sombre
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon Japon : le display ...
Voir le deal


Self denial (Yura & Ka Eul)

Lim Ka Eul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Lim Ka Eul
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Ji Chang Wook (acteur).
Crédits : Morning Rain.
Messages : 31
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t26960-lim-ka-eul-i-can-t-love-you-http://www.shaketheworld.net/t26967-lim-ka-eulhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae#1013191
Self denial (Yura & Ka Eul) | Mar 2 Aoû - 14:58
Citer EditerSupprimer



  ˛ self denial
◟̆ (n.) the act of not taking or having something that you would like because you think it is good for you not to have it.
Self denial (Yura & Ka Eul) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f66786f45512d5a537178535163773d3d2d3337363039323638382e313461356431333837663163653833333835353536363030313033362e676966
— On est début juillet. Cela fait une semaine que Ka Eul a vu une partie de son passé ressurgir ou plutôt… Une connaissance de son passé. Plus qu’une connaissance même… Ha Neul était une amie qui lui était chère. Ils ont passé des heures et des heures ensemble au lycée. D’abord avec la bande de Jung Ho, qui était le petit-ami d’Ha Neul à l’époque, puis de plus en plus souvent seul… En toute amitié, il ne s’était jamais rien passé entre eux, mais il est vrai que Ka Eul n’a pas tardé à nourrir des sentiments pour la jeune femme. Si vous voulez tout savoir, il n’y a eu qu’un baiser brièvement échangé, à l’initiative de Ka Eul, un peu avant la fin du lycée. Ha Neul l’avait appelé en soirée, elle avait soi-disant besoin de parler et d’avoir de la compagnie. Au fond de lui, Ka Eul savait qu’elle voulait fuir Jung Ho. Son ex était violent et toxique. À ce jour, le plus grand regret du jeune homme, c’est de n’avoir rien fait pour la sortir de cette relation. Pire, il l’a abandonné en coupant les ponts quelques mois avant la fin du lycée. Il s’était violemment disputé et presque battu avec Jung Ho, à cause de cette suspicion de violence conjugale. En réalité, Ka Eul ne sait même pas pourquoi il a traîné avec cette bande au lycée. Il était souvent en retrait, mais il n’empêche qu’il a cautionné et approuvé par le silence leur comportement loin d’être exemplaire. Les erreurs de jeunesses…

Il ne pensait pas revoir Ha Neul un jour. Il était soulagé et en même temps, elle semblait si différente. Évidemment, Ha Neul est une femme maintenant. Les années lycées sont révolues, mais il n’y avait pas que cela… La vie n’a pas l’air d’avoir été clémente avec elle. Est-ce qu’elle est toujours en couple avec Jung Ho ? Est-ce que sa violence et sa toxicité l’ont brisé ? L’autre soir, Ka Eul a raccompagné Ha Neul jusqu’à chez elle. La tension était palpable. Ha Neul avait l’air de lui en vouloir d’avoir disparu du jour au lendemain après le lycée et il peut la comprendre… Encore dans ses pensées, il se prépare à sortir. Yura voulait le voir, du moins elle lui a proposé de se retrouver dans un café parce que cela fait longtemps qu’ils ne se sont pas vus. Ce qui est vrai, mais Ka Eul ne serait pas étonné que Yura ait compris que quelque chose le tracassait. Pour certains, c’est bizarre de rester en bons termes avec son ex. Ka Eul n’a pas eu beaucoup d’histoires sérieuses dans sa vie et il n’a pas gardé contact avec chacune des filles qu’il a fréquenté, mais avec Yura c’est différent… Ils s’entendent très bien, il y a une sorte de complicité entre eux, qui a survécu malgré leur rupture. Ka Eul a sincèrement aimé Yura, il a décidé de quitter l’armée pour la rejoindre et passer le concours d’officier de police. C’était un amour jeune et naïf, alors que Ka Eul ne voulait pas envisager qu’il pensait toujours à Ha Neul.

Ka Eul vérifie que les chiens ont toujours à boire avant de partir. Ils auront leur ration de nourriture quand il rentrera et il ira les sortir aussi, pour leur deuxième balade quotidienne. En voiture, il n’en a pas pour longtemps à rejoindre le café où il doit retrouver Yura. Il va encore certainement arriver avant elle, mais il ne le prend jamais mal, cela fait partie de leur routine, si on peut dire. Installé à une table pour deux personnes, près de la climatisation, qui fait un bien fou l’été, il envoie un rapide message à Yura pour lui dire qu’il est arrivé et qu’il s’est déjà posé à l’intérieur. Quelques minutes plus tard, il la voit débarquer avec des sacs plein les bras, un enseigne de sport apparemment. Il y a des choses qui ne changeront jamais.

- Salut Yura !


@Bang Yura
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : moonaetics ((ava)) & siren charms ((sign))
Messages : 860
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: Self denial (Yura & Ka Eul) | Lun 15 Aoû - 15:05
Citer EditerSupprimer







  ˛ self denial
◟̆ (n.) the act of not taking or having something that you would like because you think it is good for you not to have it.
Self denial (Yura & Ka Eul) VZyr8Uh
— Les doigts occupés, agrippés aux lanières de tes sacs, preuves de tes achats du jour, tu marchais tranquillement, observant vitrines et visages dans un air presque désintéressé. Une faible esquisse planait sur ta bouche cependant, et ton regard pétillait. Cela faisait longtemps que tu n'avais plus fait les magasins. Du moins, plus ainsi. Aussi sereinement et calmement. T'avais pris ton temps, arpentant chaque rayon avec lenteur, détaillant les tissus qui pourraient te plaire, observant les couleurs que tu préférais avant de finalement te décider. Tu pris même le temps d'aller essayer, de te tourner dans les cabines pour espérer mieux voir. Ca faisait un bien fou – mais tu faisais pas ça souvent. T'avais une limite. Pas que tu n'aimais pas faire du shopping mais tu préférais aller faire du sport, à choisir. Piétiner était encore plus douloureux pour tes jambes qu'aller courir. Passer des heures à attendre pour payer un maillot de bain était plus épuisant que nager pendant de longues minutes sans s'arrêter. T'avais pas l'habitude. Mais aujourd'hui, tu t'étais prise le temps – surtout parce que tu n'avais pas voulu loupé ces bonnes affaires incroyables dont on t'avait parlé. Bonnes affaires que tu avais donc faites. Ce fut le pas léger que tu avançais à présent, le sourire un peu plus appuyé, haussant le coin de tes lèvres. Un regard sur ta montre et tu pressas le pas, ne souhaitant pas non plus perdre trop de temps à prendre ton temps. Ce serait ridicule. Ka Eul venait d'arriver, en plus. Tu ne voulais pas le faire attendre – ce que tu précisas dans le message que tu envoyas en retour, promettant de faire au plus vite, t'étais pas loin.

Entrant dans la bâtisse, ton regard balaya rapidement la salle, l'esquisse contentée soulevant tes pommettes. Tes pupilles croisèrent celles de Ka Eul et tu t'avanças vers lui. « Salut champion », lâchas-tu, le sourire mutin et le regard pétillant, t'installant et déposant tes achats dans un souffle. « Comment tu vas ? », lui demandas-tu, t'installant confortablement. Tu levas un peu le visage dans un souffle contenté pour apprécier la climatisation. Ca faisait du bien. Tu restas muette quelques secondes avant de te pencher, récupérant un sac. « Je me suis trouvée un nouveau maillot de bain. Mais le plus important, c'est ça », tu ouvris le sac pour lui montrer l'intérieur. « Des nouvelles tenues pour le sport. Le tissu est super agréable et souple. Pour courir ça va être parfait », pour danser aussi. Tu fis rapidement défiler tes trouvailles, comme dans une mauvaise pub un peu trop surjouée. Tu mimas un air satisfait, montrant ton maillot de bain. « Je suis contente », soupiras-tu, le sourire satisfait. Tu redevins silencieuse alors, les pupilles scrutant son visage. Chaque trait, chaque pli, chaque forme. Le sourire sur tes lèvres devint un peu plus léger alors que tu basculais un peu la tête sur le côté, continuait ton observation. « Je vais me prendre une limonade fraîche. Et toi ? », l'interrogeas-tu, les prunelles ne le quittant pas. Et il te connaissait, Ka Eul. Il devait alors déjà avoir deviner la question qui allait venir : « Qu'est-ce qui se passe ? Quelque chose te tracasse », et si t'avais présenté aussi rapidement tes achats, c'était pour ça. Pour te concentrer sur le plus important et surtout pour faire en sorte qu'il ne change pas de sujet. Au cas où.


@Lim Ka Eul

________________________________

- - sometimes the truth hurts more than lies

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas