sombre


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam :: Résidences

Finalement... c'est awkward ? || PV Baek Ji

Hwang Ki Seop
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Hwang Ki Seop
Pseudo, pronom(s) : Cookie || des pronoms humains.
Célébrité : Christopher Bang/Bang Chan (skz)
Crédits : morning rain
Messages : 33
 http://www.shaketheworld.net/t26078-hwang-ki-seop-kiki-do-you-lohttp://www.shaketheworld.net/t26130-hwang-ki-seop#1015311
Finalement... c'est awkward ? || PV Baek Ji | Ven 1 Juil - 4:24
Citer EditerSupprimer
Finalement... c'est awkward ?

ootd || Le déménagement s’était mieux passé que Ki Seop ne s’y attendait. Tous avaient mis la main à la pâte. Le leader n’avait pas eu à se taper le sale boulot en solo. Il y avait des cartons un peu partout, chacun étant dans la pièce qui accueillerait son contenu. Chaque membre s’était vu assigné une pièce, en plus de leurs chambres respectives. Le tout afin que le travail soit divisé convenablement. N’osant pas trop pousser sa chance pour autant, l’Australien les avait donné en fonction des personnalités. Il s’était, bien sûr, gardé la cuisine. Pièce la plus grosse, la plus encombrée, mais aussi une des plus importantes à ses yeux. Ses bandmates ayant besoin de savoir s’y retrouver. Lui-même ayant besoin d’avoir ses divers outils culinaires à disposition, il préférait s’en charger. Il n’allait sûrement pas laisser un des singes lui arranger ça en un bordel incohérent et désorganisé ! Le jeune homme avait même commencé à placer le minimum dans cette pièce. Ainsi, ses bandmates avaient tous accès aux ustensiles, à la vaisselle, aux condiments et objets qu’ils utilisaient sur une base courante. Il s’occuperait des plus gros morceaux et des objets moins utilisés, dans un jour ou deux. Satisfait de son semblant de cuisine, Ki Seop pensa qu’il pouvait bien se permettre d’imiter les autres : aller s’occuper de sa chambre.

Bien qu’il avait conscience d’être celui qui avait proposé le nouvel arrangement, il était quelque peu étrange de se dire qu’il allait cohabiter avec Baek Ji. Jamais ils ne l’avaient fait encore. Que ce soit de leur période trainee ou après leurs débuts, ça n’était pas arrivé. La raison lui avait toujours paru évidente, pourtant, il avait récemment appris que son hypothèse était complètement fausse. Un malentendu tout ce qu’il y a de plus stupide les avait tenu loin de l’autre, tout ce temps. Honnêtement, Ki Seop en était encore un peu gêné. Sinon, l’idée de partager un espace de vie - plus intime - avec lui, ne lui ferait ni chaud ni froid. Son secret ne le dérangeait absolument pas. Le rappeur n’était pas du genre à fouiller dans les affaires des autres, ni à les regarder pendant qu’il se change ou quoique ce soit de perché du genre. Pas spécialement pudique de sa personne, il réalisa qu’il devrait peut-être faire plus attention, à l’avenir. Non, il n’avait pas peur que Baek Ji le voit. Ou peut-être que oui, mais dans le sens qu’il ne voulait pas lui causer une quelconque dysphorie. Ignorant du stade auquel se trouve son maknae, il ne peut que se baser sur ses expériences avec sa propre soeur aînée. Il a trop souvent séché ses larmes, suite à la vue d’un corps qu’elle désirait avoir, mais ne voyait pourtant pas dans le miroir.

Un soupir s’éclipse d’entre ses lèvres, rien qu’à l’idée de devoir affronter d’autres cartons. Qu’est-ce qu’il déteste déménager… Il n’a jamais aimé, même quand il était petit. Il ne s’y est jamais habitué non plus. Il pince les lèvres, baisse les yeux quelques secondes, puis les relève vers le ciel. C’est con, mais les déménagements… ça lui rappelle ses parents. C’est avec eux qu’il a vécu la majorité de ces événements. C’est en les quittant qu’il a probablement fait son déménagement le plus chiant… Ils tentaient toujours de l’encourager. Une caresse sur la joue faite par sa tendre maman, qui lui dit que ce renouveau est synonyme d’opportunités et de positivité. La main de son père qui ébouriffe ses cheveux, puis tente de le convaincre en lui parlant des supers piscines et des magnifiques plages où ils pourront aller nager. Ils ne semblaient jamais fatigués ou agacés par ces perpétuels changements. Ils avaient toujours le sourire aux lèvres, les étoiles dans les yeux, l’espoir dans la voix. Bien que trop vieux pour ça, Ki Seop aurait apprécié entendre leurs encouragements. L’Australien se console en se disant qu’ils veillent sur lui. De toutes façons, rien de bon ne lui arrivera s’il se noie de nouveau dans un passé qu’il ne retrouvera jamais. C’est pourquoi il se dirige enfin vers sa nouvelle chambre.

Stupidement, il est surpris d’y trouver Baek Ji.

Oui, oui. Il est normal de l’y trouver.

Un sourire se force doucement sur ses lèvres. Un petit hochement de tête pour faire un semblant de salutation. Il se retourne vers ses cartons, jamais prêt pour les ouvrir, les vider, tout ranger, tout organiser… tout recommencer de zéro. Peut-être que ça peut attendre quelques minutes encore. Oui. Les déménagements sont vraiment son point faible. Lui qui répète et fait chier tout le monde avec son “Pourquoi remettre à demain ce qu’on peut faire maintenant ? Pas de procrastination !”.

Tu… as besoin d’aide… avec quelque chose… ? » demanda-t-il, se disant qu’il pourrait se rendre utile à Baek Ji, au moins. « Enfin, je ne dis pas ça pour avoir une raison de fouiller dans tes affaires. » spécifia-t-il immédiatement, réalisant que son aide pouvait sembler fourbe.

Il grimaça légèrement. Pour un début de colocation et pour leur première fois laissés tous les deux depuis la conversation à la sortie de la douche de Baek Ji… il aurait pu faire mieux.

Tu as déjà un ou des paravents ? Ou tu veux qu’on t’en commande ? » tenta-t-il de se rattraper, cherchant les dits objets du regard.

Peut-être qu’ils avaient été abîmés dans le déménagement, s’il en avait dans son ancienne chambre. Ki Seop ne se rappelait vraiment pas, même s’il se torturait le cerveau, s’il en possédait ou non. Certes, Baek Ji avait toujours affirmé être pudique… mais avec ses anciens colocataires… les barrières d’intimité auraient-elles réellement survécu ?

AVENGEDINCHAINS

________________________________

On Black
Black

Han Baek Ji est in love de ce message

Han Baek Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Han Baek Ji
Pseudo, pronom(s) : yōkai. :: he/they
Célébrité : hwang hyunjin.
Crédits : syaan & solosands.
Messages : 554
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26033-and-all-the-wonder-you-knew-http://www.shaketheworld.net/t26052-han-baek-jihttp://www.shaketheworld.net/t25774-yokai-when-life-gives-you-lemons#1012642
Re: Finalement... c'est awkward ? || PV Baek Ji | Ven 8 Juil - 5:34
Citer EditerSupprimer
Finalement... c'est awkward ?

ootd ━ Sérénité. Les sourires envahissent le faciès du flocon de neige, tandis qu’il s’occupe tranquillement de la pièce dont il s’est assigné tout seul. Calme, serait le mot pour décrire le coréen. Car, même s’il stressait énormément à l’idée du déménagement et des changements… Ce n’était pas aussi horrible qu’il ne le pensait, des jours auparavant. Certes, le changement faisait peur à moult personnes… Mais, jamais aurait-il imaginé que la paix s’installerait dans son âme. Ça ne voulait pas réellement dire que la crainte ne rôdait pas, car elle le faisait toujours… Elles ne s’effacent malheureusement guère en quelques jours. Et, c’est en déposant la dernière plante sur le balcon qu’il se redresse et se passe le bras sur son front. Il inspire et relâche tout, se sentant de bonne humeur. Le changement marque un nouveau départ, un renouveau… Et, Baek Ji a eu le temps de réfléchir honnêtement sur ces sujets. Il a choisi de défier sa paranoïa maladive, de ne pas changer d’avis comme il a l’habitude de faire et de partager sa nouvelle chambre avec Ki Seop. Ainsi, il veut se battre avec cette angoisse qui ne cesse de le ronger… Ainsi, veut-il rencontrer de nouveau cet homme dont il ignore tant… Ils vivent ensemble, partagent le même métier… Mais, n’ont jamais réellement échangés. Il veut se prouver que ce serait la meilleure des expériences, au lieu de se morfondre encore plus dans la crainte. Les mains sur les hanches, obsidiennes qui observent l’emplacement des plantes, il vient acquiescer en étant plutôt content de son arrangement. C'est évident que le plus jeune se soit assigné le rangement des plantes, puisqu’il est propriétaire de la majorité… Toujours, a-t-il aimé prendre soin de ses plantes et il fait éperdument de son possible afin qu’elles soient toutes en bonne santé. Tout récemment, il s’est dit que ce serait sympathique d’adopter un petit chat ou alors, un petit chien… Mais, il n’a jamais eu le courage de proposer l’idée. Peut-être qu’il le ferait au premier repas dans le nouvel appartement. Le plus jeune a beaucoup d’idées qui viennent envahir son encéphale, mais toutes peuvent ne pas plaire à ses bandmates ou sont simplement irréalisables… Des idées impulsives, serait la description parfaite. Il vient se passer une main dans les cheveux, profitant par la même occasion du soleil prônant le ciel de la capitale, puis se décide de retourner à l’intérieur.

Et c’est à l’intérieur que le jeune coréen observe quelques instants ses colocataires s’occuper des pièces qui leur ont été assignées. Il sourit légèrement, mais ne dit rien. Peut-être qu’il est le seul à aimer ranger, aimer changer les emplacements des meubles ou juste… ajouter une pincette de nouveau. Donc, déménager ne l’a jamais réellement dérangé, même s’il s’attache assez rapidement aux habitations dans lesquelles il habite. Aussi bizarre soit-il, le flocon de neige se sent déjà chez lui dans le nouvel appartement. C’est spacieux, plus moderne… Ça réchauffe légèrement le cœur. Voyant qu’ils n’ont pas réellement besoin d’aide, il continue de s’avancer jusqu’à la porte de sa nouvelle chambre. Sa main se dépose délicatement sur la poignée, puis il ouvre. Et c’est là. C’est là que ça le frappe droit dans le ventre. Il va réellement partager une chambre avec Ki Seop… Les craintes viennent petit à petit envahir son cerveau, sentant le myocarde se serrer dans la poitrine. Il s’avance doucement, triture ses mains en observant la chambre… et plus particulièrement les deux lits. Baek Ji ne sait pas si c’est réellement une bonne idée, au final. Certes, c’était un nouveau départ… Mais, était-ce un bon nouveau départ…? Le flocon de neige n’a pas que des points positifs en tant que colocataire de chambre… Il en a quelques négatifs ; dont le fait qu’il rentre tardivement lorsqu’il part s’entraîner ou le fait qu’il se réveille en larmes après un « mauvais rêve ». Il n’a pas réellement envie que Ki Seop ne l’entende sangloter en plein milieu de la nuit et ainsi, interrompre son précieux sommeil. Baek Ji n’a pas envie d’être un poids lourd, pour lui. Il soupire, puis traîne des pieds jusqu’aux cartons contenant ses affaires. Il en ouvre un qui détient ses vêtements et ainsi, se décide-t-il à les ranger. Si ça peut lui éviter une nouvelle crise de paranoïa, ce serait formidable… Mais, il finit éventuellement par sursauter lorsque la porte s’ouvre.

Baek Ji n’est pas THE Han Baek Ji sans une pincée de dramatisme.

Le myocarde qui voulait échapper de sa poitrine, finit par se calmer et un sourire s’esquisse sur le visage du plus jeune ; répondant alors à l’hochement de tête, par un hochement de tête. Il l’observe quelques instants, puis reporte son attention sur le rangement de ses vêtements. Ses émotions faisaient de vrais rollercoasters… À un moment, il panique, puis après il est complètement serein. Une vraie indécision.

Tu… as besoin d’aide… avec quelque chose… ? Enfin, je ne dis pas ça pour avoir une raison de fouiller dans tes affaires. »

Baek Ji retourne son attention sur le leader, prenant quelques instants pour réfléchir. Ranger ses vêtements ne semble pas infernal, pour le moment…

Mh… Je ne pense pas avoir besoin d'aide, pour l'instant… », puis, c'est en détournant ses obsidiennes vers la pièce qu'il réalise quelque chose. « Ah, peut-être plus tard… Pour mes étagères… Je ne suis pas doué en bricolage, après tout ! », qu'il ajoute en laissant échapper un léger rire.

Tu as déjà un ou des paravents ? Ou tu veux qu’on t’en commande ? »

Non, je n'ai pas de paravents. », qu'il affirme. Peut-être que ce serait bien, d'en avoir un et d'enfin pouvoir se changer dans sa chambre… Puisqu'il avait l'habitude de se changer dans la salle de bain. « On peut en commander un… Même si ça ne me dérange pas plus que ça ! », il répond toujours avec ce sourire doux sur le visage.

Baek Ji apprécie beaucoup les détails dont Ki Seop prend soin de s'occuper, mais ça le rend triste de se dire qu'un tel comportement est rare… N'est-ce pourtant pas la base pour le confort de chacun ?

Est-ce que tu as besoin d'aide de ton côté ?  », Ses yeux se retournent vers les deux lits, bien monotones sans les décorations… « Oh. Et, je voulais t'attendre pour qu'on s'attribue un lit...  », parce qu'il se serait senti réellement mal de prendre un lit sans la présence de ce dernier.

Selon Baek Ji, il fallait que chacun se sente confortable au sein de la colocation. Toujours a-t-il pensé ainsi… Ce nouveau départ marquait le début d'une nouvelle amitié, mais aussi le rattrapage d'un temps perdu. Ainsi, veut-il porter son attention sur le confort du leader et de le découvrir au fil du temps.  

AVENGEDINCHAINS

________________________________


bad things
bad things happen to the people you love, and you'll find yourself praying up to heaven above. but honestly I've never had much sympathy, cause those bad things always saw them coming for me.
Hwang Ki Seop
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Hwang Ki Seop
Pseudo, pronom(s) : Cookie || des pronoms humains.
Célébrité : Christopher Bang/Bang Chan (skz)
Crédits : morning rain
Messages : 33
 http://www.shaketheworld.net/t26078-hwang-ki-seop-kiki-do-you-lohttp://www.shaketheworld.net/t26130-hwang-ki-seop#1015311
Re: Finalement... c'est awkward ? || PV Baek Ji | Jeu 4 Aoû - 5:33
Citer EditerSupprimer
Finalement... c'est awkward ?

ootd || Ki Seop déteste les déménagements. Vraiment. C’est une plaie. Il est bien d’accord avec les autres, l’agence est chiante à leur imposer ça. Il n’a pourtant rien dit, n’a soulevé aucune opposition lorsqu’il a vu le message. Ce n’est pas parce qu’il est un tapis qui se laisse marcher dessus. C’est plutôt qu’il choisit ses batailles. Inutile de se donner la réputation du leader impossible à gérer pour ce genre d’histoire. Qui plus est, s’ils commencent à faire des histoires pour rien, l’agence pourrait trouver un autre moyen de le leur faire payer. Surtout que ce nouvel appartement ne leur avait pas été trouvé dans l’optique d’être une punition. Le nombre de chambres est toujours aussi problématique, si on leur demande leurs avis, mais il est vrai que l’appartement est mieux situé et est plus grand. Une fois qu’ils seront bien installés, il aura aussi le potentiel d’être plus beau. La base en elle-même est plus jolie. Ils devraient y être heureux, tout le monde. Ils s’y feront sûrement pleins de précieux souvenirs. C’est ce qu’il se répète, alors qu’il essaie de se convaincre que tous ces cartons ne seront pas ouverts en vain. Ces mots qui l’encourageaient tant, lorsqu’il était enfant. Sa soeur lui en a glissé quelques-uns, par messages vocaux ou par écrit, à défaut d’être physiquement présente. Il apprécie le geste. Elle devine environ comment il se sent et le fait qu’elle y pense le touche. Ki Seop ne se rappelle pas s’il en a déjà parlé aux autres membres. Évidemment, il en avait parlé à son tout premier colocataire… mais lui, ça ne comptait pas. L’Australien avait grandi à ses côtés et en était venu à le considérer comme son frère. Il avait été là pour lui, au pire moment de son adolescence - et de son existence. Il l’avait écouté, consolé, ramené à la réalité… Le jeune homme se sentit soudainement seul.

Putain de déménagement à la con.

Il ravale ses réflexions et force plutôt un sourire pour son nouveau colocataire. Ce dernier semble occupé à ranger ses vêtements. Activité palpitante. Ki Seop devrait probablement prendre exemple sur lui : commencer quelque part. Maintenant qu’il se retrouve dans cette pièce vide et sans âme, parce qu’ils ne s’y sont pas installés encore, il se sent dépassé. Par où commencer ? Combien de temps cela lui prendra-t-il ? Peut-être qu’il pourrait réussir à se débrouiller, sans vraiment les défaire. Il n’a surtout besoin que de son ordinateur, pour travailler, et de quelques vêtements et effets personnels pour sortir s’entraîner. Essayant de fuir ce qui l’angoisse et lui rappelle des visages souriants qu’il ne reverra jamais, il propose son aide malaisée à Baek Ji.

Mh… Je ne pense pas avoir besoin d'aide, pour l'instant… »

Bon… Tant pis pour l’échappatoire. Peut-être devrait-il retourner à la cuisine et terminer ce qu’il a commencé. Cette pièce ne comportait rien de sentimental et comme elle était utilisée par tous, le leader trouvait un peu plus aisément la motivation à la faire.

Ah, peut-être plus tard… Pour mes étagères… Je ne suis pas doué en bricolage, après tout ! »

Oh ? Il faut les monter et les poser ? Où veux-tu que je les installe ? » demanda-t-il, profitant de la distraction pour rester loin de ses cartons.

Pensant aux expériences de sa soeur et au besoin d’intimité que pourrait avoir Baek Ji, il amena tout naturellement le sujet des paravents. Après tout, le maknae avait toujours dit être pudique. Il comprenait mieux pourquoi, à présent. Bien que l’Australien connaisse son secret, le Coréen n’allait sûrement pas se sentir assez à l’aise pour se dévêtir devant lui. Il le comprenait. Il souhaitait lui rendre la colocation plus agréable et qu’il se sente en sécurité, au moins entre ses murs, pour être complètement lui-même.

Non, je n'ai pas de paravents. On peut en commander un… Même si ça ne me dérange pas plus que ça ! »

Hmmm. On peut le commander maintenant, si tu veux… On aura plus de chances de le recevoir aujourd’hui, si on ne le commande pas trop tard. » proposa-t-il en sortant son téléphone de sa poche.

Non, il n’en ratait pas une pour reporter ses propres cartons. L’intention de s’assurer du bien-être du jeune homme n’était pas feinte pour autant. Il pensait sincèrement que le plus tôt ils auraient ce paravent, le mieux ce serait pour qu’il se sente plus à l’aise.

Est-ce que tu as besoin d'aide de ton côté ? »

Ki Seop lance un regard découragé - et presque apeuré - à ses cartons. Il aurait besoin que tout ne s’ouvre et se place magiquement, oui. Il n’ose cependant pas le dire pour autant.

Tu le veux de quelle couleur ton paravent ? Tu le veux avec un dessin ? Ou de couleur unie ? » demanda-t-il plutôt pour subtilement changer de sujet.

Puis, ça faciliterait ses recherches aussi.

Oh. Et, je voulais t'attendre pour qu'on s'attribue un lit... »

Ah… Peu importe… J’ai le sommeil super léger, il n’y a rien à faire. L’un ou l’autre, je me réveillerai sûrement s’il y a du bruit pendant la nuit… » admit-il en soupirant. « Tu peux donc choisir celui que tu veux, je vais prendre l'autre. » dit-il en haussant les épaules.

Il avait déjà souligné à Baek Ji que s’ils cohabitaient, il ne pourrait pas entrer et sortir de la chambre mille fois, une fois qu’il aurait réussi à s’endormir. Ce ne serait pas nécessairement mauvais pour le maknae de ne pas rentrer aux petites heures du matin, après s’être trop entraîné, cela dit.

AVENGEDINCHAINS

________________________________

On Black
Black

Han Baek Ji est in love de ce message

Contenu sponsorisé
 
Re: Finalement... c'est awkward ? || PV Baek Ji | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas