sombre
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul)

Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Sam 24 Sep - 20:30
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok


Ka Eul refuse de voir les choses sous cet autre point de vue. La présence d’Ha Neul fait remonter un bon nombre de souvenirs, d’une adolescence dont il n’est pas fier, mais il n’a pas pour autant envie de la fuir. Cette rencontre aurait même pu le rassurer. Pendant toutes ces années, parfois quand il pensait à Ha Neul, il préférait s’imaginer qu’elle avait enfin coupé les ponts avec Jung Ho et qu’elle avait réussi à se défaire de cette mauvaise influence, de cette violence. Ce soir, il n’est pas certaine que ce soit la réalité. Ha Neul est si pâle, frêle, les traits tirés. Pourtant, Ka Eul la trouve toujours aussi jolie. Le trentenaire en a fait des bêtises quand il était plus jeune. Il est beaucoup sorti, il n’a pas toujours écouté ses parents, ni la voix de sa raison, à une période il buvait beaucoup, pour s’amuser, pour rigoler, parce que « pourquoi pas ? », ils étaient jeunes autant en profiter. C’était ce qu’il se disait. Avec du recul et de la maturité, il se dit qu’il s’est juste laissé influencer par la bande de Jung Ho. Il avait aussi envie de transgresser les interdits. Il vient d’une famille aisée, des parents médecins, il n’a jamais manqué de rien, il faisait beaucoup de sport, d’activités extra-scolaires, il avait des professeurs particuliers pour certaines matières. Il faisait partie d’une catégorie de la population privilégiée. Durant son adolescence, il a voulu rompre avec cette image de « fils à papa », comme aimait bien lui dire Jung Ho.

Ha Neul continue de se montrer réfractaire face à l’aide que Ka Eul lui propose. Est-ce qu’elle lui en veut ? Est-ce qu’elle a décidé de tirer un trait sur cette partie de sa vie maintenant qu’elle s’est éloignée de Jung Ho ? Il ne pourrait pas lui en vouloir. Ils se sont rencontrés grâce à son petit-ami de l’époque, il lui rappelle sans aucun doute cette période de sa vie. La fameuse dispute a marqué la fin de cette amitié entre Jung Ho t Ka Eul. Il n’a jamais su si Ha Neul a connu le vrai motif de cette altercation. Est-ce qu’elle a su que Ka Eul était à deux doigts de frapper Jung Ho ? Certainement. Il n’a pas dû se gêner pour se faire passer en victime en rejetant la faute sur celui qui leur avait tourné le dos. Ce n’est pas comme si Ha Neul avait pu demander confirmation au principal intéressée. Il a veillé à ne plus avoir de contact avec elle non plus, il ne voulait pas prendre le risque que Jung Ho l’apprenne et se retourne contre elle, comme il le soupçonnait de le faire. Ha Neul qui fuyait son regard depuis le début de leur conversation, lève soudainement les yeux vers lui, froidement. Il se doute bien que ce sujet est encore plus délicat, surtout si ses soupçons étaient fondés. Ka Eul n’ose pas reprendre la parole tout de suite. Il réfléchit à la meilleure façon de formuler ses propos. Il se lève promptement à la suite d’Ha Neul, elle vacille en s’éloignant de lui. Il ne prend même pas en compte sa dernière phrase, il a peur de la voir s’écrouler en face de lui et il ne veut pas qu’elle se blesse.

- Ha Neul, attend !

Il soupire. Son était est pire que ce qu’il imaginait. Il s’approche tout de même d’elle pour l’aider à se redresser. Les tremblements de son corps ne le rassure pas. Il ne peut pas la laisser seule, c’est hors de question. Ha Neul pourra lui dire ce qu’elle voudra. Il lui caresse instinctivement le dos, comme pour l’apaiser.

- Tu te sens mieux ? Je n’ai pas d’eau désolé, on peut s’arrêter au 7-Eleven si tu veux.

Ka Eul est parti précipitamment pour aller chercher son chien fugueur, il n’a pas pris grand-chose, seulement son porte-feuille, la laisse d’Huck et des friandises.

- Je me doute que tu ne veux pas parler de lui, mais… Pour répondre à ta question, et ensuite le sujet est clos, avant mon altercation avec Jung Ho, j’ai commencé à soupçonner qu’il était violent, physiquement et verbalement avec toi… Cela pouvait expliquer tout un tas de choses. Quand je l’ai accusé en face des autres membres de sa bande, il a nié, je n’ai pas aimé la façon dont il parlait de toi… J’étais à deux doigts de lui fracturer le nez sans le moindre remord, si les autres ne m’avaient pas retenu. Ensuite, il m’a dit que je n’avais plus intérêt à remettre les pieds devant lui. Il ne me faisait pas peur, mais c’était ma porte de sortie pour me défaire de ces fréquentations qui ne me tiraient pas vers le haut. Je ne sais pas ce qu’il t’a raconté, mais c’est pour ça que j’ai coupé les ponts du jour au lendemain et si je ne suis pas revenu vers toi, c’était pour ne pas lui donner un prétexte de s’en prendre à toi comme je le craignais. Il était déjà jaloux qu’on soit proche… S’il avait su qu’on s’était embrassé…

Un sourire triste-amer se dessine sur ses lèvres. Du moins, il espère que Jung Ho ne l’a jamais su, pour le bien d’Ha Neul. Même s’il a dû le faire passer pour le méchant, il préférait que cet imbécile ternisse son image auprès de la jeune femme, plutôt qu’il fasse quoi que ce soit d’autre. Il espère sincèrement qu’Ha Neul n’a pas eu à subir les conséquences de tout ça.

- Je comprends que tu ne veuilles pas parler de tout ça, que me voir ravive de mauvais souvenirs. Je ne cherche pas à me racheter, je ne peux juste pas te laisser rentrer seule dans cet état. Je te raccompagne chez toi, en sécurité, et tu n’entendras plus parler de moi ensuite. Ok ?

Il lui sourit, plus chaleureusement cette fois. Comme pour la mettre en confiance. En réalité… Il aimerait ne pas la voir disparaître de sa vie aussi vite, mais pour le moment, il veut juste qu’elle accepte son aide, pour son bien.

vmicorum.

________________________________

I'm falling in love with you
“Fall into me and I'll catch you, darlin. We'll dance in the street like nobody's watching. It's just you and me and the song on repeat in my head. I'm drunk on your voice high on the moment. I'd fall for you twice if that's what you wanted. I'd give you my life from now till forever.” (c) Drake.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Mar 11 Oct - 19:31
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

Pourquoi la vie se déchaîne-t-elle sur moi ? Pourquoi à chaque fois que je pense avancer et m’améliorer, de nouvelles épreuves me font chuter une énième fois ? Pourquoi est-ce que je me retourne toujours vers mes vieux démons comme si je ne pouvais pas m’en défaire ? Est-ce trop tard pour moi ? Est-ce que je lutte en vain, ma vie déjà foutue ? Pourquoi est-ce que je continue de me bercer d’illusions pour foncer tout droit vers un nouveau mur ?  Est-ce que je cherche à s'auto-saboter par plaisir ? Je dois vraiment aimer souffrir...

Un rire amer sembla sortir de nul part alors que les pensées de Haneul s'envolaient dans tous les sens et que sa gorge se nouait davantage. Avoir du mal à parler ne la dérangeait pas mais, elle redoutait les larmes qui semblaient vouloir lui échapper… Elle les refusait. Elle refusait de pleurer devant autrui, et surtout pas devant un fantôme du passé qui savait à quel point elle avait ruiné sa vie par le passé. Il ignorait encore qu’elle continuait... Il ignorait qu’elle n’avait qu’une seule envie à cet instant : fuir et s’enfoncer davantage dans ses travers pour se débarrasser de cette douleur lacérante. Elle avait tellement mal, tellement envie de hurler pour se défaire de ses sentiments négatifs et pour repousser les souvenirs qui la clouait plus bas que terre. Allait-elle un jour échapper à ses démons alors qu’ils continuaient de l’appeler ? Elle avait envie de s’évanouir inerte à leurs côtés pour ne plus ressentir la douleur. Son cœur avait été brisé, elle n’arrivait pas à s’en remettre et on lui mettait Ka Eul sur son chemin ? Quelle blague était-ce ? N’avait-elle pas assez de choses à gérer ? Ne pouvait-on pas la laisser respirer une minute ?

Les mots de Ka Eul eurent l’effet d’un coup de poignard en plein cœur alors la colère prit le dessus sur le reste alors qu’elle lui répondait, des épines dans la voix. Elle avait mal entendu… il ne pouvait pas savoir. Il ne pouvait pas aborder ce sujet, elle ne voulait pas revoir les images qui la hantaient si souvent. Elle ne voulait pas se rappeler les coups de son homme sur sa peau, des traces qui avaient disparu mais qui étaient ancrées dans son être. La violence de cette conversation fut si forte qu’elle dut s’éloigner pour se débarrasser de ce qui la rendait malade. Ce n’était pas qu’à cause de l’alcool, ces retrouvailles l’avait physiquement et mentalement bouleversée. «Laisse moi » Il était attentif, il voulait l’aider mais elle ne voulait pas de son aide. Elle ne voulait pas l’entendre, les mots aussi douloureux que des coups.
Assise par terre, elle décida d'arrêter de prétendre tenir debout ; tenir tout coup. Les yeux fixant le sol, elle ne voulait pas retrouver le regard de Ka Eul… elle avait peur de ce qu’elle pourrait y trouver. Du dégoût, de la pitié, de la peine ?

Elle avait beau éviter son regard, elle ne pouvait pas éviter les paroles du policier qui avait décidé de s’expliquer. Elle sentit ses tremblements s’intensifier et elle plaça ses mains sur ses épaules, essayant de se protéger alors qu’il n’y avait aucun coup porté sur elle. Les mots avaient parfois la même violence que des gestes et elle semblait revivre des disputes en même temps que Ka Eul s’exprimait. Elle voulait lui hurler de se taire, d’arrêter d’enfoncer le clou sur ses blessures mais, une partie d’elle voulait savoir. Comprendre… Mais était-ce utile ? Est-ce que ça allait changer quelque chose ? «Tu es parti sans rien dire » Elle ajouta dans un souffle, ne comprenant pas d’où lui venait la force de parler alors que les larmes avaient commencé à glisser le long de ses joues, contre son grès. Elle ne pouvait plus les retenir alors que l’angoisse prenait le dessus. Qu’est-ce qu’elle faisait ici, dans un tel état ? Ne s'était-elle pas suffisamment ridiculisée ? Elle n’arrivait même pas à savoir ce qu’elle pensait de ce que venait de dire Ka Eul, avait-il tout entendu ? Tout compris ? Sa tête était dans le brouillard, elle n’arrivait pas à formuler des pensées cohérentes et encore moins des phrases pour répondre à Ka Eul. « Ca n’aurait rien changé, que tu me dises au revoir ou non » Elle avoua dans un souffle ; les coups auraient pu tomber dans tous les cas, selon ses consommations excessives. « Un taxi » Elle murmura, baissant les bras. Elle n’était plus capable de marcher jusqu’au dortoir, elle devait l’admettre; autant s’appuyer une dernière fois sur Ka Eul. « Yonsei » Elle ne pouvait pas se lancer dans de longues phrases, pourtant, elle fut capable d'ajouter quelque chose : « Tu as ta réponse ; il ne fait plus parti de ma vie » Dans les faits, c’était le cas mais vu son état, il était facile de constater que son emprise avait laissé des marques et qu’il n’était pas si loin ; toujours dans la tête de la jeune femme.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 50
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Sam 22 Oct - 22:02
Citer EditerSupprimer



@Choi Ha Neul
Her parents hated who she loved
She couldn't wait to go to college
She was tired 'cause she was brought
Into a world where family was merely blood

Does she know how proud I am she was created
With the courage to unlearn all of their hatred
We don't talk much but I just gotta say
"I miss you, and I hope that you're okay"

Olivia Rodrigo - Hope ur ok

Ka Eul aurait aimé aborder le sujet autrement. Pas en plein milieu de la rue, devant un bar, entre un banc et un lampadaire… Néanmoins, il ne se voyait pas éluder le sujet non plus. Il aurait craint qu’Ha Neul s’imagine qu’il était toujours en contact avec Jung Ho. Or, ce n’est pas le cas. Il ne l’a pas vu depuis le lycée, quand il a coupé les ponts, il a réellement fait. Il a changé de téléphone et de numéro, il est parti à l’armée, Ka Eul a tout fait pour que ses démons ne le suivent pas. Pourtant ? Il aurait aimé qu’Ha Neul parte avec lui, qu’elle abandonne Jung Ho à son triste sort, mais elle était amoureuse. Personne ne peut la blâmer pour cela. Le fautif dans l’histoire c’est Jung Ho, qui abusait d’elle verbalement et physiquement. Il aurait dû lui envoyer un message avec son nouveau numéro à l’époque, pour lui dire de le contacter en cas de besoin. Pour que la jeune femme garde une porte de sortie en cas d’urgence… Cependant, il ne voulait pas non plus lui attirer plus de problème et… Quand ils se sont embrassés, Ha Neul est partie sans rien dire durant la nuit. Ka Eul ne lui en a jamais voulu, mais il ne voulait pas la mettre dans une situation délicate.

Le policer risque un regard vers Ha Neul. Il comprend bien que cette conversation ne lui rappelle pas de bons souvenirs. Il ne veut pas s’attarder sur le sujet, pour ne pas la faire souffrir inutilement, mais au moins il aura mis les choses au clair. Ka Eul la laisse s’éloigner, prêt à se lever en cas de besoin pour aider la jeune femme. Les deux chiens sont étrangement calmes. Max regarde son maître avec son flegme habituel. Huck quant à lui semble observer la scène attentivement. Il est certainement juste curieux. Il ne connaît pas Ha Neul et pour lui, toute nouvelle connaissance est un ami potentiel. Ka Eul se méfie, il serait capable de se précipiter vers la jeune femme pour jouer ou quémander des caresses, mais elle n’est pas en état. Il ne voudrait pas que sa brutalité l’effraie non plus. Il n’est pas méchant, juste pataud et Brutus sur les bords. Puis Ha Neul évoque la fin du lycée. Son départ, sa fuite.

- Je suis désolé… c’est tout ce qu’il parvient à dire.

Il n’a aucune excuse pour son comportement. Il était jeune, légèrement stupide, il ne mesurait pas l’impact de ses actes. Il pensait assurer plus de sécurité à Ha Neul. Même si en réalité, elle ne l’a jamais été avec un type comme Jung Ho.

- Je ne voulais pas t’attirer plus d’ennui. Jung Ho commençait à vraiment voir d’un mauvais œil le fait qu’on se rapproche et après notre altercation, je savais qu’il pourrait s’en prendre à toi s’il savait que j’étais venu te parler… Je n’ai pas oser t’envoyer de message non plus. Je ne savais pas à quel point il avait une emprise sur toi, s’il pouvait voir tes messages… Je ne voulais pas te mettre plus en danger. Je pense que disparaître apaiserait un minimum les tensions. J’étais jeune et stupide… Je suis désolé.

Ce ne sont que des mots, il sait pertinemment que cela ne guérira pas les traumatismes d’Ha Neul. Il aimerait avoir un remède miracle. Le policier soupire. Il ne veut pas imposer sa présence à la jeune femme plus longtemps. Il lui a certainement rappelé assez de mauvais souvenirs pour ce soir.

- Je vais appeler un taxi et te raccompagner. Ensuite, tu ne me verras plus.

Ces quelques mots lui serrent le cœur. Est-ce qu’il va en être capable ? Est-ce qu’il va pouvoir faire comme si de rien était maintenant que leur chemin se sont croisés à nouveau ? Il a aimé Ha Neul, d’un amour maladroit d’adolescent, mais sincère et force est de constater que… Ces sentiments qu’il pensait envolé, sont encore là, nichés au fond de son cœur. La revoir a ravivé une flamme. Un amour dissimulé sous les cendres de cette brusque séparation, bien qu’ils n’aient jamais été ensemble. Ou peut-être est-ce de la nostalgie ? Ha Neul a été importante dans sa vie pendant plusieurs années quand il était lycéen. La réponse de la jeune femme le fait tiquer. Il n’est peut-être physiquement plus dans sa vie, mais il voit bien qu’elle n’en a pas terminé avec lui. Il ignore exactement ce que Jung Ho a pu lui faire. Pour avoir laissé une telle empreinte… Il n’est pas sûr de vouloir le savoir. Il voit tellement d’horreur avec le métier qu’il fait, il ne réalise pas toujours que ça n’arrive pas qu’aux autres.

- Tant mieux… il souffle, la gorge nouée.

Il ne sait pas quoi dire de plus. Il aimerait continuer de lui déballer ce qu’il a sur le cœur, mais Ha Neul a l’air épuisée. Il ne veut pas s’imposer. Ils marchent quelques mètres, Ka Eul soutenant la jeune femme qui peine à tenir debout, pour enfin trouver un taxi. Le chauffeur lui lance un regard qui en dit long. Un homme, une femme ivre, ou en tout cas pas en étant de se défendre. Ka Eul devine aisément ce qu’il pense. Il ne dit rien. Il n’a pas besoin de se défendre, il sait qu’il ne fait rien de mal et si ce type appelle les flics, il pourra facilement plaider sa cause sans être inquiété. Il ose espérer qu’Ha Neul prendrait sa défense malgré leur passé commun qui ne la réjouie pas.

- Ha Neul, tu habites dans quel dortoir de la Yonsei ?

Ka Eul a déjà dû intervenir dans les environs de l’université, il sait que le campus est grand et que les dortoir de chaque fraternité sont disséminés dans le centre-ville. Il ne sait donc pas exactement où aller… Lorsque le chauffeur a les indications nécessaires, il démarre, jetant de temps en temps des coups d’œil dans le rétroviseur intérieur. Il a aidé Ha Neul a s’installer correctement dans le taxi, mais il s’est ensuite décalé de son côté. Il a des principes et il les respecte. Pour sortir du véhicule, cependant, il n’a pas d’autre choix que de se rapprocher d’Ha Neul encore une fois.

- Ta chambre est à quel étage ? Je t’accompagne jusqu’à ta chambre et je m’en vais, il assure. Je veux juste m’assurer que tu rentres en sécurité…

Il s’inquiète toujours beaucoup pour elle. Encore plus aujourd’hui en réalité. Quand il repensait à Ha Neul, il s’imaginait qu’elle allait mieux, qu’elle avait tourné la page… Il tombe de haut.

vmicorum.

________________________________

I'm falling in love with you
“Fall into me and I'll catch you, darlin. We'll dance in the street like nobody's watching. It's just you and me and the song on repeat in my head. I'm drunk on your voice high on the moment. I'd fall for you twice if that's what you wanted. I'd give you my life from now till forever.” (c) Drake.

Choi Ha Neul is blushing hard (/▿\ )

Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | Ven 11 Nov - 14:40
Citer EditerSupprimer



« In front of you
Everything becomes out of control
It feels like everything is going to explode
Cause I can’t control myself »

Ce n’était pas le moment. Ce n’était pas l’endroit.
Ça ne serait jamais le moment. Ça ne serait jamais l’endroit.
C’était nécessaire.

Son cœur lui faisait mal, elle tremblait et avait du mal à répondre. Ou même à réagir. Elle ne savait pas comment interpréter ce qu’elle venait d’entendre, comment gérer les émotions que ça avait créé en elle. Elle avait mal parce qu’elle plongeait dans un passé qui n’avait jamais cessé de la hanter. Même si elle avait pris ses distances, même si elle avait fui, la blessure restait ouverte. Jung Ho continuait de bousiller sa vie parce qu’elle n’arrivait pas à se relever. Dès qu’elle se levait et qu’elle faisait quelques pas en avant, elle finissait de nouveau par chuter. Parce qu’en plus des souvenirs douloureux, elle avait emporté ses addictions avec elle. Elle avait embarqué des bagages qu’elle traînait et qui l’empêchait de continuer son chemin. La vie était une pente et elle risquait à tout moment de glisser pour revenir à l’étape qu’elle avait eu tant de mal à dépasser. La fuite, la reprise en main de sa vie et de son futur.
Souvent elle se demandait si au fond, elle n’essayait pas elle-même de s’autodétruire… C’était peut-être ce qu’il s’était passé avec Kuan Ti :; il lui avait tout offert sur un plateau mais elle avait tout gâché. Elle avait tout ruiné et elle se retrouvait de nouveau seule, le cœur brisé et encore plus à même de renouer avec ses pires démons. « Il… il pouvait tout voir. Il voyait tout, même ce que je ne voyais pas » Elle avait eu besoin de Ka Eul, peut-être pas de la bonne façon parce qu’il s’était mis dans de mauvais draps avec Jung Ho mais, sa présence lui avait fait du bien. Et son départ l’avait blessé même si à l’époque, Haneul n'avait pas réalisé que cette personne était un cadeau pour échapper à la dure réalité. Une réalité qu’elle préférait nier mais que tout le monde aurait pu deviner avec un peu d’observation. Comme Ka Eul l’avait fait.

Incapable d’en dire davantage, incapable de comprendre ce qu’elle ressentait, ; Haneul baissa les bras. Elle n’était pas apte à rentrer seule, physiquement et mentalement. Elle était épuisée, elle avait envie de s’écrouler, de fermer les yeux et d’oublier ce qu’elle ressentait. Elle voulait fuir la réalité mais elle n’arrivait même pas à se relever pour fuir physiquement. Face à un policier, elle n’allait pas non plus exprimer la méthode qu’elle pouvait utiliser pour fuir mentalement. Heureusement, ses poches étaient vides…
Elle hocha la tête, en silence. Elle ne savait ni quoi dire, ni quoi penser. A vrai dire, elle ne luttait plus pour éviter de vomir mais pour éviter de pleurer. Les larmes au bord des yeux, elle essayait de se retenir. Elle ne pouvait pas se montrer dans un pire état. Pourtant, les paroles qu’elle entendait lui faisaient mal. Elle ne voulait plus le revoir, elle voulait même s’éloigner le plus vite possible mais d’un autre côté, cette idée lui brisait le cœur. On remettait Ka Eul dans sa vie pour le lui reprendre aussitôt. C’était de sa décision mais elle le prenait mal. Incertaine. Perdue. Déstabilisée. Détruire.

Mais avant le départ de Ka Eul, il y avait toujours sa présence. Comme il avait pu le faire par le passé, il l’aidait à avancer. A tenir sur ses jambes. Ils s’étaient perdus de vue pendant des années et maintenant qu’il se retrouvait, Ka Eul était toujours aussi attentif. Ce rapprochement ne rendait pas Haneul indifférente, elle le sentait mais elle était tellement contrariée qu’elle n’arrivait pas à comprendre ce qui était en train de se passer. Elle avait l'impression d’être à moitié consciente et de seulement mettre un pas devant elle, sans comprendre pourquoi. Par chance, elle se retrouva vite installée dans un taxi, aux côtés de Ka Eul. « Côté centre-ville » Elle ne reconnaissait pas sa propre voix, ayant la sensation d’être hors de son corps. Ce fut sûrement pour ça qu’elle posa sa tête sur l’épaule de Ka Eul, le geste naturel. Rassurant et effrayant. Apaisant et brûlant.
Arrivés au dortoir, Ka Eul s’approcha de nouveau de Haneul pour l’aider à sortir du véhicule et de nouveau, elle se laissa faire. « Je sais. Je te ferais toujours confiance » Malgré tout. Malgré les blessures, malgré les déceptions et malgré la douleur de leurs retrouvailles, ce fait ne changerait certainement jamais. « 2ème étage » Elle peina à trouver sa carte dans son sac mais elle put heureusement déverrouiller l’accès au dortoir et Ka Eul l’aida à se diriger vers l’ascenseur pour se rendre au bon étage. « Les hommes n’ont normalement pas accès au dortoir des filles » Elle parlait, comme pour combler le blanc alors qu’elle n’avait pas envie de faire la discussion mais ses pensées lui faisaient mal. « Comme avant, tu me soutiens… » un rire amer lui échappa : « Certaines choses ne changent pas » Elle murmura en baissant la tête, une larme lui échappant.
Elle ne changeait pas non plus, finalement.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Contenu sponsorisé
 
Re: Hope ur ok (Choi Ha Neul & Lim Ka Eul) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas