l’habitude de souffrir en amour alors, ça ne changeait rien. Elle avait néanmoins fait plusieurs pas en arrière alors qu’elle avait eu l’impression de s’améliorer et de reprendre sa vie en main. Cela avait changé depuis, l’alcool empoissonnait davantage son corps et ce n’était pas la seule substance qu’elle avait testé pour oublier. Les vieux démons étaient nombreux et bruyants. Elle se sentait misérable.

Les lèvres tirées, la tête en arrière, elle semblait flirter avec le danger mais elle voulait rester seule dans son monde. Le monde dans sa tête, amélioré par les effets de l’alcool. Elle n’avait que faire de cet homme qui se pensait irrésistible et qui imaginait avoir ses chances. Haneul ne voulait personne ce soir, elle ne voulait pas qu’on la touche ou qu’on lui parle. Elle voulait rester dans sa bulle et oublier qui elle était et comment était sa vie. Elle le laissa pourtant s’approcher quelques minutes avant de s’éloigner, n’ayant pas envie de se prendre la tête avec cet individu insistant. Elle passa derrière le bar pour saluer des collègues puis quitta le bar qui allait fermer.

L’air extérieur remplit ses poumons et, elle eut l’impression de pouvoir respirer correctement même si sa cage thoracique semblait toujours compressée. Elle avait beau s’éloigner de son lieu de travail, elle restait contrariée, comme si un ennui continuait de la suivre. Elle n’était pas surprise, ses démons la laissaient rarement en paix mais, cette sensation était différente… Elle n’eut pas l’occasion de se poser davantage de questions car elle fut interpellée par un homme qu’elle avait déjà aperçu… celui qui avait tenté de l’approcher quelques minutes plus tôt. Haneul ne lui fit rien espérer, lui expliquant qu’elle n’était pas intéressée. Elle aurait dû se douter que ça ne serait pas si simple, la vie avait trop souvent prouvé que les femmes n’étaient pas écoutées et que le consentement ne plaisait pas à tout le monde… L’homme l’attrapa par le poignet, n’ayant pas dit son dernier mot. La pression qu’il exerça sur la peau de Haneul suffit à inquiéter la jeune femme, qui avait souvent eu droit à un tel geste par le passé. Des images lui revinrent sans qu’elle ne puisse se protéger de celles-ci et l’angoisse s’installa en elle. La barmaid tenta de reculer mais l’individu fit s’approcha davantage et la serra davantage : « Lâchez-moi de suite » Elle demanda, mais elle sentit sa voix se faire moins confiante. Une voix familière résonna alors, un homme s’étant approché et Haneul tourna la tête vers lui et son cerveau fut incapable de formuler la moindre pensée cohérente...

Pendant un instant, la barmaid oublia son assaillant et se concentra sur ce visage qu’elle n’avait pas vu depuis bien longtemps. De nouvelles images apparurent et elle sentit son cœur se serrer douloureusement dans sa poitrine. « C’est une blague cette soirée ? » Elle murmura, ne sachant pas comment réagir. Elle n’avait qu’une envie, fuir le plus loin possible de Ka Eul. Que faisait-il ici ? « Je_ » Elle fut incapable de prendre la parole, troublée par ce fantôme du passé. Elle se tourna alors vers l’inconnu, lui ordonnant de la lâcher par le regard mais il ne la regardait pas : « Tout va bien, vous pouvez poursuivre votre chemin » Il n’était plus aussi confiant, certainement anxieux face à la silhouette de Ka Eul et aux chiens de ce dernier. Même Haneul n’était pas rassurée et elle sentit la nausée prendre le dessus. Elle n’allait pas tenir longtemps mais peut-être que cela serait suffisait pour faire fuir les personnes autour d’elle… Elle n’était pas capable de le faire elle-même, bloquée. « Lâche moi » Elle répéta finalement, son regard posé sur son poignet emprisonné.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Mar 26 Juil - 11:52
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


Ka Eul est très cartésien et terre à terre. Pourtant ce soir, on dirait presque que quelque chose était écrit pour Ha Neul et lui. Si Huck ne s’était pas échappé, comme à son habitude, si le policier n’était pas passé par ce quartier pour rentrer, il n’aurait pas croisé la route d’Ha Neul. Il a du mal à le croire sur le moment. Il a presque l’impression que son cerveau lui joue un tour, cette jeune femme ressemble à Ha Neul, mais ce n’est pas elle… Ils auraient donc vécu tout ce temps dans la même ville sans le savoir. Il faut dire que Séoul n’est pas la capitale du pays pour rien. C’est une ville immense. Dans le fond, ce n’est pas si surprenant qu’Ha Neul soit toujours à Séoul. C’est la ville où elle est née et où ils se sont côtoyés pendant tout le lycée, il y a bien des années de cela. Pour Ka Eul, c’était presque dans une autre vie, tellement ce temps lui paraît lointain. Pendant ses premiers mois à l’armée, il s’est demandé s’il aurait réellement pu se passer quelque chose entre Ha Neul et lui… S’il n’y avait pas eu Jung Ho ? Si Ha Neul n’était pas partie dans la nuit après leur baiser ? Si Ka Eul n’avait pas pris ses distances suite à cela, pour finalement couper les ponts une fois son diplôme en poche ? Il pensait avoir compris le message de la jeune femme… Puis il a culpabilisé de la laisser avec un type pareil. Il n’en a jamais eu la preuve formelle, mais pour lui c’était sûr, Jung Ho était violent avec sa petite-amie. Il espère au moins qu’elle a réussi à se défaire de son emprise assez tôt. Il aurait pu l’emmener avec lui, la convaincre de le quitter… Au départ il ne faisait rien par loyauté pour son ami, mais quand il a vu son vrai visage, il n’y avait plus d’amitié. Il aurait pu faire quelque chose pour Ha Neul.

Passer son chemin et laisser cette jeune femme se faire agresser, que ce soit Ha Neul ou non, ne fait pas partie de ses principes. Il était obligé de s’arrêter, de qu’enquérir de la situation et d’éventuellement proposer à la jeune femme de la raccompagner. Il s’est rapproché et la lumière des lampadaires inonde le visage de la jeune femme. Il n’y a plus de doute maintenant. Elle a changé, ses traits sont plus mûrs, elle est devenue une femme, mais c’est Ha Neul. Sa voix aussi lui ait familière, quoique moins enthousiaste, comme plus… Éteinte.

- Je n’en suis pas si sûr. Qu’est-ce que tu lui veux ? demande-t-il à l’homme qui essaie de le faire partir.

Même quand il n’est pas en service, il a toujours son insigne et sa carte d’agent de police sur lui. Il n’est pas autorisé à jouer de sa position en dehors de son temps de travail, mais rien ne l’empêche de faire un signalement demain au commissariat et il ne fait que son devoir de citoyen pour le coup. Il sort sa plaque et reprend :

- Si j’étais vous je serais honnête, si vous ne voulez pas d’ennui avec la justice et commencez par la lâcher.

Ka Eul se retient. S'il s'écoutait réellement, il aurait pu lui coller son poing dans la figure pour avoir osé importuner Ha Neul. Si son métier de policier l'a calmé, il a toujours quelques pulsions violentes si on s'en prend aux personnes qu'il chérit. L’homme en face de lui pâlit et lâche Ha Neul. Il bafouille et lui baragouine de laisser tomber, qu’il voulait juste parler avec la jeune femme, mais qu’il lui laissait s’il voulait. Il tourne les talons et disparait dans la nuit. Au moins, il n’a pas créé d’agitation. Certains se sentent pousser au défi en voyant la police débarquer et essaient de se battre ou de riposter de quelle que façon que ce soit. L’homme parti, Ka Eul reporte son attention sur Ha Neul. Est-ce qu’elle l’a reconnu aussi ? Il n’est plus le lycéen qu’il était il y a près de dix ans…

- Tout va bien ? Tu le connaissais ?

Il ne sait pas s’il doit lui faire comprendre qu’il l’a reconnu ou ne rien dire. Cependant, par habitude, il a directement abandonné toutes les formalités qu’imposent les dictats de la société coréenne, il commence même à la tutoyer, sans faire attention.

- Tu veux que je te raccompagne ? Au moins il n’essayera pas de revenir.

Ka Eul évite le regard d’Haneul. Il ne sait plus comment se comporter avec elle. Il pensait avoir tourné la page, oublié ce crush de lycéen… En vérité, il savait qu’il ne l’avait pas totalement oublié, mais il se voilait la face et il doit se rendre à l’évidence maintenant qu’Haneul est en face de lui.

- Je ne pensais pas te revoir un jour… dit-il dans un souffle, presque comme s’il ne voulait pas qu’Haneul l’entende, mais elle est proche de lui et la rue est étonnamment calme…

Ou alors, il fait abstraction de ce qu’il y a autour, secoué par ces retrouvailles et ce passé qu’il lui revient en pleine figure. Il n’a jamais oublié Haneul… Il n’a jamais cessé de pensé à elle, de s’inquiéter pour elle… Ka Eul ne croit pas au destin, seulement au hasard, mais ce soir, peut-être qu’il pourrait remercier quiconque ayant décidé qu’ils allaient se revoir.

vmicorum.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Mer 3 Aoû - 19:49
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

Haneul ne savait pas ce qu’elle souhaitait le plus. Se retrouver seule avec cet homme éméché et frustré d’avoir été éconduit ou se retrouver en tête à tête avec ce fantôme du passé qui lui renvoyait des images douloureuses. Les bonds dans le passé, elle en avait l’habitude mais là, les images l’attaquaient sans aucun répit et elle faisait de son mieux pour ne pas s’enfuir. De toute façon, elle ne pouvait pas, on la tenait toujours par le poignet. Qu’avait-elle fait pour se retrouver dans une situation aussi inattendue et déstabilisante? Elle n’arrêtait pas de laisser des coups d’œil vers Ka Eul comme si un mort était apparu devant elle… C’était un peu le cas. Elle avait rayé Ka Eul de sa vie et n’aurait jamais pensé le revoir mais il était là, devant elle. Vivait-il dans les parages ? Ca n’aurait pas été une surprise, elle savait que certaines personnes de son passé vivaient à Séoul et plusieurs fois, elle avait envisagé s’éloigner pour éviter de croiser leur chemin mais, jusqu’à présent elle s’en était tirée. Elle s’inquiétait également des fréquentations de Ka Eul, avait-il repris contact avec Jung Ho ? Elle ne voulait pas penser à cette éventualité qui lui tordait l’estomac alors qu’elle observait  le bel homme. Il avait changé, sa silhouette surtout. Haneul l’avait toujours trouvé charmant, mais il y avait un charme déstabilisant du fait des changements opérés par le temps... Pour autant, trop de sentiments contradictoires l’empêchaient d’apprécier la situation : elle se sentait prise au pièce et l’alcool qu’elle avait consommé risquait de causer un malheureux accident.
Sans surprise, l’inconnu ne voulait pas être dérangé par Ka Eul et lui demanda de les laisser. Il était pourtant évident que la jeune femme était contrainte à ce rapprochement. Ka Eul n’était pas idiot, il l’avait compris immédiatement. Lorsqu’il sortit son enseigne, Ha Neul eut un petit pas de recul, tout comme son assaillant qui eut l’air bien pâle. «  Tu as réussi… » Elle commenta dans un murmure, réalisant qu’il avait atteint ses objectifs. Elle avait su par le passé qu’il souhaitait travailler dans les forces de l’ordre et à en voir sa plaque, il y était parvenu. Une sentiment de fierté se mélangea à ses doutes, heureuse de voir un fantôme du passé ayant repris un bon chemin. A priori car elle ne savait  rien de l’individu qui se trouvait devant elle, malgré les moments partagés ensemble.
Le client du bar bafouilla avant de s’enfuir la queue entre les jambes : « Je vous la laisse, sérieusement ? » Haneul s’emporta alors qu’elle regardait, abasourdie, le type s’éloigner à tout vitesse.

Un silence court mais pesant s’installa. Haneul n’osait plus poser les yeux sur Ka Eul, observant le chemin pris par l’inconnu. Le regard dans le vide, l’esprit souffrant dans le passé. Elle se sentait de plus en plus mal, il allait lui falloir trouver un coin si ça continuait, son estomac avait du mal à supporter cette rencontre. La présence du sale type lui manqua presque, elle n’était pas prête à affronter le passé qui avait pris la forme (agréable) de Ka Eul. «  Un client du bar  » Elle commenta froidement. Elle n’avait pas  envie de faire la conversation avec lui, même si une part d’elle était soulagée de le voir. Il avait l’air bien, même si c’était difficile à dire sans lui demander ou sans l’observer attentivement.
Elle leva pourtant les yeux quand il lui proposa de la ramener, ne sachant pas comment réagir à cette attitude. C’était comme si elle retrouvait  le Ka Eul qu’elle avait connu  auparavant, attentionné et affectueux avec elle. Il avait toujours été présent avant de disparaître de sa vie… Il n’avait pas été le seul à lui tourner le dos mais son départ avait été particulièrement douloureux,  tant il avait compté pour elle lors d’une période difficile. A présent, leur chemin se croisaient de nouveau mais des années étaient passées et faire comme si de rien n’était lui était impossible. Ça faisait trop mal. Tout lui faisait mal dans cette rencontre ; passé, présent et avenir. «  Je pense que ta plaque lui a servi de leçon » Elle répondit avant d’hésiter à reprendre la parole : «  Félicitations d’ailleurs » Elle ajouta, froide mais honnête.

Elle sentit un vertige et fit un nouveau pas en arrière en recherchant son équilibre. Elle se sentait  mal et ce n’était pas à cause de l’alcool. Trop de choses se passaient sans sa tête, elle ne savait  plus comment réagir ni même quoi ressentir. Ka Eul était devant elle ; elle avait envie de le toucher pour s’assurer que ce n’était pas une hallucination causée par l’alcool. Heureusement qu’elle n’avait rien consommé d’autre, il était à présent capable de l’arrêter...
Lorsqu’elle entendit les mots de Ka Eul, un frisson lui parcourut les bras. Elle leva les yeux vers lui, cherchant son regard alors qu’elle sentait les larmes monter. Elle s’interdisait de ressentir autant de choses et de les extérioriser devant lui alors elle lutta contre celles-ci. «  Ka Eul…. » Elle murmura , ayant du mal à croire qu’elle prononçait son nom de vive-voix. «  Je… » Elle avait baissé les yeux, incapable de soutenir son regard. Elle avait peur de se perdre dans ses yeux et de revivre des moments pénibles. Plus ça allait, plus elle avait besoin de prendre appui quelque part, ses jambes n’allaient plus tenir. «  Je n’ai rien à te dire  » Elle répondit, le cœur douloureux : «  Je…je te remercie pour ce soir mais, je dois y aller…  » Pourtant, un nouveau vertige la gagna et elle se rattrapa sur le bras de Ka Eul. «  Je dois m’asseoir » Ou un drame allait se produire devant Ka Eul. « Tu as combien de chiens?  » Elle demanda soudainement, comme pour se changer les idées sur ce qui était en train de se passer.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Mer 24 Aoû - 18:31
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


Les chemins se séparent parfois. Ainsi va la vie. Parfois il est possible de totalement tourner la page, d’autres… C’est plus compliqué. Les années sont passées, Ka Eul pensait avoir surmonté sa culpabilité et ses regrets vis-à-vis d’Ha Neul. Cela fait combien de temps ? Presque dix ans ? Chacun a refait sa vie de son côté et pourtant, Ka Eul a longtemps continué de penser à elle. Il a même rompu avec Yura à cause de cela. Fort heureusement, la jeune femme ne l’a pas mal pris et ils sont restés proches, se confiant l’un, l’autre, ce qu’ils pouvaient avoir sur le cœur. Malgré les années qui ont passé, Ka Eul pensait encore de temps en temps à Ha Neul, espérant sincèrement qu’elle allait bien… Cela aurait apaisé sa culpabilité de l’avoir laissé sans explication. Il ne s’attendait certainement pas à la croiser en plein cœur de Séoul, devant un bar, visiblement fermé. Déformation professionnelle, il est incapable de passer son chemin si quelqu’un semble avoir besoin d’aide. Il n’avait même pas reconnu Ha Neul au départ… L’homme qui l’importunait n’est finalement pas difficile à faire déguerpir. Lorsqu’ils se retrouvent seuls, Ha Neul et Ka Eul s’observent un instant en silence. Comme s’ils devaient tous les deux digérer ces retrouvailles soudaines. C’est Ka Eul qui parle en premier. Un client du bar ? Donc Ha Neul est barmaid ? Il n’y a pas de sous-métier, mais Ka Eul s’inquiète pour elle. Ce n’est peut-être pas le premier client insistant…

- C’est la première fois qu’il se comporte comme ça ?

Ka Eul remarque la froideur d’Ha Neul. Il peut la comprendre. Il est parti comme un voleur après son altercation avec Jung Ho. Disons que c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Est-ce qu’Ha Neul a été au courant de ça ? Sans doute. Jung Ho a dû se faire un malin plaisir de le faire passer pour le c*nnard de l’histoire.

- Félicitation pour ? Ah, hm… Merci. Je ne suis pas en service, je n’avais pas théoriquement pas le droit de m’en servir. Il n’est pas censé le savoir et c’est toujours efficace.

Le policier n’est pas facilement déstabilisé, travailler dans l’armée, puis dans les forces de l’ordre lui a forgé des nerfs d’acier, mais revoir Ha Neul le ramène dix ans plus tôt. Quand ils étaient au lycée… Ces souvenirs sont à la fois agréables et douloureux. Il aimait Ha Neul déjà à l’époque, même s’il ne lui a jamais dis. Ce baiser qu’il a initié le trahissait déjà… La jeune femme est partie sans prévenir durant la nuit. Ka Eul pensait avoir compris le message. Observateur, Ka Eul remarque qu’Ha Neul n’est pas au meilleur de sa forme. Elle a l’air épuisée.

- Tu habites où ? Je te raccompagne.

Ce n’est pas une question. Il ne peut pas la laisser seule dans cet état et encore moins avec ce type qui rode encore quelque part. Ce n’est pas comme ça qu’il rattrapera le passé, mais il tient toujours à Ha Neul… Il ne se pardonnerait pas de l’abandonner ici. La voir au bord des larmes lui fait mal au coeur. Il aimerait pouvoir la prendre dans ses bras pour la réconforter. Il n’a plus le droit de faire ça et Ha Neul le lui fait bien comprendre. Pourtant l’agent de police la rattrape sans réfléchir quand elle vacille. Il ne dit rien. Il réagit de suite. Il garde une de ses mains dans la sienne et pose l’autre sur son épaule. Il ne veut pas envahir son espace personnel. Cependant, il veut suffisamment la soutenir pour qu’elle ne tombe pas. Ka Eul a repéré un banc un peu plus loin dans la rue, ils peuvent s’asseoir ici le temps qu’Ha Neul reprenne ses esprits. Si seulement il était venu en voiture. Il l’aide à s’asseoir avec délicatesse et prend place à côté d’elle.

- Tu te sens mieux ?

Ka Eul est sincèrement inquiet pour Ha Neul. Il n’aime pas la voir comme ça… Cela lui rappelle les soirs où elle venait le voir parce que ça n’allait pas, que ce soit à cause de Jung Ho ou pour une toute autre raison. Il préfère quand elle sourit. Il continue de la détailler du regard, il ne peut pas s’en empêcher. Elle a changé et en même temps… Pas tant que ça. Ce qui lui saute surtout aux yeux c’est à quel point elle a l’air fine. Ka Eul reporte son attention sur les chiens qu’il tient toujours par leur longe.

- Trois normalement, mais Tamashi est resté à la maison. Je suis sorti, car Huck a fugué.

En entendant son nom, le jeune chien s’approche en trottinant. Il pose son museau sur le genou de son propriétaire.

- Oui, c’est ça, fait l’innocent petit monstre, il dit d’une voix amusée.

Il est gaga de ses chiens et ça se voit. Pour changer les idées à Ha Neul, il lui propose :

- Tu peux le caresser, il est agité et parfois bruyant mais absolument pas méchant.

Sur ces mots, il lui adresse un sourire.

vmicorum.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Jeu 25 Aoû - 16:52
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

La vie devait lui en vouloir. Haneul ne voyait pas d’autre explication alors que ses yeux se perdaient dans ceux de Ka Eul, essayant de comprendre ce qu’il faisait devant elle. Essayant de comprendre ce qu’elle devait penser de cette rencontre inattendue qui ne la laissait pas indifférente. Elle n’avait même pas la possibilité de faire le tri dans ses pensées, entre ce sale type lui tenain le poignet, l’alcool qui la rendait malade et la présence de Ka Eul qui la bouleversait. Rien ne semblait aller et elle ne savait pas ce qu’elle était censée dire ni ce qu’elle devait gérer en premier. Certainement ce client lourd qui ne comprenait pas le mot « non » alors que Haneul avait été clair. Ce genre de type ne voulait jamais comprendre, prenant mal les refus. Par chance, cette histoire fut vite arrangée lorsque Ka Eul montra son enseigne et que l’inconnu partit en vitesse sans demander son reste. Haneul soupira en passant une main dans ses cheveux et se demanda ce qu’elle devait faire maintenant. Ils n’étaient plus que tous les deux, Ka Eul et elle… « Lui ? Je sais plus, je suppose que non mais, il ne m’avait jamais suivi jusqu’à présent » Certains décidaient parfois d’être insistants même en dehors du bar, ce qui n’aidait pas la jeune femme à se sentir en sécurité et ce qui ne l’aidait pas à avoir confiance aux autres, tout particulièrement aux hommes. Elle ne fit pas de commentaire supplémentaire sur l’attitude du client, n’en voyant pas la peine. Ka Eul était policier, il devait se douter de ce que les femmes vivaient lorsqu’il était tard, surtout en sortant d’un bar. Elle haussa simplement les épaules, comme si ce n’était rien. Ce n’était pas rien, ça n’était jamais rien. « Il devait pas savoir » Ses réponses étaient courtes, elle ne savait même pas ce qu’elle faisait toujours à ses côtés. Ce n’était pas comme si elle était à l’aise pour tenir une conversation normale avec lui, comme si de rien n’était… Ce n’était pas non plus comme si elle se sentait de parler du bon vieux temps. Il n’y avait rien de positif à échanger sur une période résolue et traumatisante. Pour autant, elle avait envie de savoir ce qu’il était devenu. Il avait quitté la bande de Jung Ho et avait laissé Haneul derrière lui pour reprendre sa vie en main visiblement et, il avait réussi. Il pouvait être fier, elle n’avait pas eu cette chance.
Elle n’avait pas eu cette force.

Recroiser le chemin de Ka Eul lui faisait mal, atrocement mal mais elle essayait de cacher ce qu’elle ressentait. Ça ne devait pas être une réussite car elle avait l’impression de s’être pris un camion en plein figure tant le choc avait été brutal. L’alcool la mettait dans un état second alors ça n’améliorait pas son état, les vertiges se faisant plus nombreux. Avait-elle bu tant que ça ou était-ce le choc ? La nausée restait présente alors qu’elle luttait pour ne verser aucune larme. Elle se détestait, ignorant ce qu’elle devait faire. Elle voulait fuir mais ses jambes semblaient clouées au sol. « Pardon ? » Elle releva la tête, énervée alors qu’il venait de lui proposer de la raccompagner. Non, ça n’avait pas été une proposition. « Qui te donne le droit de me raccompagner ? Ce n’est pas nécessaire, je me débrouille » Il était hors de question qu’il soit ce Ka Eul bienveillant qu’elle avait connu, elle ne voulait pas se rappeler de ses attentions à son égard ni même de son affection : c’était trop douloureux d’apercevoir ce visage. Malheureusement son état ne lui permettait pas de se débrouiller seule puisqu’un nouveau vertige lui fit perdre l’équilibre et elle se rattrapa naturellement sur Ka Eul. Elle sentit sa main se poser sur elle pour l’aider à tenir et un frison parcourut son corps. Elle n’aimait pas qu’on la touche sans son accord mais ce rapprochement était nécessaire et lui rappela un souvenir qu’elle avait enfui. Celui des lèvres de Ka Eul sur les siennes. Elle tenta de reculer mais c’était une mauvaise idée alors sans râler, elle le suivit pour s’asseoir sur un banc. A peine assise, elle posa un instant ses coudes sur ses genoux pour enfuir son visage dans ses mains, patraque. « La gueule de bois va faire mal demain » Elle commenta simplement, même s’il n’était pas juste question d’alcool.

« Donc je ne rêve pas, il y a bien deux chiens devant moi » Au moins, l’alcool ne la faisait pas halluciner. Ils étaient gros alors, elle n’était pas totalement à l’aise de voir un chien s’approcher de si près. Un léger sourire étira néanmoins ses lèvres en voyant à quel point Ka Eul aimait ses chiens. « Je… je ne suis pas sûre » Elle n’était pas sûre d’avoir le courage de bouger ne serait-ce qu’un peu, légèrement effrayée par les chiens mais aussi par Ka Eul. Non pas qu’il lui faisait peur mais tout ce qu’il représentait lui rappelait une période difficile. La gorge nouée, elle continua d’observer les chiens de Ka Eul, hésitante. « Tu peux continuer ton chemin, je me débrouille » Elle avait surtout envie de fuir mais elle n’était pas encore capable de faire un pas en avant. « Tu travailles près de ce quartier, je suppose ? » Vu la chance qu’elle avait ce soir, elle ne serait pas étonnée d’apprendre que oui…

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Jeu 25 Aoû - 19:28
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


La réponse d’Ha Neul ne rassure pas le policier. Est-ce qu’elle s’est déjà faite agresser de la sorte ? Puisque c’est clairement une agression dans le sens légal du terme. Il n’aime pas l’idée qu’Ha Neul ait déjà eu des ennuis avec des types pareils et que personne n’ait été dans les parages pour l’aider. Ka Eul sens le malaise d’Ha Neul. Tout dans son comportement verbal et non-verbal la trahit. Il peut comprendre… Ils ne se sont pas vus depuis des années et ne se sont pas quitté de la meilleure des façons. On ne peut pas dire qu’ils se soient quitté en mauvais termes, ni en bons termes puisque Ka Eul a décidé de couper les ponts à la fin du lycée. Le ressentiment d’Ha Neul est justifié. Ka Eul n’aurait pas dû disparaître comme il l’a fait. Revoir Ha Neul ne laisse clairement pas le trentenaire indifférent. Il a l’impression d’être revenu dix ans en arrière, avant leur baiser, avant que tout ne dérape… C’est comme s’il redevenait cet ado’ amoureux pour la première fois. Protecteur, il l’a toujours été avec Ha Neul et des années plus tard, il ne change pas. Il veut la raccompagner pour s’assurer qu’elle rentre bien. La réaction de la jeune femme le prend de court. Pourtant, il aurait pû s’attendre à cette colère.

- Je veux juste m’assurer que tu rentres bien chez toi et que ce type n’essaie pas de te suivre.

Ka Eul n’est pas facilement déstabilisé, mais sur le moment il essaie de cacher qu’il l’est. Il ne s’attendait pas à une telle réaction de sa part. Malgré la réticence d’Ha Neul et loin de lui l’idée de vouloir s’imposer, il est incapable de rester de marbre en la voyant tituber. Naturellement, il l’aide à aller s’asseoir. La gueule de bois ? Donc elle a bu ? Est-ce qu’elle travaille dans le coin ? Ou est-ce qu’elle est venue en tant que cliente ? Pourquoi serait-elle venue seule ? Et si elle est venue avec des ami(e)s, elle ferait mieux d’en changer, car ils sont irresponsables.

- Tu as ce qu’il faut chez toi ? De l’aspirine ? Quand j’avais la gueule de bois au lycée, je me soignais à l’huile essentiel de menthe poivrée et au jus de tomate si ça peut t’aider…

Le commentaire d’Ha Neul lui tire un léger sourire.

- Oui, il y a bien deux chiens. Le petit malheureux qui réclame des caresses c’est Huck et là c’est Max, le diminutif de Maxine.

Huck est aussi un diminutif pour Huckleberry, mais il le précise moins spontanément. Pour Max, il a pris l’habitude de le faire sinon tout le monde croit que c’est un petit mâle. Ka Eul ne la force pas, il comprend que ses chiens sont impressionnants quand on ne les connaît pas. Il sait qu’ils sont gentils et qu’il n’y a rien à craindre, puisqu’il les connaît par cœur. Dans un sens, il préfère que ce soit ainsi. Au moins les inconnus se précipitent moins pour les caresser sans demander l’accord du maître, ni même du chien. Puisque oui, il y a une façon d’aborder les animaux, d’abord leur faire sentir votre main et selon la réaction de l’animal, vous pouvez le caresser.

- Tu es sûre ? Tu n’as pas l’air d’aller bien, tu es toute pâle…

Et elle semble peiner à tenir debout. Ka Eul ne la juge pas, mais il se fait du souci pour elle. Il ne pourrait pas la laisser partir la conscience tranquille. Il l’a déjà fait il y a dix ans, il le regrette amèrement.

- Non, je travaille au commissariat du quartier est dans le centre-ville et j’habite vers Insadong, j’ai une maison là-bas.

Elle ne lui a pas demandé, mais il a comme envie de poursuivre la conversation. S’il laisse Ha Neul partir, il a non seulement peur qu’il lui arrive quelque chose, mais aussi de ne plus la revoir. Il ne se voit pas revenir dans les environs pour essayer de la croiser si jamais elle travaille dans le quartier, ce serait bizarre non ? Et ce n’est pas le genre de quartier où il vient habituellement pour promener ses chiens, trop de bruits à cause des bars et des boites de nuit. S’il est venu ce soir, c’est simplement de la chance. Il est tard et la plupart des établissements fermaient.

- Tu te sens mieux ?

Il se risque à ajouter :

- Tu ne veux toujours pas que je te raccompagne ? Laisse-moi au moins t’appeler un taxi pour que tu rentres en sécurité.

Quoique… Il n’est même pas sûr de faire entièrement confiance à un taxi pour laisser Ha Neul rentrer. Il se souvient d’une affaire d’agression sur laquelle il n’a pas personnellement travaillé, mais dont il a entendu parler. Un chauffeur de taxi agressait certains de ses clients éméchés pour les dépouiller. Il préférerait pouvoir la raccompagner lui-même...

vmicorum.

Choi Ha Neul dessine des petits cœurs sur ce message ♡

Im Hayden is blushing hard (/▿\ )

Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Ven 2 Sep - 19:51
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

« Ce n’est pas la première fois que je rentre seule, je gère et vu comment il a fui, il ne reviendra pas » Haneul ne pouvait pas en être sûre mais elle avait l’impression d’en avoir terminé avec lui et, rentrer seule restait sa meilleure option : elle ne voulait pas rester avec Ka Eul. C’était trop douloureux de l’avoir en face et de se remémorer le passé. Il n’était pas Jung Ho, mais la douleur restait intense. Ha Neul ne pouvait pas s’empêcher de penser à des moments difficiles mais aussi à des moments plus doux, où Ka Eul avait été une épaule réconfortante avant de disparaître de sa vie. Jung Ho lui avait interdit de parler de lui, elle avait compris que lui aussi en voulait à Ka Eul mais, elle ignorait les raisons exactes. Naturellement, la colère avait été sa principale émotion en pensant à lui : n’avait-elle pas mérité un « au revoir » ? Des explications ? Comment avait-il pu partir de cette façon, malgré leur amitié ? Ça avait été plus que ça lors d’un instant d’égarement mais elle n’avait pas eu l’occasion de s’en préoccuper puisqu’elle avait été abandonnée.

La présence de Ka Eul ne l’aidait pas à se sentir mieux alors que l’alcool ne l’épargnait pas. Elle se sentait mal, et Ka Eul lui évita une mauvaise chute. Satanés vertiges… La barmaid aurait préféré continuer sa route sans se retourner mais à la place, elle se retrouvait assise sur un banc avec Ka Eul. Pour quelqu’un d’extérieur, la scène devait sembler normale mais pour elle, c’était étouffant. Déstabilisant. Elle n’aurait jamais pensé le revoir ainsi. Ni même le revoir tout court… Une part d’elle était pourtant heureuse d’apprendre ce qu’il était devenu et de voir qu’il avait réussi dans la vie. Elle se demandait comment ça se passait pour lui maintenant qu’il avait une carrière stable. Avait-il une famille ? Elle n’osait pas l’interroger sur ses fréquentations… Était-il en contact avec Jung Ho ? Cette idée lui donnait des sueurs froides, elle devait lui poser la question mais elle avait peur de la réponse… « Ce n’est rien d’insurmontable » Elle haussa les épaules, habituée au lendemain de soirée arrosée ; son addiction lui causant régulièrement des gueules de bois violentes. « Je connais pas cette méthode » Elle commenta avant de se mordre la langue, détestant tenir une conversation alors qu’elle aurait déjà dû s’enfuir. « Ils sont beaux mais, je n’aimerais pas les énerver » Elle était habituée à croiser des petits chiens, parfois hargneux mais moins effrayants que de gros chiens. Ils devaient être d’autant plus impressionnants de mauvaise humeur, elle préférait prendre aucun risque.
« Ca va » C’était un mensonge et Ka Eul devait s’en douter mais, Ha Neul était trop fière pour demander de l’aide. Il appartenait à son passé, ils n’avaient plus rien à voir ensemble. « Je vois… » L’imaginer vivre dans une maison et partir au travail chaque matin lui serra le cœur ; elle aurait aimé être bien dans sa vie elle aussi. Certes, être installé et travailler ne faisaient pas tout mais elle avait l’impression d’avoir un autre Ka Eul devant elle. Il n’avait pas été le pire des amis de Jung Ho, loin de là, mais il avait eu de mauvaises fréquentations dans sa jeunesse et pourtant, il semblait s’en être sorti. Elle aurait aimé en dire autant de sa personne mais elle s’accrochait à ses démons et ses blessures… Au passé.

Son regard se perdit sur le sol en face d’elle alors qu’elle continuait d’éviter le regard de Ka Eul. Elle n’en avait pas la force, le voir lui faisait mal et elle ne se sentait pas assez bien pour prétendre être indifférente à leurs retrouvailles. Elle avait beau se montrer froide, elle savait bien que son non-verbal la trahissait. Rester avec lui la mettait dans une situation délicate mais son corps ne voulait pas l’épargner ou peut-être qu’inconsciemment, elle n’était pas prête à couper de nouveau les ponts. Il lui fallait pourtant, c’était trop douloureux. Il lui avait fait trop de mal. Et même s’ils s’expliquaient, c’était une mauvaise idée de reprendre contact ; Ka Eul appartenait à son passé, et elle n’avait rien à lui apporter. « Je vais bien, j’ai dit » Elle continua de mentir, le regard fuyant. Elle n’allait pas bien. Elle allait mal depuis longtemps et croiser le chemin du policier ne l’aidait pas à se sentir mieux. « Je partirais d’ici quelques minutes, c’est une mauvaise idée de prendre un transport pour le moment… » Elle risquait de refaire la déco et pas sûr que ça soit au goût du chauffeur… « Continue ta promenade, je m’en sortirais » Elle appuya son dos contre le banc, levant les yeux vers le ciel. On pouvait y voir les étoiles, un panorama inadapté, pensa-t-elle aigrie. « J’ignore si tu revois… » Sa voix se brisa et elle se racla la gorge, espérant arriver à s’exprimer malgré la douleur et la peur : « si tu revois tes « anciennes connaissances » mais rend moi un service s’il te plait… »  Ce serait le seul qu’elle lui demanderait avant de disparaître de sa vie : « Ne dis pas que tu m’as croisée, ni que je travaille dans les parages. » Elle soupira, les mots difficiles à sortir : « S’il te plait… »

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Dim 11 Sep - 20:07
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


Ce n’est pas la première fois ? Ka Eul n’apprécie pas cette information. Son métier ne lui donne pas toujours à voir les meilleurs facettes du monde et même s’il s’efforce de ne pas tomber dans le pessimisme, il ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter. Est-ce qu’Ha Neul a déjà fait de mauvaises rencontres en rentrant la nuit, seule ? Il ne dit pas qu’elle ne serait pas capable de se défendre… Il est juste encore protecteur envers elle. Ils ne se sont pas vus, ni parlés pendant des années et pourtant en revoyant Ha Neul, Ka Eul a l’impression que rien n’a changé. Enfin… Ha Neul est distante, mais ce qu’il ressentait vis-à-vis d’elle, un élan de protection, de l’admiration, être incapable de détourner son regard, ses mains légèrement tremblantes qui trahissent sa nervosité, rien de tout cela n’a changé. Lui qui pensait avoir tourné la page… Ou plutôt, il voulait s’en persuader. Au fond de lui, Ka Eul savait que ce n’était pas le cas. Il pensait toujours à Ha Neul.

- Tu pourrais faire une autre mauvaise rencontre… Il est tard, tout le monde sort de boite ou des bars, on ne sait jamais.

Bon, là, c’est peut-être du pessimisme ou de la déformation professionnelle, au choix, mais Ka Eul ne peut pas la laisser rentrer seul. Il ne serait pas serein. D’autant plus que la jeune femme ne semble pas en forme. Elle est pâle. Est-ce qu’elle est malade ? Est-ce qu’elle a bu ? Il ne lui pose pas de question, il ne veut pas la braquer davantage. Il la guide jusqu’à un banc pour qu’elle puisse s’asseoir un instant.

- On apprend des petits remèdes quand on a l’habitude des soirées.

Quand il était plus jeune, Ka Eul n’était pas des plus sages à ce niveau. Dès sa dernière année de lycée, il a commencé à beaucoup sortir sous l’influence de ses nouveaux « amis ». Il n’est pas fier de cette partie de son adolescence, il a perdu des amis, il a perdu Ha Neul. Même si dans un sens, sans cette erreur de parcours, il ne l’aurait probablement jamais rencontré. Elle serait restée une vague connaissance du lycée. En devenant militaire, il a dû apprendre à se calmer sur les soirées, même si lors de ses permissions il s’amusait plus que de raison avec ses amis, pour progressivement devenir plus mâture et plus adulte. Pas qu’il soit contre sortir maintenant, ce n’est pas le cas, mais il est plus raisonné sur sa consommation d’alcool par exemple.

- Ne t’en fais pas, il ne t’arrivera rien. Huck est encore jeune et c’est une crème. Max est entraînée pour m’assister dans mon métier, mais elle n’est pas dangereuse non plus. Elle est très obéissante.

Maxine est éduquée pour réagir si je lui ordonne, pour attaquer et arrêter un homme s’il le faut, mais en dehors de ce contexte précis, c’est une gentille chienne. Ka Eul ne se fait pas de souci pour ses chiens et ne décroche pas son regard de la jeune femme. Il essaie de rester attentif au moindre détail qui pourrait le rassurer et montrer qu’elle se sent mieux, mais elle est toujours pâle, adossée au banc comme si elle avait des vertiges. C’est assez étrange de lui parler de sa vie de maintenant, comme deux vieux amis qui se retrouvent des années plus tard… Est-ce qu’ils peuvent se considérer comme des amis ? Ka Eul aimerait lui poser des questions, savoir ce qu’elle est devenue depuis le lycée, comment elle va, mais il ne se sent pas légitime. Il a conscience d’avoir fait de la peine à Ha Neul et sa réserve face à lui ce soir lui confirme.

- Je peux te raccompagner à pieds. Marcher ça fait aussi du bien quand on a un peu bu.

Ka Eul n’a pas l’intention de partir et l’abandonner ici. Il l’a fait une fois et encore aujourd’hui la culpabilité le poursuit. Il ne fera pas deux fois la même erreur. Le policier fronce les sourcils. Ses anciennes connaissance ? Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre ce à quoi elle fait allusion.

- Jung Ho et sa bande ? Je n’ai pas de nouvelle depuis que j’ai terminé le lycée et je n’ai pas cherché à en avoir non plus. J’ai eu une… Altercation avec Jung Ho quelques mois avant la remise des diplômes.

Sa remise des diplômes, Ha Neul est plus jeune que lui, elle avait encore deux années à faire au lycée après son départ. Une altercation ce n’est pas peu dire. Ka Eul avait de plus en plus de soupçons envers Jung Ho. Il lui a fait comprendre qu’il n’aimait pas sa façon de se comporter avec Ha Neul, qu’il était violent physiquement et moralement avec sa petite-amie, ce que Jung Ho n’a évidemment pas apprécié. Ils se sont pris la tête, ils ont faillit en venir aux mains et à partir de ce jour, Ka Eul a tourné le dos à ses « amis » du lycée. L’année était presque terminé, il n’aurait plus à les revoir ensuite. Cependant, il ne pouvait pas revenir vers Ha Neul. Il pensait lui rendre service après sa réaction quand ils se sont embrassés, mais il avait aussi peur des représailles de Jung Ho envers la jeune femme s’ils se voyaient. Ka Eul n’a jamais nié quand Jung Ho lui a balancé qu’il voyait clair dans son jeu avec Ha Neul et qu’il n’était pas innocent. Sous-entendu, il avait probablement compris que la jeune femme ne laissait pas Ka Eul indifférent. Ce qui a certainement participé à l’énervement de Jung Ho ce jour-là. Il était très possessif, trop possessif.

- Tu as des nouvelles de lui ? Il s’en prend encore à toi ?

Est-ce qu’ils sont encore ensemble ? Ka Eul n’avait même pas pensé à cette éventualité, mais Ha Neul semble effrayée… Est-ce que ce c*nnard a encore une emprise sur elle ? Cette simple idée réveille un élan de colère chez Ka Eul, comme le jour où il était à deux doigts de lui coller son poing dans la figure.

vmicorum.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Ven 16 Sep - 17:47
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

« Je sors d’un bar, peut-être que je suis une mauvaise rencontre » Ou peut-être était-elle déjà face à son autre mauvaise rencontre... Même si elle était déstabilisée par leurs retrouvailles et qu’elle souhaitait fuir, Haneul savait qu’il était loin d’entrer dans cette catégorie. Au contraire, il lui était venue en aide et ce, avant même de l’avoir reconnu. Il avait vu une personne importunée et avait agi pour lui venir en aide… Pour autant, Haneul ne pouvait pas se faire à cette rencontre, elle ne pouvait pas continuer de lui parler alors que son cœur tout entier souffrait le martyre. C’était difficile de seulement le regarder alors rester à ses côtés ? C’était faire durer la torture mais son état physique ne voulait pas l’épargner alors, elle restait. Au fond, peut-être aimait-elle cette souffrance… « Si tu le dis… » Elle murmura simplement, ayant perdu l’envie d’essayer les remèdes en tout genre ou peut-être qu’ils ne faisaient plus effet tant elle abusait sur la boisson... Ka Eul avait-il toujours ce genre d’habitudes, lui aussi ? Après tout, il avait commencé à jouer avec le feu à un jeune âge, bien avant l’âge légal mais ça ne l’avait pas empêché de gouter à l’interdit. Tout comme Haneul et l’interdit était devenu son carburant. Ka Eul était devenu policier, il avait certainement fait beaucoup de chemin depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu. Haneul chassa ses images de sa mémoire, ce n’était pas le moment de se souvenir de ces choses-là... La douleur n’allait qu’être plus forte. Elle commençait à avoir du mal à respirer, alors elle essaya de se préserver un minimum.

Parler des chiens de Ka Eul avait une étrange saveur. C’était comme s’ils arrivaient à mettre les tensions de côté pour converser plus sereinement mais c’était faire comme si de rien n’était et, ce n’était pas ce que Haneul voulait. Ils n’étaient pas des inconnus, loin de là et leurs retrouvailles avaient une saveur amère qu’elle ne voulait plus ressentir. Elle n’était malheureusement pas encore capable de se lever et de fuir même si elle sentait que ça devenait nécessaire. Elle n’allait pas réussir à se canaliser et elle risquait de faire une bêtise. De plus, une question lui trottait dans la tête mais elle n’osait pas amener le sujet. Ça lui tordait l’estomac et elle n’avait encore rien dit… « Ce n’est pas la peine, ça ira. Je connais la route » Elle continuait de refuser son aide mais comment pouvait-il vouloir prendre soin d’elle de cette façon ? Comment pouvait-il revenir ainsi dans sa vie ? Ne se doutait-il pas de ce qu’elle ressentait ? Avec un élan de courage, elle se tourna vers lui pour le regarder droit dans les yeux, essayant de saisir ce qu’il ressentait. Savoir comment il se sentait face à leurs retrouvailles. Malheureusement, l’observer ainsi était au-dessus de ses forces. Elle en était incapable, ses émotions partaient dans tous les sens et elle se sentait au bord du précipice.

Haneul décida d’éviter de nouveau son regard, se concentrant sur le sol puis sur ses mains tremblantes. Elle allait lui poser la question mais elle sentit sa gorge se nouer et l’anxiété la frapper de plein fouet. Ce sujet était douloureux, le traumatisme vif et elle ne sut pas où elle trouva la force de reprendre la parole pour lancer cette conversation ô combien difficile. Elle arrêta de respirer en écoutant sa réponse, son palpitant s’accélérant davantage contre sa poitrine. « Je… je me souviens » Elle murmura simplement, se rappelant le regard empli de colère et de reproches de Jung Ho. Elle se rappelait les mots qu’il avait employé à propos de Ka Eul et de la haine qu’elle avait vu naitre. La jalousie aussi, elle se rappelait celle-ci et de la manière dont elle s’était sentie sur le joug de l’homme qu’elle avait tant aimé.
Lorsque Ka Eul reprit de nouveau la parole, Haneul sentit les mots lui manquer. Elle sembla un instant oublier tout ce qui l’entourait alors que la question de Ka Eul se répétait sans cesse, l’impact violent. « Comment ça, s’il s’en prend à moi ? » Elle demanda, le regard aussi froid qu’une lame. Ses yeux s’étaient de nouveau posés sur Ka Eul mais elle n’avait pas cœur à se demander ce qu’elle ressentait, face à ses yeux hypnotisant. Ce qu’elle voyait devant elle, était un fantôme du passé qui en savait visiblement plus qu’elle n’aurait cru. Il n’avait quand même pas compris l’emprise de Jung Ho sur elle ? Brutalement, elle se leva et des étoiles s’affichèrent devant ses yeux avant que sa vue trouble disparaisse. Ce vertige qu’elle avait ressenti n’était pas seulement lié à son geste brusque mais aussi à cause du sujet. Ce sujet qu’elle détestait par-dessus tout et qu’elle essayait encore de combattre. Les blessures physiques avaient disparu mais son cœur était encore brisé. « Je n’ai plus rien à te dire. » Elle lui balança, sentant son corps trembler. Ce n’était pas le moment de se sentir aussi mal, à la fois physiquement et psychologiquement. C’était trop. Trop d’un coup. « Je vais vomir » Elle annonça soudainement avant de s’éloigner pour rejeter ce qui semblait la rendre malade. Mais elle ne pouvait pas se débarrasser aussi facilement des souvenirs et de la douleur. « Je ne veux pas parler de… lui » Elle avait lancé le sujet mais il était clôt. Elle allait partir… elle comptait réellement partir mais l’angoisse avait le dessus.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Contenu sponsorisé
 
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas